73 2656 points
13 membres
68 303 points
14 membres
120 042 points♛
18 membres
17 215 points
8 membres



 
C'EST L'HEURE DES NOUVEAUTÉS PAR LA !

Page 1 sur 1


MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1656-armani-reeva-we-must-be-killers http://www.shaketheworld.net/t1616-armani-reeva-people-like-me-a http://www.shaketheworld.net/


place in the sun (freha) ☆  Ven 14 Oct - 23:21

place in the sun
inha & freya (freha)

 
Quand on rentre, la première chose qu’on remarque, c’est la lumière. En tout cas, moi c’est ce qui m’a le plus marquée quand l’agent nous a fait visiter. Le genre qui ébloui, mais sans blesser, le genre qui donne l’impression qu’il fera toujours beau, quoi qu’il arrive. J’me souviens avoir jeté un regard en coin à In Ha, à ce moment-là, avec un sourire malicieux. L’air de dire : ça me plait. L’air de dire, aussi : c’est ce qu’on recherchait, non ? Qu’est-ce que t’en penses ? Et même le prix du loyer n’a pas su nous décourager, puisque de toute façon, on savait à quoi s’attendre. Et puis surtout, on savait qu’on pouvait se le permettre. Dans sa famille comme dans la mienne, je crois que tout le monde a toujours pu tout se permettre à ce niveau-là. Maintenant que j’suis devenue avocate, et que lui a repris l’entreprise de son père, on a encore moins de raisons de se poser des barrières.

Alors on se laisse guider, par la vie, par les opportunités. C’est étrange de repenser à ce qu’on a pu traverser y’a quelques années, c’est bizarre d’évoquer de nouveau l’amitié entre lui et Reeva, de se rendre compte que ça nous aura finalement menés jusque là. Je crois que ça me plait. De voir qu’on a été plus forts que tout ce qui nous est tombé dessus, de voir qu’aujourd’hui on a un avenir. C’est la réflexion que je me fais alors que je pose un énième carton dans notre tout nouvel appart. Pas mal de gens sont venus nous filer un coup de main, Nina et Raï n’auraient manqué ça pour rien au monde, idem pour Hana. Tous viennent de filer, avec quelques connaissances de la fac ; on l’a quittée depuis plusieurs mois déjà, mais on a encore un pied qui traine là-bas, en quelque sorte. Des souvenirs (des tas) et puis des gens, qui sont toujours pas sortis de notre vie malgré les années.

« Damn. Si on me dit qu’il reste ne serait-ce qu’un carton de plus à porter, je crois que je vais m’écrouler. » Je frotte mes mains l’une contre l’autre pour faire passer la douleur, qui s’en va aussi rapidement qu’elle était venue. A mes côtés, In Ha ; et devant nous, une montagne de cartons à déballer. « Je crois qu’on en a pour la nuit » que je fais remarquer, avant de jeter un coup d’oeil à ma montre pour constater qu’il est déjà presque vingt et une heures. « Ou alors… » Je commence à ouvrir le carton sur lequel est écrit vaisselle et un autre ou sont enfermées les bougies. « Ou alors on pourrait se faire livrer quelque chose à manger, là, tout de suite. » Et ranger le reste après. Plus tard. Demain. S’asseoir par terre parce que les chaises sont coincées derrière tout un fatras de trucs, utiliser deux cartons mis côte à côte en guise de table. Allumer les bougies parce que c’est mieux comme ça, et puis savourer l’air du soir, le balcon qui donne sur la rue, les pièces qu’on apprendra à connaître par coeur.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


I must've made some kind of mistake, I asked for death, but instead I'm awake + The world's a funeral, a room of ghosts. No hint of movement, no sign of pulse. Only an echo, just skin and bone. They kick the chair but we, we help tie the rope. So come shove me over the edge, 'cause my head is in overdrive. I'm sorry but it's too late and it's not worth saving.

I think we're doomed
.

Revenir en haut Aller en bas

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t1686-yoon-in-ha-real-wild-child http://www.shaketheworld.net/t8037-yoon-in-ha-la-musique-est-le- http://www.shaketheworld.net/t1685-yoon-in-ha-o-lifeEn ligne


Re: place in the sun (freha) ☆  Sam 15 Oct - 19:10


Place in the sun
Freya & In Ha



MUSIC | Les remerciements fusaient, alors que l'on raccompagnait nos amis proches devant l'immeuble. L'immeuble de notre appartement, notre appartement à nous et rien qu'à nous. On s'était décidé il y a peu à s'installer ensemble, une proposition murmurée comme une suggestion, une envie cachée, partagée, qui fût du jour au lendemain assumée. On avait chercher, sans relâche, notre petit nid d'amour comme nous disaient certains, notre cocon. On en avait bien besoin d'un endroit à nous, et rien qu'à nous. J'avais conservé mon appartement, l'appartement de mon frère, je n'avais pas pu me résoudre à le vendre. Son âme y était encore, la mienne aussi, la musique y demeurait et je m'y rendais toujours régulièrement, le lieu me manquait, puis Freya me manquait et je revenais vers elle. Son travail lui prenait du temps, le mien aussi, et désormais nous aurions un endroit à nous, un endroit où on était certains de se retrouver chaque soir, quoiqu'il arrive.

Nous apportions les derniers cartons jusqu'au dernier étage, dieu merci il y avait un ascenseur, mais cela n'empêchait pas le fait que nous étions particulièrement chargé ! L'italienne avait ouvert la porte, et le même sourire idiot naissait sur mon visage, cet appartement dégageait une telle chaleur, j'étais certain que nous y serions bien. On avait partagé cette même impression, le cœur léger, la lumière, et la douceur des lieux. Inspirant pour nous deux, hors de question que nous laissions quiconque nous voler cet endroit. Grandes baies vitrées, murs clairs qui seront agrémentés par des touches de couleurs dans la décoration, grand balcon, mais le plus impressionnant, c'était l'immense terrasse au-dessus de nos têtes, toit de l'immeuble dont la vue nous appartenait. Il était tard, je lâchais une petite exclamation en lâchant le dernier carton par terre et je fis une petite grimace en entendant un petit bruit de verre dedans. C'était pas le carton à vaisselle au moins ? Ah non, il était plus loin, ouf.. Je levais les yeux en l'air, d'un air innocent, j'espérais n'avoir rien cassé, avant de reluquer le reste des cartons avec Freya, souriant doucement. Je m'avançais vers elle, déposant un baiser sur son front. « Va pour se faire livrer, je m'en charge. » lui glissais-je, avant de me rapprocher de plus belle, embrassant d'un chaste baiser ses lèvres, me décidant à partir à la recherche de mon portable. Une fois la commande passée, j'aidais la jeune femme à installer les couverts. Dans le salon, deux grands canapés en cuir que nous avions eu bien dû mal à monter ici. Une petite nappe en tissus que l'on étala dans le salon remplis de meubles en désordre, assis par terre, nos dos calés contre le bas d'un des canapés, j'installais deux petits coussins. « Tes fesses sont précieuses voyons ! » lui lançais-je, en esquissant un rire, avant qu'un bon quart d'heure plus tard, la sonnerie de l'entrée se fît entendre. « Occupe-toi des bougies, tu veux bien ? J'vais aller ouvrir. » C'était le livreur, dieu merci, on crevait de faim après cette journée bien chargée ! Je payais le jeune homme, avant de récupérer la nourriture, et de fermer la porte. J'avais écarquillé les yeux en revenant : tout le salon était dans la pénombre, la lumière avait été éteinte, les petites bougies entouraient Freya dont la lueur illuminait sa chevelure de feu. Je m'arrêtais un instant pour admirer l'ambiance, détaillant la femme que j'aimais et son regard perdu dans les ondulations des lucioles devant elle.. Je souriais doucement, avant de m'avancer vers elle, la sortant de ses pensées. « Nous sommes sauvés, la nourriture est là ! » Tout fût sorti en moins de deux, et l'on pouvait enfin profiter d'un moment à deux.

« C'est notre premier moment à deux ici.. » murmurais-je, après un long silence que nous avions laissé naturellement entre nous. Simplement. Je penchais ma tête en arrière, la déposant contre le canapé, le regard vers le plafond. « .. On est chez nous. » continuais-je, ma main se posant sur celle de Freya, mon sourire s'étirant avec bonheur.           
 

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.



CHARMING, SMILING & ROCK'N'ROLL
• WHAT A LOVELY WAY TO BURN •




Revenir en haut Aller en bas

place in the sun (freha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Le reste du monde :: Espace temps :: Retour vers le futur-