Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ouverture de fraternités
Ce mois-ci, ce n'est pas une frat mais deux qui sont ouvertes.
Vous avez donc la possibilité de rejoindre directement
les Beolsae ou les Cheonglyong, sans passer par la propa !
Ils sont attendus
[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab D6f71a932d96ca878a2f097c20de050aabe6fef7r1-682-1024v2_128[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps

[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Sam 8 Avr 2017 - 13:48
 Because we're so fab
#team bg #neugdae
Il y avait ceux qui passaient inaperçus et s’en tiraient toujours bien… Et puis il y avait ces deux abrutis qui se baladaient dans la pénombre d’une nuit déjà bien noire. Ce qu’ils faisaient là ? Pas bien dur à deviner vu la finesse avec laquelle ils semblaient masquer leur présence… En gueulant. Il fallait croire qu’être de base bien élevé ne voulait plus dire grand chose de nos jours, surtout pour ces deux gosses de riche égocentriques. Mais enfin… Qui aurait pu leur reprocher leur comportement ? Quand on savait à qui on avait à faire… Team beau gosse, team boulet, team narcisse… Appelez les comme vous voudrez, vous ne payerez pas plus cher. Qui avait eut la sombre idée de leur donner pareille mission ? Pas quelqu’un d’intelligent tout du moins… Parce que s’ils n’étaient pas dépourvus de neurones, ce n’était pas pour autant qu’ils avaient appris à s’en servir correctement. De corvée, ces deux là avaient eut la flemme monumentale de tondre la pelouse cette semaine la, et malheureusement pour eux… Ils avaient été prit la main dans le sac, vu que cette connasse n’avait pas voulue se tondre seule dans la nuit. Au final, tels deux fugitifs punis, ils se trimballaient désormais avec une pile d’affiches et de la colle, comme deux larbins ne rebroussant pourtant pas chemin, le feu au cul car fuyant comme la peste la possible foudre de la vice présidente. Et bien évidemment, si le travail aurait dû être fait en plein jour, pour bien souligner l’exotisme de leur duo de bras cassés, il n’en était nullement le cas. Parce que voyez-vous, lorsque l’on repousse toujours l’échéance car affalé sur un canapé à zapper devant des mini jupes savamment soulevées… Il était bien dur de se lever ! Au final, minuit passé, Iwan était venu trouver son acolyte et frère d’âme et de beauté pour boucler cette excursion qui les faisait… Pour le coup vraiment chier. Lui ayant lâché la pile d'affiches dans les bras, il s’était muni de la colle et l’avait pointé d’un geste las mais autoritaire vers l'extérieur du dortoir. « Allez du nerf soldat ! Qui sait, on nous invitera peut être à boire un verre une fois la bas ! » Tentative bien vaine pour se motiver sachant que deux mètres plus loin il râlait déjà… « Non mais sérieusement… Pourquoi on a pas payé quelqu’un pour le faire ??? » Évidemment, l’illumination de génie arrive toujours trop tard. Et sur ce même air bougon, il continua tout le trajet en marmonnant dans sa barbe. Une fois arrivé à destination, il commença à tartiner les murs de colle sans vérifier que Wook suivait, le liquide gluant laissant des traces dégueulasses avant qu’il ne se retourne en haussant un sourcil dubitatif. « Tu comptes attendre que ça sèche avant de placarder les affiches ou tu étais tellement aspiré par ma beauté que tu ne pouvais plus bouger ? » Et comme si le bon dieu l’avait entendu, il se rendit compte en voulant se passer la main dans les cheveux qu’il… S’était collé les doigts.

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Sam 8 Avr 2017 - 14:16
 [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab
Iwan & Wook

