Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit !
Les défis RP !
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en
réussissant les défis RP ! Pour plus d'infos, c'est par ici !
Date de la MAJ du mois de novembre
La maj de novembre aura lieu le dimanche 6 décembre !
N’oubliez pas de vous mettre à jour ainsi que de remplir vos activités rps
et / ou absence et ralentissement. Merci :heart:
Ils sont attendus
what my heart tells me to do (jinah) JLM0KC9R_owhat my heart tells me to do (jinah) JLM0KC9R_owhat my heart tells me to do (jinah) JLM0KC9R_owhat my heart tells me to do (jinah) JLM0KC9R_o
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nouvel Echo Dot (4e génération), Enceinte connectée avec Alexa
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Aller à la page : 1, 2  Suivant

what my heart tells me to do (jinah)

Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Lun 5 Juin - 14:30

what my heart tells me to do
jinah ♥

Le 18 octobre est un jour comme les autres pour la plupart des gens. Bien sûr, il y a des exceptions à ce principe. Il y a peut-être des examens pour certains quand d’autres fêteront la bonne fête à leur proche, saint du jour. Et puis, il y a ceux qui devaient passer un bon moment mais qui se retrouvent seuls, un air mélancolique sur le visage. Aujourd’hui, on aurait dû fêter nos deux ans de relation, Jin Hyun et moi. Alors, je fais naturellement partie de cette dernière catégorie. J’ai tâché de sourire, de me sentir bien et de passer une journée classique en allant faire un peu de shopping. Le tiroir de ma commode est ouvert depuis plusieurs minutes mais la seule chose à laquelle il fait face, c’est une personne complètement plongée dans ses pensées. Des pensées heureuses la plupart du temps comme si je devais regretter la décision que j’ai prise il y a plusieurs semaines. Et pourtant … Je crois que je suis plus tranquille. J’évite de me faire du souci pour lui, comme j’avais tant eu l’habitude de le faire, il fut un temps.

J’aurais peut-être dû mettre un peu de musique en fond sonore. La situation serait moins pénible bien que je suis à l’origine de celle-ci. Au lieu de rester dans le dortoir, j’ai préféré me perdre dans mes pensées, toute seule dans mon appartement. Celui-ci me paraît très vide, encore plus aujourd’hui. Oh oui, ce fameux vide est peut-être aussi grand que celui dans mon cœur. Ce n’est pas certainement ces petits souvenirs dans mon tiroir qui risquent de m’aider à tourner la page. Malgré la tristesse qui me ronge, j’exprime une forme de soulagement quand je manque de sourire en voyant quelques photos de notre séjour à Paris. Au moins, et contrairement à ce que j’aurais pu penser, je n’ai aucune rancune, aucune haine. Est-ce qu’on est capable de ressentir une telle chose quand on agit comme des adultes pour la première fois de sa vie ? Mordillant ma lèvre inférieure, je recouvre finalement le tout avec quelques foulards que je ne porte même plus avant de me lever et de jeter un coup d’œil par la fenêtre. Quelques feuilles ont commencé déjà à tomber alors l’automne a pris possession de la capitale coréenne depuis peu. Je ne suis pas spécialement préoccupée par le réchauffement climatique. En fait, je me rappelle très bien à quel point j’aimais cette saison, il y a deux ans. Deux ans d’amour, deux ans de pur bonheur ou presque. Je secoue légèrement la tête et appuie sur le premier bouton pour allumer la chaine hi-fi qui se trouve non loin. Je devrais peut-être boire quelque chose pour me changer les idées. « Yah… Lee Su Ah ! »  Et si tu arrêtais tout simplement de te torturer pour une fois ? Comme si un simple thé pourrait arrêter cet élan de nostalgique qui te frappe ? Ça serait bien trop simple. Je me mets donc à chantonner pour me convaincre alors que je suis finalement interrompue dans mon choix de sachet par quelqu’un qui toque à ma porte. Surprise, je ne pensais pas qu’on viendrait me rendre visite ici. La plupart ne prendrait pas ce risque. Ah ah. Quittant alors ma petite occupation, je me dirige vers la porte d’entrée avant qu’un air surpris prenne possession de mon visage. Comment aurais-je pu m’y attendre ? Est-ce le manque qui me fait croire qu’il est derrière la porte ? Est-ce qu’il est au courant qu’on est … ? Machinalement, je tourne la clé avant d’entrouvrir la porte. «  Jin Hyun ? » Je n’ai rien à cacher mais disons que je ne sais même pas comment je devrais me comporter face à lui.




#kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Jeu 6 Sep - 15:36

what my heart tells me to do
su ah & jin hyun = jinah ♡

Un long soupir s'échappe d'entre mes lèvres alors que mon regard, lui, fixe l'écran noir de ma télévision depuis cinq bonne minutes. Cinq minutes passées à réfléchir. Et à quoi ? A ma bêtise, tout simplement... Sans oublier toutes les erreurs que j'ai pu faire jusqu'à aujourd'hui... Une succession de mauvais choix, en grande partie dus à cette trop grande fierté que je n'ai de cesse de traîner avec moi où que j'aille. Et fierté à cause de laquelle je pourrais bien finir par tout perdre, à commencer par Su Ah, si je ne fais rien pour y remédier... D'ailleurs, ne l'ai-je pas déjà perdue avec toutes mes conneries et tous ces non-dits accumulés depuis plusieurs mois, maintenant ? J'aimerais croire que non mais au vu des circonstances actuelles, je doute que se faire de faux espoirs soit la meilleure idée qui soit. J'ai essayé pourtant... Voilà des jours que je lutte pour tenter de me changer les idées. Pour ne surtout pas penser à elle. A nous... Mais c'est d'autant plus difficile qu'aujourd'hui est un jour spécial pour nous. Ou du moins, cela aurait dû en être un... Celui qui aurait marqué nos deux ans de relation. Bien sûr, pour le Jin Hyun d'avant, ce genre de « futilités », comme je les aurais certainement nommées, ne signifiaient pas grand chose. Cela ne signifiait même rien, en fait... Et puis Su Ah est arrivée... Su Ah... Si elle savait à quel point elle me manque... A quel point je m'en veux. Peut-être ne suis-je pas le seul fautif dans l'histoire mais je suis conscient d'en être pour beaucoup. Parfaitement conscient... Et si il y a quelques mois en arrière, je pensais que tout rentrerait dans l'ordre, aujourd'hui, je sais pertinemment que les choses ne s'arrangeront pas d'elles même et que je suis certainement le seul à pouvoir faire en sorte qu'elles s'améliorent. L'ennui c'est que, comme pour beaucoup de choses, c'est plus facile à dire qu'à faire. Je connais la solution à tous nos maux. Parler. Lui dire ce que je ressens. Et dis comme ça, ça paraît simple. Mais ça ne l'est pas. Pas pour moi, en tout cas... Puis, qui me dit qu'elle acceptera de me parler ? Après tout, je n'ai pas été très tendre avec elle les dernières fois. Elle serait totalement en droit de m'envoyer sur les roses comme j'ai pu le faire avec elle. Quel idiot... Posant ma tête sur le haut du dossier du canapé, je laisse de nouveau échapper un soupir et ferme les yeux quelques secondes, avant de finalement les rouvrir. Il faut que j'aille la voir, je n'ai pas le choix. Et puis, qui ne tente rien n'a rien, pas vrai ? C'est certainement ma dernière chance de recoller les morceaux. La seule... Me levant donc du canapé, je me dirige vers la porte de l'appartement, attrapant mes clés de voiture au passage, et me rends sans plus tarder chez Su Ah. Après dix petites minutes de route sous une pluie battante, je me retrouve d'ailleurs devant sa porte et autant vous dire que je n'ai jamais eu l'air aussi misérable et perdu qu'en ce moment même. Prenant toutefois une légère inspiration, je finis par toquer à la porte et ferme les yeux un court instant, l'attente me paraissant terriblement longue. Tellement longue que je suis presque soulagé de voir Su Ah apparaître. Comme si j'étais persuadé qu'elle ne viendrait pas ouvrir... « Salut... » Pourquoi c'est si bizarre ? Et si... Compliqué ? J'en viendrais presque à regretter d'être venu jusqu'ici, finalement... Cependant, maintenant que je suis là, je m'interdis de revenir sur mes pas et demande donc, légèrement hésitant cela dit : « Je peux rentrer ? »

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Dim 16 Sep - 16:59

what my heart tells me to do
jinah ♥️

Toutes les bonnes choses ont une fin. Cette expression, j’ai essayé de la répéter sans cesse pour me convaincre d’avoir fait le bon choix, de n’avoir fait aucune erreur en tournant le dos à cet homme dont je suis désespérément amoureuse. Pendant plusieurs mois, j’ai voulu obtenir des réponses à nos problèmes. Maintenant, cette souffrance a été remplacée par une autre. J’ignore si on peut réellement les comparer. Je me pousse à me dire que le temps n’aurait rien arrangé dans cette situation. Je peux juste mettre un semblant de pommade sur mon cœur brisé, lui promettant que le meilleur reste à venir ? Le truc, c’est que j’en suis tout aussi sceptique que lui. Jin Hyun avait fait de moi une femme meilleure. Plus généreuse, plus aimante et souvent remplie de bonnes attentions. Notre idylle ? Je n’aurais jamais pu imaginer vivre quelque chose d’aussi merveilleux. J’avais tenu à être à sa hauteur, lui qu’on traite comme étant le pire des enfoirés, avait tout d’un ange. C’était mon ange, celui que je ne pourrais jamais trahir. En ces temps, je ne demande pas à mon cœur de tout effacer. A la rigueur, tirer des leçons de nos erreurs et certainement se dire qu’on ne pouvait pas avoir aucun remord. J’avais tout donné, vraiment. Mon temps, ma patience, ma passion à son égard. Il était normal d’être fatigué physiquement et surtout psychologiquement. L’amour ne devait pas être constamment un combat. Alors que bon dieu, j’aurais rêvé de gagner cette bataille contre notre nid à problèmes. Enfin, tout cela pour dire que j’aurais pu écrire un livre aussi gros que la Bible pour narrer mon histoire avec Park Jin Hyun. Je n’ai d’ailleurs aucun besoin de regarder des photos pour m’en rappeler. C’est juste que son visage me manque, et plus particulièrement son sourire. J’avais un peu perdu l’habitude de le voir celui-ci. Me secouant, je décide de quitter ma chambre pour regagner le salon. Or, je n’en ai pas l’occasion de m’y arrêter bien longtemps puisqu’une personne semble être à ma porte d’entrée. Je ne suis pas certaine qu’un de mes proches m’ait prévenu d’une prochaine visite. Pour être honnête, j’avais l’espoir qu’on me foute la paix. J’avais un million de choses à faire, et parmi ces dernières, j’avais opté pour une profonde nostalgie, sentiment que je déteste en temps normal. Mais allez perdre la personne qui vous est le plus cher au monde avant d’émettre une critique… D’ailleurs, en parlant du loup, je ne peux cacher ma surprise en le voyant dans le couloir de mon immeuble. La seule chose que je parviens à dire, c’est son prénom. A l’intonation de ma voix, je suppose que je ne le mets pas en confiance. Moi non plus également. Je ne connais pas les termes du nouveau contrat mais les visites surprises vont être difficiles à gérer. Je suppose que nous allions devoir faire tous les efforts du monde pour s’y faire. Nous évoluons dans le même cercle d’amis depuis plus de deux ans en fait. Contrairement à mes dires antérieurs, je ne me rappelle pas avoir été seulement amie avec Jin Hyun. Notre attirance mutuelle avait frappé dès le début. On ne va pas non plus me demander de rencontrer sa nouvelle copine ? Eurk. Je ne vois pas Jin Hyun avec une autre comme je ne peux pas m’imaginer dans les bras d’un autre. Étrange de tenir un tel discours quand je suis celle qui a enclenché ce processus. Bref. Mes réflexions le poussent à lui poser une question. J’en avais oublié la politesse. « Ah oui. Pardon. » Je me décale un peu pour le laisser entrer et refermer la porte aussitôt. « Je suis surprise de te voir ici. » Et pour éviter tout malaise supplémentaire, je rajoute. « Enfin pour le coup, c’est toi qui as été le plus surpris… Par la pluie. » Je le gratifie d’un sourire et scrute les alentours. « Tu veux boire quelque chose de chaud ou une serviette pour t’essuyer ? » Gagnons du temps avant de connaître l’origine de sa visite.. Hm.




#kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Dim 7 Avr - 2:13

what my heart tells me to do
su ah & jin hyun = jinah ♡

Si je me trouve à présent face à cette porte, seul obstacle qui me sépare de Su Ah, je ne peux néanmoins me consoler en me disant que le plus difficile est derrière moi. Certes, venir jusqu'ici fut plutôt compliqué, étant donné les circonstances. Après tout, je ne sais pas comment la jeune femme va réagir en me voyant. Il est donc vrai que je prends totalement le risque de me faire claquer la porte au nez et, franchement, je le mériterais, même si je préférerais clairement que les choses ne se passent pas de cette manière... Ceci étant dit, le plus dur reste à venir et, pour être honnête, ce n'est pas la réaction de la jeune femme qui me fait le plus peur dans l'immédiat. Car, si j'ai réussi à faire le chemin jusqu'ici sans être pris par une soudaine envie de faire demi-tour, je n'ai pour le coup absolument aucune idée de ce que je pourrais bien lui dire... Par quoi commencer ? Comment m'y prendre ? C'est le flou total dans mon esprit. Cependant, ce dont je suis certain, c'est que je n'ai aucune envie de me résoudre à l'idée qu'elle et moi, c'est fini. Parce que je n'ai pas envie d'avoir à ressentir une nouvelle fois ce sentiment de manque lié à l'absence d'une personne dans ma vie. J'ai déjà assez donné à ce niveau, il y a de cela presque quinze ans, et j'ai mis énormément de temps pour finalement l'accepter. L'accepter seulement car j'ai beau avoir essayé de m'en convaincre pendant toutes ces années, je ne m'en suis pas vraiment remis. Il n'y a qu'à voir à quel point je flippe à l'idée de voir une autre personne qui m'est cher sortir de ma vie... Toutefois, la différence avec la première fois c'est que cette fois je peux faire quelque chose pour éviter que ça arrive. Ou je peux essayer, en tout cas... Planté devant sa porte, j'attends donc que la jeune femme vienne m'ouvrir et, lorsque cette dernière apparaît enfin, j'ai un peu de mal à cacher le malaise que je ressens. Me reprenant cependant rapidement, je finis par pénétrer dans l'appartement et j'esquisse un léger sourire, amusé mais aussi un brin gêné, aux paroles de la jeune femme. « Oui, c'est vrai... J'ai été surpris... » Et pas qu'un peu. D'ailleurs, ce n'est que maintenant que je m'en rends finalement compte mais j'ai quitté mon appartement tellement à la hâte que je n'ai même pas pensé prendre une veste avant de sortir, et ce, en plein mois de novembre, alors que dehors il pleut averse et qu'il fait un froid de canard... Quel idiot... Je suis bien partie pour choper la crève... Heureusement, je peux encore compter sur Su Ah. Fixant d'ailleurs la jeune femme pendant plusieurs secondes, un brin surpris (faut dire que je m'attendais à une toute autre question), je finis cependant par hocher la tête. « Hm... Je veux bien une serviette, s'il te plaît... » Rangeant ensuite mes mains dans les poches de mon jogging à moitié trempé, tandis qu'elle se dirige vers la salle de bain, je jette un coup d’œil autour de moi, franchement pas très à l'aise. Ce qui contraste d'ailleurs plutôt pas mal avec le comportement plus « serein » dont fait preuve Su Ah. Aurait-elle déjà réussi à tourner la page ? Est-ce qu'il est trop tard ? Secouant légèrement la tête à cette pensée, je laisse échapper un soupir et murmure, pour moi-même : « T'es qu'un idiot, Jin Hyun. Franchement, c'est tout ce que tu mériterais... » En plus, voilà que je commence à me parler tout seul. Cette histoire me rend vraiment maboul...

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Lun 13 Mai - 20:57

what my heart tells me to do
jinah ♥

Quelque peu bousculée par cette interruption, ce n’est rien comparé à la surprise qui m’attend derrière cette porte. L’imprévu est un domaine abstrait que je ne porte pas spécialement dans mon cœur. Revoir Jin Hyun après toutes ces semaines et cet échange des plus cruciaux me fait rater un battement voire deux. Pourtant, je parviens à garder la tête froide et l’invite à entrer dans mon appartement sans lui demander la raison de sa venue. A ce sujet, je me demande si le jeune homme saurait y répondre d’une traite. Il faut dire que beaucoup de questions sont restées sans réponse jusqu’à lors.  C’est notamment ce qui m’avait déplu, me poussant à prendre des dispositions qui me rendent terriblement amère en ce jour important. Jetant un coup d’œil sur l’état de Jin Hyun, je finis par lui proposer une serviette après avoir pris soin de refermer la porte derrière lui. J’aurais aimé qu’il me prévienne de sa venue mais à tous les coups, j’aurais été bien plus stressée. Réfléchir n’était plus une bonne idée. C’est con à dire mais je tenais à rester digne en le voyant sur le pas de la porte. Je voudrais me comporter comme une adulte et être en mesure de discuter librement avec lui... Je n’arrive pas à me faire à l’idée de ne plus l’avoir dans ma vie. Et pourtant, je vais devoir m’y faire … Mes mains s’agrippent autour de la serviette propre comme si elles étaient à la recherche d’une bouée de sauvetage. En fait, je ne sais pas quoi lui dire, ni à quoi m’attendre. Je souffle discrètement un bon coup et reprends le chemin inverse pour rejoindre le salon où m’attend Jin Hyun. Est-ce qu’un jour je pourrais prendre des bonnes résolutions ? Non, ça serait minimiser notre relation. Quelques secondes plus tard, je lui tends la serviette. « Tiens … Tu en as bien besoin. » J’esquisse un léger sourire et me dirige vers la table. Je ne lui propose pas de café, ne sachant pas l’objet de sa visite. Si elle sera de courte durée ou non … Je prends place sur une chaise et pose mes avant-bras sur la table, évitant de jouer maladroitement avec mes doigts, signe évident de nervosité. C’est ce que je finis par faire quand je casse ce silence des plus gênants. Jin Hyun n’a pas l’air d’être dans son assiette, et moi, je ne peux plus me permettre de m’inquiéter pour lui. Je l’ai déjà trop fait avant. « Alors ? » Quoi de neuf ? Les enfants vont bien ? Je pourrais en rire si je ne me perdais pas dans ses beaux yeux aussi facilement. On ne peut pas rester indéfiniment ainsi. Je me lance une bonne fois pour toute. « Qu’est-ce qui t’amènes dans le quartier ? » Traduisez par ici, pour les ignares. Quant à Jin Hyun, je me doute qu’il a compris le message. Il a dû s’y préparer. Finalement, il m'est impossible de faire semblant et de me contenter de sourire poliment. Tant pis, on ne tournera pas autour du pot.




#kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Dim 16 Juin - 12:55

what my heart tells me to do
su ah & jin hyun = jinah ♡

Je pourrais très bien m'en aller. Profiter du fait qu'elle a quitté la pièce, pour faire demi-tour. Je le pourrais... Et plus les secondes passent, plus je me demande si c'était vraiment une bonne idée de venir jusqu'ici. Tout du moins, aujourd'hui... D'un côté, j'ai cette impression de ne pas encore être prêt à les affronter, que ce soit elle mais également mes propres démons. Et de l'autre... C'est comme si j'avais une épée de Damoclès juste au dessus de la tête. Une épée menaçant de tomber à tout moment et, surtout, dans pas longtemps... Le temps m'est compté. Et si je ne fais rien maintenant, je prends le risque de voir tout ce qu'on a construit jusqu'à maintenant sombrer pour toujours. Ou en tout cas, c'est la sensation que j'ai. Le mauvais pressentiment que j'ai... Perdu dans mes pensées, le regard fixé sur un cadre trônant fièrement sur l'un des meubles de la pièce, je laisse donc échapper un soupir, avant d'être pris d'un très léger sursaut lorsque j'entends la jeune femme revenir. « Hm... Merci... » M'emparant de la serviette qu'elle me tend, je m'essuie machinalement les cheveux, puis le visage, avant de laisser le morceau de tissu reposer sur mes épaules. Finalement, ce dernier ne m'aura pas servi à grand chose et ne m'empêchera pas de tomber malade demain. Tout du moins... Si je survis à la discussion qui va suivre. D'ailleurs, quelque peu gêné par le silence qui finit par s'installer entre nous, je serais presque tenté de remercier la jeune femme quand celle-ci décide finalement de le briser. « II fallait que je te parle... » Sans blague. Elle ne l'aurait certainement pas deviné toute seule... « Je... » Glissant mes mains dans les poches de mon pantalon, je baisse légèrement la tête, incapable de croiser le regard de Su Ah. Incapable de le soutenir... Et plusieurs secondes passent alors. Doucement... Avant que je ne me décide enfin à reprendre la parole. Avant que je ne prenne finalement une légère inspiration et lève de nouveau la tête, pour laisser échapper un « Je suis désolé. » dans un souffle. Presque comme un murmure. Avant de reprendre, sur un ton un peu plus audible : « Désolé qu'on en soit arrivé là. Je... » Me pinçant légèrement la lèvre inférieure, je reprends une nouvelle inspiration. « Tout ça c'est de ma faute, je le sais. Et j'ai été idiot. » Ça aussi je le sais... « Mais tu me manques et je ne veux pas que ça se termine. » Pas maintenant. Pas comme ça... « J'ai besoin de toi, Su Ah... »

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Sam 20 Juil - 23:27

what my heart tells me to do
jinah ♥

Derrière cette attitude plutôt confiante, mon esprit est en proie aux doutes. Faire le déplacement jusqu'à mon appartement ne peut pas être anodin et je me doute, au fond, que cette conversation est importante à ses yeux, ou peut-être qu'elle l'est pour nous deux. Malheureusement, bien qu'un silence avait régné lors de mon départ du logement de notre amie commune, tout avait été clair : notre histoire était terminée. Nous avons rompu tout contact même s'il est délicat de ne plus entendre parler de l'autre après tant d'années passées ensemble, officiellement ou non. Peut-être qu'il est venu m'annoncer un changement important dans sa vie sentimentale... Et puis même si Jin Hyun aurait trouvé quelqu'un d'autre, il n'a plus rien à me prouver. Et pourtant, je ne sais pas ce qui pourrait me déplaire le plus dans cette histoire : le découvrir au tour d'un café, le voir heureux dans les bras d'une autre, elle qui aura réussi là où j'ai échoué à plusieurs reprises... Je manque de soupirer. Malgré mes grands airs, j'ai toujours été trop sentimentale et je n'arrive toujours pas à trouver les limites à ne pas franchir. De toute façon, je sais bien que je ne pourrais jamais détester Jin Hyun, bien que son sale caractère m'a rendu dingue parfois, dans le bon comme dans le mauvais sens du terme. Je ne peux pas le détester comme je ne peux plus me permettre de continuer de l'aimer. Bien que cette fin me reste encore à travers la gorge, c'était certainement la meilleure décision à prendre... Il me faisait souffrir comme j'étais persuadée de le faire souffrir également. A quoi bon continuer ? Je fixe le danseur, attendant qu'il s'exprime. J'ai l'impression que ce moment dure une éternité mais ce n'est rien comparé à la suite. En effet, c'est à mon tour de prendre plusieurs secondes pour savoir comment réagir à cette annonce... Nous sommes à des années lumières de ce que j'imaginais. Je suis à deux doigts de ressentir du soulagement et pourtant, le jeune homme m'agace. Ce mot est peut-être trop fort par rapport à ce que je ressens réellement à cet instant mais je me demande  à quoi il joue. J'aurais aimé entendre ces mots (et bien d'autres) plusieurs semaines voire même mois avant qui auraient pu nous aider à surmonter cette épreuve. Pourquoi seulement maintenant ? Pourquoi aujourd'hui ? Je dois faire abstraction de ce sentiment de bonheur, qui me laisse amère à la fin du compte... Lui aussi, il me manque mais je n'ai pas d'autres choix que de lui répondre : « Jin Hyun... » Je prends mon courage à deux mains pour ne pas baisser la tête comme il a pu le faire... Je sais bien que venir ici lui a demandé beaucoup d'efforts mais je ne veux pas lui mentir. Enfin, si... Aish, je suis complètement perdue. « C'est moi qui suis désolée... Nous avons déjà eu cette discussion tous les deux. » Je me mordille la lèvre inférieure sachant que je vais remuer le couteau dans la plaie. « Tout s'est déjà terminé ce jour-là et tu le sais bien, comme tu sais que j'aurais aimé entendre ces mots sortir de ta bouche bien avant. On n'a pas arrêté de se disputer à la fin... » Ces disputes ne ressemblaient pas à celles que nous avons connues jusqu'à lors. Nous n'avons pas réussi à les surmonter, c'est un fait... « Tu ne peux pas revenir ici, me dire que tu as besoin de moi après tout ce temps. Encore moins aujourd'hui. » Parce que c'était notre journée, notre anniversaire et je ne l'ai pas oublié. « J'avais besoin de toi... » Employer le passé n'est pas révélateur de mes véritables sentiments mais je ne peux pas me permettre de lui dire. Dieu sait que ça me coûte beaucoup de lui dire ça mais ai-je le choix ? Je n'ai pas envie que cette conversation découle sur une nouvelle dispute. Mon ton de voix n'est pas sec, elle trahit quelques-unes de mes émotions.... Et pourtant, je finis par me demander si, lui, il pourrait finir par me détester d'avoir dit ça.




#kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Lun 20 Jan - 15:23

what my heart tells me to do
su ah & jin hyun = jinah ♡

J'en suis conscient que revenir comme ça, après plusieurs mois, et surtout quand on prend en compte la façon dont s'est terminée notre dernière discussion, c'est assez... inconvenant. Après tout, tout dans mon comportement ce jour là laissait à penser que je préférais mettre un terme à notre relation. Et, très honnêtement, je mentirais si je disais que je ne l'ai pas pensé, l'espace d'un court instant. Pas parce que je ne croyais plus en notre couple, loin de là. Mais, sur le moment, le fait que cela puisse être la meilleure décision à prendre pour que la jeune femme ne souffre plus de cette situation – car, ça aussi, j'en étais conscient – m'a plusieurs fois traversé l'esprit. Sauf qu'aujourd'hui, je m'en veux... Pour ça et pour tout le reste... J'aurais dû lui dire ce que j'avais vraiment sur le cœur. Ou, au moins, lui dire quelque chose et non pas la laisser quitter cet appartement comme si cela me laissait indifférent de la voir partir. Car, j'étais loin de l'être, clairement... En fait, la regarder partir, avait même été l'une des choses les plus difficiles à supporter. Et la regarder partir, sans rien tenter pour l'en empêcher, m'avait presque semblé surhumain. « Je sais, Su Ah... » que je laisse donc échapper aux paroles de la jeune femme. « Et, crois moi, j'aurais aimé être capable de te dire tout ces mots bien avant... » Comme j'aurais voulu être capable de mettre un terme à tous nos maux, ce jour là. « Mais je... J'étais pas prêt... » Et, c'est vrai... Je ne l'étais pas. Cependant, je sais très bien que cette excuse ne suffit plus. Il me faudra plus que ça dorénavant pour ne serait-ce qu'espérer avoir une toute petite chance de pouvoir de nouveau embrasser la femme que j'aime, un jour. Et les quelques mots que finit par prononcer Su Ah me le font définitivement bien comprendre. J'avais besoin de toi... Cette phrase, je me la prends comme un coup de poignard. Pas seulement parce qu'elle pourrait signifier que la jeune femme est passée à autre chose – même si cette seule pensée me rend complètement malade – mais aussi parce qu'elle me rappelle à quel point j'ai été égoïste et à quel point je l'ai faite souffrir. « Su Ah... » Je m'en veux tellement... « Je suis désolé.... Je ne pensais pas que... » J'essaye, vraiment... Mais j'ai du mal. Beaucoup de mal à mettre de l'ordre dans mes pensées. Par quoi commencer ? Comment le lui dire ? Tout ça me donne mal à la tête... « Je n'ai pensé qu'à moi, qu'à mes états d'âme et je sais... Je sais que je t'ai fait souffrir et, pour tout ça, je m'en veux. Je n'ai jamais voulu que ça se passe comme ça mais... » J'étais trop fier. Trop fier pour admettre que j'avais peur. Peur de mes sentiments pour la jeune femme et, surtout, de ce que ces derniers avaient réveillé en moi lors des récents incendies qui avaient frappé la Yonsei. Ce traumatisme et cette peur de l'abandon que j'avais tenté de refouler pendant tant d'années mais qui avaient resurgit sans crier gare et avec tellement de facilité, lorsqu'en arrivant devant l'université j'avais été incapable de trouver Su Ah parmi les personnes qui avaient réussi à sortir du bâtiment en feu. Ce jour là, j'avais eu la peur de ma vie... Parce qu'il m'était tout bonnement impossible d'imaginer que je puisse la perdre, elle qui était devenue si indispensable à ma vie. Et, aujourd'hui encore, cette idée me rend dingue. Complètement dingue et si vulnérable... « S'il te plaît, Su Ah... Pardonne moi... » Ma voix se brise presque quand je prononce ces quelques mots. Car je voudrais tellement qu'elle me pardonne mais, en même temps, je comprendrais qu'elle ne le fasse pas. Après tout, c'est moi qui l'ai repoussé en premier. Je n'aurais que ce que je mérite. Rien que ce que je mérite... « Je te promets de faire des efforts et je te promets que tout ira mieux mais, s'il te plait, me laisse pas... » Car je ne le supporterais pas. Pas encore une fois...

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Lee Su Ah
Lee Su Ah
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Dim 16 Fév - 10:09

what my heart tells me to do
jinah ♥

Combien de jours ai-je patienté ? Combien de jours ai-je attendu son appel ? Avant et après cette dernière altercation, j'ai continué d'espérer que Jin Hyun puisse me revenir, qu'il puisse revenir sur sa décision. Le silence dans lequel il s'était mu n'avait pas d'autres interprétations que l'abandon. Alors, j'ai été usée de l'attendre, d'attendre quelque chose qui ne viendrait jamais jusqu'à aujourd'hui. Malheureusement, ses quelques excuses ne répondent pas à mes attentes, ces attentes qui ne sont cessées de se réduire au fil du temps.  J'aurais aimé croire en ses mots mais je suis fatiguée de les entendre. Au fond, et c'est peut-être ce qui est le plus malheureux, j'ai tout simplement cessé de croire que Jin Hyun pourrait changer. Pendant un instant, je me demande s'il a essayé de se mettre à ma place avant de débarquer ici sans prévenir. J'apprécie l'effort mais il est bien trop faible comparé à tout ce qu'il doit réparer. Mon coeur en premier. Je ne veux pas lui faciliter la tâche parce que j'ai peur que cette histoire continue de tourner en rond. Toutefois, au lieu de lui fermer la porte au nez, je l'ai laissé entrer. Sans m'en rendre compte, je lui donne une énième chance de s'expliquer. C'est à Jin Hyun de la saisir, une bonne fois pour toutes. J'échappe un rire jaune. " Oui, je la connais bien cette excuse. " Penser que je suis en position de force est une terrible erreur. J'ai beau avoir l'occasion de choisir la suite des événements, j'avais accordé cette possibilité auparavant au jeune homme. Et même si ce n'était pas le cas, la discussion s'avère compliquée pour moi. Elle était inattendue et j'étais confrontée peut-être à une once de rancune. Je ne savais pas ce que je désirais le plus au fond en dehors du fait que je ne voulais plus souffrir. Je me retiens de poser ma main sur ce coeur qui bat la chamade. Je me sens honteuse d'être encore touchée par ses mots mais rester complètement insensible devant l'homme que j'aime encore me paraît tout bonnement impossible. J'espère juste que mes mots n'iront pas complètement dans ce sens. C'est trop peu, c'est trop faible. Je prends une respiration profonde. " Pourquoi tu me fais ça, Jin Hyun ?  Arrête s'il te plaît.. " Ma tête et mon coeur sont à deux doigts d'exploser. Je ne sais pas lequel va remporter la victoire mais bon sang, qu'est-ce que je me sens mal. " Tout semble être fichu entre nous. C'est trop tard. On ne pourra rien y changer même si ça m'attriste, même si ça me coûte de le te dire. " Parce que je t'aime de toutes mes forces et que je t'ai déclaré ma flamme.  Tu ne m'as jamais donné ton coeur, Jin Hyun, pas entièrement en tout cas. Et puis, tourner autour du pot, c'est ce qui a rythmé nos dernières querelles. " C'est à mon tour d'être égoïste. Tu ne cesses de me répéter que tu n'es pas prêt... Maintenant, tu me dis le contraire et pourtant rien ne change. Ce que tu me dis, c'est comme un mauvais refrain que j'écoute en boucle depuis des mois ! " C'est finalement la franchise, la raison qui a fait taire mon coeur pour le protéger ou pour nous protéger. " Tu comprends que c'est difficile pour moi de croire que tu as changé.  C'était déjà ta dernière chance. Qu'est-ce que je peux dire, faire de plus.. C'est fini, Jin Hyun... C'est fini. "




#kerushirei


My heart that shakes and deepens. Love is locked in the sea a dazzling feeling. The night of the Han River walking together, I heard your sweet voice laugther and said: i will forever and ever cherish our blooming days, babe.
hush - primary
Park Jin Hyun
Park Jin Hyun
❝ STAFF MODO ✯ DEMON SQUAD
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty Dim 5 Juil - 13:55

what my heart tells me to do
su ah & jin hyun = jinah ♡

Réveille toi, Jin Hyun ! T'es en train de la perdre ! Ces mots résonnent en boucle dans ma tête et je déglutis difficilement, tandis que mon coeur se serre un peu plus à chaque mot que prononce la jeune femme... Pourtant, je savais que cela ne serait pas facile. Que ce n'est pas en un claquement de doigt que je réussirais à la faire revenir... Et, à vrai dire, le fait qu'elle puisse ne jamais me pardonner m'avait même traversé l'esprit. Sauf que cette hypothèse là, j'avais fini par la chasser d'un revers de la main, refusant catégoriquement d'y croire et, de ce fait, de m'y préparer... Quelle grossière erreur de ma part, cela dit. Car quand, finalement, j'entends ses trois derniers mots, ceux-là même que j'espérais ne jamais entendre, mon coeur se brise. C'est fini, Jin Hyun... Pendant plusieurs secondes, je reste interdit, les bras ballants. J'aimerais avoir mal entendu. Que tout cela ne soit qu'un cauchemar. Mais c'est bien réel. Ces mots sont bien réels... « C'est vraiment ce que tu veux ? » que je laisse alors échapper, dans un souffle, le ventre noué. « Tu penses réellement que tout est fichu entre nous ? Qu'il ne reste plus rien à sauver ? » Ma gorge se serre quelque peu, alors que je fais un pas vers elle, hésitant, et un léger tremblement s'empare de mon corps. Imperceptible à l'oeil nu mais bien là et si peu familier pour moi... « Tu le penses sincèrement ? » Les battements de mon coeur s'accélèrent, et cette peur que j'ai tant de mal à avouer, je la ressens toutefois dans chacun de mes membres, dans les quelques gouttes de sueur qui descendent le long de mon échine et dans les frissons de plus en plus fréquents qui me parcourent. « S'il te plait, Su Ah... Ne me fais pas ça... » Je sais que j'ai merdé, que je t'ai fait du mal mais, je t'en supplie... Ça ne peut pas être fini... « Je ne supporterais pas de te perdre. Pas toi... » Une nouvelle fois, je déglutis avec difficulté et ma gorge commence à me faire mal. J'ai cette impression d'être redevenu un petit garçon. Ce petit garçon effrayé à l'idée de perdre un être cher. Ce petit garçon totalement impuissant... Et ça me brise à l'intérieur. Parce que, clairement, je ne peux pas imaginer ma vie sans elle. C'est impossible... Elle est la seule et unique femme capable de me rendre heureux. La seule avec laquelle je me vois faire ma vie. Alors, non... Elle ne peut pas me laisser. Elle n'en a pas le droit. Parce que je ne le supporterais pas. Pas encore une fois... J'en ai d'ailleurs le souffle coupé, rien que d'y penser, et ces larmes que je croyais taries depuis si longtemps, ces larmes qui n'avaient plus jamais coulées depuis des années, je les sens lentement me monter aux yeux, alors que je finis par lâcher, désespéré : « Je sais que je t'ai déçu et que je n'ai pas le droit de te demander de croire à nouveau en moi mais je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, Su Ah. C'est... C'est impossible. Je... » Puis, de nouveau, mon pouls s'accélère, me donnant l'impression que mon coeur pourrait quitter ma poitrine à tout moment, et le souffle me manque. « J'ai besoin de toi... » Une fois de plus, ma voix se brise, et je sens une larme dévaler le long de ma joue. La première larme depuis 13 ans... Car jamais je ne m'étais senti aussi fragile, aussi démuni, si ce n'est ce jour, il y a 13 ans, où l'on m'a retiré cette personne à laquelle je tenais plus qu'à ma propre vie. Et, putain, j'avais oublié à quel point ça faisait mal... Terriblement mal. Je suis d'ailleurs parcouru d'un léger spasme alors qu'une seconde larme suit le chemin de la première et, sans même m'en rendre compte, mon corps ne m'obéissant plus, je réduis la distance qui me sépare de la jeune femme et attrape ses mains, les serrant dans les miennes. « T'es la femme de ma vie, Su Ah, et... Bon sang ! Je sais que j'aurais dû te dire tout ça bien avant et que c'est peut-être trop tard à présent mais c'était plus fort que moi... J'avais peur, Su Ah... Peur de mes sentiments pour toi et peur de ce qu'il pouvait réveiller en moi. Parce que j'ai déjà failli te perdre une fois et que ça me rend fou, tu comprends ?! Ça me rend fou, rien que d'y penser et merde, Su Ah... » Je me stoppe dans mon élan mais ça ne dure qu'un instant. Un très court instant, tandis que mon coeur martèle encore plus fortement dans ma poitrine, et je finis par ajouter, presque à bout de souffle : « Je t'aime... » Et voilà... Ces trois mots, ces sept lettres que j'ai toujours pensé si fort mais que je n'ai jamais réussi à prononcer, avant aujourd'hui, je les ai enfin dit... Enfin... Et, bon sang, ça fait du bien. Tellement de bien... Comme si l'on venait de me soulager d'un poids. D'ailleurs, sans même réfléchir, je viens finalement prendre la jeune femme dans mes bras, enfouissant mon visage dans son cou, et laisse échapper dans un murmure, à peine audible : « Je t'aime tellement, Su Ah. A en crever... Alors je t'en supplie, ne me laisse pas sinon je... » Ma voix s'évanouie ensuite, couverte par quelques sanglots que je tente d'étouffer, le visage toujours dans le cou de la jeune femme... Ne me laisse pas, Su Ah...

Code by kerushirei


- ❇️ -
this is real love

You know I'd fall apart without you. I don't know how you do what you do, cause everything that don't make sense about me makes sense when I'm with you. When I wrap you up, when I kiss your lips, I wanna make you feel wanted. And I wanna call you mine, wanna hold your hand forever and never let you forget it.
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: what my heart tells me to do (jinah) what my heart tells me to do (jinah) Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Evénement explosion !
Malgré ces temps difficiles, on vous souhaite un joyeux mois de novembre et on espère vous réchauffer le coeur avec ce petit Calcifer adorable ❤N'oubliez pas l'événement explosion en cours ! Lutter contre les effets du gaz toxique qui se promène dans le bâtiment pour sortir et sauver les centaines de vie vous apportera peut-être un bon karma et peut-être plus, qui sait.