Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

avatar
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 17 Mai - 22:04
#OOTD ♦️ Yoo Him souriait à sa mère alors qu'elle s'éloignait en marchant à reculons, cette femme aux cheveux poivre et sel, aux yeux un peu trop ridés pour son âge et au visage qui cachait à peine qu'elle n'avait pas été que heureuse. Depuis qu'il était sorti du centre de détention et qu'il avait réussi à la sortir de l'enfer du foyer familial, il veillait sur elle. Bien qu'il était le fils, il s'était mit en tête qu'il était l'homme de la situation, que c'était à lui de la protéger. Il sortait souvent avec elle, ou la rejoignait dans son appartement pour des moments ensemble. Pour l'anniversaire de Yoo Him, elle avait tenu à lui faire une surprise. Manger le long de la rivière Han, terminant le tout par un gâteau qu'elle avait prit soin de choisir aux couleurs de son fils. Pas de cadeau, pas d'étrennes, elle n'en avait pas les moyens et Yoo Him ne le lui demandait pas. Passer du temps avec elle et la voir enfin profiter de la vie était suffisant pour lui. Ça pouvait paraître niais, voir utopiste, mais ils revenaient de l'enfer tous les deux. Il avait fini par la renvoyer chez elle, non pas qu'il en avait assez, mais elle travaillait le lendemain matin (le foyer dans lequel elle avait travaillé lui avait trouvé un emploi avec des horaires aménagés) et il ne souhaitait pas la voir s'épuiser pour lui. Ce n'était que le lendemain de son anniversaire, rien de plus, et ce n'était que son anniversaire, rien qui ne mérite qu'elle mette sa santé en danger. Lui par contre n'avait pas envie de rentrer dans l'immédiat. Il se voyait bien profiter de l'air printanier de cette soirée. S'arrêtant à un des quelques combini le long de la rivière, il passa s'acheter un soda avant de s'arrêter non loin de l'air de skate-park où quelques jeunes s'entraînaient. Il les regarda un moment en sirotant sa boisson. Il allait se remettre en marche lorsqu'un chien effrayé par les mouvements et le bruit des skaters traversa la rampe se mettant en danger. Yoo Him chercha du regard le propriétaire de la pauvre bête mais celui-ci continuait de courir n'importe où, perdu et effrayé. Croyez-le ou non, le jeune homme avait une faiblesse pour les animaux, outre ses peluches Tigrou bien évidemment. Attendri par la détresse de la boule de poils, il se recula un peu du skate-park, puis fini par s'accroupir tout en appelant l'animal en faisant claquer sa langue. D'abord hésitant, le chien fini par s'approcher, reniflant cet humain avec beaucoup de précaution avant de se sentir assez en sécurité pour le laisser le toucher. Presque instantanément, un grand sourire étira les lèvres de Yoo Him qui tout en caressant l'animal lui parlait d'une voix posée pour le rassurer. « Et il est où ton maître mon pote ? » Parce que c'était ça la grande question, à qui état ce chien ? Il ne pouvait pas le remmener chez lui, mais n'avait pas envie de le laisser là, il ne le ferait pas d'ailleurs.
©️ CHARNEY


He's like the moon. Parts of him hidden away. ☾
avatar
Lee Hye Sun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 29 Oct - 2:53

Tenue & Le joli petit toutou | « Baek Ho, je sors Shiro, tu veux venir ? » Un simple signe de la main depuis le canapé sur lequel mon colocataire est avachi me suffit pour comprendre que, non, Monsieur ne viendra pas. Haussant donc les épaules, un faible sourire amusé sur le visage, j'accroche la laisse au collier de mon chien et quitte l'appartement, direction la rivière Han pour une petite balade bien méritée. On a de la chance, en plus... Il fait beau mais pas trop chaud. Et pour une fois que je n'ai pas de travaux sur lesquels bosser, je compte bien profiter de cette petite sortie avec Shiro, ce gentil petit cocker que j'ai adopté il n'y a pas si longtemps que ça. Trois petites semaines, tout au plus, à vrai dire. D'ailleurs, lorsque je l'ai vu à l'animalerie, ce fut le coup de foudre... Je n'ai jamais eu d'animal de compagnie avant lui. Beaucoup trop de voyages, un emploi du temps trop chargé sur les premières années d'université et, surtout, un appartement pas assez grand pour pouvoir accueillir une boule de poils. Mais maintenant que je vis dans un espace plus grand, j'ai décidé de sauter le pas (avec, bien évidemment, la permission de mon colocataire) et, depuis, Shiro fait partie intégrante de ma vie. Une vie pourtant déjà bien riche dans laquelle je me dois, à présent, de concilier les responsabilités que j'avais déjà avec celles que je me suis engagée à prendre dès l'instant où j'ai quitté cette animalerie avec la boule de poils dans les bras. Et cela commence par la petite pause pipi, à raison de trois ou quatre fois par jour. Marchant d'ailleurs pendant plusieurs minutes, nous atteignons finalement les abords de la rivière Han, encore pas mal fréquentés à cette heure-ci par quelques enfants qui se sont retrouvés pour jouer au ballon, des couples qui profitent des dernières heures d'ensoleillement pour se balader main dans la main et d'autres maîtres qui, comme moi, sont venus promener leur petit ami plein de poils. Au bout d'un petit moment, je sens d'ailleurs Shiro s'agiter à mes pieds, à la vue d'un autre chien ma foi beaucoup plus grand que lui. Toutefois, ce que je prends, dans un premier temps, pour de l'excitation à l'idée de voir un « copain », s’avère finalement être de la crainte. En effet, les oreilles baissés et la queue entre les jambes, mon petit cocker se met à laisser échapper de faibles couinements et, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, décide de prendre la poudre d'escampette, tirant ainsi brusquement sur la laisse que je lâche malencontreusement, sous le coup de la surprise. « Shiro ! Reviens ici ! » Et mince... Me mettant à courir derrière le chien qui, malgré mes appels, ne s'arrête pas, je parcours bien plusieurs centaines de mètres et le perds même de vue l'espace de quelques secondes, avant de finalement le retrouver près du skatepark, en compagnie d'un jeune homme. M'arrêtant alors de courir, je laisse échapper un « Mon dieu, merci, tu es là ! » dans un murmure plus pour moi-même qu'autre chose et reprends rapidement mon souffle, mes mains posées sur mes cuises, avant de finalement m'avancer doucement vers eux. Toutefois, alors qu'un sourire reconnaissant prend possession de mon visage et que je m’apprête à manifester ma présence, je me stoppe bien vite dans mon élan, quand je finis par me rendre compte que ce jeune homme, accroupi auprès de Shiro, un grand sourire accroché au visage, n'est autre que Yoo Him. Vision qui me surprend pas mal, soit dit en passant... M'avançant alors un peu plus, je penche légèrement la tête sur le côté et souris, avant de lâcher à l'intention du jeune homme : « Coucou toi ! » D'ailleurs, en m'entendant, Shiro finit par relever la tête et se précipite vers moi, excité et apparemment débarrassé de toute peur. M'accroupissant alors à mon tour, je lui caresse la tête et laisse échapper un rire. « Oui, oui, c'est moi, petit coquin ! Tu m'as fait une belle frayeur, tu sais ? » Je relève ensuite la tête vers Yoo Him, que je gratifie d'un sourire. « Merci beaucoup de l'avoir récupéré ! » De nouveau, je laisse échapper un rire et rajoute, amusée et taquine : « Peut-être que c'est moi qui devrais t'appeler Superman, en fin de compte ?! » Ça fait quand même deux fois qu'il me sauve la mise. C'est pas rien...
©️ CHARNEY


« little miss sunshine »
EVERYTIME SHE LAUGHS SHE HOPES HE'S WATCHING. HOPING THAT HE WILL FALL FOR HER SMILE JUST AS HARD AS SHE FELL FOR HIM yoosun


avatar
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 29 Oct - 20:19
#OOTD | Il y avait plein de raisons pour lesquelles Yoo Him préférait les animaux aux êtres humains. Il mettrait trop de temps à toutes les énumérer mais il y avait d'abord le fait qu'aucun animal n'était mauvais. S'ils tuaient, c'était par instinct de survie, pour se nourrir, point. Il n'y avait aucune idée de cruauté chez eux, aucun vice, aucun plaisir à voir un autre être souffrir alors que chez les hommes... (et les chats peut-être aussi mais là n'est pas la question) Et puis il y avait ensuite le fait que les animaux seraient les derniers à vous juger. Peu importe ce que vous aviez fait, qui vous étiez, votre passé, votre présent ou même votre futur, les animaux vous prenaient pour ce que vous étiez et vous acceptaient ainsi, c'est pour ça qu'il les aimait. D'ailleurs, pour les travaux d'intérêt général qu'il avait dû accomplir, une partie avait eu lieu dans un refuge animalier. Il avait adoré être au contact de ces animaux, des chiens surtout qui, comme lui, réclamaient à la vie une deuxième chance. Travailler là-bas lui avait aussi ouvert les yeux davantage sur les ordures que peuvent être les humains. Comment des soit disant êtres évolués pouvaient parfois avoir un comportement aussi barbare envers d'autres êtres vivants ? Alors ce jeune chiot perdu... Ça réveillait chez lui une douceur qu'il ne montrait que trop rarement. Il était plus calme que jamais face aux animaux, car c'était ce dont ils avaient besoin et d'affection aussi. Le chiot était effrayé et perdu, après quelques secondes à le caresser et le rassurer d'une voix tranquille, la boule de poils remuait à nouveau la queue et cherchait à manger sa laisse en jouant. Il avait l'air plutôt en forme et soigné, ce n'était définitivement pas un animal errant, mais plutôt un petit fugueur. Il imaginait que quelqu'un à ce moment-même courrait le long de la rivière en appelant son chien. Et il ne pensait pas si bien dire. Il était encore en train de jouer avec l'animal, un grand sourire aux lèvres lorsqu'une voix connue mais pas encore familière se fît entendre. Il releva la tête pour apercevoir Hye Sun, souriante et solaire comme à son habitude. C'était sans doute ça qui désarmait Yoo Him quand il était face à elle, en plus du fait qu'il la trouvait réellement jolie. Il était surpris de la voir là, son sourire tressauta. Leurs chemins se croisaient souvent, pas que ça le dérangeait. Bien loin de là en fait et c'était bien ça qui était perturbant pour lui. C’était comme si la vie lui envoyait de grands signes qu'il s'obstinait à ignorer ou ne saisissait pas tout simplement. Il n'était pas certain que la jeune femme se soit adressée à lui ou au chien. Parce que l'animal avait l'air content de la voir, le monde était si petit qu'il s'agissait de son chien, à elle ? « Salut. » Dans le doute, il préférait être poli, bien qu'un peu penaud de se faire surprendre dans une telle situation. Il la regarda toujours surpris, oui c'était bien son chien. Le hasard était troublant, il n'y avait pas d'autre mot. Pouvait-on encore parler de hasard à un tel niveau ? Yoo Him et son non optimisme diraient oui. « Tu vas me faire croire que WonderWoman s'est faite semée par son chien ? » Il afficha un fin sourire légèrement en coin, un brin taquin. L'animal en l'entendant parler revint vers lui comme pour le remercier de s'être occupé de lui le temps que sa maîtresse le retrouve. Le coréen se fendit d'un sourire un peu plus franc face à l'animal, moins nerveux que lorsqu'il regardait la jeune femme. « Tu m'avais caché qui était ta maîtresse mon pote, t'es un petit cachottier ! » L'animal tenta de lui mordre le plat de la main en jouant, ce qui fît doucement rire Yoo Him. Après quelques secondes, il reprit contenance et releva la tête pour regarder Hye Sun. « Il s'appelle comment ? » Parce qu'il doutait que « mon pote » soit le nom qu'elle lui ait donné. « Il est mignon. » Finit-il par ajouter, comme si c'était important. Pour lui ça l'était en réalité. « C'est fou quand même. » Lâcha-t-il finalement. Son air un peu hébété témoignait de la surprise suscitée par le fait de se retrouver ainsi nez à nez avec elle, une nouvelle fois.
©️ CHARNEY


He's like the moon. Parts of him hidden away. ☾
avatar
Lee Hye Sun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 11 Déc - 1:39

Tenue & Le joli petit toutou | Lorsqu'après cette course poursuite des plus endiablées, je parviens enfin à retrouver Shiro, un sentiment de soulagement me submerge. Il aurait pu lui arriver n'importe quoi... Il aurait pu se faire attaquer par un autre chien ou quitter les abords de la rivière et finir sous les roues d'une voiture et, rien que d'y penser, un léger frisson me parcoure. Si une telle chose était arrivée, je m'en serais terriblement voulue. Je n'ai jamais eu d'animal avant Shiro mais ces boules de poils me rendent gaga... Et ne serait-ce qu'imaginer qu'il puisse leur arriver du mal... En fait, je ne préfère tout bonnement pas me l'imaginer. Je me sens déjà bien assez coupable vis à vis de ce qu'il vient de se passer. Terriblement coupable de ne pas avoir su gérer une telle situation. Une chance, toutefois, que Yoo Him ait été là... Si cela n'avait pas été le cas, je serais certainement toujours en train de courir comme une demeurée derrière mon petit coquin de compagnon. Ainsi, après avoir salué le jeune homme, c'est avec un sourire reconnaissant mais également quelque peu gêné que je m'empresse de le remercier. Je lui dois bien ça... Et peut-être​ un verre aussi ? Ou une glace, pourquoi pas ? Apres tout, le temps est parfait pour déguster un peu de crème glacée. Mais bon, passons. Ce n'est pas vraiment le moment. D'autant plus que je suis rapidement arrachée à mes pensées lorsque le Sango, apparemment d'humeur taquine, finit par prendre la parole pour évoquer la fuite du petit cocker et la facilité avec laquelle ce dernier est parvenu à m'échapper. Feignant alors d'être étonnée par de telles allusions, les traits de mon visage s'étirent en une expression des plus offusquées alors que je m'exclame : « Moi, me faire semer par un petit chien ? » Une moue exagérément sérieuse prend ensuite possession de mon visage, tandis que j'hoche doucement la tête de gauche à droite comme pour réfuter les dires du jeune homme. « Mais non, voyons ! Tu n'y es pas du tout ! En fait, j'étais juste en train de m'entraîner. Une mise en situation, au cas où ce genre de chose arriverait à un gentil citoyen coréen... La routine, quoi ! Mais comme il fallait que ça fasse un minimum réaliste alors forcément on pourrait croire, je te l'accorde, qu'une petite boule de poils est parvenue à me semer. Mais ce n'est vraiment pas ce que tu crois... » Sauf que ce n'est pas demain la veille que l'on risque de m'attribuer l'award de la meilleure menteuse. Encore moins avec une histoire pareille. Me stoppant donc net dans ma petite tirade en voyant ce léger sourire moqueur orner le visage de Yoo Him, je gonfle finalement les joues et fronce légèrement le nez, avant de laisser échapper sur un ton faussement bougon : « Oui, bon, ça va... J'ai été surprise ! Ça arrive à tout le monde, non ?! » Cependant, mon visage se charge bien rapidement d'un nouveau sourire alors que j'observe Shiro quémander des caresses et s'amuser avec le jeune homme. Scène qui, pour être honnête, a le don de m'attendrir. Quand je vous disais que ces bêtes me rendent complètement gaga. Ou peut-être que... Bon, ok, je l'avoue. Voir Yoo Him sourire de cette manière au contact du petit chien est également plutôt attendrissant. Faut dire que c'est la première fois que ça arrive. Ou, tout du moins, la première fois que je suis témoin d'un tel comportement de la part du requin. Alors oui, c'est à la fois surprenant et plutôt mignon à voir. N'importe qui trouverait ça mignon, d'ailleurs. Enfin, je crois... Mais soit. Secouant légèrement la tête, mon regard finit par croiser celui du jeune homme. « Il s'appelle Shiro. » Et, une nouvelle fois, un sourire étire mes lèvres au compliment du jeune homme, bien que celui-ci ne me soit absolument pas adressé. Faut dire que ça fait quand même toujours plaisir quand quelqu'un vous dit que votre petit compagnon à quatre pattes est mignon, pas vrai ? D'ailleurs, quelque peu curieuse, pour le coup, je finis par demander : « Tu m'as l'air de beaucoup aimer les chiens. Tu en as un, toi aussi ? » Reportant ensuite mon attention sur Shiro qui se roule à présent dans l'herbe, je relève toutefois bien vite la tête vers Yoo Him. « Oui, en effet... C'est fou... D'ailleurs, je ne m'attendais pas à te croiser, ici. Tu viens souvent ? » A force, le pauvre va finir par croire que j’enquête sur sa vie et le stalke. Entre toutes mes questions et le coup du petit cupcake que je lui ai apporté hier, pour son anniversaire... Anniversaire dont j'ai appris la date en zieutant son gns, soit dit en passant. D'ailleurs, en parlant de ça... « Au fait, il était bon ? Je veux dire, le cupcake ? Je suis allée l'acheter dans une nouvelle tarterie tenu par un pâtissier étranger qui a ouvert ses portes il n'y a pas très longtemps. Je n'y étais jamais allée avant mais on m'a dit que ce qui s'y faisait été excellent alors... »
©️ CHARNEY


« little miss sunshine »
EVERYTIME SHE LAUGHS SHE HOPES HE'S WATCHING. HOPING THAT HE WILL FALL FOR HER SMILE JUST AS HARD AS SHE FELL FOR HIM yoosun


avatar
Ra Yoo Him
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 11 Déc - 10:25
#OOTD | Les chiots étaient souvent fugueurs, parce qu’ils testaient les limites de ce qu’ils pouvaient faire et de ce qu’ils avaient le droit de faire. Alors vu la taille de la boule de poils, pas étonnant qu’il ait tenté une petite fugue. Et vue la grosse frayeur qu’il s’était lui-même fait, sa jolie maîtresse pouvait être tranquille, il n’allait pas retenter l’expérience de sitôt. Yoo Him, lui, adorait l’innocence des chiens à cet âge, c’était le début du dévouement aveugle qu’ils allaient vouer à leurs maîtres. Sans le savoir, c’était le genre d’amour que recherchait Yoo Him, qu’on l’aime malgré tout, malgré ce qu’il avait pu faire. Alors c’était sans doute pour ça qu’il avait une telle faiblesse pour les chiens, il aimait ce qu’ils lui donnaient sans aucun jugement. Même les petites morsures du chiot alors qu’il voulait jouer ne le dérangeaient pas. Il continuait de doucement chahuter l’animal du plat de la main tout en écoutant Hye Sun se justifier de ce petit sprint qu’elle venait d’exécuter. Il hochait doucement la tête, les yeux plissés et ses lèvres ne formant plus qu’une petite ligne alors que, bien évidemment, il ne croyait pas un seul mot de ce qu’elle était en train de lui dire. Il essayait de faire semblant sans vraiment se donner de mal, et la petite lueur amusée dans ses yeux trahissait bien ce qu’il en pensait réellement. « Je vois. Tu t’dois de t’entraîner si tu veux rester une Wonder Woman au top. » Tout comme elle, il tenta de paraître le plus sérieux possible. Il finit par détourner le regard pour reporter son attention sur le chiot qui jouait toujours avec sa main sans pour autant lui faire mal. « Shiro… » Répéta-t-il en s’adressant à l’intéressé qui s’aplatît au sol les fesses en l’air pour toute réponse. Il était définitivement joueur, comme tous les chiots, et Yoo Him revint l’embêter pour le divertir, un sourire aux lèvres. « Oui le courant passe bien entre eux et moi, mais j’n’en ai pas pour le moment non ce serait trop contraignant dans les dortoirs. Tu fais comment d’ailleurs ? » Demanda-t-il en relevant le regard vers elle. Parce que de mémoire ce n’était pas autorisé et même si les Sango aimaient enfreindre les règles, celles-ci s’étant alourdies récemment il voyait mal la jeune femme prendre le risque d’abriter son chien au dortoir et prendre le risque de se faire expulser. Il restait quand même stupéfait de cette rencontre. La ville contenait des millions d’habitants, et il arrivait à tomber sur elle par hasard, c’était fou, il n’avait pas d’autre mot que celui-ci. Pas que ça ne lui était jamais arrivé de tomber sur quelqu’un par hasard, mais quand même, il se retrouvait dans la même fraternité qu’elle, puis ils se rencontraient ainsi… Malheureusement, Yoo Him ne croyait pas aux signes du destin. Pourtant, tout ça ressemblait bien à de grands panneaux lumineux mis par la vie sur son chemin. « Hum je – » Il allait répondre qu’elle le coupa dans son élan, il la regarda en fronçant légèrement les sourcils avant que sa bouche ne fasse un petit « o » qui disparut dans un fin sourire alors qu’il comprenait où elle voulait en venir. « Tu pourras retourner là-bas alors il était très bon, merci. » Il l’avait déjà remerciée, mais le refaire ne lui ferait aucun mal, ni à elle. « D’ailleurs ma mère tenait à m’offrir la version supérieure du cupcake, d’où le fait que je sois là, et parce qu’elle sait que j’aime bien me balader ici. » Il n’était donc pas surprenant de l’y trouver au final. « T’as su comment au fait ? Que c’était mon anniversaire j’veux dire. » Parce que de mémoire il ne lui en avait pas parlé. Il n’en parlait pas à grand monde d’ailleurs, pour lui ça restait un jour comme les autres, même s’il devait l’admettre, l’attention de la jeune femme l’avait surpris mais surtout touché. Comme s’il voulait que ces deux humains se souviennent de sa présence, Shiro jappa en courant entre les jambes de Hye Sun. Yoo Him eut un petit rire en voyant à quel point la petite bête regorgeait d’énergie. « J’crois qu’il en a assez de cette petite pause, il veut qu’tu l’emmènes voir le monde. » C’est que vu comme il était petit, tout devait lui paraître immense. Yoo Him, qui jusque-là était encore accroupi, finît enfin par se redresser non sans grimacer et râler un petit coup, il avait tenu cette position trop longtemps. « C’est plus de mon âge tout ça. » Dit-il un peu pince-sans-rire, faisant ainsi référence au fait qu’il venait de prendre un an de plus.
©️ CHARNEY


He's like the moon. Parts of him hidden away. ☾
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?