Aller coller des affiches alors qu'il pouvait traîner dans le dortoir, oublier les corvées était tellement facile. Mais malheureusement pour Wook et son compère, la flemmardise avait un maître qui n’avait pas eu envie de les laisser davantage tremper dans leur douce et complaisante léthargie. Ne pas tondre la pelouse était-ce si grave ? Après tout, les beaux jours n'étaient qu'éphémères, alors à quoi bon si c'était pour recommencer si peu de temps après ? Allongé sur son lit, il venait de mettre fin à une conversation téléphonique avec une canadienne à qui il aurait bien donné rendez-vous en plein milieu de la nuit. Les yeux fermés il savait déjà comment occuper une soirée avec la jolie brune. Mais le repos fut de courte durée, sa tranquillité se voyait perturbée par son ami et complice, Iwan. « Quoi ? » Il se retourna sur son matelas de façon à lui offrir son dos plutôt que son visage aux traits parfaits. « J’ai pas envie, je n’y suis pas allé aujourd’hui c’est pas pour y aller en pleine nuit ! » Laissant un soupir lourd de sens lui échapper il se décida néanmoins à se lever râlant dans sa barbe. Il n‘y avait bien qu’Hera pour être autoritaire et imposer un exercice aussi chiant même sans être présente. « OK, j’arrive laisse-moi le temps. » Il se leva mollement et enfila sans grande conviction une veste pour appréhender le froid encore mordant de la nuit. « Tu crois vraiment qu’ils vont nous payer un verre en plein milieu de la nuit ? Je pense surtout qu’ils sont déjà en train de ronfler oui, et qu’ils sont pénards, pas de corvées tu vois… » Il râlait et s’évertuait à prendre tout son temps pour suivre Iwan aussi lentement qu’un escargot. Il marchait sans conviction faisant trainer ses pieds sur le bitume, les mains dans les poches et le sac contenant leur punition qui se balançait sur son épaule. Ses yeux ne se posaient pas sur un point fixe, il se contentait de suivre du regard les bruits ambiants de la nuit et de ses habitants. Ce fut Iwan qui le tira de ses pensées, une seconde fois. « Quoi ? Mais t’étais pas en train de les coller déjà ? » De la mauvaise foi à l’état pur puisqu’il était tout à fait conscient que c’était lui le détenteur des fameux papiers, sésames d’une soirée qui s’annonçait particulièrement alléchante. « Ok, ok, j’arrive. » Sortant une première affiche il l’apposa à la colle qui séchait aussi vite que si elle avait été posée trois heures plus tôt. « Mais ? C’est quoi cette colle de merde ? Wanko-chan remet une couche s’il te plait. » Ses iris cherchaient son ami qui se débattait avec une main recouverte de l’adhésif liquide, et le coréen ne put s’empêcher d’éclater de rire. « Tu savais qu’on étalait la colle avec un pinceau non ? » Il s’approcha d’Iwan pour finalement prendre le pinceau couvert de colle et badigeonner une fois de plus le mur du dortoir des Neugdae et y balancer quelques affiches. « On a fini non ? On peut rentrer maintenant ? Et s’occuper de ta main… ça risque d’être difficile de te satisfaire seul sinon ! »

[INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab 211161eventgumi

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Ven 14 Avr 2017 - 20:54
 Because we're so fab
#team bg #neugdae
Mes dents s'enfoncèrent mécaniquement dans le chewing-gum que je mâchais depuis plus d'une demi heure. Sa saveur évanouie, il n'avait plus d'autre utilité que celle de brûler l'intégralité d'une mâchoire contractée. D'humeur sombre, je coulai un regard vers la bâtisse plongée dans l'obscurité. Je n'avais aucune envie de passer cette porte et d'endosser une nouvelle fois un masque qui s'effritait un peu plus au fur et à mesure que les jours s'écoulaient. Je soupirai et retirai les clés du contact pour quitter enfin ma voiture. La pensée d'y dormir m'effleura mais je rejetai violemment dans un coin de ma tête douloureuse une idée aussi lâche que méprisable. Assume. Je mis pied à terre, claquai la portière et empruntai le chemin principal tout en jetant mon sac à dos sur l'épaule. Hormis le claquement de dents automates, nul bruit ne venait troubler une nuit profonde. Quoique … Je levai un sourcil en percevant l'écho de deux voix familières, que je reconnus avant même d'apercevoir leurs silhouettes agglutinées devant la façade. Qu'est-ce qu'ils foutaient là au beau milieu de la nuit ? Je m'approchai silencieusement et posai un regard décontenancé sur la scène qu'ils offraient. Les bras chargés, ils tentaient de coller une affiche contre le mur, mais en faisant un boucan tel que je m'étonnais que personne ne soit venu les envoyer chier. Je raffermis l'étreinte de mes doigts autour de la lanière de mon sac et les rejoignis pour lire les lignes bleus et flous qui couraient sur le papier rose. « Tu comptes en afficher combien ? » demandai-je brusquement en surgissant dans leurs dos. « Parce que si vous continuez à glousser comme des collégiens, vous allez finir par réveiller le loup qui dort. » leur fis-je remarquer en mâchant. Non sans un regard moqueur, bien que teinté d'ombre, je les quittai des yeux pour observer ce qu'ils venaient de coller avec tant de mal. Une fête ? Dubitatif, je finis de lire l'annonce, en me méfiant instinctivement d'une telle proposition de la part des Gumiho. Poussant le bonbon contre mes dents, je le fis repartir en coulant un regard aux messagers. « Il est où le loup ? » Je n'avais encore jamais vécu directement la guerre qui opposait les différentes fraternités entre elles mais je n'étais pas spécialement enclin à tomber dans un piège, d'autant plus s'il était aussi grossièrement tendu. « Et pourquoi vous venez au milieu de la nuit comme deux voleurs ? Malhabiles mais ... » Je baissai la tête et remarquai le pinceau puis les doigts d'Iwan recouverts de colle … dont une partie luisait dans ses cheveux. « On devrait rentrer nettoyer ça dans la cuisine … et vous en profiterez pour me dire ce qui se cache derrière cette histoire. » proposai-je simplement, « sauf si tu préfères rentrer, mais tu auras du mal à décrocher ça .. » commentai-je en pointant du menton ses mèches gluantes. « Par contre, un bruit et je laisse les autres vous bouffer tous les deux. » prévins-je en les menaçant du regard, tout en déverrouillant la porte d'entrée. Je la poussai dans l'obscurité et leur montrait l'intérieur du menton. « Alors, vous plongez ou non ? » ironisai-je en les fixant tous les deux.

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Sam 15 Avr 2017 - 2:55
 [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab
Iwan & Wook + l'intrus qui s'incruste


Son ventre contracté lui faisait mal tellement il riait de la situation désespérante dans laquelle ils se mettaient. Mais même s'il appréciait particulièrement Iwan, il ne pouvait pas s'empêcher de le taquiner sur une erreur de débutant. Quoique... il n'aurait sans doute pas fait mieux. Dans l'idée de rejoindre leur dortoir pour l'aider à se défaire de la colle qui commençait déjà à sécher sur sa main, il rangeait les affaires dans son sac à dos, mais une voix familière se fit entendre. Un Je Ha sauvage apparut au beau milieu de la nuit, la mine fatiguée, trainant comme toujours son air grognon. Savait-il seulement sourire ou afficherait-il son sempiternel rictus derrière lequel il se cachait ? Si Wook ne le connaissait pas si bien, il aurait pu pensé qu'il venait de se faire rejeté par une demoiselle, mais il savait aussi que son ami n'était pas un adepte de ce genre d'exercice. « Tiens mais qui voilà, le grand méchant loup ! Tu comptes souffler sur les affiches pour les faire s’envoler ? » Le coréen tourna son regard vers les affiches collées au hasard et qui apportait une certaine touche artistique au bâtiment. « Hmmm. Je ne sais pas, je pensais m’arrêter là, mais si ça te plait tant je vais peut être en rajouter. »  Sa nouvelle remarque décrocha un air faussement choqué chez le mannequin. « Je suis outré ! Pour une fois que je ne prends pas part à l’organisation, tu remets en doute l’honnêteté des Gumihos ? » Faisant mine de récupérer une larme imaginaire du bout des doigts il se fichait pourtant pas mal de ce qu’on pouvait imaginer. Après tout, la réputation des Renards n’était plus à faire ! Les soirées, les événements, même le dortoir qui grouillait des étudiants attestait d’une agitation à la fois rassurante et épuisante. Je Ha leur proposa alors de venir nettoyer leur maladresse dans la tanière des loups, une offre à laquelle Wook comptait bien profiter. « Diantre, tu sais être aimable ? Que de surprise ce soir ! » Il suivit cependant le neugdae dans son repère, embarquant Iwan par la même occasion. « J’espère que tu as une bière au frais. »


Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Lun 17 Avr 2017 - 5:28
 Because we're so fab
#team bg #neugdae
Si d’ordinaire l’alchimie entre eux était sans faille, il fallait croire que lorsqu’aucun des deux ne daignait mettre de la bonne volonté, il ne restait plus rien. Comment ça il était pas déjà entrain de les coller ? Et puis il avait quatre mains, trois pieds, une tête à 360 degrés et les membres élastiques pour plonger jusque dans le sac à dos tant qu’il y était ?! Il l’avait emmené pour l’aider, pas pour traîner un boulet au pied qui le regarderait galérer complètement dans les vapes, non mais ! « Evidemment que t’arrives, et plus vite que ça si tu veux pas qu’on rentre à l’aube avec l’autre qui nous tombe dessus ! » Oui, l’autre. Plus de “ma femme”. Plus de sourire ou de visage dévasté non plus. Juste une neutralité à en faire peur et vous en déchirer l’âme. Et comme si le ciel avait voulu le punir de cet affront envers sa déesse, il fut puni… Les doigts englués et soudainement devenu handicapé. « Mais c’est quoi ce bordel ?! » Même ses cheveux étaient collés maintenant ! S’il savait qu’on étalait la colle au pinceau ? Et il avait quoi dans les mains à son avis ? Le regardant l’air bougon, il se mit à grogner tout bas, essayant de séparer ses doigts sans franc succès, laissant l’autre asperge se démerder seul. Il haussa néanmoins légèrement un sourcil face à sa remarque, le souvenir d’une soirée bien arrosée lui revenant en mémoire, et un sourire moqueur vint finalement s’afficher sur son minois. « Au pire, si j’en perds l’utilité, tu pourras toujours la remplacer. ~ » Mais il n’eut pas le temps de savourer sa pique qu’une voix sortit de nulle part le fit sursauter, retenant tant bien que mal un cri d’effrois du fond de sa gorge. « MAIS ça va pas de sortir de nulle part comme ça ?! » Oui il était devant son dortoir, et alors ?! Les droits c’était lui qui les donnait, ok ? Et de quel loup il parlait en plus, cet idiot ? Un simple regard sur le dortoir finit par lui donner la réponse. Ah… Oui, ok… Enfin, si c’était que ces loups là, il n’avait rien à craindre, non ? Du peu de personnes qu’il connaissait de ce dortoir, l’autre grognon à ses côtés en faisant malheureusement parti, il les aimait, ces idiots. « Je veux bien qu’il soit un loup, mais calmes toi Wook, nous, on est des renards, pas des cochons. » Sourire taquin, ayant repris un peu de sa splendeur face à sa blague douteuse. « Et le loup, il est juste là. » Finit-il par pointé le neugdae en se foutant royalement de sa tronche face à sa question. « Pourquoi, tu en vois un autre ? » Il pouvait pointer tous ceux du dortoir aussi s’il le voulait, et tant pis si ce n’était pas poli ! Envoyant valser la question suivante d’un geste de la main, ne voulant pas répondre au pourquoi car ne voulant pas parler d’elle, il accepta l’invitation avant de rire face à la répartie toujours aussi sublime de son âme frère. « Comme mon acolyte a déjà dit le merci, je me contenterai du : ne t’en fais pas. Si on avait dû se faire bouffer, ça ferait longtemps que ce serait le cas. Et je sais bien que tu ne me laisserais pas dans la merde va ! » Une confiance gonflée et sûrement un peu trop prépondérante mais… Du Iwan tout craché. « Pour plonger, il faut de l’eau très cher. » ironisa-t-il à son tour en pénétrant à l’intérieur du dortoir. « Et tu vois Wooky, je t’avais dit qu’on nous inviterait à boire ! » Même s’il avait été loin de se douter que ce serait de sa part à lui… Ou qu’il devrait passer par pareille torture pour se décoller les doigts…

Zhang Hera
Zhang Hera
❝ GOLDEN ★ MEMBER
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Lun 17 Avr 2017 - 5:38
 Because you're so nase
#team boulet #neugdae
Son travail accompli du côté du dortoir du centre-ville, le mauvais pressentiment de la vice-présidente gumiho avait été renforcé par le snap de Jayden fier de son ouvrage… bancal au dortoir des Pyo. Poussée par le doute, Hera avait donc décidé de faire un détour avant de rentrer au dortoir de sa fraternité. Un petit crochet par l’antre des loups ne serait peut-être pas du luxe fut les deux bons à rien qui y avaient été envoyé en mission. À deux… Pour coller et déposer quelques malheureuses affiches… Bonjour les bras cassés anti-doués ! Et encore, étaient-ils seulement allés jusqu’à leur objectif ou s’étaient-ils perdus en chemin à écumer les bars ? Au moins l’approche du bâtiment de la fraternité des Neugdae, la renarde eut la confirmation que ces comparses étaient au moins bel et bien passés par ici. Affligée, elle monta une main à son visage, massant du bout de ses doigts fins tempes et paupières. Profond soupire s’échappa d’entre ses lèvres. Irrécupérables. À la vue du travail de sagouin de ces deux-là, Hera ne voulait même pas imaginer le fiasco du côté de Tasyr chez les Sango. Son instinct l’avait d’ailleurs bien avisé de ne pas se rendre là-bas. Quoique, le choix du dortoir de l’est était-il vraiment plus judicieux ? La brunette ne sautait pas franchement de joie à la vue déjà trop récurrente de ces deux imbéciles. D’ailleurs où étaient-ils passés ? Les affiches étaient là, tout leur foutoir aussi mais plus une trace des deux renards. Quelle idée avait encore bien pu leur passer par la tête ? De la lumière perçait à travers les carreaux du dortoir en provenance de l’intérieur. Peut-être que des loups les avaient vu passer ? Ou moins, Hera se sentit dans l’obligation d’y pénétrer afin d’excuser le bazar mis par ses pairs à l’entrée du bâtiment. Elle les enverrait nettoyer, ça il pouvait y compter !

Sauf qu’une fois à l’intérieur, lorsqu’elle déboucha sur la pièce éclairée dont émanait quelques voix qui semblaient fort trop familière, Hera eut la confirmation de ce doute :  Iwan et Sung Wook étaient là, à siroter une bière en compagnie d’un neugdae également connu.« Parce que vous avez l’impression que vous avez fait un travail qui mérite un remontant ? » Sa voix claqua soudainement tandis qu’elle se tenait dans l’entrée les mains sur les hanches. « Salut, Jeha. » lâcha-t-elle un peu sèchement, rapidement, s’avançant à dans la pièce et se dirigeant vers les deux renards qu’elle dardait du regard. « Franchement, c’est trop vous demander de coller correctement une poignée d’affiche ? Et… » Ses iris se posèrent plus particulièrement sur Iwan. « Dans quel état, tu es toi ? » Bon sang ! Était-il un enfant ? Il n’avait décidément pas changer, et ne changerait jamais ! Spontanément, instinctivement, elle se rapprocha de lui et leva une main au dessus de sa tête. « Tu en as jusque dans les cheveux ! » Hera stoppa son geste, prenant conscience qu’elle était sur le point de passer ses doigts sur sa chevelure. Écho de scènes de leur enfance que trop récurrente. « On va t’enlever ça ! »
Après s’être ravisée, de cette même main, elle vint néanmoins saisir son poignet pour l’emmener à sa suite, machinalement décidée à « secourir » cette chevelure qu’elle avait tant soigné, tant peigné dans leur enfance jusqu’aux premières années de l’adolescence. Mais le petit garçon docile qui ne demandait qu’à la suivre n’était plus. « Si tu ne veux pas me suivre, alors je vais le faire ici au produit vaisselle ! » Ses yeux se faisaient fermes et intenses. Sa poitrine légèrement soulevée par sa respiration trahissait néanmoins un ressentiment particulier. Toucher sa peau à lui, sentir la prise ses doigts sur la sienne, plonger son regard dans les siens, ce n’était pas rien, et les battements de son coeur ne savaient plus sur quel rythme s’accorder. Alors, ses iris se détournèrent finalement pour se reporter sur son partenaire sur glace ici :« Ou mieux ! Vous avez de l’acétone ? » Elle avait décidé qu’elle ôterait cette colle de des cheveux de Iwan, elle le ferait ! Soit il obtempérait et elle appliquerait la méthode douce, soit, il résisterait et elle lui infligerait l’usage des grands moyens ! Sauf que vraisemblablement, ils auraient un autre problème à régler : quand Hera voulu se défaire de la main de Iwan celle-ci suivie.« Mais qu’est-ce que… » Apparemment, la colle qui imprégnait la paume de la main du garçon était à prise aussi forte que rapide…


I keep thinking of you
Without a word, feelings keep growing
This can’t go on like this
How did I become this way?
How did I fall for you this much?

I don’t even know
Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Mar 18 Avr 2017 - 16:04
 Because we're so fab
#team bg #neugdae
Wook avait un talent indéniable, et quelque peu dangereux à cette heure, pour piquer ce qui ne devait pas l'être. Autrement dit un animal au poil hérissé qui ne parvenait pas à calmer son humeur de chien. Les dents mouvantes, je lui coulai un regard sombre, peu sensible à son humour.  « Je peux te donner un coup de main et en coller une sur ta tête. » proposai-je en dévoilant les crocs, « vu ce que cette colle donne dans les cheveux d'Iwan, je suis persuadé qu'elle rendra bien sur ta figure. » La menace clairement posée, j'observais la mimique dessinée par Wook. Contrairement aux mots qu'il offrait, son expression trahissait surprise et sincérité. Cette fête n'était donc qu'une fête. Je plissai les lèvres et, taisant mes conclusions, répliquai. « Tu aurais fait un très mauvais avocat. Ta plaidoirie est contre productive. » Malgré l'heure avancée, ces deux là débordaient d'une énergie qui tranchait avec la fatigue qui pesait sur mes épaules et maquillait légèrement mes yeux voilés. Bien que conscient qu'il aurait mieux fallut les planter tous les deux devant le façade, je leur ouvris néanmoins la porte, concerné par la masse de colle qu'arborait Iwan.  « Toi par contre. » fis-je à l'intention de Wook qui n'en démordait pas, « tu ne sais toujours pas faire preuve d'intelligence. » Je ponctuais la pique d'une ombre de sourire éphémère avant d'ajouter dans un murmure, à l'intention d'un Iwan déchaîné.« Et toi, cesse de faire malin et entre te laver les cheveux avant que je ne sois celui qui te plonge dans la merde. » J'enfonçai l'ivoire dans le bonbon et fermai la porte dès qu'ils entrèrent. Guidé par l'argent que les baies vitrées laissaient couler à flot dans la pièce, je me dirigeai vers la cuisine que j'allumai. Les deux bruns pénétrèrent à ma suite et Wook dénicha même la bière tant désirée dans le frigo. Ces deux là … ils étaient impayables. Je posai mon sac sur le sol et ouvris les placards un à un pour trouver un produit susceptible de libérer Iwan de sa prison gluante. Sa voix fut brusque, inattendue et féminine. J'eus un haut le cœur et me raidis instinctivement, avant de reconnaître le timbre familier -et presque rassurant- de la jeune renarde. Un soupir glissa sur ma lèvre et je me tournai pour saluer la brune d'un mouvement de tête. « Hera, des gens dorment. » lui rappelai-je alors qu'elle s'énervait sur ses deux comparses, occupés à boire et à discuter. « Si tu veux leur passer un savon, fais le en silence ou attend d'être dehors. » Non content de me retrouver avec deux hyperactifs, Hera venait s'ajouter au groupe, menaçant sérieusement le silence et ma tranquillité d'esprit déjà effilochée. Toutefois, je dus reconnaître intérieurement que l'acétone était une excellente idée. Je m'accroupis pour fouiller les placards du bas et farfouillai dans les produits sans parvenir à trouver le sésame. « On a rien du tout dans ce placard de merde. » grognai-je en retirant les bouteilles d'alcool qui traînaient au milieu. Je les posai sur le sol pour faire du vide, mais il n'y avait définitivement pas d'acétone dans les tréfonds du placard. La mâchoire contractée, je me redressai et me tournai vers … deux idiots.  « Manquait plus que ça ... » Hera venait littéralement de se coller à Iwan, en un tableau d'autant plus ironique que ces deux là avaient une histoire compliquée. Attrapant un torchon, je m'approchai d'eux et pris leur main en prenant garde de ne pas toucher la colle. L'inquiétude perça l'ombre de mon regard.  « Allons dans la salle de bain. Sans bruit. » les prévins-je d'une voix basse, préoccupé par le cœur d'un ami déjà sérieusement amoché par la fille qui se tenait près de lui.  « Wook viens m'aider. » Je saisis Iwan par le poignet et les guidai jusqu'à la salle du bain, qui s'ouvrait heureusement à quelques mètres seulement. J'actionnai la lumière et fouillai les placards, mais sans trouver plus de produits susceptible de nous aider. Par défaut, j'ouvris le robinet et poussai leurs mains dessous. « Essayez de vous décrocher au savon en attendant que je trouve quelque chose susceptible de nous aider. »

Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Sam 22 Avr 2017 - 17:24
 [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab
Iwan & Wook + l'intrus qui s'incruste


Piquer le loup était bien trop facile. C’était même devenu un jeu entre les deux coréens, à celui qui aurait la meilleure réplique et pourtant, sous ces joutes verbales se cachait une amitié, une relation marquée par un passé plus ou moins semblable. « Mais quel humour, quel esprit ! Vraiment Je Ha, je sens que tu es en pleine forme ce soir ! » La journée qu’il avait passé à trainer dans sa chambre conférait au coréen une dose d’énergie non négligeable pour une mission aussi simple et … ridicule. L’attention du Neugdae se reporta sur un Iwan qui subissait les effets de sa maladresse, et il proposa instinctivement de les faire entrer pour l’aider à se défaire d’une colle qui aurait dû se retrouver uniquement sur les murs du dortoir. Wook se comportait comme s’il était chez lui, se dirigeant directement vers le réfrigérateur pour en dénicher des bières. Une récompense bien méritée. Ils n’avaient pourtant pas fourni un effort surhumain pour coller ces affiches, mais le simple fait d’exécuter les ordres de mademoiselle la vice-présidente était un travail éreintant. Mais le repos fut de courte durée. À peine eut-il ouvert sa bouteille que la voix irritante de sa colocataire se fit entendre. Il aurait préféré qu’elle se contente de rester au dortoir, il estimait la croiser suffisamment pour en plus devoir l’avoir sur le dos alors qu’ils terminaient leur mission. Je Ha s’évertuait à trouver un moyen de venir en aide alors que le mannequin restait en retrait. Il aurait très bien pu se montrer avenant et offrir lui aussi un coup de main, mais il n’en avait pas envie. Quand bien même Iwan était un ami, le voir recouvert de colle était drôle finalement. Mais le plus jouissif fut certainement d’entendre Je Ha tenter de rabattre le caquet de la harpie. « Nous passer un savon ? Pour quoi faire ? On a fait notre boulot, oublie-nous tu veux bien ! » Wook avait eu l’intention de rester à l’écart, de ne surtout pas s’impliquer davantage. Pas avec Hera, il avait suffisamment donné avec elle, et ses mains se souvenaient encore du jour où elle avait commis une « erreur » avec le matériel d’un tournage qu’il préférait oublier. Concentré sur un Je Ha qui s’affairait, il ne remarqua l’accident que lorsque son ami exaspéré se tournait vers la singapourienne. Collée. Elle s’était collée à Iwan de la manière la plus débile qui soit, et le coréen ne put réprimer le fou rire qui explosa, brisant le silence de la pièce au risque de réveillé un dortoir déjà endormi. Il peinait à contrôler cette crise qui le faisait se courber en face du couple. « Sérieusement ? Vous n’avez rien trouvé de mieux à faire ? » Le sourire qu’il affichait rendait ses zygomatiques douloureux tant il riait. « Attendez, il faut que j’immortalise ! C’est un moment historique que nous vivons ! » Sortant son téléphone portable de la poche de son jean, il commença à filmer Iwan et Hera. « Faites un sourire s’il vous plait ! » Il se tordait sous l’hilarité de la situation, et il ne se fit pas prier lorsque Je Ha lui réclama son aide. « Tu pensais que je voulais manquer ça ? » Le téléphone toujours en main, il ne perdait pas une seule seconde, et au lieu de trouver une solution qui leur permettrait de retrouver leur liberté, il continuait de s’esclaffer, et il se fichait pas mal de réveiller les occupants des lieux, en migrant vers la salle de bain. « Excusez-moi, est-ce que vous auriez quelque chose à dire ? Un témoignage à apporter ? » Wook s’improvisait reporter en espérant ainsi en faire profiter son meilleur ami, il s’avait déjà que Yong apprécierait les talents médiocres de journaliste de son ami si c’était pour se moquer un tant soit peu de la singapourienne. La discrétion était loin d’être une qualité chez le coréen, si bien qu’il ne fut pas surpris de voir apparaître l’une des étudiantes apparu sur le seuil de la porte, n’interrompant en aucun cas le reportage en cours.


Anonymous
Invité
Invité
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty Sam 22 Avr 2017 - 17:38
 Because we're so fab
#team bg #neugdae
TENUE | Encore cinq jours. Cinq jours seulement, avant le défilé organisé par Vogue Korea. Demain, je devais malheureusement me lever plus tôt que prévu. Rendez à vous à 7h30 au Nymphéa, entraînement pour la nouvelle chorégraphie pour samedi soir.. Je sentais que cette semaine allait être très longue, stressante.. mais chargée de très bonnes choses ! Je devais dormir.. Ahh je devrais dormir mais je n'y arrivais pas. Trop de choses en tête, trop de choses que je ne devais pas oublier et qui tournaient en boucle.. Je prenais des notes sur mon portable, plongée dans le noir de notre chambre, mes colocataires enfouis sous leurs couvertures. Puis un grognement. Je me retournais vers le tapis devant mon lit. Le chien loup (ICI) qui y était sagement allongé, levait la truffe en l'air, en état d'alerte. Il se dirigea automatiquement vers la porte, ses oreilles s'agitant. « Qu'est-ce qu'il y a ? » Un loup qui rentrait tard ? Il ne grognerait pas si il reconnaissait l'odeur de l'un d'entre nous. Ce n'était pas ça, il y avait un problème. Je me levai à sa suite, enfilant un large pull bleu sur mes sous-vêtements, avant d'ouvrir doucement la porte. La salle de bain qui était à côté de ma chambre illuminait tout le couloir, et des voix en résonnaient. Qu'est-ce que c'était que ce bordel.. ? Je ne reconnaissais pas les voix, et même si je les reconnaissais, l'envie de botter des culs pour oser faire du boucan à cette heure-ci, me venait tout de suite à l'esprit. Je fis quelques pas dans le couloir, avant de me planter dans l’embrasure de la porte de la salle de bain, écarquillant les yeux à la vue de trois personnes qui s'agitaient autour du lavabo et... Le chien loup me dépassa, et s'apprêtait à bondir les crocs en avant dans les lieux. « Yaaaah attends viens ici ! Viens là ! » m'écriai-je. J'avais réussi à l'attraper par le collier alors qu'il passait entre les jambes de Jeha qui avançait vers la sortie. Je m'étais appuyée d'une main contre lui pour ne pas le percuter dans l'énergie du canidé. Je relevais les yeux vers le brun, et je sentais déjà de l'électricité dans l'air.. « Faut qu'on arrête toi et moi avec les salles de bain.. » lui murmurai-je d'un sourire amusé, mes doigts glissant lentement sur son haut, avant de me redresser. Et la dernière fois que l'on s'était vu, c'était dans une chambre.. Frustration. Je tirai notre compagnon à quatre pattes vers moi, alors qu'il levait violemment les babines vers les trois importuns. Je me décalais à côté du photographe pour mieux les voir, fronçant les sourcils, le chien toujours à mes pieds. « Assis. Sois sage. » lui ordonnai-je, alors qu'il les fixait, prêt à mordre des mollets si il le fallait. « J'vous préviens, on en a deux, et ils sont bien dressés. Bon, c'est quoi ce bordel ? Si c'est une attaque, vous avez deux secondes pour respirer puis courir, car il est très rapide. » leur lançai-je, en haussant un sourcil, avant de reconnaître l'une des personnes présentes. « Hera ? Hera, qu'est-ce que.. ? » Je détaillai leurs gestes, avant d'apercevoir qu'elle était collée.. oui collée à un mec à côté d'elle. « Hera, tu devrais être entrain de dormir, t'as des essayages tôt dans la matinée normalement demain pour le défilé de vendredi ! Comment vous avez fait ça ptin ? » leur lançai-je en levant les yeux vers le plafond, les coulant vers Jeha en les plissant. « T'es dans le coup toi aussi ? » Et puis, j'entendis le mot acétone, produit qui serait assez utile à cet instant. « Du dissolvant.. j'ai fini le mien la semaine dernière.. » soupirai-je. Ils faisaient un boucan pas possible et si ils réveillaient tous les loups, ça allait gronder. Je passai la main dans mes cheveux blonds ébouriffés, caressant de l'autre le haut de la tête du canidé. « Les faire monter ici, ce n'était pas vraiment une bonne idée. En bas, il y a des produits ménagers, du savon.. et la porte d'entrée, soit dit en passant. » ponctuai-je d'un regard félin, qui se voulait un peu plus clair. Mais je ne me voyais pas renvoyer la jeune mannequin dans cet état.. Je m'approchai d'elle pour évaluer les dégâts, avant de dévisager d'un regard méfiant un des mecs (Wook) qui semblait filmer ses potes, et le second (Iwan) dont le bras était collé à elle. « C'est ton mec ? » demandai-je, d'un sourire en coin.  

Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab [INVITATION SOIRÉE GUMI] Because we're so fab Empty

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !