Revenir en haut Aller en bas



 
Au mois d'août, le vent est fou !
HAPPY BIRTHDAY STW !!!! VIENS FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE STW, PAR ICI !

Aller à la page : 1, 2  Suivant

if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok)

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Seo Jin Hee
Seo Jin Hee
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Mar 7 Mar - 22:49

if opportunity doesn't knock, build a door
yeonseok &  jinhee

tenue + Assoiffée de pouvoir, assoiffée d'argent. Depuis plusieurs jours, j'ai l'impression d'être un lion en cage, détestant au plus profond de mon être cette privation. J'aime encore moins cette sensation d'échec, d'être retournée à cette maudite case départ. Certes, elle s'est améliorée comparé à celle d'avant mais si les choses ne s'arrangent pas, je risque de tout perdre. Pourtant, face à cette vie bien terne que je mène, une petite lueur est apparue après avoir accompli quelques efforts. Mon affaire n'a intéressé personne. Certains détectives abusent réellement sur leurs honoraires tandis que d'autres n'inspirent qu'à détruire la vie des personnalités les plus célèbres pour se faire encore plus d'argent. Vendre des affaires au tabloïd, c'était presque trop classique comme stratagème. Bizarrement, faire tomber mon ex-mari de cette façon m'aurait agacé. J'aurais presque de la chance qu'il soit peu connu du grand public. Au moins, le linge sale ne sera pas déballé devant les yeux de tous. J'aurais certainement plus à perdre que lui, connaissant parfaitement le ressentiment des gens envers ma personne. Yi Jung a même du mal à me supporter depuis que j'ai osé faire ma crise. Pourtant, j'ai l'impression de l'avoir aidé à se libérer. Lui et sa poulette à deux balles. Dans dix ans, je suis certaine de le voir bloqué à la même étape. A moi de ne pas l'imiter. Pour cela, j'ai décidé de suivre ma petite lueur. Je n'aurais jamais pensé à remettre mon avenir dans les mains d'un type qui n'inspire pas confiance mais au fond de moi, je sens comme une légère excitation. Je pense qu'il fera des merveilles. Je pense aussi que je ne veux pas perdre trop mon temps et il a intérêt de répondre à mes attentes rapidement. C'est qu'une Seo Jin Hee avec de l'argent, c'est d'utilité publique. En attendant, me voilà en route vers le commissariat de police. Je n'ai pas pu trouver mon nouveau étudiant préféré sur le campus et il est hors de question de l'appeler pour savoir où il en est. J'ai besoin de le voir à l'oeuvre et je pourrais répondre de vive voix aux questions, qu'il doit certainement se poser. Donnant quelques billets au chauffeur de taxi, je descends du véhicule et me dirige vers l'accueil du commissariat sans tarder. D'après ce que j'ai pu comprendre, c'est avec ces petits flics qu'il collabore de temps en temps. Déboutonnant mon manteau blanc pour respirer un peu, j'esquisse un sourire faussement poli et fais claquer mes talons contre le parquet quand j'arrive à hauteur du bureau, du petit bizuté. " Bonjour. Bang Yeon Seok est là ?! " En espérant que oui. Je ne vais tout de même pas engager un détective privé pour en retrouver un autre non ?!




#kerushirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  

Lee Da Young
Lee Da Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Mer 22 Mar - 0:07
If opportunity doesn't knock, build a door...
jin hee & yeon seok

Tenue ✻✻✻ Depuis ce matin, les piles de dossiers s'entassent sur le bureau qu'on a eu la gentillesse de me prêter pour que je puisse bosser à mon aise. Parce que j'ai beau faire mon taf à la perfection (en tout cas, c'est ce que j'ai entendu dire à mon sujet), il semblerait que je ne sois pas encore assez méritant pour avoir mon propre endroit pour travailler. En même temps, je ne suis pas flic et, pour cette raison, d'aucuns diraient sûrement que j'ai déjà bien trop de privilèges au sein du commissariat, pour avoir en plus à y rajouter un bureau et une plaque à mon nom. Mais ça va... Je me contente de ce que j'ai. Pour l'instant... Toutefois, je ne peux m'empêcher de laisser échapper un faible soupir d'agacement quand, à quelques mètres de moi, un petit connard de voyou tout fraîchement ramené par les "collègues", menottes aux poignets, se met à piailler dans tout le commissariat, nous menaçant je cite "de nous le faire amèrement payer". Quelle bonne blague... Des petits cons comme lui, on en voit passer tous les jours, ici, et de ce que je sais, ils ne tiennent même pas une journée derrière les barreaux, avant de nous supplier et de pleurer leur mère. D'ailleurs, à cette pensée, un rictus un brin machiavélique prend possession de mon visage, alors que je lève le nez de toute cette paperasse pour observer et détailler le gamin, quand il passe près de "mon" bureau. Si je n'avais pas tout ce boulot à finir avant ce soir, je me serais bien porté volontaire pour lui tenir compagnie lors de sa garde à vue, histoire de lui faire passer l'envie de la ramener. Mais, pour le coup, je n'ai pas vraiment de temps à perdre. En plus, à peine le nez de nouveau plongé dans mes dossiers, j'entends la voix de l'un des flics s'élever et m'interpeller. « Hey, Yeon Seok ! Il y a une demoiselle qui désirerait te parler ! » Je fronce les sourcils, interrogateur, mais ne lève cependant pas tout de suite la tête, me contentant d'un simple « Dis-lui que je suis occupé... » pour toute réponse. Cependant, je suis obligé de faire une pause dans ce que je fais lorsque le collègue de mon père finit par lâcher un « Tu pourras le lui dire toi même ! » et, quelque peu las, je daigne enfin quitter mes papiers des yeux pour croiser le regard de la jeune femme qui se trouve juste à côté du flic. Flic qui, un grand sourire accroché au visage, passe près de moi et me gratifie d'un « Sacré petit veinard ! » avant de nous fausser compagnie, ce qui a le don de me faire lever les yeux au ciel. Reportant ensuite mon attention sur la jeune femme, je la toise quelque peu mais laisse finalement échapper un « Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? » sur un ton que l'on pourrait presque qualifier d'arrogant. C'est que je n'aime pas trop que l'on vienne me déranger quand je bosse. Encore moins quand je bosse ici...
© LOYALS.



― en construction.
-- and suddenly
Seo Jin Hee
Seo Jin Hee
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Lun 27 Mar - 0:56

if opportunity doesn't knock, build a door
yeonseok &  jinhee

tenue + Plantée devant l'accueil, je m'attends à devoir justifier ma visite mais l'agent de police ne semble pas vouloir connaître tous les détails de ma vie. Il est déjà occupé à sourire fièrement quand j'évoque malgré tout une affaire privée dont son collègue doit se charger. Il m'invite ensuite à le suivre, ce qui a le don de me satisfaire. Je ne compte pas perdre une seconde de plus avec cet homme qui est surtout ici pour jouer au réceptionniste. Jetant un coup d'oeil à droite puis à gauche, je tente de reconnaître mon cher et tendre mais je ne le remarque pas avant de me retrouver devant lui. Arquant un sourcil, je me dis que j'ai bien fait de faire un tel détour. Moi qui voulais le voir travailler, je suis ravie de le voir à l'oeuvre quand bien même son discours nous ferait douter de sa compassion envers ses clients. Si certaines personnes jugeraient son comportement d'impoli et d'ingrat, j'en verrais encore un éternel avantage. Il n'a pas intérêt à y aller en douceur pour retrouver l'argent dissimulé par mon ex-mari. Amusée, cette bataille de coq ressemble à une éternelle routine entre les deux comparses. Devrais-je le mentionner quand je remplirai l'enquête de satisfaction déposée sur le bureau d'accueil ?! Croisant le regard du détective, je retiens un rire moqueur quand je vois son visage las avant d'être abandonné par son collègue. Je le remercie brièvement tandis que l'interrogatoire commence. " J'espère que tu mets plus de vigueur à traiter tes affaires qu'à sourire. " Je ne sais pas sur quel phénomène je suis tombée mais ce n'est pas forcément quelque chose qui m'impressionne, encore moins qui me fait peur. Ne suis-je pas l'arrogance en personne ?! En attendant, je n'ai pas envie de rester debout alors qu'il cherche à se montrer hautain. Ainsi, je prends place sur le siège à mes côtés sans attendre un quelconque ordre émanant de Yeon Seok. Je n'ai pas intérêt à en faire trop si je ne veux pas qu'il m'abandonne lui aussi. Faut dire que flatter les égos des hommes est presque vital à leurs yeux. Enfin, pour la plupart. Malheureusement, je n'ai pas eu l'occasion d'observer le jeune homme en dehors d'un bar. Comment pourrais-je me faire une idée ? " On s'est mis d'accord tous les deux cette semaine. Je voulais juste faire le point avec toi. Au cas où tu en aurais besoin. " Je le gratifie d'un sourire, et envahie par un faible doute, je préfère me présenter. " Seo Jin Hee. " Sait-on jamais. Yeon Seok aime peut-être faire tourner ses clients en bourrique. Il suffit de voir son comportement précédent.




#kerushirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  

Lee Da Young
Lee Da Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Dim 1 Oct - 11:46
If opportunity doesn't knock, build a door...
jin hee & yeon seok

Tenue ✻✻✻ Observant la jeune femme, je tente de me rappeler où j'ai bien pu la croiser et il ne faut pas longtemps à ma mémoire pour me revenir. En effet. Notre rencontre a eu lieu il y a quelques jours, dans un bar... Et bien que loin d'être saoule, j'avais tout de même un tout petit peu trop forcé sur l'alcool, ce qui, disons le, a parfois tendance à me rendre plus sympathique que d'ordinaire puisque, si mes souvenirs sont bons, j'ai dans la conversation que j'ai échangé avec elle, ce soir là, laissé sous-entendre que je l'aiderai à résoudre une affaire... Un faible soupir s'échappe d'ailleurs de ma bouche à cette pensée et, alors qu'elle me reproche plus ou moins explicitement de ne pas faire preuve de beaucoup de politesse, j'esquisse un léger sourire en coin un brin moqueur, avant de laisser échapper un simple « Assurément... » à ses paroles. Jouant ensuite avec mon stylo que je fais tourner entre mes doigts, je regarde la jeune femme prendre place sur la chaise se trouvant face à mon bureau, et ce, sans même attendre que je l'y invite, ce qui a le don de me contrarier quelque peu...« Mais je pourrais y mettre encore plus de vigueur, si on arrêtait de venir me faire chier alors que je travaille... » Si elle était visée par ces paroles ? Ça ne fait aucun doute. Comme à peu près toutes les personnes qui ont jugé bon de venir m'interrompre dans mon travail, ces trois dernières heures, soit dit en passant. D'ailleurs, un faible rire légèrement teinté de frustration s'échappe de ma bouche quand elle m'annonce l'objet de sa présence en ce lieu et, ignorant totalement ses dernières paroles, je la toise une nouvelle fois du regard, agacé. « Et c'est pour ça que t'es venue jusqu'ici ? » Franchement, elle n'a pas un peu beaucoup l'impression de me déranger, là ? « Pour ce genre de choses, il y a ces trucs qu'on appelle "rendez-vous", tu sais ?! » Je fais mine de jeter un coup d'oeil sur un cahier, qui n'a pourtant rien à voir avec un agenda, et reprends, sur un ton tout ce qu'il y a de plus hypocrite : « Oh mais quel dommage ! D'après mon emploi du temps, nous n'avons pas rendez-vous aujourd'hui, toi et moi ! » Je lui souris, faussement désolé, et referme le cahier, alors que mon visage se charge finalement d'une expression pour le moins condescendante. « Au cas où tu ne l'aurais pas bien entendu, tout à l'heure, je suis occupé. Alors, si tu veux bien disposer... » D'un faible mouvement de la tête, je lui indique la sortie du commissariat et hoche ensuite cette dernière de gauche à droite, avant de replonger le nez dans mon dossier...
© LOYALS.



― en construction.
-- and suddenly
Seo Jin Hee
Seo Jin Hee
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Lun 2 Oct - 22:33

if opportunity doesn't knock, build a door
yeonseok &  jinhee

tenue + Un sourire amusé sur les lèvres, cet homme ne cache pas son tempérament de feu. Il ne semble pas non être ce genre de personnes à vouloir caresser les autres dans le sens du poil. Devrais-je passer les prochaines minutes à lui rappeler les formules de politesse ou autres conneries ? Bien sûr que non. Je n'aime pas spécialement sourire non plus. Le principal, c'est de savoir qu'il peut faire preuve d'une détermination sans failles pour ses affaires. Evidemment que ça m'arrange. Je ne m'attendais juste pas à ce qu'il m'envoie sur les roses. C'était presque si bien parti entre nous. Je retiens un faux soupir de frustration avant de faire la demoiselle un peu trop cruche pour qu'elle puisse même pas comprendre ce sous-entendu. C'est bien connu... Les femmes accrocs à l'argent n'ont rien dans la tête. " Hum, tu as besoin que je paye des gorilles pour contrôler les allées et venues ? Ou alors, tu as besoin de quelques cours pour te faire plus facilement respecter ? " Je l'assume. Je le provoque un peu, c'est monnaie courante chez moi. Le bémol, c'est que Yeon Seok n'a pas forcément envie de se laisser faire, prétextant que je devais avoir rendez-vous pour avoir l'honneur de lui parler. Pauvre petit. Il est tellement ignorant qu'il en oublie qui devrait se sentir honoré ici. Seo Jin Hee ne se déplace pas pour n'importe qui. Elle ne compte pas non plus repartir bredouille. " Je te propose une solution. Arrangeons ce malentendu toi et moi. " Mais quel malentendu ? Je doute que cet homme soit aussi organisé vis-à-vis de sa clientèle et de ses collègues.  Il semble se moquer de tout excepté de son travail. Alors à quel moment pourrait-il être disponible ? J'aimerais bien lui poser la question mais je sais qu'il en profitera pour m'envoyer balader. Et même si l'inverse pourrait se produire dans un élan de générosité, admettons, je n'ai pas forcément envie de remettre à demain ou après demain quelque chose qu'on pourrait faire tous les deux sur le champ. Ca ne prendra même pas une demie-heure. Et l'intérêt ? C'est que ça nous éviterait de jouer à la guéguerre comme des adolescents. Il n'a qu'à faire comme les autres: me donner satisfaction. Ce n'est pas bien compliqué, non ?! Sauf si on tombe sur un mec particulièrement orgueilleux comme Yeon Seok semble l'être. Je m'y connais bien en la matière. Malheureusement, je n'ai pas toujours toutes les cartes en mains pour supprimer ce défaut de mes interlocuteurs. " Ouvre cet agenda et ajoute juste mon nom dans le quart d'heure qui suit ? " Comme je suis mignonne, je lui laisse la chance de finir sa petite lecture avant de m'accueillir, cette fois-ci, à bras ouverts. Or, je me doute que je rêve un peu trop. Je n'obtiendrais pas satisfaction de cette façon. J'ai beau être observatrice, je n'ai pas eu l'occasion de le voir bien souvent, voire pas du tout. Alors, c'est le moment de tester la bête. " Je suis au courant de ta réputation... Pas forcément très positive mais je suppose que tu t'en moques pas mal vu le petit numéro que tu me proposes maintenant. " Je croise finalement les jambes, ignorant royalement son invitation à partir. Puis, j'arque un sourcil de manière hautaine et place mes coudes sur son bureau avec une mine faussement boudeuse pour l'ironie. " Je peux te montrer à quel point ma réputation n'est pas non plus surcotée. Je suis plutôt obstinée et j'ai tout mon temps. " Certes, j'ai une vie mais aucune obligation professionnelle ou je ne sais quoi d'autre. Et puis, le détective est un peu ma dernière option. Je ne peux pas la laisser filer. J'ai vraiment besoin de retrouver cet argent, et ce, le plus rapidement possible. " Qu'est-ce que ça te coûte d'accepter hormis ce que tu viens de me dire ? Ce n'est pas comme si je te demandais de te la couler douce.. " Je m'installe de nouveau correctement.



#kerushirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  

Lee Da Young
Lee Da Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Sam 4 Nov - 15:12
If opportunity doesn't knock, build a door...
jin hee & yeon seok

Tenue ✻✻✻ Des ex-maris mécontents qui décident de tout garder pour eux, après un divorce qui ne s'est pas forcément bien passé, c'est plutôt monnaie courante. Et, autant vous dire que c'est loin d'être les affaires les plus trépidantes qui soient. Le genre d'affaires qui ne me bottent donc pas des masses, pour être honnête... Alors pourquoi ai-je accepté de m'occuper de son cas ? Ça, c'est la question à un million de wons. Certes, j'ai un peu bu ce soir là, mais quand même... De là à accepter de perdre mon temps pour les beaux yeux d'une nana vénale qui cherche à récupérer le fric de son méchant ex-mari, faut le faire, hein... Un sourire en coin des plus moqueurs prend d'ailleurs possession de mon visage alors que la demoiselle tente de se la jouer provocatrice.Provocation à laquelle je ne manque bien évidemment pas de répondre sur un ton quelque peu hypocrite. Me payer des gorilles, elle ? Quelle bonne blague... « C'est gentil pour les gorilles mais, non merci, ça ira... Garde le peu d'argent qu'il te reste. Tu en auras certainement plus besoin que moi... » Surtout si je décide de ne pas l'aider... Chose que je suis d'ailleurs bien tenter de faire lorsque, loin de se démonter et de vouloir abandonner, la jeune femme me fait comprendre à sa manière que malgré​ mon invitation à déguerpir, elle n'a pas l'intention de s'en aller. Ce qui, honnêtement, commence légèrement à me gonfler. Je n'en laisse toutefois rien paraître et lève de nouveau les yeux vers elle quand elle m'avoue avoir eu vent de ma réputation, non sans laisser échapper un faible rire... « En effet, je m'en moque pas mal... » Faut dire que ce n'est pas une nouveauté. Je n'ai pas forcément bonne réputation et je sais très bien que peu de monde m'apprécie. D'ailleurs, même au sein de la police, il y a quelques personnes qui ne se feraient pas prier pour m'envoyer leur poing en pleine figure même si, dans leur cas, je les soupçonne plus de souffrir d'un complexe d'infériorité face à, je cite "un gamin qui veut se la jouer Sherlock". Par contre, s'il semblerait que la jeune femme ait eu vent de ma réputation, en ce qui me concerne, je ne sais rien de la sienne si ce n'est ce qu'elle vient de me dire à l'instant... Ainsi, légèrement sceptique mais également un tantinet amusé de l'entendre presque s'en vanter, je finis par lâcher, toujours sur ce ton quelque peu moqueur : « Peut-être que ta réputation n'est pas surcôtée mais, moi, je n'ai jamais entendu parlé de toi... » Et pourtant, j'en entends des choses... Parce que croyez le ou non, dans la police (ou en tout cas dans celle-ci) les commérages vont bon train. Ma main à couper d'ailleurs qu'avant ce soir on m'inventera une relation avec la jeune femme ici présente. Jeune femme que je gratifie finalement d'un regard quelque peu empreint de défi, avant d'hausser les épaules. « Mais allons y, soyons fous. Montre moi jusqu'à quel point tu peux être à la hauteur de cette « fameuse » réputation... » Qu'elle ne se réjouisse pas trop, cependant. Moi aussi je peux me montrer obstiné. Que dis-je ? Très obstiné... Et je n'ai pas l'intention de lui rendre la tâche facile... En effet. Alors que la demoiselle insiste de nouveau pour que je me charge de son affaire, j'arque faiblement un sourcil et m'exclame : « Ce que ça me coûte ? De mon temps, déjà... » Et il m'est très précieux. Trop pour que je le sacrifie au profit d'une telle affaire. « Des cas comme le tien, j'en vois passer tout le temps. Et tu veux que je te dise ? Ça devient vraiment lassant... Même me tourner les pouces serait certainement plus excitant... » Un faible soupir s'échappe d'ailleurs de ma bouche à ce constat. Moi qui ne suis pas du genre à procrastiner et qui déteste par dessus tout m'ennuyer, j'aurais pourtant l'impression de faire les deux, si je finissais par accepter de prendre en charge son affaire. « Alors je te retourne la question... Pourquoi devrais-je t'aider ? Pourquoi devrais-je perdre mon temps pour toi alors que j'ai beaucoup mieux à faire ? Et, s'il te plait, n'essaye pas de m'acheter en me faisant croire que t'as l'intention de partager le fric que tu récupéreras avec moi. Ça ne marchera pas... » Déjà parce que j'ai beau ne pas la connaitre, je suis prêt à parier que c'est le genre de meuf qui ne voit que par l'argent et qui serait bien incapable de se séparer d'une somme d'argent conséquente. Ensuite, si je faisais ce que je fais pour le fric, ça se saurait...
© LOYALS.



― en construction.
-- and suddenly
Seo Jin Hee
Seo Jin Hee
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Sam 4 Nov - 15:56

if opportunity doesn't knock, build a door
yeonseok &  jinhee

tenue + J'aurais pu être légèrement touchée par ses dires si je ne m'étais pas préparée mentalement. De nombreuses personnes pourraient être choquées à l'idée de savoir que la seule chose susceptible de me blesser serait mon rapport avec l'argent. Comment peut-on être aussi vénale ? Il n'y a pas de véritables explications, pas de motifs particuliers qui m'ont poussé à poursuivre dans cette voie. Je suis particulièrement à l'aise dans ce milieu et il est vrai que j'angoisse à l'idée de devoir reconstruire une nouvelle vie toute seule. Si j'ai réussi une première fois, je ne vois pas pourquoi je ne parviendrais pas à recommencer ? Il est également hors de question de considérer tous mes efforts comme de la chance. Ce n'était pas un hasard de voir Yi Jung me passer la bague au doigt. Et maintenant ? Mon ex-mari a cette lueur d'impatience dans les yeux, certainement pressé de connaître la suite de mes aventures. Il en devient plus sadique et plus curieux alors que nous avons souvent exprimé un certain désintérêt l'un pour l'autre lors de nos derniers mois de vie commune. A moins que j'étais la seule ? " Est-ce que tu sais, au moins, la valeur de ce peu d'argent comme tu dis ? " Si la somme pourrait en affoler plus d'un et provoquer des émeutes, mon mode de vie est bel et bien différent de celui d'un ouvrier ou celui d'un homme coincé entre quatre murs, dans un bureau mal situé avec une cliente têtue à l'intérieur. En attendant, il est évident que Yeon Seok n'a pas tort. J'en aurais certainement bien plus besoin que lui, si je ne veux pas me retrouver dans une situation plus délicate que celle dans laquelle je me trouve. Je n'aime pas spécialement demander de l'aide, surtout à des hommes qui changent d'avis comme ils changent de chaussette. Au fond, je pourrais me sentir vexée de devoir vendre mon affaire au jeune homme alors que cette dernière était censée être conclue. Cela prouve à quel point on ne peut pas lui faire confiance, et comme quoi, sa réputation le précède. Mais est-ce que de simples rumeurs sur les gens peuvent vraiment constituer l'identité d'une personne ? Certaines sont fausses, d'autres vraies et moi, en dehors de ce que j'ai pu entendre sur le bel homme en face de moi, je ne sais pas grand-chose sur lui. C'est pour cette raison que je tente d'en apprendre un peu plus sauf qu'il n'est pas forcément bavard. Je vais devoir me concentrer un peu plus si je veux entendre un oui sortir de sa bouche. " Je suppose que nous n'avons pas les mêmes fréquentations. Est-ce que je devrais me sentir rassurée ? " Etre connue des services de police n'est pas la meilleure idée au monde. Et puis, quant aux fréquentations, il est vrai qu'on n'a pas tendance à mélanger les torchons avec les serviettes. Je n'aurais jamais connu ce mec si je n'avais pas cherché un détective relativement compétent pour mener mon affaire à bien. Je n'ai pas envie d'un branleur. Et pour le coup, je pense être tombée sur la bonne personne. Encore faut-il avoir son accord. Oui, le problème persiste et je n'ai pas encore la solution sous la main. Est-ce que ça serait une raison valable pour abandonner ? Jamais. D'ailleurs, un léger sourire se dessine sur mes lèvres quand j'aperçois cette lueur de défi dans son regard. Clairement, ce n'est pas déplaisant à voir. " Ah oui. Quand même. " dis-je, faussement concernée par sa comparaison alors que je devrais pourtant m'inquiéter pour mon cas. Mais à quoi bon ? Yi Jung est un adversaire de taille que je n'ai pas pu faire flancher à moi toute seule. Un combat de coqs, ça ne le brancherait pas ? Aish, j'avais tellement tout essayé, même lors de notre dernière rencontre au gala, il a même failli tomber dans le panneau ... Ou pas. Fatiguée et n'ayant plus la volonté de l'affronter avec le peu de fierté qui me restait, je n'avais pas tout donné. Il est temps de me venger et comme on dit, la vengeance est un plat qui se mange froid. " Je n'avais pas l'intention de partager mais vu qu'il m'arrive d'être généreuse, je pourrais envisager une récompense. Selon la somme récupérée, bien sûr... " J'échappe un léger soupir hypocrite, avant de me focaliser de nouveau sur lui, cherchant à capter son regard. " Tu n'as pas l'air d'être un détective qui se contente d'empocher l'argent de ses clients avec simplicité. " Rebelote. Mes épaules se relâchent une nouvelle fois, jouant encore de mes airs détachés pour continuer notre conversation bien que l'enjeu est relativement important. " Tu me le fais comprendre depuis tout à l'heure. Alors, je n'ai plus qu'à te prouver que l'affaire pourrait être plus compliquée que prévu. " C'est ce qui est excitant aux yeux de Yeon Seok, non ?! " J'ignore quels cas tu as pu rencontrer dans le passé. Peut-être Mme Kim qui tenait à garder la bague de fiançailles, bijou de famille de son ex-mari ? Je m'en moque pas mal. " Cette fois-ci, ma voix se veut un peu plus grave. " Le monde des affaires est rempli de requins. Certains plus féroces que d'autres et même si ça me coûte de le dire, mon ex-mari n'est pas qu'un petit joueur de poker. De plus, en entrant dans leur petite communauté, tu pourrais découvrir des choses intéressantes pour la suite. T'aurais peut-être même droit à une promotion. " Et si parler d'ambition était ma première erreur ?! " Tu pourrais toujours m'accompagner quelque part. Pour voir si le jeu en vaut la chandelle. "



#kerushirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  

Lee Da Young
Lee Da Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Sam 2 Déc - 1:07
If opportunity doesn't knock, build a door...
jin hee & yeon seok

Tenue ✻✻✻ Si la présence de la jeune femme en ce lieu ne m'enchante pas des masses, on peut quand même lui accorder le fait qu'elle ait réussi à me faire rire. Pas forcément pour de bonnes raisons mais elle y est parvenue. Ce qui, en temps normal, n'est franchement pas chose aisée. Surtout lorsque je suis en train de bosser... Toutefois, je ne peux m'empêcher d'arquer un sourcil à sa réponse. Qu'essaye-t-elle de faire au juste ? Chercherait-elle à m'impressionner ? Certes, je ne connais pas le nombre de zéros que compte le chiffre inscrit sur son compte en banque. Je n'ai également aucune idée de sa place dans le classement des femmes les plus riches de Corée (encore que, faudrait-il d'abord qu'elle ait gagné cet argent toute seule et cela ne semble pas être le cas) mais ce dont je suis certain, là, tout de suite, c'est que malgré les grands airs que Madame se donne, sa situation n'est pas aussi bonne qu'elle le sous-entend... Reportant donc de nouveau mon attention sur la pile de papiers qui trône devant moi, je m'exclame sur un ton tout ce qu'il y a de plus assuré : « J'en ai une petite idée en tout cas... Après tout, si cette somme était si conséquente que tu tentes de me le laisser croire, tu n'aurais pas l'air aussi désespérée et pressée à l'idée de mettre la main sur le pognon de ton ex-mari. » Parce que c'est ce qu'elle est. Désespérée... Peut-être n'en a-t-elle pas conscience mais c'est bien l'image qu'elle me renvoie en ce moment même, à insister autant pour que je daigne l'aider. Relevant d'ailleurs une énième fois la tête vers la jeune femme, un sourire en coin légèrement moqueur étire mes lèvres, alors que je reprends : « Allez, sois honnête ! Il ne te reste pas grand-chose, c'est ça ? Ou en tout cas pas assez pour que tu puisses garder le train de vie que tu possédais quand tu avais encore la bague au doigt. Je me trompe ? » Et parce que ce ne serait absolument pas mon genre de ne pas en rajouter une couche, une moue faussement peinée finit par prendre possession de mon visage. « Aish... C'est vraiment dommage et triste à la fois d'être contrainte de se passer du dernier sac à main Louis Vuitton en date... Vraiment très dommage... » Finalement, pas besoin d'avoir eu vent de la réputation de la jeune femme pour la cernée un minimum. Quelques minutes à l'observer et l'écouter m'ont amplement suffit pour parvenir à définir le genre de femme à laquelle j'ai affaires. Je suis d'ailleurs presque tenté de lui balancer ô combien ne pas avoir les mêmes fréquentations qu'elle me réjouit, au vue des circonstances, mais je me contente simplement d'hausser légèrement les épaules pour toute réponse à sa question, avant de finalement lui faire comprendre qu'elle devra mettre les bouchées double, si elle veut que je lui apporte mon aide. Une aide que je n'ai pas pour habitude d'octroyer à n'importe qui et qu'il est plutôt difficile à obtenir, même contre de l'argent. Car, en effet, s'il y a un point sur lequel la jeune femme n'a pas tord, c'est bien le fait que je ne fasse pas partie de ces détectives qui se remplissent les poches sur le dos de leurs clients, en multipliant les affaires pour la plupart à la portée de presque n'importe qui, le tout, en affichant des honoraires totalement rocambolesques... D'ailleurs, à ce constat, je ne peux m'empêcher de lâcher à l'intention de la jeune femme, et ce, accompagné d'un faible rictus moqueur : « Une chance pour toi, pas vrai ? » Me levant ensuite de mon fauteuil, je viens finalement me placer devant mon bureau sur lequel je prends appui, avant de croiser les bras, prêt à écouter les arguments de la jeune femme. Ou du moins, prêt à en donner l'impression... Parce que, qu'on se le dise, elle aura beau me répéter que son affaire est bien plus compliquée qu'elle n'y paraît, il en faudra quand même un peu plus pour me convaincre. « Tu ne m'apprends rien en me disant que le monde des affaires est rempli de requins, tu sais ?! » Le monde tout court en est rempli, à vrai dire... « Alors d'accord... Admettons que ton affaire soit plus compliquée qu'il n'y paraît et que je puisse découvrir l'existence de quelques magouilles par-ci par-là... Parce que c'est bien ce que tu es en train de sous-entendre, n'est-ce pas ? Que ton ex-mari trempe dans des histoires pas nettes ? » Prenant une courte pause, je regarde la jeune femme, cherchant sur son visage un quelconque signe qui me prouverait que j'ai vu juste, avant de finalement poursuivre : « Tous les grands hommes d'affaires de ce pays ont leurs petits secrets et des choses qu'ils ne voudraient pas voir être révélées... » Je suis plutôt bien placé pour le savoir puisque c'est ce genre de secret qui a coûté la vie à mes parents. « Alors dis moi pourquoi ton ex-mari et pas un autre ? Je veux bien croire qu'il soit loin d'être un simple joueur de poker mais il y a sûrement meilleur candidat que lui à faire tomber... Et tu l'as dit toi-même, je préfère aller vers le plus compliqué ! » Quitte à me planter. Mais pour l'instant ce n'est jamais arrivé, alors...  « M'enfin, je dois quand même t'avouer que te voir te démener autant, jusqu'à venir supplier un mec à la réputation pas très nette pour qu'il t'aide, et tout ça dans le seul but de faire tomber ton ex-mari, me rend particulièrement curieux... » C'est que ça doit quand même être un sacré coup dur pour la fierté d'une femme comme elle... « Alors comme il m'arrive d'être généreux, moi aussi, allons y ! Montre moi ce que tu veux me montrer et ensuite je déciderais si ton affaire vaut vraiment la peine que je perde mon temps pour elle... »
© LOYALS.



― en construction.
-- and suddenly
Seo Jin Hee
Seo Jin Hee
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Ven 19 Jan - 12:27

if opportunity doesn't knock, build a door
yeonseok &  jinhee

tenue + Si ce détective privé accepte mon affaire, j'espère qu'il passera plus son temps à enquêter sur mon ex-conjoint qu'à étudier mon cas. Ses mots sont injustement corrects et il est clair que je ne suis plus la femme qui marchait avec un sourire arrogant accroché aux lèvres. Maintenant, je vais devoir me forger une nouvelle identité en espérant qu'elle reste glorieuse. Ce divorce m'a touché bien plus que je ne l'aurais imaginé et mes dernières magouilles n'ont pas pu fonctionner sur Yi Jung, qui, avait tout préparé longtemps à l'avance. Un homme infidèle, je n'aurais jamais pensé faire partie de ces femmes ridicules qui ... Ce n'est pas le moment d'y penser. Je dois encore faire semblant de rien, ne voulant pas offrir ce plaisir à un autre homme. Il a beau être un inconnu, si nos échanges se passent bien, il en saura bien plus de choses sur moi que mes propres amis. Désespérant aussi, n'est-ce pas ? " Comment le pourrais-je ? En dehors de l'aspect financier, je ne pourrais plus chérir l'homme que j'ai tant aimé. " dis-je d'une voix hypocrite. C'est avec un semblant d'auto-dérision que j'enchaîne. " Et ne parlons pas des chaussures alors. "  Il peut se jouer de mon image s'il le souhaite. Je m'amuse bien à le faire de mon côté. Et pourtant, si nous avions tous les deux un sens de l'observation aiguisé, notre rapport avec l'argent marque nos premières différences. J'ai toujours eu du mal à comprendre pourquoi certaines personnes n'aimaient pas donner du pouvoir à ces billets, ignorant leur valeur réelle. De simples bouts de papier ? Ils sont tellement naïfs. S'ils s'en moquaient autant, je leur laisse volontiers l'occasion de dormir sous les ponts. Je jette furtivement un coup d'oeil sur la tenue du détective avant de me mordiller la lèvre. Cette action n'est pas due à la vision que je viens d'avoir mais plutôt par une certaine excitation. Qu'est-ce qu'il a fait de sa vie ? Malheureusement, je ne peux pas m'occuper de plusieurs choses à la fois bien que c'est la définition même de la femme. " Je ne suis pas si radine. Pour tout dire... J'ai essayé de voir avec celui qui travaille au bout de la rue. Ce n'est pas un ami à toi, rassure-moi ? " J'ai beau être si superficielle, je suis loin d'être conne. Le temps, c'est de l'argent. Les abrutis ne méritent aucun des deux venant de moi. Ses remarques me provoquent un rire. Un meilleur candidat ? Le jeune homme ne nous connaît pas: ma réputation et moi. Comme si j'épousais des petits requins fraîchement nés. " Tu auras bien des raisons de t'inquiéter mais celle-ci ... Non oublie-la très vite. " C'est que je suis en train de surestimer Yi Jung un peu trop. Décroisant les jambes, je regarde la mine du jeune homme. " Mais je le conçois. Peut-être qu'il y a un meilleur candidat pour te satisfaire et peut-être que je ne vais pas te convaincre en disant ça. J'ignore tes préférences mais connais-tu le sentiment de pouvoir régler une affaire personnelle ? Tu auras le plaisir de le faire tomber, de te divertir, de trouver tes cibles préférées s'il est pas suffisant important à tes yeux. Quant à moi, j'aurais le plaisir de regarder. C'est pas trop mal comme résultat pour une femme aussi superficielle que moi ? " Et si ce n'est que ça, j'aurais juste à engager quelqu'un pour rouler sur Yi Jung. Ah ah. Je retiens un soupir, me sentant un peu plus à l'aise. Qu'importe les raisons qui l'ont poussé à me donner cette chance, c'est toujours mieux que la réponse négative de tout à l'heure. Plantant mon regard dans le sien, j'affiche un beau sourire: " Il y a quelque chose qui me surprend dans ce monde. Pourquoi on dit que la curiosité est un vilain défaut ? C'est clairement ce que je préfère chez les hommes. " Ou homme avec un H majuscule mais je lui laisse le plaisir de l'interpréter comme il veut. " Bien. Est-ce que tu as une voiture ? On ne va pas se contenter de rester planté ici à moins qu'on m'offre un café... " Je récupère ensuite un dossier dans mon sac. " Direction Gangnam dés que tu es prêt. "



#kerushirei


 
money, money, money
So if you’re gonna hold me. Baby don't let go of me. Give me all of you got I want everything. My heart is a treasure . One that can't be measured. Let me teach you how to love me.  

Lee Da Young
Lee Da Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty Dim 7 Oct - 0:15
If opportunity doesn't knock, build a door...
jin hee & yeon seok

Tenue ✻✻✻ Toujours appuyé contre mon bureau, je ne peux m'empêcher de lever les yeux au ciel, quelque peu blasé de l'attitude de la jeune femme à laquelle je ne prends même pas la peine de répondre lorsque celle-ci évoque un soit disant "collègue" avec lequel elle aurait, semble-t-il, tenté de traiter avant moi. Franchement... Cela fait plusieurs années maintenant que je bosse dans ce commissariat. D'abord comme simple stagiaire, je me contentais d'effectuer toutes ces tâches quelque peu ingrates que l'on refile à tous les stagiaires du monde. Mais avec le temps et grâce à l'appuie de mon père adoptif entre autre qui n'a eu de cesse de vanter mes capacités (ce qui n'a d'ailleurs pas plu à certains qui y ont vu du bon gros pistonnage), j'ai finalement pu faire mes preuves lorsqu'on a commencé à me confier des affaires plus ou moins délicates. Et parmi elles des affaires durant lesquelles j'ai souvent été confronté à des jeunes femmes, en pleine instance de divorce, qui ne supportaient pas de tout perdre au profit de leur méchant mari. Un peu comme cette Seo Jin Hee, en fait... Alors, autant vous dire que je connais parfaitement la chanson maintenant. Ceci étant dit, je dois tout de même reconnaître que la jeune femme possède ce petit quelque chose que les autres n'avaient pas avant elle, ce qui, qu'on se le dise, pourrait rendre les choses plus intéressantes qu'elles n'y paraissent. Néanmoins, comme je l'ai dit à la jeune femme un peu plus tôt, je suis occupé et mon temps m'est très précieux. Beaucoup trop précieux pour que j'accepte sa proposition aussi facilement. Et s'il est clair que je ne suis pas très très emballé, pour l'instant, je dois tout de même avouer qu'elle n'a pas tort. Il n'existe pas meilleure sentiment (pour moi, tout du moins) que celui de voir l'une de mes cibles tomber. Hormis peut-être celui que l'on ressent lorsqu'on assouvit enfin une vengeance. Vengeance qui, dans le cas actuel, semble également être le maître mot de la jeune femme à l'égard de celui qui fut un jour son mari. Ce qui, comme je m'empresse de le dire à cette dernière, me rend particulièrement curieux pour le coup. Je ne peux d'ailleurs m'empêcher de laisser échapper un rire quelque peu moqueur à sa remarque. "Une preuve que malgré les airs que tu te donnes, tu ne sais pas grand chose." M'accordant ensuite une courte pause, je plonge mon regard dans celui de la jeune femme et finis par ajouter : "Tu n'imagines d'ailleurs pas à quel point un homme curieux peut être dangereux..." Car comme dirait un certain Petyr Baelish, le savoir c'est le pouvoir. Et, qu'on se le dire, les hommes de pouvoirs sont pour la plupart très dangereux... Devrait-elle donc se méfier de moi ? Peut-être bien... Après tout, même s'il est question d'enquêter sur son ex-mari, rien ne dit que je ne serais pas amené à découvrir des choses sur elle qu'elle préférerait que je ne sache pas. Affichant d'ailleurs un faible sourire en coin à cette pensée, j'attrape ma veste et mes clés de voiture qui gisent sur le bureau, répondant de ce fait aux questions de la jeune femme, avant de lâcher : "Allons y... Plus vite on y sera, plus vite je serais débarrassé..." Comprenez par là, d'elle et de son affaire... Passant d'ailleurs devant l'accueil, je me contente de lâcher un "Je dois aller voir un truc ! J'en ai pas pour longtemps." à l'intention du réceptionniste et quitte le commissariat, suivi de la jeune femme, avant de me diriger vers ma voiture dans laquelle nous finissons par grimper. "Tape l'adresse là dessus, s'te plait..." Lui indiquant le GPS d'un mouvement de la tête, je démarre pendant que la jeune femme fait ce que je lui ai demandé. Non pas que sa voix m'insupporte mais on va dire que je n'ai pas forcément envie de l'entendre pendant tout le trajet. Je préfère de loin m'en remettre à cette petite boite pour m'indiquer le chemin à prendre. Puis c'est bien connu que les nanas n'ont aucun sens de l'orientation...
© LOYALS.



― en construction.
-- and suddenly
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
if opportunity doesn't knock, build a door (yeonseok) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !