Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

it's gonna be ok

 :: Le reste du monde :: Séoul :: Gangnam
avatar
Yeo Risae
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Mar - 9:47

it's gonna be ok
raon & risae


Un long soupir de soulagement trahit mes lèvres habituellement figées. Je pourrais regretter son intervention mais ne vaut-il pas mieux l’entendre s’emporter contre moi que de prendre une substance illicite ? Même si les mots n’ont pas été utilisés dans ce sens, je suppose que ça sera une question du temps, surtout après mon départ soudain. Mon comportement a dû certainement attirer leur regard curieux et presque malsain. Je ne suis qu’une vulgaire débutante. Je le sais bien à force de me le répéter inlassablement. Pourquoi tiennent-ils à en rajouter une couche ? Je pensais qu’avec le temps et un peu de maturité, cette histoire de bizutage ou de compétition serait passée de mode. Apparemment, seuls les vêtements y ont droit dans ce milieu. J’envoie finalement les coordonnées du bar par sms avant d’estimer l’heure où arrivera mon frère aîné. Malheureusement, j’ai bien peur de me tromper car je n’ai jamais eu l’occasion de faire ce trajet précis. Rangeant mon téléphone, je quitte les toilettes pour rejoindre de nouveau la troupe. Si je compte bien, je pourrais les saluer correctement et m’en aller tranquillement par la suite. J’espère juste qu’ils ne vont pas me mettre des bâtons dans les roues. Je vais prétendre à un coup de fil qui a duré et qui me pousse à les abandonner de suite. Les contraintes ont la vie dure, pas vrai ? Un sourire poli sur les lèvres, je sens une main se poser sur mon dos et entends un chuchotement qui ne me plaît guère à l’oreille. Cette voix masculine au ton moqueur m’invite à m’amuser un petit peu avant de me faire la malle. Je grimace légèrement, maudissant intérieurement ce rapprochement. « La nuit sera longue. Je ne peux pas me permettre. » Puis, un ‘’justement’’ décide de m’achever juste après.  
 



#kerushirei




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
avatar
Yeo Raon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Avr - 17:53

it's gonna be ok
raon & risae


Wearing.  | Il était de certains trajets qui paraissaient beaucoup plus longs que d'autres. Et celui que Raon était en train de réaliser à cet instant, était de ceux qui semblaient interminables. Il faut dire que sa sœur ne se trouvait pas dans un quartier à côté de leur lieu de résidence. Mais quand même. Il avait presque l'impression que le métro était plus lent que ce qu'il était d'habitude, et les kilomètres beaucoup plus longs. Dans un toc nerveux, il tirait sur les petites peaux autour de son pouce, regardant nerveusement les arrêts qui le séparaient de son prochain changement (comme si leur nombre allait changer comme par magie). C'était presque au pas de course qu'il traversa les couloirs du métro, rejoignant la prochaine rame qu'il devait prendre. Et une fois dans ce nouveau wagon, son petit jeu reprit, regarder les arrêts comme si la ligne allait diminuer entre deux regards. Il passait son temps aussi à vérifier son téléphone portable, s'assurant que Risae ne lui ait pas envoyé d'autres messages. Dans quelle situation avait-elle pu se mettre ? Raon s'imaginait tout, même les pires scénarios et son inquiétude en était nourrie. Il descendit du métro d'un pas vif, monta les marches quatre à quatre et jura lorsqu'il ne trouva pas le bar dans laquelle se trouvait sa cadette. Quand finalement il trouva l'enseigne, on lui refusa l'entrée lorsqu'il voulu ouvrir la porte. « Une soirée privée ? » C'est qu'il était surpris que sa sœur soit dans un tel endroit alors. « On m'attend à l'intérieur. » Et il força le passage, parvenant à ouvrir la porte mais non pas à entrer. Raon fusilla le vigile du regard. « Je viens juste chercher quelqu'un et je repars. » Si seulement il avait de l'argent pour le payer et entrer sans vague. Tout en parlant, il aperçu Risae, un homme penché à son oreille. Toujours depuis le pas de la porte, il interpella sa cadette. « Yah Yeo Risae ! » Et surtout que ce mec efface son sourire satisfait en étant aussi proche d'elle...
 



#kerushirei



There’s no going against time flowing oh so silently, even when I send away a loved one. Emptiness, loneliness, nostalgia are all growing, but I really don’t know what I’m grieving over
be calm
avatar
Yeo Risae
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 16 Mai - 21:09

it's gonna be ok
raon & risae


Naïve ou non, je ne comprends pas pourquoi il insiste autant. J'ai décliné leur proposition à plusieurs reprises et mon comportement devrait les insister à ne pas recommencer. Je réalise seulement maintenant qu'ils se fichaient de mon avis, qu'ils ne me posaient pas réellement la question. Ceci serait un triste exemple d'une phrase très célèbre : sois belle et tais-toi. D'habitude, mon tempérament ferait qu'ils auraient déjà le clapet fermer. Mais, c'est évident pour eux comme pour moi. Je ne me sens pas en position de le faire. Ils me manquent de respect, surtout cet homme qui s'amuse à caresser mon dos du bout de ses doigts. J'en ai la sensation en tout cas. Je suis peut-être trop parano, et au fond, je sais bien qu'un témoin ne laissera pas les choses faire aussi facilement. Mais comme rien ne semble être sûr dans ce bar, je n'ai pas intérêt de compter sur les autres. Il m'a déjà abandonné pour d'autres invités et clairement, je ne veux pas être une potiche. Alors qu'un frisson désagréable parcourt l'ensemble de mon corps, (qu'il ne s'imagine pas autre chose), je me prépare à lui jeter un regard noir mémorable. Toutefois, je perds toute contenance quand j'entends mon prénom. Oh, Raon ! Reculant vivement d'un pas de géant, tout le monde fixe mon frère. Qui vient casser l'ambiance ? Encore un mec qui tente de squatter ? Mon dieu, mon dieu ! Pourquoi il en fait toute une histoire ? Perdue entre le soulagement et la gêne, je me confuse en excuse pour une raison que j'ignore. " Continuez, continuez, je vais m'en occuper. " Connaissant mon frère, il ne laissera pas faire, ce qui est un avantage comme un inconvénient pour le coup. Je récupère mon manteau sur le canapé et me couvre aussitôt, dissimulant alors ma robe noire portée pour l'occasion. Je trotte doucement dans mes talons pour rejoindre et lui fais mine de baisser le ton avec mes mains. " Yah yah... Ne crie pas comme ça. " Je pose ensuite celles-ci sur les clavicules de mon frère aîné. " Tout va bien. On y va !! " Je pousse légèrement Raon afin d'éviter tout désastre supplémentaire. Cette soirée l'était déjà suffisamment. et ça doit se voir sur mon visage.  
 



#kerushirei




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
avatar
Yeo Raon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 21 Mai - 21:51

it's gonna be ok
raon & risae


Wearing.  | Devant ce bâtiment, Raon se demandait vraiment ce que sa sœur y faisait. Ils n'étaient pas du genre à pouvoir entrer dans ce genre d'établissement, et encore moins d'en avoir les moyens. Il ne voulait pas savoir comment elle avait fait pour y entrer, bien qu'il le lui demanderait et la forcerait à répondre. Le fait qu'on lui refuse l'entrée ne faisait qu'illustrer ce qu'il pensait. Il commençait à se poser de sérieuses questions sur ce que Risae faisait ici, mais surtout il s'inquiétait. Son cœur tambourinait dans sa poitrine en repensant aux messages qu'elle lui avait envoyés. Tout pouvait lui arriver dans un lieu pareil, et si quoique ce soit lui arrivait, il ne se le pardonnerait pas. Raon détestait les responsabilités, mais il les assumait toutes, la première étant la sécurité de ses sœurs. Lorsqu'il l'aperçue, le soulagement ne fit pas taire son inquiétude, ni le fait de la voir sortir. Il la regarda stupéfait lui dire de baisser le ton, et faire comme si de rien n'était. D'un geste vif, il se dégagea des mains de sa sœur et refusa d'avancer, restant à quelques pas de l'entrée. « Tu plaisantes j'espère ?!  » Il avait parlé d'un ton plus cassant qu'il ne le voulait, mais elle se rendait compte qu'il s'était inquiété ?! Elle se rendait compte de ce qu'il avait imaginé ?! « Ne fais pas comme si tout allait bien alors que je te trouve là ! Tu n'as rien à y faire ! Et tout va bien ?! On reparle de tes messages ?!  » Il la sondait du regard, son regard sombre était accusateur. « Tu foutais quoi ici Risae ?  » Parce qu'elle n'avait rien à y faire, ni ce soir-là ni aucun autre soir. Pour couronner le tout, un homme qui avait à peu près le même âge que Raon sortit et vint les rejoindre, passant son bras nonchalamment autour des épaules de l'étudiante. L'aîné serra les mâchoires si fort qu'on pouvait presque les entendre grincer. « Alors Risae y a un soucis ? Tu vas pas nous fausser compagnie quand même...  » Autant dire que la lueur dans le regard de ce mec ne plaisait pas du tout à Raon.
 



#kerushirei



There’s no going against time flowing oh so silently, even when I send away a loved one. Emptiness, loneliness, nostalgia are all growing, but I really don’t know what I’m grieving over
be calm
avatar
Yeo Risae
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 25 Mai - 19:18

it's gonna be ok
raon & risae


Je ne suis pas idiote. Le pousser gentiment vers la sortie ne sera guère suffisant. J'aurais été prête à me faire sermonner en plein milieu de la rue, s'il le fallait et s'il le faut encore. Je ne tenais juste pas à faire des vagues dans ces locaux où je n'ai pas réussi à trouver ma place. Voir mon frère crier me donnera encore plus l'air d'une potiche, et même en dehors de l'image qu'on pourrait donner à ces gens, je crois que j'ai eu ma dose pour ce soir (sans vouloir faire de mauvais jeux de mots). Partir prendre l'air, réfléchir à comment rebondir après cette triste découverte me semblait être un bon moyen... Je ne sais plus ce que je veux. Cette soirée ne remettra peut-être pas en cause mes rêves et ambitions mais mon comportement sera peut-être plus méfiant. Malheureusement, je ne peux apprendre à le devenir en un claquement de doigts. Avant de régler un problème, il faut savoir le caractériser. Mais bon... Si j'étais rassurée d'avoir vu mon frère me secourir, je me sens déglutir et sentir tout mon être une nouvelle refroidi par sa remarque. Il ignore comment s'est déroulée cette soirée. Au mieux ? Il a pu se faire quelques idées avec mes messages avant d'empirer la situation vu le bar où on se trouve. Déjà que ça me fait chier de savoir qu'il a raison sur un point. J'aurais aimé qu'il comprenne avant de m'engueuler. Mon regard se noircit à la vue du sien. J'ai envie de lui hurler dessus. " Oui ! Je disais que tout allait bien car tu étais arrivé et que j'ai osé penser qu'on allait sortir normalement ! " Je lâche un soupir excédé. " Mais il faut toujours que tu n'en fasses qu'à ta tête ! On ne pouvait pas en parler dehors comme toute personne civilisée ? " Perdue entre la sensation de reconnaissance et sa façon qu'il a de me contaminer avec sa colère, je me mordille la lèvre inférieure et manque de rappliquer de plus belle ! Pourquoi ce vigile ne fait pas son travail ? J'aurais jamais dû intervenir. Il m'épuise, il m'embarrasse mais lui, il s'en fout.. Il n'a pas besoin de se faire place. Non, il a juste à poser son gros cul sur une chaise. " Tu ne me laisses pas le temps de t'expliquer. Tu as déjà ton avis sur la question. " Et à croire que Raon ne parvient pas à comprendre, que j'ai essayé de reconnaître mon erreur en le prévenant, en l'incitant à venir. Je ne voulais pas rester ici. Alors pourquoi il a l'air de m'en vouloir autant ? Or, je ne suis pas au bout de mes surprises. En effet, je retrouve Han Jae, qui, a certainement un élan tactile.. Oh bien, ça tombe au moment parfait ! Retenant un rire nerveux s'échapper de ma gorge, je ne peux pas dire que c'est la même conclusion pour mes joues qui rougissent légèrement. Comment vous dire qu'être coincée entre son frère énervé et son crush est un peu déconcertant ? Je détourne le regard, ne voyant pas la confrontation entre un de mes patrons et de mon aîné. On va éviter de dire que tout va bien. " Si désolé. Mais ne te préoccupe pas de moi, retourne auprès de tes collaborateurs. Passe une bonne soirée. " Il aurait pu venir bien avant, quand j'avais besoin de lui. Ces hommes, je les maudis. Priant intérieurement pour que cela suffise, Han Jae me fait un dernier geste d'affection ? sur l'épaule avant de repartir.  De mon côté, je lui fais un signe de la main pour qu'il ne prête pas attention à Raon et histoire de.. De ne pas trop le rejeter non plus ? Enfin, encore un triste constat. Si mon frère n'était pas aussi buté et Han Jae pas de ce monde, j'aurais peut-être pu présenter ce dernier à mon frère. Il aurait pu avoir confiance plus facilement mais pour le coup, j'ai moi-même un doute là-dessus. Ainsi, je recommence à faire reculer mon frère et demande au vigile: " Vous pouvez le faire sortir s'il vous plaît. " Le couperet tombe.   
 



#kerushirei




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
avatar
Yeo Raon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 7 Aoû - 23:00

it's gonna be ok
raon & risae


Wearing.  | Si Raon n'était qu'inquiet quelques minutes auparavant, maintenant que sa sœur faisait son cinéma devant lui, il n'était plus qu'en colère. Une colère noire et sourde, parce qu'une fois de plus, il avait la sensation qu'on se moquait de lui, qu'on se moquait de ce qu'il ressentait, et qu'on se moquait de ce qu'il avait pu imaginer alors qu'il accourait vers elle après son appel au secours déguisé. Il était celui qui n'en faisait qu'à sa tête ? Il était celui qui ne pensait qu'à lui ? Il regarda Risae d'un œil sombre, les mâchoires serrées alors qu'il s'apprêtait à balancer ce qu'il avait sur le cœur, quitte à le regretter plus tard parce que les mots pouvaient facilement dépasser sa pensée. « Que moi j'en fais qu'à ma tête ?! Moi ?! » Il serra les poings et les rouvrit, espérant que ce simple geste  l'apaise, en vain. « Regarde où tu es ! Regarde dans la situation dans laquelle tu es ! Et ose me dire encore une fois que c'est moi qui n'en fait qu'à ma tête ! » Evidemment, il avait haussé le ton. « Est-ce qu'un instant tu as pensé à quelqu'un d'autre qu'à toi ce soir ! Pas seulement à moi ! A Rian ? A Rin ? » Il écarta les bras, presque désespéré face à l'inconscience de sa cadette. « Bien sûr que non ! Tu n'penses pas à ce qu'il se passerait pour elle, pour nous s'il t'arrivait quoique ce soit ! » Il laissa ses bras retomber. « Et ne me dis pas que je suis parano, n'essaie même pas ! C'est ma responsabilité de te protéger ! J'ai rien demandé moi et je le fais et toi ?! Tu fous tout en l'air, à chaque fois, comment je te fais confiance hein ?! » Et encore, il n'avait pas dit la moitié de tout ce qu'il ressentait, parce que Risae n'était pas prête, elle était trop frêle pour encaisser toute l'amertume et la souffrance de son frère. La colère de Raon se retrouva douchée quand un inconnu presque aussi âgé que lui vint retrouver sa sœur, et les gestes et les regards complices qu'il eut avec elle ne trompèrent pas l'aîné. Fixant son regard noir sur le type, il ne cilla pas une seule fois jusqu'à ce qu'il disparaisse. Une fois de plus, la mâchoire du coréen se contracta avant qu'il ne la desserre. « Tu couches avec ce type ? » Il avait envie de hurler rien qu'à le dire, mais sa voix était posée, c'était en fait glaçant, bien plus que les cris. Il attrapa le bras de sa cadette. « Si je sors, tu sors avec moi. » Et il se laissa entraîner par les vigiles, sans lâcher Risae, quitte à lui faire mal en serrant son poignet. Il aimait sa sœur, il les aimait toutes, mais il aurait aimé qu'elles voient plus loin que leurs propres désirs, c'était ce que lui avait fait, il avait tout sacrifié pour elle, et il avait la sensation de se heurter à leur ingratitude. Et comme à chaque fois, il se demandait ce qu'aurait fait leur père à sa place, mais la conclusion lui serrait la gorge et lui brûlait les yeux : leur père n'était plus là pour lui répondre, Raon était désespérément seul pour gérer tout ça.
 



#kerushirei



There’s no going against time flowing oh so silently, even when I send away a loved one. Emptiness, loneliness, nostalgia are all growing, but I really don’t know what I’m grieving over
be calm
avatar
Yeo Risae
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 1 Sep - 15:43

it's gonna be ok
raon & risae


Mon frère devrait apprendre à employer les bons mots mais monsieur semblait en avoir gros sur la patate. S'il imaginait que je puisse le rassurer ou m'excuser, il se trompait sur toute la ligne. J'ai beau l'aimer, il a beau être mon frère, je ne parviens pas à comprendre comment il raisonne. Je suis consciente d'avoir été dans une situation délicate, je l'ai moi-même remarqué mais je ne suis pas certaine d'avoir commis une erreur. Comment aurais-je pu le deviner ? D'ailleurs, j'ai pris la décision de partir alors que l'équipe attendait bien d'autres choses de moi. Je venais clairement de m'imposer des limites, celles que je ne souhaite pas franchir même si elles pourraient m'ouvrir bien des portes. Alors de quelle confiance ose t-il me parler ? Mes yeux s'écarquillent légèrement et je pourrais le défier du regard si nous n'étions pas encore dans cet endroit. Je voudrais m'éloigner avant d'attirer les curieux et surtout qu'une certaine personne puisse remarquer la scène. Je me sens brièvement honteuse, détestant l'idée qu'on puisse me crier comme si je n'étais qu'une enfant devant peut-être des futurs collaborateurs. Ses états d'esprit ? Il n'a qu'à apprendre à se contrôler. A la rigueur, j'aurais accepté faire partie de cette dispute mais à l'extérieur... Je n'en sais rien. En plus, la situation n'est pas prête de s'arranger. Alors que je retiens ma rage sur le moment, je suis surprise par l'intervention de cet homme. Moi qui voulais éviter cette situation plus que tout, je me dis que la personne tout là-haut est en train de me punir sévèrement. Tentant de noyer le poisson, Han Jae finit par repartir à mon plus grand soulagement Néanmoins, Raon semble avoir réussi à remarquer un petit quelque chose, même avec ce très court instant. Cette fois-ci, je lui réponds avec un ton rempli de dédain: " Quoi ? Un mec est gentil avec ta soeur, de suite, elle devient Marie couche-toi là ? " Est-ce que je l'ai provoqué ? Oui bien évidemment. Je sais très bien qu'il ne le sous-entendait pas.. Or, sa réflexion me plaît pas pour autant. Qu'est-ce que ça peut lui foutre ? Serrant les dents, le jeune homme exerce une pression sur mon bras relativement forte. Je crois que c'est bien la première fois que je trouve Raon aussi énervé. En espérant que l'air extérieur le détende un peu. D'ailleurs, voilà qu'on se retrouve tous les deux mis à la porte. Sans tarder, je recule d'un pas et retire violemment la main de mon frère. " Tu es déçu ? J'ai bien compris mais pourquoi je t'aurais appelé si j'avais merdé ? Tu crois pas que je voulais faire machine arrière ? " dis-je d'un ton sec avant de rajouter: " C'est à mon tour de parler Raon. " Pour une personne qui avait cherché à s'éloigner de lui, voilà que je me sers de mon index pour le pointer du doigt et tapote même son torse à plusieurs reprises. " Je te faisais confiance pour m'aider... Sereinement pour une fois. T'crois pas que je suis un peu contrariée aussi ? Je n'ai absolument rien fait de mal. Je ne pensais pas à mal en venant ici. Tu crois que ça m'a fait plaisir d'en arriver là ? Est-ce que tu ne fais pas d'erreurs des jugements toi aussi ? " Je lâche un rire jaune. " Parce que si besoin, je peux clairement te faire une piqûre de rappels. N'utilise déjà pas les prénoms de nos soeurs pour me traiter d'égoïste et pour m'accuser de je ne sais quoi. J'ai tout fait pour partir mais je ne savais pas comment. J'ai crû que tu étais la bonne solution... Mais finalement, est-ce que ce n'était pas ça ma vraie erreur ? " Je souffle une nouvelle fois. " Tu ne me fais plus confiance ? Très bien. Sache que c'est pareil dans mon cas. Au moins TU SERAS LIBRE DE TOUTE RESPONSABILITE. VOILA. ALLEZ T'ES LIBERE, c'est que tu veux entendre, non ? " Fatiguée et frustrée par ma soirée, je voudrais qu'il comprenne que je l'ai contacté car je le sentais plus à même de me venir en aide, de ne pas faire de conneries, pour qu'il ne m'arrive rien non plus. Au nom des Yeo, comme il le dit si bien... Pourtant, voilà qu'il me reproche quelque chose que j'avais justement essayé d'éviter ce soir. 
 



#kerushirei




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
avatar
Yeo Raon
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 7 Déc - 19:35

it's gonna be ok
raon & risae


Wearing.  | C’était malgré lui que Raon s’énervait, vraiment. Il aurait aimé être posé, avoir une vraie conversation avec sa sœur, mais il n’avait pas réussi. Son énervement était la traduction de l’inquiétude qu’il avait ressenti pour elle. Il aurait aimé qu’elle comprenne. Il était en colère oui, un peu contre elle mais surtout contre lui au fond. Que faisait-il de travers pour que sa sœur ressente le besoin de venir dans ces soirées, ce milieu ? Il savait qu’il aurait dû être fier d’elle, elle avait eu le bon geste mais quoi si quelqu’un lui avait volé son portable ? Et quoi si quelqu’un avait glissé quelque chose dans son verre ? Et quoi si quelqu’un, ce type, ne l’avait pas laissé partir, avait abusé d’un quelconque pouvoir sur elle ? Il s’imaginait le pire, mais pouvait-on le lui reprocher ? Il poussa un soupir. « C’est pas ce que j’ai dit, mais je sais de quoi les hommes sont capables ! » Puisqu’il en était un lui-même. Une fois sorti, l’air frais ne l’aida pas à se calmer, et n’aida pas Risae à se calmer non plus. Le ton montait, comme toujours entre eux. Ce n’était pas qu’ils ne s’aimaient pas, c’était qu’ils ne se comprenaient pas, incapables de se mettre à la place de l’autre un instant. Il écouta sa sœur déverser sa colère sur lui, à chaque fois il l’écoutait, à chaque fois il se prenait les remarques en plein cœur sans le montrer. Et la question qui résonnait dans sa tête : qu’aurait fait papa ? Mais il n’était pas là pour lui donner la réponse, et là, face à Risae si pleine de colère, aussi déçue par la piètre figure paternelle ou fraternelle qu’il était, le coréen ne pouvait que se sentir très seul, abandonné. Il refusait de se faire plaindre, mais pour le coup, il avait l’impression que quoiqu’il fasse, rien ne serait aussi bien que ce que leur père aurait pu faire. Parce que Risae le disait très bien, ces responsabilités-là, il n’en voulait pas, il ne les avait jamais voulues. Il poussa un nouveau soupir, complètement épuisé, ses épaules étaient légèrement affaissées, et il était certain que s’il se regardait dans un miroir à ce moment-là, il apparaîtrait plus vieux que ce qu’il était vraiment. Sa colère complètement douchée par la tirade de sa cadette, il glissa ses mains dans les poches, ne rajoutant rien à ce qu’elle venait de dire, ça ne les mènerait nulle part après tout. Il passa devant elle et d’un signe de tête l’invita à le suivre. « Allez viens, on rentre... » Peut-être qu’ils parleraient encore, plus calmement, ou peut-être d’autre chose... Il voulait la questionner, savoir en quoi consistait cette soirée, ce qu’elle espérait gagner à être là avec ces gens qui n’appartenaient pas à leur monde, mais il craignait de s’emporter selon les réponses de sa cadette. « Tu as mangé ? » Et cette question était bien plus sûre que toute autre.
 



#kerushirei



There’s no going against time flowing oh so silently, even when I send away a loved one. Emptiness, loneliness, nostalgia are all growing, but I really don’t know what I’m grieving over
be calm
avatar
Yeo Risae
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Hier à 21:06

it's gonna be ok
raon & risae


Depuis quand la communication semble s'être coupée entre nous ? Depuis quand nous avons cessé de nous écouter et de nous comprendre ? Cette dispute peut être entendue par tous les passants dans la rue, et pourtant, les deux interlocuteurs ne suivent pas les mêmes consignes. Son inquiétude, j'aurais pu la cautionner si elle n'était pas si exagérée. J'ai l'impression de ne pas pouvoir m'exprimer comme je voudrais, comme si je lui devrais des comptes pour de nombreuses années encore. Toute la famille devrait faire ses propres expériences, commettre quelques erreurs si celles-ci ne sont pas dramatiques mais rien ne change avec le temps, si ce n'est une série de remords et d'altercations. Je peux voir à quel point les hommes sont capables de tout avec son cas... Commençant à hurler dans la rue, je donnerais tout pour tirer les choses au clair avec mon grand-frère. Garder les choses pour soi ne nous aidera pas à avancer mais au fond, je ne sais pas si je serais apte à pouvoir l'écouter sans rétorquer. Il n'y aura jamais le parfait moment pour ça mais prendre du recul me paraît être plus délicat ce soir. Sans le savoir, une montée de stress s'est fait ressentir dans l'ensemble de mon être. Je m'étais demandée si j'allais pouvoir m'en sortir sans encombre... Au fond, tout a été si rapide que je n'ai pas pu faire attention aux conséquences de cette soirée dans mon travail. Je me fais peut-être des illusions en imaginant que tout le monde aura oublié cette histoire, et ce, dès demain matin.

Une once de soulagement se lit sur mon visage quand Raon ne réagit pas, du moins, pendant quelques secondes. Est-ce que je suis allée trop loin avec lui ? Est-ce que son comportement n'est pas justifié ? Est-ce que j'exagère aussi de mon côté ? Je retiens un soupir, me trouvant dans une posture délicate quand mon frère aîné me tourne le dos afin de nous inciter à rentrer. C'était ma première volonté quand je suis tombée face à ce rail de coke. " J'ai mangé oui. " dis-je, en prenant sa direction. Après le passage de la tempête, un silence étrange règne entre nous. C'est l'heure de constater les dégâts et peut-être de faire le premier pas pour une fois. J'accélère le pas et attrape Raon par le poignet. La tête baissée, je tente de glisser mon bras autour de son avant-bras. " Je suis désolée. Je n'aurais pas dû te parler ainsi. "  
 



#kerushirei




style with attitude.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !