Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

confessions de deux accros au shopping (l'autre moitié des twins kwon)

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam
avatar
Kwon Min Soo
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENT DES SANGO
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 28 Sep - 22:27

Confessions de deux accros au shopping !
THE PERFECT TWINS KWON

Tenue. « Min Ah, grouille toi ou je m'barre sans toi ! » Planté en bas des escaliers qui mènent à l'étage de notre villa, je laisse échapper un soupir alors que j'entends ma sœur faire des allers-retours en courant entre sa chambre et la salle de bain. Faut dire qu'aujourd'hui, nous avons décidé de passer l'après-midi en ville pour faire un peu de shopping, tous les deux. Oui, vous avez bien lu... J'ai dit « shopping », et ce, sans aucune once de contrariété ou de résignation dans la voix. Après tout, qui a dit que le shopping n'était réservé qu'aux femmes ? Pas moi, en tout cas, puisqu'il s'avère que j'adore ça. Encore plus quand c'est en compagnie de ma jumelle que je m'adonne à cette activité. Jumelle qui semble toutefois bien trop décidée à me faire attendre, ce qui, je l'avoue, a le don de m'agacer un petit peu. Car si je sais pertinemment que les boutiques ne s'échapperont pas d'ici notre arrivée, attendre ne fait vraiment pas partie des choses que j'aime faire, contrairement au shopping. Mais heureusement pour moi, après quelques longues minutes, la jeune femme apparaît enfin en haut de l'escalier. « Et bah, ce n'est pas trop tôt ! T'en as mis du temps ! » Quelques minutes, seulement, à vrai dire. Mais j'vous l'ai dit, je ne suis pas du genre très patient... « Y'a des gens qui sont morts à force d'attendre, tu sais ? » La gratifiant d'un léger sourire en coin, un brin taquin, je me dirige finalement vers la porte d'entrée, attrapant les clés qui trônent sur la table au passage, et presse le pas jusqu'à la voiture de notre oncle qui nous attend bien sagement devant la maison. Ca n'a pas été facile mais, après négociations, ce dernier a très « gentiment » accepté de nous la prêter. Et heureusement, ai-je envie de dire parce qu'aller faire les boutiques en moto, ce n'est pas forcément le top. Certes, avec un deux roues, c'est plus facile de se garer ou de circuler entre les voitures en cas de bouchons. Mais allez mettre des dizaines de paquets sur une moto... Parce qu'un après-midi shopping avec la soeurette, c'est toujours comme ça que ça se termine. Avec une ribambelle de sacs à chaque bras...



don’t get too close it’s dark inside
Vous voulez que je vous parle de moi ? Mais je n’ai rien à dire. Et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne...

avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 29 Sep - 19:18

Confession de deux accrocs au shopping

 






Tenue. Allez, plus qu’une chose à prendre dans ma chambre, plus que quelques secondes à attendre, je n’aurais pas de remarque, il va- « Min Ah, grouille toi ou je m'barre sans toi ! » Bon. J’en espérais un peu trop, mais c’est normal, aucune gêne de patience ne nous a été transmise, j’en suis certaine. « Deux toutes petites secondes hyung ! » Il vaut mieux mentir, dans ces cas-là. Un petit zéro qui disparaît et vingt secondes deviennent deux, ça passe toujours beaucoup mieux – et une transformation de « minutes » en secondes, parfois, si c’est nécessaire. Là, j’ignore moi-même combien de temps je vais mettre pour finaliser ma préparation mais je pense que j’ai énormément diminué le temps d’attente dans ce que je viens de lui dire. De toute façon, les stars se font toujours attendre, c’est l’attente qui rend le spectacle meilleur ! Il paraît. C’est ce que j’ai entendu quelque part, en tout cas, donc il n’aura qu’à me considérer comme une star qu’il a tellement hâte de voir bien habillée qu’il en devient impatient. Après avoir finalisé les détails et trouvé mes lunettes de soleil, qui ont fini pour une raison inconnue par terre sous mon bureau, je dévale les escaliers et déjà, mon frère se plaint. « Rho ça va, je suis là maintenant, je suis là, en chair et en os ! » Je manque de tomber par terre parce que je descends trop vite – la faute à qui ! - et je suis mon frère qui, comme d’habitude, d’un ton et sourire taquins, exagère. « Tu ne te laisseras jamais mourir par attente, tu feras mourir les autres parce que tu les presses trop ! » Je lui tire la langue après avoir fait allusion à la chute que j’ai failli me prendre par sa faute. Une journée shopping qui commence par un beau bleu, voir pire ! Une blessure. Ce serait le cauchemar. En plus, ça fait un moment que je n’ai pas profité d’un moment seule avec mon frère alors si quoi que ce soit arrive pour me gâcher la journée, je ne réponds plus de mes actes. Vraiment. Cette journée, c’est ma journée. Today is gonna be the day – et euh, je ne connais pas la suite des paroles.




