Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
afraid of the dark ~ zinzin/picsou Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128afraid of the dark ~ zinzin/picsou Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100afraid of the dark ~ zinzin/picsou Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100afraid of the dark ~ zinzin/picsou Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

afraid of the dark ~ zinzin/picsou

Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Lun 13 Mar - 21:22
tu jettes des coups d’œil autour de toi, d'un air pas rassuré. t'aimes pas trop sortir la nuit, parce qu'il fait noir. et toi le noir, t'en as peur. tu sais pas vraiment d’où ça te vient mais depuis tout petit, tu ne peux pas dormir sans lumière ou avec quelqu’un près de toi. sûrement un traumatisme de l’enfance. t’en sais rien et t’es pas confiant pour ce soir. tu sursautes au moindre bruit, au moins de tes pas. t’as vraiment l’air d’un gamin qui n’est pas à sa place dans cette obscurité. t’entends un bruissement sur ta gauche et tu te stoppes instantanément comme figé dans un bloc de glace. tu tournes, lentement la tête, les mains sur la bouche pour prévenir ton cri et tu vois un chat sortir d’un buisson. ton saut te fait reculer de deux bons pas et tu t’agenouilles à terre, la main sur le cœur. tu voudrais ne pas être là. tu voudrais être partout sauf ici. pourquoi t’as décidé de sortir déjà, alors que tu pourrais être bien au chaud sous ta couette, jae won contre toi. au lieu de ça, t’es dehors, il fair froid et t’as peur. « zinzin arrête toi ! » souffles-tu alors que ton regard se perd au loin sur les lumières de l’overboard qu’il a réussi à voler y a quelques temps. il t’a pas attendu, sûrement trop absorbé par ses pensées. t’es même pas sûr qu’il ait vu le chat et qu’actuellement, tu es mort de trouille. il revient alors vers toi et tu souris légèrement. il est plutôt doué sur cette machine. il était fier de lui pour l’avoir volé et toi aussi même si tu n’as rien dit. c’est la première fois qu’il arrive à voler quelque chose d’intéressant. vous auriez pu le revendre et récupérer l’argent pour autre chose. mais t’as pas eu le cœur de lui enlever son jouet. il semble tellement heureux dessus que tu ne peux qu’être heureux pour lui aussi. « t’es sûr que t’as envie de continuer ? » tu poses la question de façon à ce que ça vienne de lui si jamais il décide de rentrer, pas de toi. tu demandes parce que t’es pas certain de pouvoir te relever après que ce chat ait failli te faire avoir une crise cardiaque. t’as encore le cœur qui bat trop vite, trop fort et t’as les larmes aux yeux. t’es effrayé, un petit gamin perdu. dans ce genre de situation, t’es pas le plus vieux. non dans ces moments où tu as peur et où tes crises d’angoisses menacent de pointer leur nez, t’as l’impression d’être beaucoup plus jeune que jae won. ça t’agace un peu parce que tu voudrais qu’il ait une image d’homme fort, mais en réalité, t’es un chaton qui se fait passer pour un chien.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Lun 13 Mar - 23:09

Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

Et allez, à fond les ballons sur ton hoverboard pour voler. Tu le sais très bien, c'est une mauvaise idée... Tes vols à toi, ils ne se déroulent jamais correctement, mais Jae Sun a bien réussi à voler ce bijou de vieille qui au final, ne valait pas un sou. Toi tu es bien décidé à ramener quelque chose, surtout qu'en ce moment, ce n'est pas terrible et au squat, vous galérez encore plus que d'habitude... Cette fois-ci, tu as décidé d'emmener Picsou. Déjà parce que tu ne veux plus amener Allumette, tu es  trop tenté de l'embêter et puis lui, il râle. Non non, tu veux être avec Picsou. Il fait nuit, ce n'est peut-être pas une bonne idée, tu sais à quel point Picsou peut avoir peur mais bon tu es là, non ? Il n'est pas tout seul. D'accord tu n'es pas un bodyguard hors pair mais le premier qui s'attaque à Picsou, c'est ton hoverboard qu'il se mange dans les dents, direct. Alors il ne doit pas vraiment s'inquiéter pour ça, même si pour le coup, tu ne fais pas vraiment attention, tu roules sur ton hoverboard en direction de cette petite maison que tu avais repéré. Pour la discrétion tu repasseras avec ces lumières, mais de toute façon, il n'y a personne ici... Juste toi et Picsou, ce dernier qui t'interpelle. Tu te tournes alors vers lui, tu le rejoins très rapidement sur ton hoverboard. « Bah alors Picsou ! » Tu descends de ton hoverboard un court instant, le temps de le relever. Tu lui tiens la main, tu la serres fort. Tu n'es pas quelqu'un de tactile en général mais avec Picsou, c'est différent... Parce que c'est Picsou. « Mais oui ne t'en fais pas, les proprios sont partis en vacances c'est le moment parfait ! » dis-tu sans lui lâcher la main, tu la serres toujours autant. Tu te remets en route vers cette fameuse maison avant de reprendre. « De toute façon, on ne reste pas longtemps. » Tu dis ça dans le but de le rassurer, tu as beau avoir ce côté quelque peu embêtant, taquin, tu connais Picsou, tu sais qu'il n'est pas rassuré et tu n'aimes pas ça. D'ailleurs, tu ne lui as toujours pas lâché la main et tu ne comptes pas le faire. « Tu veux mon hoverboard ? Ça va super vite cette engin quand tu sais le manier ! » termines-tu comme pour lui changer un peu les idées mais aussi pour qu'il se sente d'autant plus rassuré. C'est vrai ça... Tu es bien placé pour le savoir, t'as mis des semaines à savoir rouler avec ça. Et puis ton hoverboard, tu ne le prêtes à personne à part tes proches, alors pour Picsou, tu n'hésites pas un seul instant.



#kerushirei
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Mar 14 Mar - 15:06
t’es toujours accroupi au sol, la main sur le cœur, en train de chercher ta respiration quand jae won apparait devant toi. tu retiens tes larmes de couler parce que t’as eu peur de ce putain de chat et du noir. ça te fait chier d’être si faible surtout quand t’es avec zinzin. heureusement, il te tend sa main pour te relever et tu l’attrapes avec plaisir. tu la serres peut-être même un peu trop fort, mais tu t’en fiches. rien que ce contact t’apaise un peu. certes, c’est pas assez pour faire disparaitre toutes tes angoisses, mais tu t’en contenteras de ça pour le moment. tu voudrais plus, comme un câlin par exemple. cependant, ce n’est ni le moment ni l’endroit. au lieu de ça tu lui demandes s’il veut continuer. t’as posé la question de façon à ce que ça vienne de lui si jamais il veut arrêter et pas de toi. mais t’as pas le résultat escompté. il veut continuer et tu ne peux que sourire quand il te montre qu’il est sûr de lui. mais intérieurement, tu soupires. pourquoi t’as accepté de l’accompagner ? pourquoi tu l’as pas forcé à rester à la maison ? sûrement parce que tu peux rien lui refuser et que tu aurais eu trop peur qu’il se fasse chopper s’il y était aller seul. tu hoches la tête et vous vous remettez en route pendant qu’il essaie de te rassurer encore un peu. ça fonctionne pas forcément, mais tu ne le montres pas. tu te contentes de serrer un peu plus sa main en souriant, pressant un peu le pas. après tout, plus vite vous aurez fini et plus vite vous rentrerez. quand zinzin te propose son hoverboard, tu manques de t’étouffer. toi, le mec le plus maladroit du monde, sur un hoverboard ? autant t’amené à l’hosto. t’es persuadé que tu termineras ta route avec une jambe cassé et tu risquerais même d’abimer son jouet. tu secoues la tête de droite à gauche. « c’est gentil, mais si tu veux pas passer ta nuit aux urgences, vaut mieux que je reste sur mes deux pieds sur la terre ferme. » et encore, même là tu sais que tu peux tomber. t’es le genre à te casser la gueule dans la rue alors qu’il n’y a rien devant tes pieds. alors tu préfères ne pas prendre le risque. « tu m’apprendras quand il fera jour, d’accord ? » tu tournes la tête vers lui pour lui sourire. tu as rajouté ça au cas où il le prenne mal que tu refuses de monter sur l’hoverboard. vous continuez d’avancer et tu sursautes encore une ou deux fois serrant à chaque fois un peu plus fort la main de jae won. « elle est encore loin cette maison que t’as repéré ? » même si tu ne le montres pas, t’es inquiet. zinzin qui repère une maison à voler, ça n’annonce jamais rien de bon. la seule chose qu’il ait réussi à voler jusqu’à maintenant est cet hoverboard. du coup, t’as pas forcément confiance en ses choix. mais tu ne dis rien. il a l’air trop heureux pour une fois d’être le leader de l’excursion. tu ne vas pas briser ses espoirs. au pire, tu trouveras bien quelque chose si vous vous faites chopper.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Mer 15 Mar - 16:50

Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

Tu ne lui lâches pas la main, tu te remets en route, Picsou à tes côtés, tu lui proposes même s'il veut se servir de ton hoverboard... Oui toi, Zinzin. Bon encore une fois, tout est différent quand il s'agit du Manji Clan, enfin... Sauf Allumette, lui tu ne lui filerai pas ton hoverboard, il serait capable de te le casser sous tes yeux tellement tu passes ton temps à l'emmerder. Peut-être pas qu'il ferait ça, c'est trop cruel, enfin tu l'espères pas mais Picsou, c'est différent. De toute façon, il refuse t'expliquant les raisons. Toi aussi, tu es un peu boulet mais toi tu fonces toujours tête baissée, tu t'en fiches. C'est comme ça que tu as appris : tu grimpes sur cet hoverboard, tu tombes, tu te fais mal puis tu recommences. Alors quand il continue en te disant que tu pourras lui apprendre un autre jour, tu hoches la tête. « On fait comme ça ! » Ouais ouais, tu comptes lui apprendre. Attention, Zinzin qui transmet son savoir faire... Ce n'est pas tous les jours que ça arrive ça non plus. Mais tu souhaites lui apprendre, tu n'as pas envie qu'il fasse comme Ma Nah, se jetant dessus pour au final, finir au sol et se blesser. Tu lui souris, quand tu le vois sourire. Tu n'es pas si con, tu sais bien qu'il t'a dit ça uniquement pour ne pas te vexer... Tu joues souvent le garçon vexé, tu as toujours quelque chose à répondre, même si tu as zéro en répartie, tu trouves quand même. Là tu n'es pas vraiment vexé, surtout avec Picsou qui a cette manière de faire passer les choses que les autres n'ont pas. « On y arrive... » dis-tu, arrivant finalement devant cette maison. Tout est calme, il n'y a définitivement personne aux alentours, c'est parfait ça. Tu t'arrêtes devant cette dernière, un sourire satisfait sur tes lèvres. « C'est là ! » chuchotes-tu, débile comme réflexe, qui peut vous entendre à part... Les arbres autour de vous ? Personne, absolument personne, mais bon... Tu t'abaisses afin d'attraper ton hoverboard à une main, ta seconde serrant toujours celle de Picsou, tu t'approches de cette dernière entraînant Picsou avec toi. Tu mets ton appareil dans un coin -il manquerait plus qu'on te le pique, tiens!- puis regarde tout autour de toi. « C'est une petite maison mais je suis certain qu'on peut y récupérer des choses... » Tu lâches enfin sa main. Tu attrapes une pierre, non loin de toi. « Même si ce n'est que des petites choses, ça servira à MacGyver, il nous fabriquera encore des trucs débiles. » Les inventions de MacGyver sont loin d'être débiles en réalité mais toi... Tu les trouves débile, en fait, c'est depuis qu'il a inventé cette machine à claques. Une machine avec une main en plastique qui t'envoie bien trois claques par seconde, bien évidemment, il a testé ça sur toi pendant que tu dormais, tu entends encore Allumette rire en voyant cette scène... En te réveillant, tu pensais tous les tuer. Quand tu dis que tu es le persécuté ! Bon, vous vous aimez tous, mais vous êtes une famille, toi qui fait chier presque tout le monde, les autres qui se vengent. Bref... Tu secoues la tête, t'approchant de la fenêtre puis finis par casser la vitre, passant ta main afin d'ouvrir la fenêtre depuis l'intérieur et une fois chose faite, tu reprends la parole. « Et voilà ! » dis-tu d'un air satisfait. Oui bon, tu es un piètre voleur, ça se voit. Tu pénètres très vite dans les lieux, posant tes mains sur le rebord de la fenêtre. « Aïe ! » Tu grimaces, agitant ta main. Tu viens de te couper avec un bout de verre, Zinzin faisant son... Zinzin. « Fais attention aux bouts de verres Picsou... » Tu n'as pas envie qu'il se fasse mal, il ne manquerait plus que ça !



#kerushirei
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Mer 15 Mar - 20:12
ton sourire se fait plus grand quand zinzin accepte de t’apprendre à faire du hoverboard un autre jour. parce que mine de rien, t’es pas rassuré de faire ça la nuit. déjà que t’as peur du noir, si en plus tu dois rajouter ta maladresse et le fait que tu tiendras probablement pas sur la planche et pour finir, t’as très peu envie de te retrouver à l’hosto pour des fractures. tu sais très bien comment ça va se finir. du coup pour ce soir, tu préfères éviter. mais ce n’est que partie remise même si tu n’es pas totalement confiant quant à tes capacités à avoir de l’équilibre sur ce truc électrique. tu t’en voudrais aussi de casser son jouet en essayant d’en faire. donc, pour le moment, tu préfères marcher même si t’es persuadé que tu pourrais tomber à n’importe quel moment. t’as deux pieds gauches. mais votre route continue sans encombre et tu arrives de plus en plus à te calmer alors que t’as toujours la main de zinzin dans la tienne. c’est fou à quel point un simple contact arrive à apaiser tes peurs. t’es pas à cent pourcent rassuré, mais tu sais qu’il restera avec toi et qui ne te laissera pas. alors, ça te détend un peu. cependant, t’es quand même impatient de rentrer chez vous et de t’enrouler dans la couverture, jae won dans tes bras. t’as pas forcément sommeil, mais c’est la seule excuse que t’aies trouvé pour qu’il reste dans tes bras sans bouger. du coup, tu veux savoir où est la maison que vous allez voler. t’espères qu’elle n’est pas trop loin et zinzin t’assures que vous n’êtes pas loin. tu hoches la tête et il s’arrête devant une maison en chuchotant. « tu sais que s’il y a personne, tu peux parler normalement ? » il est mignon à chuchoter comme si quelqu’un pouvait vous entendre et tu lui souris tendrement. mais il le voit pas, parce qu’il s’est déjà baissé pour récupérer sa planche et la cacher. tu te mettrais presque à rire de la situation. il a peur qu’on lui vole l’hoverboard qu’il a volé. ce serait quand même le comble que quelqu’un vole un voleur. il commence ses explications sur la maison et tu l’écoutes attentivement, ne te rendant pas compte tout de suite qu’il a lâché ta main. ce n’est que lorsqu’il s’avance vers une fenêtre, une pierre à la main, que tu vois qu’il n’est plus à tes côtés. t’as pas le temps de lui dire de s’arrêter qu’il a déjà lancé la pierre sur la vitre. tu manques de faire un arrêt, en attendant de savoir s’il y a une alarme dans cette maison. t’es heureux qu’il n’y en est pas. et là, tu entends le cri de douleur de zinzin et tu te précipites vers la fenêtre pour le voir agiter sa main. tu pousses un soupir et encore une fois, ton cœur manque un battement. voilà pourquoi t’es venu avec lui, parce que tu savais qu’il allait se blesser ou se faire choper. t’es pas le plus adroit mais tu fais attention quand tu voles. t’enlèves ta veste et ton t-shirt avant de remettre ta veste. t’enroules le tissu autour de ta main et tu entres dans la maison. « sérieux zinzin, tu peux pas faire attention à toi. » tu attrapes délicatement sa main de peur de lui faire mal et à la lumière des réverbères de la rue, tu enlèves les morceaux de verre coincés dans sa plaie. tu sais qu’il doit encore en avoir, mais ça ira pour le moment. tu enlèveras le reste en rentrant à la maison avec ta pince à épiler. tu déchires un morceau de ton t-shirt et tu l’enroules autour de la plaie avant de déposer tes lèvres sur la paume de sa main. après ton bisous magique, tu lui adresses un magnifique sourire. « petite astuce la prochaine fois, évite de lancer des pierres comme ça. y a souvent des alarmes dans les maisons. et puis les gens cachent le double de leur clé dans des pots de fleurs. » toujours en souriant tu t’approches de lui pour ébouriffer ses cheveux comme tu le ferais avec un enfant. pas que tu le traites comme tel, c’est juste qu’il ne fait pas forcément attention à ce qui l’entoure, comme un gosse. « tu me laisses prendre la tête de notre expédition maintenant ? » avec tout ça, t’as retrouvé ton assurance et t’as oublié ta peur du noir. tu sors de ta poche la lampe torche que t’as préalablement prévu quand t’étais à la maison. « tu seras ma lumière d’accord ? » tu lui dis pour ne pas qu’il se sente inutile ou blessé que tu deviennes le leader proclamé de votre vol.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Ven 17 Mar - 16:31

Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

C'est vrai ça, c'est quoi ce réflexe débile que tu as encore ? Quand Picsou te fait la réflexion tu hausses les sourcils, il a raison. Mais Ji Soo a souvent raison... Mais bon, c'est bien le seul à qui tu donnerais raison, tu inventerais des excuses bidons pour les autres. Tu finis par te saisir d'une pierre, cassant la vitre afin de pénétrer dans les lieux. Alors ça c'était clair pas malin mais depuis quand tu sais voler ? Voilà, ça répond à la question. Mais tu te blesses, tu ne fais pas attention à toi comme d'habitude et pourtant c'est Picsou le plus maladroit du squat... Toi, ce n'est pas que tu es maladroit mais disons que tu portes bien ton surnom, tu fonces tête baissée, tu fais des conneries, tu es Zinzin. D'ailleurs Picsou ne tarde pas à te faire la remarque, à croire qu'il a raison, tu ne peux vraiment pas faire attention à toi... Tu affiches une mine boudeuse. En réalité... Tu n'es pas vraiment concentré là, Picsou a retiré son t-shirt, tu ne vois pas le mal, ce n'est pas la première fois que tu mattes un beau garçon. D'accord, c'est Ji Soo mais quoi ? C'est un beau garçon, Picsou. Tu ne vas tout de même pas t'empêcher de mater. Et puis tu n'es vraiment pas déçu. Mais Picsou attrape ta main, sans doute pour te retirer les bouts de verre et d'ailleurs, il ne se fait pas attendre. Il retire le plus gros mais toi, tu ne retires pas ta main, pourquoi faire ? Tu lui fais entièrement confiance, en plus tu sais qu'il ne te fera pas mal, Picsou est beaucoup trop tendre pour ça. Il déchire un bout de son t-shirt comme pour te faire un bandage et dépose même un bisou magique, ça te fait sourire même si tu ne t'en rends pas compte. Il te donne alors une astuce, tu l'écoutes mais tu fais ta petite moue, actuellement, on dirait un enfant de cinq ans qu'on gronde parce qu'il a fait une bêtise... Picsou ne te gronde pas, il est bien trop adorable pour ça, mais en tout cas, tu as mal fait les choses. Tu as bien fait de venir avec lui et même temps, tu n'en doutais pas. Les gens cachent encore leurs doubles des clés dans des pots de fleurs ? Tu ne les pensais pas si débiles, en fait... Il t'ébouriffie les cheveux, tu hausses les épaules, bon ce n'est pas si grave, tu sauras pour la prochaine fois, enfin, tu penseras à regarder dans le pot de fleur avant... « Oui, je te laisse faire. » réponds-tu simplement, c'est la meilleure solution si vous voulez que les choses se passent correctement et puis... Et puis il a raison, même si ça, tu ne l'avoues pas. Tu lui prends délicatement la lampe torche des mains, ne relevant même pas le fait qu'il prenne soin de toi comme un petit enfant. Tu as horreur de ça mais dans le squat... Vous vous connaissez tous tellement bien, alors tu ne vas pas commencer à jouer l'homme sûr de ce qu'il fait avec Picsou, ça serait inutile, il te connait puis tu aimes quand il prend soin de toi. C'est bien le premier à le faire. « Bon... Je t'éclaire. » dis-tu, éclairant la pièce, tu commences à marcher doucement, regardant tout autour de toi. « Tu sais j'adore quand tu me soignes Picsou, encore plus quand tu m'offres une telle vue. » Alors ça, tu ne pouvais vraiment pas t'en empêcher. Tu restes Zinzin, les remarques inutiles, c'est ton dada. Et puis c'est vrai, il devrait être flatter non ? Mais avant qu'il ait le temps de répondre quoi que ce soit, un bruit vient te faire sursauter, tu éclaires vers la source du bruit avant d'y apercevoir... Un petit chat. « Oh... » C'est rassurant au moins, ce n'est pas une personne. Mais tes sourcils se froncent, en fait, ce n'est pas si rassurant que ça. « J'espère que ce chat vient d'entrer par la fenêtre, je ne pense pas que les proprio auraient laissé leur chat ici alors qu'ils sont censé être en vacances... » dis-tu à Ji Soo, plantant ton regard dans le sien. « On ferait mieux de se dépêcher, je pense. » Tu espères juste que les prioriétaires sont réellement partis en vacances, sans quoi... Vous êtes dans la merde alors tu reprends très vite ton poste d'éclaireur.



#kerushirei
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Sam 18 Mar - 15:15
ça te plait pas quand zinzin se blesse. tu manques de faire une attaque à chaque fois que c’est le cas. alors quand tu le rejoins dans la maison tu enlèves délicatement les plus gros morceaux de verres de sa main. t’espères qu’il n’a pas trop mal et même si c’était le cas, t’es pas sûr qu’il te le dirait. tu ne demandes donc pas. à quoi bon, si c’est pour ne pas avoir de réponse. tu déchires ton t-shirt pour lui en faire un bandage et déposes un baiser sur sa paume. tu lui expliques que la prochaine fois, il faudra qu’il fasse plus attention à sa manière de rentrer dans une maison. enfin, t’es pas sûr que la prochaine fois, tu le laisseras faire. t’as trop eu peur de voir débarquer les flics parce qu’il n’a pas pensé à l’alarme. heureusement, il n’y en avait pas, et t’as pu respirer à nouveau normalement. tu souris à zinzin quand il te laisse prendre la tête de votre escapade. c’est pas que t’as pas confiance en lui, mais il est pas habitué. la seule chose qu’il ait réussi à voler c’est l’hoverboard qui l’attend gentiment dans le jardin. il te prend la lampe torche et tu continues de sourire. il est adorable et t’as envie de pincer ses joues comme une mère le ferait avec son enfant. vous commencez votre inspection de la maison, éclairé par jae won et tu manques de t’étouffer quand il reprend la parole. t’avais oublié ce détail. t’es torse nu avec ta veste ouverte sur les épaules. tu pourrais presque être gêné de la situation si tu n’étais pas habitué à ce que vous voyez tous torse nu ou complètement nu de temps en temps. ce qui t’a surpris c’est la façon dont il le dit comme ça, sans aucune gêne. tu voudrais répondre quelque chose, mais un bruit te fait sursauter et crier comme une fille. tu te jettes presque sur le dos de zinzin pour le serrer contre toi. tes mains se lient sur son ventre alors que tu vois un chaton vous passer devant. encore une saleté de félin qui t’a fait peur. sérieusement, tu fais peine à voir. tu te détaches délicatement de zinzin, tout en gardant sa veste dans ta main. tu ne veux pas perdre le contact avec lui, pas totalement. il reprend la parole et t’as presque envie de pleurer. t’aurais définitivement du rester chez toi ce soir. jae won se retourne vers toi et plante son regard dans le sien. tu hoches la tête parce que tu ne peux faire que ça, acquiescer à ce qu’il vient de dire. t’as qu’une envie, rentrer au squat le plus rapidement possible. il repart alors, et tu le suis toujours le morceau de tissu enfermé dans ton poing. finalement, toi qui avait dit que prendrais la tête de votre expédition, tu te retrouves encore à laisser zinzin en leader. mais plus jamais tu ne sortiras voler la nuit. tu sais que c’est plus risqué la journée, mais tu t’en moques. « allons directement dans les chambres, c’est là qu’il y a souvent le plus de trucs à voler. » ta voix tremble et ton corps n’est pas mieux. mais t’as encore les idées claires et c’est là que sont les bijoux, les objets de valeurs et sûrement l’argent. tu le pousses donc un peu pour qu’il aille plus vite et une fois arrivé dans la chambre, tu te diriges directement vers les tables de nuit. t’en sors des capotes, du lubrifiant et tu jettes tout ça sur le lit. t’en as pas l’utilité. quoique tu pourrais utiliser les capotes. tu les récupères donc pour les fourrer dans ta poche et sans regarder zinzin tu lances. « on sait jamais ça peut toujours servir. et puis faut être préparé à toute éventualité. » on sait jamais que tu rencontres quelqu’un sur le chemin du retour. bon, t’espères pas parce que tu veux rentrer et te fourrer sous ta couette, le corps de zinzin près du tien. tu sors ensuite une boite à bijoux et l’ouvres pour découvrir quelques colliers, des boucles d’oreilles et un collier qui te semble être en or. tu ouvres sur le lit ton t-shirt déchiré sur le bas pour y placer la boite à bijoux. « on va mettre ce qu’on trouve dans mon t-shirt et s’en servir de baluchon. » parce que bien entendu, vous n’avez pas pensé à prendre de sac. une fois que t’as fini dans avec les commodes, tu te penches pour regarder sous le lit. on sait jamais, tu pourrais trouver quelque chose.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Lun 20 Mar - 13:16

Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

Ça te ressemble bien, ça. Toujours présent pour des remarques débiles ou inutiles, le pire dans tout ça c'est que toi, tu trouves ça intéressant de le faire savoir. Alors oui Ji Soo est torse nu sous sa veste, mais tu pouvais très bien garder ça pour toi, non au lieu de ça, tu le mattes et tu le fais savoir. Le pire dans tout ça, c'est que tu t'en fiches pas mal, tu es comme ça, tu ne changeras pas. Tu as de la chance, Picsou te connaît par cœur même si tu réussis encore à étonner les personnes du squat, franchement, tu ne pensais plus ça possible. Eux qui s'attendent absolument à tout avec toi. Pourtant -et malheureusement pour toi- vous êtes vite interrompu par ce chat, Picsou se met alors à hurler, sautant sur toi et enroulant ses bras autour de ta taille. Heureusement que tu as ce réflexe de te mettre devant lui, ah bah tu n'avais peut-être pas ton hoverboard mais tu aurais tout de même trouvé le moyen d'assommer la personne devant toi ! C'est tout toi, ça. Tu te fous dans des merdes pas possible mais tu t'en sors... Même toi, tu ne sais pas comment. Alors Ji Soo te dit qu'il faudrait bien commencer par les chambres, lui, il s'y connaît mieux que toi après tout alors tu ne vas certainement pas le contredire -comme si tu avais déjà contredit picsou, de toute manière-. Tu finis par le suivre jusqu'à une chambre, il n'est pas rassuré et tu n'aimes pas ça mais en même temps, tu ne sais pas trop quoi faire... À part être là. Alors tu te dépêches et de toute façon tu n'as pas vraiment le choix puisque Ji Soo te pousse. Et comme un réflexe, Picsou se dirige directement vers les tables de nuit tandis que toi, avec ta pauvre lampe torche, tu regardes tout autour de toi. Mais alors que tu ouvres un des placards, ton regard se pose sur Ji Soo qui trouve... des capotes et du lubrifiant, il jette tout ça sur le lit mais finit par les récupérer. Tu fronces les sourcils, posant ton regard sur lui. Putain, tu vas pas pouvoir te retenir là. Il ne te regarde pas mais toi, tu lui adresses un regard bien insistant. « À toute éventualité... Tu m'étonnes. » Phrase bourrée de sous-entendus mais c'est plus fort que toi, tu ouvres alors le placard, fouillant dans ce dernier. Tu reprends la parole, comme d'habitude, tu parles pour ne rien dire mais on ne te changera plus maintenant. « C'est bien Picsou ! Tu sais il faut sortir couvert, surtout si tu continues de te balader dans cette tenue. » La tenue d'Adam, mon dieu que j'adore. S'il pense que je vais m'arrêter de le mater. Tu attends une réflexion de sa part à tout moment, non seulement pour ce que tu viens de dire mais aussi parce que, mine de rien, tu es entrain de fouiner dans le placard à chaussettes. « on va mettre ce qu’on trouve dans mon t-shirt et s’en servir de baluchon. » Tu lances un regard dans sa direction, observant ce qu'il fait. En plus il a de meilleures idées que toi... Tu es vraiment nul comme voleur, mais bon, il faut dire que Ji Soo sait ce qu'il fait. Tu reposes très vite ton attention sur ton pauvre placard mais alors que tu t'apprêtes à le fermer, souhaitant chercher ailleurs parce que non, tu ne comptes pas voler des chaussettes... Tu fronces les sourcils, quelque chose est bizarre. Ouais ouais, alors tu saisis cette paire de chaussettes et là, tu y trouves des billets. Tu te lèves brusquement, tes yeux s'écarquillant puis tu te retournes sur Ji Soo qui se trouve à quatre pattes, cherchant des choses sous le lit. Tu ne sais vraiment pas comment tu te retiens pour ne pas réagir à ça... « JACKPOT ! » t'exclames-tu, sautillant. Tu agites les billets dans sa direction avant de les fourrer dans ta poche. « Bordel, j'suis trop fort... » Bon ce n'est que quelques billets, et tu ne sais même pas ce que ça foutait là... Sans doute le mari qui fait ses planques, mais bon tu t'en fiches pas mal, le principal c'est que tu as trouvé quelque chose d'utile pour une fois. Tu te diriges très vite vers un placard, ouvrant ce dernier. « J'espère qu'ils ne sont pas en toc ces bijoux... » dis-tu à propos des fameux bijoux qu'il venait de trouver, ouais... Tu ne peux pas estimer leur valeur, tu n'y connais rien toi. « Remarque, des capotes et des billets ce n'est pas une soirée de perdue. » Une réflexion inutile pour la route, une.



#kerushirei
Im Eui Geon
Im Eui Geon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Ven 7 Avr - 23:45
tu sais pas vraiment pourquoi tu gardes les capotes. tu t’en servirais pourquoi ce soir ? à part zinzin y a personne d’autre. et l’idée de les utiliser avec lui te semble bizarre. t’as jamais considéré le jeune homme de cette façon mais pourquoi pas après tout. t’entends sa voix et tu tournes un peu la tête. est-ce qu’il vient de te lancer un sous-entendu ? est-ce que c’est vraiment ce que tu viens d’entendre. tu es surpris par son comportement. qu’est-ce qui lui arrive ? est-ce que c’est l’adrénaline de votre sortie clandestine qui lui monte à la tête ? t’en sais strictement rien et tu es presque gêné quand il te parle de ta tenue. t’as jamais été gêné par ta nudité, encore moins avec le manji clan. tu ne comptes plus les fois où vous vous êtes vus à poil. y a peut-être sûrement que tula que vous n’avez pas vu tant que ça. et encore, t’es sûr que vous avez sûrement déjà vu son corps nu. c’est pas une gêne pour vous ça. mais ce soir, alors que la lumière est tamisée et que tu dois plisser les yeux pour le regarder comme il le faut, tu es embarrassé. tu détournes les yeux sans savoir si zinzin a vu que ses paroles t’ont perturbé. tu changes donc de sujet en posant ton t-shirt déchiré sur le lit pour poser les affaires que vous allez voler. vous allez vous en servir de baluchon parce que vous avez bien entendu oublié de prendre un sac. tu te mets alors à terre pour voir sous le lit s’il n’y a pas quelque chose d’intéressant. mais y a pas grand-chose à part quelques moutons de poussière et un vieux livre porno. t’imagines alors le mec qui habite là en train de se branler sur ce magasine parce que sa femme ne lui donne plus envie. tu lèves les yeux au ciel en te relevant alors que jae won gueule. tu lui lances un regard noir. « mais putain, mais tais toi. » tu jures entre tes dents alors que tu regardes ce qu’il a dans les mains : quelques billets. de suite, tes yeux s’illuminent comme un gamin devant un sapin de noël et ta colère te quitte. de l’argent c’est comme si tu avais trouvé le graal. sauf que le bonheur est de courte durée parce qu’il fourre dans sa poche. comment il peut te faire ça ? il aurait du te les donner. tu hoches simplement la tête quand il se vante et se complimente lui-même. y a rien à répondre à ça et puis surtout, si tu lui dis quelque chose, tu risques d’être vexant. ce ne sont que quelques billets. zinzin se dirige vers un autre placard et tu l’observes sans rien dire. « ils sont pas en tocs. » tu répliques un peu vexé. t’as l’habitude des bijoux, bon peut-être pas autant que tu le voudrais et ça te blesse un peu dans ta fierté qu’il pense qu’ils puissent être faux. tu soupires et tu manques de t’étouffer quand le jeune homme reprend la parole. qu’est-ce qu’il te fait là ? pourquoi il reste bloqué sur les capotes ? « t’as l’air d’être très attaché à ces capotes zinzin. » dis-tu d’un ton désinvolte comme si tu te moquais de la réponse, même si c’est un peu le cas. tu t’approches de zinzin, passant tes mains sur son ventre et posant ta tête sur son épaule. « ça t’intéresse ? » tu demandes susurrant près de son oreille. tu sais pas vraiment pourquoi tu fais ça, mais t’as envie de jouer un peu, de voir ses réactions.



--- and suddenly
i fell in love with the most perfect woman in the world.
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty Sam 8 Avr - 1:06

Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

Tu gueules, oui bah tu n'as pas menti sur la marchandise, tu es un piètre voleur et c'est sans doute parce que tu n'es pas discret pour un sous... Mais alors que Picsou râle entre ses dents, te disant de te taire, tu continues en lui montrant ces billets. Tu as l'habitude de toute façon... Au squat, on doit bien te demander de te taire dix fois par jour, enfin un peu près, tu ne vas pas te mettre à compter parce que premièrement, ça te prendrait trop de temps, et deuxièmement... Bah tu t'en fiches, ça ne t'arrête pas, la preuve. Bon quand même, tu éviteras de crier la prochaine fois, si tu y penses bien-sûr. Puis ç'a l'air de calmer Picsou. Tu m'étonnes, de l'argent... Et puis, tu ne tardes pas à les ranger sans grande attention dans ta poche. Tu continues de chercher, lâchant une autre réflexion concernant ces bijoux. Tu dois être traumatisé de cette fois où Jae Sun s'est ramené avec ce beau collier en perle qu'il avait volé à une mère de l'une de ses conquêtes, tu te voyais déjà riche tellement tu étais plongé dans ton rêve, quand le bijoutier vous a révélé qu'il s'agissait d'un faux, tu pensais que tu allais retourner chez cette pauvre inconnue pour aller dire deux mots à sa mère, t'étais trop dégoûté. Picsou te confirme qu'ils ne sont pas en tocs, il a l'air vexé mais tu ne relèves pas, tu lui fais confiance... Largement plus à lui qu'à toi, contrairement à ce qu'on pourrait croire. Tu fais confiance à toutes les personnes du squat, évidemment, mais encore plus à Picsou. Parce que c'est Picsou, tu n'as même pas besoin de te justifier. Tu secoues la tête, continuant de chercher, mais comme toi, tu ne peux pas rester silencieux, tu reprends aussitôt la parole pour lui dire qu'au moins, ça ne sera pas une soirée de perdue... C'est vrai quoi, des billets et des capotes, ça se prend ! « T’as l’air d’être très attaché à ces capotes Zinzin. » Tu pouffes légèrement, ouais c'est vrai ouais, tu ne le contredis pas. Mais tu continues de fouiner un peu partout, ne t'imaginant pas du tout que Picsou allait... Glisser ses mains sur ton ventre, tes yeux s'écarquillent sous la surprise, oh bah ça... Tu n'es pas du tout habitué à le voir réagir face à tes remarques. Pas comme ça du moins. Il vient alors te susurrer quelques mots à l'oreille, il te demande si ça t'intéresse. Si tu savais qu'il était sérieux, tu foncerais sans doute, ouais parce que Picsou... Voilà, tu l'aimes beaucoup certes mais tu as quand même des yeux et tu t'en sers. Tu l'as déjà maté, si ce n'était pas Picsou, tu aurais sans doute sortie tes vieux plans dragues qui ne fonctionnent jamais. Pourtant tu te recules pas, tu restes là. « Me chauffe pas Picsou, ça fait très longtemps que je n'ai rien fait tu vois. Je suis un peu sensible. » dis-tu, toujours joueur, bien que ça soit à moitié vrai... Ça fait beaucoup trop longtemps que tu n'as rien fait (le comble pour quelqu'un qui passe son temps à faire des allusions sexuelles) Tu dis ça comme si entre vous, ça pouvait déraper. Tu sais très bien qu'il ne se passera jamais rien mais bon, tu n'es pas contre, toi... C'est sans doute pour cette raison, parce que s'il devait réellement se passer quelque chose entre vous, en y réfléchissant sérieusement, ça serait... bizarre, sans doute. Mais ça tu ne le sais pas, tu n'y as pas réellement réfléchi sérieusement, tu le fais rarement, faut dire. « À quoi tu joues ? » lui demandes-tu, tournant ton visage dans sa direction. Vos visages sont désormais proches l'un de l'autre, tu te mets à sourire. « C'est une technique pour me faire les poches et récupérer les billets ? » Tu marques une courte pause, hochant la tête. « Parce que si c'est le cas, c'est un peu plus bas... Juste, fais attention où tu mets les mains. » Et comme si tu ne l'avais pas encore assez cherché, tu ajoutes « Non pas que ça me dérangerait au contraire, je risquerais d'aimer ça. » Tu plonges une de tes mains dans ta poche, y sortant les billets toujours sans bouger ton corps, sans te retirer, non qu'il reste comme ça, ça ne te dérange pas, loin de là. Tu les agites près de son visage, l'invitant à les prendre. De toute façon, tu allais lui donner, tu t'en fiches et aussi, parce que tu lui donnerais tout à Picsou. C'est bien le seul d'ailleurs.



#kerushirei
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: afraid of the dark ~ zinzin/picsou afraid of the dark ~ zinzin/picsou Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !