Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

GHOST FROM THE PAST ♥ TONTONGWAK ♥

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 21 Aoû - 15:36

Gosht from the past
Ma Nah & Tonton Gwak ♥️

Encore un soir à bosser alors qu’elle aurait préféré dormir et se reposer. Les cours lui prenaient tellement d’énergie ces derniers temps … Ma Nah n’arrivait plus à suivre entre ce que sa famille lui imposait, ce qu’elle se forçait à faire et ce qu’elle désirait vraiment … Il y avait tellement de contradiction entre ce qu’elle voulait faire et ce qui arrivait vraiment … Puis Ma Nah grandissait … Elle quittait son monde d’enfant couvé et surprotégée pour faire face à la réalité et ça l’effrayait. Ça l’effrayait tellement qu’elle n’osait en parler à personne, se trouvant bien idiote et faible. Elle détestait ça, cette idée de ne pas avoir assez de courage pour affronter sa vie qui n’avait pourtant rien de bien compliqué … une famille aimante, des études qu’elle aime et qu’elle réussit brillamment. Il y avait même ce garçon qui lui plaisait beaucoup … En somme elle avait tout ce que les jeunes filles de son âge désiraient … Mais Ma Nah cachait des secrets, des faiblesses qu’elle avait bien trop honte d’avouer. Les souvenirs de cette soirée la hantaient dangereusement,  tout comme elle se détestait de ne pas savoir dire non. Ne pas savoir dire non à ses parents, ne pas savoir refuser ces heures où elle devait jouer les serveuses pour les aider, tout comme elle se détestait de ne pas savoir dire non à cette fille qui l’utilisait et qui s’amusait à l’humilier, tout comme elle se détestait de ne pas avoir su dire non à ce garçon qui lui avait offert un verre rempli de drogue … tout comme elle se détestait de ne pas avoir su lui dire non quand il l’a allongé dans ce lit et qu’il a commencé à la toucher. Forte heureusement Caden avait débarqué à temps mais il n’en restait pas moins que Ma Nah avait l’impression d’avoir été … trahie, abusé. Rien d’assez physique pour qu’elle prétendre avoir été abusé sexuellement mais son esprit n’était pas en reste. Elle s’était senti tellement impuissante … Perdue dans ses pensées elle n’entend pas tout de suite la porte du restaurant qui s’ouvre. Sautant de son tabouret rapidement elle se précipite vers l’homme qui vient d’entrer. Elle affiche un sourire ravissant en glissant une mèche de cheveux derrière son oreille. « Bienvenue ! Vous désirez une table pour combien de personne ? » il était évidemment seul mais il pouvait très bien être rejoins pas des amis ou une femme, peut-être même un rendez-vous galant s’amuse-t-elle à penser. Serrant le menu contre elle, elle attend la réponse de l’homme, une impression de déjà vu la taquinant de façon désagréable. Elle souriait de toutes ses dents, aussi jolie qu’avait pu l’être sa mère.