73 2656 points
13 membres
68 303 points
14 membres
120 042 points♛
18 membres
17 215 points
8 membres



 
C'EST L'HEURE DES NOUVEAUTÉS PAR LA !

Page 1 sur 1


CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 13:51


Shishkova Raina
citation de ton choix
Fiere
(★★★✰✰)
Ambitieuse
(★★★✰✰)
Douce
(★★★✰✰)
Provocatrice
(★★★✰✰)
Souriante
(★★★✰✰)
Sans tabou
(★★★★✰)
Romantique
(★★★✰✰)
Tactile
(★★★✰✰)
Tendre
(★★★✰✰)
Joueuse
(★★★✰✰)
nom : Shishkova prénom : Raina âge : 24 ans. date et lieu de naissance : 13 décembre. origines : Coréenne et Russes nationalité : Russe, mais vit en Corée avec la nationalité coréenne maintenantcursus universitaire : elle n'a pas fait d'etude. métier : mécanicienne le jour, prostituée la nuit. Il faut bien nourrir son fils. orientation sexuelle : hétero. classe sociale : Acceptable, même si parfois elle se prive de manger pour que son fils ne manque de rien



Rumour has it...
On dit qu'elle n'a pas de pere (Vrai et faux. Elle est ne in vitro, elle doit bien avoir un géniteur) + qu'elle aurait des jumeaux (FAUX elle a un seul fils de 7 ans, le seul homme de sa vie) + elle est anorexique (FAUX. Elle l'a été, et il est vrai qu'elle se prive parfois de manger pour que son fils manque de rien, mais elle a repris gout à la nourriture)+ elle roulerait à bicyclette (Faux. Elle roule en moto, mais avec son enfant, elle préfére prendre le bus, et depuis quelques années, elle retape une vieille voiture).  + elle est danseuse étoile. (Faux. elle aurait pu, mais elle a tout gâché, et ce n'est pas plus mal. Parfois, on peu la voir danser avec nostalgie dans le parc ou les rues la nuit. ) + elle collectionne les hommes. (Vrai et faux. Pour gagner sa vie, elle est un peu obliger, mais elle croit toujours au grand amour)
Survole l'avatar, petit coquin.
Facts about him...
Fille d’une mère exigeante qui a transmis son rêve au travers de sa fille, Raina du très tôt s’habituer à obéir à des règles strictes qui organisaient sa vie de A-Z, passant par son alimentation jusqu’à son emploi du temps. Une vie saine dans un corps sain s’obstinait-elle à lui répéter encore et encore jusqu’à ce que cette rengaine soit bien ancrée dans son cerveau de gamine. Devenir une danseuse étoile demandait une certaine sévérité qu’une enfant de son âge ne pouvait pas supporter en permanence. Trop de stress. Trop de règles. Trop pour elle. Pourtant, elle a tenu bon pour que sa mère soit fière d’elle. Ce qui n’était pas une mince affaire.  Elle avait relevé son torse de petite fille et elle avait tenu la distance, encaissant les coups de la vie. Elle était souriante. Elle était douce. Mais elle était surtout ambitieuse et fière, sans doute les seules traits de caractère qu’elle tenait de sa génitrice, et certainement ce qui l'avait fait tenir aussi longtemps.

Elle était romantique, elle aimait croire à l’utopie du premier amour, et de celui avec un grand A. encore aujourd’hui, elle a toujours cette lueur d’espoir au fond du regard. Sans aucun doute ce qui lui donnait ce charme unique, rien qu’à elle, avec ce brin de folie qu’elle avait le don de faire tourner les cœurs. Une dose de provocation, une pincée de sourire, saupoudré d’une liberté extrême, cela vous donnait Raina. Une femme sans tabou, au romantisme accru qui jonglait entre une vie active avec des hommes la nuit, et la vie d’une mère aimante le jour prête à tout pour son enfant. Une femme qui ne demande qu’à être découverte, qui demandait de la patience à conquérir, et surtout, qu’à vivre pour le petit bonhomme qui avait éclairé sa vie.

This is my story
Une étoile qui a perdu son éclat
Raina, c’est une jeune femme né in vitro, autrement dit, de la semence d’un père qu’elle ne connaitra sans doute jamais. Pendant son enfance, cela ne l’a jamais réellement dérangé. Sa mère l’avait élevé sans aucun homme dans sa vie. D’ailleurs aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle n’avait jamais vu sa génitrice au bras d’un prince charmant. C’était donc normal pour elle de grandir sans visage paternel.

Elle n’avait pas une vie comme les autres enfants, enfin pas tout à fait. Dès son plus jeunes âges, sa mère qui avait été une danseuse étoile de renom, mais qui avait chuté gravement lors d’une représentation du classique spectacle « Lac des cygnes » l’avais transporté dans l’univers de la danse. Au début, c’était innocent. Une chambre rose, avec une fresque de danseuse peint sur le mur, de mignonnes petites chansons, quelques photos avec un tutu pour bébé posté sur Instagram. Cela prit de l’ampleur quand la gamine fut en âge d’apprendre. Les premiers cours étaient assez amusants. Elle se rencontrait de nouvelles amies de son âge, sa mère était fière d’elle quand elle réussissait une pirouette, elle apprenait avec le sourire. Pourtant, par la suite, tout se corsa. Sa mère endigua des règles à suivre au pied de la lettre, et elle osait désobéir, c’était double entrainement et privation de nourriture. Il n’était pas rare que la petite allait se coucher avec le ventre qui gargouillait de faim, mais elle vous le dira elle-même : « c’est comme tout, ça finit toujours par passer. »

Un train de vie qu’elle suivit sans broncher toute son enfance et une partie de son adolescence. Elle avait quitté l’école publique pour école de danse privée où les filles qu’elles côtoyaient étaient aussi méchantes les unes que les autres, poussée dans leur retranchement par la compétition et les places tant convoitées de premier rôle. Elles se faisaient des coups en douce bousillant les chances des autres, faisant le moindre reproche à celle qui n’arrivait pas à faire un exercice, n’hésitant pas à rire d’elle jusqu’à l’humilier. Raina avait réussi à survivre à tout cela, même si elle dansait à présent avec les pieds de plombs. A aucun moment le moment d’en finir ne lui traversa l’esprit, même quand sa colocataire de chambre passa à l’acte.

Quand son corps se mit doucement à changer et qu’elle ressentit certains besoins, cela lui fit peur. Tres peur, car elle n’avait aucun contrôle sur cela, aucun moyen de l’arrêter. Et le seul moyen qu’elle trouva pour avoir un certain contrôle de son corps, ce fut de moins manger et de manger seulement quand elle le décidait. Ce qui l’a fait sombrer dans le cercle vicieux de l’anorexie. Quoi de plus facile pour elle que de se priver de manger ? Elle l’avait déjà fait quand sa mère la punissait, il suffisait de recommencer encore et encore.

Plus le temps passait, et plus Raina se distinguait de ses comparses. Plus douée ou simplement plus tenace, elle avait réussi à grandir dans cet univers tortu et malsain, se créant son propre monde dans lequel elle pouvait se développer sans l’aide inexistant des autres. Les premiers rôles, elle en décrochait quelques-uns. De plus en plus souvent. Elle montait les sommets. Elle était promue à un grand avenir. L’avenir que sa mère avait toujours voulu pour elle, celui qu’elle n’avait pas pu atteindre elle-même. Elle allait enfin pouvoir le vivre par procuration au travers de sa fille sous les projecteurs.

Son avenir aurait pu être radieux au milieu des étoiles de firmament, mais tout commença à se dégrader le jour où elle fit cette erreur … ou plutôt quand elle prit la meilleure décision de sa vie comme elle aime le penser aujourd’hui. Une de ses rares amies de l’époque avait réussi à la convaincre de sortir en douce de l’internat pour se rendre à une fête du quartier où se retrouvait les jeunes des environs. Apres de longues minutes de débat, elle l’avait suivi, et elle avait découvert quelque chose qu’elle n’avait encore jamais connu. Les garçons. L’alcool. D’autres danses. La proximité des gens. La liberté simplement. Comme une drogue à laquelle on ne pouvait plus décrocher, ses escapades la nuit se faisait de plus en plus fréquente. Elle enchainait entrainement et sortie dans le plus grand des secrets, jusqu’au jour où tout bascula une nouvelle fois.  

Elle avait 17 ans à présent. Elle avait ses premiers amis, un peu fou, un peu insouciant. Une bande de trois potes qui finissait toujours par se retrouver peu importe l’endroit. Et puis, il y avait ce garçon qui lui donnait ce doux sentiment qu’elle avait toujours essayé de fuir et de contrôler. Un moment qu’il se connaissait. Un moment qu’ils se tournaient au tour. Un doux moment passé entre eux. Un moment parmi tant d’autre. S’il n’y avait pas eu ce drame, peut-être serait-il resté à ses côtés ? Le même soir, torchés à la vodka, ils n’avaient rien trouvé de mieux que de faucher une voiture. Le danger leur est inconnu. Ils ne connaissent que liberté et ivresse. Et il arriva ce qui devait arriver. Un homme mort. Il avait tué quelqu’un. Il leur fallut quelques instants pour réaliser les faits, pour comprendre et accepter. Mais ils n’en avaient pas eu le temps parce que sans vraiment comprendre, ils s’étaient tous foutu dans la merde, avec une bande de gens malfamés et des armes à la main arrivant sur leur passage. Si ca n’avait été qu’un simple accident, tout aurait sans doute été bien plus facile, et pourtant …

Ils se pensaient tous tiré d’affaire, intracables. Mais les menaces en tout genre qui fusèrent par la suite témoignaient de tout autre chose. Et la peur s’installait dans la vie de tous. L’idée de folle de fuir leur traversa l’esprit, jusqu’à en devenir une réalité. Elle n’eut pas d’autre choix que d’abandonner le pourquoi elle avait travaillé toute sa vie, et d’envoyer valser tous les espoirs que sa mère avait mis en elle. Raina avait toujours préféré vivre, bien trop peur de la mort. Le choix avait été vite fait. Elle partit sans se retourner, une fois que l’argent fut séparé. Alors qu’un partait vers l’Amérique, elle préférait la Corée pour trouver ses origines asiatiques. Les semaines qui suivirent, pour ne pas dire les mois, elle découvrit que son premier amour lui avait laissé un joli cadeau pour qu’elle ne l’oublie jamais. Elle ne se retrouvait pas si seule en fin de compte.

Aujourd’hui, toute cette histoire est belle et bien derrière elle. Enfin presque. Elle n’oublie pas que de mauvaises personnes la recherche, elle reste sur ses gardes, mais cela ne l’empêche pas de vivre sa vie pleinement. Elle a appris à vivre par ses propres moyens, faisant des choix qu’elle ne regrette en rien tel que d’avoir fait la manche ou de ses prostitués. Pour que son fils vive, elle avait été prête à tout. A 25ans, c’était une maman épanouis qui avait fait son petit bout de chemin, non plus seule, mais accompagnée de personnes qui l’aimaient pour ce qu’elle était. Et quand bien même tout n’était pas rose, si on voulait être une étoile, il fallait s’en donner les moyens.



Wanted
dead or alive...
Prédéfinis libres
Nature du lien (♂ ou ♀)
Description du lien.

L'homme de sa vie (♂ ou ♀)
tout est possible. Du pairing totalement cute au plus malsain. Je suis ouverte à tout :cute:


La meilleur amie (♂ ou ♀)
celle qui est toujours là pour elle pour la réconforter comme pour rire. Elle arrive toujours à lui rendre le sourire meme dans les pires moments. c'est son rayon de soleil, sa vie. elle ne la juge pas pour son travail ni sa facon de vivre. Elle est juste là pour elle. A elles deux, elles peuvent se dresser contre le reste du monde.


Babysitter (♂ ou ♀)
Elle a une totale confiance en cette personne, car elle le laisse veiller sur ce qu'elle a le plus cher dans ce monde. C'est souvent de nuit, car avec son travail nocturne, elle ne peut y amener son gamin comme bon lui semble. Attention si vous vous comportez mal, elle pourrait bien se transformer en harpie.

Nature du lien (♂ ou ♀)
Description du lien.

Nature du lien (♂ ou ♀)
Description du lien.

Nature du lien (♂ ou ♀)
Description du lien.

Nature du lien (♂ ou ♀)
Description du lien.

Prédéfinis pris

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 13:51

+1

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 13:51

+2

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 13:51

+3

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 13:52

A vous mes agneaux :plz:

Revenir en haut Aller en bas

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t8630-kim-dae-hyun-le-titre-arrive http://www.shaketheworld.net/t8601-kim-dae-hyun#305081 http://www.shaketheworld.net/t8779-kim-dae-hyun#309763


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 19:01

Genre. Y a personne ? :oo:
N'importe quoi les gens. :emo:


PLAYING WITH FIRE

≈ Our love that’s like playing with fire.


Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t6639-han-jeung-jae http://www.shaketheworld.net/t6601p20-han-jeung-jae http://www.shaketheworld.net/t6638-han-jeung-jae#236068


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 19:29

tu m'as pas laissé le temps d'arriver aussi, n'importe quoi toiiiiiiiiiiiii


I TRIED TO BE A GOOD GUY
But seems like whatever I do, past catch me up and try to dig me more and more in hell. ♣ Me faire ça à moir ! ©pathos.

#TEAMBEVERHEEHILLS

Revenir en haut Aller en bas

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Lun 14 Nov - 19:34

DAE : ils ont pas encore tout compris :y:
toi si :hum:
c'est open bar mon beau ? une petite idée ou on cherche ensemble ? :cute:

JAe : haaaan mais qui voila :shy:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: Shishkova Raina - une étoile dans le firmament ☆  Aujourd'hui à 7:48


Revenir en haut Aller en bas

Shishkova Raina - une étoile dans le firmament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Militaires 3/3
» petit combat amical Nuage de la vallée vs Caillou érodé
» Aile Céleste... Une nouvelle étoile dans l'Eau...
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Who Are You ? – Personnages :: Les fiches de liens-