LET ME HUG YOU, so the world can shine again
avatar
Kwon Min Soo
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENT DES SANGO
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 25 Oct - 23:42

Confessions de deux accros au shopping !
THE PERFECT TWINS KWON

Tenue. Oui, c'est un fait. Je ne suis pas patient et j'ne supporte pas les gens qui ne sont pas ponctuels. Ou, tout du moins, qui ne le sont pas avec moi... Parce que, de mon côté, je le suis. C'est très rare que je sois en retard... Donc, forcément, je m'attends à ce que les gens en fassent de même avec moi. Sauf que je connais ma sœur... Et s'il y a bien une chose sur laquelle nous sommes très différents, c'est notre faculté à savoir être ponctuels. Alors quand elle me dit qu'elle en a juste pour deux toutes petites secondes, très franchement, je n'y crois pas vraiment. Limite, elle me dirait que Megan Fox m'attend dans ma chambre, à poil, je serais beaucoup plus disposé à la croire. Levant donc les yeux au ciel, alors qu'une expression quelque peu blasée s'empare de mon visage, je me contente toutefois de murmurer un « T'as bien de la chance d'être ma soeur... », plus pour moi-même qu'autre chose cela dit, avant que ma sœurette ne se décide enfin à apparaître, quelques minutes après. Et elle disait qu'elle n'en avait que pour deux toutes petites secondes, c'est ça ?! Franchement, j'vous jure... « Mais ma p'tite dame, si « les autres » savaient se montrer ponctuels, je n'aurais aucunement besoin de les presser. Alors, à qui la faute ?! » C'est vrai ça ? A qui la faute si je suis toujours obligé de râler pour qu'on finisse par décoller ? D'ailleurs, une fois installé sur le siège conducteur, je ne peux m'empêcher de jeter un rapide coup d'oeil sur l'heure qu'indique le tableau de bord et laisse échapper un soupir. « Génial... On va s'taper tous les bouchons, en plus... » Ce qui signifie qu'il va donc encore falloir attendre et que la jeune femme n'a pas fini de m'entendre râler... Pauvre de nous... Vivement que je puisse faire chauffer la carte bancaire, histoire de me détendre un peu... « Y'a un endroit en particulier où tu veux t'arrêter en premier ? »



don’t get too close it’s dark inside
Vous voulez que je vous parle de moi ? Mais je n’ai rien à dire. Et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne...

avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 26 Oct - 11:41

Confession de deux accrocs au shopping

#MinTwins


Tenue. Quand mon frère est de mauvaise humeur, je le sens à des kilomètres pour l’éviter. Sauf que là, il est de mauvaise humeur en partie à cause de moi donc je ne peux pas m’absenter discrètement pour qu’il passe sa colère sur autre chose. Tout l’air que je respire dans la voiture, il respire les phrases sanglantes qu’il va lancer quand on sera dans les bouchons et je sens déjà que tout est de ma faute – parce que c’est toujours de ma faute. C’est vrai que si je m’étais préparée plus vite, on serait arrivée dix minutes plus tôt… dans les bouchons. Parce que de toute façon, cette ville, elle est toujours bourrée de bouchons ! Mais ça, c’est inutile de le relever. Ça ne ferait que mettre de l’huile sur le feu. « Eh bah si t’es pas content, t’as qu’à arriver en retard aussi comme ça, tu seras en retard en même temps que l’autre. Au final, c’est comme si vous étiez tous les deux à l’heure. » Ce n’est pas comme s’il ne savait pas que dans tous les cas, j’arriverai en retard ! J’y peux rien, quoi que je fasse, c’est inscrit dans mon ADN. « T’as pris toutes les gênes de la ponctualité, c’est pas de ma faute. T’avais qu’à m’a laisser un peu ! » L’argument qui fonctionne toujours, un peu. Bon, pas vraiment en fait : mais bon, sous-entendre qu’il a pris toutes les bonnes gênes dans le ventre et que c’est de sa faute si je suis comme ça… c’est pas bête, non ? Au pire, ça sous-entend qu’il est parfait, il devrait être content. « Et puis tu devrais être content de te taper les bouchons avec ta sœur. Ça ne fait que rallonger le temps qu’on passe ensemble ! » Je ne dis pas que les bouchons, c’est agréable ; mais les bouchons avec hyung, ça reste un peu mieux qu’avec quelqu’un d’autre. Sauf si hyung est d’une humeur massacrante. Du coup, il va falloir que je trouve un moyen pour le calmer mais vu que je ne suis pas du tout diplomate quand je suis avec lui, à tous les coups, on va s’engueuler. Malgré tout, il prend le soin de me demander si je veux commencer quelque part. Je n’ai pas d’endroit en tête et honnêtement, même si j’en avais un, je ne lui dirai pas par crainte qu’il y ait des bouchons par là-bas. Il trouverait le moyen de me reprocher que j’ai choisi l’endroit le plus bouchonné de la ville… « Non, pas vraiment et toi ? » Comme ça, s’il y a des bouchons là où on va, il pourra s’en prendre qu’à soi-même et au fait qu’on soit en retard à cause de moi. Techniquement, ça diminue les arguments, donc ça diminue le temps de colère aussi.
 


LET ME HUG YOU, so the world can shine again
avatar
Kwon Min Soo
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENT DES SANGO
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 1 Déc - 18:42

Confessions de deux accros au shopping !
THE PERFECT TWINS KWON

Tenue. Ces derniers temps, je l'avoue, je suis un peu à cran. Entre la mise en place de la nouvelle direction qui nous a poussé à revoir toute l'organisation de la fraternité, la taule que je me suis pris à l'examen de niveau (bien que, sur le coup, cela ne m'ait pas tant affecté que ça. néanmoins, ajouté à tout le reste ça a finit par peser légèrement sur la balance) et ma dernière dispute en date avec Su Nah, il y a de quoi l'être, faut dire. Alors, c'est vrai... Un rien a tendance à me gonfler, en ce moment, et le manque certain de ponctualité dont fait preuve ma sœur ainsi que les bouchons qui nous attendent ne risquent pas d'arranger les choses. Pourtant, jusqu'à maintenant, on peut dire que je me contrôle plutôt bien. Certes, j'ai passé les dernières minutes à râler contre Min Ah mais cela reste assez bon enfant. Puis, comme tous frère et sœur, il nous arrive de nous chamailler ou de nous balancer des vacheries. Mais rares sont les fois où je m'emporte vraiment contre elle. D'ailleurs, la jeune femme en est pleinement consciente et c'est certainement pour ça qu'elle se permet autant de jouer avec mes nerfs. Toutefois, quelque peu las, je ne peux m'empêcher de soupirer et, sur un ton tout ce qu'il y a de plus ironique et dans lequel l'on peut déceler une certaine pointe d'agacement, je me contente de lâcher pour clore définitivement le sujet : « Mais oui, p'tite sœur, t'as raison... C'est d'ma faute, comme toujours. » Vous vous rendez compte ? Déjà dans le ventre de notre mère, j'étais un vilain fœtus égoïste. Franchement... Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme bêtises. Levant d'ailleurs les yeux au ciel, je laisse toutefois échapper un faible rire un brin amusé quand elle évoque « l'avantage » de se retrouver ensemble dans les bouchons et finis par lui répondre, un peu trop enthousiaste pour l'être réellement alors que mon visage se charge d'une moue moqueuse : « Oh ouiiii, supeeeer ! On va trop s'marrer ! » Haussant ensuite les épaules pour toute réponse lorsqu'elle me retourne ma question, je démarre finalement la voiture et nous voilà en route vers le centre ville. Centre ville qu'il me tarde d'atteindre le plus vite possible, soit dit en passant. Mais, en attendant... « Bon... Et sinon, soeurette ?! Qu'est-ce que tu racontes de beau ? »



don’t get too close it’s dark inside
Vous voulez que je vous parle de moi ? Mais je n’ai rien à dire. Et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne...

avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Déc - 12:03

Confession de deux accrocs au shopping

#MinTwins


Tenue. La tension est palpable dans la voiture et je sens bien que mon frère est énervé, mais je trouve quand même tiré par les cheveux d’être agacé pour si peu. D’accord, il y aura des bouchons et ça n’est amusant pour personne mais… il y a pire dans la vie ! Si on a pas assez de temps pour acheter autant qu’on le veut aujourd’hui, il suffit d’y retourner demain. Ce n’est pas comme si on manquait de temps après tout ! Du coup, je ne vois pas pourquoi il faut absolument qu’il soit de cette humeur-là. Pour une fois qu’on passe un moment seuls tous les deux, j’aimerais avoir le droit à mon précieux frère heureux, pas à celui de mauvaise humeur. Je soupire donc en l’entendant dire que c’est de sa faute d’un air trop sérieux, alors que je ne disais ça que pour plaisanter, pas pour l’agacer davantage. « Pourquoi tu tournes toujours les choses comme ça… désolée du retard, d’accord ! » Aujourd’hui est un jour où j’ai pas envie d’avoir à faire trop de caprices, j’ai envie que ce soit juste un bon moment pour nous deux, mais c’est déjà foutu à cause de ce retard de quelques minutes seulement. D’autant plus que maintenant que c’est fait, il n’y a pas grand-chose de modifiable, puisqu’on ne peut pas retourner dans le temps. En gros, on est vraiment en train de se chamailler pour un truc stupide. Ce n’est pas la première fois mais ça n’empêche pas que ce soit dommage. Je rigole quand même en le voyant prendre un air amusé beaucoup trop soudainement et je gonfle mes joues en sentant l’ironie dans sa phrase. « J’y peux rien si tu trouves qu’être seul avec ta sœur c’est ennuyant ! » Je déforme ses mots à mon avantage mais c’est limite s’il ne m’engueule pas juste à cause des bouchons, comme si j’y pouvais quelque chose. De cette façon, au moins, on est quitte. J’ai peut-être une vision étrange de l’égalité mais elle me convient. La voiture démarrée, je sens déjà que dès que le début des bouchons va se pointer, ça risque de tourner en enfer. En attendant, je réfléchis à la question qu’il vient de me poser, ne sachant pas trop quoi dire. Ce n’est pas que je n’ai rien de nouveau mais j’ignore par où commencer. « Mh… je sais pas trop par où commencer. J’ai pleins de trucs à dire ! » Enfin, je ne sais pas si ce sont tous des trucs très beaux mais il m’arrive toujours pleins de chose, puisque je suis constamment entourée. « Ah par contre… avant de partir sur quelque chose, si tu connais une fille qui a besoin d’habits dans ton entourage… » Je me racle la gorge. « J’ai déménagé avec Se Ah à cause des nouvelles règles, mais mon armoire déborde et elle ne veut pas prendre toutes mes affaires dans son armoire à elle… et je ne suis pas sûre de porter tout ça, du coup… » Je pourrais les amener à la villa, mais si ça peut faire plaisir à quelqu’un d’autre. Surtout que je suis partie pour en acheter d’autres, encore.
 


LET ME HUG YOU, so the world can shine again
avatar
Kwon Min Soo
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENT DES SANGO
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 7 Jan - 13:27

Confessions de deux accros au shopping !
THE PERFECT TWINS KWON

Tenue. Vous le voyez ce grand sourire qui prend possession de mon visage ? Ce genre de sourire triomphant que tu ne peux réprimer, quand, enfin tu parviens à tes fins ? Parce qu'obtenir un "désolée" de la part de Min Ah, vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est difficile. Même pour moi, son frère... C'est tellement rare de la voir abdiquer et reconnaître qu'elle est en tort, quand bien même elle sait pertinemment que c'est le cas. Alors oui, je jubile, putain ! D'ailleurs, bien trop content, je ne peux m'empêcher de lui en faire la remarque. "Ah ben tu vois ? C'était pas si compliqué de les prononcer, ces quelques mots, pas vrai ?" Puis, pour une fois que ce n'est pas elle qui a le dernier mot avec moi.. Un jour à marquer d'une pierre blanche, c'est certain. Parce que ça me pèse de l'avouer, croyez moi, mais la plupart du temps, ce n'est pas moi qui ressort gagnant de nos petites chamailleries. A mon grand dam... Alors cette petite victoire, je la savoure un peu. Puis, franchement, il était temps que cette enfant apprenne à respecter son aîné. Certes, je n'ai quitté le ventre de notre mère que quinze minutes avant elle mais j'reste tout de même son grand frère. D'ailleurs, en tant que grand frère (et tous les grands frères du monde seront certainement d'accord avec moi sur ce point), s'il y a bien une chose que l'on adore faire, c'est taquiner celles qui nous servent de petite soeurs. Arborant donc une expression légèrement surprise, bien que trahie par le sourire en coin un brin moqueur que j'affiche, je feins l'innocence aux paroles de Min Ah et m'exclame, taquin :  "Je n'ai jamais rien affirmer de tel. Mais si tu le dis, je n'vais pas te contredire, hein !" Mais blague à part. Elle comme moi, nous savons très bien que je ne suis pas du genre langue de bois et que si je me faisais réellement chier en sa compagnie, petite soeur ou pas, je ne me gênerais pas pour le lui dire. Puis, j'ai beau être ronchon ces derniers temps, je suis convaincu que ce petit après-midi avec elle me fera le plus grand bien. Sans compter que la vue d'un magasin rempli de vêtements a toujours eu   un espèce d'effet positif sur moi. D'ailleurs, en parlant de vêtements... "Franchement, Min Ah... Tu m'as bien regardé ? Est-ce que j'suis du genre à aller demander aux gens s'ils ont besoin d'habits ?" Certes, il y a certaines de mes "potes" qui auraient peut-être besoin d'un relooking et les vêtements de Min Ah sauraient sûrement leur être utiles, on va pas se mentir. Mais il n'y a pas marqué "Christina Cordula" sur mon front, hein... "T'as pas d'autres amies à qui les refiler, toi, à part Se Ah ?" J'sais que ma soeur n'est pas la plus douée pour se faire des amies de sexe féminin mais quand même... "M'enfin, au pire, tu peux aussi les revendre ou les donner à... Je n'sais pas moi ! Une assoc' ?!" Kwon Min Soo qui pense générosité ? Jamais on aurait cru voir ça un jour...



don’t get too close it’s dark inside
Vous voulez que je vous parle de moi ? Mais je n’ai rien à dire. Et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne...

avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 13 Jan - 11:10

Confession de deux accrocs au shopping

#MinTwins


Tenue. Je sens dans l’ambiance de la voiture la fierté de mon frère d’avoir reçu des excuses de ma part. Au moins, ça aura eu le mérite de changer un peu cette ambiance de reproches qui courait jusqu’à maintenant, même si je pense toujours sérieusement que ce n’est pas de ma faute s’il y avait des bouchons sur la route et que donc, je n’avais aucune raison de m’excuser pour cela. Séoul est une grande ville, les magasins sont des endroits situés dans le centre d’une grande ville, alors forcément on n’est pas les seuls à s’y rendre. Que je mette quelques minutes de plus ou de moins à m’habiller n’y aurait rien changé – dans tous les cas, il y aurait eu du monde sur la route ! Enfin, voilà autant d’arguments que je dois ravaler maintenant que je me suis excusée – et je dois même accepter avec agacement la voix triomphante de mon frère, me faisant la morale sur ces mots que je prononce rarement. « Pardon ? Tu ne sais pas combien ça me coûte de les prononcer ! Je le fais parce que t’es mon frère, qu’on passe une journée ensemble et que je veux passer à autre chose, c’est tout. » Absolument pas parce que je les pense. Je ne change pas d’avis si facilement et si ça ne faisait pas aussi longtemps qu’on avait passé du temps ensemble, seuls ensemble, alors je n’aurais pas laissé tomber aussi vite. Là, c’est un contexte particulier alors j’agis de manière particulière aussi.
J’ouvre grand la bouche quand il affirme qu’il ne contredira pas le fait que passer du temps seul avec sa sœur l’embête. Je tourne la tête vers lui d’un air outré et je hausse les sourcils. Je sais que c’est une plaisanterie et j’exagère mon jeu d’actrice pour le faire passer pour le plus horrible des grands frères – parce que c’est ce que je sais le mieux faire, quand il m’attaque ainsi. « Ah bah d’accord ! » Je ne trouve rien à dire de plus et ça m’agace de rien pouvoir répondre à sa pique – en fait, j’aurais bien des choses à lui dire mais ce serait prendre sa blague trop au sérieux et je ne veux pas repartir sur quelque chose qui mette une mauvaise ambiance dans la voiture.
Imaginer mon frère aller voir ses amis pour lui demander s’ils avaient besoin d’habits me fit partir dans un fou-rire inimaginable. C’est vrai, maintenant que j’y pense, c’est un scénario totalement improbable et je n’aurais pas dû lui poser la question. Malgré tout, ça me semblait être une question plus ou moins utile… Quand je reprends ma respiration, je hoche la tête. « En même temps, tu devrais y penser, ça serait marrant à voir ! » À sa question, je haussai les épaules. « Bah, c’est que moi non plus, je suis pas du style à demander à mes potes s’ils ont besoin d’habits... » dis-je en rigolant. Se Ah, elle a pris mes habits parce que quand on a emménagé, les miens ne rentraient pas dans l’armoire alors elle a vu d’elle-même la catastrophe… et encore, elle a pas voulu tout prendre. Je lève les yeux quand il me propose de les vendre ou de les donner à des associations. « Oui mais hyung… ce sont mes bébés, je pourrais pas accepter de les voir entre de mauvaises mains… comment je peux savoir si les gens qui les prendront ne les maltraiteront pas en les mettant avec des mauvais et moches habits ?! » M’exclamais-je, en forçant des larmes au bord des yeux et une voix outrée.

 


LET ME HUG YOU, so the world can shine again
avatar
Kwon Min Soo
❝ SATAN SQUAD ◈ PRESIDENT DES SANGO
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Fév - 11:29

Confessions de deux accros au shopping !
THE PERFECT TWINS KWON

Tenue. Pleinement satisfait de la tournure que viennent de prendre les événements, je ne peux m'empêcher d'esquisser ce sourire en coin un brin moqueur à l'intention de ma soeur et finis par m'exclamer, quelque peu amusé de la voir tenter de se rattraper : "Oui oui, Min Ah... Ne t'en fais pas pour ça. Je sais très bien que des excuses de ta part, c'est comme l'amour éternel. Il faut être idiot pour y croire..." Cela dit, comment vous dire que je n'en ai rien à faire que ses excuses ne soient pas sincères et qu'elle les ai faite uniquement dans le but de clore le sujet ?! L'amener ne serait-ce qu'à prononcer ces quelques mots est déjà une grande victoire en soi et, personnellement, il ne m'en faut pas plus pour voir mon humeur s'améliorer grandement. D'ailleurs, bien vite, la situation finit par virer à mon avantage, et tandis que je récupère ce rôle qui me colle si bien à la peau à savoir celui du grand frère chieur, une moue taquine prend possession de mon visage lorsque celui de ma jeune soeur se charge d'une expression des plus contrariées. "Allez, arrête de bouder, petite soeur..." Lui ébouriffant ensuite affectueusement les cheveux, je laisse échapper un faible rire et reprends aussitôt : "Tu sais très bien que je suis toujours content de passer du temps avec toi !" Puis n'est-ce pas là le rôle d'un grand frère d'embêter sa petite soeur ? Surtout lorsque celle-ci lui tend autant de perches pour le faire... D'autant plus que ce n'est pas comme si l'autre moitié des Twins Kwon avait beaucoup à m'envier à ce niveau. Demandez à mon meilleur ami ! Ce n'est certainement pas lui qui dirait le contraire, lui qui, à plusieurs occasions, à même dû nous supporter tous les deux en même temps. Pauvre de lui... Mais soit. Finalement en route pour le centre ville, où nous attendent bien sagement toutes ces boutiques de vêtements que l'on compte dévaliser, en grands accros du shopping que nous sommes, je finis néanmoins par arquer un sourcil quand ma soeur, s'étant apparemment rendue compte de l'absurdité de sa question, est prise d'un fou rire. Levant les yeux au ciel, je me contente alors tout simplement de lâcher à ses paroles : "Il te faut pas grand chose pour te marrer, tu m'diras..." Arrêté à un feu, je tourne ensuite la tête vers Min Ah qui, pour ne pas changer, se lance dans un jeu d'actrice un poil trop exagéré, qui ne manque pas de m'arracher une faible grimace. "Sérieux, t'as pas l'impression d'en faire un tout petit peu trop ?!" Hochant la tête de gauche à droite, dans un geste désespéré mais aussi, je l'avoue, un tantinet amusé, je me reconcentre finalement sur la route quand le feu repasse au vert, non sans ajouter : "Au pire, passe une annonce ?! 'Donne vêtements contre bons soins. Mignons, sociables, ils adorent qu'on leur face la causette à l'ouverture de l'armoire. Par contre, ne supportent pas les vêtements trop vieillots et les enfants parce que ça fait des tâches' ! T'auras l'air bien con mais au moins tu seras fixée !" Elle aura même l'air complètement con, qu'on se le dise... Mais, de prime abord, prétexter que ses vêtements sont ses bébés, c'est déjà limite... Même moi qui tiens aux miens, je n'irais jamais jusque là... "N'empêche, toi qui compare tes fringues à tes bébés, j'ose vraiment pas imaginer ce qu'il en sera quand tu auras vraiment des gosses. Si tu décides de les refiler sous prétexte que t'as plus de place chez toi, c'est chaud quand même..." D'ailleurs, en parlant de gosse... Ça me fait penser que je n'ai toujours pas parlé de Yoon Woo à Min Ah et, la connaissant, je n'ai également pas trop envie d'imaginer sa réaction quand elle l'apprendra...



don’t get too close it’s dark inside
Vous voulez que je vous parle de moi ? Mais je n’ai rien à dire. Et même si c’était le cas, vous auriez tort de me croire. La confiance est un mensonge. Personne ne connaît jamais personne...

avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 10 Fév - 19:02

Confession de deux accrocs au shopping

#MinTwins


Je fronce les sourcils en entendant mon frère comparer mes excuses, qui ne sont jamais réalistes, à quelque chose d’aussi beau et réel que l’amour éternel. « Yah, je te signale que ça existe vraiment l’amour éternel ! Les âmes-sœur ! Le destin ! C’est pas parce que toi tu prends l’amour à la légère que ça n’existe pas, j’te signale ! » Parce que moi, j’y donne du poids. Je rencontrerai mon âme-sœur et je passerai toute ma vie à l’aimer, et il passera toute sa vie à m’aimer. Pourquoi faut-il toujours que les hommes ne croient pas à des trucs aussi beaux ? J’ai beau être un garçon manqué selon les autres, moi je veux croire en de telles choses.
Quand il m’ébouriffe les cheveux et dit les mots que j’avais envie d’entendre, un grand sourire réapparaît sur mon visage. « Je suis contente de passer du temps avec toi aussi ! » Et après tout, lui et moi, ne sommes-nous pas la preuve vivante que l’amour éternel existe ? Ce n’est peut-être pas l’amour dans le sens qu’il entendait, mais au final, c’est de l’amour aussi. Je ne peux pas imaginer un monde où mon frère ne m’aime plus et où je ne l’aime plus non plus. Je ne peux pas non plus imaginer un monde sans lui, il est tout pour moi et il l’a toujours été.
Morte de rire, j’entends à peine la remarque de mon frère qui est toujours perplexe face à la raison de mon rire. Mais il ne sait pas, lui, l’image de lui qu’il donnerait s’il allait voir ses potes pour leur proposer les habits de sa sœur ! Ce serait vraiment hilarant de voir le démoniaque président des sango faire de telles offres… Je donnerais presque de l’argent pour voir un tel spectacle, sérieusement. Le fou-rire terminé, je me lance alors dans un cinéma outré, dans le quel j’insiste sur le lien précieux qui relit moi et mes précieux habits, mes bijoux, mes enfants. Bien sûr que non, je n’en fais pas trop. Les habits, je les ais libéré d’une prison ! Ils étaient tous collés les uns contre les autres, maltraités, jamais repassés, touchés par des mains salles et reposés brutalement – et c’est moi, Kwon Min Ah, qui les ais touchés, les ais emmenés dans un lieu où ils seraient traités à leur juste valeur ! Malgré tout, je ne peux pas m’empêcher de rire à l’annonce que mon frère me propose. « C’est pas une si mauvaise idée mais j’crois que j’ai encore trop de fierté pour faire ça ! » Et c’est bien dommage, parce que ce serait fun. Quand mon frère parle un peu plus sérieusement de moi et des enfants, je réfléchis quelques secondes. Les enfants des autres, je sais en prendre soin et je trouve ça mignon… mais je n’ai jamais réfléchi à en faire et à en avoir. Je souris en m’imaginant refiler mes gosses qui prennent trop de place. Quelque part, ça pourrait me ressembler et c’est vrai que c’est pas rassurant. « Eh bien figure-toi que je m’occupe très bien des enfants ! » Et c’est sans doute parce qu’eux et moi, on est sur la même longueur d’onde. « Mais je n’ai jamais réfléchi à en avoir. Tu vois, faire un gosse, ça se fait justement avec la personne qu’on aimerait éternellement ! » Je lui tire la langue. « Et puis je te signale que toi avec un gosse, ce sera pas forcément mieux que moi… Déjà qu’on te reproche de trop gâter ta sœur, alors ton gosse… »
 


LET ME HUG YOU, so the world can shine again
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !