Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Un pour tous et tous pour un [Pv Gwak Min Ho]

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 4 Oct - 21:36

「 Taquineries qui deviennent coups
Bagarre qui semble inévitable
Seul contre tous, deux contre tous... 」

Se Jin & Min Ho
Suivre les obligations sans broncher


Je sortais de l'immense demeure dans laquelle, à l'époque, celui qui m'avait adopté comme pupille me permettait de vivre. Sac à dos déposé sans ménagement sur mon épaule, je prenais le trajet connu qui me guidait tout droit à l'école. Je n'avais pas vraiment le choix, déjà sous les ordres de celui qui était mob futur patron. Je me tenais droit malgré la fatigue de l'heure matinale qui était ancrée en moi comme mon sang s'écoulant dans mes veines. Je laissais un soupire franchir la barrière de mes lèvres en sachant ce qui m'attendait de l'autre côté des hautes grilles enfermant le bâtiment dans le malheur que l'on nomme école. Je ne faisais jamais part de ma rancune envers l'enseignement puisque cela n'intéressait personne. Encore trop insouciant, trop inquiet du regard des autres et même enclin à tenter de se socialiser, un novice qui n'avait encore rien appris, voilà qui j'étais à l'âge de 18 ans -bientôt 19. Je passais une main sur les vêtements confortables offerts par Mr. Rhee, je me rappelle encore de la douceur du tissu de luxe que je me permettais de porter -à tort évidement. Levant les yeux, mes pas s'arrêtaient pour me laisser constater que je me trouvais déjà devant l'impressionnante façade assombrie par le temps où chaque jour, mes études me forçaient à approcher et même à côtoyer. Je me glissais entre les grilles grinçante et constatais que malgré la marge d'une vingtaine de minutes avant la sonnerie, la cour était pleine d'élèves et donc de bruits de discussions qui, il y a cinq ans, ne me laissaient pas indifférent et m'intriguaient même. Je m'avançais sans empressement au sein des autres élèves, l'idée de les contourner ne m'effleurant étrangement pas. Des rires se déclenchent à mon passage, me faisant serrer la mâchoire et les poings.


Ne pas se faire remarquer, ne jamais réagir aux provocations


Je me souviens avoir eu beaucoup de difficultés à assimiler cette partie de mon apprentissage, j'avais le sang chaud et cela ne jouait évidemment pas en ma faveur. Les rumeurs courraient déjà, fléau ancien ne me touchant dorénavant plus, mais se transformaient à cette époque en taquineries à la limite du harcèlement. J’avais du mal à le supporter, je prêtais attention à chacun de leurs mots en ne le montrant tout de même pas, paraître blessé n’aurait fait qu’aggraver ma situation. Je me trouvais alors un coin tranquille, déjà à ce moment-là, je souhaitais être seul lorsque mon moral en prenait un coup. M’éloignant des rires peu discrets qui fusaient autour de moi, je m’appuyais contre le tronc d’un arbre pour observer tous ces groupes d’amis au loin en me demandant si un jour, j’aurais la chance de faire partie de l’un d’entre eux. Je me disais que non avec un sourire ironique au coin des lèvres quand soudain, une voix moqueuse s’élève dans mon dos.

-Et bien, Sejin, on sourit tout seul maintenant ? Tu dois te trouver vraiment drôle pour ça !

Des ricanements retentirent et alors que mes lèvres se pinçaient, je tournais la tête pour découvrir un groupe de garçons au visage familier s’approcher de moi avec des sourires en coin. Je ne le sentais pas évidemment, je me doutais que ça allait mal se passer, que j’allais devoir subir des nouvelles brimades sans pour autant pouvoir me protéger.

Ne pas frapper, surtout ne pas frapper

Ils se placèrent face à moi, comme pour m’impressionner et j’avoue qu’il y a cinq ans, j’ai un peu paniqué et quand je panique, j’avais tendance à vouloir me défendre en utilisant les poings. Je ne savais pas ce qu’ils me voulaient mais ils étaient dangereusement près et leur attitude ne me disait rien qui vaille. Pourtant, ils ne firent que me provoquer pendant quelques minutes qui me parurent des heures puisque maintenir mon visage de glace n’était pas mince affaire lorsque j’étais toujours au lycée et mes ongles pénétraient douloureusement dans mes paumes. La sonnerie finit par retentir et comme d’habitude, je me retrouvais soulager de me rendre dans ma salle de classe pour leur échapper sans commettre de bêtises que je pourrais regretter.

-Excusez-moi mais je dois aller en cours…

Je murmurais ceci puis poussais doucement celui qui semblait diriger la bande pour me frayer un chemin et me débarrasser de leur présence, imaginant qu’ils me laisseraient faire. Je me trompais de toute évidence puisque d’un croche-pied me prenant au dépourvu, l’un d’entre eux m’envoya dire bonjour au sol et aux brins d’herbe. Je me relevais immédiatement, mon cœur battant au rythme de ma colère envers ces garçons aussi inutiles qu’idiots et mon sang bouillonnant en moi tel un volcan en éruption. Je me retournais et envoyais mon poing au milieu du visage de celui qui avait posé son pied au milieu de mon chemin. Un simple coup de poing que je regrettais immédiatement puisqu’il mit les autres garçons de la bande en position de riposte. Un petit pas en arrière, j’avais fait une belle bêtise et je n’avais aucune idée de si j’allais réussir à m’en sortir sans devoir les mettre tous K.O ou qu’ils me mettent K.O… Une présence attirait alors mon attention à côté de moi et je détournais une seconde mon regard de la bande prête à m’attaquer pour observer le garçon, semblant plus jeune que moi, qui se tenait à ma gauche pour une raison qui m’était à ce moment-là totalement inconnue…

Un pour tous et tous pour un
avatar
Gwak Min Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Oct - 19:04

un pour tous,
tous pour un
sejin  ▬ minho

Pour toi, l'école ça toujours été un calvaire. Une corvée. Quelque chose que tu aurais préféré éviter. Tous les jours tu partais de chez toi avec la boule au ventre, l'envie de vomir de peur de te retrouver face à tous ces gens qui te faisaient du mal. Leurs mots étaient blessant, tu étais bien plus sensible à leur propos qu'on pourrait le penser. Tout ce qu'ils pouvaient dire, tu le l'assimilait comme une vérité et tu finissais pas croire ce qu'ils pouvaient bien dire à ton propos. Ton frère te le disait pourtant que ce n'était que de la méchanceté gratuite mais toi, tu n'y croyais pas, tu te disais qu'il y avait un peu de vrai dans tout ça, que s'ils te traitaient de faible, c'est bien que tu l'étais. Et puis, parfois il y avait des coups qui suivaient leur propos dégradant mais étonnant, ça te faisais moins mal. Tu souffrais moins des coups, tu préférais même ça aux insultes. Au moins les marques qu'ils laissaient sur ta peau s'effaçaient. Les mots eux, ils restaient et tu avais beau vouloir les effacés de ta mémoire, chaque jours, ils te revenaient en pleine face comme un boomerang. Mais le pire dans tout ça, c'est que même en rentrant chez toi, la violence était toujours là. Ton frère et ton père passaient le plus clair de leur temps à s'engueuler, tu avais appris à faire la sourde oreille, à faire comme si c'était devenu un bruit de fond mais ce n'était pas le cas. Tu étais sensible à tout ça, malgré ton détachement. Toi, tu voulais un peu de calme et d'amour en rentrant de l'école, mais tu n'en avais même pas. Bien sur, ton frère était présent et ta mère aussi mais pour toi, ça ne suffisait pas et ça n'effaçait en rien l'ambiance tendu qui régnait dans le foyer familiale.

Tu sortais de cours ce jour-là, les gens autour de toi semblaient s'agiter, mais tu avais la tête baissée pour éviter les regard qu'on pouvait t'adresser. Tu faisais mine de rester dans ta bulle, ton petit monde où tout semble plus paisible qu'ici. Tu étais effrayé à l'idée de te retrouver face à un de tes agresseurs, tu préférais faire semblant de ne pas exister aux yeux de tous ces gens, c'était sans risque au moins. Tu te faufilais dans cette foule d'étudiants qui parlaient sûrement de leur cours, ou d'autre chose, tu t'en foutais pas mal. Simplement, tu voulais être loin d'eux, aller dans la cours et te cacher dans un coin attendant la reprise. Après quelques efforts, tu finissais par t'éloigner de cette foule, tu pouvais enfin relever la tête. Tes yeux se posèrent sur un petit groupe de garçons, tu semblais reconnaître ceux qui te prenaient pour cible presque tous les jours. Durant quelques secondes tu les observais, avaient-ils trouvés une autre personne à embêter ? Il semblerait que oui. Un jeune homme se frayait un passage pour s'éloigner d'eux avant qu'il rencontre violemment le sol. Il ne perdit pas une seconde pour se relever et leur faire face. Tu ne réfléchis pas plus longtemps que ça, tu te mis à courir jusqu'à lui. Ce garçon avait besoin d'aide, il allait se faire violemment frapper par ces types alors même si tu n'es pas d'une grande aide, tu ne veux pas le laisser seul. C'est injuste. Arrivé à ses côtés, tu dressa tes poings, prêt à attaqué ces abrutis. « Oooohhh, mais regardez comme c'est mignoooon, on dirait que Sejin s'est trouvé un copain plus faible que lui. » Tu serra les dents et les poings. Ces types t'énervaient et tu sens que cette colère voulait s'exprimer et leur donner une bonne leçon. « Haha, c'est exactement ce que je me disais en voyant la gueule de tes potes. » lâcha-tu entre tes dents qui grinçaient tellement tu voulais lui sauter à la gorge. Et puis, sans plus attendre tu sauta sur le premier de la bande qui se trouvait devant toi et commença une série de coups de poings, de coups de pieds et grognement. Tu ne savais comment tout ceci allait finir pour toi, mais l'impression d'avoir trouver un allié te donnait le courage de leur donner une bonne leçon. Bien que tu n'étais pas totalement sûre de sortir de cette bagarre entier.



always better together the cold start coming down. i was way above the place, i wear it all for the day, now the day comes for me. when i look back we're falling now, you live with a break, you always give it, i'll take it all the way.
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 22 Oct - 12:48

「 Taquineries qui deviennent coups
Bagarre qui semble inévitable
Seul contre tous, deux contre tous... 」

Se Jin & Min Ho
La remarque de ceux qui avaient commencé à me chercher des ennuis me fit serrer les poings. Je ne connaissais pas le garçon qui se tenait à présent à mes côtés comme un allié inattendu mais le fait qu’ils le traitent ainsi de faible m’énervait encore plus. Je ne savais pas ce qui allait arriver mais savoir qu’un jeune homme était apparu à mes côtés me rappela que l’issue la plus évidente semblait le combat sans que cela ne m’enchante. L’inconnu à mes côtés semblait en colère sans que je ne comprenne la raison de l’aide qu’il s’apprêtait probablement à me donner mais la réplique qu’il offrit aux garçons en face de nous coupa net leurs ricanements insupportables. Le jeune homme n’hésita pas une seconde de plus et se lança pour attaquer le premier de la bande. Je restai interdit une fraction de seconde, tout se mélangeant dans ma tête suite aux événements s’enchaînant d’un coup trop vite. N’utiliser les poings qu’en dernier recours… C’est cela qui me fit hésiter mais pas longtemps, pas quand je vis que les autres de la bande s’apprêtaient à arrêter mon nouvel allié. Je n’allais pas le laisser se faire tabasser par ceux qui méritaient d’être tabassé alors qu’il était venu pour m’aider. Je m’élançais alors à mon tour et envoyais mon poing sur celui qui était le plus proche de l’inconnu toujours concentré sur sa première victime. Mes phalanges rougirent déjà mais j’en avais presque l’habitude, c’est pourquoi je ne m’attardais pas dessus et préférais me mettre en position de combat alors que ma première cible se redressait tant bien que mal. Ils avaient l’avantage du nombre mais visiblement pas de la force bien que la haine qu’ils semblaient éprouver pour nous avait l’air redoutable. Je lisais une lueur inquiétante dans celui dont le nez avait été fortement abîmé par mon premier coup de poing mais cela ne m’effrayait pas et j’esquivai plutôt facilement l’attaque qu’il lança trop rapidement et sans réfléchir contre moi. Je le regardais s’étaler sur le sol –chacun son tour- et d’un coup de pied dans les côtes, je le mis hors de danger momentanément. Je me tournai vers mon allié qui, contrairement à moi, avait été pris pour cible par tout le reste de la bande et je serrai les dents, plus moyen de faire marche arrière maintenant. Je m’approchai et en deux enjambées, je rejoignis le garçon qui retenait mon allié par derrière pour laisser les autres l’attaquer sans le laisser se défendre. Je dégageais rapidement le jeune homme en mauvaise position en défaisant la prise que l’un de nos ennemis appliquait sur lui. Libéré, il put de justesse éviter le coup de poing d’un des idiots de la bande et je me tournai vers lui pour juger de son état. Il n’était pas trop blessé, comme moi, même si ce n’était que le commencement. Un coup à l’abdomen m’empêcha une seconde de respirer, me prenant par surprise, je ne m’attendais pas à ce que celui qui, plus tôt, retenait mon allié, se redresse aussi vite et je me remettais donc vite en position de combat en tentant d’ignorer le douleur comprimant ma poitrine. Je lance un rapide coup d’œil vers le jeune homme qui comme moi, s’apprêtait à recommencer à frapper, et m’adressais une seconde à lui en, d’une esquive pour éviter un nouveau coup de poing, me mettant dos à dos avec lui.

-On se les partage ? Tu te sens capable de t’occuper de ceux en face de toi ?

Je le questionnais en jaugeant l’état des trois autres membres de la bande qui me faisaient face avec sur leurs traits une expression plutôt menaçante.

Un pour tous et tous pour un
avatar
Gwak Min Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 22 Nov - 17:31

un pour tous,
tous pour un
sejin  ▬ minho

Ces types sur qui tu fonçais tête baissée, tu les détestaient. Ils te rendaient la vie difficile, ils te brisaient souvent le peu de confiance que tu avais. Et tu étais encore plus en colère de voir qu'ils avaient tous ce pouvoir sur toi. Ils te rabâchaient que tu étais faible et tu le savais, c'est ça qui te rendais d'autant plus en colère. Alors maintenant que tu te retrouvais face à eux, avec un jeune homme à tes côtés, tu te sentais d'un coup soutenu et plus fort. On dit bien que l'union fait la force, non ? Même si tes rêves sont très vites brisés quand tu te prends le premier coup. Ils sont en surnombre mais ça t'empêche pas de vouloir tous les détruire un par un. Tu as commencé le taekwondo depuis quelques semaines, et tu te sens peut-être un peu trop poussé des ailes. L'un des types s'approche de toi et t'attrape et tu es d'un coup pris au piège. Tu te débats, tu gigote pour te sortir de cette emprise. Leurs mains brûlent ta peau tellement ils te serrent forts. Ton allié semble bien s'en sortir, il est clairement plus intelligent que toi pour le coup. Il a au moins prit le temps de réfléchir avant d'attaquer. Alors que toi, tu es entrain de te faire prendre pour cible par ses abrutis qui ont bien comprit que tu étais sûrement le moins fort des deux. Ils frappent ton visage puis tes côtes, tu sers les dents pour ne pas leur montré que tu souffres, que leurs coups font mal. Tu leur adresse un regard noir avant que ton allié te dégage de cette mauvaise posture, tu n'as pas le temps de lui dire quoique ce soit, que tu esquives de justesse un coup de poing. Tu avais l'impression d'être un de ces types que tu trouves beaucoup trop badass dans les films américains que tu regardes. Tu pensais d'un coup à Jason Statham dans Le Transporteur mais, tes pensées furent vite interrompus quand le jeune homme avec toi se prit un coup dans le ventre. Ta rage te fit serré les poings, cette fois tu étais bien déterminé à les mettre hors d'états de nuire. Ton allié et toi, vous retrouviez alors dos à dos en position de combat. La scène avait tout d'une scène qui aurait pu se dérouler dans un comics de Batman et ça rendait la chose plus cool encore, enfin si on enlève le fait que tu étais sur le point de te faire massacrer probablement. « On se les partage ? Tu te sens capable de t’occuper de ceux en face de toi ? » Tu jettes un coup d’œil rapide à ceux qui te font face, ils sont deux et ils ont l'air de souffrir de douleurs. Au moins, ça vous met à niveau. Tu hésites quelques secondes avant de finalement répondre. « Ouais, j'pense, je vais me les faire sans problème. » Tu jouais la confiance alors que tu ressentais l'inverse et même si la rage te poussais à trouver le courage de les affrontés, tu savais que ça n'allait pas être simple pour toi. Mais tu ne laissais pas ton hésitation prendre trop de place, alors tu les attaques rapidement, donnant des coups de poings en plein visage au premier alors que tu sens le deuxième venir te frappés les genoux pour te faire tomber par terre. Tes genoux frappent contre le sol mais ça ne t'empêche pas d'esquiver un coup et puis un deuxième. Tu profite d'être dans cette position pour donner un coup de poing en plein dans les bijoux de famille de celui qui te fait face. Tu le loupe pas puisqu'il tombe aussitôt par terre se tordant de douleur. Voilà, un de moins. Le deuxième recule te laissant le temps de te relever, tu lève les poings, prêt à attaquer mais, contre toute attente, tu le vois prendre ses jambes à son cou. Sérieusement ? Un lâche ? Tu écartes les bras n'en revenant pas. Ensuite, tu te tourne vers le jeune homme pour le voir se battre contre un type tout seul alors que les deux autres sont à terre. Tu t'approche pour lui venir en aide mais, il trouve le moyen de le mettre à terre sans qu'il ait besoin de ton aide. Tu viens alors à ses côtés te tenant le ventre à cause de la douleur des coups. « Faut pas qu'on reste ici, faut qu'on se casse avant qu'ils trouvent la force de se relever. » Tu le fixe indiquant la direction opposée à la sienne. Vous ne devez pas rester là, ils seraient bien capable de se relever même après ce qu'ils viennent de recevoir.



always better together the cold start coming down. i was way above the place, i wear it all for the day, now the day comes for me. when i look back we're falling now, you live with a break, you always give it, i'll take it all the way.
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 2 Déc - 1:01

「 Taquineries qui deviennent coups
Bagarre qui semble inévitable
Seul contre tous, deux contre tous... 」

Se Jin & Min Ho
La situation était à mes yeux aussi étrange qu’épique, comme une scène d’un film tournée pas vraiment sérieusement, presque ratée comme nous nous prenions trop de coups comparés aux héros habituels. Le souffle toujours coupé suite au coup reçu il y avait à peine un instant, je me mis dos à dos avec l’inconnu devenu de manière très inattendue un allié et lui demandai s’il se sentait que l’on se les partage. Il s’était pris plusieurs coups mais j’osai espérer qu’il soit en état pour s’occuper des deux garçons en face de lui sinon, la tendance aurait clairement penché en notre défaveur. Il acceptait avec une confiance dans la voix qui m’en rendait un peu, je serrais un peu les poings et comme je sentais mon allié s’élancer à nouveau, je l’imitais pour me mettre face à trois garçons dans un état encore trop bon pour que cela ait été facile pour moi. Deux contre un, le dernier restait un peu à l’écart en espérant ne pas avoir besoin d’intervenir comme ils étaient en nombre plus important que moi. Un coup de poing fusait mais je m’accroupis et d’un coup de jambe placé au creux des genoux, je coupai momentanément la possibilité à l’un de mes deux adversaires de se lever. Me redressant rapidement, j’enfonçai mon pied au creux du ventre de celui au sol pour l’empêcher de tenter une autre attaque contre moi. Je m’inquiétais du second en recevant un coup dans les côtes m’envoyant une douleur dans mon abdomen. Je me retournai, évitant de justesse un autre coup pour pouvoir mieux rendre celui reçu il y avait une seconde. J’envoyais mon poing dans sa joue et un craquement m’informait qu’il pourrait attendre la petite souris ce soir-là. Comme il était déboussolé, un filet de sang s’échappant de ses lèvres, je parvins plus que facilement à le faire rejoindre son pote pour me tourner vers mon dernier adversaire. Il n’était pas confiant puisqu’il venait de me voir mettre ses deux gardes du corps à terre mais se mit tout de même en position de combat. Je ne parvins pas à esquiver un coup dans ma pommette gauche s’ouvrant un peu mais en deux coups bien placé, je réussis à me débarrasser du dernier membre de cette bande inutile et immature qui se permettait de me traiter de sous-homme.
Le garçon me rejoignit alors pour m’informer que l’on ferait mieux de se casser avant qu’ils ne se redressent tous pour nous lancer dans un deuxième round. J’étais tout à fait d’accord avec lui, sachant que je ne serais pas capable de les affronter une seconde fois. Je fixais la direction vers laquelle il propose que l’on s’éloigne et hochai vite la tête pour m’éloigner à ses côtés. Je marchais en silence le temps d’être sûr que la distance entre la scène de bagarre et nous soit assez grande pour que nous puissions être en sécurité totale. Je me tournai alors vers l’inconnu devenu en un instant mon compagnon de guerre et mon regard tombait sur son ventre qu’il tenait toujours entre ses bras.

-Est-ce que ça va ? Tu as reçu beaucoup de coups ?

Je lui montrai un banc un peu plus loin pour que nous puissions nous y installer pour reprendre des forces suite à ces coups reçus et cette bagarre plus éprouvante que je ne l’aurais pensé. Je m’installais sur le siège public en laissant mon corps s’y reposer, sentant que mon abdomen me lançait encore un peu. Pourtant, je ne me sentais pas mal, j’étais même plutôt soulagé que quelqu’un me soit venu en aide et que j’aie pu faire payer à ces idiots ce qu’ils me faisaient. J’avais confiance en moi à ce moment-là et c’était inhabituel. Je jetais alors un coup d’œil au garçon s’étant joint à moi et souriais discrètement à travers la grimace que m’arrachait ma pommette saignante.

-Merci de m’avoir aidé. J’aurais pas réussi à leur faire face seul… Je m’appelle Se Jin et toi ?

Un pour tous et tous pour un
avatar
Gwak Min Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 18 Déc - 18:46

un pour tous,
tous pour un
sejin  ▬ minho

L'issue du combat semblait tourner en votre faveur. Tu avais donné tous les coups possible pour mettre au sol les adversaires que tu devais affronter et tu te sentais plus fort que jamais après ça. Pourtant, cet élan soudain de confiance ne t'empêchais pas d'être lucide. Vous deviez quitter les lieux et vite, ni ton allié ni toi n'étaient en état de remettre ça alors pour votre bien, il fallait se tirer. Tu lui indique la direction opposée à la sienne et sans hésiter plus longtemps, vous vous mettiez en route pour aller vous mettre en sécurité. Vous étiez tous les deux silencieux, sûrement parce que l'adrénaline redescendait, qu'il vous fallait quelques minutes pour calmer l'état dans lequel vous étiez. Tu sentais cette confiance en toi qui t'envahissait mais aussi la peur, la peur que ça recommence. Tu voulais t'éloigner le plus loin possible d'eux, le temps de te remettre de tout ça. Tu te tenais le ventre dû aux nombreux coups reçu dans les côtes, tu grimaçais même par moment. Comment tu allais bien pouvoir cacher ça à ta famille ? Enfin ton père surtout... Tu réfléchiras à tout ça plus tard, là, tu dois te mettre en sécurité. Alors vous faites quelques pas et vous finissez par arriver dans un endroit qui semble être assez loin de vos agresseurs. « Est-ce que ça va ? Tu as reçu beaucoup de coups ? » s'inquiète-t-il en fixant ton ventre qui te brûle. D'un geste du doigt, il t'indique les bancs plus loin. Tu t'avance jusqu'à eux. « Oui, je crois que j'ai rien de grave... Enfin rien de cassé. » précise-tu, n'étant pas totalement sûr de ce que tu avances. Tu auras sûrement des bleus partout sur le corps mais, tu n'as pas une côte de cassée. Tu te laisse tomber sur le banc, grimaçant légèrement sentant des douleurs dans le ventre. L'adrénaline redescendant petit à petit, les douleurs des coups semblaient se réveiller tout doucement. Il semblait qu'à chaque secondes passées tu découvrais une nouvelle douleur. Ces types ne t'avaient pas raté mais vous non plus. Et c'était ta première victoire sur eux, c'était pour ça que tu te sentais plus sûr de toi que jamais. Tu avais enfin pu rendre les coups qu'ils te donnaient et ça t'offrait un sentiment de satisfaction. Tu tourne la tête vers le jeune homme à tes côtés, voyant sa pommette en sang, visiblement ces types ne vous avait vraiment pas ratés. « Et toi ? Ça va ? » tu montre d'un signe de tête sa plaie à la joue. Tu t'inquiétais aussi de son état même si tu as l'impression qu'il avait eu moins de mal à s'en sortir face à ces gars. « Merci de m’avoir aidé. J’aurais pas réussi à leur faire face seul… Je m’appelle Se Jin et toi ? » tu lui offre un sourire sincère. Tu allais certainement pas le laisser seul face à ces cons, et puis, à vous deux vous avez réussit ce que vous n'auriez pas pu faire tout seul, alors ça valait bien le coup de l'aidé. « C'est rien, j'allais pas rester là sans rien faire. » tu baisse la tête, regardant ton abdomen. Tu ne regrettais pas de lui être venu en aide, même si tu devais en souffrir le martyr pendant quelques jours. « Moi c'est Minho. » tu relèves la tête, souriant doucement puis, tu enchaîne. « On devrait pas faire quelque chose pour ta joue ? » C'était peut-être pas une bonne idée de laissée cette plaie comme ça. Enfin t'étais pas médecin...



always better together the cold start coming down. i was way above the place, i wear it all for the day, now the day comes for me. when i look back we're falling now, you live with a break, you always give it, i'll take it all the way.
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 25 Fév - 10:25

「 Taquineries qui deviennent coups
Bagarre qui semble inévitable
Seul contre tous, deux contre tous... 」

Se Jin & Min Ho
Il avait pas l’air très assuré lorsqu’il m’annonça qu’il n’avait rien de cassé et je l’observai un peu comme si j’allais pouvoir deviner s’il avait quelque chose ou pas. Je lui montrais alors un banc sur lequel nous pourrions nous reposer un peu et nous remettre de cette bagarre que nous venions de gagner. Nous nous installions donc sur le siège public et je remarque la grimace de l’inconnu, prouvant que la douleur des coups reçus était toujours bien présente. Je calmai ma respiration et reposai mes muscles crispés par le combat qui venait de se finir. Je secouai légèrement mes poings et observai mes phalanges ouvertes à cause des coups que je venais de donner à ces garçons qui les méritaient. Je savais qu’on s’en était pris beaucoup à la gueule mais c’est nous qui avons eu le dessus et c’était tout ce qui comptait à ce moment-là. Il me retourna la question et je faisais un petit sourire crispé mais tout de même satisfait en hochant tout de même un peu la tête.

-Oui, comme toi, rien de cassé !

Je posai mes doigts sur ma joie et grimaçai en regardant le sang qui restait sur le bout de mes doigts. Je me doutais que ça continuait de saigner et ça ne m’inquiétait tout de même pas plus que ça. Ces gars faisaient trop de mal aux plus faibles de cette école et ça faisait longtemps que je me disais qu’ils devraient le payer un jour. Je le remerciais alors de m’avoir aidé, j’avais de la force mais seul face à toute la bande, je n’aurais pas eu beaucoup de chances. Je me présentai par la même occasion et il m’offrit un sourire que je compris sincère. Je pensais qu’inéluctablement, cette bagarre que nous venions de traverser ensemble pour mettre un terme à ce que faisaient cette bande nous avait déjà rapprochée. Il annonça que c’était rien et qu’il allait pas rester là sans rien faire, je lui offrais à mon tour un petit sourire sincère. Je savais qu’il s’était pris plusieurs coups et ce de ma faute mais je ne pouvais pas non plus le regretter et je crois que lui non plus ne le regrettait pas en ce moment malgré les blessures. Il se présentait aussi comme étant Minho et je hochais un peu la tête sans pour autant avoir le temps de réagir plus que ça puisqu’il enchaîna en s’inquiétant pour ma blessure à la joue. J’étais assez surpris par cette remarque et me demandai alors si ma blessure semblait si grave que ça. Je reposais mes doigts sur la plaie pour constater que du sang s’en écoulait toujours et jetais par la même occasion un coup d’œil vers la sortie de notre école comme si la bande que nous venons de mettre K.O. allait en surgir pour nous poursuivre –je pensais réellement que c’était possible.

-J’habite pas très loin, on peut aller se soigner chez moi ? Tu… tu veux que je t’aide à marcher ? Tes blessures ont l’air douloureuses…

Je lui proposai donc de s’appuyer sur moi le temps du trajet et comme nous nous mettions en route, j’observai un peu Minho en me demandant tout de même si quelque chose l’avait poussé à venir à ma rescousse lorsque la bagarre avait commencée. C’est possible qu’il ne l’ai fait que pour m’éviter une défaite cuisante mais je m’imaginais qu’il avait également une dent contre ceux qui devaient en ce même moment se remettre de leurs blessures.

-Tu connais ces mecs-là ? Je veux dire… Ils s’en sont déjà pris à toi ?

Un pour tous et tous pour un
avatar
Gwak Min Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 24 Juin - 18:11

un pour tous,
tous pour un
sejin  ▬ minho

« oui, comme toi, rien de cassé ! » le jeune homme à tes côtés et celui avec qui tu venais de mettre une raclée à cette bande d'idiot semblait légèrement plus en forme que toi. tes côtes te brûlaient, ton corps était bien plus fragile que tu ne voulais l'avouer. alors te tenant les côtes tu lui souris avant de finir par te présenter. tu ressentais d'un coup une certaine familiarité avec lui, ce que vous veniez de vivre vous avaient, en quelques sortes, rapprochés. après tout, c'était une sacrée bagarre que vous aviez vécu tous les deux. pas un seul instant tu ne regrettais d'avoir volé à son secours, cela faisait des mois que tu voulais mettre une raclée à ces types. sauf que tout seul, c'était impossible, ils étaient bien trop forts, alors lorsque tu as vu sejin se faire maltraiter par cette bande d'idiots, tu n'as pas réfléchis plus longtemps. il fallait que tu le fasse, que tu leur donne une bonne leçon. et tu es plutôt content de toi, malgré les douleurs et les blessures. ton corps se serait bien passé de tous les coups qu'il a pu recevoir, mais au fond de toi, tu es heureux d'avoir pu gagner cette bagarre, ça faisait gonflé un peu plus ta confiance. tu te sentais un peu plus fort et un peu moins seul, aussi. tu vins t'inquiéter pour la blessure sur sa joue qui n'arrêtait pas de saigner, lui non plus n'avait vraiment pas été épargné par leurs coups. « j’habite pas très loin, on peut aller se soigner chez moi ? tu… tu veux que je t’aide à marcher ? tes blessures ont l’air douloureuses… » un sourire grimaçant s'afficha sur ton visage. tes blessures aux côtes te faisaient mal et tu n'osais même pas te relever par peur de prendre conscience de la gravité des choses mais tu n'eus pas le choix et tu te dressa sur tes jambes. tu te tenais les côtes, c'était douloureux, sûrement trop pour que tu puisses marché sans l'aide de quelqu'un alors d'un signe de la tête tu accepta son aide. « ils ne m'ont pas loupés, je me pensais plus fort que ça. » tu t'appuya sur ton camarade avant de te mettre en marche. une partie de toi craignait de revoir la bande qu'ils avaient mit k.o et c'est pour cela que tu voulais fuir le plus loin possible. tu n'étais pas rassuré, tu ne te sentais pas vraiment en sécurité encore moins avec toutes tes blessures. aussi ça n'était pas de refus de partir se mettre à l'abri chez lui. « tu connais ces mecs-là ? je veux dire… ils s’en sont déjà pris à toi ? » demande sejin, tandis que vous approchiez de la sortie. oh tu les connaissait bien ces imbéciles. ce n'était pas la première fois que tu leur faisais face. pour eux, tu étais une cible facile, tu étais souvent seul, un peu trop étrange et fragile pour que les gens viennent te voir pour t'aider et te sauver de leurs griffes. ainsi, tu te retrouvais bien souvent face à eux, sans défense et obligé de faire ce qu'ils pouvaient te demander. aujourd'hui, tu espères naïvement que les coups qu'ils ont pu prendre les empêchera de recommencer. « oui, j'les connais bien. ils s'en prennent toujours à moi. je suis pour ainsi dire leur souffre douleur... » tu te sentais honteux de l'avouer, tu te sentais faible. ton père t'a toujours répété que tu n'étais qu'un faible et que les autres te marcheraient facilement dessus et tu détestais lui donner raison. « du coup, en te voyant avec eux comme ça, j'ai foncé pour te venir en aide. à deux, on a été plus forts qu'on auraient pu l'être chacun de notre côté. » tu tourne la tête vers lui, souriant doucement. l'union fait la force, pas vrai ? en tout cas, toi tu y croyais et de toute façon, tu ne l'aurais jamais laissé se faire tapé dessus. si tout le monde reste passif devant les coups que tu reçois, toi tu refuse de faire comme si tu ne voyais pas. « j'espère qu'ils ne viendront pas se venger plus tard... je ne voudrais pas t'attirer des ennuis. » tu étais sincère, tu ne voulais pas que tout ce petit numéro n'est rendu la situation plus compliquée pour vous deux qu'elle ne l'était déjà au départ.



always better together the cold start coming down. i was way above the place, i wear it all for the day, now the day comes for me. when i look back we're falling now, you live with a break, you always give it, i'll take it all the way.
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 1 Juil - 1:16

「 Taquineries qui deviennent coups
Bagarre qui semble inévitable
Seul contre tous, deux contre tous... 」

Se Jin & Min Ho
Je proposai de rejoindre mon appartement et je me demandais s’il allait pouvoir se lever. J’étais amoché mais je savais que mes blessures, bien que douloureuses, ne pouvaient pas m’empêcher de me déplacer alors que pour lui ça semblait plus compliqué, c’est pourquoi je lui offrais mon aide. Nous étions assez fatigués par la bagarre mais nous étions encore proches de l’endroit où nous les avions abandonnés et je n’étais pas encore dans un endroit assez sûr à mon goût. C’est pour cette raison que mon idée de nous réfugier chez moi était venue et il semblait de mon avis. Il se lève et je fais de même pour le laisser s’appuyer sur moi. Nous avions battu la bande mais ils nous avaient pas mal abîmés en retour mais je ressentais tout de même une satisfaction et une victoire que rien ne pouvait détruire même la fatigue et les blessures. Je souriais à sa phrase et passai son bras autour de ma nuque pour lui permettre un meilleur appui : c’est vrai qu’il était assez affaibli par la bagarre mais je trouvais qu’il s’était bien battu.

-C’est vrai mais on a été plus fort qu’eux au final… Je pense que ça en valait la peine.

Je me demandais pourquoi il avait décidé de me rejoindre au lieu de passer son chemin comme tous les autres étudiants, c’est vraiment sympa et courageux de sa part. Même moi je n’étais pas sûr de pouvoir faire ce qu’il a fait pour moi ! C’est pour ça que je lui demande s’il les connaissait, ça aurait expliqué la haine qu’il semblait ressentir comme moi envers la bande. Il m’expliqua alors qu’il était leur souffre-douleur et je me mordillais la lèvre, je n’étais donc pas le seul à subir leur foudre. J’étais alors triste pour lui et je me sentais encore plus fier d’avoir pu leur régler leur compte. Je hochais la tête en écoutant ce qu’il m’explique et j’étais tout à fait d’accord avec lui, à deux nous avions été largement plus fort. Je pinçais les lèvres et secouais rapidement la tête alors qu’il s’inquiétait d’un coup du retour de notre victoire et de la réaction de la bande contre nous. Je restais confiant et préférais me dire qu’ils nous laisseront tranquille.

-Je suis sûr qu’ils auront compris et qu’ils ne nous embêteront plus ! Ensemble on a pu montrer qu’on n’était pas si faibles que ça ! J’espère même qu’ils arrêteront d’harceler les personnes plus solitaires…

Je montre alors un bâtiment plus loin et annonce que c’est chez moi. Je souris en sachant qu’une fois installés et rentrés, nous serons définitivement en sureté. Je jette toujours un coup d’œil derrière moi mais la rue vide m’assure que la bande ne s’est pas encore remise de la bagarre et de la « raclée » qu’on leur a mise. Je le fais entrer dans le bâtiment et appelle l’ascenseur pour ne pas avoir à le faire monter des escaliers dans l’état où il est –et j’avoue ne pas non plus avoir la force de monter jusque-là à pied.

Un pour tous et tous pour un
avatar
Gwak Min Ho
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 1 Aoû - 21:22

un pour tous,
tous pour un
sejin  ▬ minho

dire que tu étais serein à cet instant était un bien grand mot. tu ne te sentirais en sécurité que si tu te trouvais loin d'ici. vous étiez encore dans l'enceinte de l'établissement et à tout moment vos agresseurs pouvaient revenir et c'est bien ça qui te faisait peur. vous aviez affrontés la bande à deux mais non sans égratignures. tu te voyais mal refaire ce que vous veniez d'accomplir. tu ne faisais pas confiance à ton corps sur ce coup-là, tu préférais partir le plus vite et le plus loin d'ici pour être tranquille. heureusement pour toi, sejin te proposa d'aller chez lui et tu accepta sans même réfléchir plus longtemps. habituellement, tu aurais eu peur de le déranger mais là, tu avais besoin de te sentir en sécurité après tout ça. « c’est vrai mais on a été plus fort qu’eux au final… je pense que ça en valait la peine. » tu partageais son optimisme sur ce coup là. enfin à moitié parce qu'une partie de toi pensait à ce qu'il pourrait se passer s'ils décidaient de se venger sur eux après ça et puis, l'autre se disait que vous aviez bien fait de faire ça. peut-être que vous auriez la pain, peut-être qu'ils avaient besoin de se prendre une raclée pour comprendre qu'il valait mieux arrêter leur connerie. tu lui fais part de tes inquiétudes quand à  une potentiel vengeance sur lui. toi tu as l'habitude de te faire frapper, ou violenter mais tu ne voudrais pas que les choses lui retombe dessus alors qu'il n'a rien demandé. enfin, tu ne voudrais pas l'avoir aider pour que ces types se décident à être bien plus violent avec lui. le jeune homme à tes côtés te rassure. tu souris, son optimisme sur la question te donne envie de croire à tout ce qu'il peut avancer. sincèrement, tu espère que les choses iront mieux pour tout ceux qu'ils s'amusaient à persécuter. à proximité d'un bâtiment, sejin t'annonce que vous arrivez tous les deux chez lui. tu te laisse guider par ton camarade, tu ne connais pas les lieux. il fallait l'avouer tu te sentais déjà mieux d'être ici, tu te sentais bien plus en sécurité. « peut-être qu'avec un peu de chance, ils auront peur de nous maintenant. » tu souris un peu plus à ta remarque, c'était peut-être trop demandé mais en vérité, tu l'espérais sincèrement. ces types méritaient de vivre dans la peur de se faire taper tous les jours comme vous l'aviez vécu. « merci en tout cas, pour ton aide et pour ce que tu fais à présent. » tu baissa les yeux, un peu timide. tu étais reconnaissant qu'il se soit dresser à tes côtés et qu'il te propose de venir avec lui alors qu'il aurait pu te laisser seul après tout ça. tu te demandais si tu méritais cette gentillesse soudaine. « je suis content d'avoir pu mettre une raclée à ces garçons avec toi. au moins, j'ai pas été tout seul. » l'union fait la force comme on dit. et aujourd'hui, on te l'avait prouver. sans sejin, tu n'auras pas pu faire ce que tu as fais aujourd'hui. il te fallait du courage, et il avait su t'en donner. et pour ça tu lui en était reconnaissant.



always better together the cold start coming down. i was way above the place, i wear it all for the day, now the day comes for me. when i look back we're falling now, you live with a break, you always give it, i'll take it all the way.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !