107 905 points ♛
24 membres
39 944 points
15 membres
84 185 points
19 membres
38 806 points
14 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Page 1 sur 1

avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t14250-jung-mi-hee-liens http://www.shaketheworld.net/t14240-jung-mi-hee-no-end-to-my-lim http://www.shaketheworld.net/t14249-jung-mi-hee-acti#625550 http://www.shaketheworld.net/t14252-jung-mi-hee-compte
don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Dim 10 Sep - 20:05


don't you dare run away from me again
yury & mihee

c’est décidé, aujourd’hui tu le confrontes. t’en as marre qu’il cherche des excuses à chaque fois pour se dérober. t’as compris que c’était difficile pour lui parce que tu étais sa meilleure amie, mais merde quoi, t’as envie de lui parler, envie d’être de nouveau son amie. est-ce qu’il peut le comprendre où c’est trop difficile pour lui ? tu ne saisis pas vraiment cette envie de t’éviter comme la peste. est-ce que t’as fait quelque chose de mal ? la seule chose qu’il peut te reprocher c’est d’avoir quitté séoul sans laisser de nouvelles. mais il est le premier à s’être éloigné de toi. le premier à s’enfermer dans son chagrin. il a perdu sa jumelle, tu le conçois mais toi comme lui vous aviez besoin l’un de l’autre. min hee était ta meilleure amie aussi, ton âme sœur, la femme de ta vie. t’avais besoin de soutien pour ne pas plonger, pour ne pas te retrouver dans la situation qui a été ta vie pendant des années. tu pourrais en vouloir à yury, mais pourquoi faire ? ça ne changerait rien à la situation. maintenant que t’es de retour tu comptes bien, à défaut de rattraper le temps perdu, redevenir son amie. sauf que c’est presque mission impossible tant il t’évite. t’as l’impression de courir après un courant d’air et ça t’énerve. tu campes donc devant sa classe à la fin de tes cours. t’as fini une heure avant lui, alors t’as plus qu’à attendre qu’il sorte. quand il le fait, tu vois son regard surpris sur toi et puis un mélange de tristesse, de frustration, de colère ? tu sais pas vraiment dire ce que tu lis dans son regard, mais il détourne les yeux presque instantanément. « yury, on peut discuter cinq minutes ? » tu demandes d’abord poliment parce que tu veux pas rameuter toute la fac. sauf qu’il ne semble pas enclin à la discussion et il s’éloigne déjà de toi. ton cœur se serre à cette pensée. t’as l’impression d’être revenue sept ans en arrière, avant la mort de min hee quand yury partait sur sa moto et que tu observais les muscles de son dos se contracter sur l’engin. c’est toujours ce que tu as vu de lui, son dos alors qu’il se détournait de toi à chaque fois. oh, ce n’était pas intentionnel bien sûr, puisqu’il n’a jamais su tes sentiments. mais il n’empêche qu’encore maintenant, des années après, t’as toujours mal. min hee aurait été là, elle aurait sûrement stoppé son frère et vous auriez pris par le bras pour aller boire quelque chose en ville. et toi, t’aurais souris heureuse d’être avec eux, avec elle. tu pousses un soupir avant de prendre une grande inspiration. il veut pas s’arrêter, tu vas le faire s’arrêter. tu t’en fous de faire du bruit maintenant. « yah, chu yury ! » que tu finis par gueuler, te préoccupant des gens autour comme de ta première dent de lait. tu sais pas s’il se stoppe, parce que tu n’y fais pas attention alors que tu reprends, toujours d’une voix forte. « pendant combien de temps encore tu comptes m’éviter ? » tu demandes en croisant les bras sur ta poitrine. t’as l’air d’une gamine au milieu de ce couloir à gueuler mais tu t’en fous. « tu crois que c’est ce qu’elle aurait voulu ? voir son frère et sa meilleure amie agir comme deux étrangers l’un pour l’autre ? » tu t’avances en terrain miné, tu le sais, tu le sens parce que l’air commence à changer et à devenir plus intense, plus tendu. encore une fois, tu n’y prêtes pas attention. après tout, qu’est-ce qui pourrait t’arriver de grave. un coup ? c’est pas comme si tu ressentais la douleur ? des vacheries ? et alors, t’es prête à lui rendre coups pour coups. après tout, c’est œil pour œil, dent pour dent chez toi. « alors, si maintenant tu te retournais pour qu’on discute comme des adultes… parce que j’en ai marre de te courir après. » tu souffles levant les yeux au ciel avant de reprendre. « bon après, c’est pas comme si j’avais pas l’habitude de te courir après… c’est ce que j’ai fait toute mon adolescence… et même pas t’as capté. t’es qu’un abruti yury ! » une fille normale aurait pleuré ou aurait au moins eu les larmes aux yeux. mais t’es pas une fille normale. au lieu de ça, tu pousses un nouveau soupir en levant les yeux au ciel. tu lui as avoué que tu avais eu des sentiments pour lui et t’as même pas honte. t’as pas honte de grand-chose d’ailleurs.

 


#kerushirei


« Let's hide »
Those we love, don't go away. They walk beside us every day... unseen, unheard but always near. still love, still missed and very dear. That was not a goodbye, because it's not forever. it's not the end. It simply means I'll miss you, untill we meet again.
©crackintime

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13093-chu-yury-young-wild-free#566953 http://www.shaketheworld.net/t13083-chu-yury-do-i-wanna-know http://www.shaketheworld.net/t13092-chu-yury#566949 http://www.shaketheworld.net/t14118-chu-yury#618913
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Lun 11 Sep - 21:33


don't you dare run away from me again
yury & mihee

T'es pas très souriant aujourd'hui et clairement, ça ne te ressemble pas. Mais non, aujourd'hui, tu n'es pas au top de ta forme. T'enchaînes les soirées à l'Epsilon et pour le peu que tu peux dormir, tu ne dors pas, ou alors très mal. T'as réellement l'impression que tout t'échappe en ce moment et ce, depuis que tu as découvert dans quelle merde se trouve Tadashi. Tu ne peux pas t'en empêcher, tu t'inquiètes et puis aussi, il te faut sûrement du temps pour que tu digères ses mots que tu t'es pris en pleine face. Est-ce que tu lui en veux ? Non, au fond de toi, tu sais qu'il a raison mais y faire face est difficile. C'est comme la mort de Min Hee, t'as jamais réussi à faire face. Tu fuis en refusant d'en parler, tu fais comme si tout allait bien, comme si tu avais fait ton deuil et peut-être même que tu le penses mais non. Tu en es même beaucoup trop loin. Tu t'es éloigné de tout le monde, sans le vouloir mais t'isoler, te renfermer pendant ces quelques années a laissé des séquelles. La perte de la plupart de tes amis, certains sont restés, et d'autre pas. Tu peux les comprendre, d'ailleurs. Alors il est vrai que de te prendre tes quatre vérités de la part de Tadashi ne t'a pas laissé de marbre, bien au contraire, tu n'arrêtes pas de remuer cette histoire dans ta tête et puis, sans grande surprise: Min Hee. Tu y penses davantage, incapable de faire semblant et bon sang, c'était bien la seule chose que tu sais faire. Parce que quand elle hante tes pensées, t'es fichu, et c'est ce qu'il se passe en ce moment même. Tu sors de ta salle de cours ne t'attendant pas à poser ton regard sur elle. Mi Hee. Tu bloques de longues secondes, d'un regard surpris mais surtout, paralysé. C'est toujours cette même sensation quand tu vois cette fille, tu penses aussitôt à Min Hee. C'était sa meilleure amie après tout, et tu ne comptes même plus le nombre de fois où vous êtes sortis tous les trois, tu l'appréciais même énormément mais c'était trop difficile pour toi, voire même complètement impossible. Ton coeur se resserre dans ta poitrine comme à chaque fois, au début, tu penses à une hallucination tant Min Hee hante tes pensées mais non, ce n'est pas un fantôme du passé que tu vois là. Mi Hee est bien ici. Tu la quittes aussitôt du regard, perdu, déstabilisé au plus haut point, tu ne perds pas de temps à partir. Pourquoi ? Elle t'a parlé, elle t'a même demandé si elle pouvait te parler cinq minutes mais là, ta seule solution est de fuir. Non mais que tu sois un fuyard, un lâche dans l'âme mais concernant Min Hee... Si, un peu. Surtout ces temps-ci. Tu fais ça pour te protéger, tu ne t'en sors pas, tu ne sais pas quoi faire d'autre et là, ça te fait mal, beaucoup trop mal. Tête baissée, tu tentes de te faufiler parmi la foule jusqu'à atteindre la sortie, ça t'embête de ne plus lui parler, que les choses se passent de cette façon mais tu n'as pas le choix, tu en souffres beaucoup trop. Tu ne saurais expliquer pourquoi, mais Mi Hee est bien la personne qui te rappelle le plus ta sœur, tous ces souvenirs... Ça te tourmente. « Pendant combien de temps encore tu comptes m’éviter ? » Tu fermes les yeux un court instant, jurant silencieusement. Vous le savez tous les deux, non ? Tu te demandes parfois pourquoi tu inventes encore des excuses ou pourquoi tu cherches encore à lui mentir, elle n'est pas débile. Mais tu ne supportes pas devoir parler de Min Hee, t'expliquer et tu en reviendrais forcément à ce sujet. Ce n'est pas pour rien que tu l'évites d'ailleurs. T'as bien envie de t'excuser, de lui expliquer pour qu'elle comprenne enfin mais tu n'as pas la force psychologique pour faire ça, affronter à nouveau, ces démons. « Tu crois que c’est ce qu’elle aurait voulu ? Voir son frère et sa meilleure amie agir comme deux étrangers l’un pour l’autre ? » Ses paroles te glacent sur place, impossible pour toi de faire un seul pas de plus, t'es immobilisé, paralysé. Ton cœur rate même un battement: elle n'a pas dit son nom mais bordel, elle a touché là où ça fait mal. « Alors, si maintenant tu te retournais pour qu’on discute comme des adultes… Parce que j’en ai marre de te courir après. » Tu fermes à nouveau les yeux, as-tu réellement le choix ? À croire que ça te fait plaisir de la fuir, alors que si tu pouvais t'y prendre autrement, tu l'aurais fait. Ouais pour toi, tu ne vois simplement pas d'autre solution. Que peux-tu faire ? Inventer une énième excuse ? Alors tu lâches un fin soupir, comme pour t'apprêter à ramasser un maximum de courage, à prendre sur toi. Allez Yury, tu peux bien la regarder ne serait-ce qu'une fois sans penser à Min Hee, non ? Mais alors que tu t'apprêtes à te tourner vers elle, Mi Hee reprend la parole. « Bon après, c’est pas comme si j’avais pas l’habitude de te courir après…  C’est ce que j’ai fait toute mon adolescence… Et même pas t’as capté. T’es qu’un abruti Yury ! » Tu te tournes finalement vers elle, les sourcils froncés, le regard perdu. Quoi ? Ça veut dire quoi ça ? Hésitant, tu finis par faire quelques pas dans sa direction. Toi qui fait ton possible pour ne pas avoir à l'affronter, pour la première fois, tu ne peux décrocher ton regard du sien. T'es perdu, tu ne comprends rien. Comment ça, t'as rien capté ? Tu dois te faire des films, t'as du mal comprendre ou... Ou peut-être qu'elle tente simplement de te retenir en te disant ce genre de choses, tu ne sais pas, t'en sais rien. « Quoi ? » demandes-tu, hésitant, très peu à l'aise à cause de cette longue distance que tu as malheureusement imposé. Mais là, t'as besoin qu'elle t'explique. Pourtant, tu finis par la quitter du regard, ton regard se posant sur les étudiants autour de vous. Ouais, y'en a pas mal et oui, ils vont ont remarqué... Pas étonnant, Mi Hee a attiré l'attention. Non pas que le regard des autres te pose problème mais là, tu te sens compressé, prêt à être touché d'une seconde à l'autre. Le sujet de Min Hee peut à tout moment être remis sur le tapis. Alors avant même qu'elle ait le temps de te répondre, tu viens lui attraper doucement le poignet, l'entraînant un peu plus loin. Quelques pas uniquement mais au moins, vous êtes un peu plus isolés. « Tu m'expliques? » demandes-tu à nouveau, maintenant ton regard planté dans le sien. Tu ne peux le nier, ça te fait mal, comme tu en doutais. C'est même difficile de lutter contre tous ces souvenirs qui te reviennent aussitôt mais tu essayes de faire abstraction, ô combien ça te demande des efforts. Mais qu'est-ce qu'elle te raconte là au juste? Ouais... Tout t'échappe en ce moment.
 


#kerushirei


❝ Un ange dans le ciel ❞ I just wanted you to know that, sis, you’re the best. think I’ll miss you forever, like the stars miss the sun in the morning sky. yeah, i miss you everyday and everynight. i will never be the same anymore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t14250-jung-mi-hee-liens http://www.shaketheworld.net/t14240-jung-mi-hee-no-end-to-my-lim http://www.shaketheworld.net/t14249-jung-mi-hee-acti#625550 http://www.shaketheworld.net/t14252-jung-mi-hee-compte
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Lun 11 Sep - 22:17


don't you dare run away from me again
yury & mihee

tu gueules, parce que t’as mal. mal de voir qu’il te laisse encore une fois de côté, mal de voir que comme lorsque tu n’étais qu’une adolescente, il te tourne le dos encore et encore. t’as appris à vivre avec le dos de yury. tu l’observais de loin, cachant tes sentiments pour lui. toi la petite adolescente, tu n’as jamais trouvé grâce à ses yeux. tu n’étais que la meilleure amie de sa jumelle, qu’une amie, rien de plus. t’aurais pu lui dire, t’aurais du le faire. mais t’as eu trop peur à l’époque. peur qu’il te rejette, que ça ne gâche votre amitié. parce que tu tenais à lui plus que tu ne l’aurais jamais dit et que ce tu ne voulais pas le perdre, pas de cette façon. sauf que tu as finis par le perdre réellement, à la mort de min hee. ton cœur se serre à cette pensée parce que tu sais que c’est elle la cause de votre éloignement. tu ne leur en veux pas, ni à elle ni à lui. t’as compris qu’il avait besoin d’être seul, comme toi tu en ressentais le besoin quand t’es partie loin de séoul, loin de ta famille, loin des personnes qui comptait pour toi. mais aujourd’hui, tu ne veux plus être seule. aujourd’hui, tu veux lui parler, tu veux retrouver cette complicité que vous aviez, même sans min hee. parce que tu l’as promis à la jeune femme, tu as promis que tu prendrais soin de yury et de tadashi. alors tu gueules parce que c’est plus simple de crier pour attirer son attention que de l’obliger à te suivre pour lui parler. tu sais que tes mots font mouche. tu le vois à la façon dont les muscles de son dos se tendent. tu le connais par cœur ce dos, alors, tu sais que t’as touché là où il fallait pour qu’il s’arrête et t’écoute enfin. ça te fait mal de le faire de cette façon, mais tu te sens obligée de le faire. yury ne t’aurait pas écouté sinon, tu le connais, tu sais comment il est. alors, tu débites tes paroles parce que tu veux qu’il fasse attention à toi, plus qu’il n’a fait attention à la petite ado que tu étais. tu n’es plus cette fille. tu as grandi trop vite et trop mal à la mort de min hee. tu n’avais plus de repères quand elle a quitté ce monde et t’es partie en couilles. t’as encore les séquelles sur tes bras, des piqures que tu te faisais pour laisser la drogue s’infiltrer dans ton système sanguin. c’est encore frais dans ton esprit toutes les sensations que ça te procurait. t’avais l’impression d’être libre de cette peine qui te coupe le souffle à chaque fois que tu penses à min hee, à yury, à tadashi et à ce que votre vie aurait pu être si elle n’avait pas pris cette putain de moto ce jour-là. votre vie serait bien différente maintenant, tu le sais. mais ce n’est pas le moment de rester coincée dans le passé. il faut que tu avances, que tu marches vers l’avenir parce que ce n’est pas ce que min hee aurait souhaité. elle n’aurait pas voulu que tu te morfondes. elle veut te savoir heureuse comme tu aurais aimé qu’elle soit heureuse si tu avais été celle qui avait perdu la vie. et pour que tu sois heureuse, il te faut yury dans ta vie. tu l’as compris en ne l’ayant pas près de toi pendant toutes ses années. t’as essayé de t’éloigner parce que ça te faisait trop mal, mais au final, tu as plus souffert de votre séparation que si tu étais restée. tout aurait été différent si t’étais restée et que tu n’étais pas tombée dans la drogue. alors, tu lui avoues à demi-mots que tu étais amoureuse de lui, que tu l’as toujours observé de loin et qu’il n’a jamais rien vu. tu le vois qui se retourne et pour la première fois depuis des mois, il te regarde vraiment. tu vois que son regard est surpris, mais il n’y a plus de tristesse. il ne te regarde plus comme la meilleure amie de min hee, mais comme mi hee, simplement mi hee. ton cœur fait un bond dans ta poitrine tandis qu’il se met à parler. t’aurais pu pleurer de joie d’entendre sa voix, mais tu restes de marbre. t’as juste un petit sourire qui commence à s’afficher sur tes lèvres parce qu’il te remarque enfin. tu comprends son incompréhension. après tout, il n’a jamais vu que tu étais amoureuse de lui, sinon il n’aurait pas agi comme il agissait plus jeune. tu ouvres la bouche pour lui répondre mais il t’attrape le poignet. tu sens ses doigts se refermer sur ta peau et tu souris encore plus à ce contact. ça fait bien sept ans qu’il ne t’a pas touché et tu sens la course folle de ton cœur. foutu premier amour qu’on ne peut pas oublier. mais t’es heureuse, beaucoup trop heureuse. tu ne sais même pas s’il serre ou pas. tu ne sens pas la douleur, mais tu sens ses doigts sur ta peau et c’est tout ce qui t’importe. yury vous isole et te demandes de t’expliquer. tu penses qu’il a très bien compris de quoi tu parles. pas besoin de lui faire un dessin. à la place, tu vas lui faire une démonstration. tu te dérobes de son emprise pour attraper le col de son t-shirt et tu l’attires à toi. tu te mets sur la pointe des pieds et tu viens déposer tes lèvres sur les siennes dans un baiser rapide. t’as des papillons dans le ventre, souvenirs des sentiments que tu avais pour lui sûrement. tu te retires tout aussi rapidement. tu ne veux pas trop abuser non plus. tu finis par le lâcher, un sourire sur les lèvres. « tu comprends mieux maintenant, ou je recommence ? » ça ne te gênerait pas de recommencer. mais tu n’iras pas plus loin. yury c’est ton premier amour, le premier mec avec qui t’as envisagé de coucher, le premier en qui tu avais assez confiance pour le laisser prendre ce que tu avais de plus cher. alors, tu l’as idéalisé, tu l’as mis sur un piédestal et tu ne veux pas voir ce que ça fait de réellement coucher avec lui. t’aurais trop peur d’être déçue. « maintenant, tu comptes encore m’éviter ? que je sache si je dois te chasser dans toute la fac avec un fusil pour être sûre que tu ne t’échapperas pas. » tu lances ça sur le ton de la plaisanterie, mais t’es capable de le faire. pour qu’il ne te laisse plus jamais seule.

 


#kerushirei


« Let's hide »
Those we love, don't go away. They walk beside us every day... unseen, unheard but always near. still love, still missed and very dear. That was not a goodbye, because it's not forever. it's not the end. It simply means I'll miss you, untill we meet again.
©crackintime

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13093-chu-yury-young-wild-free#566953 http://www.shaketheworld.net/t13083-chu-yury-do-i-wanna-know http://www.shaketheworld.net/t13092-chu-yury#566949 http://www.shaketheworld.net/t14118-chu-yury#618913
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Mer 27 Sep - 0:06


don't you dare run away from me again
yury & mihee

il suffit de la regarder pour que tous ces souvenirs te frappent en pleine gueule. des souvenirs si joyeux qui pourtant, te font souffrir. c'est pour ça que tu la fuyais, ouais, tu ne voulais pas affronter tout ça, quand ça concerne ta sœur, soit tu fuis, soit tu pètes littéralement les plombs. on ne peut pas t'en vouloir, tu as simplement beaucoup de mal à vivre avec cette tragédie. tu n'agis pas de la bonne manière non, tu le sais, mais tu ne trouves pas d'autre solution, tu ne parviens pas à te sortir de ça tout seul, à faire le deuil car non, tu ne l'as pas encore fait, tu es resté bloqué dans ce mal-être de cette perte si douloureuse pour toi. mais tu as perdu ta sœur jumelle, ta moitié. alors oui, mihee fait partie de ces personnes que tu évites, si ce n'est la première personne. elle était tout de même la meilleure amie de minhee et tu ne sais pas pourquoi, mais quand tu poses ton regard sur elle, c'est toujours le même effet. ces souvenirs qui te fracassent, ton cœur qui se resserre dans ta poitrine, alors tu fuis sauf que cette fois, tu ne peux plus l'éviter. pas avec ce qu'elle vient de te dire. pourtant, tu ne veux pas rester là, alors tu lui attrapes doucement le poignet pour l'emmener dans un coin plus isolé que ce couloir rempli d'étudiants. et tu ne perds pas de temps, tu lui demandes de t'expliquer ce qu'il se passe. ça veut dire quoi ça ? elle a passé son adolescence à te courir après ? tu veux des explications, mieux comprendre car là, tu es perdu. mais bon, tu es souvent perdu ces derniers temps et bien plus que d'habitude, tu as du mal à comprendre et à gérer les situations, elles t'échappent. tout comme celle-ci d'ailleurs, puisque tu n'as pas le temps de comprendre quoi que ce soit que mihee se libère de ton emprise, t'attrapant par le col de ton t-shirt pour venir coller ses lèvres contre les tiennes. tes yeux s'écarquillent, grand ouverts et ronds comme des billes, tu es clairement saisi par son geste. tu aurais pu croire qu'il se passait quelque chose pour qu'en deux jours, deux personnes viennent t'embrasser mais ce n'est pas ce que tu es en train de te dire. non non, là, tu bug. tu es comme figé sur place un court instant, évidemment, tu repenses à ce baiser avec tadashi même s'il n'a rien à voir avec celui-ci. il faut dire que t'y as pensé toute la nuit. ce n'est définitivement pas normal ce que tu as ressenti à ce moment là... pas normal du tout. et voilà que ton cœur se chamboule à nouveau. heureusement, mihee reprend vite la parole et t'aide à te sortir de ces pensées. « tu comprends mieux maintenant, ou je recommence ? » tu te sens tellement... bizarre, en fait, tu n'avais jamais vu mihee de cette manière, comme une potentielle petite-amie à tes yeux. « … j'ai compris. » lâches-tu, aussitôt. mais t'es perturbé, là, elle vient de te lâcher une bombe. pourtant oui, tu as du mal à tout assimiler, tout se passe beaucoup trop vite pour toi et ces derniers temps, tu remets pas mal de choses en questions... beaucoup trop pour gérer ton passé qui se chamboule dans ton foutu crâne. « maintenant, tu comptes encore m’éviter ? que je sache si je dois te chasser dans toute la fac avec un fusil pour être sûre que tu ne t’échapperas pas. » tu ne veux pas parler d'elle, ta boule au ventre s'accentue au fil des secondes, t'es terrifié à l'idée d'en arriver là et tu ne sais même pas quoi lui dire. beaucoup trop de choses mais aucune parole ne sort de ta bouche. tellement que tu l'ouvres la bouche, sans parler, pendant quelques secondes. ton regard se perd autour de vous et tu finis enfin par reprendre la parole. « tu... pourquoi tu ne m'as rien dit? » que tu ne la laissais pas insensible ? en voilà une bonne question et un bon commencement. si elle dit vrai, pourquoi elle ne t'a rien dit? pourquoi tu l'apprends que maintenant et... comme ça?
 


#kerushirei


❝ Un ange dans le ciel ❞ I just wanted you to know that, sis, you’re the best. think I’ll miss you forever, like the stars miss the sun in the morning sky. yeah, i miss you everyday and everynight. i will never be the same anymore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t14250-jung-mi-hee-liens http://www.shaketheworld.net/t14240-jung-mi-hee-no-end-to-my-lim http://www.shaketheworld.net/t14249-jung-mi-hee-acti#625550 http://www.shaketheworld.net/t14252-jung-mi-hee-compte
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Mer 27 Sep - 23:49


don't you dare run away from me again
yury & mihee

tu as embrassé yury. tu as embrassé yury. ton cerveau surchauffe alors que tu te répètes en boucle cette phrase. t’as eu des papillons dans le ventre au moment où ta bouche à toucher la sienne. t’arrives pas à croire que c’est arrivé et encore moins maintenant après tant d’années. t’aurais pu être heureuse de ça, pourtant, tu ne ressens qu’un grand vide. comme si ce baiser n’avait jamais existé et que ce n’était qu’un rêve, un mirage. si tu avais fait des années auparavant, peut-être que tu aurais pu sauter de joie, le prendre dans tes bras et l’embrasser à nouveau. au lieu de ça, tu lui demandes s’il a compris où tu veux en venir ou si tu dois recommencer pour lui faire comprendre. il hésite et finit par te lâcher qu’il a compris. dommage, tu aurais accepté bien volontiers de l’embrasser à nouveau, juste pour savoir si les papillons que tu as ressenti à l’instant étaient réels ou s’ils n’étaient que le vestige de ton amour passé. parce que tu n’es plus amoureuse de yury, enfin tu penses. mais il reste une personne importante à tes yeux, une personne chère que tu ne peux pas oublier et encore moins laisser partir de ta vie. tu finis par lui demander s’il va encore t’éviter et si tu vas devoir le courser sur tout le campus. t’es fatiguée de cette course poursuite avec lui et tadashi. t’as l’impression que ce sont des coups de vent et que tu n’arriveras jamais à les saisir. mais là, t’as l’attention de yury et c’est tout ce qui compte à tes yeux. pour une fois, il ne te voit pas comme la meilleure amie de min hee, mais comme la jeune femme que tu es. sa question te surprend et tu ne détournes pas le regard, au contraire tu fixes tes yeux dans ses pupilles avant de prendre la parole. « parce que je voulais pas gâcher notre amitié. » que tu dis, donnant la première raison de ton silence. certes, tu étais la meilleure amie de sa jumelle, mais tu étais aussi son amie à lui et que tu ne voulais pas que ça change quoi que ce soit entre vous. et tu savais que ça le ferait parce que lui n’a jamais vu en toi qu’une amie, la meilleure amie de min hee. jamais il n’a pensé une seule fois à toi en tant que femme et potentielle petite amie. « et puis soyons honnête. tu n’as jamais envisagé la possibilité d’un couple avec moi malgré que je sois omniprésente dans ta vie. » tu souffles blasée par tout ça avant de reprendre. « j’étais juste sa meilleure amie. pas une fille que tu aurais pu aimé. » ce constat te fait mal, même alors que tu as très bien vécu avec pendant des années. mais alors qu’il est là en face de toi et qu’il a besoin d’avoir des réponses à ses interrogations, toi, tu déballes juste ton sac. il veut des explications et toi tu vas lui en donner. « pourtant j’ai fait beaucoup de choses pour que tu me remarques. » t’as laissé tes cheveux pousser jusqu’à mi-dos quand tu avais vu que sa petite amie du moment les avait long. tu t’es même teint les cheveux en blond après l’avoir vu blonde. ta mère avait failli avoir une attaque d’ailleurs en te voyant revenir comme ça un soir. t’as même commencé à mettre des robes et des jupes, toi qui détestes ça. sous les conseils de min hee tu as appris à te maquiller et à porter des talons. mais rien n’avait fonctionné rien du tout. « tu t’es jamais demandé pourquoi les clés de ta moto disparaissait dès que tu avais un rendez-vous avec ta petite amie ? » tu demandes légèrement gênée par cette confession. combien de fois tu avais caché ses clés, dans le frigo, dans le tiroir à sous-vêtements de sa mère, dans des placards, dans les affaires de jin hee. d’ailleurs, c’était toujours cette dernière qui prenait à ta place. faudrait peut-être que tu t’excuses un jour quand tu la verras. « enfin, c’est du passé tout ça maintenant. » est-ce que ça l’est vraiment ? t’es pas sûre. tu ressentiras sûrement toujours quelque chose pour yury parce que c’est ton premier amour et qu’on oublie pas son premier amour.

 


#kerushirei


« Let's hide »
Those we love, don't go away. They walk beside us every day... unseen, unheard but always near. still love, still missed and very dear. That was not a goodbye, because it's not forever. it's not the end. It simply means I'll miss you, untill we meet again.
©crackintime

Revenir en haut Aller en bas
avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13093-chu-yury-young-wild-free#566953 http://www.shaketheworld.net/t13083-chu-yury-do-i-wanna-know http://www.shaketheworld.net/t13092-chu-yury#566949 http://www.shaketheworld.net/t14118-chu-yury#618913
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Jeu 12 Oct - 21:15


don't you dare run away from me again
yury & mihee

parce qu'elle ne voulait pas gâcher votre amitié. ça paraît logique, pourtant. tu ne t'en jamais trouvé dans ce genre de situation, alors oui, sur le moment t'es complètement perdu. tu n'as jamais voulu lui faire du mal à mi hee, tu ne pensais pas lui en faire, en fait alors là, tu en perds tes mots. « et puis soyons honnête. tu n’as jamais envisagé la possibilité d’un couple avec moi malgré que je sois omniprésente dans ta vie. » tu baisses les yeux, tu ne sais même pas quoi répondre à ça. ce que tu es censé répondre... elle a en partie raison, tu n'as jamais envisagé cette possibilité. « j’étais juste sa meilleure amie. pas une fille que tu aurais pu aimé. » sa meilleure amie, oui. la raison pour laquelle tu la fuis d'ailleurs, tu as tort, tu le sais très bien. tu as eu tort de rejeter tout le monde, de fuir tout le monde, de la fuir elle mais tu n'as pas pu faire autrement, ça te fait beaucoup trop de mal et tu n'es pas prêt à affronter de telles douleurs. mais là, ça ne concerne pas ta sœur jumelle, là ça concerne mihee. alors tu replantes ton regard dans le sien, toujours aussi silencieux. « pourtant j’ai fait beaucoup de choses pour que tu me remarques. » tu fermes doucement les yeux, pas ça pitié, qu'on ne te dise pas que c'était évident, qu'on ne voyait que ça et que tu n'as pas su le voir. ta tête se baisse aussitôt et quand tu rouvres les yeux, ton regard se perd dans le vide. tu essayes de te remémorer certaines choses mais ça reste une pente dangereuse pour toi, ces souvenirs, pas pour rien que tu esquives mihee depuis de longues années. tu ne sais même pas ce qu'elle a pu faire pour que tu puisses la remarquer, t'as été si aveugle, tes souvenirs sont des démons que tu ne souhaites affronter, surtout en ce moment... « tu t’es jamais demandé pourquoi les clés de ta moto disparaissait dès que tu avais un rendez-vous avec ta petite amie ? » tu relèves ton regard, les sourcils froncés. ça te revient maintenant, tu n'as jamais su pourquoi tes clés disparaissaient toujours de cette manière, tu faisais pourtant bien attention de les remettre à leur place à chaque fois, et puis parfois, c'était tes doubles qui disparaissaient aussi. « c'était toi? » tout s'explique, oui, mais tu restes étonné de l'apprendre. t'étais tellement loin d'imaginer ce qu'il se passait réellement dans la tête de mi hee, dans son cœur surtout. « enfin, c’est du passé tout ça maintenant. » mais tu te sens mal, ou plutôt, incroyablement con. parce que là, tu n'oses même pas imaginer ce que tu lui as fais inconsciemment subir. « j'suis désolé mihee. » lâches-tu, sincèrement. oh oui, t'es sincère, tu es vraiment désolé et elle pourra sans doute le voir à ton expression, tu ne sais même plus où te mettre. tellement que tu cherches tes mots, t'as pas envie de merder. ouais.. elle a raison, c'est du passé maintenant mais ça n'efface pas ce qu'il s'est passé, t'espères ne pas l'avoir faite souffrir. tu te demandes bien si minhee était au courant, si elle aurait pu te le dire car non, vous ne vous cachiez jamais rien mais mihee était sa meilleure amie, elles non plus se cachaient jamais rien. et voilà, typiquement le genre de choses à laquelle tu ne veux pas penser. à elle. là, t'as envie de fuir, de partir loin, comme si tu pouvais t'éloigner de cette douleur poignante par la même occasion mais c'est ridicule, complètement ridicule. ce n'est pas comme si tu agissais comme ça depuis sept ans. « j'pensais pas que... » tu l'intéressais ? non, jamais tu ne l'aurais deviné. alors soit tu ne vois vraiment rien, soit elle a très bien su le cacher. tu ne sais même pas quoi dire, tu ne sais plus où te mettre, tu es tellement saisi par la nouvelle, tellement que tu ne trouves pas le courage de finir ta phrase. tu finis par secouer brièvement la tête, ouais, c'est du passé maintenant. tu manques de lancer un regard vers la porte, t'as toujours envie de fuir pour le coup. c'est même pire maintenant que tu sais ce que tu as fait, sans le vouloir, certes, mais ça ne change rien. alors non tu ne sais pas quoi faire, ni quoi dire, tu ne veux pas refaire d'autres conneries... ou découvrir que tu en as fait plus que tu ne le penses.
 


#kerushirei


❝ Un ange dans le ciel ❞ I just wanted you to know that, sis, you’re the best. think I’ll miss you forever, like the stars miss the sun in the morning sky. yeah, i miss you everyday and everynight. i will never be the same anymore.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t14250-jung-mi-hee-liens http://www.shaketheworld.net/t14240-jung-mi-hee-no-end-to-my-lim http://www.shaketheworld.net/t14249-jung-mi-hee-acti#625550 http://www.shaketheworld.net/t14252-jung-mi-hee-compte
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆  Lun 16 Oct - 23:07


don't you dare run away from me again
yury & mihee

t’expliques à yury les raisons qui t’ont poussées à te taire sur tes sentiments à l’époque où vous passiez votre temps ensemble et que min hee était encore là. tu sais qu’aux yeux du jumeau de ta meilleure amie, tu n’étais rien d’autre qu’une amie. jamais il n’a vu plus que ça en toi et même si ça te fait encore mal maintenant, comme une douleur sourde qui ne veut pas s’en aller, tu t’en es remise. tu n’es plus amoureuse de yury, plus depuis des années maintenant. tu ressens toujours de l’attirance pour lui, parce que soyons honnêtes, il est devenu encore plus attirant avec les années, mais tu ne l’aimes plus. il aura cependant toujours une place importante dans ton cœur, parce qu’il est son jumeau, mais également ton premier amour. ça ne peut pas s’oublier comme ça. tu vois bien que tout ça met le jeune homme mal à l’aise. peut-être même qu’il ne veut pas y penser parce que ça ferait revenir à la surface des souvenirs de sa sœur, mais c’est la vérité. il a les yeux baissé et tu ne vois pas les expressions qui passent sur son visage, même si tu les devines aisément. tu le connais par cœur yury, à force de l’observer et de rester avec lui. tu sans le combat interne qui l’agite. mais maintenant que t’es lancée, tu ne peux pas t’arrêter. tu continues, lui expliquant que tu as fait de nombreux efforts pour qu’il te remarque et que tu cachais souvent ses clés de moto pour qu’il n’aille pas la retrouver elle, la fille qui faisait battre son cœur à l’époque. il ne restait pas plus avec toi, mais au moins il ne l’embrassait pas, ne lui tenait pas la main et ne la prenait pas dans ses bras. t’étais folle de jalouse à cette époque. tu aurais même pu abîmer sa bécane si tu ne savais pas à quel point ces engins avaient une place importante dans son cœur. « oui c’était moi. » que tu lui confirmes, peu fière de tes actions. ça ne servait pas à grand-chose puisqu’au final il n’a jamais prêter attention à toi, mais toi au même t’étais rassurée de le savoir loin d’elle. tu conclus que c’était du passé. t’en es pas si sûre. certes, t’es plus amoureuse comme avant, mais ça reste yury, ton crush pendant des années et accessoirement premier amour. il s’excuse et aussitôt ton cœur se serre. « arrête. » tu le supplies presque de ne plus dire ça parce que ça rouvre une plaie que tu as mis tellement de temps à panser et qu’il est sincère. beaucoup trop sincère. « t’as pas à t’excuser. c’est pas ta faute si je suis tombée amoureuse de toi à l’époque. » tu reprends, ajoutant le fait que c’était avant. maintenant ce n’est plus le cas. le silence vous enveloppe et tu pousses un léger soupir. t’aimes pas ça, parce que yury pourrait s’enfuir à tout moment. tu le sais, tu le vois sur lui. ses muscles sont bandés comme s’il s’apprêtait à courir un marathon et tout son corps est tendu. ça a du lui faire un choc ce que tu lui apprends pour ne pas qu’il parte. yury prend une nouvelle fois la parole et tu ris jaune. « que tu m’intéressais ? » finis-tu sa phrase en levant les yeux au ciel. « tyury, t’intéressais toutes les gamines de notre âge. t’as toujours été canon et même maintenant c’est encore le cas. » même sept ans après, il reste toujours aussi beau. il n’a pas vraiment changé. il a simplement muri, peut-être grandi un peu et son regard et visage s’est assombri. il n’est plus celui que tu as connu, comme tu n’es plus celle qu’il a connu. « si ça peut te rassurer, personne ne le savait… » c’est vrai tu as caché à tout le monde ton attirance pour le jeune homme, parce que tu ne voulais pas que les gens essaient de vous pousser l’un vers l’autre. « min hee non plus n’était pas au courant. » même ta meilleure amie ne savait pas que tu en pinçais pour ton frère. enfin, c’est ce que tu pensais. elle l’avait remarqué avant même que toi tu ne t’en rendes comptes. min hee avait cette faculté de voir les choses avant les autres. tu souris tristement à l’évocation de ce prénom et en écho à tes pensées. min hee te manque, tous les jours un peu plus. tu as continué ta vie sans elle et ça te fait encore mal de penser à elle. mais tu ne veux pas, tu ne peux pas l’oublier. alors, tu souffres en silence comme tu l’as toujours fait.

 


#kerushirei


« Let's hide »
Those we love, don't go away. They walk beside us every day... unseen, unheard but always near. still love, still missed and very dear. That was not a goodbye, because it's not forever. it's not the end. It simply means I'll miss you, untill we meet again.
©crackintime

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: don't you dare run away from me again ~ yury ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

don't you dare run away from me again ~ yury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» truth or dare.
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d
» DO I DARE DISTURB THE UNIVERSE + phist'
» (FB) I dare you ... [PV Hana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Campus Universitaire Yonsei :: Lettres, Langues & Arts-