88 947 points
17 membres
71 463 points
12 membres
133 771 points♛
19 membres
23 783 points
9 membres



 
MAJ DE NOVEMBRE TERMINÉE ! TU VEUX EN SAVOIR PLUS P'TIT CANCRELAT ? BAM C'EST ICI QUE ÇA S'PASSE !

Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Jeu 24 Nov - 18:56


The day
haewon & sangae


Nous approchions de ce que nous attendions depuis des jours maintenant. J'étais même prête à parier que nous attendions ça depuis le jour où il est entré par effraction dans la chambre et qu'il m'a vu en sous-vêtements. J'étais tellement énervée contre lui à ce moment-là, je n'étais pas capable de me rendre compte de ce qu'il m'avait fait en réalité. Pour dire vrai, j'étais déjà tombée amoureuse au premier regard, même s'il n'était pas dans les meilleures conditions. Je l'ai aimé dès la première seconde, comme un coup de foudre, j'ai tout de suite su qu'il était pour moi et que j'étais pour lui. Alors certes, nous étions bien différents mais ne dit-on pas "les contraires s'attirent" ? JE crois que les astres ne l'avaient même pas prévu mais c'était indéniable, Sangae et moi étions comme des aimants, une force magnétique qui pouvait tout détruire sur son passage.

Ca me prenait les tripes, me descendait jusqu'en bas, me donnait chaud, intensément. Son corps contre le mien, ses baisers brûlants, je mourais d'envie d'être sienne, qu'il me possède mais avant, je l'avais déshabillé, et il m'avait déshabillé. Je pouvais voir à travers son caleçon la bosse que dessinait son intimité, ce qui me fit sourire avec malice alors qu'il revint se coller contre moi. Ses mains qui parcouraient mon corps me faisaient fondre, je brûlais sous ses caresses, et quand je le sentis déboutonner mon jean, je fermai les yeux, je sentais le moment arriver, je ne pouvais plus attendre. Rapidement, je me retrouvai en sous-vêtements entre ses bras, collée contre un mur froid mais qui commençait à chauffer à la température de mon corps. Sangae me retira avec douceur mon soutien-gorge. Quand je me retrouvai seins nus, je n'hésitai pas à revenir me coller contre lui, car désormais, il n'y avait plus aucun tissu qui séparait nos peaux. Le simple fait d'être peau à peau contre lui me faisait complètement vibrer et encore plus languir de l'acte. Alors, pour jouer encore un peu avec ses pulsions, je commençai à frotter doucement mon bassin contre le sien dans un mouvement de hanches dont j'avais le secret (merci les danses sexy des trainings) alors que mes lèvres vinrent attraper les siennes, avec fougue, une fois de plus. Mes mains glissèrent sur sa nuque, l'une se faufila dans ses cheveux, une fois de plus, tandis que je lui montrais bien dans chacun de mes baisers à quel point je l'aimais et à quel point je le voulais pour moi toute seule. Ma langue vint caresser la sienne, puis, je me retirai pour le regarder un instant.

Les yeux dans les yeux, c'était le regard que je voulais lui lancer avant qu'il ne commence à prendre possession de mon corps. Car, une fois de plus, je reculai mon bassin pour attraper l'élastique de son caleçon et y passer mon doigt dessous, contre sa peau. Un doigt, puis deux, puis trois, et ainsi de suite jusqu'à ce que ma main glissa entièrement pour venir caresser son intimité, tandis mon bras gauche s'agrippait à lui. Je jouais un peu trop avec ses pulsions, et je me faisais toujours plus languir, ainsi, je finis par lui retirer son caleçon en le tirant vers le bas, et revins coller mon bassin contre le sien. Le simple fait de le sentir ainsi contre moi m'arracha un premier gémissement, discret, alors que ma tête vint s'appuyer contre le mur et mes yeux se fermèrent. Je repris alors ce mouvement de bassin, me frottant avec tendresse contre lui, tandis que mes yeux s'ouvrirent, pour se plonger dans les siens. Je voulais qu'il me regarde tout le temps comme ça, qu'il me dévore de cette façon, qu'il me fasse l'amour en un seul regard, et qu'il éveille en moi des sentiments encore jamais découverts. Sangae, j'ten prie, donne moi ce que je veux.

Code by kerushirei


You blush like an ocean in
love, wild with blueness


C'est pas parce que je te parle que je suis en train de te draguer NEUMAIS! :russe: J'ai un mec et je suis très bien avec! #SANGWON #pasdemauvaisesdragues

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10397-sang-ae-o-some-kind-of-heave http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Ven 25 Nov - 18:21


The day
haewon & sangae


Je lui ôte son jean's ainsi que son soutien-gorge. Nous approchons du moment, notre moment.Mon coeur bat de plus en plus rapidement dans ma poitrine, ma respiration quant à elle, se fait de plus en plus forte, de plus en plus haletante. L'avoir aussi près de moi, sentir sa respiration contre ma peau, son envie de moi, je fonds littéralement. Mais la Haewon joueuse que je ne connaissais pas encore montre le bout de son nez, elle commence à mouver son bassin contre le mien. Mon coeur risque d'exploser d'une minute à l'autre, j'exagère à peine, puisqu'à peine ai-je le temps de fermer doucement les yeux comme pour apprécier ce moment d'autant plus, qu'elle vient de nouveau attraper mes lèvres. Un baiser fougueux, qui ne fait qu'augmenter la température de nos deux corps, ses mains glissent alors dans ma nuque, l'une d'entre elle caressant mes cheveux, je colle d'autant plus mon corps contre le sien. Et l'embrasse, comme je n'ai jamais embrassé personne, tentant de lui montrer par ce baiser que je la veux, que je ne veux qu'elle, qu'elle me rend totalement fou.

Elle se retire finalement, mon regard se plonge dans le sien et un frisson me parcourt le corps. Elle est tellement belle, tellement parfaite, tellement... Haewon. J'ai bien envie de lui dire tout ce que je ressens, dans quel état elle arrive à me mettre mais mes baisers lui prouvent clairement les choses. Elle me lance un regard qui me ferait presque perdre les pédales, c'est définitif... Je ne tiens plus. J'ai envie d'elle, et tout de suite. Mais son bassin vient s'éloigner du mien, je la quitte un instant du regard, suivant ses mains qui se dirigent vers l'élastique de mon jogging. Respire Sangae, respire... Et comment je suis censé respirer et me contrôler un minimum lorsqu'elle joue avec moi de la sorte ? Et pourtant ça me plait, je trouve ça excitant mais là, je vais réellement exploser. Son bras gauche s'agrippe à moi tandis que son autre mien vient caresser mon intimé. Un gémissement s'échappe d'entre mes lèvres sans que je puisse contrôler quoi que ce soit, je bouillonne. Je ne tiens plus. Elle me rend réellement fou, et elle doit jubiler de me voir dans cet état. Heureusement, elle ôte très vite mon dernier vêtement avant de revenir coller son bassin contre le mien, mais ce n'est rien comparé à ce que je ressens lorsque j'entends son premier gémissement mais aussi, lorsqu'elle reprend la parole « Sangae, j'ten prie, donne moi ce que je veux. ».

Elle me supplie presque, comme si elle avait besoin de ça. Très vite, je reprends possession de ses lèvres, la tenant toujours aussi fermement contre moi d'un bras, le deuxième glisse le long de son corps, s'arrêtant près de son dernier sous-vêtement. J’approfondis notre baiser, le rendant encore plus fougueux que précédemment lorsque je lui retire enfin le dernier tissue qu'elle portait. Je ne parviens même pas à prononcer le moindre mot, ma respiration m'en empêche, je viens recoller son bassin contre le mien, faisant pression sur ce dernier. Ce n'est qu'une question de secondes avant que j'assouvisse mon désir pour elle, quelques secondes seulement. J'ai l'impression que mon coeur va s'arrêter, je n'arrive même pas à avoir les idées claires. Et toujours sans quitter ses lèvres, je fais glisser ma main entre nos deux corps chauds. Lentement, très lentement. Pas de raison qu'elle soit la seule à jouer même si je dois bien avouer qu'elle mène le jeu.. Mes lèvres finissent par quitter les siennes sans pour autant sans éloigner, je lui adresse alors ce fin sourire, lui volant un dernier baiser avant de me glisser enfin en elle.

Un soupir de désir, je viens me pincer la lèvre inférieur sous le plaisir. Je viens la plaquer de nouveau contre le mur, comme si elle n'était pas assez collé contre ce dernier,, une de mes mains s'appuyant sur lui, tandis que la deuxième vient agripper le dessous de sa cuisse. Mon bassin commence à se mouver,  doucement en premier lieu afin de nous procurer un maximum de plaisir à tous les deux. Mes yeux clos, mon front vient se déposer contre le sien tandis que je sens de nouveau sa respiration contre ma peau. Son odeur m’enivre, je succombe, littéralement. Ma respiration se mêle alors à la sienne, mes lèvres frôlent les siennes à chacun de mes mouvements, un gémissement m'échappe de nouveau. C'est un moment de parfaite complicité que nous partageons, rempli d'amour aussi. Je me rends d'ailleurs compte que cela fait un long moment que je n'avais plus ressenti ça, pour ne pas dire jamais, ce qui me conforte dans l'idée qu'avec Haewon, tout est différent, elle est différente, elle est ma différence.



Code by kerushirei


I am reaching for the light

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Sam 26 Nov - 15:59


The day
haewon & sangae


Je sentis sa main descendre doucement vers le bas, je savais ce qu'il allait faire, évidemment. Il ne pouvait plus tenir, moi non plus, et je le sentais dans ses gestes. Il essayait de les maîtriser au maximum mais je savais bien qu'à force de jouer avec ses pulsions, il finirait par ne plus rien contrôler. Alors, il vint retirer mon dernier sous-vêtement restant, le baissant au plus bas possible avant de revenir me plaquer contre le mur. Mes jambes s'enroulèrent à nouveau autour de ses hanches tandis que je l'embrassais amoureusement. Sa main vint jouer quelques instants avec moi, ce qui me fit gémir contre sa peau. Mais il ne me laissa pas de répit, puisque juste après, il finit par s'immiscer en moi. Mes lèvres appuyées contre son cou étouffèrent un soupir, mes yeux se fermèrent, et je finis par m'appuyer à nouveau contre le mur pour le regarder. Mes mains attrapèrent son visage et je vins l'embrasser une fois de plus, tandis qu'il commençait à bouger son bassin contre le mien, en douceur au début. Le temps que mon corps s'habitue à la sensation, et je finis par rapprocher mon visage du sien pour venir y coller mon front contre le sien. Je plongeai mon regard dans le sien, tandis que mon corps bougeait au rythme du sien, au rythme qu'il donnait à nos ébats.

Je soupirai, contre ses lèvres, elles étaient si proches pourtant, elles ne se touchaient pas. Je pouvais sentir son souffle contre moi, j'avais l'impression de partager sa respiration, de partager absolument tout. Il était moi, j'étais lui. Nous étions plus unis que jamais et je voulais garder gravé à jamais cette image de nous deux succombant au désir dans cette salle, contre ce mur. Mes bras se posèrent sur ses épaules et je fermai les yeux, savourant la sensation de le sentir en moi. Mais j'en voulais plus, je voulais me souvenir vraiment de cette nuit-là, c'est pourquoi, quelques courtes minutes après, je vins rapprocher mon visage du sien. Mes lèvres frôlèrent les siennes, je vins les embrasser d'un baiser rapide, avant de venir les poser contre sa tempe, près de son oreille. Plus fort... vins-je lui gémir à l'oreille. Plus fort. je répétai une fois, plus calme, tandis que je m'agrippai à lui, resserrant mes jambes autour de ses hanches. Je voulais que cela devienne la meilleure nuit de notre vie, qu'il s'en souvienne autant que moi comme étant la nuit où tout a basculé. Une nuit d'ébats qui pourraient faire rougir les plus expérimentés. Je le voulais, plus que jamais, et maintenant que je l'avais, je voulais pousser les choses plus loin, pousser le vice, marquer le moment. Et, quand Sangae commença alors à exécuter des mouvements plus secs, je me mordis la lèvre inférieure, la tête venant s'appuyer fortement contre le mur alors que je gémis, plus fort cette fois, et mes mains serrèrent leur emprise sur ses épaules.

J'aimais voir son corps de sportif se mouvoir contre le mien, à chaque fois que je le regardais, le désir ne faisait que monter. Il pouvait faire de moi ce qu'il voulait, j'étais complètement sienne à cet instant, et à l'avenir aussi. Je le voulais que lui, je ne voulais plus personne d'autre dans ma vie pour me donner cet amour, ces instants de joie, de doute, de colère, d'amour, de sex. Je l'avais dans la peau, en si peu de temps il s'était immiscé dans ma vie et je ne voulais plus jamais qu'il en sorte et si, par malheur, il lui en viendrait un jour l'envie, alors je ferais les pires crimes pour qu'il m'appartienne à jamais. Il était à moi maintenant, il n'y avait plus d'autres issues, ni pour lui ni pour moi. Nous nous appartenions.

Code by kerushirei
-


You blush like an ocean in
love, wild with blueness


C'est pas parce que je te parle que je suis en train de te draguer NEUMAIS! :russe: J'ai un mec et je suis très bien avec! #SANGWON #pasdemauvaisesdragues

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10397-sang-ae-o-some-kind-of-heave http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Dim 27 Nov - 23:32


The day
haewon & sangae


Son regard plongé dans le mien, son souffle contre ma peau, sa respiration se mêlant à la mienne. Le pouvoir que cette fille a sur moi est tout simplement indescriptible, je ne sais pas comment elle a réussi a chamboulé ma vie à ce point, à me rendre totalement fou d'elle, complètement à ses pieds. Et le moment que nous partageons actuellement me comble de bonheur, Haewon, je ne peux tout simplement pas la laisser filer. Encore moins après qu'elle ait débarqué ici, jouant cartes sur table qui me prouve clairement qu'elle non plus ne veut me laisser partir. Et aussi pourquoi nous sommes fait l'un pour l'autre, oui Haewon et moi sommes fait l'un pour l'autre et j'en suis de plus en plus convaincu. C'est un coup de foudre, ni plus ni moins. Elle s'agrippe à moi, je la colle à moi, je la tiens fermement comme si j'avais peur qu'elle m'échappe une nouvelle fois, qu'elle m'échappe comme lorsque nous nous étions croisé en boite. Je ne veux pas, je ne veux plus, je ne veux qu'elle, uniquement Haewon, c'est indéniable et désormais, elle l'a très bien compris.

Je mouve mon bassin doucement pour commencer, profitant de chaque seconde, de chaque mouvement, de chaque regard, de chaque baiser. Nos lèvres sont si proches, l'envie d'y reprendre possession me ronge, alors je ferme les yeux. Tentant de garder ce même rythme, mon souffle se faisant de plus en plus haletant du moins, jusqu'à ce qu'elle vienne me voler un baiser, approchant ensuite ses lèvres de ma tempe. Plus fort... me lance t-elle dans un gémissement. Plus fort. me répète t-elle. J'en laisse échapper un léger gémissement, mon corps bouillonne totalement, venant ma pince de nouveau la lèvre. Ses jambes se resserre autour de ma taille, ma main sur sa cuisse également. Alors c'est sans plus attendre que je m’exécute, mes vas-et-vient se font plus franc, plus rapide. Mon cœur s'accélère tandis que je viens embrasser de nouveau Haewon, un baiser fougueux aussi intense que le moment de complicité que nous sommes en train de partager. Ce baiser étouffe également mes gémissements, l'emprise de ma main sur sa cuisse se resserre, ma main toujours contre le mur que je prends comme appui. Mes lèvres quittent enfin les siennes, me sentant toujours aussi incapable de prononcer le moindre mot, mon regard se baisse, fixant ces dernières. Tout cela sans cesser mes mouvements, sans ralentir un seul instant.

Nos lèvres toujours aussi proches les unes des autres, je finis par lui embrasser tendrement le coin des lèvres, sa joue, terminant ma course dans son cou où je lui dépose plusieurs doux baisers. Gardant toujours ce même rythme dans mes mouvements nous offrant à tous les deux toujours plus de plaisir, je lâche des soupirs de désir, étouffés dans son cou que je continue d'embrasser à certains instants, assouvissant ma soif de son corps, mon désir pour elle. Nous marquerons cette nuit tout comme Haewon s'apprête à marquer ma vie, j'en suis persuadé. Cette fille, je l'ai dans la peau. Haewon et moi sommes fait pour vivre quelque chose de grand, quelque chose de beau, quelque chose d'unique.



Code by kerushirei


I am reaching for the light

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Mar 29 Nov - 22:54


The day
haewon & sangae


Maman me disait toujours de me méfier des garçons. Quand j'étais partie pour Séoul, elle m'avait encore mise en garde parce qu'elle était persuadée que j'allais tomber sur beaucoup de mauvais garçons. Pourtant, un an après mon départ pour Séoul, me voilà dans les bras d'un garçon que je n'avais même pas vu venir, que je n'avais même pas espéré dans mes rêves les plus fous, il était bien trop rare pour arriver dans MA vie de misère, bien trop précieux. Pourtant, il était bien là, il s'appelait Yu Sangae et en peu de jours, il avait réussi ce que bien d'autres avaient échoué: me faire tomber amoureuse en un claquement de doigts. Dire que je le croyais pervers et un peu trop curieux, il était surtout celui que j'attendais depuis si longtemps. Vous me direz que je parle trop vite, mais je le sens. Je le sais, c'est lui. C'est lui que j'attendais pour conjurer le mauvais sort, piétiner la malédiction des 6 mois.

Alors pourquoi ne pas me donner à lui toute entière ce soir-là? Pourquoi pas? Je savais qu'il ressentait la même chose, je revoyais encore ces yeux qui me déshabillaient du regard l'autre soir en boîte, son regard quand il m'a vu dans les bras de Taehwi. Il n'aimait pas sa copine, je n'aimais pas mon copain. Nous étions destinés à être ensemble mais si nous avions été trop raisonnables, nous ne serions même pas en train de coucher ensemble ce soir-là. Alors au diable les bonnes manières et mes valeurs. Je me la jouais égoïste, au risque de me prendre de sérieux problèmes dans la figure, d'encaisser bon nombre de critiques mais pour lui, j'étais prête à les encaisser, parce qu'il en valait la peine. Notre histoire en valait la peine. Je ne devais pas laisser les doutes et les remords m'envahir. Je la voulais cette putain de belle histoire, je la voulais, même à 19 ans je la voulais, et je la voulais parce que j'étais destinée à la vivre avec lui. Juste parce que c'était lui.

Je lui demandai d'aller plus fort, je veux vivre l'instant, je veux vibrer, je veux que mon corps vibre au rythme du sien, alors, quand il commença à donner des coups de bassin plus secs et plus rapides, je resserrai instinctivement mes jambes autour de son bassin alors que je basculai légèrement la tête en arrière. Dans mes gémissements, il me semblait parfois échapper des mots comme oui ou t'arrête pas... Je voulais que ça dure des heures et des heures comme ça, que le temps ne passe plus, mais évidemment, ça n'était pas possible. Alors je savourais, je savourais les moindres secondes où mes mains caressaient son corps, ses cheveux, et où mes lèvres et les siennes semblaient avoir du mal parfois à se détacher.

Une douce sensation commençait à envahir mon corps à chaque fois qu'il s'immisçait en moi. Mes ongles vinrent s'appuyer sur sa peau déjà humide de transpiration alors qu'il vint nicher sa tête dans mon cou. Mon corps frappe le mur au rythme que Sangae donne chaque mouvement de bassin, c'était intense. Je pouvais le dire car, parfois, je reprenais un peu conscience des faits, j'ouvrais les yeux pour le regarder faire, et sa main qui tenait fermement ma cuisse me faisait déjà frémir. Il allait sûrement bientôt se fatiguer à ce rythme-là, mais soudainement, il me décolla du mur et me déposai finalement au sol, ou du moins, sur un tapis de gym. Je frémis en sentant la fraîcheur sur mon dos, tandis que mes yeux ne pouvaient quitter le corps de Sangae. Oui, je l'admirais, avec les yeux d'une fille amoureuse. Il était si beau, si gentil. J'avais du mal à croire qu'il était réel, pourtant, il était bien là, nous étions bien là.

Il se pencha pour se recoller contre moi. Mes bras glissèrent sur son cou et se nouèrent tandis que je l'embrassai à nouveau, avec amour. Nos lèvres se quittèrent pour que nos regards échangent quelques mots d'amour sûrement, avant qu'il ne reprenne là où il s'était arrêté. Cette fois, la sensation fut différente, et me fit lâcher un râle de plaisir non discret, alors que mes bras finirent par quitter son cou et mes mains se placèrent sur ses épaules que je tenais fébrilement.


Code by kerushirei
-


You blush like an ocean in
love, wild with blueness


C'est pas parce que je te parle que je suis en train de te draguer NEUMAIS! :russe: J'ai un mec et je suis très bien avec! #SANGWON #pasdemauvaisesdragues

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10397-sang-ae-o-some-kind-of-heave http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Mer 30 Nov - 0:00


The day
haewon & sangae


L'amour sauvage ce n'est pas dans mes habitudes, pourtant ce soir, on peut dire que ça l'est. Que Haewon a réussi à faire surgir mon côté animal. Sans doute parce que je n'ai jamais autant désiré une fille comme je désirais Haewon, parce qu'aucune d'entre elles a réellement réussi à me mettre dans cet état, parce qu'il y avait nos échanges de regards, cette tension sexuelle qui s'était installée entre nous ce soir-là. Haewon est magnifique, son visage est parfait, ses cheveux sont sublimes, son corps l'est aussi mais c'était bien plus que ça. Tellement plus qu'une simple attirance sexuelle et nous le savons tous les deux. Je désirais Haewon comme jamais, sa façon d'être, son sourire, sa gentillesse, son franc-parler, sa façon d'être à la fois si mignonne, si adorable et en même temps, si sexy. J'ai succombé, j'ai compris que cette fille, je l'avais dans la peau. Cette sensation que j'avais, si étrange. La sensation de ne pas être à la hauteur, qu'elle était beaucoup trop parfaite pour moi, de ne jamais pouvoir l'avoir pour moi, qu'elle ne s'intéresserait jamais à un garçon comme moi, mais en même temps, celle qui me donnait l'impression que nous étions faits pour être ensemble, pour vivre une belle histoire, s'aimer comme des fous, tous les deux.

Mes mouvements du bassin se faisant plus francs, plus bestiales et torrides tandis que ses gémissements se faisaient de plus en plus fréquents, elle me souffle quelques mots qui arrive à m'exciter encore plus, ma chaleur corporelle ne fait que grimper mais en même temps, j'ai l'impression qu'elle est à son maximum. Et au plus je sens ses ongles agripper ma peau, au plus je resserre l'emprise que j'ai sur sa cuisse, certains gémissements m'échappent même tandis que je niche ma tête dans son cou, camouflant à moitié ces derniers. Et tout cela ne faisait que rendre ce moment encore plus intense qu'il ne l'était déjà. Et dans le feu de l'action, je finis par la décoller du mur, et plus délicatement qu’auparavant, je viens la déposer sur l'un des tapis de gym au sol. Elle ne me lâche pas du regard et moi non plus, je pourrais très bien passer des heures, des jours, des mois, des années à la regarder de cette manière, comme si elle m'appartenait car oui, à cet instant, Haewon m'appartient. Et je veux qu'elle m'appartienne à jamais

Je finis par me pencher afin de me recoller contre elle, cette peau qui a réussi à me manquer pendant ces quelques secondes où je m'en suis séparé. Sa respiration se mêlant de nouveau à la mienne, je ne la quitte du regard à aucun moment. Un regard qui signifie beaucoup comme elle, comme pour moi, puisqu'elle me lance exactement le même. Je profite de ce court instant pour reprendre ma respiration mais je sais que ce n'est pas possible, le moment que nous partageons est beaucoup trop intense, beaucoup trop passionnel et je n'arrive pas à lui résister, elle me rend totalement fou. Alors quand elle reprend possession de mes lèvres, je lui rends son baiser, le rendant encore plus fougueux tout en reprenant mes vas-et-viens, mes mouvements se font doux dans un premier temps mais très vite, je reprends le rythme. Plus franc, plus sec. Haewon lâche un râle de plaisir loin d'être discret, et la trouvant d'autant plus excitante, je l'embrasse de nouveau, l'envie en était insoutenable.

Mais alors que mes lèvres n'ont toujours pas quitté les siennes, ma main vient caresser le long de son corps remontant jusqu'à son bras que je dégage de mon cou. Je viens enlacer mes doigts dans les siens avant de venir plaquer sa main contre ce tapis de gym sans réelle délicatesse, tout ça, sans cesser mes coups de reins, sans cesser de l'embrasser. Un fin sourire se dessine sur mes lèvres toujours collées contre les siennes, un sourire amoureux, ni plus ni moins. Mais cela ne dure qu'un court instant puisque ma deuxième main vient prendre appui contre ce tapis, non loin de son visage ce qui décolle légèrement mon corps du sien. Mon coeur va littéralement exploser, je tente de calmer ma respiration qui s'était accéléré ces dernières minutes, en vain, mais alors que je ferme les yeux, un nouveau gémissement s'échappe d'entre mes lèvres. Je me pince de nouveau la lèvre inférieur comme si cela pouvait m'aider, je l'admire de nouveau, la dévorant du regard sans cesser mes mouvements. La trouvant d'autant plus magnifique maintenant qu'elle est mienne. J'aimerais que ce moment dure une éternité, Haewon et moi, succombant à nos désirs, à nos envies. Haewon et moi, tout simplement.


Code by kerushirei


I am reaching for the light

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Mer 30 Nov - 18:08


The day
haewon & sangae


C'était un magicien, ou un sorcier. J'ignore lequel lui allait le mieux, mais je le soupçonnais d'avoir de sérieux pouvoirs sur moi tout comme je devais en avoir sur lui. Si je croyais une seule fois que l'amour pouvait pousser à faire des folies comme ça? Je le savais mais je n'y croyais certainement pas. Je n'aurais jamais cru un jour enfreindre les règles que je m'étais posée, parce qu'il était évident que je n'étais pas ce genre de fille à prendre les relations à la légère jusqu'à m'amuser avec les sentiments des gens. Non, je en contrôlais rien à ce moment-là, ce que je faisais était mal mais je n'avais aucun contrôle sur mes pulsions ni sur celles de Sangae. Ca ne me déplaisait pas, mais je savais pertinemment qu'après ce moment intense, je finirais par penser à Taehwi en me demandant comment j'allais pouvoir lui dire que je l'avais trompé.

Mais quand je regarde Sangae, j'me dis que ya pas d'explications à donner. C'est l'amour, c'est tout. C'est le feu qui anime nos deux corps, on peut pas lutter contre ça. Autant se laisser aller. Il me déposa sur le tapis de gym et après quelques secondes de tendres baisers, il finit par reprendre là où il s'était arrêté. Sa main parcourut mon bras, ce qui me fit frissonner, puis il saisit ma main. Nos doigts s'entrelacèrent avant qu'avec force, il ne vienne plaquer ma main contre le tapis. Un sourire joueur apparut sur mes lèvres tandis que je décollai légèrement le haut de mon corps pour venir capturer ses lèvres une fois de plus, presque par besoin désespéré. Je ne pouvais plus m'en passer. Ni de ses mains, ni de ses gestes, ni de ses lèvres.

Ainsi, il reprit un rythme soutenu et sec, et je ne pouvais rien faire d'autre que fermer les yeux et simplement sentir le plaisir se faire de plus en plus important, envahir bientôt mon corps mais je voulais que cela dure encore un peu. Mon autre main vint se poser sur son dos, et cette fois, mes ongles s'enfoncèrent un peu plus dans sa peau mais ça, je ne m'en rendis pas compte. Je le compris au râle de plaisir qui passa ses lèvres, mais que j'empressai d'étouffer en venant l'embrasser avec fougue une fois de plus. Ma main vint glisser jusqu'à se poser sur son torse, et, poussée par une vague de désir incontrôlable, je le fis basculer sur le côté. Sans perdre de temps, je grimpai sur lui, à califourchon. Je me redressai en premier lieu, pour dégager mes cheveux sur mon épaule, avant de lui adresser un sourire amoureux. Je me penchai ensuite pour venir capturer ses lèvres à nouveau, d'un baiser passionné, tandis que je relevai mon bassin pour venir provoquer une pénétration. S'il voulait mener la danse, et bien moi aussi, je voulais le faire, et j'allais lui montrer que je pouvais le faire bien.  

Alors, je commençai à remuer le bassin tandis que mes mains se posèrent de part et d'autre de son visage. J'adoptai un rythme plutôt doux avant d'accélérer légèrement. Mes cheveux tombant de chaque côté de son visage créaient comme un rideau pour cacher nos visages, cacher le regard que je lui lançais, qui se voulait insistant et dévorant. Mais après quelques minutes, je finis par me redresser, et mes mains se posèrent sur son torse, sans m'arrêter une seule fois de remuer mon bassin dans un mouvement délicieux. Si bien que je ne pus retenir quelques gémissements, avant que ma tête bascula lentement en arrière, es yeux se fermèrent et je me concentrai uniquement sur la sensation provoquée par nos deux corps unis. Je sentais qu'il ne tiendrait plus très longtemps, mais Dieu, fais que cette soirée soit la plus longue de ma vie. Que je puisse lui appartenir encore un peu, qu'au lever du soleil, je parte de cette salle sans regrets ni remords. Que je profite suffisamment de lui. Mais je crois que je n'en aurai jamais assez. Jamais. Il me le fallait tout le temps, tous les jours.  
Code by kerushirei
-


You blush like an ocean in
love, wild with blueness


C'est pas parce que je te parle que je suis en train de te draguer NEUMAIS! :russe: J'ai un mec et je suis très bien avec! #SANGWON #pasdemauvaisesdragues

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10397-sang-ae-o-some-kind-of-heave http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Ven 2 Déc - 0:35


The day
haewon & sangae

Je me souviens encore de la première fois que je l'ai vu, elle ne m'avait pas remarqué elle, mais mon regard s'était arrêté sur elle, comme si plus rien n'existait, comme si le temps s'était arrêté. Elle était si belle, je n'avais jamais vu un sourire aussi parfait. J'étais figé, subjugué par la beauté qu'elle dégageait et d'après les dires de mon meilleur ami, je souriais même bêtement. À ce moment là, j'étais loin d'imaginer tout ce qui allait se passer ensuite et encore moins lorsque je l'ai surpris déshabillée dans la chambre de ma soeur, franchement, les chances pour qu'elle s'intéresse à moi étaient passés de zéro à -20, d'après mes calculs. Mais on dirait bien que dans ce domaine, je suis loin d'être le plus doué. Je passais de très bons moments avec Mina, je veux dire, nous nous entendions bien mais ce n'était pas elle, la perle rare, l'amour de ma vie. Et c'est assez étrange de dire ça à seulement dix-neuf ans. Il me reste presque toute la vie devant moi pour rencontrer d'autres personnes, d'autres filles. Mais moi je ne veux qu'elle, je ne veux qu'Haewon. On le ressent lorsque nous sommes en compagnie de la bonne personne, cette fille a déjà énormément chamboulé ma vie et croyez-moi, ce n'est pas pour rien et encore moins lorsque j'ai compris que moi aussi, j'avais chamboulé la sienne. Taehwi. Dans l'histoire. Est-ce qu'elle l'a quitté ? Est-ce qu'elle le trompe ? J'en ai aucune idée et je n'y pense même pas. De l'égoïsme ? Non, de l'amour, beaucoup trop d'amour et moi, cette fille, je ne la laisserai jamais filer. Jamais.

Je me décolle du mur, la tenant fermement contre moi et vient rapidement la déposer contre un tapis de gym se trouvant non loin de nous. Pour une première fois, ce n'est pas l'endroit le plus approprié mais ça, je m'en fiche pas mal. L'endroit où nous sommes. L'important pour moi c'est d'être avec elle, de partager ce moment avec elle et personne d'autre. Je reprends le rythme de mes vas-et-viens, je lâche un râle de plaisir, sentant ses ongles s'enfoncer dans ma peau, râle qu'elle vient étouffer en m'embrassant. Le goût de ses lèvres, je ne m'en lasserai jamais. Mais avant que j'ai le temps de faire quoi que ce soit, elle me fait basculer sur le côté, voulant très certainement prendre les choses en main. Qu'elle le fasse, qu'elle me stimule encore plus, je n'attends que ça.

L'observant de nouveau, comme si j'observais la huitième merveille du monde. Car oui, c'est comme ça que je considère Haewon. Comme la huitième merveille du monde, ma merveille à moi. Ce sourire qu'elle me lance, je ne peux m'empêcher de lui rendre. Instinctivement, sans m'en rendre réellement compte mais très vite, elle reprend possession de mes lèvres. Baiser que je lui rends également, fermant doucement les yeux, mes mains viennent se déposer de chaque côté de ses hanches. Elle se met à mouver son bassin, les yeux toujours clos, je viens passer ma main dans son cou et plus particulièrement dans sa nuque que j'attrape comme pour garder son visage près du mien. Mes doigts frôlant ses cheveux qui tombent de chaque côté de mon visage. Nos lèvres se touchent presque, ma respiration devenant beaucoup trop forte se mêle de nouveau à la sienne tandis que mon autre main agrippe sa hanche, l'amenant à continuer ses mouvements.

Ses mains viennent se poser sur mon torse, j'ai de plus en plus de mal à contenir mes gémissements qui se font tous sauf discrets, mon corps commence à se contracter tandis que ma deuxième main revient agripper sa hanche. Les yeux clos, je me concentre uniquement sur le plaisir que ses mouvements nous procurent. Hae.. lâchai-je sous le plaisir, dans un gémissement. Je me redresse aussitôt et revient prendre possession de ses lèvres, un baiser fougueux, mes mains sur ses hanches, lui font faire mouver son bassin afin de donner plus d'intensité à ses mouvements. Je n'ai pas envie qu'elle s'arrête, je veux que ce moment dure encore et encore. Je viens rompre le baiser, nos deux visages toujours aussi proches, cela dure de longues minutes. Une de mes mains vient caresser à nouveau sa nuque tandis que nos deux corps continuent de se mouver au rythme de l'autre, lâchant quelques gémissements de temps à autre, je n'ai aucune idée de combien de temps je vais tenir encore, je ferais tout pour tenir le plus longtemps possible car là, je suis en train de vivre la meilleure nuit de ma vie, la plus belle, ma meilleure expérience, sans doute et c'est sans grande surprise. Je trouve enfin le courage d'ouvrir à nouveau les yeux, plongeant mon regard dans le sien un court instant, avant que celui-ci se baisse sur ses lèvres. Je n'arrive toujours pas à croire qu'une fille arrive à me faire un tel effet, Haewon est si spéciale et elle me le prouve encore ce soir.



Code by kerushirei


I am reaching for the light

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Ven 2 Déc - 19:31


The day
haewon & sangae


Qu'est-ce qu'il y a d'autre à ajouter qu'à cette déclaration que nous nous faisions ce soir-là? Je l'avais voulu, je l'avais désiré dès la première seconde où je l'avais vu mais ce n'était pas vraiment en parfait accord entre ma tête et mon coeur. Quand la première me disait que c'était qu'un pervers doublé d'un stalker, mon coeur me chuchotait déjà "laisse lui une chance". Alors je l'ai laissé me montrer un côté de sa personnalité que je chéris aujourd'hui, parce qu'au final, il n'avait rien de mauvais. Il était tout ce que j'attendais, même au-delà de mes espérances. Si bien que là, quand je l'avais dans mes bras, je me demandais s'il était réel. Alors pour me rassurer, je laissais mes mains parcourir son corps, pour me faire reprendre conscience que nous étions bel et bien en train de mettre un point final à toute cette tension sexuelle retenue depuis notre rencontre, en fait.

Maintenant, il n'avait plus à se contenter de m'admirer de loin et de rester dans l'ombre. Maintenant, j'étais à lui et à lui seul. Je le laissais faire ce qu'il voulait de moi, parce qu'après tout, il avait le droit et j'étais tellement prise de désir que je pouvais passer des heures à faire l'amour avec lui dans ce gymnase, vide, dans lequel raisonnaient seulement nos gémissements. Mes gestes envers lui ne pouvaient plus tromper, c'était les gestes d'une fille amoureuse, d'une petite amie à son petit ami, alors que ce n'était même pas le cas, mais le simple fait de penser à ça me rendait si nerveuse pour les jours à venir, alors je préférais me donner toute entière à ce moment de pur plaisir que nous étions en train de nous offrir l'un l'autre.

Je finis par prendre le dessus, pour lui montrer que moi aussi je pouvais lui donner ce qu'il recherchait, que je pouvais être la fille qu'il voulait malgré ce que les gens pouvaient dire. Être jolie à la Yonsei n'était pas vie facile, il fallait supporter la jalousie des gens qui menait inexorablement à des rumeurs, des fausses relations, en sommes, tout pour me salir mais il n'a pas laissé les gens le décourager. J'avais, pourtant, abandonné l'idée de me trouver quelqu'un pour l'instant, d'autant plus que les études prenaient bien trop de place dans ma vie mais voilà, il était là maintenant, et il venait tout chambouler dans mes plans. Mais je ne voulais pas le laisser tomber, je voulais trouver le temps de bien gérer cette relation, je voulais faire ça bien. Mais je commençais trop mal. Je n'avait même pas rompu avec Taehwi que je me retrouvais à coucher avec Sangae... Au moins, je m'en souviendrai toute ma vie de cette nuit-là, et du début de notre relation. Car oui, même si rien n'est sûr, au fond de moi, une voix me dit que lui et moi, c'est parti pour durer.

Il posa ses mains sur mes hanches et là encore, le contact de ses mains sur mon corps me fit frissonner, je m'en mordis la lèvre. Mais ce qui me fit le plus frémir, fut sa façon dont il m'attrapa par la nuque pour me rapprocher de lui et m'embrasser avec fougue. Je ne pouvais rien faire d'autre que continuer mon mouvement de bassin contre le sien, il m'excitait d'autant plus quand il agissait de la sorte, et ses gémissements me poussaient à continuer de la sorte, avec le même rythme, le même désir. Finalement, il finit par se redresser et ainsi, nos corps collés, je pus glisser mes mains sur sa nuque et baisser la tête pour le regarder. Rapidement, je vins dégager mes cheveux de son visage avant de sourire, amusée, et de venir déposer un doux biser sur ses lèvres. Et puis, je repris mes mouvements, mon corps se relevant légèrement et se rabaissant, et ce, plusieurs fois, d'un rythme plus long, car je voulais prendre mon temps et savourer cette sensation, de le sentir en moi, parce que je ne savais pas si j'allais pouvoir retrouver ça un jour. Je n'en savais rien... Mon visage vint se replacer face au sien, mon souffle saccadé passait parfois ses lèvres tant nous étions tous deux essoufflés et partagions le même air. Mais c'était ça que faire l'amour, ne faire qu'un. Ma main descendit vers la sienne, que j'attrapai. Je la ramenai vers nous, et entrelaçai mes doigts avec les siens, tandis que je fis pareil avec l'autre. Je pris prudemment appui sur ses mains et continuai d'effectuer des vas et viens sur son sexe, ce qui me fit gémir une fois de plus alors mes lèvres frôlèrent les siennes, mon nez vint toucher le sien. Je n'avais jamais fait ça avant, avec un garçon. Une telle partie de plaisir. Je n'avais jamais connu ça et c'était bien pour ça que je risquais de me souvenir de cette nuit pendant longtemps...

Code by kerushirei


You blush like an ocean in
love, wild with blueness


C'est pas parce que je te parle que je suis en train de te draguer NEUMAIS! :russe: J'ai un mec et je suis très bien avec! #SANGWON #pasdemauvaisesdragues

Revenir en haut Aller en bas

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10397-sang-ae-o-some-kind-of-heave http://www.shaketheworld.net/


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Dim 4 Déc - 14:48


The day
haewon & sangae

Deux phrases, nous nous étions échangés que deux simples phrases avant ça. Haewon est venue ici, elle est venue me demander si ce qu'elle faisait en valait vraiment la peine et moi, je lui ai répondu. Par une simple phrase mais surtout par des actes, par le moment que nous partageons à l'heure actuelle qui signifie beaucoup plus qu'une simple relation sexuelle, les caresses, notre façon de nous embrasser, de nous tenir, de nous regarder, d'apprécier ce merveilleux moment ensemble. Tout ça voulait tout dire. Pas besoin de mots, pas besoin de parler car pour le moment, nous ressentons les choses, nous ressentons tout ce qu'on nous avons besoin de ressentir. Elle s'offre à moi mais pas que, elle m'offre du réconfort, du plaisir mais surtout, de l'amour. Je connais mes capacités mais ça n'empêche pas qu'avec les filles, j'ai toujours eu ce manque de confiance en moi énorme. Peut-être parce qu'il m'arrive d'être un peu boulet parfois, un peu trop différent des autres, trop discret. Je m'étais dit que les filles cherchaient peut-être quelqu'un avec qui profiter de la vie, de leur jeunesse pas quelqu'un qui, à première vue, à l'air de passer sa vie le nez dans ses bouquins. Oui parce que c'est ma réputation en somme. Le génie, le type intelligent qui reste une qualité pour séduire mais les filles recherchent plus, elles ne s'intéressent pas forcément à me connaître mieux que ça, à découvrir que moi aussi, j'ai envie de m'amuser, de profiter. Que je suis loin d'être ce genre de garçon à ne pas avoir de vie, à passer tout mon temps libre à étudier. Mais au fond je m'en fichais pas mal, être dans une relation n'est pas quelque chose que je cherchais avant de me mettre avec Mina. Pour moi, ce n'est pas ça. L'amour ça nous tombe dessus sans qu'on s'y attende, c'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé avec Haewon. Littéralement. Alors oui avec elle j'ai dû m'y prendre comme un manche car en plus, je ne voulais pas me rater, faire quelque chose de travers et je finissais par croire que je ne faisais que ça, pourtant elle ne s'est pas arrêté au petit accident chez moi, elle a dû ressentir la même chose que moi. Alors oui j'ai ce manque de confiance avec les filles mais Haewon n'est pas tout le monde, et pour elle, je ferai n'importe quoi. D'autant plus que mon instinct me dit qu'entre nous, il se passera quelque chose, pas qu'une simple aventure non non, quelque chose de grand, quelque chose de fort. Je n'ai jamais ressenti ça de ma vie et qui suis-je pour savoir ce qu'elle peut ressentir de son côté, seule elle peut le savoir mais comme je l'ai dit, Haewon arrive à me rassurer de ce côté, sans prononcer le moindre mot.

Je me redresse, collant mon corps bouillant contre le sien. Mes mains sur ses hanches qui les caressent au rythme de nos ébats, les doux baisers que nous ne cessons à aucun moment d'échanger, nos visages si collés l'un à l'autre, nos respirations s'accélérant de nouveau. Elle vient chercher mes mains, nos doigts s'entrelaçant entre eux, je resserre mon emprise sur elle comme pour lui demander de ne pas me lâcher, de rester là, à mes côtés, parce que j'ai besoin d'elle plus qu'elle ne peut l'imaginer. Elle continue de mouver son bassin, nous offrant à tous les deux toujours plus de plaisir, cela dure de très longues minutes encore. Pourtant, ce n'est pas assez pour moi mais j'ai de plus en plus de mal à tenir, nos gémissements qui deviennent de plus en plus fréquents et bruyants le confirment. Le plaisir monte encore d'un cran, le dernier, nous arrivons tous les deux au point éminent de notre désir. Je tente de garder un certain rythme entre mes gémissements et ma respiration haletante mais la vue d'Haewon se noyant sous le plaisir m'en empêche, mes mains se resserrent d'autant plus dans les siennes au rythme que le plaisir grimpe en moi, jusqu'à ce que j'arrive à mon ultime effort, je ne peux contenir un gémissement plus prononcé que les précédents. Et c'est toujours les yeux clos que je relâche légèrement ses mains sans pour autant les quitter, tentant de reprendre une respiration plus ou moins stable mais c'est impossible, je n'y parviens pas, pas pour le moment. Je tente également de reprendre un minimum mes esprits mais le résultat est le même, cependant je trouve assez de courage pour ouvrir de nouveau les yeux, lui faisant face, nos visages proches l'un de l'autre, mon regard se plonge dans le sien. À cet instant même et toujours en tentant de reprendre mon souffle, je souris. Un fin sourire amoureux, un sourire de bien-être, un sourire sincère. Je ne me suis rarement senti aussi bien qu'à cet instant, pour ne pas dire, jamais. Nos deux corps ne se sont toujours pas détachés, je finis par lâcher une de ses mains dans le but de venir lui dégager une mèche de cheveux qui lui était tombé juste devant son visage afin qu'elle puisse y voir quelque chose mais surtout, que je puisse l'admirer moi aussi. Et là je me dis que je ne l'ai jamais vu aussi magnifique, parce que c'est le mot pour la décrire, magnifique. Ses coiffures, ses tenues, son sourire, sa façon de s'exprimer, de marcher, tout ça... mais ce soir et même si je ne croyais pas ça possible, Haewon est plus magnifique que jamais.


Code by kerushirei


I am reaching for the light

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞

PLUS D'INFORMATIONS


Re: [+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥ ☆  Aujourd'hui à 11:38


Revenir en haut Aller en bas

[+18; HOT] The day ft. Sangwon ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Campus Universitaire Yonsei :: Annexes :: Gymnase-