Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

are we out of the wood ? ☾ ft. kim jung hwa

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
avatar
Lee Mi Ran
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 15 Jan - 18:34

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

C'était de la provocation pure et simple. Sifflant entre ses dents, les poings serrés posés sur ses cuisses sous la table, elle jeta un regard sombre au garçon qui parlait mal de ses carottes. « Je me suis donnée beaucoup de mal pour te nourrir » preuve à l'appui de son témoignage, elle leva la main pour lui rappeler les épreuves qu'elle avait dû traverser, scellées à jamais par le pansement qu'elle s'était collée « tu pourrais être un petit peu reconnaissant quand même. »

Le vieux bonhomme poussa un verre pour chacun d'eux et tandis qu'elle observait la bouteille, Jung Hwa le descendit d'une traite. Le contenant était ancien, il avait fait son temps ou du moins, ne faisait rien pour sous-entendre que la production avait été industrialisée. Ce genre de packaging brut qui vous met la puce à l'oreille sur l'authenticité du goût. Un truc bien fort et qui terrasse la gorge. Pas loupé. La voix du garçon avait quelque chose de changée, légèrement pincée, un peu forcée, comme s'il luttait contre une quinte de toux sévère. Exactement ce qu'il lui fallait pour la mettre en confiance quoi... « Oui... oui... » Elle prit le verre et fit l'erreur d'en sentir le contenu avant de le boire. Et c'était le parfum de la fin. Gros yeux arrondis, elle avait déjà ce goût âcre en bouche et priant bien qu'elle ne soit pas croyante, elle ferma les yeux et descendit la boisson d'une traite. Sa tête bascula à l'arrière pour abréger ses souffrances et elle claqua le verre sur la table d'une façon qui n'était sans doute pas assez féminine. « UAH ! » C'était électrochoc de toute une vie ce genre de breuvage. Les yeux un peu humides et sa gorge qui brûlait avec une sensation somme toute agréable (si on oublie comme elle luttait contre une toux méritée). « Attraper le cochon ? C'est ça que tu faisais tout à l'heure ? » Elle le voyait tout bien apprêté, encore un peu coquet de ses manières de ce matin avec ses lunettes de soleil sur le bout de son nez. « Vous avez dû bien vous amuser tout à l’heure. Ahjusshi ! vous êtes le meilleur ! » Elle lui leva son pouce avec un grand sourire. Qu’est-ce qu’elle n’aurait pas donné pour voir Jungie courir après des porcelets bien dodus. Et voilà qu’à son tour il la resservi « ani, ani… bon bah d’accord. » C’est pas comme si son verre n’était pas déjà rempli après tout. « Tiens, Jung Hwa-oppa ! reprends quelques carottes. » Et discrètement elle récupère quelques carottes mises de côté sur son assiette, faisant passer ça pour un geste bien-intentionné alors qu’elle s’en débarrasse juste pour les lui refiler.




mes lèvres sont indisciplinées ✯ we're all a little weird and life's a little weird. and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness. it's called love.
avatar
Kim Jung Hwa
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Mar - 21:28

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

Je tiens à encourager mes cadets mais quand ces derniers manquent de talent, je ne vois pas comment je peux continuer à tenir cet engagement. En plus, je ne suis pas certain d’être la personne qui doit se sentir la plus redevable entre nous. Je l’ai convié à conduire avec mon propre véhicule, avec mon propre gas-oil et elle a juste eu le courage d’éplucher quelques carottes. Alors, certes, ce début de journée s’est avéré très cool mais malheureusement le soufflé est retombé. Je serre les dents bien que ce n’est pas comparable à la grimace que je tire quand je finis le premier verre qu’il m’a servi. Je serais à deux doigts de mettre ma main sur le cœur pour savoir s’il est toujours bien accroché, et qu’il ne me laissera pas crever ici. Peut-être Miran pourra mettre sa colère de côté pour pleurer sur mon cadavre. Je tente de passer ma main sur mon front, discrètement, afin d’essuyer la sueur. Putain, cet alcool était brûlant et j’ai eu le courage de vanter ses mérites. Je ne me voyais pas froisser notre hôte mais mon regard en dit long sur mes véritables pensées. Les yeux écarquillés, je me retrouve bloqué quand je vois ce liquide finir dans mon verre alors qu’il réclame en même temps à Mi Ran de boire le contenu pour se joindre à nous le plus rapidement possible. J’aurais peut-être pu l’aider mais ça n’aurait pas été apprécié. Puis, comment on va reprendre la route si on boit tels des ivrognes ? Je suis quand même responsable de tout ça et je ne voudrais pas non plus mettre la vie d’autrui en danger, peu importe si c’est un homme ou un animal de la ferme. ET PUIS COMMENT IL VA REPARER MA CAISSE SI MONSIEUR LOUCHE ? Ceci est un piège. Lâchant un hic des plus gênants, le contrecoup de la boisson était trop fort pour mon petit corps de crevette musclé un petit peu. En attendant, je ne peux qu’afficher une grimace quand je vois la petite souffrir à son tour. Pourtant, elle reprend la parole rapidement. Est-elle en train d’évacuer le mal ? Parfois, il faut savoir se montrer tranchant pour revenir sur le ring. « Non. Non ! C’est ce que je dois faire après. Apparemment, c’est une coutume. Les filles peuvent participer. » Finalement, mes airs désolés se sont faits la malle. « Tout à l’heure, on a fait le tour de la ferme. T’vois. J’ai appris des choses. » Moi, aurais-je aimé rajouter mais je ne voulais pas vexer la propriétaire. En échange, j’ai le droit à quelques carottes supplémentaires. Ce repas est vraiment fastidieux. Rigolant nerveusement, je finis par me pencher vers Mi Ran pour lui murmurer quelques mots. « Merci pour les carottes. Elles font passer le goût de l’alcool. Bon courage. » De toute manière, rien ne peut être pire que cette boisson, même pas ses carottes à la fois cramées et crues.

M’apprêtant à attaquer mon deuxième verre, j’entends une musique traditionnelle résonner dans l’ensemble de la salle. C’est là que Mr le fermier se penche vers nous, son quatrième verre (oui déjà, et encore je ne suis pas sûr d’avoir pu compter comme il faut). « Vous représentez la nouvelle génération. N’oubliez pas d’où vient notre pays. Ecoutez çaaaa, mes enfants. » Olalala, ça va trop loin. Or, c’est un nouveau sourire en coin qui prend possession de mes lèvres. « Miran avait appris les paroles par cœur quand elle était enfant. Tu te souviens chérie ? Ta voix était tellement merveilleuse, tellement dramatique aussi. Pourquoi tu ne chanterais pas pour eux ? Un passage au moins. »




les requins ça mord


avatar
Lee Mi Ran
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Mar - 21:39

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

Après ? Franchement, elle n'a rien contre le travail manuel. Avec un peu d'expérience, on se rend compte que sa bouille d'ange est un leurre et que la gamine est bien capable d'assumer un corps à corps, de remonter ses manches et de se salir pour la bonne cause. Mais courir après des cochons, là, comme ça au beau milieu d'une après-midi qui avait commencé sur une leçon de conduite... elle jette à Jung Hwa ce regard un peu surpris, un peu hésitant. Celui qui veut dire, à peu de choses près je suis sûre qu'on court plus vite qu'eux deux, je compte jusqu'à trois et puis on se casse. Bon mais en courant jusqu'à Séoul, ils n'iraient pas très loin et périraient sans doute avant d'avoir retrouvé la civilisation... « Ah, vraiment ? Bah c'est génial. » Grimace déguisée en un sourire épanoui. Une ligne de plus à ajouter sur son CV ‘‘rameutage de cochons à mains nues’’… ticked.

Elle fait passer le goût de l'alcool avec beaucoup de difficulté, stockant plus de riz que de raison dans sa bouche, si bien que l'annonce d'un intermède chantant fait retomber quelques grains dans son assiette. Elle sursaute à l'entendre, ce surnom chéri~ sonnant vraiment étrange dans sa bouche, alors qu'il la regarde. Donnant l'envie à Mi Ran de lui faire passer son sourire rusé qui ne présage rien de bon.

Et ses yeux s'arrondissent. La traîtrise de "Jungie Oppa" (qu'elle pensait être de son côté) levant une nuée de drapeaux lui donnant le feu vert pour se lancer.

Et chanter.

Elle déglutit, sentant sa chaise tirée vers l'arrière, lâchant ses baguettes et subitement invitée sur une scène improvisée. « Omo~ ils se connaissent depuis si longtemps, chéri écoute ça ! » Mi Ran toussote, elle clarifie sa voix puisque aucune de ses protestations n'a jamais été entendue. « En fait » elle poursuit, amère « je ne peux chanter que s'il m'accompagne. Vous savez, je ne me sens pas en confiance sinon. Et ma voix n'est rien en comparé à ses danses traditionnelles, mon plus grand regret restant qu'il n'ait pas amené avec lui ce vêtement traditionnel qui lui va pourtant si bien. » Elle lance un regard rayonnant à Jung Hwa avant de déclarer au couple, sur le ton de la fausse confidence, calant sa main en porte-voix contre ses lèvres. « Mais même sans ça, il danse bien ! »




mes lèvres sont indisciplinées ✯ we're all a little weird and life's a little weird. and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness. it's called love.
avatar
Kim Jung Hwa
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Mar - 22:24

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

Nous étions censés former une équipe, lutter contre le monde entier y compris les virages en épingle. Mais, depuis que nous avions mis les pieds dans cette ferme, j'ai l'impression, qu'en plus de s'isoler du reste du monde, que nous prenons des directions différentes sans même se concerter. Je me sens vaguement triste à cette pensée mais je finis par noyer mon chagrin en la trahissant à mon tour. Je n'ai jamais été rancunier mais l'air de la campagne me rend terriblement con. Le généreux Jung Hwa est fini, comme la saveur des carottes. Le monde ne tourne plus rond, au point que je me sens en mesure de donner des doux surnoms à ma cadette. Cela sonne faux pour nous deux mais le couple de paysans n'en voit que du feu, certainement bercée par une illusion. Peut-être que l'air du coin les a rendu complètement fous et qu'ils s'imaginent des choses tordues dans leur tête. Pourtant, je n'arrive pas à être inquiété pour eux. Il faut dire que l'étudiante a trouvé un moyen pour rebondir. J'ai beau être un bon danseur, il y a une large différence entre les danses que je pratique au quotidien comme le b-boy et les danses traditionnelles. Je crois que j'en ai même oublié leurs fondements. Je me fiche pas mal de danser en public ou en petit comité. Ce stress, je ne leur ressens plus réellement sauf lors des compétitions avec le crew. Sauf que là, le pépé s'enflamme de fou sur la musique et je risque de finir écrasé par un cochon si je me plante. " Ce n'est pas la même chose sans costume. Je ne voudrais pas ridiculiser ce merveilleux chant. Mais, on reviendra vous voir si vous êtes d'accord ? " J'entends ensuite quelqu'un frapper la table. " Ah non, elle ne chantera pas sinon. Je ne t'en tiendrais pas rigueur, mon garçon. " Tirant ma chaise, je tente de faire le mec en confiance pour embêter Mi Ran. " Si vous insistez. " Commençant à me mettre dans le mood perfect dancer, je fais quelques mouvements au hasard, donc rien de bien excitant. Je préfère jeter un coup d'oeil à la demoiselle pour vérifier si elle respecte sa part du marché. J'ai le sens du rythme. Je pense avoir mon petit avantage sur elle. D'ailleurs, le salaud que je suis devenu, s'amuse à lui prendre la main et décide de la faire tourner sans cesse après une bonne minute. " ALLEZ CHANTE MON AMOUR. "




les requins ça mord


avatar
Lee Mi Ran
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 1 Avr - 18:42

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

Il se met en scène au beau milieu de la salle à manger. A cet instant, Mi Ran sent que le moment est venu pour elle d'échauffer ses cordes vocales. Un exercice auquel elle n'est pas habituée... et elle en vient à se demander quel malheureux hasard l'a conduit à cette situation grotesque – celle de la voir tourbillonner au bras de son aîné, le temps de s'y perdre et de voir le monde sous un nouveau jour. Ca tourne ! Ca tourne... Mais après un copieux repas, il ne faudrait pas déshonorer la table en lui rendant ce qu'elle nous a offert. L'épouse se met à entonner la première une chanson qu'elle ne connaît que trop bien, encouragée par les acclamations du vieil homme qui semble ravi de voir la plus jeune œuvrer à se prendre pour une toupie. Bien. Malgré. Elle.

Mais ses réflexes ne sont jamais bien loin. Et lorsque d'aventure, Jung Hwa l'encourage avec un regain d'affection venu d'une autre galaxie, son amour, la douce-mais-pas-si-douce Mi Ran a vite fait de lui envoyer son pied au derrière, avant de se mettre à tanguer comme un matelot ivre à bord de son navire. « YA ! QUI EST-CE QUE T'APPELLES MON AMOUR ? T'as cru que j'étais un  coucou-chanteur ? » Ou peu importe comment ça s'appelle. Son caractère fait mouche. Et elle ne cesse de frapper (ou pour le moins tenter de frapper) ce pauvre Jung Hwa avec le plat de sa chaussure qui semble, elle aussi, être ceinture noire de peu-importe-quel-art-martial se peut bien être.

A défaut d'avoir vraiment cassé sa voiture, il pourra clamer haut et fort que c'est plutôt lui qu'elle a tout cassé. Décidément, Jung Hwa aura payé les frais doubles pour une journée en sa compagnie...

Toujours chancelante d'avoir côtoyé les étoiles d'un peu trop près, elle joint ses mains et s'incline respectueusement devant le couple qui les accueille avec une voix soudainement plus posée. « Halabeoji. Halmeoni. J'ai un peu mal à la gorge et je dois vous avouer que contrairement à ses talents de danseur » elle pivote vers le garçon, les yeux plissés, l'observant avec l'oeil du tigre « et ses grands talents de comédien » au moins il n'avait pas choisi sa vocation en vain, elle poursuit « je suis vraiment loin d'avoir une voix aussi juste que vous pourriez l'espérer. »

La femme semble s'en amuser. Elle rigole avant de taquiner Jung Hwa en le fouettant (plus ou moins) gentiment de son chiffon qu'elle avait gardé à l'épaule. « Ce mauvais garçon aime vous taquiner ma petite... aigoooo ! j'ai l'impression de nous voir quand nous étions plus jeune, tu ne trouves pas yeobo ? » Facepalm intérieur. Et mission quasi-impossible pour leur faire comprendre qu'i n'y a rien d’ambiguë entre eux.

Néanmoins, elle entend le vieillard glisser ces quelques mots à l'attention de Jung Hwa. « Ehh... vous n'avez pas choisi celle avec le moins de caractère... courage ! » COURAGE ? COURAGE ?! Elle grogne dans sa barbe imaginaire, les bras croisés contre sa poitrine avec une moue boudeuse.





mes lèvres sont indisciplinées ✯ we're all a little weird and life's a little weird. and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness. it's called love.
avatar
Kim Jung Hwa
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 15 Mai - 9:46

Are we out of the wood ?
jung hwa ♡ mi ran

Mes pieds font les frais de cette attaque tournante. Un de nous finira à terre avant la  fin de la journée, vu comme c'est parti. Entre l'alcool, la danse, chanter, une panne de voiture, je dois vous avouer que je ne sais plus où donner de la tête sans mauvais jeu de mots. La faire tourner risque de provoquer un éclaboussement d'une substance qui ne fait guère, et jamais, envie. Néanmoins, je ne parviens à pas à m'arrêter, ne voyant aucun signal hormis celui qu'elle m'envoie pour me menacer. J'ai déjà eu l'occasion d'avoir des partenaires qui m'écrasent les pieds ainsi que des blessures à force de m'entraîner. Ok, Mi Ran est peut-être une jeune demoiselle très dangereuse mais face à ce genre de personnes, on comprend uniquement quand on est mis KO au sol. J'ose croire qu'elle saura faire la différence entre les deux.

La minute sport se termine et les premières critiques de nos spectateurs se font entendre. Bien sûr, elles ne sont pas forcément élogieuses pour Mi Ran mais je pensais qu'elle serait apte à faire preuve de bonne foi. Elle a beau être douce et rigolote, un vrai démon sommeille (et se réveille un peu trop souvent) en elle. " On ne choisit pas ce que l'on est. " Je hausse brièvement les épaules avant de me diriger vers Mi Ran pour lui chuchoter quelques mots, et saute sur l'occasion pour me rasseoir, De cette façon, j'éviterai peut-être une nouvelle requête relou. Je serais bien heureux d'entamer le dessert car les filles ont du en préparer un ? Je souris légèrement et tends la main en direction de la sango. " Faisons la paix. Je n'ai vraiment plus la force de me battre... Je crois que cet alcool me rend malade. " Oppa fatigue, oppa a trop subi d'émotions pour un seul jour. J'espère qu'elle voit ma sincérité et qu'elle respectera ce sentiment à son tour. Je reste malgré moi sur mes gardes, attendant un regard tendre pour ma personne. " Ils vont nous faire courir après le cochon. On devrait s'enfuir ou nous soutenir, par défaut. " En volant un tracteur ? Puis, c'est vraiment vital. J'ai vraiment le contre-coup de la boisson.




les requins ça mord


Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !