Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Aller à la page : 1, 2  Suivant

S O U L M A T E ft BEBEDEMAVIE REI ♥

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Les alentours de la ville
avatar
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 10 Sep - 13:27
Bom Chan jeta le torchon sur le plan de travail en soufflant de fatigue. Mais au moins ils avaient bien avancé avec Rei. « Je crois qu’on a fait plus de la moitié. Ça va le faire on aura fini avant ce soir. » Sourit-il fièrement. Il se pose sur une chaise en lançant une bière à Rei. « Merci frère de m’aider. » Dit-il en s’affalant avant de porter le goulot à ses lèvres. Il fixe le local qu’il a acheté avec l’argent de ses parents biologique et tout le matériel qui coutait une véritable fortune. Il se faisait plaisir et se moquait bien de savoir d’où provenait cet argent. Tout ce qu’il voyait c’est qu’il vidait les comptes de ses parents et qu’il pouvait enfin réaliser un de ses rêves … Depuis tout petit Bom Chan avait été fasciné par la forgerie. Un de ses vieux voisins avait cette passion et forgeait des épées et des boucliers, ainsi que des pièces d’orfèvreries délicates qu’il revendait ensuite à des collectionneurs. Bom Chan l’avait souvent observé faire avant de finalement lui demander de lui apprendre. Il en avait passé des heures à frapper le fer,  à muscler ses bras pour supporter les vibrations de son burin sur l’enclume. Il lui avait fallu plusieurs mois avant de s’habituer à la chaleur du four et le poids des outils mais il avait rapidement montré un certain talent pour un métier oublié depuis bien longtemps. Les profits des grandes entreprises avaient remplacé les petits artisans amoureux du métier. Les machines avaient remplacé les muscles et on se retrouvait aujourd’hui à des regards surpris quand on voyait un homme a aussi jeune et prometteur que Bom Chan se lancer dans la forge … Il ferme les yeux quelques instants tant il était fatigué. Il faut dire qu’il n’avait pas beaucoup dormi. Son jumeau étant en déplacement il avait chevauché sa belle-sœur assez longtemps pour les épuiser aux petits matins … il regarde d’ailleurs ses sms et ricane en lui envoyant « ca va les courbatures ? » Il relève ses yeux vers Rei et ravale son sourire débile en buvant une gorgée de bière. « Quoi ? » grogne-t-il l’air faussement agacé en détournant les yeux tout en rangeant son téléphone. « Arrête de me fixer comme ça tu vas finir par tomber amoureux. » se moque-t-il amusé en lui lançant une œillade timide. 






she was right
i was wrong

avatar
Urakawa Rei
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 18 Sep - 14:04
Rei était appuyé sur un des plans de travail, le front ruisselant de sueur, son t-shirt blanc souillé et le tissu de son jean délavé lui collait à la peau par endroit. Il avait chaud à cause de l'effort, il avait chaud à cause de la chaleur des fours. Il venait régulièrement aider Bom Chan ces derniers temps, mais il ne se faisait toujours pas à la chaleur étouffante des lieux. Peut-être parce que lui-même avait chaud même en ne rien faisant ? Qui sait. Ça ne l'empêchait pas de se dépasser et d'aider son meilleur ami. Quelque soit ses projets, il l'aiderait, c'est ce qu'il lui avait toujours promis. Et il n'hésitait pas à aller au bout de ses limites pour que le coréen puisse rendre ses commandes en temps et en heure. Et c'est ce qu'il avait fait, il s'était poussé au bout, jusqu'à ce que sa jambe lui rappelle qu'il devait faire une pause, s'arrêter ou reprendre une dose de tout ce qui serait susceptible de l'apaiser. Mais devant Bom Chan, Rei restait prudent. Son frère le connaissait mieux que personne, et si Rei assumait ce qu'il devenait devant tout le monde, le coréen était l'exception. Il ne le laisserait pas voir ce qu'il était devenu et ce qu'il était en train de devenir. Le dos calé contre le plan de travail, il eut un sourire à la remarque de son meilleur ami qui s'arrêta aussi. « T'as pas à me remercier. » Pas entre eux, ils n'avaient pas besoin de ça. Il attrapa la bière au vol, l'ouvrit à son tour, de la mousse tomba au sol mais ni lui ni Bom Chan ne tiquèrent. Il bu de grandes gorgées d'affilée, appréciant la fraîcheur de la boisson, fermant un instant les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, il vu son meilleur ami sur son téléphone en train de ricaner, et Rei ne pu retenir un sourire en coin. « Rien » Lui répondit-il dans un rire, avant de lever les yeux au ciel. « Déjà fait. Mais t'oublies à chaque fois mon amour pour toi. J'espère que celle qui te fait oublier ça en vaut la peine. » Il lui lança un regard amusé avant de poser sa bière sur le plan de travail. S'appuyant à deux mains dessus, il prit un léger élan sur sa jambe gauche et se hissa pour s'asseoir. Il ne laissa rien échapper, mais à l'expression de son visage on pouvait deviner que l'effort lui avait coûté un peu, sa jambe lui faisait mal. Il sortit un flacon de tramadol bien entamé de sa poche et en pris deux d'un coup, qu'il avala à l'aide de sa bière. « Tu me brises tellement le cœur, regarde c'que tu m'fais faire ! » Dit-il en riant, feignant un air dramatique, comme si Bom Chan allait se sentir coupable. D'un mouvement de tête il indiqua néanmoins le téléphone de son meilleur ami. « Toujours la même ? » Il parlait de celle qu'il avait contacté évidemment, il était certain que c'était une femme.  



れい : 零 ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.
avatar
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 30 Sep - 10:12
Bom Chan et Rei ça avait été une évidence dès leur rencontre. Le coréen savait pertinemment qu’il ne rencontrerait personne de qui il pouvait être le plus proche.  Pas même de ce jumeau. Parfois il se demande si sa vie aurait été beaucoup plus différente sil n’avait pas été abandonné par sa famille. Il ne saurait dire s’il aurait été plus heureux ? Parce qu’il a vécu une vie remplie de rire et d’Amour. Il n’y a que l’amertume d’être celui abandonné qui noircissait le tableau. Bom Chan savait au fond de lui que sil n’avait su se débarrasser de sa colère il aurait réellement vécut heureux … mais c’était trop dur pour lui cette notion de pardon. Il s’était à vivre avec sa rage comme on vit en colocation. Ca a ces avantages et … ces désavantages. Puis bom chan préférait largement sa vie actuelle avec Rei et sa mère adoptive quand bien même ça se finissait toujours mal. Mais il a été qi heureux et si plein de vie avec elle. Aujourd’hui il n’arrivait à tenir que grâce à Rei. Le seul qui ne l’a jamais trahis. Même sa propre sœur préférait l’amour à la famille. Peu importe. Bom chan avait décidé d'avancer sans perdre on temps et pour ça il n’avait besoin que de Rei. Il sourit en coin l'air entendu avant de poser son tel « ouais toujours la même. » il baisse sur son bas ventre son pantalon de protection pour montrer les griffures que sa lionne laisse sur sa peau. « Féroce comme je les aime ! » Dit-il fièrement. Au moins de ce point de vu les deux garçons s’entendaient bien.  Ils n’étaient pas fan du sexe tranquille. Bien que Bom Chan aurait assuré il y a quelques mois s’ennuyer en ne couchant qu’avec une seule fille … et regardez les aujourd’hui … Il porte sa bière à ses lèvres en ricanant du cinéma de son meilleur ami. « Si t’as trop mal pose toi frère, je vais gérer la suite t’inquiète pas. » Il s’affale lui-même dans son canapé et croise ses pieds sur la table. Il a l’air pensif, ce n’est qu’après quelques minutes qu’il relève ses yeux vers Rei en soufflant « Mec … quand tu sais qu’une meuf est pas faite pour toi mais que tu reviens sans cesse vers elle, même pour la baiser simplement, ça veut dire quoi à ton avis ? » Parce que Bom Chans e targuait de ne pas tomber amoureux de ses conquêtes et s’assurait toujours qu’aucune ne le contact dès l’instant où il coupait les ponts. Alors pourquoi tout semblait différent avec Lin Yao ?







she was right
i was wrong

avatar
Urakawa Rei
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 8 Oct - 21:53
Voir Bom Chan s'asseoir dans le sofa et se prendre une pause confortait Rei dans le fait de faire un break également. Il se percha sur le plan de travail, basculant son poids au maximum sur son côté gauche. Et repris sa bière, il n'allait pas la lâcher celle-ci. Tout comme son meilleur ami ne semblait pas vouloir lâcher la jeune femme avec qui il entretenait une relation un peu particulière. Le japonais regarda son meilleur ami en souriant, faisant une moue d'approbation en voyant les griffes qu'il exhiba. « Je t'aurais jugé si tu n'étais pas avec une tigresse. » Lui et Bom Chan étaient le genre d'hommes qui avaient besoin de femmes de caractères, sauvages. Pas seulement d'un point de vue sexuel, ils voyaient probablement les femmes comme des défis, et des femmes trop douces et/ou dociles n'avaient aucun intérêt à leurs yeux, sauf pour leur briser le cœur. Levant sa bière, il montra par ce simple geste qu'il allait se reposer. A savoir si cela ne durerait que quelques dizaines de minutes, ou s’il avait terminé pour aujourd'hui, seule sa jambe pourrait lui dire. Ces derniers temps, il se serait échappé prendre de quoi ne plus rien sentir et être invincible, mais Bom Chan était encore la seule personne devant qui il restait prudent. Un sourire étira le coin de sa lèvre en entendant la question de son meilleur ami. Il lâcha un rire rauque finalement. « Ça veut dire que t'es dans la merde frère. » Malgré lui, l'image d'une brune pulpeuse lui vint à l'esprit... Son ventre se serrant étrangement alors qu'il retraçait les détails de son visage derrière ses paupières qu'il venait de fermer un instant. « Y a deux explications. » Dit-il en descendant du plan de travail. Il marcha de son pas légèrement boiteux jusqu'au sofa pour venir s'asseoir à côté de Bom Chan. « La première, t'es accro à cette meuf comme moi à ma dope, et ça veut dire qu'elle est un putain de bon coup... » Il tourna la tête vers son meilleur ami, un petit sourire pervers aux lèvres. « Ou alors c'est pas simplement une meuf... Et là frère, t'es dans la merde. » Il eut un autre rire rauque avant de descendre une longue gorgée de sa bière. Lui-même l'était... Et pas seulement parce qu'il était accro à la cocaïne. 



れい : 零 ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.
avatar
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 15 Oct - 12:23
« Ouais j’en sais rien … » grogne simplement Bom Chan en haussant les épaules. Ce n’était pas envisageable pour lui que Lin Yao devienne tout à coup … plus importante qu’il ne devrait l’accepter. Il n’était pas le genre de mec réfractaire au bonheur ou à l’amour,  il ne trouvait pas ça stupide ou inutile, mais ce n’était simplement pas fait pour lui. C’était un choix personnel qu’il avait fait il y a des années et il en était franchement heureux.  Il avait qui il voulait quand il voulait, autant qu’il le voulait. Ni frustration ni prise de tête. Les filles savaient d’entrée de jeu à quoi s’en tenir et jusque-là il n’avait jamais vraiment rencontré de problème. De toute façon Bom Chan avait cette faculté à occulter les problèmes, pour lui ça n’existait. Il n’y avait que des choix agréable ou non à faire mais rien de plus. Il ne voyait que les solutions qui s’offraient à lui, quand bien même certaines d’entre elles étaient moins faciles à faire que d’autre. Mais quand on voulait on pouvait, voilà là sa philosophie de vie. C’est pour cette raison qu’il profitait de sa vie et actuellement de l’argent de sa famille biologique. Finalement la vie n’était qu’un vaste jeu fait de choix, qui amenait à d’autres choix qui amenaient à d’autres choix … et on devait en assumer les conséquences et subir les mauvais choix. Bom Chan considérait Rei comme sa carte bonus, sa carte chance, celle qu’on garde précieusement dans sa manche. Il avait son as, son joker et il préférait perdre la partie que perdre son allié. Il était évidemment hors de question pour Bom Chan d’imaginer une vie sans Rei et s’il avait dû faire des choix, peu importe lesquels, si Rei était dans l’équation, c’est Rei qu’il aurait choisir, qu’il choisit, qu’il choisira. On n’abandonne pas un frère. Il avait pu lui prouver quand sa carte bonus avait fait un tour par la case prison sans passer par la case départ. Et Syu … Syu était un sujet délicat qu’il ne valait mieux pas aborder pour l’instant. Déception, colère, inquiétude. C’était un tourbillon d’émotion qui donnait la gerbe à Bom Chan. Elle avait fait son choix, elle avait mentit, dit des mots de trop, Bom Chan aurait pu accepter énormément d’elle, mais ça non. Et plus pour sa vie, il craignait que quelques choses de mal n’arrive à Shin Bom … Si elle faisait confiance à ce connard de fils de pute, ce n’était pas le cas pour lui. Il siffle sa bière en secouant la tête. Qu’elle fasse bien ce qu’elle veut, il n’avait plus son mot à dire. Aveuglé par sa rage il préférait s’éloigner le temps de retrouver un semblant de calme. Il savait que Syu l’attendait, qu’elle le regrettait, qu’elle-même était en colère contre lui mais qu’elle ne pouvait se résoudre à casser leur amitié. Bom Chan était beaucoup plus têtu. Beaucoup plus blessé. Il lève ses yeux vers Rei et hausse les épaules. « Et toi t’es pas dans la merde frère ? » souffle-t-il un brin moqueur. Au moins ça avait quelques choses de rassurant que Rei vive la même chose que lui au même moment. Bien plus que l’autre fils à maman, Rei était davantage un jumeau pour Bom Chan. Et ce que vivait l’un, l’autre le vivait aussi, et encore plus maintenant qu’ils semblaient être dans la même galère. Réalisant pour la première fois à quel point ils étaient tous les deux dans la même histoire Bom Chan se met à rire doucement en soupirant « Les femmes mariées inaccessibles ça a toujours été plus bandant. » Il secoue la tête en finissant sa bière avant d’en ouvrir une autre. « Tu fais quoi ce soir ? » lâche-t-il par simple curiosité. Lui-même n’était pas certains du programme, pour la première fois il avait laissé les cartes en main à Lin Yao et attendait qu’elle lui donne le feu vert de venir … ouais, c’était la première fois qu’il attendait pour une femme. T’es dans la merde frère. La voix de Rei résonna en un écho désagréable dans sa tête.  






she was right
i was wrong

avatar
Urakawa Rei
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 17 Oct - 14:48
Rei dans la merde ? Bien sûr, jusqu'au cou même. Pour tant de raisons. Bom Chan ne parlait que de Wen Yi dans l'immédiat, le japonais le savait bien. Mais sa relation avec la jeune femme engendrait tant de choses chez lui, tant de craintes, d'angoisses et de névroses qu'il ignorait jusque-là. Pour autant, à aucun moment il n'imaginait mettre fin à sa relation avec elle, plutôt crever. Alors il continuait de la voir, de brûler et de se consumer à chaque fois qu'il l'embrassait, la touchait ou la caressait. Et si c'était ainsi qu'il disparaissait, et bien soit, il ne connaissait pas plus belle mort. Alors en attendant, il s'enfonçait dans cette « merde » dans ce qu'il ressentait pour elle, parce que c'était trop fort et trop bon pour y mettre fin. Et tout les moyens étaient bons pour tenir encore un peu sur la longueur, pour supporter de ne pas l'avoir pour lui, rien qu'à lui, pour supporter l'idée de ce que son mari lui faisait, de ce qu'elle endurait. Il se mettait dans le nez, dans le sang, dans le foi tout ce qu'il pouvait pour oublier qu'ils étaient coincés, et qu'il ne voyait aucune issue immédiate si ce n'est une qui l'amènerait en taule ou à la tombe. « Je le suis sans doute plus que toi. » Finit-il par dire en riant doucement avant de boire une nouvelle gorgée de sa bière. Il appuya sa tête sur le dossier du canapé et ferma les yeux un instant, sa jambe lui faisait mal, presque encore plus depuis qu'il pensait à tout ça. « Si tu savais c'que j'donnerais pour buter son mari... Le torturer jusqu'à ce qu'il en crève... » Comme ce qu'il lui faisait à elle. « Mais j'finirais à nouveau en taule alors... » Alors il serrait les dents, et il pensait à autre chose.  Tout comme Bom Chan, il se prit une seconde bière, l'ouvrit et en descendit une grande gorgée. Tout pour penser à autre chose, tout pour oublier sa jambe aussi et son envie d'être invincible. « J'sais pas... Et toi ? Tu t'fais ta tigresse ce soir ? » Il le dit dans un rire, se foutant bien de ce manque d'élégance.



れい : 零 ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.
avatar
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 18 Mar - 13:38
Bom Chan regarde son frère du coin de l’œil en frottant sa nuque et retient un soupire. Il détestait le voir dans cet état et depuis qu’il fréquentait cette fille il n’aurait su dire si Rei allait mieux ou si au contraire il sombrait d’avantage. Il aurait aimé le sauver mais il n’était pas certain de ce qu’il devait faire pour … Il était bien tenté de lui dire de laisser cette gamine, des femmes y en avaient pleins d’autres, alors pourquoi elle ? Mais c’était bien cette question qui faisait prendre conscience à Bom Chan de l’importance de Wen Yi pour Rei. Il acceptait difficilement de le voir se détruire comme ça. Mais qui pourrait le blâmer ? Rei était toute sa vie. Le seul en qui il avait confiance. Le seul qu’il voulait dans sa vie. Il était du genre à s’intégrer facilement s’il le voulait Bom Chan mais il n’y avait qu’une personne qui méritait son respect et son attention. Rei était le japonais qui manquait à sa vie. Syu vivait la sienne dans le sud de Busan avec sa petite famille et ça lui allait très bien. Il était l’oncle cool qui ramenait les cadeaux et la bouffe interdite. C’était un rôle simple qui lui allait. Il boit une nouvelle gorgée de sa bière et lève les yeux vers lui. L’amertume, la rage, la haine qu’il pouvait transpirer quand il parlait du mari de Wen Yi. Bom Chan ne dit rien mais son ventre se serra douloureusement alors qu’il portait sa bière à sa lèvre. Il se force à détourner les yeux du visage de Rei, il a l’air si épuisé et si … mal ? Bom Chan serre les dents et fait craquer sa nuque sentant la tension lui parcourir l’échine. Il continue de boire sa bière tranquillement en massant sa nuque l’air de rien et zieute vers son frère avec un faible sourire aux lèvres. « J’sais pas. » souffle-t-il distraitement avant de détourner le regard. Il était perdu soudainement dans ses pensées, reniflant au passage sans réaliser qu’il s’enfermait dans son mutisme habituel des mauvais jours. Il affichait toujours cet air fermé quand il était contrarié par quelques choses. Il finit se bouteille d’une traite avant de se redresser pour se pencher en avant et poser ses avant-bras sur ses cuisses. « Je peux le faire. » annonce-t-il soudain sérieusement. « Je peux le buter pour toi si tu veux. » assure-t-il en levant ses yeux vers son frère. Il était rarement aussi sérieux et c’était bien ce qui devait être inquiétant. « Un accident est si vite arrivé, et t’auras rien à voir avec tout ça … arrange toi pour être vu en publique à ce moment-là et que Wen Yi soit genre dans sa fraternité et je passe à l’action. Accident de voiture ? C’est tellement facile. » Et s’il avait mis si longtemps à prendre sa décision ce n’était pas tant pour savoir s’il serait capable de tuer, mais surtout de savoir comment tuer en écartant toute attention de son frère … « réfléchit frère … c’pas si con. » Dit-il comme un gosse sûr de sa connerie.  Fini les histoires de filles, les histoires de fesses. S’il devait buter tous les obstacles au bonheur de Rei il le ferait sans aucun regret ni peur. 






she was right
i was wrong

avatar
Urakawa Rei
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Avr - 18:17
Il ne savait que trop bien qu'il ne lui fallait qu'un mot, qu'un regard même, pour que Bom Chan mette à exécution ses menaces, ou plutôt ce plan qu'il avait en tête. Mais Rei ne le lui demanderait pas, il n'en avait pas le droit, il lui en avait déjà tant demandé. Bom Chan avait dépensé des fortunes pour le sortir de taule, prit des risques fou pour qu'il ait de quoi ne pas souffrir de manque derrière les barreaux. Il n'allait pas en plus lui demander de devenir un assassin, pas comme lui. Il supportait d'être un meurtrier, même si ça n'avait pas été sa volonté première (se dire que ce n'était qu'un accident, que du collatéral, ça l'aidait beaucoup) mais il refusait que Bom Chan en fasse de même. Il refusait de le voir prendre le risque de se retrouver derrière les barreaux. « Jamais j'te ferais prendre ce risque. » Sa voix, aussi crevé était-il, ne tremblait pas, parce que ça, c'était bien une des seules certitudes qu'il avait. Il resserra ses mains autour de sa bouteille de bière. « Si tu finis derrière les barreaux, j'aurais aucun moyen de te faire sortir. » Encore une fois, il était renvoyé au fait qu'il était incapable d'être là pour ceux qui comptaient pour lui. Il n'était qu'une sombre merde, inutile... Réaliser ça une nouvelle fois réveilla une vague de douleur en lui, qu'il ignora en buvant une longue gorgée d'alcool. « Si quelqu'un doit le crever c'est moi. Pour tout ce qu'il lui fait. » Et tout ce qu'il lui faisait à lui aussi. « J'sais pas comment je ferais, je sais pas comment je pourrais, mais ça sera moi. » Il y mettait un point d'honneur, c'était d'ailleurs, le peu d'honneur qu'il lui restait qui le faisait parler. Puis finalement, il lâcha un soupir. « Mais est-ce que ça vaut le coup ? Et si j'me barrais, ce serait pas plus simple ? » Pour Wen Yi, pour lui. Et si Bom Chan voulait se barrer avec lui, il était carrément pour. Est-ce que ça ne serait pas plus simple pour tout le monde... Mais fuir, c'était déjà ce qu'il avait fait après son accident. La fuite en avant avait du bon chez la plupart des gens, mais chez Rei, cette fuite ne faisait que le mener dans un trou. Il finit par lâcher un rire. « Mais c'est mort, ta forge tiendra jamais sans moi, j'suis coincé ! » L'humour pour décompresser, l'humour pour prétendre que tout allait bien, comme toujours.



れい : 零 ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.
avatar
Lee Bom Chan
❝ SCHOOL MASTER ✎ I MAKE THE RULE
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 1 Juin - 17:26
Il était sérieux Bom Chan quand il disait qu’il pourrait donner sa vie pour Rei. Pas seulement prendre sa place devant la faucheuse, mais lui dédier son existence, le suivre en enfer, y rester, s’enfuir, s’en libérer. Il irait là où serait son meilleur ami. Il n’avait que très peu de personnes qu’il aimait à ce point dans sa vie. Même aucun si ce n’est lui. Il est unique, bien plus qu’un jumeau – qu’est-ce qu’un peu d’ADN face aux sentiments de Bom Chan pour Rei ? – bien plus que sa famille biologique. Rei était son âme sœur et de toute évidence rien ni personne ne pourrait les séparer. Ni la justice, ni la prison, ni la drogue et encore moins les femmes … ils pouvaient bien tomber amoureux, cela ne changerait à ce qu’il y aurait entre eux. Rei est et restera le numéro 1 de sa vie. Il l’écoutait parler et détaillait ses expressions. Il se sentait impuissant face à la détresse évidente que Rei s’appliquait pourtant à cacher aux yeux des autres. Mais il ne pourrait jamais mentir à Bom Chan même s’il essayait. Le coréen connaissait Rei bien mieux qu’il ne connaissait son propre reflet. Il aurait pouvoir balayer d’un revers de bras toute l’amertume et la colère qui pourrissait le cœur de son frère. Il y avait tant de choses qui déraillait dans sa vie qu’il aurait fallu les reprendre une à une depuis le début. Et si c’était ce qu’il fallait faire Bom Chan n’hésitera pas à effectuer ce boulot de Titan … depuis son accident, depuis qu’il avait perdu son rêve Rei s’enfonçait lentement mais sûrement dans un monde facile à vivre mais qui le détruisait. Il se laissait couler et Bom Chan s’évertuait de le tirer vers le haut. Parfois en vain. Mais ce qui était certain c’est qu’il ne lâcherait jamais cette main. Jamais. Il esquisse un sourrie qui se veut rassurant, qui veut lui dire t’inquiète je vais faire comme si j’avais rien vu et continuer de t’écouter parler. Il savait à quel point c’était important pour Rei de buter cet homme, mais il réalisait alors à quel point il était amoureux de cette fille. Il l’avait dans la peau et ce qu’il ne devrait n’être qu’un jeu de séduction, un peu de sexe tout au plus sauvage et passionné, s’était transformée en une histoire d’amour compliquée et douloureuse. Le genre d’histoire qu’on ne vit qu’une fois ? Peut-être. Bom Chan ne pouvait s’empêcher de faire le parallèle avec Lin. Il aurait donné beaucoup pour cette femme, mais elle avait préféré la lâcheté et l’argent. Le confort et la soumission. Elle qui était pourtant une  lionne. Dès l’instant où elle était partie Bom Chan avait décidé de ne plus lui courir après. Elle avait fait son choix, il ferait désormais son chemin. Et puis il préférait s’occuper de son frère plutôt que d’une femme indécise et soumise. Elle avait énormément de qualité mais son plus gros défaut, son manque de confiance en elle, la perdrait un jour. En attendant il s’amusait avec cette fille. Cette gosse. Et prenait la décision de ne plus se prendre la tête. « Clairement que je serais dans la merde sans toi. » fit-il dans un rire en levant les yeux au ciel. Et pourtant, quand bien même il le masquait derrière une fausse ironie, c’était bien vrai. « Tu trouveras comment l’avoir cette fille. Tu l’aimes frère. Alors accroche à toi à ça même si c’est dur. » Il lui lance un petit sourire complice avant de souffler. « Lin Yao s’est barré avec mon frère. Je t’ai menti tout à l’heure. » Sourit-il en coin parce qu’il savait que Rei ne lui en voudrait pas de ce petit tour de passe-passe. « Mais y a bien une tigresse sous ces sms. » ajoute-t-il en secouant son tel. 






she was right
i was wrong

avatar
Urakawa Rei
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 10 Aoû - 14:18
La vie de Rei pouvait être dans le chaos le plus complet, une des seules constantes de sa vie, si ce n'était la constante de sa vie restait Bom Chan. Souvent, le japonais se demandait, s'il avait rencontré son ami plus tôt, aurait-il fait les mêmes choix juste après l'accident ? Bom Chan n'avait jamais rien fait, à proprement parlé, pour l'encourager ou le décourager de continuer de prendre ses antidouleurs comme si c'était des smarties. Mais peut-être que si Rei ne s'était pas senti seul et complètement vide à sa sortie d'hôpital, les choses auraient étaient moins difficiles à vivre. Il savait depuis longtemps que tout ce qu'il prenait n'était plus vraiment pour calmer les douleurs de sa jambe, mais surtout pour calmer celles de son âme. Est-ce qu'avoir quelqu'un sur qui s'appuyer dès le début aurait changé quelque chose pour lui ? Souvent il se le demandait, mais essayait de ne pas s'attarder sur ces pensées qui ne lui apportaient plus rien si ce n'est le constat qu'il avait trop souvent fait les mauvais choix. Ou plutôt, qu'il ne l'avait pas eu, du moins, c'était ce qu'il préférait croire. Mais une chose était sure, qu'ils se soient rencontrés trop tôt ou trop tard, ou peut-être bien pile au bon moment, ils avaient mutuellement besoin l'un de l'autre pour ne pas complètement perdre pied. Et si Rei se mit à rire également à la remarque de son meilleur ami, il savait aussi que ce qu'il disait était une vérité pure et dure pour l'un comme pour l'autre. Il bu une nouvelle gorgée de sa bière, grimaçant à ce que disait Bom Chan... Il aimait Wen Yi ? Oui. Et bordel ça le terrifiait. Il ne l'avait jamais réellement dit d'ailleurs, le dire c'était comme invoquer et il avait peur. Peur de rendre tout ça trop vrai, et de se rendre compte que lui et elle n'avaient pas d'avenir. Il en crèverait, il en crevait. « J'sais pas... J'peux même pas me dire qu'elle serait plus heureuse sans moi, son mec est un connard... Il vaudrait mieux pour elle qu'elle se barre loin de lui et de moi. » Il poussa un soupir. « Mais contrairement à moi, lui la retrouvera. » Et qu'est-ce qu'il lui fera ? Rien que l'imaginer lui donnait envie de tuer. Il sortit de ses pensées assassines en entendant Bom Chan, et manqua presque de lâcher sa bouteille. « Elle s'est barrée ?! » Pas si surprenant que ça en fait, mais c'était surtout de savoir avec qui elle était partie qui l'état. « Ton frère a fait quoi pour finalement réussir à l'embarquer ? » Ça le dégoûtait ça aussi... Il avait l'impression que Bom Chan ne disait rien, mais qu'il avait la rage de ne pas pouvoir prendre sa revanche sur son jumeau. Un sourire étira néanmoins ses lèvres. « Tu perds pas de temps. J'te reconnais bien là. » Il bu une nouvelle gorgée de sa bière, la finissant au passage. Il posa la bouteille vide sur le plan de travail à côté de lui. « Et tu vas t'arrêter là ? T'es pire que la fin d'un épisode de Game Of Thrones frère. » Il eut un rire avant de se redresser, il grimaça légèrement et marcha quelques pas pour que sa jambe ne refroidisse pas et ne le dérange pas davantage.  



れい : 零 ♒︎ wake me up inside. call my name and save me from the dark. bid my blood to run, before i come undone. save me from the nothing i've become© endlesslove.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet