Revenir en haut Aller en bas



 
Viens vite voir les nouveautés du mois !
Ce mois-ci c'est portes ouvertes chez les Gumiho ! N'hésites donc pas à les rejoindre si tu le souhaites ! Et tout ça sans passer pas la case propagande, n'est-ce pas génial ?
Au mois de Septembre, souviens-toi de filer !

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

jung baek ho # give me the courage to not fall

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
Jung Baek Ho
Jung Baek Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 18:32

jung baekho
AND SCREAM YOUR STRENGTH TO THE WORLD
Nom : Jung. Prénom(s) : Baekho. Surnom(s) : Mon meilleur ami me surnomme Baekie. Âge : 25 ans. Date et lieu de naissance : Le 7 octobre 1992 à Séoul. Origines : Certainement du sang japonais perdu dans des milliers de génération me précédant. Nationalité : coréenne. Cursus universitaire :Ancien étudiant en staps, j'ai lâché mes études courant 2015, prêt à conquérir le marché de l'emploi avec mon talent. Métier : Dirigeant d'une concession automobile réunissant une multitude de voitures de luxe. Orientation sexuelle : Je n'aime que les femmes, ce qui me demande déjà énormément de temps. Classe sociale : Né avec une cuillère en argent (mes parents étant connus pour être d'excellents investisseurs). mon portefeuille est aussi blindé que ceux de leurs clients. (et les miens aussi) Tu veux t'investir dans une fraternité ? nop, fini les études.
IDENTITY CARD
Il parait que...
Il se serait déjà battu avec un escrimeur de son club. (Ni vrai, ni faux. Baek Ho use de temps en temps de ses poings mais c'est uniquement pour se défendre. Il adore provoquer les gens, et quand la tension s'avérait trop forte, il passait son temps à vouloir détruire le moral de ses adversaires. Ce jour-là, son coéquipier a eu envie de le frapper. Par chance, le coach est intervenu à temps pour éviter tout drame. Les violences physiques sont interdits et qui sait ? L'affaire aurait pu remonter. ) + Il aurait couché avec une de ses clientes. (Vrai. Elle avait la trentaine d'années. Ca sera certainement la première et la dernière. Il faut éviter de mélanger les affaires et les histoires de fesse. Il n'aimerait pas se retrouver avec une armée de femmes, prêtes à en découdre avec lui, devant sa concession automobile). + Il serait parti en Inde pour monter sur le dos d'un éléphant. (Faux. Il serait pour content de vivre une telle expérience mais s'il pouvait, il irait dans un pays autre que l'Inde. Bien que les paysages doivent être ravissants, il ne se sentirait pas très à l'aise dans les ruelles bondées de personnes et d'animaux en tout genre). + Son sens de l'orientation est inexistant. (Vrai et ce n'est certainement pas son meilleur ami, Park Jin Hyun, qui vous dira le contraire. Par chance, lorsque le jeune homme a l'occasion de tester de nouveaux véhicules, il se contente du circuit pas loin de la concession. Tourner en rond lui évite d'avoir une tête d'idiot complètement perdu.) + Baek Ho a fini à l'hôpital après une soirée trop alcoolisée (Faux. Ses sorties étaient souvent liées à des consommations d'alcool mais malgré sa prétention, l'escrimeur a toujours suivi un régime plutôt strict. Autrement, il faut savoir qu'il a eu l'occasion d'atterrir à l'hôpital à cause d'une bagarre qui a mal fini. ) + Pour parfaire son niveau, il a été convié à suivre un entraînement en Chine. (Vrai, l'entraîneur était un ancien champion français. Il a énormément appris de son séjour là-bas. Son coach a été viré de sa fédération à cause de son comportement un peu trop fort. Ce type de conseils est malheureusement arrivé trop tard. Baek Ho s'étant engagé dans cette voie depuis quelques années. Cf: lire l'histoire :y: )+ Il parlerait très bien français. (Faux. Les consignes sont peut-être en français mais il ne faut pas se mentir... Il n'est pas forcément très bon en langue).  + On le surnomme Shokira pour son niveau en danse. (Mystère...) + Son niveau en conduite a beaucoup augmenté contrairement à son incapacité à jouer aux jeux-vidéos, hormis ceux basés sur le sport. (Vrai ! Il faut savoir changer ses priorités, héhé). + Il n'a pas assisté au mariage de son frère pour mettre la zizanie au sein de la famille. (Faux, Baek Ho a beau être provocateur, il n'est pas non plus idiot. Il n'est pas en guerre contre son frère. Quant à ses parents, il évite de penser à eux. Le garçon a bien grandi depuis. Et puis, il a appris à ne compter que sur lui et ses quelques proches). + Tous les jours, une alarme résonne dans son appartement. (Vrai, c'est ce qui arrive quand on vit avec une bombe comme Lee Hye Sun). + Quand il était inscrit à Yonsei, il était membre de la fraternité des pyobeom. (Vrai. Il n'était pas le meilleur camarade au monde, n'attaquait seulement quand ça l'intéressait, c'est-à-dire quasiment jamais). + Il passe son temps à commenter les films quand il se trouve au cinéma. (Ni vrai, ni faux. Si le film est naze, il pourra pas s'empêcher de lâcher des vieilles blagues. Si le film est génial, il vaut mieux fermer sa gueule). + Il n'a jamais eu d'animal de compagnie jusqu'au jour où sa colocataire lui a ramené un toutou.(Vrai. Grincheux, il n'a pas voulu lui faire plaisir de suite... Mais si elle savait combien de fois il fait monter le toutou en question sur le canapé... )+ Dés qu'il rentre dans son bureau, il ne peut pas s'empêcher de remonter son col à la John Travolta dans Grease. (Faux FAUX ! Vous n'avez pas trouvé plus ringard ? )+ D'ailleurs, il pourrait peut-être créer un cinéma plein air juste à côté de sa concession. Mais ça serait con de salir les sièges de la Maserati. (Ouais ouais, c'est une rumeur ça ?) + Il commencerait à aimer à faire la cuisine. (Faux. C'est plus une obligation qu'une passion. En plus, Baek Ho ne peut pas s'empêcher de se moquer des gens addicts aux recettes de cuisine. Franchement, rien ne vaut un bon restaurant qui coûte la blinde) +  Son nez est déformé à cause du hockey. (Faux. L'arête de son nez mérite d'être exposée dans un musée. Enfin c'est lui qui le dit, pas moi.) + Il serait un gentleman malgré ses airs de gros con. (Qui sait ?) + C'est difficile de le supporter. (Vrai, et il pense pareil pour une bonne majorité de la population).
Dis nous qui tu es !
Prétentieux, c'est le premier mot qu'utilise la majorité des personnes pour me décrire. Mes années universitaires ont prouvé à quel point j'adorais me vanter auprès des autres. J'ai toujours aimé la sensation d'être au-dessus de tout le monde mais quand c'est réellement le cas, pourquoi devrais-je le cacher ? Pour éviter de heurter leur égo ? En tout cas, je peux comprendre qu'on puisse me juger de cette façon et j'ai souvent eu le don d'en rajouter une couche pour satisfaire mon côté provocateur.

Effectivement, j'ai encore un défaut à mon actif. Celui-ci est malheureusement plus délicat à gérer. Quand je me trouve dans des situations de doute, je réagis de manière plus ou moins irréfléchie. Je ne saurais dire pourquoi j'utilise de l'ironie comme arme. Voir des grimaces prendre possession des visages des autres a été une passion cachée durant des années. C'est un moyen comme un autre pour tester la confiance des autres, savoir s'ils ont assez de caractère pour me supporter. Pourtant, je suis loin d'être un être effrayant. C'est même plutôt moi qui suis relativement peureux.

Dans une hypocrisie surjouée, je sais très bien me dévoiler et mes proches savent que je suis digne de confiance. D'ailleurs, ils ont du courage pour me supporter. En dehors de mes attitudes hautaines, je reste un jeune homme qui a envie de profiter de la vie, et donc, par conséquent, rire un bon coup. Mon humour ne me rend pas crédible, appréciant des jeux de mots qui ne touchent jamais le coeur des gens. Je sais pourtant m'amuser, l'ayant prouvé une multitude de fois lors de mes premières années universitaires. Je ne suis jamais contre une sortie, peu importe qu'elle soit improvisée ou non. Comme je l'ai suggéré, je préfère presque manger au restaurant tous les soirs au lieu d'être coincé chez moi. Qui sait ? Dans quelques années, je serais peut-être marié et ce genre de plaisirs de célibataire ne pourra pas durer éternellement. En tout cas, je saurais faire preuve de générosité. Je ne suis pas du tout radin même si je le laisse sous-entendre pour agacer mes proches. Enfin, ceux qui se laissent encore avoir par mon numéro. Mais quoi qu'il en soit, ça fait partie de mon charme, non ?

Plutôt séducteur, je ne cache pas mon amour pour les femmes, surtout les étrangères qui ont le don de me rendre marteau avec leurs airs exotiques. Cette préférence s'est renforcée depuis que j'ai créé ma concession. Il faut dire que certains hommes d'affaires se sont implantés dans notre pays novateur et la plupart du temps, ils ne prennent pas des thons comme femmes. Cela ne m'empêche pas non plus de faire mon travail. Je suis quelqu'un d'appliqué et très minutieux. C'est notamment grâce à ces qualités que j'ai pu évoluer autant, devenant mon propre patron.
omoi.namida
J'abandonne mon petit  Hwannie, j'abandonne la tête de Kris pour un souffle de nouveautés. Donc oui, ceci est un reboot  ♥️

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>moon jongup (b.a.p)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u48]jung baek ho[/url]

ps; supprimez le code inutile.



It's my life...
fallin, fallin, fallin'
Notre famille possédait un don: celui d'avoir des enfants très bruyants. Nous n'étions que deux, et dieu sait à quel point les voisins ne supportaient plus nos cris.  Ils résonnaient si facilement dans le moindre coin du quartier dans lequel résidait les Jung. A l'époque, l'insouciance et la bonne entente rythmaient nos vies et ce n'est pas certainement notre rencontre avec les deux Yoon qui auraient pu nous détourner du droit chemin. Il suffit de voir Ha Ni aujourd'hui: elle est toujours aussi folle. Enfin, pour en revenir à mon histoire, nos parents avaient pour habitude de nous laisser traîner sans nous imposer un quelconque couvre feu. Il faut dire que mon frère aîné, ou devrais-je l'enfant béni de la famille, avait déjà toute la confiance de nos parents. Dans de telles circonstances, il n'est pas surprenant de voir le cadet confronté au choix de l'admiration ou de la jalousie. Néanmoins, dans mon cas, ma vie a été semée d'embûches, m'obligeant à zigzaguer entre ces deux voies, traçant alors mon propre chemin, unique en son genre.

Comme lui, j'ai voulu être fort, rouler des mécaniques alors que je n'avais même pas un poil là où je pense. Non, j'étais loin d'avoir le physique pour mais j'étais vraiment motivé à montrer ma vraie valeur au monde entier par le biais du hockey sur glace. Pas spécialement grand, comme je le sous-entendais, je misais tout sur ma vitesse et ma maîtrise du patin à glace pour remporter la victoire au sein de mon équipe. Si j'avais réussi à m'intégrer au départ, l'image qu'ils avaient de moi a eu l'occasion de se ternir au fil des mois d'entraînement et de compétition. Je n'étais pas à leur niveau. Ainsi, la nuit, je tentais m'introduire illégalement dans la patinoire pour pouvoir poursuivre mes entraînements et être à la hauteur. Malgré mes efforts, j'étais toujours le premier à me faire décaniller le jour de matchs, me faisant croire que tout le monde avait une dent contre moi. Est-ce que je vous ai dit que je n'étais pas très intelligent, petit ? Ah ah. En attendant, je me suis heurté à un mur quand j'ai voulu parler de mes inquiétudes à mes parents, qui étaient déçus de leur dernier enfant. Comme si ma situation était comparable à celle de mon frère. Mais que faire quand votre aîné est un véritable expert en tout ? Le pire, c'est que celui-ci n'a pas cherché à me rabaisser. Il m'a souvent encouragé avant de me laisser tomber pour le Canada, pays du hockey. A partir de ce moment, la pression a augmenté d'un cran.

Si certains savent contrôler leur stress, je ne faisais pas encore partie de ceux-là. En effet, après avoir reçu autant de coups, je commençais à avoir un peu peur d'enfiler les patins. J'avais des difficultés à rester concentré dans le match, ce qui désespérait mon entourage ainsi que ma propre équipe. Aussi, à la suite d'un choc, on m'a laissé sur le banc de touche pendant des mois. Pour quelles raisons ? Tout d'abord, cette sensation de panique s'est renforcée. Et puis, avec le temps, pourquoi le coach aurait donné une seconde chance à un jeune loin d'être compétent. Entêté, j'ai eu du mal à l'accepter, surtout avec tous les sacrifices que j'ai fait auparavant. Il m'a fallu plusieurs semaines pour digérer la nouvelle et comprendre que je devais trouver le moyen de rebondir. Choisir un autre sport a été une des premières idées que j'ai eues en tête. J'ai donc visionné une multitude de vidéos de sport, me servant même des jeux olympiques pour trouver une activité honorable. Mon choix s'est finalement porté sur l'escrime.

" Allez. " En garde, mon jeu de jambes s'est rapidement amélioré au point que mon club finisse par miser sur moi, au bout de deux années de dur labeur. Entamer l'escrime à l'âge de ses douze ans peut parfois être un handicap car il y a toujours des concurrents qui ont commencé plus jeunes. Mais qu'importe, j'étais déterminé à ne pas revivre l'expérience passée, et d'ailleurs, j'ai même pu forger mon identité, ma propre identité. En effet, le fait de ne plus avoir à supporter mes petits camarades dans la même partie, je devais affronter seul mes adversaires. Quoi de mieux pour enfin renforcer un égo, bien trop souvent blessé.  J'en ai même fini par prendre la grosse tête. On a compté sur moi, on m'a permis d'avoir une meilleure réputation et donc, de ne plus entendre les moqueries que je subissais jusqu'à présent. Il faut dire que ce changement soudain dans ma vie a été compliqué à gérer, surtout en période d'adolescence. Toutes ces choses-là réunies, en plus des hormones de l'adolescence, m'ont rendu con. Et les cons, ça attire forcément les filles.

Vers mes 16 ans, il était temps pour moi de lâcher mon fleuret pour butiner les jolies fleurs de ces demoiselles. J'ai profité de ma gloire, de mon côté baratineur et séducteur pour flirter avec elles ...  Cet élan d'affection pour la gente féminine a perduré lors de mes années universitaires même si j'ai fait un bon nombre de découvertes sur ma propre personne, durant celles-ci.

L'université était une nouvelle étape à franchir. Grâce aux comptes bancaires remplis de mes parents, j'ai eu la chance de ne pas être obligé à trouver un travail pour survivre dans cette faculté renommée qu'est Yonsei. Toutefois, je devais gérer mes entraînements au club d'escrime tout comme mes autres cours. Mais pourquoi se torturer alors que notre seul rêve est de vivre de notre passion ? Faire de l'escrime mon métier était mon premier objectif. Sans tarder, j'ai mis en péril mes notes et tout simplement mon cursus universitaire. A l'époque, j'avais du mal à comprendre l'importance des examens. J'étais très déterminé et mes efforts payaient de jour en jour. Mon niveau en escrime m'a permis de mettre les pieds dans la fédération nationale de notre pays. J'ai commencé à être surveillé, même si mon comportement hautain et individualiste a été souvent décrié et critiqué. Surtout par mon équipe.

L'escrime et ses vertus, l'art de tromper son ennemi, d'étendre la moindre partie de son corps pour toucher une cible ... Je ne vivais que pour ça. Je rentrais même dans une espèce de transe quand je refermais le casque sur mon visage. Les cris de rage quand je voyais ma lumière prédominait sur celle de mon adversaire étaient quotidiens ou hebdomadaires selon la période de l'année. Malheureusement, je n'ai jamais ressenti une telle sensation quand je me retrouvais au sein d'une équipe de quatre. Ou une équipe de vauriens, comme je le disais à l'époque. L'escrime devait être mon sport, pas celui des autres. La situation est devenue trop lourde, ils n'ont pas réfléchi. Ils m'ont envoyé auprès d'un célèbre coach français d'escrime pour que je relativise. Mais quoi de mieux pour flatter un égo ? J'ai pris l'avion pour la Chine, certainement l'une des plus belles périodes de ma vie. Un court séjour, mais quel séjour !

Les réveils étaient très matinaux, la pollution de Pékin me tuait les poumons mais j'étais honoré d'apprendre de nouvelles techniques, de nouvelles stratégies qui me feraient briller. Mon coach en a profité pour me donner quelques consignes afin que je garde un peu mieux mon sang froid. Le truc, c'est qu'il a vite compris que rien ne pourrait changer. Je devais voir le problème de mes propres yeux. J'étais trop égoïste, exécrable. J'étais comme lui, quelques années en arrière. Et au final, on l'a jeté dehors pour qu'il se débrouille tout seul. J'ai compris à ce moment-là que je devais arrêter de jouer au gamin immature. Or, ma fierté a été une nouvelle fois touchée dés mon retour en Corée: un champion étranger a rejoint notre club.

Ma position dans le club a soudainement changé. Et alors que je pensais avoir évolué et tenait à me racheter une bonne conduite, le fait de ne plus être le favori m'a fermé énormément de portes. Je devais me débrouiller tout seul, comme je l'avais tant souhaité durant ces dernières années. Mon entraînement n'étant plus aussi soutenu qu'auparavant, j'ai eu du mal à prouver aux autres que mon séjour en Chine a été utile. Incertain, hésitant comme le gamin qui jouait au hockey sur glace, j'ai tenté de garder la tête haute et je ne suis pas découragé facilement. L'escrime a toujours fait partie de ma vie et je ne pouvais pas laisser les autres détruire mon rêve. Et plus ou moins à mon insu, c'est ce qui s'est passé lors d'une soirée avec mon meilleur ami. Continuant à me montrer prétentieux et provocateur, j'ai cherché la merde aux mauvaises personnes. Par chance, mon meilleur ami s'en est sorti indemne tandis que de mon côté, je me retrouvais opéré en urgence , victime d'un traumatisme crânien et d'une fracture au genou. A la sortie, le chirurgien m'a dit que mon genou était trop endommagé pour faire de l'escrime à haut niveau. Complication qui n'arrive pas au bon moment, n'est-ce pas ? Et pourtant, j'ai fini par accepter bêtement l'idée, regrettant mon ancien statut. Car oui, mon départ n'est pas médical. J'ai tellement bien bossé pendant ma rééducation que le professionnel m'a assuré que je pourrais certainement y parvenir. Mais comment faire quand on a perdu foi en soi ? En acceptant une telle déclaration, en prenant une telle décision, j'ai ruiné tout ce que j'avais construit. Une erreur que j'ai tenté d'oublier en devenant un homme d'affaires.


A disgusting system, it’s like pyramid. Easy bait, swallowed up like a minnow. Fade out, fade out yo. Open your eyes wide. There’s a deeply rooted rule. Trample on it and break it. All in, always (oh yeah). ©️ okinnel.
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 18:32
:y:

T'es moche :y:


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 18:41
mais qui revoilà :y:
j'suis pas sous le bon compte pour te faire chier mais le coeur y est :heart:

bon courage pour ton reboot :cute:
Zhang Hera
Zhang Hera
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 18:44
Re coucou toi :heart:

Bon Reboot :cute:

(oui je sais, j'ai pas grand chose à dire, je reviendrai plus tard, si la connerie pour t'embêter revient) :hansa:

Ah si, j'ai bien une vanne sur ton prénom mais je l'assume pas trop, je la sortirai au moment opportun :y:


I keep thinking of you
Without a word, feelings keep growing
This can’t go on like this
How did I become this way?
How did I fall for you this much?

I don’t even know
Ra Yoo Him
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 18:54
Bueno rebooto ! Je suis bilingue espagnol t'as vu !
En vrai j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de lui !! :hot:


☽ the moon only exists because the sun does too ☼
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 19:04
:finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: rebienvenue et bon reboot :shy: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger: :finger:
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 19:18
Je vois que ton sondage a bien servi :russe:
Plutôt sympa l'deuxième gif, j'attends la fiche :perv:

FAIS NOUS RÊVER REBOOT BIEN :shy:
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 19:30
jung baek ho # give me the courage to not fall Tumblr_inline_o6ouwkl6vW1qh9f88_500
Anonymous
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 20:16
Bon reboot Lorène :heart: jung baek ho # give me the courage to not fall 1174020843
Lim Bo Bae
Lim Bo Bae
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty Mar 9 Mai - 20:22
EXCUSEZ MOI ... ON SE CONNAIT NON ? :plz:
rebienvenue ma su avec ce nouveau compte :shy:
Paix à son âme à feu Hwanbaek :y:
Je l'aimerais toujours :han: :heart:
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire ♥️


i'm not a paper doll


⋆ COME AND SAVE ME.

Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
jung baek ho # give me the courage to not fall Empty
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !