188 615 points
13 membres
74 759 points
15 membres
213 815 points♛
14 membres
48 969 points
8 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 
VIENS VITE DÉCOUVRIR LES FIRST NEWS DE 2018 !!! :cute: // LA FRATERNITE DES NEUGDAE EST OUVERTE, PAS DE BIZUTAGES ET PEUT ETRE CHOISIE SANS PROPA N'HESITE PAS A LES REJOINDRE ❤️❤️❤️

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13990-zhou-jie-lun http://www.shaketheworld.net/t13838p20-zhou-jie-lun-o http://www.shaketheworld.net/t13989-zhou-jie-lun#613690
Re: [EVENT] 이 모든 건 우연이 아니니까 ft JIALI ☆  Mar 6 Fév - 15:16


이 모든 건 우연이 아니니까


il se sent apaisé et ce malgré cette migraine qui semble persister à l'arrière de son crâne. cela n'est rien comparé à la douleur qui s'était emparé de lui à son réveil superposé à l'inquiétude de ne guère savoir où se trouvait la demoiselle. il réfléchit bien moins qu'il n'agit, il n'est de toute manière pas bien sûr de pouvoir pousser la réflexion bien loin. alors il se contente simplement d'agir selon ses émotions, son soulagement. et c'est bien ce qu'il est, soulagé de la voir debout devant lui et ce même si elle lui annonce ne guère avoir mangé depuis son arrivé à l'hôpital. d'ailleurs, depuis combien de temps étaient-ils là? il reste silencieux face aux paroles réconfortantes de la jeune femme, et se contente de la suivre jusqu'à sa chambre. ses idées ne sont pas encore suffisamment claires et elle a raison sur un point, le choc a été suffisamment important pour ne lui laisser que trop peu d'énergie, énergie qui avait épuisé à s'exciter sur l'incompétente qui avait servis d'infirmière quelques minutes auparavant. " prends toi quelque chose, et reviens vite " finit-il par lui répondre de sa voix grave alors qu'elle passe d'hors et déjà l'entrebâillement de la porte.

cela lui semblait quelque peu irréaliste, pensait-il, alors qu'il se hissait sur le lit, plaçant un coussin derrière son dos, penchant la tête en arrière, les yeux fermés. ils n'avaient jamais été particulièrement proche, des collègues rien de plus rien de moins, enfin presque, si l'on retirait le fait qu'il l'avait toujours trouvé particulièrement à son goût et que cela avait été un facteur dans sa décision de travailler au starbuck, certes. disons plutôt qu'il n'avait jamais été qu'un collègue fauteur de trouble pour cette jeune femme bien trop prude pour poser son regard sur un homme aux moeurs si bas. à cette pensée, il ne peut d'ailleurs guère s'empêcher de sourire. il avait de terribles moeurs, si terrible qu'il en était venus à fantasmer à l'idée de faire craquer cette jeune femme frigide qu'était jiali. c'est ce qu'il pensait depuis ses premiers jours au café quand bien même il n'était pas bien optimiste à ce sujet là. ce n'était pas réellement ce qu'il pensait aujourd'hui cependant, bien plus inquiet par la personne qu'était jiali que par le challenge qu'elle représentait. contradictoire certes, son cerveau qui lui jouait des tours, l'accident sans aucun doute. les yeux toujours fermés, il inspire puis expire, tentant vainement de ressasser les événements passés.

il voyait la librairie,
jiali en train d'étudier paisiblement,
ses cheveux tombant soyeusement le long de son visage
ses paupières clignant légèrement au fil et à mesure qu'elle se plongeait dans sa lecture,
ses lèvres pincés dans une moue concentrée, sérieuse
il se voyait l'aborder,
le sourire sur les lèvres,
carnassier, désireux, excité
puis, puis,
une sirène, stridente, insupportable
et, le noir, le néant, le vide
...


il expire contrarié, rouvrant les yeux juste à temps pour apercevoir la silhouette de jiali pénétrer à nouveau dans sa chambre. avait-elle était rapide ou était-ce lui qui était trop lent à procéder? il l'observe attentivement, se redressant légèrement tandis qu'elle déverse ses quelques courses sur la table basse avant de ne venir plonger son regard dans le sien, menton dans ses mains, ces cils balayant l'air tels les ailes d'un papillon en plein envol. il délirait ... il le savait sans réellement le savoir, bien trop occupé à contempler les yeux de la demoiselle, silencieux. cela dure un moment, il n'a pas réellement conscience du temps qui s'écoule et pourtant les paroles de la jeune femme semble enfin le frapper, quelques minutes après qu'elle les ai prononcé, comme si - il lui avait fallut le temps que son cerveau ne procède l'information. il recule d'ailleurs, remuant légèrement la tête pour se remettre les idées en place tout en se frottant le visage de sa main droite. " le restaurant ? " avec tout les événements il avait presque faillis en oublier qu'il lui avait proposé un restaurant une semaine auparavant lors de son renvoi temporaire. " t'es en train de me dire que tu veux échanger un restaurant classe en tête à tête avec un homme sur son trente et un pour des sandwichs en tête à tête avec un infirme ? " il fronce les sourcils s'emparant d'un des sandwichs qu'elle vient d'apporter. elle était surprenante, cela en était presque frustrant. déballant le sandwich, il observe celui-ci puis la demoiselle. " t'es vraiment incroyable toi. tiens manges ! mais ça ne remplace en rien le restaurant.... " il lui tend le sandwich de la main gauche avant de ne faire mine de s'emparer de son nez de sa main droite. " tu as dis oui. " si il se souvenait bien d'une chose c'était celle là, jiali avait accepté son invitation et il ne comptait strictement pas remplacer un restaurant par un vulgaire sandwich, niveau technique de drague on avait connus mieux. " au pire t'as qu'à le dire si ça te gêne de sortir en public avec moi et ma nouvelle coupe de cheveux... " lâche t-il tout en venant s'emparer d'un autre sandwich, cette fois-ci pour lui. il la taquinait, il aimait apercevoir la panique dans son regard, cet instant de confusion et cette nécessitée inexplicable de se justifier pour une pensée qu'elle n'avait guère eu. Le flirt, c'est taquiner le bouton sans cueillir la rose.



☆☆☆ Beerus


Unconditionnnal
How could I resist
Underneath it all, The way that you undress


Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: [EVENT] 이 모든 건 우연이 아니니까 ft JIALI ☆  Lun 12 Fév - 15:29


이 모든 건 우연이 아니니까
Les mains pleines, Jia Li pénètre à nouveau dans la chambre, essayant d’être le plus discrète possible pour conserver ce climat calme qui règne désormais dans l’hôpital, après des heures de chaos total dû à la peur et à la précipitation. Avant que Jia Li ne tombe dans un sommeil profond, elle se souvient encore de l’hôpital bondé, d’avoir perdu de vue le brancard qui avait transporté Lun au bloc tant la foule lui passait devant et la recouvrait totalement, jusqu’à lui faire tourner la tête, lui filer la nausée. Maintenant, le calme est appréciable et Jia Li compte bien en profiter. Les choses vont bien mieux, Jie Lun n’est plus en danger, elle non plus, et surtout, ils sont entre de bonnes mains. Enfin, surtout le jeune chinois, faut dire que Lili a eu plus de chance que lui.

Elle prend place sur la chaise à ses côtés, posant le tout sur la table de chevet. Et, pour plaisanter, Jia Li ne trouve rien d’autre à dire que ces sandwichs remplaceront le restaurant qu’ils devaient se faire normalement. Or, il ne lui répond pas de suite et Jia Li comprend alors qu’il est d’accord avec elle, le restaurant tombe à l’eau et ils ne pourront pas le faire de si tôt vu l’état physique de Lun. Elle ouvre sa bouteille d’eau et commence à boire une gorgée lorsque les informations montent enfin au cerveau du chinois qui la questionne aussitôt. Intriguée, Jia li arque un sourcil en le regardant, retirant doucement la bouteille de ses lèvres avant de la reboucher.  « t'es en train de me dire que tu veux échanger un restaurant classe en tête à tête avec un homme sur son trente et un pour des sandwichs en tête à tête avec un infirme ? » le mot infirme la fait rire sur le moment, elle échappe un rire cristallin avant de poser sa main sur ses lèvres, gênée, avant de placer une mèche derrière son oreille. « T’es pas un infirme, arrête. »  «  t'es vraiment incroyable toi. tiens manges ! mais ça ne remplace en rien le restaurant…. » Elle regarde le sandwich qu’il lui tend, qu’il vient d’ouvrir, sans venir arriver sa main droite qui feint attraper son nez. Surprise, elle a un mouvement de recul, ses yeux clignant plusieurs fois.  « tu as dis oui. » Elle s’empare du sandwich doucement avant de lever les yeux vers lui, un mince sourire aux lèvres. Au fond, elle est rassurée de voir qu’il n’a pas envie de tirer un trait sur ce restaurant. Parce qu’elle non plus. Plus elle apprend à connaître Lun, plus elle a envie de partager ce moment avec lui, même si c’est que pour quelques heures avant de disparaître de sa mémoire, remplacée par d’autres filles bien plus ouvertes et chaleureuses qu’elle.

« au pire t'as qu'à le dire si ça te gêne de sortir en public avec moi et ma nouvelle coupe de cheveux… » il joue si bien la comédie qu’elle croit qu’il est sérieux, et aussitôt, elle s’empare de sa main dans un réflexe idiot qu’elle ne contrôle pas. « Non! J'y tiens à ce restaurant! » s’exclame-t-elle, avant de baisser les yeux vers leurs mains, liées. Elle déglutit difficilement et la lâche aussitôt, un peu gênée. « Et puis... Je m’en fiche de ta coupe. Ça n’a pas d’importance.  » répond-elle, baissant le regard, difficile pour elle de le regarder après ce qu’elle vient de faire. « Dans la religion, on nous apprend à voir la beauté intérieure et à ignorer le physique. » Elle acquiesce une fois, avant de venir prendre une première bouchée de son sandwich. Puis, un silence. Un silence durant lequel elle lève discrètement le regard, voyant alors un petit sourire taquin sur les lèvres de Lun. Elle comprend alors qu’il a fait semblant de la faire culpabiliser et encore une fois, il a gagné. Elle esquisse alors un sourire, amusée, avant de se laisser tomber contre le dossier de sa chaise. « Ça te plaît de me taquiner hein? » elle passe le revers de sa main sur le bord de ses lèvres, ramassant quelques miettes alors qu’elle déglutit. Elle secoue la tête, perdant peu à peu son sourire amusé. Un autre silence s’empare d’eux alors qu’elle baisse les yeux, regardant le sandwich entre ses mains pendant un moment. Le calme de la soirée la plonge dans des pensées, des ressentis qu’elle n’aurait jamais eu jusque là. Elle a envie de lui dire des choses ce soir, de lui confier plus qu’elle laisse voir au quotidien. « Tu sais… » Elle lève les yeux vers lui, croisant son regard fatigué mais toujours aussi électrisant. C’est simplement ce qui se trame entre eux qui fait ça. Elle aimerait pouvoir le nier mais ce soir, après avoir passé une journée en Enfer, elle n’a pas la force. « J'ai pas l'habitude qu'on m'accorde de l'importance comme tu le fais toi. » D'habitude, elle est toujours dans son coin, rigide, expéditive parce que les gens ne vont vers elle que pour se moquer de sa bible et de ses chignons. « Je pensais y avoir pris goût...  » Et elle baisse à nouveau la tête, regardant son sandwich mais ce n’est pas vraiment lui qu’elle regarde. Non, son regard est pensif, perdu. « Mais j'aime bien être avec toi. Je me sens un peu plus...
humaine.
 » moins extraterrestre, moins seule. Le problème, c’est qu’elle ne s’est jamais demandée pourquoi il agit de la sorte avec elle.


☆☆☆ Beerus


rock my world into the sunlight
I can taste the tension like a cloud of smoke in the air, now I'm breathing like I'm running cause you're taking me there. Every second is a highlight when we touch, don't ever let me go. ► JieLi

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13990-zhou-jie-lun http://www.shaketheworld.net/t13838p20-zhou-jie-lun-o http://www.shaketheworld.net/t13989-zhou-jie-lun#613690
Re: [EVENT] 이 모든 건 우연이 아니니까 ft JIALI ☆  Mar 13 Fév - 15:18


이 모든 건 우연이 아니니까


La naïveté n'est que l'expression la plus simple et la plus naturelle d'une idée dont le fonds peut être fin et délicat ; et cette expression simple a tant de grâce, et d'autant plus de mérite, qu'elle est le chef-d'œuvre de l'art dans ceux à qui elle n'est pas naturelle.

il n'en revenait pas à quel point elle était facilement bernable, cela en était presque déboussolant de part cette simplicité et naïveté qui était si peu commune au jeune chinois. en temps normal cela l'aurait rapidement agacé, mais la différence avec jiali c'est qu'elle ne feignait pas la naïveté pour paraître innocente et mignonne, elle l'était réellement. et il devait l'avouer, cela changeait le regard qu'il posait sur elle. bien trop adepte des femmes que le regard d'autrui importait bien plus que celui de leur famille, où tout se transformait en passant par l'apparence, au caractère ou même à la voix, il en avait finis par oublier ce que cela faisait de fréquenté quelqu'un de naturel, qui ne se cachait guère derrière des couches de fond de teints et un sourire à moitié faux qui voulait dire " j'ai pas compris ta blague mais j'veux bien coucher avec toi." .

et tout cela le ramenait inconditionnellement à ce petit oisillon fébrile qui se précipitait aveuglement entre les crocs acérés du lion.
histoire tiré d'un très mauvais Disney.

son regard se pose sur la main qu'elle vient d'entrelacer à la sienne et un sourire en coin ne peut s'empêcher de se dessiner sur ses lèvres. elle n'était pas aussi fermé qu'on aimait tant le laisser courir sur les lèvres des étudiants de la yonsei. la beauté froide, l'insaisissable, la catholique, la chrétienne. au final personne ne savait rien d'elle, qu'il fût question de son caractère ou même de sa religion, son côté introverti laissant court à de nombreux ragots moins véridiques les uns que les autres. en l'occurence ils avaient un point commun: les ragots, et un contraire: les ragots sur jiali étaient faux, ceux sur jielun totalement vrai, et ce même les plus farfelus. il ne peut d'ailleurs retenir un léger rire lorsqu'elle déclare que seule la beauté intérieure comptait dans sa religion, un détail qui était très loin de la philosophie du jeune homme, celui-ci estimant qu'il était impossible d'aimer sans être satisfait à la fois sur le plan physique et morale mais bon, il n'avait aucunement envie d'imposer sa vision à la demoiselle encore moins lorsqu'il s'agissait de sa religion, religion dont il ne connaissait rien. quoiqu'il en fut, si elle parlait de beauté intérieure, elle était probablement loin de se douter de ce que la seule chose qui était belle à voir chez jielun c'était sa gueule d'ange et surement pas ce qui se tramait dans sa tête.

" oui j'aime beaucoup ça. " répond t-il à sa question alors que sa main a déjà quitté la sienne depuis bien longtemps. " je dirais même que j'en raffole, c'est pas ma faute si tu tombes toujours dans le panneau. " il rit avec sincérité alors qu'il se tente enfin à venir mordre dans le sandwich, le contact de la nourriture avec son palais le faisait presqu'automatiquement saliver, son ventre grognant alors qu'il reprend une bouchée, priant pour que cela ne le rend guère malade plus tard. il était sincère lorsqu'il lui disait que cela lui plaisait, il y avait ce quelque chose d'attendrissant chez elle lorsqu'elle plongeait tête la première dans ses filets. peut-être était-ce le fait qu'elle se montrait sincère qu'importe la situation, qu'importe la personne. une qualité autant qu'un défaut. une qualité empoisonné aux yeux du jeune chinois.il relève la tête vers elle lorsqu'elle reprend de nouveau la parole, avalant la nourriture qu'il a en bouche, son regard perplexe posé sur elle. " pas habitué à ce qu'on te donne autant d'attention ? tu déconnes j'espère. tu t'imagines pas combien de mecs parlent de toi à la fac. " l'observant il finit par venir se mordre la lèvre inférieure réalisant que ses propos pourraient être mal interprété. " enfin t'intrigues pas mal de monde, peut être qu'ils osent juste pas t'accoster. hors rien ne fait peur à jielun. " ils se pincent les lèvres dans un léger sourire tout en haussant les épaules avant de venir glisser la dernière bouchée du sandwich entre ses lèvres. un vrai glouton. " j'aurais justement pensé que tu te sentirais un peu plus bizarre mais je prend ça pour un compliment. laisse moi te rendre encore plus humaine au restaurant. " il affiche de nouveau cette expression taquine, alors qu'il s'adosse contre les coussins, une main tâtant prudemment le bandage qui lui entoure le crâne. " tu n'as jamais réellement parlé de ta religion, vous avez des règles quelque chose du genre ? tes parents risquent pas de péter une durite en te sachant dans la chambre d'un homme ? " il en convenait c'était l'hôpital et sa dernière question était bien plus sur le ton de la plaisanterie que du sérieux, mais tout de même. cela l'intéressait d'en savoir plus sur la demoiselle et ses principes religieux. peut-être en ressortirait-il surpris...




☆☆☆ Beerus


Unconditionnnal
How could I resist
Underneath it all, The way that you undress


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: [EVENT] 이 모든 건 우연이 아니니까 ft JIALI ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

[EVENT] 이 모든 건 우연이 아니니까 ft JIALI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Campus Universitaire Yonsei :: Vie Etudiante :: Bibliothèque-