Revenir en hautAller en bas



 
Nouveautés du mois
Venez vite voir les nouveautés du mois, par ici !
Concours de headers
C'est bientôt Noël et pour l'occasion, nous avons
besoin de vous pour embellir le forum, par ici !
Chatbox du forum
N'hésitez pas à passer faire un tour sur la chatbox !
Plus on est de fous, plus on rit ! :heart:
Ils sont attendus
written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Abb95f28eb28847eb862d7cb9b027cb5f9b4c236_128written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Tumblr_pwhqa0sZ2A1x9zrr3o5_100

 :: Le reste du monde :: Les mondes parallèles
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

written in the stars ~ taeyoung (-21)

Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Lun 6 Aoû - 0:41
written in the stars
tae woong & ha young

✻✻✻ jeju. la situation qui te semblait irréelle, de vous retrouver dans de telles positions alors qu'il y a encore peu, tu gardais tes sentiments et ton désir pour le jeune homme pour toi. la peur de le perdre qui te paralysait, pourtant alors que vous étiez là à présent, dans les bras l'un de l'autre, transmettant tout l'amour et le désir que vous aviez pour l'autre, c'était indéfinissable. l'impression que ton cœur allait imploser, le trop plein d'émotions qui te rend incapable d'aligner des pensées cohérentes alors que tu te laisses aller dans ses bras, appréciant le contact de son corps, de sa peau contre la tienne, de ses baisers qui t’enivraient, te faisaient perdre la raison. vous laissiez parler vos désirs, ceux qui t'habitaient depuis des mois, et que le jeune homme partageait à ton grand bonheur, allumant une flamme éternelle dans ton cœur. tu sens ton corps frisonner, répondant à chaque caresse de tae woong, t'emportant encore plus loin dans des plaisirs qui t'étaient encore inconnus. jamais tu n'avais ressenti de telles sensations dans tes précédentes relations, ce qui s'expliquaient aussi que tu n'étais jamais allée aussi loin avec tes anciens petits amis. il y avait eu un blocage, tu ne te sentais pas prête à l'époque, et tu avais compris finalement pourquoi tu ne pouvais pas. ils n'étaient pas tae woong. tu ne ressentais pas pour eux ce que tu pouvais ressentir pour lui, il avait une place si importante et spéciale dans ton cœur. ton premier amour si tu étais honnête avec toi-même. ton amour et ton désir qui te consument, tes mains glissant sur sa peau, traçant les formes de ton corps de tes doigts comme pour le mémoriser, pour l'ancrer dans ta mémoire. un rire semblable à un souffle qui t'échappe en voyant les effets que tu avais sur lui, similaire à celui qu'il avait sur toi. vos cœurs battant à l'unisson, tu pourrais mourir demain tu t'en moquerais. tae woong t'aimait, c'était tout ce dont tu avais besoin. ton cœur qui s'emballe à nouveau dans ta poitrine alors que le jeune homme prend possession de ton corps de ses lèvres, descendant lentement vers les zones qui n'attendaient que son attention, tu cherches quelque chose, n'importe quoi pour t'y accrocher, ton corps s'embrasant sous ses nouvelles caresses. être dans une telle position avec la personne que tu aimais, une sensation si profonde que tu ne savais pas si tu allais y survivre, tu étais loin ha young. tu cambres le dos instinctivement, sans pouvoir contrôler les réactions de ton corps face aux gestes de tae woong, ta respiration qui se fait plus saccadée, ton cœur cognait si fort contre ta cage thoracique que tu craignais qu'il ne te la brise. c'était trop, mais c'était tellement bon. le prénom du jeune homme qui glisse entre tes lèvres, encore et encore. la chaleur qui te possède, qui menace de t'envahir, une sensation inconnue et pourtant si enivrante, tu n'avais qu'une hâte, de sentir cette vague de plaisir te percuter. tu la sentais arriver, elle était là tu pouvais presque la toucher du bout des doigts quand tae woong arrête soudainement ses caresses. tu sens les mots s'étrangler dans ta gorge, pour ne former qu'un flot incompréhensible de protestations, tu étais si près du but ! les larmes qui perlent aux coins de tes yeux, alors que tu lances un regard courroucé à ton meilleur ami – pouvais-tu le considérer encore comme tel ? - tu te mords la lèvre en rejetant ta tête en arrière, tu étais si bien. ton cœur qui se gonfle d'émotions à la confession de tae woong, tes yeux bruns qui observe son visage avec intention, un sourire amoureux venant se glisser sur tes traits alors même que tae woong venaient lier sa main à la tienne. tu l'aimais tellement ce garçon, ton corps et ton cœur vibraient pour lui. tu suis les mouvements de sa langue alors qu'il la passe sur ses lèvres, tu savais ce qu'il y avait sur elles, tu sens tes joues s'enflammer à ce spectacle qu'il t'offrait. tu devrais te sentir gênée, ton inexpérience aurait dû te rendre timide sûrement et pourtant c'était tout le contraire, tu trouvais cette vision d'un érotisme. prenant une inspiration, tu remontes ton regard de ses lèvres à ses yeux, te perdant dans ses pupilles, une tendresse infinie qui englobe ton être alors que tu viens caresser son visage de ta main libre, de nouvelles larmes qui viennent embuer ton regard. tu retiens un rire amusé quand tae woong vient enfouir son visage dans tes cheveux, tes caresses qui glissent sur ses épaules, sa peau nue sous tes doigts. « je t'aime tae woong, tu peux pas savoir à quel point. » tu souffles, l'émotion qui s'entend dans ta voix, qui vient te serrer la gorge. tu frissonnes à nouveau en sentant ses baisers contre ton cou, te rapprochant instinctivement de son corps pour en apprécier la chaleur, les promesses. enroulant ton bras autour de sa nuque, tu passes une jambe par dessus ses hanches pour vous rouler sur le côté, te positionnant au dessus de lui, la vision qui embrase tes sens. « dis-moi que ce n'est pas un rêve... » tu murmures finalement, le doute qui vient obscurcir tes yeux bruns l'espace d'un temps, et si tout cela n'était pas réel ? et si ce n'était que ton imagination ? son torse que tu traces de tes doigts, tes pupilles suivant leur passage avant de remonter jusqu'à son visage. tu te mords une nouvelle fois la lèvre inférieur, le rouge qui enflamme tes joues.
© LOYALS.


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Jeu 13 Sep - 1:30
written in the stars
hayoung & taewoong

✻✻✻ jeju. hayoung est la première qui a la chance d’avoir ta tête entre ses cuisses et ce sera probablement la dernière. tu ne veux personne d’autre dans ta vie que la jeune femme. tu l’aimes et la chéries depuis tellement d’années que c’est elle que tu veux et que tu voudras jusqu’à ta mort. tu as gardé tes sentiments enfouis pendant tellement longtemps que tu n’es pas sûr que tu pourras aimer une autre femme autant que tu l’aimes elle. et puis, tu ne le veux pas, c’est ton chaton et personne d’autre. tu lui donnes autant de plaisir que tu peux et tu aimes entendre ses gémissements, ses souffles saccadés et voir son corps se courber sous tes coups de langues maladroits. tu n’as pas d’expérience pour ce genre de chose, mais après tout, tu pourras pratiquer autant que tu veux maintenant, pas vrai ? parce que hayoung et toi vous n’êtes plus des meilleurs amis, non ? tu penses pas que tu puisses retourner au même stade que tu étais avant avec elle. et apparemment c’est aussi son cas, enfin tu l’espères parce que si ce n’est pas le cas, et que tu es le seul à vouloir plus, tu te retrouveras bien con. du coup, tu réitères ta déclaration d’amour comme si ça pouvait t’aider à faire que tes sentiments soient plus compris par la jeune femme. sauf que tu sais que ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. si toi, tu l’aimes, elle, elle peut ne pas t’ailer. alors c’est pour cette raison que tu viens cacher ton visage dans son cou. tu ne veux pas qu’elle voit l’embarras dans lequel tu es présentement, mais également tous les doutes qui peuvent s’afficher sur ton visage. certes, tu pourrais passer pour quelqu’un avec énormément de confiance en soi, mais ce n’est pas le cas. tu doutes tout le temps et toujours de toi. et là encore une fois tu doutes. est-ce que tu es le seul à ressentir ce que tu ressens ? est-ce que tu es le seul à vouloir de hayoung toute ta vie ? est-ce que tu es le seul qui a envie de prévoir l’avenir avec elle ? tu ne sais pas et ça t’angoisse plus que tu ne le voudrais le dire. alors, c’est aussi pour cette raison que tu te caches dans son cou. autant pour cacher ta gêne que pour cacher tes peurs. le rire de la jeune femme est un doux son à tes oreilles quand elle le laisse échapper, caressant ta peau nue. elle prend la parole et tu sens ton cœur battre à tout rompre, te faisant mal. tu n’aurais jamais pensé que de simples mots prononcés par la jeune femme puissent te faire autant de bien et autant de mal. mais ce n’est pas un mal douloureux, c’est juste le pansement qu’on retire après l’avoir gardé trop longtemps et que la colle s’est accrochée aux poils. c’est le même genre de douleur. tu souffres parce que tu as gardé pendant des années tes sentiments pour toi et tu te rends compte qu’elle a les mêmes pour toi. tu appuies plus fort tes lèvres dans son cou et la seconde d’après, sans que tu ne t’y attendes, tu es renversé sur le matelas, hayoung au-dessus de toi. cette vision fait gonfler le sang dans ton pantalon encore plus si c’était possible. elle est tellement belle comme ça, complètement nue et offerte à tes yeux. tu l’observes sans t’en cacher, passant ton regard sur toutes les courbes de son corps, étudiant chaque centimètre carré de peau. tu ne veux rater aucun détail et tu mets du temps avant de te rendre compte qu’elle s’est remise à parler. tu ne comprends pas réellement ce qu’elle te dit, mais tu entends le mot rêve. est-ce que comme toi elle se demande si ce n’est qu’un rêve ? tu ne sais pas et tu ne peux même pas répondre parce qu’elle te touche légèrement. la caresse de ses doigts laisse une brûlure sur ta peau, douce chaleur qui se répand partout dans ton corps. tu lui souris tendrement. elle est vraiment magnifique hayoung. « ce n’est pas un rêve chaton. » murmures-tu alors que tu attrapes sa main dans l’une des tiennes. tu viens déposer sa paume délicatement sur l’emplacement de ton cœur. « il bat pour toi et rien que pour toi et depuis des années. » tu te relèves légèrement pour avoir ton visage au niveau de sa poitrine. sauf que ce n’est pas sa poitrine que tu veux, ce sont ses lèvres là de suite maintenant. alors tu la soulèves comme si elle ne pesait rien, ce qui était le cas, et tu la décales pour avoir ton visage au niveau du sien. « ça ne sera plus jamais un rêve si tu veux de moi dans ta vie… » tu mets des mots sur tes angoisses, espérant qu’elle y réponde favorablement. ce n’est pas une demande en mariage parce que vous êtes trop jeunes pour ça, mais plus une demande pour savoir si elle veut être en couple avec toi. toi, tout ce que tu veux, c’est hayoung, rien qu’elle et toujours elle. « est-ce que tu es prête à me supporter ? » et me suivre à séoul ? tu voudrais le rajouter, mais tu sais que c’est un peu tôt pour ça. elle est au courant de ton rêve de devenir danseur professionnel et il n’y a qu’à la capitale que tu pourras suivre ton rêve. mais pour le moment, ce n’est pas le sujet.
© LOYALS.


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Mer 10 Oct - 22:12
written in the stars
tae woong & ha young

✻✻✻ jeju. tu ne contrôles plus les mouvements de ton corps, ce dernier qui se contorsionne dans l'espoir de trouver la bonne position, les flammes ardentes de désirs qui traversent tes veines, ne laissant derrière elle que de la cendre, tu avais l'impression d'être en feu ha young. ce que tae woong te faisait, jamais tu n'aurais pensé, imaginé qu'il puisse le faire. le rêver était une chose, tu te réveillais frustrée et désorientée par l'illusion de ton rêve, mais qu'il le fasse en vrai, tu sentais ton cœur cogner si fort dans ta poitrine, tu allais mourir de plaisir c'était certain. classe comme mort, on peut le dire. des mots qui s'échappent d'entre tes lèvres, aucune cohérence dans ceux-ci alors que tu cherches un point d'ancrage, quelque chose pour te retenir de sombrer définitivement dans ces torrents. la chaleur dans ton ventre qui menace d'exploser, de tout emporter sur son passage, mais tae woong ne lui laisse pas le temps. c'est pire que dans ton rêve, tu lui adresses un regard rempli de trahison quand il se détache de ton intimité, comment il pouvait te faire ça ? les sanglots qui naissent dans ta gorge alors que tu la sens partir, cette chaleur, cette promesse du nirvana. tu aurais pu l'incendier, mais les mots restent coincés dans ta gorge à sa confession, ton cœur qui se gonfle d'une euphorie pure qui s'embrase en suivant le mouvement de ses lèvres, tu sens ton corps qui vibre toujours autant sous lui,  attendant cette délivrance qui n'arrive pas encore. tu as le souffle court, tes joues s'enflammant un peu plus quand tu croises son regard, tu l'aimais tellement ce garçon. les mots qui quittent tes lèvres tels une caresse, tu veux qu'il le comprenne, qu'il entende cette confession, qu'il sache que tu ce que ressentais pour lui, c'était si puissant, si beau. tes yeux te brûlent sous l'effet des larmes qui perlent en leurs coins, tu trembles ha young de tout l'amour que tu avais pour ce garçon. celui qui partageait ta vie depuis tant d'années, celui pour lequel tu ferais tout, celui qui ne t'avait jamais laissée tomber. traçant son visage, sa peau de tes doigts, tes yeux qui suivent leurs chemins avec fascination, tu finis par prendre les devants, le basculant pour pouvoir te retrouver sur lui. la vision que cela t'offre, tu sens tes sens s'embraser une fois de plus, était-ce possible de ressentir de telles sensations, émotions pour quelqu'un ? tae woong était un rêve éveillé, tu avais peur de le voir disparaître devant toi, comme si tout cela n'était encore qu'une illusion cruelle de ton esprit. pourtant tu les ressens bien ces fichues émotions, les réactions du corps de tae woong contre le tien, tu te racles la gorge pour cacher les effets que cela avait sur toi. tes yeux brûlant de tous ces fantasmes muets qui croisent les siens, tu le laisses attraper ta main pour la poser sur son cœur, la vision qui te fait presque défaillir, pouvait-il être plus parfait encore ? « tae woong... » tu murmures alors qu'il se relève, son visage qui se retrouve face à ta poitrine offerte à lui, mais il n'en fait rien, non c'est toi qu'il regarde, tes yeux qu'il ne quitte pas. cette connexion si précieuse, tu n'oses plus bouger, le laissant vous positionner afin que vos visages soient à la même hauteur. tes mains qui viennent naturellement glisser le long de ses bras, s'arrêtant sur ses épaules à peine quelques secondes avant de venir encadrer son visage avec douceur. tae woong te paraissait si vulnérable à l'instant présent, il venait de t'offrir son cœur, de s'ouvrir à toi. il se mettait à nu, dans le sens le plus beau et le plus émouvant du terme. ton cœur qui tambourine toujours plus fort, ton regard qui se perd dans l'océan sombre des siens. tu la connais déjà ta réponse, elle était d'une telle évidence, tu ne voyais ta vie sans lui. tu ne voulais être séparée de tae woong. « pour toujours. » tu murmures simplement, ton corps tremblant entre ses bras. tu n'avais jamais été aussi certaine que maintenant. « je te suivrais jusqu'au bout du monde, tae woong. » une promesse que tu lui fais, pour vous deux. tes lèvres qui viennent caresser sa joue, glissant sur son visage en une multitude de baisers, sur sa mâchoire, ses yeux, son nez... tes doigts qui tracent sa peau pour venir se poser sur sa poitrine, juste au dessus de son cœur, le sentant battre sous eux. tu laisses échapper un rire dans un souffle, tes lèvres qui se posent doucement sur les siennes. tu l'embrasses tendrement, ton amour se ressentant à travers ce dernier, ton corps qui se fond contre le sien comme si tu cherchais à ce qu'il n'y ait plus rien qui vous sépare. ce désir ardent qui vient enflammer tes caresses, tu en veux plus, tes doigts qui glissent dans les cheveux clairs de ton compagnon alors que les autres viennent tracer les bords de son pantalon, cherchant à enlever ce vêtement qui n'avait pas lieu d'être présent. la respiration saccadée alors que tes baisers quittent son visage pour embrasser son cou, ton autre main qui vient aider la première. tu t'en pouvais plus ha young, ce feu qui menaçait de te consumer, cette sensation si enivrante, jamais tu n'en avais connu de telles. ta langue qui remplace tes lèvres à quelques reprises, ton cœur qui se gonfle de fierté en sentant les réactions de tae woong, sa respiration qui change, sa voix qui lui échappe. tu pourrais entendre cette mélodie à l'infini, tu n'en serais jamais lassée, tu en voudras toujours plus.
© LOYALS.


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Ven 9 Nov - 13:52
written in the stars
hayoung & taewoong

✻✻✻ jeju. ce n’était pas un rêve. c’était la réalité. tu le savais, mais tu avais encore du mal à t’y faire. pourquoi ? parce que tu ne pensais pas qu’un jour tu aurais une hayoung complètement nue en dessous de toi et toi en train de l’aimer de la plus belle façon qu’il soit. tu l’honorais, la traitait avec tout ton amour et tout le respect qu’elle méritait et tu la goûtais de plus en plus enhardi par les soupirs et gémissements qui s’échappaient de sa bouche. tu contrôlais son corps par l’assaut répété de tes lèvres et ta langue sur les siennes. tu voulais qu’elle en perde la tête, qu’elle ne se souvienne de rien d’autre que du plaisir qu’elle avait ressenti. tu espérais qu’elle appréciait réellement ce que tu lui faisais et que ce n’était pas une réaction mécanique de son corps, parce que toi, tu aimais la faire se tordre sous tes coups de langue pas encore expert. c’était la première fois que tu le faisais et c’était avec youngie que tu le faisais. il n’y avait qu’avec elle que tu aurais aimé le faire de toute façon. pourquoi ? parce que c’était la femme de ta vie, la seule avec qui tu aurais pu le faire, la seule qui aura eu la chance de t’avoir eu entre ses cuisses. son désir s’échappe de ses lèvres et tu souris heureux de lui faire cet effet. tu en deviens même encore un peu plus à l’étroit dans ton pantalon. ça commence à te faire mal d’être comprimé de la sorte, mais tu ne dis rien. ce soir, c’est hayoung qui aura toute ton attention. on verra plus tard pour toi. cependant, tu ne veux pas la faire venir maintenant. tu veux qu’elle sente de plus en plus le désir monter et qu’elle finisse par te supplier de faire plus. tu voulais tout lui donner, mais tu voulais aussi qu’elle se rappelle de ce moment toute sa vie. parce que c’était important, c’était sa première fois, et votre première fois. tu délaisses donc son corps pour planter ton regard dans le sien et tu ne le lâches plus. tu te perds dans ses yeux, te perdant également dans les émotions qui remplissaient peu à peu ton corps et ton cœur. tu l’aimais hayoung, plus que tu n’avais jamais aimé personne. c’était la femme de ta vie, ta meilleure amie, ta princesse et ton âme sœur. jamais tu ne pourrais aimer quelqu’un comme tu l’aimais elle. ça avait toujours été une évidence et tu essaies de lui faire passer tout ce que tu ressens par ton regard mais également par tes mots. tu la rassures sur le fait que ce n’est pas un rêve que vous vivez et que tout ceci est bien réel. plus tu lui mentionnes le fait que tu es prêt à entrer dans sa vie pour toujours. mais elle, le veut-elle ? est-elle prête à foutre sa vie ici de côté pour te suivre à la capitale ? apparemment c’est le cas, et tu sens ton cœur battre encore plus fort dans ta poitrine. putain que tu l’aimes cette femme. tu lui rends ses baisers, ta peau contre la sienne et tu retiens un gémissement quand elle effleure ton pantalon pour te le sortir. tu es bien trop à l’étroit, ton désir ayant gonflé progressivement à l’intérieur ne demande maintenant qu’à sortir et quand c’est enfin le cas, c’est pour connaitre une autre torture douce et maladroite mais tellement agréable. tu laisses faire hayoung laissant ta voix sortir sans aucune honte. elle te fait du bien, comme tu lui en as fait et ses mains et sa bouche s’affairent à la tâche. tu ne pensais pas que ton désir pourrait encore plus augmenter. mais c’est le cas. tu sens la chaleur prendre place dans ton bas ventre, la sueur qui vient coller tes cheveux à ton front, qui coule le long de ta colonne vertébrale. ta respiration s’accélère, tes gémissements sont de plus en plus fort, tu as du mal à les contenir. et quand tu sens que tu arrives à ta limite tu la stoppes, faisant remonter son visage vers le tien pour l’embrasser à nouveau quelques instants jusqu’à être à bout de souffle avant que tu ne te lèves du lit. tu finis par enlever complètement ton pantalon et ton boxer pour lui faire face complètement et tu attrapes dans la poche arrière de ton jean ton portemonnaie. tu en sors une capote et ton attention se reporte une nouvelle fois sur hayoung. tu ne la quittes pas des yeux alors que tu passes la protection. s’il y a encore quelques minutes c’était elle que tu voulais rendre impatiente, maintenant, c’est toi qui l’est. tu te rapproches de ta petite amie, parce que c’est ce qu’elle est maintenant, il n’y a plus de retour en arrière, et ton corps vient se positionner au-dessus d’elle, tandis que tu attrapes ses lèvres pour un nouveau baiser. « je peux plus attendre youngie… » tu papillonnes des yeux cherchant une réponses sans son regard mais tu n’y vois que son désir qui brûle en écho au tien. un sourire insolent s’affiche sur tes lèvres. « je te veux noona. » il y a bien longtemps que tu ne l’avais pas appelé comme ça et si avant ça avait une connotation mignonne, là c’est clairement sexuel. « détends toi et n’hésites pas à me dire si je te fais mal okay ? » tu ne veux pas qu’elle souffre, encore moins par ta faute. alors, tu y va doucement, te plaçant à l’entrée délicatement et tu entres tout aussi lentement attendant qu’elle se fasse à ta présence. tu ne veux pas y aller d’un mouvement brusque et risquer de lui faire très mal. en douceur pour qu’elle soit à l’aise. « ça va ? » tu ne quittes pas son visage des yeux, cherchant la moindre trace de douleur pour te stopper et lui laisser le temps de souffler. tu ne veux pas qu’elle ait mal.
© LOYALS.


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Jeu 24 Jan - 23:49
written in the stars
tae woong & ha young

✻✻✻ jeju. l'esprit embrumé par les flammes du plaisir que tae woong te procurait, tu n'arrivais plus à toujours terre, à avoir une prise avec la réalité. c'était trop irréel pour être vrai et pourtant ça l'était. il y a encore quelques heures tu n'aurais pas penser te retrouver dans une telle position avec le jeune homme qui hantait tes pensées. oui tu avais eu un plan en sachant qu'il venait chez toi, tu avais eu en tête de lui faire comprendre ce que tu ressentais pour lui, mais rien ne laissait présager que cela escaladerait comme ça. perdus dans votre bulle, tu en oubliais tout ce qu'il se passait autour de vous, ton attention uniquement centrée sur lui, sur ses caresses et ses baisers qui te faisaient perdre la tête, des gémissements qui quittent tes lèvres sans que tu cherches à les retenir, tu voulais qu'il sache ce qu'il te faisait vivre autant qu'il devait vouloir l'entendre. le corps en feu, en proie à ces vagues destructrices menaçant de t'emporter au loin, tu sombres ha young dans la plus délicieuse des tourmentes, emportée par l'amour de tae woong. il y avait tant d'émotions qui te traversaient, un ouragan qui secouait ton cœur et ta raison, tu sens les larmes te monter aux yeux, ton regard qui ne quitte plus celui du jeune homme, tu l'aimais. qu'est-ce que tu l'aimais ce garçon. les mots qui quittent vos lèvres étaient à peine des murmures, tu n'oses pas parler plus fort, comme si tu avais peur de briser cette atmosphère si précieuse, si solennelle entre vous. tu étais sincère quand tu disais que tu le suivrais jusqu'au bout du monde s'il le fallait, tae woong était tout pour toi, ton âme sœur. tu ne voyais pas la vie sans lui à tes côtés, pouvoir être dans ses bras et sentir son amour. maintenant que tu savais que ce que tu ressentais pour lui était réciproque, il était hors de question que tu le laisses te filer entre les doigts, tu avais besoin de lui, tu voulais un futur avec lui. et lui aussi semblait le vouloir. n'était-ce pas romantique ? vous vous étiez connus étant gosses, trop jeunes peut-être pour comprendre ce que vous deviendrez l'un pour l'autre mais vous vous êtes trouvés ce jour-là pour ne jamais vous quitter. une sorte de conte de fée, la gamine que tu étais à l'époque aurait sûrement ri si on lui avait dit qu'elle avait rencontré l'homme de sa vie à six ans, mais c'était vrai, c'était ce que tae woong était pour toi. le garçon que tu aimais plus que tout au monde, celui avec qui tu te voyais faire ta vie, l'autre moitié de ton âme. tu n'avais jamais ressenti des sentiments d'une telle puissance pour quelqu'un, et tu n'avais pas les mots pour décrire la joie que tu ressentais qu'il partage tes sentiments. tes lèvres que tu viens coller à son cou, tes mains qui s'affairent ailleurs, tu n'en peux plus ha young, tu as besoin de plus, tu veux le sentir tout contre toi, en toi, ne devenir qu'une avec lui. tu avais rêvé de ce moment trop longtemps, tu avais l'impression d'imploser de l'intérieur, et le petit coup qu'il venait de te faire te restait en travers de la gorge, toi qui étais si proche. vous étiez comme deux incendies, le désir et la tension palpables entre vous, et tu n'avais aucune envie que cela s'arrête, tu voulais le posséder autant que te livrer à lui toute entière. la voix de tae woong qui est comme une mélodie à tes oreilles, tu sens tes joues s'enflammer un peu plus qu'elles ne l'étaient déjà, c'était si sensuel. tu trembles parce que t'as pas l'habitude, parce que ton corps est secoué de frissons mais tu ne t'arrêtes pas, tu le couvres de caresses et de baisers, tu veux qu'il sombre autant que toi dans ce flot de sensations. tu clignes des yeux, surprise quand tae woong te stoppe dans tes mouvements pour ramener ton visage au sien, ses lèvres qui embrassent délicatement les siennes, si tu avais été une chatte tu aurais sûrement ronronner de plaisir. cette pensée qui t'arrache un rire léger, une main qui vient doucement se placer sur sa poitrine quelques instants avant qu'il ne se lève pour retirer les derniers vêtements qui le cachait à ta vue. tu quittes son regard pour admirer son corps, ta respiration qui devient encore plus difficile à mesure que ton regard descend, tu sais que lui il ne te lâche pas des yeux alors que tu inscris dans ta mémoire ce que tu avais imaginé dans tes nuits les plus folles. accueillant une fois de plus son corps chaud contre le tien, tu laisses une respiration tremblante glisser entre tes lèvres, tu étais aussi impatiente que lui mais tae woong avait semble-t-il atteint sa limite de patience, ça te ferait presque rire si tu n'étais pas dans un état similaire au sien. en revanche tu t'étrangles quand il reprend la parole, ce sourire plaqué sur ses lèvres qui te rendait folle, une lueur nouvelle qui vient incendier tes yeux bruns, tu viens le pincer légèrement le bras en guise de  représailles un sourire provoquant qui étire tes lèvres rougies par ses baisers. sale gosse. tu hoches la tête à ses paroles, prenant plusieurs inspirations pour te détendre, si lui avait déjà de l'expérience ce n'était pas ton cas, et tu ne pouvais nier que tu ressentais une pointe d'anxiété. des frissons qui secouent ton corps quand il entre en toi, tu fermes les yeux alors que tes ongles s'enfoncent dans sa peau, réflexe naturel face à ces nouvelles sensations, pourtant la douleur en si peu présente, atténuée par ces flammes qui t'animent, par toutes ces émotions qui t'habitent. la question du jeune homme t'arrache un sourire, tu ouvres les yeux pour croiser son regard, tu viens caresser doucement son visage. « ça va tae woong. » tu murmures, la voix tremblante. « je t'aime. » tu ajoutes, enroulant tes bras autour de son cou pour venir te coller contre lui, ne laissant aucun espace entre vous, écrasant tes lèvres contre les siennes avec ferveur, c'est même toi qui commence à bouger ton corps pour rencontrer le sien, chassant cette promesse de nirvana.
© LOYALS.


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty Dim 11 Aoû - 19:12
written in the stars
hayoung & taewoong

✻✻✻ jeju. le jour dont il avait tant rêvé était en train de se passer en ce moment même. le corps nu de hayoung était sous le sien et il ne pouvait pas s’empêcher de penser que ce n’était pas la réalité. depuis quand la jeune femme ressentait la même chose que lui ? depuis quand voulait-elle la même chose que lui ? depuis quand avaient-ils dépassé le stade d’amis pour devenir des amants ? taewoong n’en avait aucune idée et c’était très loin de lui déplaire. il pouvait sentir les frissons que ses caresses provoquaient sur le corps de sa meilleure amie, devenue petite amie depuis, et un sourire s’affiche sur ses lèvres. il ne savait pas depuis combien de temps il avait imaginé ce moment, et maintenant que ça arrivait réellement, il voulait en profiter à fond. seulement, il n’avait pas pensé à la limite de son corps. parce que même s’il avait déjà couché avec quelques filles, taewoong n’était pas un surhomme et c’était complètement différent de le faire avec la personne qu’il aimait réellement. hayoung n’était pas n’importe quelle fille. elle était tout pour lui. sa meilleure amie, sa sœur, sa petite amie et très certainement la femme de sa vie. du coup, il lui était de plus en plus difficile de ne pas vouloir la posséder totalement. c’est pour ça qu’il lui dit qu’il ne peut plus attendre. il ajoute même qu’il la veut, l’appelant noona par la même occasion. parce que c’était le cas. youngie était plus vieille que lui de onze mois ce qui faisait qu’elle était sa noona de quelques mois. il voit l’effet que ce simple mot a eu sur elle, et le sourire de tae augmente encore un peu plus quand quelque chose de nouveau s’allume dans le regard de sa belle asiatique. il grimace légèrement quand elle le pince et un autre sourire arrogant s’affiche sur ses lèvres. « une réclamation noona ? » puis il finit par lui dire de se détendre et de lui dire si elle a mal. hors de question que sa première fois soit un mauvais souvenir parce qu’il lui aurait fait mal. ça risquait d’arriver, il n’était pas débile, mais s’il pouvait éviter au maximum de la faire souffrir. hayoung hoche la tête et il entre en elle, lentement afin de prévenir une quelconque souffrance. sauf que ce n’est pas elle qui souffre au moment où il est en elle, mais bien lui, taewoong. la jeune femme a enfoncé ses ongles dans sa peau et il grimace une nouvelle fois à cause de ça. cependant, il ne dit rien, ne laisse même pas échapper un son et quand elle rouvre les yeux et que leurs regards se croisent, il n’y a aucune trace de la douleur qu’elle lui a laissé en faisant ça. la jeune femme vient caresser son visage et tae sourit tendrement à la femme qu’il aime alors qu’il lui demande si elle va bien. il ne veut pas lui faire du mal et tant qu’il ne sera pas sûr que c’est le cas, il ne sera pas serein. il souffle de soulagement dès le moment où elle lui dit que c’est le cas, laissant un sourire prendre place sur ses lèvres. il voudrait répondre à sa déclaration, mais elle ne lui laisse pas l’occasion alors qu’elle se colle à lui et plaque ses lèvres contre les siennes. taewoong les butine comme s’il allait en extraire quelque chose. « et moi, si tu savais à quel point je t’aime noona. » encore une fois, il l’appelle noona pour l’embêter et son sourire arrogant apparait à nouveau sur son visage. il aime bien faire l’insolent avec elle, parce qu’il sait que si elle a potentiellement le dessus sur lui quand ils sont hors d’un lit, dans les draps, c’est toujours lui qui aura le dessus, parce qu’il s’y connait plus. c’est pour cette raison qu’il attend quelques secondes, peut-être quelques minutes avant d’être sûr qu’elle est bien habituée à sa présence en lui avant de commencer à bouger lentement en elle, imposant un rythme lent mais régulier. le jeune homme veut qu’elle prenne réellement du plaisir et il ne sera pas brusque dès la première fois. bien qu’il ne soit pas non plus un adepte des rapports brutaux et sans amour, il aime bien de temps en temps quand c’est un peu sauvage. mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. à la place, il dépose une pluie de baisers sur son cou avant de remonter à son oreille pour mordre un peu son lobe, grognant tout près de son tympan. « si tu savais à quel point je suis heureux en ce moment hayoung. » souffle-t-il avec tout l’amour qu’il a pour cette femme dans ses bras. peut-être qu’elle comprendrait ce qu’il ressentait, peut-être que non. mais lui savait que son cœur n’avait jamais battu aussi rapidement, que sa respiration n’avait jamais été aussi saccadé, que son envie d’une femme n’avait jamais été aussi présente. et pourtant, avec la jeune femme c’était le cas. il ne voulait qu’elle, ne voulait aimer qu’elle, ne pensait qu’à elle et ce depuis des années. bien que lorsqu’il était plus jeune ça n’avait jamais été plus loin que l’envie de lui prendre la main et l’embrasser sur la joue. mais maintenant, c’était différent. maintenant, ils étaient tous les deux des adultes et ils faisaient quelque chose que seuls les adultes pouvaient faire. il se relève quelque peu pour observer le visage de youngie. « tu es magnifique. la plus belle femme du monde. » et taewoong le pensait réellement. elle était magnifique hayoung et il n’en avait jamais douté. c’était elle qu’il aimait. il lui sourit un peu plus avant de venir prendre possession de ses lèvres alors qu’il augmente légèrement la cadence de ses mouvements en elle.

© LOYALS.


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
Mes petits secrets

Re: written in the stars ~ taeyoung (-21) written in the stars ~ taeyoung (-21) - Page 3 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !

Tous aux abris, la Doyenne débarque !
Plus d'infos par ici !