82 024 points ♛
21 membres
22 086 points
11 membres
49 219 points
19 membres
27 414 points
13 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 
ITS SUMMER TIME !! Le soleil a ramené des neeeeews ♥ // DECOUVREZ L'EQUIPE D'ANIMATION ♥ // JOYEUX ANNIVERSAIRE MAINSCHOUETTE ♡♡ AKA KWON JAE IN - HANDSOWL ♡

Page 1 sur 1

avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9557-yu-yong-sun-dragon-de-papier-q http://www.shaketheworld.net/t9503-yu-yong-sun-fureur-du-dragon http://www.shaketheworld.net/t9556p10-yu-yong-sun
T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Mar 6 Juin - 21:35

T'as cru que les requins portaient des maillots de bain ?
ft. Nude Mermaid
Sombre couloir par quelques veilleuses éclairées, infimes flaques d’eau à la surface du carrelage qui formaient des sillons au passage de mes pas. Discrètement, petit renard rusé et fin limier, je me glissai dans l’obscurité à travers les vestiaires menant à la piscine de l’université où aboutit mon parcours furibond. Il n’y avait pas un bruit, à peine le murmure de l’eau du bassin assoupie qui  planait dans l’atmosphère humide. J’étais, pensais-je seul perturbateur de la quiétude du lieu. Sac jeté par dessus mon épaule, l’anse d’un seau, prolongement de mon bras le long de mon corps, détenu entre mes doigts, capuche sur la tête, je ne venais en ce lieu, en cette heure tardive de la nuit bien évidemment pas pour faire trempette. Les bains nocturnes n’avaient guère de charme à mes yeux, du moins pas tout seul évidemment. Seul, je n’aurais pas dû l’être. Cependant, mon compagnon manquant n’était pas non plus de ceux avec lesquels j’aspirai à me mouiller pour un bain de minuit. Je n’étais pas de ce bord, non merci sans façon. Je préférai les femmes quand bien même celles-ci aurait autant de courbes qu’une planche de surf. Heureusement que cette dernière ne se contentait pas de faire la planche justement au plumard… Euh, non, je ne pensais pas à quelqu’un en particulier, absolument pas ! Je secouai la tête et tandis que mes pieds avaient cesser quelques instants de se mouvoir, je me remis en marche pour m’approcher du bord du bassin. Accroupis, je posai alors mon seau, fis glisser la hanse de mon sac qui toucha le sol afin que je puisse entreprendre de fouiller à l’intérieur. La mixture était presque prête, je n’avais plus qu’à mélanger deux ingrédients dans mon fameux sac. C’était pratique de connaitre des apprentis chimistes. Mon pote Calvin regrettera de ne pas avoir pu m’accompagner pour ce coup que nous avions préparer depuis plusieurs jours. On était pas certains du résultat. Notre petit ajout à la composition de l’eau sera-t-il encore visible demain matin, ou bien les premiers baigneurs le découvriront en faisant les frais une fois dans l’eau, la peau « joliment » colorée ? Je souris à la perspective que dans un cas comme dans l’autre, je n’avais pas intérêt à oublier de planquer ma petite caméra pour ne rater aucune miette de notre farce. Les gars de la Dream Team s’en plieront en deux à voir ça ! Je l’espérais. Au pire des cas, si tout ceci s’avérait caduque, je me serais au moins amuser à m’infiltrer pour déverser une épaisse mixture colorée de rose (si en plus, on s’imaginait que c’était un coup des pyo, ce serait encore mieux) et moussante qui se répandait incroyablement bien à la surface de l’eau. Ce ne fut qu’alors, qu’au loin, quelques bulles d’oxygène et un clapotement me fit remarquer la présence d’un poisson dans le bassin. Ou plutôt d’une sirène ! Surpris sur le coup, j’en perdais l’équilibre à renverse, les fesses sur le carrelage du pourtour de la piscine, mon seau basculant dans un plongeon sonore sous la surface de l’eau. Mes yeux suivirent alors la propagation du produit dans l’eau qui se rapprochait du poisson. Je m’y attendais tellement pas qu’aucun son ne sortir de ma bouche tandis que je lui adressai des signes de la main en pointant l’index sur l’épais colorant qui gagnait du terrain. J’ignorai si elle avait vu. Un son parvint enfin à émaner de ma gorge :
« A-Att-Attention ! »
Ouais, c’était tout ce que je trouvais à dire. Pour le coup, il semblerait que j’étais tellement surpris que je n’eus pas le réflexe de me tirer comme le connard que j’étais à la laisser se débrouiller dans cette mélasse. Peut-être le regretterai-je…


You're a Critical Beauty
Don’t look at me like that What are you so curious about How did your voice become like that? I feel hot all of a sudden I’m going crazy because of you © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13621-cho-soo-young-escape-the-reality-get-lost-in-madness#588739 http://www.shaketheworld.net/t13598-cho-soo-young-i-wanna-fly-hi http://www.shaketheworld.net/t13620-cho-sooyoung#588737
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Jeu 8 Juin - 14:18

T'as cru que les requins portaient des maillots de bain ?
ft. pervy hyung
Enfeindre les règles, c’était comme une deuxième nature chez elle. Ayame n’était pas un piont de la société qui obéissait sagement et suivait un chemin déja tout tracé par d’autres. Alors, ce soir-la encore, elle serait cette jeune femme éprise de liberté et emmerdant ces codes qui vous tiennent en cage. Déambulant dans l’université, d’un pas léger, elle chantonnait dans sa langue maternelle tout en s’attachant les cheveux en un haut chignon. Sa destination ? La piscine intérieure. Ces derniers temps, la température avait soudainement augmentée, et une envie de trempette la tentait depuis quelques temps maintenant. Petit bémol, et pas des moindres : elle ne savait pas nager. Mais heureusement pour elle, cette fameuse piscine était sur deux hauteurs. Elle avait donc pour projet de rester dans la partie ou l’eau lui arrivait aux clavicules. Elle n’était pas folle au point de risquer sa vie. Une fois arrivée, la nippone ne fit pas un détour par les vestiaires. Elle n’avait de toute facon prit ni serviette ni maillot de bain. L’endroit simplement éclairé par la lune et les faibles veilleuses se trouvant sous l’eau, elle s’arreta au bord, pour se déshabiller. Entierement. Un vrai bain de minuit. Elle glissa ensuite son corps nu dans l’eau tiede. La température était parfaite. Soupirant d’aise, la demoiselle se laissa porter sur le dos par l’eau, les yeux fermés, alternant parfois avec des aller-retour excécutés par une... nage, si on peut appeler ca ainsi.

Ce fut une voix qui la sortit de sa reverie. Attention ? Attention a quoi ? Et pourquoi n’était-elle plus toute seule ?! Regardant alors en direction de la voix qui lui était inconnue, Ayame plissa des yeux. Une espèce de masse rosée s’approchait dangereusement d’elle. What. The. Fuck ?! Sortant alors de l’eau en vitesse, faute d’etre confrontée a cette chose inconnue, la japonaise se figea. Ses vetements n’étaient plus la. Rien. Le sol était vide. Les yeux allant et venant autour d’elle, elle ne comprenait rien. Se retournant alors, elle fixa la silhouette d’homme se trouvant a l’opposé du bassin. « ... YAH ! C’est toi pas vrai ?! ». Pas pudique pour un sous, la sango commenca a faire le tour de la piscine, nue comme un vers, pour s’approcher de l‘inconnu. « C’est bien la première fois que j’ai a faire a un voleur de vetements ! Fallait directement venir me rejoindre si c’est me voir nue qui t’intéresse ! ». Dommage pour lui, il était tombée sur une fille a moitié nudiste, qui n’allait pas crier au scandale et quémander en bonne soumise qu’on lui rende ses fringues. « T’as pas interet a t’enfuir, assumes tes faits ! ». Enervée ? Pas du tout. Elle comptait juste donner une lecon a ce pervers, qui, en plus, s’amusait a salir le bassin ou des gens s’entrainaient tous les jours. Un petit con en résumé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9557-yu-yong-sun-dragon-de-papier-q http://www.shaketheworld.net/t9503-yu-yong-sun-fureur-du-dragon http://www.shaketheworld.net/t9556p10-yu-yong-sun
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Dim 11 Juin - 10:52

T'AS CRU QUE LES REQUINS PORTAIENT DES MAILLOTS DE BAIN ?
ft. Nude Mermaid
Je n’avais pas prévu, mais alors vraiment pas envisagé que quelqu’un puisse encore se baigner à cette heure-ci ! La piscine était fermée depuis longtemps, pourquoi était-elle encore là ? Vagabondage nocturne illégal ? Okay, dans ce cas, nous étions deux, égalité quant à l’illégalité de notre présence. J’aurais pu, j’aurais dû me tirer quand j’en avais encore le temps. À l’opposé l’un de l’autre, la nageuse qui se hâtait d’échapper à notre composition spéciale apprenti-chimiste (cette substance aurait été extra ajouté à la mousse du canon lors de la spring party trompeuse du mois dernier) ne pouvait voir mon visage. Si je m’étais enfui directement, j’aurais pu sauvé ma peau, sauf qu’une fois extraite de l’eau, ce fut la sienne, dénudée qui attira mon oeil. Pas mal roulée la sirène ! Et surtout, dotée de jolies fesses humaines qui faisaient cruellement défaut aux poiscailles. Je pouvais bien me permettre de me rincer l’oeil quelques instants, le temps qu’elle enfile ses vêtements, puis je prendrais mes jambes à mon coup avant qu’elle ne se retourne. Volte-face qu’elle fit plus subitement qu’attendu. Elle m’accusa. J’écarquillai les yeux, jetant vaguement un regard autour de moi. Persuadé qu’elle faisait référence à mon délit de pourrir l’eau de la piscine, je me demandai un instant si cette fille n’était pas stupide.
« Euh, bah, ça me semble assez évident… »
Je n’avais personne à accuser à ma place, alors pas d’autre choix que de reconnaitre mes actes. Cependant, tous deux n’étions pas vraiment sur la même longueur. Pou-pourquoi fonçait-elle droit sur moi complètement à poil ? Attaque déloyale ! Comment un homme normalement constitué peut-il rester maitre de ses pensées face à une femme dénudée ? Surtout moi, mes yeux ne m’obéissaient guère. Ils se devaient d’inspecter la moindre parcelle de son corps. Puis, le son de sa voix finit par résonner à mes oreilles :
« Hein ? Quoi ? Tes vêtements ? »
Je redressai la tête, la regardant désormais dans ses « vrais yeux », étonné. Moi ? Un voleur de vêtements ? Bon d’accord, si je l’avais vu avant, j’aurais très bien été capable de le faire, en effet. Cependant, ce n’était pas le cas ! Aurais-je été piégé par mon propre pote, Calvin le roi des voleurs qui serait passé par ici avant moi et pour cette raison qui m’aurait lâché pour notre mission ? Pas impossible du tout… Néanmoins, je ne me laissais pas décontenancé plus longtemps. Des femmes nues, celle-ci n’était pas la première que je voyais, loin de là.
« Je suis vexé, je connais bien d’autres astuces pour amener les filles à se dénuder de leur plein gré devant moi. »
Petit sourire narquois au coin de mes lèvres, j’entrepris quelques pas afin de me rapprocher d’elle.
« Je ne compte certainement pas m’enfuir ! »
Les yeux pétillants, je me penchais légèrement en avant, à sa hauteur, puant d’assurance et d’une once de provocations :
« Pour racheter ma faute et remédier à cette douce baignade manquée, je peux toujours t’accompagner sous la douche. »
Cette fille avait l’air de ne pas avoir froid aux yeux, comme moi non plus, j’étais curieux de découvrir ses réactions, et si jamais une occasion se présentait, j’avais pour mot d’ordre de ne pas la laisser filer.



You're a Critical Beauty
Don’t look at me like that What are you so curious about How did your voice become like that? I feel hot all of a sudden I’m going crazy because of you © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13621-cho-soo-young-escape-the-reality-get-lost-in-madness#588739 http://www.shaketheworld.net/t13598-cho-soo-young-i-wanna-fly-hi http://www.shaketheworld.net/t13620-cho-sooyoung#588737
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Sam 17 Juin - 9:13

T'as cru que les requins portaient des maillots de bain ?
ft. pervy hyung
Elle ne savait pas nager. Ce qui, en soit, était un comble pour une Sango, puisque leur embleme était le requin. Cependant, Ayame avait cette chance d’etre dans une fraternité si ouverte d’esprit. Ils ne l’avaient pas jugé, et bien au contraire, plusieurs membres lui avaient offert leur aide pour lui apprendre a devenir une véritable sirene. Mais la demoiselle aime relever les défis par elle meme. Quand elle se fixe des objectifs, elle se donne tous le smoyens possibles pour les accomplir. Alors, cette petite sortie nocturne –et contre les regles du dortoir- a la piscine n’était pas seulement pour son plaisir personnel. Elle voulait en profiter pour s’excercer. Ce qui en réalité était une bien mauvaise idée. Puisque si jamais quelque chose venait a lui arriver, personne ne serait la pour lui venir en aide. Mais que voulez-vous, la japonaise était ainsi : une vraie tete brulée. Néanmoins, la petite soirée qu’elle s’était programmée fut avortée par cet inconnu et son plan machiavélique. Et autant vous dire que cela lui déplaisait fortement. N’ayant pas sa langue dans sa poche, Ayame agit de suite. Ce gars avait mal choisit son moment. « Ne fais pas semblant de pas comprendre. T’es un Gumiho je suis sure. Ca vous ressemble bien ce genre d’actes. Vous faites aussi dans les pervers maintenant. ». Continuant sa marche en sa direction, Ayame remarqua bien le regard du jeune homme sur son corps dénudé. Ah, tous les memes ! Souriant en coin, pas peu fiere d’elle, elle s’arreta finalement face a lui et croisa les bras. « Oh, vraiment ? C’est pas vraiment l’impression que tu donnes pourtant. ». A son tour, et sans se gener, elle se mit a juger cet inconnu de la tete aux pieds. Il avait cet aura d’emmerdeur. Le laissant se rapprocher d’elle, la nippone soutint son regard dans celui de son vis-a-vis, le défiant meme. « Oh, je devrais etre touchée de cette proposition ? Tu vas venir me laver le dos ? Mais tu sais gamin... » Oui, bon, il était plus vieux qu’elle, mais ca, elle ne le savait pas encore. Elle se pencha a son oreille, pour y susurrer, tout en glissant sa main a l’entrejambe de l’étudiant, d’un geste assuré. « J’prend pas ma douche avec n’importe qui. Faut le mériter, si tu vois ce que je veux dire. ». Elle resserra un court instant sa prise sur le paquet, avant de le laisser sur place, allant d’un pas léger aux douches, des femmes, évidemment. Elle n’était pas idiote. Elle connaissait les hommes et leur language. Les dires de ce garcon avaient un sous-entendu peu catholique. Mais serait-il vraiment pret a les suivre, ou n’était-ce que du bluff dans un vain espoir de l’impressionner ? Ne prenant pas la peine de se retourner pour voir s’il la suivait ou non, Ayame entra dans la premiere cabine, et alluma l’eau chaude. Au moins, le point positif, c’est que du savon était disponible, et elle allait donc pouvoir virer cette odeur si propre aux piscines communes, ainsi que les possibles traces de ce liquide rosatre. S’étirant longuement, elle ferma les yeux, profitant du contact de l’eau chaude sur son fin corps.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9557-yu-yong-sun-dragon-de-papier-q http://www.shaketheworld.net/t9503-yu-yong-sun-fureur-du-dragon http://www.shaketheworld.net/t9556p10-yu-yong-sun
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Dim 18 Juin - 18:54

Cake  by the ocean
ft. Nude Mermaid
Sans perdre de mon regard inquisiteur, j’arquai un sourcil. C’était quoi ce préjugé sur les miens ? Okay nous étions farceurs, toujours prêts à nous amuser et avec une vague inconscience commune – ou effet communautaire – des risques et conséquences, mais direct parce que ses vêtements avaient disparu, forcément un gumiho était coupable ? Alors certes, j’étais de la catégorie à faire des coups foireux, mais la majorité des renards n’étaient pas vicieux ! À quelques exceptions près, et la sournoiserie ne sommeillait pas en ceux qu’on soupçonnerait le plus. Quant aux pervers, j’avais suffisamment de connaissance au sein des quatre fraternités pour savoir qu’aucune n’en était dépourvue. D’ailleurs, même au sein de ma famille, tandis que tous les  autres membres rattachés à une fraternité se trouvaient chez les gumiho, le plus en chien des Yu – mon cousin que j’aime quand il ne me fait par perdre mon taff à draguer les clientes – s’avérait être sango. Qu’importait ses préjugés, je me contentai de sourire avec une once d’ironie. Apparemment, nous étions partis pour jouer à un jeu. Cependant, pas sûr que nous suivions tous les deux les mêmes règles. Elle m’alluma comme un puceau. Ma pupille se dilata légèrement au gré de mes lèvres s’étirant. Des mains qui se frayaient un chemin jusqu’à mon entre-jambe, j’étais rôdé. En plus d’avoir une certaine expérience dans le domaine des parties de jambes en l’air, mon job d’host faisait que nombre de clientes m’avait déjà témoigné quelques avances de ce genre. J’aimais les femmes, en effet, mais mon soldat se dressait pas au garde à vous pour si peu. (Et on ne précisera pas non plus qu’il avait trouvé son général en chef sans laquelle, il ne brûlait plus guère de véritable désir car moi-même, je n’étais pas encore prêt à reconnaitre que je puisse être… accro à une nana). Néanmoins, l’audace de cette exhibitionniste m’amusait et titillait ma curiosité.
« Je vois parfaitement ce que tu veux dire… » susurrai-je à son oreille tandis qu’elle en tournait les talons vers les douches des filles.

Évidement, je ne me fis pas prier pour la suivre et en gros beauf, je vins me placer quelque peu à distance, épaule appuyer contre le mur, les bras croisés à la reluquer. Quand je voulais sérieusement draguer, je faisais preuve de plus de finesse mais là, j’adoptai l’attitude du bon gros relou. D’autant plus que je n’oubliai pas sa remarque précédente. Au bout de quelques instants, je me décidai à ôter ma veste et mes chaussures pour venir me rapprocher d’elle. Je me plaçai dans son dos, venant déposer mes mains autour de ses épaules dans un effleurement. J’inspirai puis commentai à son oreille :
« Hum… Malheureusement, je suis pas très fan de la peau rugueuse des requins… Tu dois bien être une sango pour être aussi bouffie de préjugés sur les gumiho. »
J’ôtai mes mains et reculai.
« Poncer les écailles mortes d’un dos de requin, ça ne m’excite pas franchement… »
Revenant sur mes pas, bien que mouillé par les gouttes d’eau qui m’avait atteint, je récupérai veste et chaussures, et lui fit ensuite remarquer :
« En attendant, tu n’as toujours pas de vêtements pour rentrer chez toi. Si tu rentres comme ça, je peux te filmer ? »
Malgré tout, elle avait l’air cool et j’avais bien envie de l’emmerder encore un peu.



You're a Critical Beauty
Don’t look at me like that What are you so curious about How did your voice become like that? I feel hot all of a sudden I’m going crazy because of you © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13621-cho-soo-young-escape-the-reality-get-lost-in-madness#588739 http://www.shaketheworld.net/t13598-cho-soo-young-i-wanna-fly-hi http://www.shaketheworld.net/t13620-cho-sooyoung#588737
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Mar 27 Juin - 13:14

T'as cru que les requins portaient des maillots de bain ?
ft. pervy hyung
Si quatre fraternité existaient, il était évident que des rumeurs et des clichés sur celles-ci circulaient, pas vrai ? Alors oui, de ce qu’elle avait entendu, et vécu par ses propres expériences, Ayame savait que les membres Gumiho étaient de ce style : vils et aimant les coups foireux. Non pas que les siens soient tous des anges, mais c’était une étiquette qui s’avérait exacte, qu’importe ce que ce gars dirait. Mais avoir a faire face a un voleur de vetements, la japonaise ne l’aurait jamais imaginé. On ne voyait ce genre d’affaire que dans les actualités ou dans les séries. Mais que comptait-il bien en faire, une fois chez lui ? Brr. Non, au final, elle préférait ne pas savoir. Apres avoir répondu aux provocations de cet inconnu, sans se défiler ou se démonter, Ayame se rendit donc tout naturellement aux douches. S’il comptait assumer ses dires, il allait la suivre. Qu’importe ce qui arriverait par la suite, sa curiosité était attisée. Se glissant donc sous l’eau chaude, un léger frisson remonta son échine sous ce contact agréable. Un sourire s’étira finement sur son visage angélique. Elle pouvait sentir le regard de ce jeune homme sur elle. Au moins, il profitait du spectacle. Genée ? Loin de la. Ne disant rien lorsqu’il s’approcha, Ayame le laissa glisser légerement ses mains sur elle, et son discours l’amusa davantage. Comme quoi, ils savaient bien se reconnaitre entre frat’. « En attendant, tu dois en avoir aussi, pour me poser une étiquette a ton tour. ». Passant ses mains sur son visage pour se le frotter un peu, elle se retourna finalement face a lui, cheveux trempés. Pas pudique pour un sous, elle haussa simplement les épaules sous sa fausse provocation. « Si ca peut te faire plaisir. Ca rejoindra mes habits que t’as volé. T’as vraiment des fantasmes chelous. Et puis, si jamais cette fameuse vidéo circule, c’est toi qui ira faire un petit tour en prison mon mignon. ». Se penchant pour se mettre du gel douche sur les mains, elle le fit mousser avant de s’approcher de l’inconnu et de lui en mettre sur le visage. « J’sais pas qui était cette Sango pour qu’elle ait une peau si peu agréable, mais t’en fais pas, moi, elle est toute douce. Comme un bébé requin. ». La japonaise lui offrit alors un sourire angélique avant de reculer a nouveau dans la cabine pour se savonner le corpsm lentement, sous ses yeux. « Montres moi que vous savez aussi etre gentleman, et viens m’aider a me savonnez le dos. Tu peux faire le voyeur, mais ca serait quand meme mieux directement avec moi, non ? ». Il lui avait promis des choses tout de meme, qu’il s’y tienne !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9557-yu-yong-sun-dragon-de-papier-q http://www.shaketheworld.net/t9503-yu-yong-sun-fureur-du-dragon http://www.shaketheworld.net/t9556p10-yu-yong-sun
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Jeu 29 Juin - 17:08

Cake  by the ocean
ft. Nude Mermaid
Un tour en prison ? Loin d’être effrayé à cette idée, je ne pus retenir un sourire s’épanouissant sur mes lèvres jusqu’à éclore en éclat de rire. Si elle savait ! C’était un peu un rituel familial chez nous, non pas les gumiho, mais les Yu, de faire des petits séjours derrière les barreaux. Entre les visites, les venues pour les libérations sous caution et les mises en cellule, à nous tous, limite les flics nous considéraient comme une extension de la famille. Toujours apporter une boite de Donuts pour leur donner l’impression d’être cool ! J’en rigolais alors que tout cela n’avait guère rien de drôle – quoique quand il ne s’agissait que d’état d’ivresse sur la voie publique ou de voyeurisme comme présentement, pour nous ce n’était de loin que broutilles –, mais le vécu familial ne nous avait que trop appris l’adage : il vaut mieux en rire qu’en pleurer ! Néanmoins, personnellement, je n’avais encore jamais écopé du moindre séjour en cellule. Trop rapide, trop furtif et trop fourbe pour me faire prendre ! Et surtout, aucune pitié pour les innocents qui se feraient choper à ma place. Ils avaient qu’à être plus vifs ou plus malins ! Bref, je n’étais pas là pour épiloguer des profils  criminels de ma génétique avec… Comment pourrais la surnommer ? Polochon ? Bah oui, quand mes yeux se posaient sur ses seins ou sur ses fesses, cela m’évoquait quelque chose de ferme et rebondi.
« Si je vais en prison pour toi, tu m’apporteras tes oranges ? » finis-je par répondre une fois mon souffle reprit.
Mes yeux ne manquèrent assurément pas de bien suivre les lignes de son corps au gré de ses mouvements surtout lorsqu’elle se pencha. Analyser la souplesse était primordial ! Je ne m’en cachai même pas lorsqu’elle se redressa et me fit face. Nous n’étions pas plus ni timide, ni pudique l’un que l’autre, alors pourquoi s’embrasser de faux semblants ? Je ne bronchai pas tandis qu’elle appliqua un peu de mousse sur mon visage. Bon okay, mon esprit commençait un peu à se laisser bien séduire par la perspective de la baiser dans les douches. Ce genre d’inattendu ne sont-ils pas les meilleurs ? Son petit jeu sentait bien l’arnaque et en même temps, elle savait être tentante… Je m’apprêtai à esquisser un sourire lorsque sa question m’interrompit. Son nom ? C’était vrai ça, qui m’étais-je déjà tapé parmi les Sango ? Il y en avait une que je ne pouvais pas oublier, et elle non plus ce qui m’avait valu des emmerdes, et j’en connaissais un qui allait vouloir me tuer s’il apprenait que je suis passé sur sa soeur.
« Si elle est si douce que tu le dis, alors sans doute, n’ai-je pas su la caresser dans le bon sens tout à l’heure. »
Elle s’en retourna dans la cabine, m’invitant explicitement à la rejoindre
« Tu as raison, il serait dommage que je reste sur un avis erroné sans vérifier une seconde fois. Et puis, c’est demandé si gentiment qu’il serait impoli de ma part de refuser ? »
J’ôtai alors cette fois mon t-shirt, mais oui, je gardai encore mon pantalon. J’étais suffisamment fourbe pour ne pas tomber trop aveuglément dans des pièges. Cependant, cette méfiance latente donnait un petit plus à l’ambiance de cette entrevue. Je la rejoignis alors, me plaçant derrière elle après m’etre muni de gel douche au creux de ma main. De la paume de celles-ci, je vins effleurer ses épaules puis glisser le long de son dos. Mouvements tantôt circulaires, tantôt longitudinaux, de la caresse au massage, j’en vais progressivement à descendre le long de ses reins, puis jusqu’au galbe de ses fesses. Je m’arrêtais alors, remontant à ses épaules que j’encadrai, me rapprochais afin que mon torse touche presque son dos. À travers mon pantalon, je pouvais sentir le contact, léger mais avéré de ses fesses taquinant ainsi mon entre-jambe. Je me penchai à son oreille pour lui susurrer :
« C’est un manque de souplesse qui t’empêche de le faire toi-même, ou juste parce que tu préfères te laver à deux généralement ? »
Juste un souffle pour caresser son échine, une esquisse, une promesse sans qu’elle ne se finalise. Le plaisir de jouer et de se titiller…



You're a Critical Beauty
Don’t look at me like that What are you so curious about How did your voice become like that? I feel hot all of a sudden I’m going crazy because of you © by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

ADMIN • the world is mine
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t5578-kwon-calvin-thief-of-heart#209684 http://www.shaketheworld.net/t5555-kwon-calvin-tu-sais-ce-qu-on- http://www.shaketheworld.net/t5579-kwon-calvin#209688
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Jeu 29 Juin - 18:25

COUCOUUUUU CI NOUUUUUUS
ft. la nudiste, le cochon et le plat wok
Cela faisait déjà quelques jours que Yong et Calvin prévoyait un sale coup : Colorer et mousser l’eau de la piscine de l’université afin que tout ceux qui s’y baigne se retrouve en mode fluo après ! Une blague hilarante, à s’en fendre la poire à coup de hache et rien qu’à y penser, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se marrer comme le plus grand des porcs. Parce qu’il avait hâte de voir des stabilos vivants se balader dans l’université et parce qu’il avait hâte de piéger Yong. L’américain avait prétendu ne pas pouvoir l’accompagner parce qu’il avait des choses à faire. Une excuse que le Gumiho avait avalé aisément sans sauce, sans tomates, ni oignons alors qu’il n’en est rien ! Avec Wook, ils s’étaient rendu à la piscine avec de l’avance et s’étaient cachés, recherchant la plus grosse connerie à faire pour le faire chier dans son slip ! Mais c’était sans compter sur l’apparition d’une jeune femme sauvage qui se mit carrément à poil pour aller nager. Non ? Sérieux ???? Il a bugué, a cligné cinq fois des yeux au cas où il soit en plein rêve, à mater un peu parce que plz honey avant d’avoir une illumination. « Viens on lui vole ses fringues et on lui en confectionne des autres avec des bouées ? » Chuchotait-il à Wook en riant comme le plus grand connard qu’il est. Son acolyte approuvant, ni une ni deux, le roi des voleurs se faufilait pour récupérer ses vêtements ni vu, ni connu ! C’est même plus une simple blague cette soirée, c’est la connerie du siècle !

Assez rapidement, Yong finit par apparaitre. Rien qu’à voir sa dégaine de vainqueur c’est limite si il est pas déjà aussi plié qu’une enveloppe ! Ils le regardent faire sans agir, presque ému de voir ce plan mit en exécution. « L’batarrrrrd, tema il parle à la nymphe des piscines ! ELLE LUI TOUCHE LA QUEUE !!! MAIS REGARDE IL LA SUIT DANS LA DOUCHE !!!! » Chuchote le Calvin complètement choqué et à la fois si fier. « Viens on va tout niquer ? » Calvin complètement choqué mais aussi machiavélique, chiant et lourd ? Oui aussi. Accompagné de son acolyte récemment Jeongals, ils sortent de leur cachette. Avant d’intervenir, les stylistes à le devenir récupère une bouée pour la robe, des frittes pour en faire des chaussures, balance des vêtements de la gueuse dans la piscine avant de se glisser ni vu ni connu dans les douches à l’ombre de tout regard indiscret. Putain c’est pas la canicule, c’est pas l’eau mais l’ambiance est damn trop chaude ! Le jeune homme tourne la tête et capte deux serpillères à terre. Il les attrape, en fout une sur la tête de Wook et la sienne avant d’apparaître comme un cheveux sur la soupe face à eux. « Et moi t’en penses quoi ? » Pis là il se cambre comme une femelle en chaleur avant de rigoler comme le plus gros des trous du cul. Il essaye même de faire un twerk qui ressemble à rien mais on dit que c’est l’intention qui compte. Allô la lourdeur Kwon Calvin bonjour ?




ROI DES PETITS CONS.
.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

JEONGAL • my own way
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10266-ji-sung-wook-i-m-a-poison http://www.shaketheworld.net/t10250-ji-sung-wook-i-m-a-poison http://www.shaketheworld.net/t10261-ji-sung-wook
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆  Jeu 29 Juin - 20:42

COUCOUUUUU CI NOUUUUUUS
ft. la nudiste, le cochon et le petit con
Comment en étais-je arrivé là ? Ah oui, une succession d’événements, de malchance et d’un profond ras le bol pour une fraternité qui avait élu une présidente sans même se rendre compte du gouffre vers lequel ils se précipitaient avec elle à sa tête. J’avais besoin d’action, de m’occuper l’esprit, l’invitation de Calvin avait été salvatrice et je l’avais suivi sans même me poser de question. Dans le temple de la natation, se déroulait une scène particulière, et si seulement la lassitude ne m’avait pas étreint avec tant de force, j’aurais effectivement pu trouver un intérêt réel à satisfaire ma curiosité. Sa proposition m’arracha un sourire, de ceux longtemps réprimé face à un sale tour aussi drôle et qui ne manquerait pas de d’accabler cette pauvre âme complètement dénudée. Je remerciais ma libido d’être ainsi anesthésiée, j’avais ainsi tout le loisir de pourrir sa journée à l’étudiante trop imprudente. Du coin de l’œil, j’apercevais mon meilleur ami, il avait fière allure, mais malheureusement pour lui, il était dans notre ligne de mir et n’en sortirait donc pas indemne. Désolé Yong, l’heure est aux sales tours ! « La nymphe des piscines ? J’ai déjà vu un thon plus attrayant ! » La surprise de Calvin était drôle mais complètement démesurée. « Quoi, tu vas me dire que tu n’as rien pécho dans les douches peut être ? » Malgré son enthousiasme un peu trop débordant, je le suivais, curieux de voir la situation devenir gênante pour Yong et sa conquête. Du coin de l’œil, je voyais Calvin se saisir d’une bouée avant de se diriger vers les douches. Je sentit l’humidité de la serpillère sur le dessus de ma tête avant même de la voir, mais soit, s’il avait envie de s’amuser, je le rejoignais bien volontiers. Le rire m’échappa, résonnant dans la pièce à la chaleur étouffante alors que l’américain prenait une pose désobligeante. « Moi j’admire et vous ? »  Je riais de plus belle en le voyant s’agiter de manière aussi ridicule que déplacée. J’aurais presque pu avoir de la peine pour la demoiselle qui se retrouvait coincée avec trois des membres de la Dream Team, elle ne savait sans doute pas à quel point nous pouvions nous montrer sans gêne. J’approchais de mon meilleur ami pour passer un bras sur ses épaules et replacer avec des gestes exagérés quelques franges de la serpillère qui pleurait sur mes épaules. « Tu ne nous invite même pas ? Je suis déçu, moi qui te croyais mon ami ! » Je glissais un regard vers la pauvre étudiante qui restait éberluée devant pareille intrusion en lui tendant une main. « On ne se connaît pas je crois, moi c’est Wook ! Je vois que tu manques un peu de vêtements… mais qui diable a osé te dévêtir ainsi ? Yong ! Où sont passées tes bonnes manières ? Heureusement, on est là et on t’a confectionné une tenue de notre prochaine collection ! Calvin, si tu veux bien nous présenter cette pièce unique…. »





⊹ it's where my demon's hide...

I thought that I'd been hurt before, But no one's ever left me quite this sore, Your words cut deeper than a knife, Now I need someone to breathe me back to life ©stunning

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

T'as cru que les requins portaient des maillots de bains ? ft. Ayame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La chasse aux requins ( Rang D)
» présentation de requins
» Tu savais que les dauphins sont en fait des requins gay ? - Gabriel N. Owlens
» NAHEE ~ Tu savais que les dauphins sont en fait des requins gay ?
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Défouloir :: Boîte à souvenirs :: Rp clos ou abandonnés-