Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung

Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Mar 13 Déc - 22:12

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

- Lim Nam Kyung — Park R. Ivy -


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Wearing | Après avoir fait un rapide débriefing de la journée au collègue qui prenait le relais, Ivy sortit de la salle d'arcade où elle était employée, un sourire aux lèvres en pensant à la soirée qui l'attendait. Elle n'avait rien de prévu, il s'agissait d'un vendredi soir où elle avait la nuit devant elle. Allait-elle se rendre au Kurss, ou rentrer dans sa chambre pour dévorer un bouquin ? Elle ne savait pas, mais l'idée de pouvoir faire les deux, de faire ce qu'elle voulait lui suffisait. Les mains dans les poches, elle défiait l'air hivernal, le col de son manteau bien remonté sur son cou. Elle croisait des couples, des groupes d'amis, peu étaient les personnes qui se baladaient seules dans les rues. Les coréens n'aimaient pas la solitude, alors qu'elle en avait fait son amie. Elle avançait dans les rues, rêvassant tranquillement à ce qu'elle avait envie de manger, elle qui n'avait pas encore dîner. Ivy semblait souvent difficile à contenter mais des fois un rien lui suffisait. Elle finit par s'arrêter à un café, il ne payait pas de mine mais elle le trouvait très bon. Elle se prit un bubble-tea chaud, et ressortit immédiatement pour profiter de la soirée. Elle avait mit du temps à l'apprécier, mais les lumières de la ville et son agitation constante avaient fini par la séduire. Un des exemples frappants de ce qu'il lui plaisait était ce petit attroupement autour de musiciens. Des gens applaudissaient, d'autres encourageaient, et certains même filmaient. Il y avait aussi ce genre de choses en Nouvelle-Zélande, mais ils n'avaient pas la même ambiance. Elle se rapprocha du petit groupe de curieux, devinant à la musique qu'il s'agissait d'une représentation de hip-hop. C'était loin d'être son dada, mais elle avait la nuit devant elle... Ses mains serrées autour de son gobelet de bubble-tea, elle observa un peu le groupe (autant que sa taille le lui permettait) et aussi le public. A l'extrémité, elle reconnut un profil qui ne lui était plus inconnu à présent. L'entente entre elle et Nam Kyung allait de mieux en mieux, alors elle n'hésita pas vraiment avant de s'approcher discrètement de lui. Elle arriva derrière l'étudiant, et vint lui donner un coup de genou dans le creux de la jambe pour le déséquilibrer, le tout en ricanant doucement évidemment. Lorsqu'il se retourna elle lui adressa son plus beau sourire. « Hi there ! »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 328 WORDS.



fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Mar 3 Jan - 0:12

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

Lim Nam Kyung — Park R. Ivy


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Tenue | Depuis que j'ai décroché ce "contrat" et intégré la Yonsei, il y a quelques mois de ça, mon train de vie a totalement changé. Certes, ce boulot "d'espionnage", de récolte d'informations pour le compte de quelques personnes pas très claires n'est pas beaucoup plus légal et respectable que ce que je faisais il y a encore un an. Mais, contrairement à mes anciennes activités, celle-ci me permet d'avoir un semblant de vie sociale, ce que je n'avais pas forcément avant. Faut dire que les personnes avec qui je traînais n'étaient pas vraiment du genre à vouloir faire ami-ami. Mais même me balader tranquillement en ville, pour profiter des artistes de rue que l'on peut croiser dans certains quartiers de la capitale, en début de soirée, était une chose que je faisais peu, voire jamais. C'est pourquoi, aujourd’hui, au lieu de rester cloîtrer dans ma chambre, j'ai décidé d'aller me dégourdir un peu les jambes. Et au bout de plusieurs minutes à vagabonder ici et là, parmi une foule d'étudiants (pour la plupart) venus s’amuser entre amis, je finis par m'arrêter près de quelques musiciens autour desquels s'est déjà formé un petit groupe qui ne cesse de grandir au fil des secondes. Un faible sourire accroché au visage, je glisse ensuite mes mains dans les poches de mon pantalon et laisse ma tête bouger légèrement au rythme de ces sonorités hip-hop. Toutefois, alors que je profite de la musique, un coup à l'arrière de mon genou me fait presque perdre l'équilibre et, me retournant pour voir de qui il s'agit, non sans lâcher un « Aish... » de mécontentement, une moue légèrement surprise s'empare de mon visage quand je vois qu'Ivy se tient derrière moi, un grand sourire aux lèvres. Et dans un soupire faussement las, accompagné cependant d'un faible sourire en coin qui me trahit un peu, je laisse échapper comme si le fait de la voir venait de me priver de tout enthousiasme : « Ah... C'est toi... » Arquant ensuite un sourcil, je reporte mon attention sur le groupe de musiciens et demande : « Qu'est-ce que tu fais ici ? Les enfants ne devraient pas être couchés à cette heure-ci ? »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 387 WORDS.


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Lun 9 Jan - 13:01

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

- Lim Nam Kyung — Park R. Ivy -


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Wearing | Ivy pouvait dire qu'elle et et le coréen avait enfin brisé la glace. La glace, c'était elle qui l'avait instauré. Comme toujours. Une vie à être en colère contre tout et rien, et trois ans à s'isoler pour ne pas attiser la jalousie et la rage de l'homme qu'elle avait aimé, ça ne faisait pas de vous la personne la plus sociable qui soit. Mais elle était repentie, enfin pas vraiment, mais elle tentait de réapprendre à côtoyer les autres. A la sauce Park Ivy bien évidemment. Elle eut un petit rire en croisant le regard de Nam Kyung, assez fière d'elle elle devait bien l'avouer. Elle reporta son attention sur le groupe également, n'étant pas plus emballée que ça, le hip-hop la laissait assez insensible. Elle sirotait son bubble tea, et regarda le coréen du coin de l’œil. « C'est pas une façon de parler à sa noona ça tu sais... » Elle avait le ton léger, fortement amusée par le fait qu'il soit plus jeune qu'elle, ce qu'elle avait découvert par hasard peu de temps auparavant. Parce qu'ils avaient parlé de certaines choses, mais pas de leurs âges il est vrai. Reportant son attention sur le groupe, elle essaya de s'y intéresser, et du coin de l’œil pouvait remarquer que Nam Kyung semblait apprécier. « Donc ça c'est ton kiffe ? » Elle ne pouvait s'empêcher de le juger un peu, mais Ivy avait des idées bien arrêtées sur la musique. Elle essayait parfois de s'ouvrir un peu, mais il n'y avait que de rares exceptions. Elle sirotait de nouveau sa boisson, se disant que cela ne représentait pas vraiment un repas, et surtout qu'elle ne s'en contenterait pas. « T'as quelque chose de prévu sinon ? » A part écouter ce groupe jusqu'à se transformer en glaçon. Même bien couverte, elle sentait le froid qui essayait de s'insinuer par chaque petite ouverture dans ses vêtements, rendant l'idée de se retrouver au chaud devant un plat fumant bien plus que séduisante. Et autant le faire avec un peu de compagnie, surtout qu'elle avait fini par découvrir que Nam Kyung n'était pas de mauvaise compagnie.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 328 WORDS.



fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Dim 2 Avr - 17:43

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

Lim Nam Kyung — Park R. Ivy


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Tenue | Depuis notre petite excursion dans le fin fond de la campagne coréenne, les quelques tensions qui existaient entre la jeune femme et moi se sont pour ainsi dire atténuées. On peut même dire qu'elles ont disparu. Alors, certes, nous n'en sommes pas devenus de très grands amis pour autant mais disons qu'elle est un peu plus supportable, à présent. Toutefois, s'il y a bien une chose qui n'a pas changé entre nous, ce sont toutes ces petites vannes et moqueries que l'on aime s'envoyer en pleine face. Elles ne sont plus virulentes comme celles des premières semaines et beaucoup moins cassantes que celles des premiers mois (quoique ça dépend parfois de notre humeur respective) mais elles sont toujours là. Comme ce désir un peu trop ancré de vouloir faire chier l'autre à chaque fois qu'on le croise. Regardant d'ailleurs la jeune femme qui semble apprécier le fait d'être venue m'interrompre alors que j'étais plongé dans la performance de ces musiciens de rue, je finis par lever les yeux à ses paroles et laisse échapper, faussement désolé : « Oh... Pardonnez-moi si je vous ai offensé, Madame ! C’est vrai que t’es plus vieille ! Bientôt la retraite ! » Reportant ensuite mon attention sur les artistes autour desquels la foule commence de plus en plus à grandir, je fronce doucement les sourcils en entendant de nouveau la voix de la Sango s'élever à mes côtes et me contente de répondre, dans un premier temps : « En effet... C'est ça mon kiffe... » Mais pas la peine d'être devin ou diplômé en je ne sais quoi pour comprendre que ce n'est absolument pas le cas de ma voisine. Je ne manque d'ailleurs pas de remarquer ce regard quelque peu critique qu'elle me jette, comme si écouter ce genre de musique était un crime, et finis alors par la gratifier d'un « Après les livres pour gamins, je suppose que je vais avoir droit au "c'est de la musique pour voyous" ? Quoique, ça va...  Il ne s'agit encore que de hip hop. On est loin du rap un peu hardcore... » Je lui souris, moqueur, et hoche la tête de gauche à droite, à la fois amusé mais aussi un brin désespéré, je dois bien l'avouer. Glissant ensuite mes mains dans les poches de mon manteau dont j'ai au préalable un peu plus remonté la fermeture, je me maudis intérieurement de ne pas avoir pris quelque chose de plus chaud pour me couvrir et me tourne de nouveau vers Ivy. « Non, rien ! Je faisais juste un tour, comme ça... » Mais, anticipant les prochaines paroles de la jeune femme, un sourire en coin prend possession de mon visage alors que je lui demande : « Qu'est-ce que tu m’proposes ? » Je n'ai rien d'autre à faire alors...
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 497 WORDS.


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Ven 7 Avr - 23:31

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

- Lim Nam Kyung — Park R. Ivy -


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Wearing | Ivy avait mauvais caractère et était connue pour être chiante, voir casse-couille selon le vocabulaire de la personne en face d'elle. Et loin de la blesser, ça la faisait plutôt rire. Ivy était de ces femmes qui détonnaient un peu trop en Corée. Trop de caractère, trop forte, trop honnête, un jour elle a même eut le droit à « une femme ne se comporte pas comme ça, tu n'es pas une vraie femme ». La dernière fois qu'elle avait vérifié, elle était pourtant bien dotée d'atouts féminins... Soit, elle savait que sa personnalité (son style également) en effrayait et en refroidissait plus d'un. Mais après un commencement houleux, elle avait trouvé en Nam Kyung un adversaire de taille. Il lui tenait tête et avait des réparties qui savaient la désarçonner (certains de ses sourires aussi), et elle adorait leurs échanges. C'était avec plaisir qu'elle était venue le déranger, et s'amusait à le titiller, et comme elle l'attendait et l'espérait les réponses du coréen étaient savoureuses. Loin d'être à cheval sur les questions d'âge, les titres tels que Noona et Oppa lui passaient au dessus bien que pour le coup elle prétendait le contraire. Amusée par la réplique de Nam Kyung, elle lui lança un regard noir mis à mal par son léger sourire en coin. Elle reporta ensuite son attention sur la performance avant de lâcher un autre commentaire, elle haussa les épaules à la réponse du coréen. « Hey à toi de me convaincre que je me trompe sur les livres pour enfant, j'attends qu'ça moi... » Puis elle eut un léger rire. « Même si j'juge je suis la dernière à pouvoir dire quoique ce soit, t'as vu c'que j'écoute ? » Si elle avait une réputation de sorcière et/ou d'invocatrice de Satan, la musique qu'elle écoutait était en partie responsable (après ses colorations, son style vestimentaires et ses tatouages). En attendant, elle n'avait pas envie de rester là des heures, mais pour autant elle n'avait pas envie de rentrer. Calquant son sourire sur celui en coin de Nam Kyung elle haussa une nouvelle fois les épaules. « Manger d'abord. Et après qui sait ? On a la nuit devant nous ! » Son sourire s'agrandit, et d'un signe de tête elle l'invita à la suivre, se mettant en route pour s'éloigner de la performance et de l'attroupement qui s'était formé. Elle glissa ses mains dans les poches et fît légèrement le gros dos comme pour se protéger du froid hivernal. « Un truc que j'dois savoir genre allergie alimentaire ou traumatisme d'enfance sur tel ou tel plat avant de trouver notre point de chute ? » Ce serait dommage quand même, du genre aller dans un restaurant de sushi alors qu'il est allergique aux fruits de mer ou déteste le poisson cru. « Pour ma part j'ai du mal avec les plats épicés. » Qu'il soit prévenu. Autant dire que depuis qu'elle était revenue vivre en Corée du Sud elle avait souvent eu de mauvaises surprises. Les coréens n'ayant pas la même notion du « épicé » et « non épicé », elle ne comptait plus le nombre de fois où elle s'était brûlée le palais en faisant confiance lorsqu'on lui disait que « ça ne piquait pas ».
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 328 WORDS.



fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Ven 1 Déc - 23:37

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

Lim Nam Kyung — Park R. Ivy


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Tenue | Je ne suis pas de ceux qui s'offusquent lorsqu'on critique ce qu'ils aiment. Les goûts et les couleurs, comme on dit. Et puis, il faut de tout pour faire un monde... Alors qu'Ivy ne soit pas particulièrement fan de manga ou de hip hop, voire même qu'elle trouve cela pourri, franchement, ça ne me fait ni chaud, ni froid. Ce n'est qu'une question d'ouverture d'esprit, après tout. Certains se contentent de répéter ce qu'ils entendent, sans chercher à découvrir par eux-mêmes, et tant pis pour eux, j'ai envie de dire... Au fond, ce sont eux les perdants dans l'histoire. Ils ne savent pas à côté de quoi ils passent... Personnellement, je ne me décrirai pas comme la personne la plus ouverte qui soit mais j'aime me faire ma propre opinion. C'est comme la nourriture. Ou bien comme les gens. Prenons Ivy, par exemple... Si je m'étais arrêté à la première impression que j'ai eu d'elle, sans chercher à la connaître un peu plus, et réciproquement, notre relation ne serait pas ce qu'elle est à l'heure actuelle. D'ailleurs, en parlant de la jeune femme, je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel à ses paroles et laisse échapper un faible rire lorsqu'elle évoque le genre de musique qu'elle écoute. « En effet, tu es plutôt mal placée pour dire quoique ce soit... » Non pas que le métal soit une abomination mais on ne peut pas dire que ce soit le genre de musique qui plaise au plus grand nombre, non plus. Mais soit. Une nouvelle fois, je reporte mon attention sur les musiciens, un très bref instant cela dit, juste le temps de réfléchir, et me tourne de nouveau vers la Sango. « Tu sais quoi ? J'te propose un deal. Tu me files l'un de tes bouquins, celui que tu veux, et j'te file l'un des miens en échange. On les lit et puis dès qu'on les a terminé, on en fait un résumé à l'autre. Mais pas de triche ! Ne va pas sur le net pour aller en lire un déjà tout fait ! De toute façon, si tu le fais, je le saurais ! » On pourrait certes faire la même chose pour la musique mais, pour le coup, je ne suis pas certain que mes oreilles soient complètement prêtes pour ça. Par contre, mon estomac, lui, ne serait pas contre une bonne petite bouffe. Me contentant donc d'un faible hochement de la tête, en guise de réponse à la proposition de la Sango, je suis cette dernière à travers la foule et hausse légèrement les épaules quand elle me demande si j'ai des allergies ou réticences alimentaires, non sans lâcher un faible rire lorsqu'elle m'avoue ne pas apprécier les plats trop épicés. « Et bah... T'es super bien tombée, dis moi ?! » Vivre en Corée et ne pas aimer manger épicé... C'est quel genre de plan limite maso, sérieux ? « Dommage, je me serais bien fait un bon p'tit bibimpap avec une tonne de kimchi ! » Taquin, je la gratifie d'un sourire en coin et reprends, un peu plus sérieux cela dit : « Ne t'inquiète pas pour moi... Tant que tu n'me proposes pas de mélanges trop bizarres, ça devrait l'faire... » J'ai pourtant un estomac assez costaud d'ordinaire mais j'préfère pas prendre de risque non plus, voyez vous... « Mais, au fait, tu dois grave bien douiller pour bouffer alors ? » Non parce que sérieux... Un ou une coréen(ne) qui ne supporte pas les plats épicés, on en rencontre pas des masses. Ici, c'est limite si nous ne sommes pas nés avec du kimchi dans la bouche... 
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 654 WORDS.


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Lun 4 Déc - 23:44

CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

- Lim Nam Kyung — Park R. Ivy -


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Wearing | Après avoir présenté ses excuses, durant l'été, au jeune homme, on pouvait parler de nouveau départ entre elle et lui, beaucoup plus positif que le tout premier. Depuis, elle s'était donc découvert une nouvelle passion : l'exaspérer et lui chercher des poux. Ce qui rendait le tout bien plus savoureux c'était la répartie de Nam Kyung, et qu'il laissait rarement Ivy avoir le dernier mot, allez comprendre, elle aimait ça encore plus. Ivy avait tellement l'habitude qu'on se moque de ses goûts, qu'ils soient musicaux, littéraires ou vestimentaires, qu'elle se permettait de le faire avec les autres sans que cela soit particulièrement méchant. Il y avait bien évidemment un brin de condescendance, parce que c'est-ce qu'était Ivy de prime abord, mais au fond... Nam Kyung était un de ceux qu'elle aimait le plus embêter, surtout remettre les goûts du coréen en cause et le regarder avec un petit air espiègle sur le visage. C'était rapidement devenu un passe-temps qu'elle adorait, encore plus suite à leur cohabitation lors des vacances de la fraternité. Alors à part hausser les épaules en souriant, le sujet des goûts musicaux était clos. Ivy avait déjà réussi à convertir Hye Sun, et c'était en soit une victoire. Par contre pour ce qui était de la littérature, elle n'avait pas dit son dernier mot, surtout que Nam Kyung n'avait toujours pas relevé le défi qu'elle lui avait lancé l'été passé. « Un résumé de manga ? Ca devrait me prendre quoi ? Dix minutes ? » Elle le provoquait exprès, et il pouvait très bien le voir à la façon dont son regard brillait. « Deal ! Depuis le camping t'es supposé me prouver que j'ai tort, mieux vaut tard que jamais. A croire que t'as peur de me prouver que j'ai raison. » Elle en rajouta une couche avant d'utiliser la nourriture pour apaiser les esprits, ça marchait toujours. Ayant quittés la foule et le bruit de ce petit concert improvisé, ils s'entendaient un peu mieux, et la question cruciale du « que manger ? » se posait. « On peut toujours pour ton bibimbap si vraiment tu veux, je trouve toujours moyen d'esquiver le piment... Enfin en général. » Parce qu'il y avait parfois de sacrés ratés. Mais il était vrai qu'avoir des difficultés à manger épicé en Corée était assez difficile à vivre, heureusement pour elle, l'alimentation commençait à pas mal s'occidentaliser ce qui lui facilitait un peu la vie. Les mains dans les poches, elle haussa les épaules. « Ça peut aller, je trouve toujours un truc à manger. Le pire, c'est quand je demande à une personne si le plat est épicé, qu'on me répond non, parce qu'ici tout le monde a le palais défoncé, et que je me retrouve la langue en feu ! » Elle finît en riant doucement, mais ça lui était arrivé plus d'une fois. C'était un peu la roulette russe lorsqu'elle mangeait un plat dont elle n'avait pas l'habitude. Il lui était arrivé d'en avoir les yeux qui pleurent, mais elle préférait en rire parce qu'elle savait pour quoi elle signait en revenant vivre en Corée du Sud. « Je sais pas si j'étais déjà comme ça avant notre départ pour la Nouvelle-Zélande, mais l'intégration là-bas a été plus qu'efficace. » Vu qu'on lui demandait, à présent, si elle était bien coréenne. Ils passèrent devant un restaurant de curry japonais et Ivy s'arrêta. « Ca te tente ? On peut choisir le degrés d'épice qu'on veut dedans, tu y trouveras ton bonheur et moi le mien ! » Elle se sentait l'âme gourmande soudainement. « Tu n'as rien contre le curry ou le japonais ? » Attendant son approbation, elle avait hâte de manger et de se mettre au chaud. Surtout que maintenant, elle avait vraiment envie d'un curry.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 328 WORDS.



fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Lun 3 Sep - 14:54


CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

Lim Nam Kyung — Park R. Ivy


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Tenue | Un soupire exaspéré... Voilà ce à quoi la jeune femme à droit pour seule réponse, lorsque cette dernière tente une énième provocation en s'attaquant aux mangas. Parce que si elle pense m'entendre répliquer avec une attaque aussi faible, elle peut se mettre le doigt dans l'oeil. Puis, ce n'est pas comme si je n'y étais pas habitué avec la Sango. Ça fait quand même plusieurs mois qu'elle me ressort la même chanson. Les mangas c'est nul, les mangas c'est pour les enfants, les mangas c'est pas de la lecture... J'ai eu droit à tout. Alors, maintenant, autant vous dire que venant d'elle, plus aucune provocation de ce style ne m'atteint. D'ailleurs, ce n'est pas comme si ce genre de provocation atteignait le futur mangaka que je compte devenir, en général. Car, qu'on se le dise, le marché du manga n'a pas besoin de se trouver de nouveaux lecteurs. Il s'en sort déjà très bien sans. Alors, très franchement, si je lui propose ce deal aujourd'hui, c'est plus pour la forme m'voyez ? Parce qu'au final, qu'elle aime ou pas, est-ce que ça changera grand chose à ma vie ? Pas vraiment, on peut le dire... Un faible sourire en coin suspendu aux lèvres, je lève donc légèrement les yeux au ciel et m'exclame, sur un ton exagérément mélodramatique : "Oui, c'est ça, j'ai très peur. Parce que c'est vrai que ton avis compte énoooormément pour moi et que s'il s'avérait négatif, j'en serais extrèèèèmement malheureux." Venant ensuite pincer mon nez entre mon pouce et mon index, j'hoche la tête de gauche à droite, feignant de retenir un sanglot. Heureusement qu'elle m'a proposé d'aller bouffer tout de suite après parce que la scène aurait rapidement pu devenir pathétique avec moi à ses pieds en train de la supplier de se montrer clémente. Ou pas... Mais mon petit doigt me dit qu'assister à ce genre de scène l'aurait certainement bien faite marrer. D'ailleurs, en parlant de nourriture, très vite la conversation s'oriente autour de cette dernière lorsque nous nous mettons finalement à la recherche d'un endroit où pouvoir se remplir la panse. Et je dois bien avouer qu'apprendre que la jeune femme ne supporte pas la nourriture épicée me surprend quelque peu. C'est qu'on en croise pas à chaque coin de rue des coréens dans son cas. Alors certes, de ce qu'elle m'a dit, elle a vécu pas mal de temps à l'étranger. Ce qui expliquerait donc un peu cela. Mais quand même, depuis le temps... D'ailleurs, lorsque la Sango en vient à me parler de ce pays dans lequel elle a vécu quelques années, j'arque légèrement un sourcil et finis par demander : "Et, en Nouvelle-Zélande, ils mangent quoi en général ? Parce que, perso, j'aurais presque été prêt à parier que la nourriture néo-zélandaise était aussi du genre épicée..." M'enfin, en vrai, j'sais pas... J'connais rien de ce pays et la jeune femme est la première et la seule personne dans mon entourage qui y ait jamais vécu. Alors ouais, franchement, c'est quelque chose que j'ignore totalement. Mais, n'empêche, j'imaginais bien la gastronomie néo-zélandaire super épicée. Peut-être pas autant que la notre mais un peu quand même. Comme quoi... Mais soit. De toute façon, pour ce soir, ce sera curry japonais. Regardant d'ailleurs la devanture du restaurant devant lequel Ivy s'est arrêtée, j'hausse faiblement les épaules à sa question. "Non ça va. J'devrais pouvoir m'en contenter..." Ce n'est pas comme si on prenait beaucoup de risques en se tournant vers ce genre de nourriture, faut dire. Poussant donc la porte du restaurant, je pénètre dans ce dernier suivi de la jeune femme et repère rapidement une table de libre près de la baie vitrée vers laquelle je m'empresse de me diriger. M'installant ensuite à cette dernière, je m'empare des cartes posées sur la table et en tends une à Ivy, avant de parcourir la mienne du regard pendant plusieurs longues secondes. Carte que je finis par poser, une fois mon choix fait. "J'crois que je vais prendre un curry aux boulettes de viande fourrées au fromage. Ça doit pas être trop mal..." J'espère, en tout cas. Les seules fois où j'ai mangé du curry japonais, je me suis contenté de la recette classique alors.... "Et toi ? T'as fait ton choix ?"
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 776 WORDS.


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Park R. Ivy
Park R. Ivy
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Ven 7 Déc - 19:18



CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

- Lim Nam Kyung — Park R. Ivy -


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Wearing | Est-ce que Ivy ne faisait pas exprès de tendre des perches à Nam Kyung pour lui permettre de belles réparties en retour ? (bien qu’elle savait qu’il n’avait pertinemment pas besoin de son aide) Peut-être. C’était sans doute un brin de masochisme, ou le fait que son amour propre était assez malléable ou peut-être parce qu’elle avait trouvé un adversaire à sa taille. Mais allez savoir, elle appréciait particulièrement les échanges qu’ils pouvaient avoir, et encore plus les sourires narquois que pouvait lui lancer le coréen. Et ce fût non sans ricaner intérieurement qu’elle le regarda lever les yeux au ciel, et elle se mordit les joues pour ne pas sourire face à son jeu d’acteur impeccable. « Tu m’étonnes... » Feignit-elle de le prendre au sérieux, alors qu’il était bien visible qu’elle parlait avec une bonne dose d’autodérision. « T’imagines pas ce que peut valoir l’avis de la grande Park R. Ivy ! » Elle leva le menton, prenant conscience une nouvelle fois de leur différence de taille. « Enfin, grande par la prestance. » Parce que debout à côté de lui, elle avait plutôt l’air d’une Saquet loin de sa terre natale à Hobbitbourg qu’autre chose. Mais ils n’allaient pas rester là-dessus des heures, Ivy avait bien trop faim pour ça. Le souci quand elle avait faim, c’était qu’il devenait difficile pour elle de faire un choix sur ce qu’elle avait envie de manger. Mais au bas de la liste, on trouvait ce qui était épicé. Elle fît légèrement « non” de la tête à la remarque de Nam Kyung. « La cuisine maorie peut-être, mais j’en ai rarement mangé. » Autant dire que dans le milieu où elle avait évolué, elle n’avait malheureusement pas eu la chance de côtoyé les natifs autant qu’elle l’aurait désiré, pourtant, elle trouvait leur culture fascinante. « Mais globalement, c’est franchement à l’américaine la bouffe, on peut pas vraiment parler de gastronomie. » Mais heureusement, les paysages et les habitants compensaient royalement ce manque si vous vouliez l’avis de la jeune femme. A choisir, point de vue gastronomie, son cœur balançait pour le japonais, elle avait rarement été déçue par ce choix. Ils se trouvèrent donc un petit restaurant et s’installèrent rapidement. Ivy enleva enfin son manteau et frotta ses mains rougies par le froid. Elle consulta en fait à peine la carte, puisqu’elle savait très bien qu’elle allait la lire, réfléchir mais au final prendre la même choque qu’à chaque fois. Et ce soir-là, elle avait trop froid pour faire toute cette démarche. « Ouep, Karage curry ! » Dit-elle en reposant la carte sans y accorder un regard de plus. « Tu veux boire un truc avec ? Bière ? Soda ? » Elle n’allait pas proposer un sake, ce n’était définitivement pas ce qui allait le mieux avec ce qu’ils allaient manger. Le serveur arriva sur cette question, Ivy passa commande et attendit que Nam Kyung en fasse de même avant d’ajouter leur choix de boissons respectifs. « Et sinon, qu’est ce qui t’amène dans le quartier ? Ça change de celui où j’ai l’habitude de te trouver. » Une moue espiègle au visage, elle faisait ouvertement référence à leur première rencontre qui avait failli leur coûter cher à tous les deux.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 535 WORDS.



fxxk wit' us
world has turned its back on us like this but everything’s gonna be okay cuz nothing can fuck with us. people are talking loud about us but don’t need to be afraid cuz nothing can fuck with us ♛♚

Lim Nam Kyung
Lim Nam Kyung
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty Jeu 29 Aoû - 16:39


CAN THIS COLD NIGHT GET WARMER ?

Lim Nam Kyung — Park R. Ivy


❝ Good morning beautiful night. Find a way and play. Don’t be like a fire to such a trivial thing because if you lose, your puppy eyes will be out of focus and you won’t be able to go home ❞

Tenue | J'ai beau « traîner » avec Ivy depuis plusieurs mois, ou en tout cas disons que nous avons souvent été amenés à nous croiser, je ne la connais finalement pas tant que ça. En fait, pour être honnête, tout ce que je sais d'elle, c'est ce que j'ai pu entendre au détour d'un couloir (et clairement ce n'était pas forcément à son avantage) ou le peu de choses qu'elle a bien voulu me confier alors que l'on partageait une même tente au beau milieu de nul part, il y a de cela quelques mois. Et là, en à peine deux minutes, voilà que j'apprends que madame a vécu en Nouvelle Zélande mais aussi, et surtout, que son palais est incapable de supporter un peu de piment. Un comble pour une Coréenne... Pourtant, j'aurais été prêt à mettre ma main à couper que dans son ancien patelin, terre des Hobbits et de ce bon vieux Peter Jackson, la nourriture était du genre un peu plus corsée. Et limite, j'suis même un peu déçu (ou pas) d'apprendre que ce pays, dont on m'a pourtant vanté les mérites à quelques occasions, possède une gastronomie assez limitée. Mais arquant un sourcil, je me contente toutefois d'un « Je vois... » pour toute réponse. Après tout, on ne peut pas tout avoir dans la vie, à savoir les paysages resplendissants ET la bonne bouffe. D'ailleurs, en parlant de bonne bouffe, nous choisissons finalement d'entrer dans un restaurant de curry, avant de nous munir de la carte. Et, contre tout attente, je décide d'opter pour un curry auquel je n'ai jamais goûté avant ça, sortant ainsi de ma zone de confort. Ce qui, qu'on se le dise, est un exploit venant de moi. Hochant ensuite légèrement la tête à la question de la jeune femme, mon choix se porte sur une bonne bière bien fraiche, et alors que le serveur repart avec notre commande, je reporte mon attention sur ma camarade. « Je pourrais en dire autant de toi ! » Après tout, elle aussi se trouvait dans ce fameux quartier que d'aucun jugerait peu recommandable. « Je me faisais juste chier au dortoir alors j'ai décidé de venir me dégourdir un peu les jambes, ici... » Chose plutôt étonnante de ma part, encore une fois, puisqu'en temps normal j'aurais plutôt opté pour une petite bibliothèque, un café manga ou même un simple parc. Mais bizarrement, aujourd'hui, j'avais envie de me retrouver au milieu de la foule. « Et toi, qu'est-ce que tu fais dans le coin ? Ne me dis pas que tu es venue pour écouter les petits rappeurs de rue, je ne te croirais pas ! » En même temps, ce n'est pas très difficile d'affirmer une telle chose vu la tête qu'elle a tiré, un peu plus tôt, lorsque je lui ai annoncé que mon dada à moi, niveau musique, c'était le hip hop...
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 500 WORDS.


Bird in the storm ✧ When something bad happens you have three choices. You can either let it define you, let it destroy you, or you can let it strengthen you...
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Can this cold night get warmer ? feat Lim Nam Kyung Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !