Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Park Kwang Jin ♣ éole

 :: Examen d'entrée :: Suneung :: Fiches validées
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 19:32

Park Kwang Jin
va au bout de tes rêves
Nom : park. Prénom(s) : kwang jin. Surnom(s) : éole, jin, jinjin, prince, ce sont des surnoms affectueux. Âge : 24 ans. Date et lieu de naissance : 23 novembre 1994, quelques minutes avant son frère. Origines : coréennes. Nationalité : coréenne. Cursus universitaire : / Métier : chanteur dans le nouveau groupe de la STARSHIP, Zeus. il est également producteur pour le groupe. Orientation sexuelle : pansexuel. Classe sociale : autrefois moyenne, désormais pauvre. Tu veux t'investir dans une fraternité ? j'aurais voulu le mettre en sango, mais j'y ai réfléchi et ce serait pas logique qu'il aille à l'université si il n'est pas allé au lycée et qu'il n'aime pas les études... donc ce sera citizens !
IDENTITY CARD
Il parait que...
RUMEURS

« Apparemment, son frère et lui ont fait énormément de concerts de rue. » (vrai, ils ont pu recevoir énormément d'argent ainsi lorsqu'ils étaient en difficulté financière) + « Éole et Hermès seraient en mauvais termes actuellement, alors que ce sont les jumeaux les plus connectés du monde ! » (malheureusement vrai car ils partagent différentes opinions à propos de Minhyun) + « On dit que Kwangjin est un trouillard, t'as vu comment il est fleur bleue... » (faux, il est capable de faire n'importe quoi si c'est pour les autres. il serait capable d'enterrer un corps, par exemple. eh oui... heureusement que son frère est là pour l'arrêter quand il le faut) + « Kwangjin adore faire la fête, les gens qui font de la musique doivent aimer ce genre de trucs ! » (totalement faux, il préfère le calme et écouter de la musique tranquillement dans son coin. la seule chose qu'il aime de festif, ce sont les concerts qu'il fait) + « Kwangjin aurait fugué de chez lui. » (vrai, à ses 15 ans. ce fut la première et dernière fois) + « Éole serait très maladroit, c'est adorable ! » (faux, il n'est pas maladroit. au contraire, il est adroit et il ne lui arrive pas de trébucher tout seul, par exemple. heureusement parce que sinon, vu le nombre de fois où il se distrait, il serait déjà mort de ses chutes) + « On raconte que Éole a une fausse image que l'agence lui demande de garder. Je comprendrais, personne ne peut être aussi parfait. » (faux, c'est entièrement lui. du coup, merci pour le compliment) + « J'crois que leurs parents voulaient pas des jumeaux, de base. » (vrai, effectivement, ils voulaient un fils unique et la mère aurait du avorter, mais heureusement pour les deux frères, elle ne l'a finalement pas fait) + « Il aurait fait de la chirurgie pour avoir un si beau visage ! » (faux, il est né comme son frère : beau) + « Askip c'est leur tante qui s'occupe d'eux, pas leurs parents, chelou non ? » (vrai et il y a une raison) + « Lui et son frère auraient tout sacrifié pour devenir idoles... » (vrai) + « Kwangjin dit toujours que si son frère n'était pas là, il se serait probablement mêlé à la mafia ou des trucs de ce genre-là. » (vrai, kwangjin répète souvent que si son frère ne l'empêchait pas parfois d'aider les gens, il se serait fourré dans de sacrés problèmes) + « Il n'a jamais connu l'amour. » (vrai, il n'a jamais eu le temps de commencer une relation amoureuse. cependant ça ne l'empêche pas de tomber amoureux, mais il ne l'avoue jamais, sa priorité ayant toujours été la musique) + ...

FACTS

• Il se balade toujours avec un baladeur et des écouteurs dans sa poche.
• Il joue extrêmement bien du piano, il en joue depuis ses 6 ans.
• Il a toujours fait attention à son apparence, c'est pourquoi personne n'a l'impression qu'il est pauvre.
• Il n'est pas allé au lycée, faute de moyens.
• Il s'est déjà pris un poteau dans la tête, et ce, plusieurs fois, car il pensait à une mélodie qu'il pourrait composer.
• Sa musique est toute sa vie : il aime composer des chansons et en écouter.
• Avec son frère jumeau, ils habitent dans un appartement pour ne plus déranger leur tante chez qui ils habitaient. Cependant, depuis leur conflit, Kwangmin séjourne autre part, laissant Kwangjin seul.
• Dans Zeus, il a eu le nom de Éole, le dieu du vent, parce qu'ils veulent conquérir le globe.
• Durant son adolescence, il s'est fait connaître avec son frère jumeau en chantant et dansant dans des bars ou dans d'autres occasions. Il leur arrivait de faire des concerts de rue, vous avez peut-être déjà croisé leurs visages quelque part avant qu'ils ne soient des célébrités.
• Il est né 12 minutes avant Kwangmin et aime bien se prendre pour le grand-frère, même si clairement, aucun des deux n'est plus mature que l'autre.
• Pour le différencier de Kwangmin, il suffit de regarder son cou : Kwangmin a un grain de beauté là alors que Kwangjin n'en a pas.
• Il est à la STARSHIP, dans le célèbre groupe Zeus, et défend Minhyun coûte que coûte.
• Il a peur des clowns.
• Il raffole des sucreries, et adore les gâteaux. Son préféré est le gâteau à la fraise dont il mange toujours la fraise en dernier.
Dis nous qui tu es !
Si je devais résumer Kwangjin en seulement quelques mots, je dirais simplement que c'est un garçon qui pense beaucoup trop aux autres. En effet, la principale qualité de Kwangjin est qu'il est attentionné. Il aime énormément ses proches, et il veut s'assurer de leur bonheur avant du sien. Enfin, il ne s'agit pas uniquement que ses proches : peu importe la personne qu'il verra en face de lui, il voudra toujours s'assurer qu'elle va bien. Qu'elle soit quelqu'un de mauvais ou quelqu'un de bien, il ne cherchera pas à modifier son comportement pour ça car il s'inquiétera toujours. Oui, on peut le dire, Kwangjin est trop gentil. On lui dit très souvent qu'il est trop gentil, et qu'il devrait se méfier un peu plus des autres, et être un peu plus égoïste. Mais il n'y arrive pas, s'il ne s'assure pas que tout va bien chez les autres, il n'arrivera tout simplement pas à être tranquille. Pour lui, son bonheur est celui des autres. Il est donc très altruiste et aussi protecteur envers ses proches plus particulièrement. Ses proches sont toute sa vie, et si on ose leur faire du mal, il les protégera au détriment de sa vie. Ce côté-là de lui est à la fois sa principale qualité comme son principal défaut. Souvent, quand on apprend qu'il est très attentionné, on est aux anges, et on adore ça. Les fans sont les premières à adorer cette qualité là de ce garçon. Cependant, ses proches savent à quel point ça peut être horrible pour Kwangjin : à force de s'inquiéter pour les autres, il ne prête même plus attention à lui, et ça, c'est problématique. Malgré tout, cela ne va pas changer, car un Kwangjin qui n'est pas trop attentionné n'est pas Kwangjin. Il est donc extrêmement généreux et n'a aucune difficulté à offrir tout ce qu'il a pour les autres. Il se fiche de recevoir quelque chose en retour car s'il le fait, ce n'est pas pour ça. Il le fait pour le plaisir de voir un sourire sur les visages des autres. Même s'il a souvent eu de mauvaises choses à cause de sa gentillesse, il n'a jamais baissé les bras et il continue d'aider les autres. En effet, il est optimiste. Il voit la vie en rose, et il croit que si on n'abandonne pas, on réussit à parvenir à son but. Il est déterminé et évidemment, c'est ce qui lui a permis de réaliser son rêve, et de devenir Éole du groupe Zeus. Dans le groupe, il est bien connu pour être la force tranquille. Eh oui, car en plus d'être attentionné, Kwangjin est aussi tranquille. Selon lui, rien ne presse, tout peut aller à un rythme lent. Il apprécie prendre son temps, notamment le matin pour se lever. Avec lui, tout va lentement, et tout est rose. Il se fiche pas mal du temps, et fait ce qu'il veut du moment que ça ne dérange pas les autres : il est libre. Mais il n'agit jamais sous impulsivité, il est quelqu'un de réfléchi et a tendance à énormément réfléchir avant de faire une action, notamment quand cela concerne quelqu'un d'autre que lui. Cependant, il a tendance à dévier sur autre chose, car il est distrait. Quand il est seul, il aime bien se perdre dans ses pensées. A part si on le secoue, il se montrera toujours nonchalant et il prend les choses avec légèreté. Pour lui, rien n'est grave, et tout a une solution. Il rassure très bien ses proches avec sa positivité, et son sourire. Effectivement, Kwangjin est aussi très souriant, on le voit rarement sans un sourire sur les lèvres. Il est un peu comme un ange très gentil sorti tout droit du paradis, mais même si on le complimente beaucoup sur ça, il est humble et n'accepte pas très facilement ces compliments là car il est conscient que même si ça peut être perçu comme une qualité, c'est aussi un défaut. Cependant, il n'a pas envie de changer ses défauts : ses proches le préoccupent beaucoup trop. Et le principal problème, c'est qu'il tient à tout le monde. Il est très sociable et arrive donc à se faire des amis très rapidement, ce qui agrandit son cercle de proches pour lesquels il s'inquiète. Toutefois, bien qu'il se préoccupe de tout le monde, il est toujours à l'écoute et ne parle que très rarement de lui. Il préférera toujours parler des autres que de lui ; c'est pourquoi on le décrit comme secret. Peu de personnes savent réellement des choses sur lui, hormis le fait qu'il soit gentil et souriant. Malgré le fait qu'il soit quelqu'un de tranquille, il lui arrive d'être un peu taquin et espiègle. En particulier lorsque son frère est présent. Tous deux s'influencent mutuellement.

En résumé, Kwangjin, c'est quelqu'un qui pense beaucoup trop aux autres. Par définition, si Kwangjin pouvait être un mot, ce serait altruisme. Il aime beaucoup trop les autres par rapport à lui, et sa vie ne se résume qu'aux autres. On lui dit souvent d'être heureux avant d'être heureux pour les autres, mais il n'écoute jamais. Parce que selon lui, il ne peut pas être heureux sans voir les autres sourire. Pour lui, le bonheur appartient aux autres.

« L'acte le plus sublime est de placer un autre avant soi. »
KRYSTINE
JE SUIS HEUREUSE DE VOUS PRÉSENTER MON NOUVEAU BÉBÉ :heart: je voulais le jouer depuis août, c'est vraiment la joie de pouvoir le jouer, enfin :(( bref j'espère que vous l'aimerez :han:

P.S. : et c'est encore une fiche très longue, JE SUIS DÉSOLÉE

( :plz: )

Si ton personnage est inventé, remplis ce petit code :
Code:
<taken>HAN SANG HYUK (VIXX)</taken> ⇝ [url=http://www.shaketheworld.net/u1345]park kwang jin[/url]

ps; supprimez le code inutile.


It's my life...
pense aux autres avant de penser à toi
Février 1994. « Nous ne pouvons pas élever deux jumeaux. » La voix de l'homme tonne dans la pièce. La femme baisse son visage, ses deux mains sur son ventre rond où habitent deux enfants identiques. « Nous ne pouvons pas. » continue t-il d'un sérieux effrayant. « Tu sais bien qu'on s'est dit que nous n’élèverions qu'un enfant. Deux enfants, c'est trop de responsabilité. Nous devons connaître nos limites. » La femme secoue vivement de la tête. « Comment ça, non ?! » « Je ne veux pas abandonner mes enfants. Si la nature a décidé que nous devrions avoir deux enfants, nous aurons deux enfants. Nous pouvons nous en occuper. Deux enfants, c'est faisable. » « Non, ça ne l'est pas- » « S'il te plaît ! » La femme relève ses yeux inquiets sur son mari, désemparée. « Je ne veux pas abandonner mes enfants. » L'homme soupire après quelques instants de silence, capitulant finalement. « C'est toi qui auras toute la responsabilité si quelque chose se passe mal avec les enfants, alors. » La femme sourit. « Bien sûr. »

Novembre 1994. Les cris de deux bébés résonnent dans la salle. La sage-femme sourit, et les présente à la mère, transpirante. Elle sourit en retour, prenant ses deux jumeaux dans les bras d'un air bienveillant. Le père sourit aussi, heureux de voir la fin de cet acte éprouvant. « Comment allez-vous les appeler ? » demande la sage-femme. La mère observe les deux jumeaux qui crient tour à tour, avant de murmurer deux noms. « Kwangjin et Kwangmin. »

2000. Kwangjin et Kwangmin sont deux jumeaux plein d'énergie. Leurs parents ont eu du mal avec eux : deux garçons du même âge avec toujours de l'énergie à dépenser, c'est fatigant. Celui dont les deux parents ont le plus de mal est cependant Kwangmin. Kwangjin, lui, est un garçon plus calme, plus lent, plus tranquille. Les deux séparés sont gérables, mais quand ils sont ensemble, c'est un véritable enfer pour leurs géniteurs. Mais la mère refuse d'abandonner, et s'occupe d'eux toujours avec la même ferveur qu'elle avait lors de leur naissance. Elle souhaite que ses enfants réussissent, et qu'elle puisse être fière d'eux. Le père ressent la même chose. Bien évidemment, comme tout parent coréen, réussir signifie pour eux être soit avocat, soit médecin, soit ingénieur. Ils ne voient qu'en ces métiers-là. Cependant, leurs résultats à l'école démontrent autre chose. Ils n'étudient pas bien. Toutefois, ils n'ont que six ans, alors les parents ne veulent pas les pousser encore à étudier. Ils doivent encore s'amuser un peu avant de se mettre à réellement étudier. Ce ne sont que des enfants, après tout. Les parents font donc faire à leurs enfants tout un tas d'activités, et c'est ainsi que Kwangjin se découvre une passion pour le piano. Il prend régulièrement des cours, et très vite, c'est ce qui le fait vivre. Les parents, bienveillants, le laissent jouer autant qu'il veut. Cependant, c'était une erreur.

2004. Les jumeaux ont dix ans. Leurs notes à l'école sont toujours aussi médiocres, toutefois, les parents ne leur mettent aucune pression. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils ont tous les deux quelque chose dont ils peuvent être fiers, outre leurs notes. En effet, alors que Kwangmin excelle en langues, Kwangjin excelle lui au piano. C'est comme si le piano est un membre de son corps, et très vite, il se met même à composer ses propres chansons. Il se passionne réellement pour la musique, tout comme son jumeau, influencé par sa moitié. Ses parents sont fiers de cette passion, ils aiment regarder leurs enfants s'épanouir dans leurs différentes activités. Cependant, leur vision de la vie n'a pas changé. Pour eux, pour que quelqu'un réussisse, il faut qu'il soit avocat, médecin ou ingénieur. Et justement, ils ne considèrent pas artiste comme un métier.

2008. « Je comprends que vous adorez la musique, mais, s'il vous plaît, pensez un peu à l'école. C'est pour votre bien que je dis ça. Vous devez avoir un bon métier, et pour ça, il faut avoir de bonnes notes. » « Oui M'man. » Kwangjin fixe toujours la composition qu'il a lui-même écrite, se fredonnant les notes à lui-même. « Kwangjin ! Écoute-moi quand je te parle ! C'est sérieux. » « Désolé M'ma- » « Maman, laisse-nous, on a compris ça fait trois mille ans que tu nous répètes ça... Allez passe Kwangjin, je veux voir ce que t'as écrit. » « Kwangmin ! Ne parle pas d'autres choses quand je suis là ! » « Maman c'est bon lâche-nous ! On a compris maintenant va t'en, on veut juste profiter de notre passion ! » « Eh bien c'est ça qui me dérange ! Vous êtes trop passionnés ! Pensez à l'école ! » « Je m'en fous, moi, de l'école ! » « Kwangmin, calme-toi et excuse-toi à Maman. Elle ne veut que notre bien, on a pas à lui en vouloir. Et Maman, s'il te plaît, essaie de nous comprendre mieux aussi. On aime ce qu'on fait. Je n'aime pas l'école, Kwangmin non plus. J'ai déjà essayé d'étudier pour vous mais ça m'ennuie, j'y arrive pas... Je suis désolé Maman. » Kwangmin grommelle quelque chose alors que leur mère soupire. Kwangjin n'a jamais aimé leurs disputes. Il se sent mal. Il déteste quand ses proches se disputent. Il préfère quand ils sourient tous, et qu'ils sont tous heureux. Mais ce genre d'utopie n'existe pas.

Avril 2009. « Abandonnez votre délire pour la musique absurde. » « Papa ! » « Abandonnez-la et étudiez ! » hurle le père. Kwangjin ne dit rien, recroquevillé devant son piano alors que Kwangmin est debout, face à leur père, une de leurs partitions dans la main qu'il serre par colère. « Faut qu'on vous le répète combien de fois ?! On n'aime pas étudier ! Vous êtes sourds ou quoi ?! » « Kwangmin ! » « J'en ai marre ! Laissez-nous faire ce qu'on veut ! » « Vous devez étudier pour réussir ! » « Réussir à quoi ? A être un putain d'avocat qui défend les gens ? Bah tiens, tu devrais l'être pour pouvoir enfin nous comprendre ! » « Surveille ton langage jeune homme ! » « J'en ai rien à foutre ! » Une gifle part, et Kwangmin recule de quelques pas sous le choc. « Étudiez. Sinon, on vous interdit de toucher à ne serait-ce qu'un seul objet relié à la musique. C'est bien clair ? » « Et on va faire comment pour accomplir notre rêve si on ne peut pas toucher à la musique ? » Le père et Kwangmin se retournent tous les deux vers Kwangjin qui vient de prononcer sa première phrase dans la dispute. Il a une expression attristée sur le visage. « Pardon ? » « On veut devenir des artistes. On ne veut pas être avocat, médecin, ou ingénieur. On veut être des artistes qui vivent de leur passion. » Un long silence suit la déclaration de Kwangjin. Aucun des trois n'ose faire un geste. Kwangjin fixe toujours son père du regard, apeuré par sa réaction. C'est impossible qu'il le prenne bien. D'un geste brusque, le père dérobe les partitions que Kwangmin serrait dans sa main, et les déchire en mille morceaux. « Papa, qu'est-ce que tu fais ?! » Le père se déplace sans dire un mot vers les étagères à côté du piano où sont rangées toutes les autres partitions et compositions de Kwangjin. Il renverse tout par terre, et les déchire un à un. Kwangjin, affolé, se lève et essaie d'arrêter son père dans un élan de désespoir. Mais le père n'écoute pas, et se débarrasse agressivement de Kwangjin qui tombe quelques mètres à côté. En même pas un instant, la pièce est un véritable bazar, et il ne reste plus que des morceaux de feuilles où les notes inscrites dessus ne s'enchaînent plus les unes les autres aussi mélodiquement que Kwangjin les avait écrites. Le père arrache ensuite leur seul lecteur audio avant de le balancer violemment par terre. Il s'écrase en mille morceaux. Kwangmin essaie d'arrêter son père mais il n'y arrive pas, alors que Kwangjin laisse couler quelques larmes sur ses joues, en état de choc. Tout ce qu'il a accompli ces dernières années vient de disparaître sous ses yeux. « Chérie, apporte-moi le marteau ! » Kwangjin écarquille des yeux. D'un coup il comprend ce que son père veut faire, et embrasse son piano, en larmes. « Papa, pitié, tout sauf le piano... S'il te plaît, ne détruis pas le piano... » La mère arrive avec le marteau. Le père le lui arrache sans un mot, puis, balaye d'un seul geste Kwangjin du piano. Il retombe par terre, et, avant qu'il ne puisse se relever, un premier coup est abattu sur le piano.

A ce moment-là, c'est comme si la vie de Kwangjin s'est arrêtée. Il regarde, impuissant, les coups de marteau s'abattre sur sa vie. « Non... » Les touches volent une à une alors que les cordes sont détruites. « Non, non... » La beauté élégante qu'était autrefois le piano n'existe plus. Il est en morceaux. « Non non non... » Dans un son sourd, le piano s'écroule devant les yeux de son possesseur. Devant ses yeux n'est plus qu'un objet défiguré. Ce qui est devant lui n'est plus un piano. Le père pose son marteau par terre en soufflant. Il se tourne vers ses deux enfants qui ont l'air plus que choqués devant cette scène. « Maintenant, étudiez. » siffle t-il avant de quitter la salle. Un silence s'abat dans la pièce. Aucun des deux jumeaux n'ose dire un mot. Les papiers sont en désordre par terre, plus rien ne ressemble à une partition. Le lecteur audio est brisé, et surtout, surtout, le piano n'est plus en vie. C'est évident. Cependant, dans un mouvement de désespoir, Kwangjin s'approche du piano. Lentement. Et puis, lève sa main pour la positionner correctement, comme ce qu'il aurait fait habituellement s'il aurait voulu jouer du piano. Il pose ses doigts fébriles sur les touches survivantes avant d'appuyer sur l'une d'entre elles.

__________________________________________________________________

Aucun bruit n'en sort. Kwangjin tente une seconde fois.

__________________________________________________________________

Il n'y a rien, à nouveau. Il se mord la lèvre, et allait tenter une troisième fois. Cependant, son frère l'arrête avant.

« Arrête. C'est foutu. Le piano est totalement foutu, Kwangjin. C'est fini pour lui. »

C'est fini.

Septembre 2009. Durant ces mois-ci, c'est comme si Kwangjin et Kwangmin n'étaient que des coquilles vides. Des coquilles sans vie, qui font les actions qu'on leur demande, mais qui au fond d'eux, sont totalement morts. Kwangjin perd sa bonne humeur et sa tranquillité constante alors que Kwangmin est beaucoup plus froid et calme qu'avant. Leurs parents sont tristes de les voir ainsi, mais ils se disent que c'est pour leur bien. Ils doivent réussir avant de pouvoir exercer leur passion. Et puis un jour, leur quotidien s'arrête à nouveau. Kwangmin entre silencieusement dans la chambre de Kwangjin. Leurs parents dorment. C'est la nuit. Kwangmin réveille Kwangjin. Celui-ci papillonne des yeux avant de les ouvrir entièrement. Il se les frotte, se redressant lentement. « Kwangmin... ? Qu'est-ce qu'il y a, il est 3h du mat... » « Chuut ! On ne doit pas faire de bruit. » chuchote Kwangmin d'un air prudent. « Quoi ? » « Kwangjin. » Kwangmin pose ses mains sur les épaules de Kwangjin. « Je fugue. » Kwangjin écarquille des yeux, sous le choc. Kwangmin soupire. « Je fugue. Et j'aimerais que tu me suives. » « Fuguer ? Mais qu'est-ce qu'il te passe par la tête ? » « J'ai longuement réfléchi. Et je pense que c'est mieux qu'on fugue d'ici. » « Quoi ? » « Kwangjin, réfléchis-y. On va jamais pouvoir réaliser notre rêve si on part pas d'ici. Nos parents nous gardent comme des prisonniers. Il faut qu'on parte de là. Ça fait des mois que t'as pas touché à une seule touche d'un piano et ça fait des mois que je n'ai pas dansé. Ça fait des mois que tous les deux, on n'a pas écouté à un seul morceau de musique. Ça te manque pas, ça ? » « Si... Ça me manque... » « Alors partons. On y gagnera rien, ici. Lève-toi, et prends quelques affaires. Partons maintenant. Tu n'as aucune raison de refuser. » Kwangmin se redresse, n'attendant plus que Kwangjin pour partir. Mais Kwangjin reste immobile, et regarde son frère d'un air déterminé. « Non. Non, je ne partirai pas, Kwangmin. » « Pardon ? » Kwangmin se tourne vers Kwangjin, ahuri. « Papa et Maman ne veulent que notre bien. On ne peut pas leur faire ça. » « Attends, tu rigoles ? Ils nous enferment ici et nous obligent à travailler ! Je veux faire de la musique moi, bordel. » « Pense à eux. On doit les comprendre aussi, ils veulent qu'on réussisse dans la vie. Le métier d'artiste, c'est vrai que ce n'est pas forcément bien rémunéré, on risque de chuter, et ils veulent pas voir ça. Alors- » « Putain, Kwangjin ! Faut vraiment que tu te rendes comptes d'un truc : ici, dans la vraie vie, c'est chacun pour sa gueule. Faut que t'arrêtes de trop penser aux autres. Pense un peu à toi, merde ! » « Il s'agit de nos parents, là ! Je refuse de disparaître comme ça du jour au lendemain, c'est n'importe quoi ! On ne peut pas les abandonner comme ça ! » « De nos parents ? Tu as encore de l'attachement pour eux alors qu'ils ont détruit tout ce qu'on a fait pendant toutes ces années ? Tu ne te souviens pas de ton piano, fracassé, par terre, totalement brisé ? Que Papa a détruit sans cœur et sans hésitation ? Franchement, t'es encore attaché à eux ? » Kwangjin reste silencieux pendant quelques instants, se mordant la lèvre. « Oui. » Son frère soupire lourdement. « Ok Kwangjin. Tu fais ce que tu veux alors. J'aurais espéré que tu voies plus loin que le bout de ton nez. Si tu veux mourir ici en pensant que tout ira bien si on pense toujours aux autres, très bien. Mais en attendant, viens pas te plaindre chez moi quand tu te rendras compte que la vie, c'est pas le monde des bisounours où donner de l'amour est suffisant pour être heureux. »

Et c'est la dernière phrase que Kwangjin a entendue avant que Kwangmin ne disparaisse de sa chambre dans la pénombre de la nuit.

Octobre 2009. Depuis cette nuit, Kwangmin a totalement disparu. Kwangjin ne peut plus le contacter. Ses parents ont été choqués par la nouvelle, et essaient de prendre soin de Kwangjin désormais, sans pour autant lui autoriser à nouveau de toucher un piano. Mais il n'est pas heureux. Sans Kwangmin, c'est comme s'il lui manquait quelque chose. Il ne se sent pas complet. Il se sent seul. Cependant, il ne veut pas abandonner ses parents. Ses parents qui ont essayé si durement de les élever tous les deux... Non, il ne peut pas les abandonner. Pourtant, s'il reste ici, il se sent brûler à petit feu : tôt ou tard, il finira sans vie, et sans passion. Il sera une marionnette de la vie. Et ça, il n'a pas envie de l'être. Alors que faire ? Rejoindre Kwangmin ou rester chez leurs parents ? Dans les deux cas, il ne sera pas réellement heureux. Ce dilemme le ronge jusqu'aux os, jusqu'au jour où il finit par prendre son ultime décision. Ses doigts veulent toucher un piano à nouveau. Il veut jouer du piano. Il veut entendre de la musique. Il veut composer de la musique. Il veut chanter. Il veut danser. Alors il prépare quelques affaires, laisse une lettre expliquant son départ, et comme Kwangmin, disparaît dans la nuit. Sur le chemin pour rejoindre Kwangmin, il pleure, lacéré par ses regrets. « Maman, Papa. Je suis désolé. »

Ainsi, Kwangjin n'a plus jamais revu ses parents.

2010. Cela fait un an que Kwangmin et Kwangjin vivent clandestinement chez Euigeon, son meilleur ami. Ils gagnent leur propre argent en faisant des jobs à mi-temps, et se démènent pour vivre. Ils peuvent cependant jouer de la musique, et c'est ça qui les fait vivre. Même si c'est dur, ils préfèrent cette vie à celle où ils ne pouvaient pas jouer de la musique. Toutefois, un jour, quelqu'un sonne à la porte. Ils reconnaissent leur tante. Surpris, ils se demandent ce qu'elle vient faire ici. Va t-elle les ramener à leurs parents ? Kwangjin a peur. Depuis le jour où il a fugué, il a peur de refaire face à ses parents. Il ne veut plus les voir. Il a peur de voir la déception sur leur visage. Mais ce n'est pas pour cette raison que leur tante est venue. « Votre mère sait depuis longtemps que vous êtes ici, mais elle n'a jamais osé venir vous chercher. Elle sait qu'elle n'est plus digne de vous élever. C'est pourquoi elle m'envoie vous chercher pour que je vous élève. Vous pouvez refuser, bien sûr. Mais sachez que vos parents vous aiment, et qu'ils regrettent amèrement ce qu'ils ont fait. Votre mère s'en veut terriblement. Je ne sais pas si vous le saviez, mais vos parents n'attendaient qu'un enfant. Ils avaient peur de ce qu'il pourrait arriver s'ils devaient élever deux enfants. Cependant, quand votre mère a appris qu'elle allait donner naissance à des jumeaux, elle n'a pas pensé à ne pas vous élever elle-même, ni à avorter. Elle a voulu relever le défi. Et, maintenant qu'elle se rend compte des bêtises qu'elle a faites, elle regrette vraiment beaucoup. Vous devez juste savoir qu'elle vous aime énormément, et qu'elle ne voulait que votre bien. » Juste après cette phrase, Kwangjin ne peut s'empêcher de fondre en larmes. Ses parents lui manquent, et il aimerait les revoir, lui aussi. Mais il a peur de ce qu'il pourrait se passer à nouveau. Il a le cœur déchiré. Kwangmin le console, puis regarde leur tante. « On vous suit. » Et c'est ainsi que les jumeaux décident finalement de suivre leur tante.

2015. Cela fait donc cinq ans qu'ils vivent chez leur tante. Leur quotidien est fait de leurs jobs à mi-temps, de petits concerts de rue ou de performances dans des bars. Les deux jumeaux doivent travailler pour eux deux car leur tante gagne à peine assez pour survivre. Finalement, ils décident de s'acheter un appartement pour avoir plus de liberté, et ne pas déranger leur tante. Ainsi, ils commencent petit à petit à avoir de la reconnaissance, et deviennent de plus en plus célèbres jusqu'à ce qu'ils décident de tenter quelques auditions. Après quelques auditons échouées, les voilà trainee à la STARSHIP. Ils peuvent enfin réaliser leur rêve, et s'entraînent dur pour pouvoir un jour rejoindre un groupe.

2017. Cela fait un an que Kwangjin est connu sous le nom d’Éole, et Kwangmin sous le nom d'Hermès. Le groupe dans lequel ils sont, Zeus, se promeut avant leurs débuts, et ils ne devraient pas tarder à débuter. Cependant, leur début est sans cesse retardé à cause d’Éros, alias Minhyun... En effet, son père est impliqué dans un scandale qui ne semble pas se calmer, et la STARSHIP hésite à enlever Éros du groupe. Kwangjin trouve ça très injuste, et il ne veut absolument pas que Minhyun quitte le groupe. Pourquoi ? Après tout, si Minhyun quitte le groupe, ça n'affecterait plus l'image du groupe et le groupe reprendrait sur de bons rails. Cependant, Kwangjin ne veut plus penser à lui. La dernière fois qu'il l'a fait a résulté du fait qu'il n'aie plus vu ses parents, et ça, malgré le fait qu'il soit heureux de pouvoir exercer sa passion, il le regrette toujours. Alors non, Kwangjin ne veut pas penser à lui : cette fois, il veut penser aux autres.

2018. Le groupe ZEUS a perdu trois membres : Éros, Aceso et Apollon. Ils ne sont désormais plus que quatre, et le scandale est derrière eux. Ainsi, ils peuvent enfin débuter, et sortent leur première chanson : Hellevator. Kwangjin est très fier de pouvoir enfin débuter aux côtés de son jumeau et du reste du groupe, même si tout le monde n'est pas présent. Il fera de son mieux pour continuer à être Éole de ZEUS et montrer aux fans que ZEUS à quatre sera toujours aussi soudé qu'un ZEUS à sept. Avec cette épreuve qu'ils ont traversé ensemble, Kwangjin est convaincu que le groupe est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 19:35
Et qu'il est mignon ce bébé en plus :y:
Rebienvenue par ici et bon courage pour ta fiche même si ça devrait aller tout seul du coup :perv:
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 19:48
n'est-ce pas :han: mercii, oui parce que je l'ai déjà rédigée mdrrr, je me contente de la remplir maintenant :han:



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Joo Si Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 19:57
IL EST LA :heart:.
POUSSSEZ VOUS JSUIS TOUTE EMOTION LA :hot:.
tu fais le fais enfin :cry:. laissez moi pleurer là :cry:.
tu sais déjà ce que j'en pense :hot:. et puis avec hongseok quoi :faint:.


all of my senses want to feel you. don’t by shy, i’m already inside you. (hoya, angel)


avatar
Zhang Hera
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 19:59
Re Bienvenue :06:
Un Zeus :plz:

Par contre... sorry not sorry, mais là, je suis obligée avec lui :mdr:


alors, c'est qui le fan de l'autre ? :y:


I wanna be your One and Only
I wanna know you Not your blood type or sign But the real you The you that no one else knows Will you tell me ? Starting from your first memory Except your first lie and first love I wanna know everything My sign is the star of scars I’m shy, lonely and irritable I always think alone and get hurt alone, a coward. Will you read me ?
avatar
Kwon Min Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 20:07
Bonjour, j'avais oublié que t'avais choisi le même nom et prénom que mon correspondant coréen et je t'annonce que c'est vachement perturbant.

Sur ce, il nous faudra un lien ~
C'est quoi la position de KwangJin par rapport au petit Min Hyun ? :y:


LET ME HUG YOU, so the world can shine again
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 20:22
Minhyun OUIII :heart: :heart: :heart: t'inquiète pas je suis toute joie aussi :plz:

Hera merciii  :heart: MDRRR :mdr: non mais... dans un monde parallèle, hera est fan de hongseok c'est tout :y:

Minah effectivement.... :mdr: oui ! bah je viens te voir pv ce sera plus simple
avatar
Moon Ji Hoon
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 20:28
Re par ici :cute:

Bon courage pour cette fiche :heart:


I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 22:39
slt dieu de l'olympe
avatar
Lee Mi Ran
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Oct - 23:15
HIIIIIIIIIIIIIIIII
IL EST MIGNON :shy: :shy:
même une petite permanente verte tu veux pas ? :cute:

Reeeeeee :heart:
Seah elle te dit de pas trop t'approcher de Minah :/ Paraît qu'elle a un oreiller avec ta tête dessus. C'est flippant.

:y: :y:


mes lèvres sont indisciplinées ✯ we're all a little weird and life's a little weird. and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness. it's called love.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !