Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Good bye is the proof of the fact that you and I met... (pv)

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 16 Déc - 21:16

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

tenue + Au volant de ma voiture, je roule en direction de l'appartement de Ji Hae. Plus tôt dans la journée, la jeune femme m'a envoyé un SMS, me demandant de la rejoindre chez elle, prétextant qu'elle avait trouvé un super survival horror et qu'il fallait absolument qu'on le teste ensemble. Du coup, étant libre toute la journée, mon entrainement avec la troupe n'ayant lieu qu'en début de soirée, j'ai décidé de la rejoindre. Park Jin Hyun qui refuse une partie de son plein gré ? On a jamais vu ça et ça ne risque pas d'arriver de sitôt. Encore moins quand c'est Ji Hae qui la propose. Arrivée devant son bâtiment, je me gare donc et pénètre dans ce dernier, prenant les escaliers car trop pressé pour attendre que l'ascenseur daigne descendre les quelques étages qu'il lui faut parcourir avant le rez-de-chaussée. Puis, une fois devant la porte d'entrée, je frappe à cette dernière, attendant qu'on vienne m'ouvrir. D'ailleurs, quand c'est le cas et que je découvre mon amie, un sourire en coin un brin taquin prend possession de mon visage et je lâche, faussement sérieux : « J'espère que ton jeu est aussi bien que tu me l'as dit. Tu sais très bien que je n'aime pas me déplacer pour rien… » Passant la porte, je laisse échapper un faible rire suite à ces paroles mais réprime rapidement ce dernier quand j'aperçois Su Ah, assise sur le canapé. Jetant alors un regard interrogateur et surpris vers Ji Hae, mon visage se charge d'une expression légèrement blasée alors que je laisse échapper : « C'est pas pour tester ton fameux jeu que tu m'as fait venir, pas vrai ?! » Question rhétorique. Bien sur qu’elle ne m'a pas fait venir pour jouer à un putain de jeu... « J'aurais dû m'en douter... » Un soupir s'échappe de ma bouche alors que je reporte mon attention sur ma petite amie. Enfin... Petite amie... Je ne sais même pas si je peux toujours l'appeler comme ça, en fait... « Toi aussi tu t'es laissée avoir ? » Ou alors peut-être était-elle dans la combine, allez savoir…

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 23 Déc - 23:02

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

+ Me mettant en route vers l'appartement de Ji Hae, celle-ci m'a dit qu'elle avait besoin de quelques conseils pour choisir une tenue. Apparemment, la jeune femme va dîner avec un gentleman et il est donc hors de question pour elle de se vêtir simplement. Ainsi, quand ce choix s'est imposé à elle, mon amie a pensé automatiquement à ma petite personne. D'ailleurs, touchée, je l'ai même invitée à venir chez moi pour lui prêter une de mes robes mais celle-ci a refusé catégoriquement, prétextant qu'elle ne peut pas toujours dépendre de moi et que ses tenues étaient presque aussi jolies que les miennes. Du coup, je n'ai pas eu d'autres possibilités dans la mesure où je ne tiens pas la vexer.

Je me retrouve alors aux abords de son logement, m'apprêtant même à entrer dans l'ascenseur de son immeuble. Une fois, en haut, je frappe à la porte avant d'apercevoir une Ji Hae bien excitée. « Wow... ça doit faire un moment que tu n'as pas eu de rencard toi. » Je lâche un rire et entre tout en continuant de discuter avec elle. « Tu as déjà sélectionné quelques tenues en attendant ? » Mais la seule chose que me répond Ji Hae, c'est une invitation à boire un truc frais avant de se mettre au travail. Du coup, cela nous permettra de discuter de tout et n'importe quoi pendant plusieurs minutes sauf que nous sommes coupées dans notre élan par quelqu'un. Ne cachant pas ma surprise, Ji Hae me dit de patienter tandis que je reconnais très bien la voix de cette personne. Me penchant légèrement pour voir si je ne suis pas folle, je me dis que le manque pourrait me faire halluciner sauf que ... Sauf que c'est bien vrai. Et bizarrement, j'ai une forte envie de me faire toute petite. S'il y a bien quelque chose que je prends bien soin de faire actuellement , c'est d'éviter d'avoir de ses nouvelles parce que, je l'avoue, c'est censé me rendre la vie plus facile de m'éloigner de lui, c'est censé me rendre le coeur moins lourd... Enfin, je crois. Aish… « Salut Jin Hyun ! » Je lui adresse un sourire poli. « Oui. A croire que nous nous ne sommes pas assez malins tous les deux. » Je me retourne vers Ji Hae. « Je suppose que tu l'as fait venir pour avoir un avis masculin ? »


Code by kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 23 Déc - 23:51

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

+ Jihae était déterminée aujourd’hui. Elle ne savait pas si elle allait créer la 3ème guerre mondiale ou si les choses allaient s’arranger doucement, mais tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle allait intervenir qu’ils le veuillent ou non. La demoiselle était décidée à imposer une rencontre entre Su Ah et Jin Hyun, deux de ses plus proches amis. Elle aurait accepté – difficilement mais elle l’aurait fait – de les voir se séparer si c’était vraiment ce qu’ils voulaient, si le lien qui les unissait n’était plus aussi fort, plus assez, que leurs chemins n’étaient plus le même, que chacun devait suivre sa voie de son côté. Bref, elle aurait accepté tout ça, mais les voir dans l’état actuel, c’était juste impossible qu’elle n’y mette pas son grain de sel. Entre Jin Hyun qui évitait totalement le sujet, même quand elle essayait de l’aborder et Su Ah qui avait été très évasive dans ses explications et qui semblait de plus en plus effacée et triste à chaque rencontre, il fallait arrêter le massacre immédiatement. Etre amie avec les deux n’était pas facile désormais, chacun évitait l’autre le plus soigneusement possible. Mais elle avait eu une idée – diabolique – pour qu’ils se retrouvent. L’étudiante n’avait pas en tête de les remettre ensemble, d’ailleurs elle ne savait même pas comment ils se situaient tous les deux, elle voulait juste qu’ils parlent. Parce que clairement c’est ce dont ils avaient le plus besoin. S’ignorer sans mettre les choses au clair, à plat, ce n’était pas bon, autant pour l’autre que pour soi-même. Elle le voyait clairement chez Su Ah qui faisait l’autruche depuis qu’elle avait remballé ses affaires de chez le garçon. Du coup, la jeune femme avait envoyé un sms personnalisé à ses amis, amadouant l’un avec un jeu survival horror et l’autre en prétextant avoir besoin de ses conseils divins de modeuse confirmée. C’est cette dernière qui arriva en première et l’excitation de la mission de Jihae se vit clairement sur son visage, ce qui n’échappa pas à l’œil avisé de son amie, mais qui se trompait sur toute la ligne. « Pas un comme ça ! Pour une fois qu’on m’emmène pas manger dans un McDo ou un kébab au coin de la rue. » dit-elle en riant avant de l’entrainer au salon, lui proposant à boire, ignorant sa question. Mais avant qu’elle n’ait eu le temps d’aller chercher quelque chose, la sonnerie retentit de nouveau. « Ne bouge pas ! » Qu’elle ne s’enfuit pas. Quoi que elle ne se doutait de rien, donc il y avait peu de chance, et connaissant la demoiselle, elle n’allait pas sauter du 2ème étage juste pour fuir Jin Hyun. Ce dernier venait d’arriver et était encore dans l’optique de jouer à ce fameux jeu sauf qu’il comprit rapidement l’entourloupe en apercevant la jeune femme sur son canapé. Jihae referma brusquement la porte pour qu’aucun ne s’échappe. Le premier qui tentait de passer, elle le mordait. « On se rattrapera un autre jour Oppa t’inquiète ! » lança-t-elle avec un air des plus innocents sur le visage. La demoiselle alla chercher à boire dans son frigo avant de poser le tout sur la table basse. Elle fixa le garçon qui n’avait pas bougé. « Personne va te manger Jin Hyun tu peux approcher. » dit-elle d’une voix plus douce. Attendant qu’il approche, elle mit finalement ses poings sur les hanches et les regarda à tour de rôle. « Bon ! Maintenant vous allez m’écoutez tous les deux, et attentivement. Je me mêle de ce qui me regarde pas, mais je m’en fiche, vous êtes mes amis. Tous les deux. Et j’en ai marre de vous voir comme ça. Parce que je vous connais, je ne suis pas aveugle. Alors oui, vous pouvez continuer à vous voilez la face et à faire semblant de nier l’existence de l’autre en pensant que vous irez bien dans quelques temps, mais non. Ça ne marche pas comme ça. En tout cas moi je ne veux pas ça pour vous. » Elle reprit son souffle avant de reprendre, pour ne pas qu’ils aient le temps d’en placer une avant qu’elle n’ait fini. « Alors c’est simple. Moi je vais aller dans le couloir, devant ma porte d’entrée et vous, vous allez faire quelque chose d’essentiel et de très important… parler. La communication c’est la clef, et vous pouvez décider n’importe quoi, le résultat final je m’en fiche, j’accepterais, mais je veux juste que vous vidiez chacun votre sac. » La demoiselle attrapa une bouteille d’eau et son ordinateur portable qui était sur la table et partie vers sa porte d’entrée. Avant de la fermer, elle lança. « Vous êtes au deuxième étage, y a pas d’échappatoire. » Elle ferma la porte à clef et s’installa dos à elle. Voilà qui était fait, il n’y avait plus qu’à attendre. Qu’ils la détestent pour ce qu’elle faisait, elle s’en fichait. Elle voulait juste qu’ils aillent mieux.


Code by kerushirei
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 16 Jan - 21:46

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

tenue + Au fond, ça ne m’étonne pas de la part de Ji Hae. Ca fait un petit moment déjà qu’elle essaye de me tirer les vers du nez. Qu’elle essaye de me raisonner... Mais je suis têtu et elle le sait. Têtu et trop fier. Alors, peu importe ce qu’elle aurait pu me dire, j’aurais fait la sourde oreille. Peu importe ce qu’elle aurait tenté, je n’aurais pas fait le premier pas vers Su Ah… Je suis comme ça... Alors, oui, ça ne m’étonne pas qu’elle ait mis au point un tel stratagème pour nous pousser à nous rencontrer. Mais je crois que je ne suis pas totalement prêt pour ça. D’ailleurs, contrairement à ce que j’ai pu croire l’espace d’un instant, il semblerait que ma petite amie n’ait elle aussi pas eu connaissance des plans de notre amie commune. Tout du moins, à en croire ses paroles et l’expression sur son visage… « Un avis masculin ? Pourquoi faire ? » Je suis Ji Hae du regard, alors que celle-ci prend la direction de sa cuisine, et laisse échapper un soupir, avant de finalement reporter mon attention sur Su Ah, sans qu’un seul mot ne s’échappe de ma bouche pour autant. La dernière fois qu’elle et moi nous sommes retrouvés dans une même pièce, nous avons passé plusieurs minutes à nous envoyer toutes sortes de vacheries en pleine face. Et depuis ce jour, rien… Nada. Pas un seul mot. Alors, forcément, la situation est légèrement compliquée et gênante. Je suis d’ailleurs presque soulagé de voir Ji Hae revenir dans la pièce. Mais ça, c’était avant que cette dernière ne reprenne la parole pour nous annoncer les grandes lignes de son plan, à savoir nous enfermer dans son appartement et ne pas nous en laisser sortir tant qu’on aura pas parlé… Quelle bonne blague. Si je le pouvais, j’en rirais… Mais pour le coup, je n’ai pas tellement envie de rire. Quelque peu contrarié, je tente donc un faible « Ji Hae… » dans un soupir, mais celle-ci se dirige déjà vers la porte d’entrée, une bouteille d’eau dans les mains et son ordinateur portable sous le bras, non sans nous rappeler indirectement qu’il n’y a aucun moyen pour nous de nous échapper, à part en sautant par la fenêtre ou en faisant ce qu’elle attend de nous. Et personnellement, je tiens encore un peu à ma vie donc prendre le risque de m’écraser sur le trottoir d’en bas, très peu pour moi… M’approchant alors, je me laisse tomber sur l’un des fauteuils, en lâchant : « Bon ben… J’ai l’impression qu’on a pas trop le choix… » Plus sérieusement… Elle va me le payer. Je ne sais pas encore quand, ni comment, mais Ji Hae va le payer… Je déteste que l’on se joue de moi comme ça. Amie ou pas… Et je déteste aussi me tenir là, comme un con, sans savoir quoi faire. Prenant donc une légère inspiration, je finis par laisser échapper un « Ça va ? » Désolé, mais j’ai pas trouvé mieux, pour le coup…

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 29 Jan - 22:35

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

+ Les bons mots, je les ai longtemps cherchés mais je n’ai jamais réussi à les trouver. J’ai même trahi mon premier objectif pour me laisser bercer par cette colère enivrante lors de son retour du Japon. Et depuis, je tente de tout effacer dans ma mémoire, d’oublier tout ce que j’ai pu entendre, dire et ressentir pour lui, chose que je ne parviens pas non plus à réaliser. Certes, au fil du temps, je ne suis plus agacée. J’ai laissé d’autres sentiments envahir mon esprit comme la tristesse et la nostalgie quand j’entends le prénom de celui pour lequel mon cœur bat encore. Me retrouver non loin de lui après ce long silence, cet éloignement, est quelque chose que je n’ai pas prévu. Pour une femme qui aime le contrôle, cette sensation m’est assez désagréable, sachant que c’est mon amie qui s’est amusée à nous piéger tous les deux. Jin Hyun n’est pas non plus du genre à apprécier ces façons de faire. S’il y a bien quelque chose dont j’ai tiré la leçon, c’est qu’on ne doit pas lui forcer la main au risque de le voir agir à l’inverse de nos envies. Restant muette comme une tombe quand Ji Hae explique la situation, je sais très bien que j’ai arrêté de l’écouter pendant quelques secondes. Son petit commentaire vis-à-vis de nos comportements respectifs a le don de me faire rater un battement, sous-entendant qu'on a du mal à tourner la page. Cela ne signifie pas grand-chose mais après tous ces éternels doutes, je suis quand même ravie de savoir que nous sommes dans la même merde tous les deux. Non pas que je lui souhaite de souffrir, ça serait idiot de prétendre une telle chose alors que… Je ravale doucement ma salive, sentant qu’émotionnellement parlant, ce piège risque d’être difficile à supporter. Mais peut-être que mon amie, de son regard extérieur, veut finir par me faire comprendre que je me voile la face depuis le début, en croyant que tout était clair entre nous. C’est finalement ce qu’elle a cherché à sous-entendre tout à l’heure. Pitoyable. Lâchant un soupir inaudible, blasée par mes propres pensées, je me retourne alors que la porte vient de claquer juste derrière moi. Quant à Jin Hyun, celui-ci prend place sur un fauteuil alors que je ne sais pas vraiment où me mettre. Puis, mon regard fixe les boissons posées sur la table basse tandis qu’il ne se gêne pas de lâcher une remarque. Non, nous n’avons ‘’ pas trop ‘’ le choix. J’aurais aimé lui dire qu’il ne se sente pas obligé de me parler, ou qu'on peut très bien parler de la pluie et du beau temps si ça peut lui ôter une épine du pied. Mais, est-ce que j’en ai envie ? Cette occasion ne se présentera pas une seconde fois, sauf si Ji Hae est définitivement suicidaire. Relevant le menton, Jin Hyun me demande si ça va, et j’avoue que le petit diable dans mon esprit se marre bien quand il entend ça. « Oui, oui ça va. » Enfin, ça pourrait aller mieux mais je ne peux plus forcément me plaindre au jeune homme. Au fond, je n’aime pas trop ce genre de choses. « Et toi ? » Que deviens-tu, aurais-je pu ajouter si je voulais faire mourir de rire ce diablotin, encore une fois. Je pose mon sac à main sur un meuble et m’étire. « Tu ne te sens pas trop berné ? » Je jette bêtement un coup d’œil vers l’entrée. « On pourrait peut-être se venger en la laissant poireauter dans le couloir pendant des heures mais bon ... » Ça nous oblige à rester tous les deux. Difficile dans de telles circonstances.


Code by kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 5 Jan - 23:46

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

tenue + Je n’aime pas me retrouver dans ce genre de situations... Ces situations où je ne contrôle plus rien. Ces situations que je suis obligé de subir, faute d’autres choix. On me force clairement la main et je déteste ça. Pourtant, je sais très bien que les choses pourraient demeurer ainsi encore longtemps si on attendait après moi pour qu’elles bougent. Et ça, Ji Hae le savait. Certainement… C’est pour ça qu’elle a organisé toute cette mascarade. Le problème étant que lorsqu’on me force la main comme ça, j’ai tendance à me braquer. Une vraie tête de mule… Et ça, je sais que ça énerve Su Ah. Du moins, ça a fini par l’énerver. D’où notre dernière altercation à mon retour du Japon. Mais altercation que je n’ai pas vraiment envie de revivre, pour tout vous dire… Du coup, j’essaye de faire un effort en débutant la conversation. Du moins, pour moi, c’en est un… Parce que me connaissant, têtu comme je suis, je serais capable de changer de pièce, d’aller me poser sur le balcon ou de m’asseoir dans un coin sans rien dire, en attendant que Ji Hae juge le sol de son seuil d’entrée pas suffisamment confortable, commence à en avoir marre et finisse par ouvrir sa porte. Ce qui, en soit, ne serait pas forcément la meilleure des attitudes à adopter. De plus, penser que Ji Hae puisse se lasser facilement serait faire preuve d’une bien trop grande naïveté. Levant donc la tête vers la jeune femme que je scrute pendant plusieurs secondes, je laisse néanmoins échapper un faible soupir à sa réponse, peu convaincu par cette dernière, mais me contente d’un simple « Tant mieux, alors… » Un nouveau silence s’installe ensuite entre nous mais, après une courte hésitation semble-t-il, Su Ah décide finalement de me retourner ma question. Et, franchement, je ne vais pas mentir… « J’ai connu mieux... » En fait, pour être honnête, ça ne va pas forcément bien parce qu’elle me manque et parce que quoi que je fasse je n’arrive pas à me l’ôter de la tête. Mais, en même temps, j’essaye de faire avec, de me convaincre qu’il y a plus grave. Beaucoup plus grave... Même si ça reste difficile. Tout comme cette situation qui, en plus d’avoir le don de m’agacer, me met quelque peu mal à l’aise. Foutue Ji Hae… Je ne peux d’ailleurs m’empêcher de lâcher un faible rire jaune, aux paroles de la Sango, et sur un ton un tantinet ironique, je finis par m’exclamer : « Juste berné ? Le mot est un peu faible… » J’ai surtout l’impression d’avoir été pris pour un con, en fait. Limite d’avoir été trahis même. Et si me venger de Ji Hae comme le suggère la jeune femme ne serait réellement pas de refus, je doute que la laisser poireauter pendant des heures suffisent à l’agacer… « Tu la connais aussi bien que moi... Il en faudrait beaucoup plus pour l’atteindre. La connaissant, elle serait même capable de rester planter devant cette porte jusqu’à demain… » Mais heureusement pour nous, ce petit moment des plus malaisants ne s’éternisera pas autant de temps, pas vrai ? En tout cas, j’ose l’espérer… Même si là, dans l’immédiat, ce que je souhaiterais le plus au monde c’est pouvoir serrer la jeune femme dans mes bras. Un luxe que je ne peux cependant pas me permettre… Alors je me contente de jeter quelques regards par-ci, par-là, sur les boissons au milieu de la table, sur l’écran noir du téléviseur qui reflète nos deux silhouettes, et joue de mes doigts sur le repose coude du fauteuil. De longues secondes s’écoulent d’ailleurs. Secondes pendant lesquelles un nouveau silence s’installe car, ni elle, ni moi, sommes capables de dire quoi que ce soit… Jusqu’à ce que je ne me décide cependant à briser le silence, le premier. « C’est encore plus difficile que je le pensais… » Un sourire crispé, un faible soupir qui s’échappe de ma bouche, et je reprends : « Qu’est-ce qu’on devrait faire à ton avis ? »

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 12 Jan - 10:47

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

+Si notre amie pensait nous aider en nous piégeant de cette façon, je ne vois pas pour l'instant le bout du tunnel. Gênée, maladroite, je ne sais pas quoi lui dire. Moi qui étais terriblement à l'aise avec lui, il y a quelques mois de cela, je me retrouve en face d'un inconnu pas aussi inconnu que ça. Or, je ne peux pas me permettre de raconter ma vie, de me rapprocher de lui ou même de lui raconter mes rêves dans lesquels il apparaît toujours. Tourner la page est une étape compliquée. Tourner la page après une telle relation me paraît tout simplement impossible. Pourtant, je lutte contre vents et marées pour m'en sortir. Je tente d'afficher un sourire quand on me parle de lui (parce que évidemment ils sont curieux) mais le voir... Quelle mouche l'a piquée pour me remuer le couteau dans la plaie ? Tu parles d'une amie. Retenant une injure, je finis par le scruter du coin de l'oeil et manque de m'étouffer. Pourquoi est-il toujours aussi charmant ? Cette tenue lui va à ravir. Aish. Il me rend la tâche difficile, encore plus que Ji Hae, en réalité. D'ailleurs, la moindre question anodine pourrait prendre un sens complètement différent. Il faut dire qu'on ne s'est pas quitté en bons termes. Ai-je bien fait de lui répondre positivement ? Est-ce qu'il me croit ? Au fond, je n'aime pas l'idée qu'il puisse penser que je l'ai oublié durant cette trève. J'ai déjà tellement eu l'impression d'être horrible à ses yeux quand il est revenu du Japon. A défaut de pouvoir continuer notre histoire d'amour toute une vie, j'aimerais au moins être un bon souvenir. Un souvenir qui n'entraînerait aucun regret, aucun remord. Malheureusement, je n'en suis pas convaincue, d'où le fait que mon coeur rate un battement. A moins que c'est la réponse de Jin Hyun qui me rend toute confuse. J'aurais pu rebondir là-dessus mais seul un sourire poli prend possession de mes lèvres. " Oh, j'aurais pu employer un mot plus fort, c'est certain mais ça serait vanter ses mérites. " Ji Hae mérite toute autre chose, une punition par exemple ? En tout cas, il est clair qu'elle a réussi à nous duper.  Dans une autre vie, j'aurais pu être fière de mon élève sauf que cette fois-ci, ça se retourne contre moi. Échappant un léger soupir à la suite de la conclusion de Jin Hyun, je me mure dans le silence. Je devrais arrêter de fréquenter des personnes têtues comme des mules, ça m'évitera d'en subir les conséquences hm. Et pourtant, je n'arrive pas à me détacher de Jin Hyun. Je ne veux plus souffrir mais dans l'état actuel, je ne vois pas la différence. Notre relation a un goût d'inachevé. Un point, c'est tout. Jouant doucement avec mes cheveux, je relève le menton après un gros blanc. " Qu'est-ce qui est plus difficile que tu le pensais ? " Idiote. Tu penses à voix haute. J'échappe un léger rire jaune tout en proposant une nouvelle alternative. " On pourrait toujours mettre le feu à la cuisine alors ? Ca risque de la réveiller... Ou sinon, on pourrait sortir par la grande échelle des pompiers. " C'est qu'on aime bien le feu tous les deux. Je dirais même qu'on en garde un très bon souvenir. Je finis par boire une gorgée de thé glacé avant de me mettre à murmurer, plus sérieusement, sans croiser son regard. " On n'a pas beaucoup d'autres options. " Traduisons par: et si on écoutait notre amie ? Elle nous connaît aussi bien que nous la connaissons, non ?


Code by kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 31 Jan - 19:04

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

tenue + Je n'ai pas envie de faire comme si tout allait bien. Parce que ce n'est pas le cas... Très clairement, depuis quelques mois, je ressens comme un vide. Un énorme trou que je suis incapable de combler. Pourtant, j'ai tout essayé pour oublier les dernières altercations que j'ai eu avec la jeune femme. Tout tenté pour ne plus penser à la façon dont tout cela s'est terminé. Mais je n'y arrive pas. C'est trop difficile... Tout cela est encore bien trop ancré, bien trop récent pour que j'y parvienne. Comme si tout avait été écrit à l'encre indélébile. Cette encre impossible à effacer... Et, très franchement, on ne peut pas dire que ce coup foireux de notre amie (car c'est comme ça que je le vois) soit d'une très grande aide, pour le coup. Déjà que j'avais du mal à me sortir la jeune femme de la tête, il a fallu qu'elle mette au point ce stupide stratagème pour nous pousser à nous retrouver dans la même pièce. Et je ne suis pas prêt... Cette phrase tourne en boucle dans ma tête et, pour être honnête, je ne sais pas si c'est réellement le cas ou si j'essaye juste de m'en convaincre, dans le but de pouvoir (en tout cas, pendant quelques temps encore) retarder le moment fatidique. Celui-là même où il me faudra mettre de côté ma fierté si je veux que les choses s'arrangent entre Su Ah et moi... Fierté dont je ne semble pas vouloir me défaire, pour l'instant, cependant. Pourtant, mû par je ne sais quelle force divine, je croise finalement le regard de la jeune femme et finis par prendre la parole. Et bien qu'un tantinet amusé par les quelques solutions que cette dernière soumet en vue de contrer Ji Hae, je ne peux m'empêcher de laisser échapper un faible soupire à sa réponse et baisse la tête, avant de lâcher dans ce qui ressemblerait presque à un murmure : « Ce n'est pas vraiment de ça dont je parlais... » Car, bien que cette situation dans laquelle nous a entraîné notre amie soit des plus contrariantes, ce n'est pas de trouver comment en échapper qui me paraît si difficile. Après tout, la solution est déjà toute trouvée et, à part faire ce que Ji Hae attend de nous, il n'existe pas vraiment d'autres options pour y mettre un terme, comme le fait d'ailleurs si bien remarquer Su Ah. Il nous faut donc parler. Communiquer. Sauf que... Je ne pensais pas que ce serait si dur de devoir lui faire face. Et pire encore... D'avoir à parler de ce qu'il pourrait advenir de nous. Fermant les yeux quelques instants, c'est donc après un court moment d'hésitation que je prends une légère inspiration, avant de répéter : « J'voulais dire... Pour nous ? Qu'est-ce qu'on devrait faire ? » Ji Hae a raison... On ne peut pas continuer comme ça. D'ailleurs, ces quelques mois de break n'ont finalement servi à rien, si ce n'est nous faire souffrir encore plus. Alors qu'est-ce qu'on doit faire ? « Je sais ce que tu me reproches, Su Ah, et j'ai bien conscience que si on en est là, c'est en grande partie à cause de moi... » Au moins, elle ne pourra pas dire que je n'assume pas et que je cherche à rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, pas vrai ? « D'ailleurs, je sais également ce que tu attends de moi. Et je devrais être en mesure de te le donner, c'est vrai. Mais je suis désolée... Je n'y arrive pas... » Parce que je suis juste trop fier pour t'avouer que j'ai tout simplement besoin de toi...

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
avatar
Lee Su Ah
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Mar - 21:30

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

+ Je voulais le faire rire mais cette tentative connaît le même sort que les autres. Depuis que nous avons mis en place ce statut de pause, j'ai longuement réfléchi à ce qu'il s'est passé durant cette dispute, dans son appartement. J'ai ressassé ses dires avant de finir victime d'insomnies. J'ai osé croire que c'était la seule solution, lui qui semblait être mécontent de mon obsession à lui tirer les vers du nez. Et pourtant, je pensais que je m'étais suffisamment armée de patience pour éviter de craquer comme jamais. Une vraie bombe à retardements. Cette distance entre nous n'a cessé de s'accroître. Comme on dit, loin des yeux, loin du coeur, n'est-ce pas mais pour cela, encore faudrait-il en avoir envie. Jin Hyun était bien le seul homme que j'ai réellement aimé dans ma vie. Tout n'était pas rose mais je ne m'attendais pas à une idylle paisible et tranquille. Aussi stupide soit-il, notre relation me paraissait parfaite et je me fichais du reste, comme je l'ai toujours fait. Je pouvais vivre avec ses plus belles qualités comme ses pires défauts sans en dire un mot parce que je l'aimais pour tout ce qu'il était. Sa façon de voir les choses, sa façon de dire les choses aussi ... Malheureusement, ce que je jugeais être ma vérité s'est transformé subitement en quelque chose d'ingérable. J'ai fini par penser que je le connaissais mieux que quiconque mais quelle belle erreur de commise. Et encore, le terme est faux. Je n'oublierai jamais la sensation que j'ai eu, quand mes yeux ne voyaient que lui et que mon coeur ne jurait que par ce jeune homme en face de moi. Pas étonnant alors de me voir aussi amère et triste, même aujourd'hui. Pas non plus étonnant de sentir ce frisson parcourir mon corps quand j'entends sa voix, évoquer un nous, ce nous que j'ai tant chéri et qui me colle à la peau.

Plusieurs mois se sont écoulés, plusieurs mois durant lesquels je me suis demandée si je voulais l'oublier ou si je voulais m'accrocher à lui, même si c'était uniquement à travers des souvenirs qui menaçaient de disparaître. Tout m'était impossible. Je me serais damnée pour le voir revenir. Je me serais damnée pour avoir le courage de faire le premier pas ou au moins savoir ce que je voulais vraiment. Quant à ses mots, ils me font aussi mal qu'un couteau qui vous transperce la peau. Mon regard hésite à l'image de mon coeur. Avant, je lui aurais déposé un tendre baiser sur la tempe et lui aurais adressé un sourire réconfortant, prête à l'attendre car il n'y avait aucune autre possibilité. Tout était évident. Mais comme Jin Hyun vient de le dire, cela ne suffit plus. Pense-t-il y arriver un jour ? Je laisse de longues secondes défiler, prenant ma respiration pour pouvoir mesurer tous les mots qui sortiraient de ma bouche. " Tu n'es pas le seul à avoir réfléchi à ce jour-là. Je reconnais que j'ai été impulsive encore une fois et j'en suis venue à regretter certains de mes mots. J'ai commis des erreurs. " Comme celle de refuser l'air de rien ta proposition d'un week end au Japon. Mais il me paraît impossible de lui dire pour le moment. J'ai tellement peur.  " J'aurais aimé réussir à avoir une discussion calme mais ... " J'aimerais bien laisser mon coeur parler comme il faut sauf qu'il est bel et bien perturbé. " J'ai échoué. Mon but n'était pas de te forcer à faire quoi que soit.. " Oui, enfin.... Soyons clair. " Je veux dire pas de cette façon. Enfin... Je vois que tu as compris où je voulais en venir. Peut-être que ce choix était le bon. Je n'aurais pas dû croire que je te connaissais aussi bien. Tu avais raison. J'aurais dû te laisser du temps... " J'échappe un bref soupir alors que je peine à continuer de le regarder dans les yeux.  Il a peut-être compris mais nous sommes encore bel et bien au point mort. Dans ce cas aussi, il n'y a pas 36 000 solutions. Il me faudrait juste un signe de sa part. " Mais, contrairement à toi, je ne sais plus ce que tu attends de moi, ce que je peux faire pour que cette situation s'arrête. Est-ce que tu le sais ? " Qu'est-ce que je peux faire pour qu'il puisse enfin s'ouvrir à moi ?  " J'ai l'impression de t'avoir tout donné. J'en viens à me demander si te dire que tu me manques changera quelque chose. Comme c'était le cas, au début. "


Code by kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
avatar
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 15 Aoû - 11:48

Good bye is the proof
of the fact that you and I met...
park jin hyun & lee su ah

tenue + Trois mois sont passés depuis notre dernière dispute. Trois mois pendant lesquels nous ne nous sommes pas adressés une seule fois la parole. Trois mois pendant lesquels j'ai tout fait pour ne pas avoir à croiser la jeune femme. Ou tout simplement pour éviter d'avoir à parler d'elle. Et qu'on se le dise, la tâche n'a pas été des plus aisées... Faut dire que beaucoup de mes amis sont des amis que j'ai en commun avec la jeune femme alors, forcément, il arrivait que le prénom de Su Ah se glisse dans certaines de nos conversations parfois. Et si la plupart d'entre eux ont finalement abandonné l'idée de tenter quoique ce soit pour nous rabibocher, ce n'est cependant pas le cas de tout le monde, à commencer par Ji Hae. Et, dans un sens, je la comprends... Je sais qu'elle ne fait pas ça pour nous faire chier. Je sais que derrière ce plan machiavélique (car il l'est) qu'elle a mis en place pour nous forcer à discuter, il n'y avait en fait aucune mauvaise intention. Juste celle de nous aider et de nous voir de nouveau heureux... Cela dit, je lui en veux quand même. Elle n'aurait pas dû nous forcer la main. Pas de cette façon, en tout cas... Parce que trois mois ont beau avoir passé, j'ai l'impression d'en être toujours au même point. J'ai l'impression de ne pas encore être prêt à me livrer entièrement. Moi, mes sentiments et également mes craintes. Pourtant, pour qu'on avance, pour que ce "nous" que je viens d'évoquer puisse de nouveau fonctionner, je sais que je vais devoir en passer par là. Car s'il y a bien une chose dont je suis certain c'est que ce "nous" j'y tiens. Ce "nous" me manque. Elle me manque... Cependant, j'en suis incapable dans l'immédiat... Et le pire dans tout ça, c'est que je ne sais même pas si j'en serais capable un jour. Est-ce qu'il existe un moyen, quelque chose qui puisse m'aider ? C'est une bonne question... Une bonne question à laquelle je ne suis malheureusement pas en mesure de répondre. Et la jeune femme non plus, apparemment... Laissant donc échapper un faible soupir, je baisse légèrement la tête et lâche, dans ce qui semble être un murmure, assez audible cela dit pour que la jeune femme puisse l'entendre : "Non, j'en sais rien..." Je ne sais plus, en fait... Parce qu'au début, je pensais que du temps me suffirait. Que la jeune femme n'aurait qu'à m'accorder un peu de temps pour que tout rentre dans l'ordre. Mais elle avait raison... Du temps, j'en ai eu suffisamment et ça ne sert à rien de continuer à se voiler la face en pensant que cela nous aidera. "Je ne sais pas quoi te dire, Su Ah..." Et je m'en veux parce que, contrairement à ce que j'ai laissé sous-entendre la dernière fois, j'ai conscience de tous les efforts qu'elle a fait pour m'aider. "J'aimerais pouvoir te dire que j'ai la solution mais ce n'est pas le cas..." Une nouvelle fois, je baisse légèrement la tête et laisse échapper un faible soupir. "Pour être honnête, je me demande même s'il existe une solution..." M'accordant ensuite une courte pause, je viens de nouveau planter mon regard dans celui de la jeune femme et esquisse un faible sourire triste. "Tu as fait tout ce que tu pouvais pour m'aider, ça je le sais. Et j'ai été con de te dire que tu t'y étais mal pris parce que c'est complètement faux... Ce n'est pas de ta faute, loin de là. C'est juste moi le problème..." Moi et seulement moi... "Le truc c'est que, maintenant que j'y pense, je n'suis plus trop certain que l'on puisse m'aider. Pas même toi..." Et encore une fois, je m'en veux...

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !