Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 
anipassion.com
avatar
Lu Sung Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 22 Juil - 15:19
tu veux faire une surprise à hiro et kin. tu voudrais apprendre le japonais pour eux. tu sais qu’ils ne seraient pas contre te l’apprendre. ils ont même déjà commencé, mais tu voudrais le faire plus assidument. et tu peux pas vraiment vu que tu évites comme la peste kin et que hiro est occupé avec ses propres études et sa vie. du coup, t’as demandé à nao, un pyo comme toi. il est aussi japonais et il a accepté avec plaisir de te donner des cours. alors, tu te dépêches de déposer, dans ta chambre, tes affaires de classe après ton dernier cours et tu prends une planche ainsi qu’un carnet et un stylo pour noter ce qu’il te dira. tu sors rapidement du dortoir pyobeom et tu te dépêches de te diriger vers votre lieu de rendez-vous. tu vas avoir quelques minutes de retard mais tu préviens pas. déjà parce que ça sert pas à grand-chose pour quelques minutes, mais surtout parce que toi et les objets technologiques, t’y comprends rien. faudrait peut-être que tu t’y penches un jour et que rin t’explique. sauf que t’as pas le temps ou plutôt tu ne veux pas trouver le temps. tu peux pas passer du temps avec yibo et chujung, faire du skate avec rin, voir de temps en temps hiro, prendre des cours de japonais en plus de tes cours normaux pour en plus apprendre à te servir de la technologie. tu t’en passais bien en chine et tu continues de le faire maintenant. c’est pas plus mal et ça évite que tu restes bloqué sur ton écran pendant de longues heures. au moins tu vois du monde. tu finis par arriver devant la bibliothèque et tu entres dans le bâtiment, ta planche sous un bras et le carnet sous l’autre. tu aperçois nao plongé dans ce qui semble être ses devoirs et tu te racles légèrement la gorge avant de t’asseoir en face de lui. tu ne veux pas lui faire peur, alors tu préfères lui signaler ta présence. « désolé, je suis un peu en retard… » tu pourrais lui parler du fait que tu ne sais pas te servir correctement d’un téléphone et que tu n’as pas pu le prévenir, mais ce serait une perte de temps. tu poses ton skate au sol et les feuilles sur la table avec un grand sourire. « merci encore d’avoir accepté. » que tu murmures parce que t’es dans une bibliothèque. elle a beau être presque vide, tu ne veux pas déranger ceux qui travaillent. tu souris au jeune homme avant de reprendre. « comment tu vas aujourd’hui ? » t’es plutôt fier de toi quand tu t'arrêtes de parler. ton coréen est presque parfait. on entend encore ton accent chinois et tu sais pas si tu pourras t’en débarrasser un jour, mais tu n’as pas autant de mal que yibo à le parler. sûrement parce que tu as passé des journées et des nuits à l’apprendre pour être parfait. y a juste vraiment quand tu t’énerves ou c’est ta langue natale qui reprend ses droits. parce que c’est toujours plus compliqué de gueuler dans une langue qui n’est pas la sienne. alors, le chinois ressort quand tu cries pour laisser ta colère sortir.


and now i'm broken
it sucks whent the only person who can make you better, is also the one who makes you cry. so i'm gonna smile like nothing's wrong, pretend like everything's all right, act like it's all perfect, even though inside it really hurts... •• ALASKA

avatar
Uehara Nao
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 26 Juil - 14:13
Nao pose le bout de son menton sur la surface en bois de la table, un grand livre posé à la verticale devant lui, qu’il scrute de ses grands yeux. Quand il étudie ainsi, ou du moins, qu’il essaye de le faire, cela veut simplement dire qu’il s’ennuie. Qu’il aimerait bien être en train de faire n’importe quoi d’autre en ce moment. Les cours l’ennuient de plus en plus, encore plus avec cette chaleur qui lui donne seulement envie de prendre des vacances et s’amuser. Ou peut-être est-ce simplement le fait que Junji ne soit pas là qui l’ennuie. Surement ça. Le jeune homme, plus vieux, a moins de cours que lui et a réussi à prendre quelques jours pour aller voir ses parents. Problèmes de famille, le brun ne lui en a pas dit plus. Il n’est pas très bavard quand il le veut. Nao a beau avoir essayé d’en savoir plus, l’autre lui a simplement dit d’attendre. Nao veut bien attendre, mais il meurt devant la pile de travail qu’il a. A côté, il ne peut sortir s’amuser comme il aime tant, habitué à ce que Junji soit toujours avec lui. Il soupire, crayon en main et tente de dessiner quelques modèles, s’inspirant de son libre d’histoire de la mode. Il avait besoin de suivre une époque précise. Un coup d’œil à la montre de son téléphone portable, Sung Joo ne devrait pas tarder à arriver. Il a commencé depuis un moment à donner des cours de Japonais au plus vieux. Sa présence était agréable alors il appréciait ces moments passés à deux, bien que parfois la communication soit assez difficile. La langue maternelle de Nao est le japonais, quant à Sung Joo c’est le mandarin, sauf que les deux se doivent de communiquer en coréen, langue que Nao n’apprend que depuis peu. Ca l’aide aussi en quelque sorte. Avec Junji, il n’a jamais de problèmes, le jeune homme parlant parfaitement Japonais grâce à sa mère. Sung Joo arrive enfin et le garçon lève la tête de sa création dont il venait de tracer les derniers traits. Nao lui sourit simplement. « Ce n’est rien. » Une réponse qui vaut autant pour son retard que pour le fait qu’il l’aide. « Bien, je m’amuse comme tu vois. » répond-t-il ironiquement en montrant sa feuille de devoirs, avant de retourner la question au jeune homme. « Et au fait, j’ai trouvé ça l’autre jour, ça pourrait nous aider. » Il sort un petit manuel pour enfant d’apprentissage de Japonais, il l’avait trouvé dans une librairie il y’a quelques jours en voulant s’acheter son propre matériel. « Je l’ai parcouru rapidement et c’est pas trop mal. »



only fools

you're ripped at every edge but you're a masterpiece.
avatar
Lu Sung Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 5 Aoû - 18:07
c’est pas ton genre d’être en retard. enfin, t’es pas non plus rigide concernant les horaires, mais ça t’arrives assez rarement de ne pas être à l’heure à un rendez-vous. alors, tu fais tout ce que tu peux pour ne pas avoir trop de retard et ne pas trop faire attendre nao. parce qu’il est bien gentil de te donner des cours de japonais simplement parce que tu lui as demandé. t’aurais pu le demander aux frères nagao, mais entre le premier que tu ne veux plus voir, le second que tu évites et le dernier qui est aussi occupé que toi avec ses études, c’est difficile de les solliciter. alors, avec nao, tu as trouvé une alternative qui te plait bien. le seul inconvénient c’est que vous avez des difficultés à communiquer entre vous. lui parle le japonais couramment, mais a du mal avec le coréen alors que toi tu parles le mandarin et que même si tu te débrouilles pas mal en coréen, t’as encore un peu de mal. du coup, des fois, il y a des incompréhensions et il t’arrive de jurer et gueuler en chinois parce que tu sais qu’il ne comprend pas. ce n’est pas sa faute si tu n’apprends pas assez vite, mais vu que tu détestes l’échec, ça te frustre et tu en deviens colérique. heureusement que nao est patient. si ça avait été l’inverse, que tu doives lui apprendre le mandarin, t’aurais abandonné depuis bien longtemps. tu arrives enfin en vue de la bibliothèque et tu entres, planche et carnet sous la main alors que tu rejoins nao t’excusant de ton retard. apparemment ça n’a pas l’air de le déranger et tu prends place devant lui tout en lui demandant comment il va. sa réponse ironique te tire un sourire et tu réponds tout aussi sarcastiquement. « tu dois vraiment avoir une vie ennuyante si tu t’amuses en faisant tes devoirs. » c’est pas méchant et tu le taquines simplement parce que tu l’aimes bien quand même malgré qu’il joue le rôle de professeur avec toi. il te retourne la question et tu hausses simplement les épaules. tu ne vas pas forcément bien, mais tu ne vas pas mal non plus. t’es entre les deux. mais t’as pas envie de t’étaler sur le sujet. heureusement le japonais change de sujet et sort un livre d’apprentissage pour enfant. tu croises les bras sur ton torse faussement vexé. enfin, à moitié. c’est un peu dégradant d’être comparé à un enfant et tu voudrais lui dire. sauf que tu te tais. il prend de son temps pour t’apprendre sa langue parce que tu as demandé. il n’était pas obligé. alors, tu vas faire tout ce qu’il te dit, tant que ça reste dans l’apprentissage du japonais. tu récupères donc le livre et le feuillettes intéressé par les caractères qui s’inscrivent devant tes yeux. tu n’en comprends aucun. t’arrives à en reconnaitre quelques-uns, mais tu n’en connais pas le sens. « on part sur quoi alors aujourd’hui ? » que tu demandes, en relevant les yeux quelques secondes du bouquin pour lui poser la question avant de continuer ton exploration. c’est bien beau tout ça, mais si tu sais pas comment prononcer les symboles, tu seras pas plus avancé que tu ne l’es maintenant.


and now i'm broken
it sucks whent the only person who can make you better, is also the one who makes you cry. so i'm gonna smile like nothing's wrong, pretend like everything's all right, act like it's all perfect, even though inside it really hurts... •• ALASKA

avatar
Uehara Nao
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 21 Sep - 18:56
Nao n’est pas le meilleur élève qui existe, il passe plus souvent son temps à sécher ses cours qu’à y venir, pourtant, il aime sa spécialité. Stylisme. C’est vraiment quelque chose qui l’attire depuis années sans réellement pouvoir formuler son désir de vouloir s’orienter vers ce domaine là, encore trop jeune à l’époque. Mais une fois arrivé à l’université, le garçon pouvait enfin faire ce qu’il voulait et c’était naturellement qu’il s’était inscrit à ce cursus là. Petit à petit, il a réussi à donner former à ses idées et à savoir comment faire et à présent, il arrivait même à avoir contact avec certaines boutiques qui lui proposait de leur confectionner quelques vêtements sous divers thèmes. Ce n’est encore que de petits boutiques, mais il faut bien commencer quelque part pour évoluer doucement. Il est encore jeune et l’avenir entier devant lui. Alors oui, il n’était pas un bon élève, ni un bon professeur d’ailleurs. Mais il savait pourtant être doux et patient. C’est sans y penser à deux fois, qu’il avait accepté d’aider un garçon de son âge et de la même fraternité que lui à prendre des cours de japonais. C’est la langue maternelle de Nao alors il peut au moins faire ça, honnêtement. Il essaye toujours de faire de son mieux, même s’il avoue que la communication est des plus durs. Un Chinois et un Japonais qui communiquent en coréen, il n’est pas certain que ça cours réellement les rues. La frimousse de Sung Joo se détache finalement du reste des gens et lui sourit doucement en le voyant s’approcher de lui. « Ne juge pas mes sources de distraction, s’il te plait. » répond tout de suite le brun dans un ton tout aussi ironique, partant rapidement dans un rire clair. Il débarrasse rapidement ses cahiers de cours et se tourne vers le chinois. Il lui tend le bouquin qu’il avait trouvé dernièrement en pensant à lui. « Hm, tu ne veux toujours pas apprendre les insultes ? Je pense que c’est vraiment intéressant. » Il rit doucement avant de feuillter rapidement le livre entre les mains de Sung Joo. « On peut commencer par ces caractères-là, te montrer leur signification, comme les écrire et…hm les utiliser ? » Il n’est lui-même pas certain de son explication très incertaine dans un coréen plus que précaire.




only fools

you're ripped at every edge but you're a masterpiece.
avatar
Lu Sung Joo
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 17 Oct - 23:30
l’ironie de ses propos t’arrache un sourire, léger mais sourire quand même. tu ne te rappelles pas avoir vu nao rôder près des bâtiments où les cours sont donnés. mais en même temps tu ne le connais pas tant que ça et puis il est une année en dessous de toi tu penses ou deux. tu sais plus. en tout cas, tu t’assieds en face de lui, toujours ce léger sourire aux lèvres. « si ça te distrait. » tu réponds avant de récupérer le livre pour enfant qu’il a ramené. et sa question te surprend. non tu ne veux pas apprendre d’insultes. tu apprends le japonais pour parler avec kin, tu ne veux pas l’insulter, mais lui dire ce que tu ressens. « non elles ne me seront d’aucune utilité. » que tu dis en haussant les épaules. si c’est normalement ce qu’on apprend en premier dans une langue étrangère, c’est ce que tu avais appris pour le coréen avant tout le reste, cette fois-ci tu ne veux pas. cette fois-ci, tu veux apprendre des phrases entières. tu veux savoir mettre des mots sur tes sentiments si un jour il te vient l’envie de déclarer ta flamme au japonais. bon, c’est légèrement compromis vu qu’il ne se rappelle pas de toi ni même de votre amitié, mais bon, tu gardes espoir. peut-être qu’un jour, qui sait. nao vient couper court à tes pensées en feuilletant le livre et tu souris. vous allez galérer pour vous comprendre. vous n’êtes pas coréen de base et votre langue natale est incompréhensible l’un comme pour l’autre. vous n’avez que votre coréen pour vous comprendre. tu penses que le tien n’est pas si terrible que ça. le jeune homme aurait eu plus de mal avec yibo. toi, tu t’en sors quand même bien. après tout, tu ne supportes pas l’échec donc faut bien que tu t’entraines pour te faire comprendre. surtout que même s’il y a des gens qui parlent chinois ici, la majorité parle coréen. ce serait tellement plus simple si tu pouvais parler japonais. mais il n’y aurait plus d’intérêt à ce que nao te l’apprenne alors. « on commence par ce que tu veux. » que tu lâches avec un léger rire. tu t’armes de ton crayon et t’ouvres le carnet que tu as amené pour prendre des notes. « vas-y je t’écoute. c’est quoi la signification de ces caractères, comment on l’écrit, la prononciation et leur utilisation… » tu plonges ton regard dans le sien, déterminé. « je suis prêt. » on dirait presque que tu es prêt à aller faire la guerre alors que tu vas juste apprendre une nouvelle langue.


and now i'm broken
it sucks whent the only person who can make you better, is also the one who makes you cry. so i'm gonna smile like nothing's wrong, pretend like everything's all right, act like it's all perfect, even though inside it really hurts... •• ALASKA

Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?