Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 16 Déc - 15:32
Tout était prêt, tout était installé. Enfin, ce n’était pas grand-chose en soit. Le gosse avait simplement piqué quelques couettes qu’il avait posées dans l’igloo pour faire quelque chose de chaud et d’agréable. La température à l’intérieur de la sculpture de verre n’était pourtant pas mauvaise, il faisait même plutôt bon ; et son étroitesse était propice aux rapprochements. Bago avait passé l’après-midi à préparer quelque chose à manger, un plat qui ne sortait pas de l’ordinaire certes, mais il ne voulait pas mettre de suite les petits plats dans les grands. Ça risquait de faire fuir sangjae. Sangjae. Il n’y croyait toujours pas. il l’avait réellement invité à venir passer quelques jours dans la neige avec lui. rien qu’avec lui. oublié les autres, le gamin ne voyait plus que son ainé. Le sango avait donc, installé deux assiettes remplies de riz et de bœuf qu’il avait laissé mariner pendant des heures. Ça avait l’air bon, du moins, il priait pour que ça soit mangeable. Le tatoueur avait réservé l’igloo dès qu’il avait su qu’il y en avait un. Il voulait absolument passer un moment privilégié et intime en compagnie du garçon qui faisait tourner son cœur et parfois couler ses larmes. Il ne savait pas vraiment si jae méritait que l’on s’occupe de lui, de la sorte, mais ça avait fait plaisir à bago de préparer quelque chose pour lui. une fois qu’il eut fini, aux alentours de 18 heures, l’enfant sortit de l’igloo et se dirigea vers le chalet où ils avaient déjà passé trois jours. il espérait trouver sangjae à l’intérieur. Il entra dans la maison de bois et se dirigea vers la chambre où ils avaient posé leurs affaires, après avoir constaté avec un petit sentiment de stress, que la salle commune était vide. Il avait peur de ne pas trouver son camarade, mais il ne perdait pas espoir. Bago se planta alors devant la porte et toqua deux fois avant de glisser « - je peux entrer ? » on ne savait jamais ce que jae pouvait être en train de faire. Si ça se trouve, il était occupé, au grand désarroi du plus petit.
avatar
Koo Sang Jae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 26 Déc - 11:34
Sang Jae était allongé dans son lit à écouter de la musique, trainant sur son téléphone pour passer le temps. La tempête s’était enfin calmée et ça avait été un carnage que les Coréens avaient essuyé du mieux qu’il pouvait. Sang Jae se reposait dans sa chambre, il venait de sortir de la salle de bain chauffée et il avait encore les cheveux mouillés. Quelques gouttes tombaient d’ailleurs sur le haut de son torse nu mais il ne semblait pas le voir. Il bouge la tête en rythme sur la musique, chantant parfois quelques passages entrainant. Il n’entend pas tout de suite les coups à la porte, ce n’est que la voix de Bago, à un silence de sa musique qui lui fait relever la tête. Il foule le plancher rapidement avant d’aller ouvrir la porte. Sa relation avec le plus jeune était bien étrange.  Il le fuyait autant qu’il le cherchait et la présence de ces inconnus ne semblait pas arranger les choses. Il le fixe avec un petit sourire en coin avant de s’effacer pour le laisser entrer. Jae boutonne le haut de son jean et attrape une serviette pour se sécher les cheveux. Il se tourne vers Bago et les frottes rapidement. « Qu’est-ce que tu veux ? » demande-t-il sans détour, sans agressivité. La curiosité se mêle à la malice dans son regard. Sang Jae avait été celui qui avait invité Bago à ce voyage, mais il était incapable de savoir comment se comporter, comme si soudain ils entraient tous les deux sur un terrain inconnue. Il renifle et se laisse tomber sur le bord du lit en attrapant un t-shirt. Sur ce coup-là, il avoue, il laissait le plus jeune faire.
 


sexdealer ● serial lover ● heartkiller
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 15 Jan - 18:46
Bago avait passé l’après-midi à préparer le terrain matériellement parlant : en installant et en mettant en place une ambiance cosy propice aux rapprochements. Il avait autant occupé l’igloo que la cuisine et pourtant tout ce qu’il avait fait restait simple. Le plus jeune n’était pas affriolant des grands festins et des décorations tapent à l’œil malgré son excentricité parfois dans son comportement ou dans son style vestimentaire. Et puis ça ne servait pas à grand-chose de préparer un repas de mariage alors que sangjae n’était que son amant. Pourtant on pouvait noter l’effort et la volonté avec laquelle il avait installé les coussins, posé les assiettes en plastique et les serviettes en papier. Il enfila un sweat avant de se présenter devant le blond, admirant dans un silence coupable ce corps qu’il commençait à connaitre par cœur, détaillant rapidement les grains de beauté qu’il ne cessait de toucher dans d’autres circonstances. Au moins sangjae n’était pas en grande occupation, et ce qu’allait lui demander le petit ne demandait pas non plus un effort surhumain. Bago s’occuperait de tout. Il ferma la porte derrière lui avant de se planter devant le lit, un fin sourire aux lèvres malgré la gêne qui envahissait son esprit : s’il n’était pas timide lors de leurs ébats, proposer une activité tout autre paraissait bien plus compliqué. « - c’est bientôt l’heure de diner et j’ai préparé un repas rien que pour nous dans un des igloos dehors. Ça te dit ? » disons que jae n’avait normalement pas le choix, mais son impétuosité pouvait le conduire à simplement dire qu’il n’en avait pas envie. Ce qui serait une déception pour bago. Alors, avant d’écouter sa réponse, il se permit de vendre rapidement son produit « - il fait bon là-bas, puis on sera tranquilles. » à quoi ça servait d’être tranquilles ? on ne pouvait pas dire qu’ils avaient de grands sujets de conversation, ils ne se connaissaient pas beaucoup après tout. Mais peut-être était-ce l’occasion d’enfin se parler ?
avatar
Koo Sang Jae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 13 Fév - 20:56
« C’est quoi la bouffe ? » demande-t-il finalement comme si sa réponse pouvait influencer la sienne. Il se redresse et décide que finalement c’était mieux de suivre Bago que de rester une soirée de plus avec les abrutis du rez-de-chaussée. Il n’avait pas réussi une seule fois à se mêler à eux sans avoir envie de les buter ou de leur trouver un quelconque intérêt. Tous superficiel ; tous immature. Sang Jae avait détesté chaque moment où il avait été obligé de les côtoyer. Il n’était pas sociable, ou disons qu’il l’était quand il le voulait. Il soupira en enfilant ses après ski et son manteau. « De toute ça vaut mieux que de rester avec ces connards. » aigri et amer. Il n’avait été capable de tisser des liens avec d’autres humains au cours de cette semaine de vacances. Pas même en étant enfermé dans cette cabane deux jours à cause de la tempête. Il avait soupiré et presque maudit les organisateurs du voyage, en venant presque à regretter d’être venu. La seule source positive à son emprisonnement était Bago, mais là encore, s’il avait cru que les jours loin de Séoul aurait pu changer leur relation, il se rend compte que rien n’avait bougé. Et c’était tant mieux. Il n’avait pas envie de se rapprocher du plus jeune. Ils n’avaient fait que baiser dans toutes les pièces de la maison, s’attirant parfois les foudres des autres occupants. Ce que Sang Jae s’était bien chargé d’ignorer. Il passe à côté de Bago avec son sourire en coin de branleur tellement bandant qu’il savait faire chavirer le cœur du plus jeune. Sang Jae prend sa tablette de peur de se faire chier et glisser des sucettes dans sa poche avant de sortir et de suivre le plus jeune jusqu’à l’igloo dont l’ambiance était … romantique. « T’essayes de me faire le coup du mec amoureux en rendez-vous ? » Raille Sang Jae moqueur avant de s’approcher « Au moins ça a l’air bon. » au moins ca.


sexdealer ● serial lover ● heartkiller
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 19 Fév - 22:48
Il s’y attendait à vrai dire. Sangjae était réticent à l’idée de passer un moment seul avec bago où ils ne seraient pas en train de coucher ensemble, même si l’issue était déjà écrite. Mais le plus jeune savait qu’il apprécierait ce moment. au moins un peu, puisque le tatoué lui avait préparé quelque chose de bon pour le diner, et qu’il lui annoncerait enfin qu’il le tatouerai : et gratuitement en prime, peu importait la taille du dessin ou le fait qu’il soit coloré. Bago prenait parfois plus de 1 000 dollars pour un tatouage, c’était comme ça qu’il payait la fac, le loyer, et son nouveau matériel encore plus performant, malheureusement, pour gérer financièrement ses affaires, il était un peu nul. « - porc caramel mariné dans la sauce et du riz aromatisé, un peu indien … ? » c’était ce qu’il avait trouvé dans les placards encore légèrement remplis de ce que les anciens occupants avaient laissé. Il secoua légèrement la tête en souriant sous la remarque de son amant avant de le laisser finalement passer sangjae, en silence, sans jouer le moindre jeu, tant son stress était présent ; est-ce que la décoration allait lui plaire ? Allait-il noter l’effort fait par le gosse ? il n’en était pas certain, mais ça ne décourageait pas bago, parce qu’il prenait un certain plaisir à s’occuper de son ainé. Il le récompensait à sa manière on pouvait dire. Le gamin dévala les escaliers et se retrouva dehors en un rien de temps, observant la réaction de jae lorsqu’il fit connaissance avec le lieu du repas. Il ressentit un ton moqueur dans sa voix mais ne se démonta pas pour autant. « - je voulais simplement que ce soit travaillé. » parce que ce n’était pas un simple diner pour bago, c’était une concrétisation de son attachement envers le blond. Il faisait bon dans l’igloo, et l’enfant s’installa au fond du terrier de glace et souleva le couvercle du plat encore bouillant, humant l’odeur avant de sourire plutôt satisfait « - assieds-toi, je vais te servir. Tu as beaucoup d’appétit je suppose. » il afficha un rictus avant de prendre son bol pour le remplir de la nourriture fumante, lui tendant l’assiette creuse, se servant à son tour d’une plus petite portion, qu’il ne finira pas de toute façon. « - mh. j’ai quelque chose à te demander au fait. » se lança bago légèrement indécis.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?