51 160 points ♛
24 membres
14 327 points
16 membres
36 701 points
19 membres
15 602 points
14 membres
Tweets by stw_gossip



 
// TU VEUX SAVOIR C'QUI SE PASSE CE MOIS-CI ? :hum: CHECK LES TOO FAB NEWS !! :hot: // N'OUBLIE PAS DE DONNER TON AVIS //

Page 1 sur 1

avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13104-seon-ji-hyun-we-filled-up-our-lungs-with-the-cold-air-of-the-night#567352 http://www.shaketheworld.net/t13096-seon-ji-hyun-our-coats-both- http://www.shaketheworld.net/t13105-seon-ji-hyun#567358
Blood on the floor - ft. Xu Sae Yon. ☆  Dim 18 Juin - 17:11


Blood on the floor.
Sae Yon & Ji Hyun
2 heures du matin, la tête collée au carrelage immaculé du laboratoire, je me réveille en sursaut, aveuglée par la lumière blafarde des néons blancs qui contraste avec la noirceur de la nuit. Quelle heure est-il ? me demandai-je d’un coup, presque prise de panique à l’idée de ne pas avoir suffisamment de temps restant pour réviser le partiel de ce matin. Et combien de temps ai-je dormi ?! Je saute sur mon portable et appuie sur le bouton nerveusement afin de voir s’afficher l’horloge. Ça fait quarante minutes que je dors. Quarante minutes. Si j’écoutais un peu cette voix diabolique au fond de ma tête qui me propose d’aller dormir dans mon lit douillet, ce qui finalement serait la voix de la raison, je serais certainement plus en forme pour demain. Et un cerveau reposé est un cerveau plus productif. Mais en même temps… J’aurais envie de tout revoir, tout relire au moins une fois pour être sûre de ne rien avoir loupé. Je soupire : quelle idée de toujours s’y prendre à la dernière minute ? Bon allez, un peu de motivation, un dernier petit coup de collier et puis zou, je rentrerai au dortoir Sango. Le cœur serré mais le cerveau apaisé.

Il me faudrait des petites pinces pour garder mes paupières ouvertes. Comme sur ces photos montage que l’on voie sur internet. Mon cerveau n’a qu’une seule envie : aller se mettre en veille dans son lit douillet. Je le comprends. Par contre je ne comprends plus grand-chose de ce que je lis. Ça fait environ dix fois que je lis la même ligne. J’abandonne. Après avoir lutté pendant vingt minutes, je comprends que je ne peux plus rien faire ce soir, que mes capacités cognitives m’ont temporairement abandonné. Advienne que pourra, et quel que soit le résultat final je n’aurai plus qu’à l’assumer. Après tout, c’était de ma faute.
Avec des mouvements lourds et lents, comme les bras mécaniques d’un robot usé, je réunis les affaires que j’avais éparpillées sur mon plan de travail et les fourre à la va vite dans mon sac. On verra ça plus tard. Je me lève difficilement, fais quelques pas puis décide d’enlever mes talons pour rentrer. Je ne suis plus à ça près. De loin, on pourrait soit me confondre avec une jeune femme ivre rentrant de soirée, soit avec un zombie, à vous de choisir. Ni l’un ni l’autre n’est réellement flatteur, admettons-le. Arrivée dans le hall, je m’arrête à la machine à café pour me revigorer et tourne les talons, direction le dortoir. L’air agréable du soir et le café m’aident à y voir un peu plus clair, même si l’idée de réviser reste toujours une idée folle à ce stade. J’avance donc à allure régulière, encouragée à l’idée de retrouver les bras de Morphée d’ici peu. Soudain, j’aperçu une silhouette au loin. Ce n’était pas réellement étonnant de croiser des étudiants sur le campus, quelle que soit l’heure de la journée, mais disons que le bâtiment de sciences n’était pas celui qui était le plus visité la nuit et pourtant, la personne qui s’approchait avait l’air de se diriger vers l’endroit même d’où je sors.

Peut-être un professeur qui aurait oublié quelque chose d’essentiel. A ce moment, je baisse la tête et éparpille un peu mes longs cheveux devant mon visage pour que l’on ne me reconnaisse pas. Je presse aussi le pas. Je n’ai pas envie que l’on me reconnaisse. Je crois que personne n’a le droit d’utiliser les labos de sciences la nuit. C’est logique, autrement tout le monde aurait accès à des produits dangereux. Par chance un labo était resté ouvert, j’avais donc saisi ma chance. A ce moment précis, j’ai donc tout sauf envie de me faire pincer et de récolter une pénalité pour mon semestre voire une exclusion. J’essaie donc de me faire la plus discrète possible…

Nous nous croisons donc, pas un mot ni un geste de civilité ne sont échangés. Je souffle enfin tout l’air que j’avais gardé en apnée et continue ma route, les yeux fixés sur le sol. Un sol qui parait d’ailleurs étrange d’un coup. Je m’arrête pour l’examiner de plus près. De petites taches rouges parsemaient le sol. On aurait dit… du sang frais. Non non Ji Hyun, tu te fais des idées. Ton cerveau te joue des tours. Je continue mes pas, mais comme torturée je m’arrête et fais demi-tour. J’allais mener mon enquête, discrètement. J’avançai donc à pas légers, à la poursuite de la personne que j’avais dépassée et qui avait sûrement été blessée d’une manière ou d’une autre. J’avançai sous couvert, de peur de me faire démasquer par un enseignant de l’université, piquée par la curiosité, même à cette heure tardive.


Revenir en haut Aller en bas

Blood on the floor - ft. Xu Sae Yon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Campus Universitaire Yonsei :: Sciences, Santé & Sports :: Laboratoires-