188 615 points
13 membres
74 759 points
15 membres
213 815 points♛
14 membres
48 969 points
8 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 
VIENS VITE DÉCOUVRIR LES FIRST NEWS DE 2018 !!! :cute: // LA FRATERNITE DES NEUGDAE EST OUVERTE, PAS DE BIZUTAGES ET PEUT ETRE CHOISIE SANS PROPA N'HESITE PAS A LES REJOINDRE ❤️❤️❤️

Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar

MODO • do as i said
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11555-kim-jae-won-o-completement-zEn ligne
Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:18


Myung Jae Hee
I can't be sorry for who I am

Franc
(★★★✰✰)
Solitaire
(★✰✰✰✰)
Brave
(★★★✰✰)
Je-m'en-foutiste
(★★★✰✰)
Posé
(★★★✰✰)
Mystérieux
(★★★★✰)
Mature
(★★★✰✰)
Têtu
(★★★✰✰)
Débrouillard
(★★★✰✰)
Réservé
(★★★✰✰)
nom : myung, nom qu'il tient de son père, la seule famille qu'il lui reste bien que ça n'a pas toujours été facile entre eux. prénom : jae hee, prénom mixte que sa mère avait donné à la petite fille qu'il était sans réellement accepter, au fil du temps, que c'était un homme qui portait ce prénom. âge : 27 ans mais bientôt 28, dans quelques mois. date et lieu de naissance : le 4 avril 1990 à séoul. origines : coréennes. nationalité : coréennes. cursus universitaire : //. métier : animateur radio depuis quelques années maintenant. orientation sexuelle : pansexuel, la question ne se pose même pas. classe sociale : aisée, son salaire lui permet d'avoir un salaire correct mais son père est riche. code du règlement : OK. tu veux t'investir ?  citizens ♥️

Rumour has it...
il passe ses journées derrière son écran d'ordinateur, c'est pour ça qu'il pèse en informatique. (oula, faux. il ne le supporterait pas, et puis, quand il est posé sur son ordinateur, c'est généralement pour écrire.) + il change toujours de téléphone (vrai, mais ce n'est pas de sa faute. il doit avoir une malédiction avec ça, il arrive toujours à casser ses téléphones.) + il est allergique aux chiens (faux) + il doit porter des lunettes (vrai... et faux? uniquement pour lire, il ne les porte pas toujours mais on ne le verra jamais sur l'ordinateur sans ses lunettes.) + il vient d'une famille nombreuse (faux, il est fils unique mais de toute façon, il n'a plus de nouvelles de sa famille, il a renoué contact avec son père il y a quelques mois à peine) + il est un peu fou dans sa tête (faux? pas plus fou qu'un autre.) + il a eu recours à la chirurgie pour changer de sexe (faux, il n'a pas l'argent ni l'intention de le faire. l'opération est beaucoup trop difficile et puis, ça ne le dérange pas d'avoir toujours ce corps de femme) + il porte parfois des brassières (vrai, même s'il a la chance d'avoir des petits seins voire même carrément inexistants, plus pratique pour les camoufler, hm?) + il enchaîne les conquêtes d'un soir (vrai, oui oui et re oui. mille fois même. il n'est pas assez suicidaire pour s'attacher une nouvelle fois à quelqu'un) + il fume comme un pompier (faux, il fume mais pas comme un pompier non plus, déconnez pas.) + il n'aime pas les chiffres impairs (vrai, c'est vrai qu'il a horreur de ça en général. c'est quelque chose qui le stresse un peu. ce n'est pas excessif mais il n'aime pas ça.) + c'est un petit bricoleur (vrai, c'est comme l'informatique. il se démerde comme il peut, il arrive à tout réparer avec une telle facilité.) + il profite pleinement de sa vie (vrai, après tout, il est temps pour lui de vivre enfin sa vie comme il l'entend.) + il est ambidextre (vrai, stylé hein?)  + il n'a peur de rien (hm... vrai? il n'a aucune phobie particulière)  + il parle parfois la nuit (vrai, apparemment. un mot ou deux, parfois une phrase, généralement, ça arrive lorsqu'il passe une mauvaise journée et qu'il est énervé.)  + les enfants l'adorent (vrai, et il adore les enfants.) + il est le fils d'un acteur connu dans ce pays (vrai, il est le fils du célèbre acteur coréen myung sang-wook).
Survole l'avatar, petit coquin.
My character
un homme trans est une personne ayant été assignée femme à la naissance et qui a une identité de genre masculine.

jae hee est un homme.

et pourtant, il en a passé du temps à s'expliquer, à se justifier. sauf que oui, jaehee est un homme et non une femme. certes, il a un corps de femme, certes, il est né sous un sexe féminin mais jaehee n'a rien d'une femme. il n'a eu recours à aucune intervention chirurgicale. il n'en ressent pas le besoin, il ne se sent pas emprisonné dans ce corps de femme. ça ne l'empêche pas d'être un homme, ce corps, il n'est pas une prison.

mais peu de personnes parviennent à le comprendre, ça. commençons par ses parents qui au final, avaient les mêmes pensées que ces jeunes qui ont ruinés sa scolarité. sa mère en particulier, qui n'a jamais compris, qui n'a jamais essayé de comprendre.  « ouais, t'es juste un garçon manqué. » c'était leur seul enfant, jaehee. une déception, disaient-ils. il était beaucoup trop différent. il n'a pas besoin de se faire soigner, contrairement à ce que sa mère a pu dire. « ou une lesbienne refoulée, ça se voit. » parce qu'en plus d'être transgenre, jaehee est pansexuel et ça, les autres de son âge ne le comprenaient pas non plus. comment expliquer à ces personnes que l'orientation sexuelle n'a rien à voir avec la transidentité? que son orientation sexuelle ne vient pas de sa « différence ». ils n'étaient déjà pas foutu de comprendre qu'il était un homme. il était seul, jaehee, à l'époque... à l'époque.

franc + ce n'est pas le mec qui va mentir pour vous faire plaisir, il y a certes une manière de dire les choses mais quand il a quelque chose à dire, jaehee le dit. il ne se laisse pas faire. de ce fait, on ne compte même plus le nombre de fois où on l'a retrouvé au beau milieu d'une bagarre, il ne provoque pas, mais il rétorque. du moins... avant, maintenant beaucoup moins. des moqueries? rien à foutre. des personnes qui ne comprennent pas? pas son problème. d'où son côté un peu je m'en foutisme. il n'est pas du genre à se prendre la tête ni à prêter attention aux autres, il l'a beaucoup trop fait. il reste cependant un homme sur qui on peut compter, n'importe quelle heure, n'importe quand, il sera là si vous avez besoin de lui.  ça ne l'empêche pas d'être responsable, mais jaehee se prend rarement la tête, c'est un fait. sans doute parce qu'il trouve toujours des solutions, qu'il s'en sort toujours mais aussi, parce qu'il a besoin de personne et qu'il a appris à compter principalement sur lui-même. ça ne l'empêche pas d'avoir la tête sur les épaules, bien au contraire, il est mature et posé, seulement il ne panique jamais pour rien, ni facilement ce qui parfois, oui, lui donner ce petit côté je m'en foutisme. enfin... je vais même vous avouer un petit secret: il est un peu râleur, mais shh.

la fibre paternel + il n'a pas d'enfant, jaehee, et n'en aura sans doute jamais. cependant, les enfants l'adorent. il dégage quelque chose chez eux, à croire, les enfants se sentent à l'aise avec lui. si un bébé pleure, mettez-le dans ses bras, il y a 98% pour qu'il s'arrête de pleurer.

informaticien + il a loupé sa carrière, jaehee. l'informatique n'a aucun secret pour lui. il ne compte pas en faire son métier, il n'a même jamais envisagé cette possibilité mais il se débrouille comme un chef.

l'écriture + une passion pour lui, il écrit depuis des années. des petites histoires par ci par là, des histoires non achevées, d'autres oui. il écrit pour le plaisir, pour laisser exprimer son imagination, il a pris cette habitude d'écrire lorsqu'il se sentait seul, ce n'est plus le cas maintenant, mais cette passion ne le quittera plus.

courageux +  jaehee n'a peur de rien. il est même prêt à affronter le danger sans se poser aucune question, aucune phobie, rien de tout ça. il ne s'en vente pas, au contraire, il se dit lui-même qu'il doit bien avoir peur de quelque chose, mais de quoi?

il va mieux, jaehee. ses proches le comprennent, ses proches l'acceptent et le reste, il s'en fiche pas mal. il n'est plus ce garçon seul, incompris, il a su s'entourer des bonnes personnes. il a son petit appartement, pas le grand luxe mais il n'a pas à se plaindre. son boulot, qu'il quitterait pour rien au monde. son chien. il vit sa petite vie. ses parents? il n'a aucune nouvelle de sa mère qu'il ne reverra sans doute jamais, contrairement à son père qui a rapidement regretté sa décision. jaehee, c'est son fils, ses deux yeux, son père n'était devenu qu'une pauvre loque lorsqu'il l'a perdu, et lorsqu'il s'est rendu compte de son erreur, sangwook a tout fait pour récupérer son fils. si ç'a été facile? oh non, pas du tout, mais il y est parvenu. jaehee l'aime, son père, il a été déçu lui aussi mais il a vite remarqué qu'il regrettait réellement son geste et sa façon de penser. et puis, son père est sa seule famille maintenant. alors oui, il vit sa petite vie tranquillement, mais sans l'amour. de toute façon, ce n'est clairement pas fait pour lui et ça, il a fini par le comprendre. alors il profite de sa vie, jaehee, il ne se prend pas la tête et batifole de fleur en fleur sans jamais se poser définitivement. ses précédentes histoires lui ont servi de leçon.

This is my story
citation de ton choix

mon image
« mais qu'est-ce que tu t'imaginais? » tu ne sais pas, tu as peut-être été un peu trop con sur ce coup là. prendre ton courage à deux mains pour aller déclarer ta flamme à cette fille qui habite tes esprits, tes pensées, tes nuits depuis des semaines. avec une réputation telle que la tienne? c'était inutile, mais non, ce n'est pas ton genre d'abandonner, du haut de tes dix-sept ans. « ils ont raison les autres, quand ils disent que t'es folle. » non ils n'ont pas raison, jaehee, faut pas les écouter. ce sont toujours les mêmes paroles que tu te prends dans la tronche, toujours les mêmes paroles que tu dois encaisser mais t'y es malheureusement habitué. tu baisses les yeux, parce que ça te fait mal, tu ne veux plus affronter son regard.  habituellement, tu as le courage de rétorquer, de t'expliquer mais là, non. tu n'as même pas le courage de te défendre, t'as mal, elle vient de te briser le cœur. elle te juge sans même ouvrir la bouche, son regard suffit, elle te prend pour un ovni, elle te regarde comme si tu venais d'ailleurs. et ça fait mal, t'es qu'un jeune garçon de dix-sept ans qui vient de tomber amoureux pour la première fois de sa vie, qui vient également de se faire briser le cœur, pour la première fois. « maintenant... désolé, mais je dois filer. fous moi la paix. » te fuir, ouais. comme tout le monde de toute façon. elle passe à tes côtés, frôlant ton épaule alors que ton cœur se resserre. non, tu n'es pas folle, mais tu étais fou. fou d'elle.

mon image
affalé dans ton canapé, les jambes posées sur le bras de fauteuil, ton regard est rivé sur le poste de télévision. l'atmosphère est pesante, rien d'étonnant puisque c'est votre quotidien depuis quelques temps, à kwangmin et toi. t'as même plus envie de poser ton regard sur lui, même lorsqu'il passe devant la télévision et te gêne aussitôt dans ton observation. non, tu ne le regardes plus, il t'inspire du dégoût et ses propos te restent en travers de la gorge. ce n'est qu'une question de temps avant que ça explose réellement, tu le sais, et à croire qu'il tente de trouver le bon moyen pour te faire exploser car là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. après un aller-retour dont tu n'y as même pas prêté  attention et pourtant, bordel, qu'est-ce que tu aurais dû. puisqu'il parvient tout de même à attirer ton attention, en balançant une robe sur la table basse face à toi. « ce soir on sort. » tu restes là à fixer la robe, tu penses rêver sur le moment mais tu sais très bien qu'il ne plaisante pas, tu sens ta colère grimper à une vitesse folle puisqu'au moment où tu reposes ton regard sur lui, tu lui lances, agressif: « tu te fous de ma gueule? » malheureusement non, tu le sais. il ne prend même pas la peine de te répondre, il repart tranquillement dans le couloir et c'est pour cette raison que tu te lèves brusquement, tu le suis jusqu'à le rattraper: « j'te parle! » tu hausses le ton mais ça ne suffit pas, alors tu viens alors lui attraper brusquement le bras, le forçant ainsi à se tourner vers toi. non mais là, tu dois rêver, tu ne comprends même pas comment il ose agir de cette manière. complètement idiot cela dit, il le fait depuis des semaines. c'est bien ça le problème d'ailleurs, et là, t'en peux plus. « déjà, rectification, j'sors pas avec toi ce soir. » qu'on mette les choses aux claires, il t'a rien demandé parce que clairement, t'as aucune envie de passer la soirée avec lui, ni avec ses potes d'ailleurs. il faut qu'il arrête de te prendre pour son objet alors qu'il a très bien compris que tu ne te laisseras jamais faire, pire, il faut qu'il arrête de se mettre en tête que tu dois te comporter comme une nana. ouais, c'est ça son problème. « et ensuite, c'est quoi cette robe?! » parce qu'il ne comprend plus, kwangmin. dans sa tête, t'es qu'une nana qui s'est un peu trop perdu. comme pas mal de personnes, tu me diras. mais lui, tu lui faisais confiance, lui, il comprenait et t'acceptait. il acceptait l'homme que tu es, du moins, c'est ce que tu croyais puisque ces dernières semaines, plus rien ne va. « on ne va pas recommencer, j'en peux plus de cette conversation jaehee. on sort ce soir, tu mets cette robe, point barre. » il espère sans doute te réveiller en employant la manière forte, la mauvaise idée. tu fais un pas vers lui,  tu reprends sèchement, d'un air plus qu'agressif: « eh, tu te calmes. j'irai nul part avec toi. » non parce que là, non seulement il te déçoit une nouvelle fois mais en plus, il se permet de te parler comme ça. on te parle pas comme une merde, tu te laisses pas faire. « ensuite, t'es gentil mais si j'ai pas envie de porter cette robe, j'la porterai pas. et tu me parles autrement, j'suis pas ton clébard. » il a pas l'air de le comprendre, ça non plus. « tu vas arrêter tes conneries maintenant, j'te préviens. » tu fronces les sourcils, t'as envie de pouffer de rire mais c'est nerveux. il n'a pas osé? tu sais très bien de quoi il parle, c'est bien ça le problème. « si j'ai une connerie à arrêter c'est notre relation. » lui craches-tu avant de partir d'un pas colérique vers la chambre, c'est violemment que tu ouvres la porte afin d'y récupérer ta veste mais c'était sans compter sur kwangmin qui t'avait suivi jusqu'ici. « c'est quoi ton putain de problème? » « c'est toi mon problème. » réponds-tu, aussitôt. « mais tu deviens complètement folle! » il se met à hausser le ton et toi, tu te figes sur place. folle? ouais, t'as malheureusement l'habitude de ce genre de réflexion mais ce n'est même pas ce qui te blesse le plus dans l'histoire, c'est cet adjectif féminin qu'il vient, lui, de te balancer. comment t'as pu croire qu'il allait comprendre? personne comprend, t'as vraiment été con, sur ce coup là. tu te tournes vers lui, lui lançant un regard noir avant de reprendre, les dents serrés. « j'suis pas. une gonzesse. » tu marques même une pause dans ta phrase, histoire qu'il comprenne bien. « et j'en serai jamais une. jamais. » ça te dégoûte, il te dégoûte, il arrive encore à t'obliger de te justifier. il a jamais compris, il ne comprendra jamais. tu le vois à sa manière de te parler, il espère te réveiller ou te faire descendre de ton nuage alors que c'est lui qui est perché, lui qui comprend rien. il te dégoûte, te donne l'envie de vomir sur place. « écoute moi bien. » il s'approche de toi, te fixant droit dans les yeux. tu sais déjà que son cerveau n'a pas enregistré tes paroles. pire. que là, il commence à craquer lui aussi, à s'énerver. puisqu'il risque de te dégoûter plus que tu ne l'imagines. « jusqu'à preuve du contraire, c'est toi qui écarte les cuisses et c'est moi la paire de couilles. » ta mâchoire se crispe. mais étrangement, c'est un sourire discret qui apparaît au coin de tes lèvres. un faux sourire, un sourire nerveux, certes mais là. c'est fini, tu as atteins tes limites. il te blesse, kwangmin, parce que avant que les choses n'aillent plus, tu étais amoureux de lui et puis, tu l'es toujours malgré le connard qu'il soit devenu. tes sentiments ne peuvent pas disparaître en quelques semaines, même malgré ces déceptions que tu as enchaînées. t'as mal, ouais, encore une fois mais tu ne vas certainement pas lui montrer. tu l'attrapes alors par le col, de tes mains, l'approchant de toi. « tu fais bien de le rappeler. » lui lances-tu, pourtant calme. le calme avant la tempête? clairement, puisque tu viens lui donner un gros coup de genoux dans les parties. ça, c'est pour toutes les réflexions qu'il a pu te faire, pour toutes les fois où il t'a sali, pour ces fois où il te prenait peut-être un peu trop pour un objet, pour le mal et le coeur qu'il t'a brisé, et puis, pour ces fois où il s'adressait à toi comme si tu étais une femme. pour ce menteur qu'il a été. tu le lâches, le laissant s'effondrer au sol. tu ne le quittes pas du regard, tu reprends même la parole: « j'récupère mes affaires ce soir. j'veux pas que tu sois là, sinon c'est ta gueule que je fracasse. » t'es pas du genre bagarreur bien que la violence, t'y es maintenant habitué. t'es pas non plus du genre à menacer mais là, il le mérite, là, tu veux le cogner. tu l'enjambes alors remettant correctement ta veste d'un coup d'épaule. tu termines par une dernière chose avant de quitter définitivement la pièce. « ah, et puis elle est dégueulasse ta robe. si j'étais une fille, j'la porterais même pas. » et puis, pas besoin d'être une fille pour porter une robe, t'empêches-tu d'ajouter, mais il n'a pas l'air de comprendre grand chose de toute façon. en plus d'être un connard fini, il a des goût de merde. décidément, ce n'est clairement pas une grande perte.

mon image
tes mains enfouies dans tes poches, tu restes silencieux, sur le seuil de la porte. tu restes là, laissant le calme t'envelopper de cette nostalgie, de cette peine qui resserre ton cœur, à regarder cet appartement vide. cette vieille dame était ta seule famille, celle qui t'avait recueilli lorsque tes parents t'avaient foutu dehors sans le moindre scrupule. celle sur qui tu pouvais compter, celle qui t'a aidé et soutenu, elle avait compris que tu étais un homme et te traitait comme tel. tes pieds sont comme scotchés au sol, incapable de faire le moindre pas. avant de déménager et de prendre ton indépendance, tu as vécu ici. tu peux encore te souvenir de tous ces moments passés avec elle. la vie te l'a arraché. tu secoues la tête passant ton index sous ton œil, effaçant alors cette larme naissante avant qu'elle puisse s'échapper librement sur ta joue. tu te baisses dans le but de venir attraper son chien que tu portes dans les bras. ce n'était pas une grande histoire d'amour entre vous, il ne t'aimait pas beaucoup au début mais vous aviez fini par trouver un terrain d'entente, t'en souris tristement quand t'y repenses. et dire que ce chien passait son temps à t'aboyer dessus, alors toi, tu t'amusais à lui rappeler qu'il était moche, sous les plaintes de celle qui était ta seule famille, qui te répétait de le laisser tranquille. maintenant. tu vas t'en occuper, de ce chien. tu étais sa seule famille, à cette femme. une dernière et profonde inspiration avant d'éteindre la lumière et de sortir ici, pour la dernière fois, tu fermes la porte en sachant pertinemment que tu ne reviendras jamais ici.

mon image
tu t'approches de cette table dans ce café, là où ton père se trouve et t'attendait depuis quelques minutes déjà. tu n'es pas du genre à être en retard mais là, tu as tout remis en question et même durant ces dernières minutes. est-ce que tu as bien fait de venir ici ? t'en sais rien, mais c'est ton père. tu ne pouvais pas ne pas venir... sauf qu'il t'a fait du mal, énormément de mal en plus de t'avoir déçu. tu pourrais au moins écouter ce qu'il a à te dire, c'était ce que tu as fini par te dire. « je peux pas rester longtemps. » le préviens-tu. tu t’assoie face à lui, plantant ton regard dans le sien. un regard soutenu, le maintenant responsable de toute cette haine et cette peine qui t'a habité lorsque tu t'es retrouvé seul. tu ne sais pas pourquoi il a décidé de ré-apparaître maintenant, tu pourrais te dire qu'il a une idée derrière la tête mais malgré toutes ces années à l'avoir détesté, tu ne peux te résoudre à ça. tu le connais beaucoup trop, et puis, peut-être que t'as encore espoir, au fond. « t'as pas peur qu'on te reconnaisse, ici ? » un acteur dans un café du coin, très peu fréquenté certes, t'as même vu des agents dehors m'enfin, ce n'est pas comme si c'était ce qui t'intéressait le plus. « je suis désolé jaehee. » te lâche t-il, te lançant alors ce regard profond et sincère, tu hausses les sourcils. c'est tout ? il est désolé ? « pour... quoi ? » reprends-tu, te penchant légèrement sur cette table ce qui te donne cet air menaçant. « de m'avoir blessé ? ou abandonné ? de ne m'avoir jamais défendu auprès de maman ou... de ne revenir que maintenant ? » un mince sourire nerveux étire tes lèvres, étouffant un rire ironique tout en adossant à nouveau ton dos sur cette chaise, tu le quittes même du regard pour le poser autour de vous. « tu pensais sincèrement que tes excuses allaient effacer tout ça... » t'as beau ne plus être ce garçon incompris, ce garçon seul et renfermé, ça n'efface rien. ton père, ça fait des années que tu ne l'avais pas vu, et ça t'a fait du mal. « je sais, que ça n'effacera rien. » tu l'observes à nouveau, scrutant la moindre de ses réactions, t'es méfiant ouais, t'as beau le connaître, il a su te décevoir une fois alors tu restes sur tes gardes. « ce n'est pas pour rien que je me déteste pour ce que j'ai fait. » tu fronces les sourcils, tu as passé toutes ces années à croire qu'il ne comprenait pas, qu'il ne t'aimait même plus, là t'es largué. tu soupires non discrètement, levant les yeux au ciel. « j'ai quitté ta mère. » reprend t-il après un bref moment de silence. la nouvelle te choque et ça se voit, tu restes là à le scruter avant de finalement sourire, tristement. « c'est pour ça... » souffles-tu avant qu'il ne te coupe. « non, ça n'allait plus entre nous. je voulais te retrouver, lui parler, qu'elle comprenne mais... » il se tait, sûrement par peur de te blesser. hors toi, on ne te blesse plus depuis bien longtemps, c'est pour cette raison que tu enchaînes: « elle ne comprend toujours pas. » il baisse les yeux, il craint de te faire encore plus de mal, ça se voit, mais s'il savait le quart de ce que tu as vécu. « c'était elle ou moi, hm? » devines-tu assez facilement qu'elle a dû lui imposer ce dilemme, et tu as rapidement la réponse puisque son silence en dit long. il n'ose toujours pas te regarder, jouant nerveusement avec son verre. c'est tout de même atroce de se dire que ta propre mère te déteste pour qui tu es, mais heureusement pour toi, tu as eu le temps de t'y faire. « je compte pas te pardonner tout de suite. » un moyen de lui faire comprendre que tu as besoin de temps, sans doute. « j'ai 26 piges, j'ai vécu presque la moitié de ma vie sans vous, sans toi. » tu ne cherches pas à le faire culpabiliser, juste à lui rappeler les faits. « j'comprends pas pourquoi tu reviens que maintenant. j'comprends pas. » répètes-tu, c'est vrai, tu le comprends pas. après tant d'années ? « de quoi t'as besoin ?! » d'alléger sa culpabilité? une idée derrière la tête? même si ce n'est pas son genre, tu n'exclues pas cette possibilité. « de toi. » ton visage se décrispe, se vide de toutes émotions. ton père ne montrait jamais ses sentiments, il n'a jamais été aussi sincère et ne s'est jamais autant ouvert. tu le vois bien que ç'a changé, qu'il n'est plus le même, qu'il est rongé par la culpabilité. « j'ai besoin de mon fils. » t'avoue t-il, droit dans les yeux et encore une fois, tu en perds tes mots. c'est la première fois qu'il te considère comme qui tu es vraiment, qu'il oublie ce corps de femme dans lequel tu es né et ça te fait quelque chose, venant de lui. tu en rêvais, qu'il l'accepte... mais tu as bien peur qu'il soit trop tard. « t'étais où quand j'avais besoin de toi ? » c'est vrai ça, où il était quand tu avais besoin de lui? ça te blesse encore cette histoire, il s'agissait de tes parents... tu secoues brièvement la tête, passant tes mains sur ton visage. « je m'en fiche si ça doit prendre un an, deux ans, quatre ans. mais crois-moi... je serai là. » tu le quittes des yeux, le posant sur un point invisible au sol. t'es mitigé parmi tous ces sentiments, ça t'en coupe la voix, tellement que tu en restes silencieux de nombreuses secondes. tu vous plonges dans ce silence, tes pensées se bousculent dans ton esprit, tes doutes, tes craintes, tes souvenirs, mais tu sais déjà à ce moment là que tu sauras lui pardonner un jour ou l'autre, sans doute parce que tu as toujours besoin de lui, toi aussi.

About me
Je suis...

Mogo

this is a reboot
me jugez pas  :bago:


Célébrité prise

Code:
[url=http://www.shaketheworld.net/u1124][b]▲[/b][/url]▼ <taken><upper>LEE HYUK JAE ( EUNHYUK, SUPER JUNIOR)</upper></taken> ✎ <lower>myung jae hee</lower>


Supprimez le code inutile ♥️






come as you are
ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t15113-matsuda-akira-o-growing-painEn ligne
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:18

RTIUBGFKNSRTJKDCFGBJDKGFGKBSKJDFBGJKSBF
SKJGBKJFSDBG
GBKSJFKDLFKNKGLFLMSD?DS
PTN JAI PAS LES MOTS
PUTAIN JAE MON BB DEJA JLM DAMOUR TU LE SAIS AKIRA AUSSI IL LAIME BCP TROP (il le sait pas lmao) :perv:
ON VA FAIRE DE GRANDES CHOSES ENSEMBLE :plz: DES TRUCS DE DINGUES, DES TRUCS FEELSANT :hum:
Spoiler:
 
PATIENCE JAEBB TON PRINCE ARRIVE BIENTOT AVEC SON JET PRIVE :04:  :heh:



JTMJTMJTMJTMJTMJTMJTMJTMJTMJTM BB :lick: :heart:


❝ Is that love even love? ❞
Don’t go away like the rain. Again today, I’m drenched and in the wet traces, I’m looking for you. Will I be able to erase? If only I could do this once more, just one more chance so I could see you

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:19

JTM ♥️

Revenir en haut Aller en bas
avatar

EQUIPE D'ANIMATION • have fun
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t14789-matsuda-akiko-star-blossom http://www.shaketheworld.net/t14736-matsuda-akiko-like-a-dream http://www.shaketheworld.net/t14790-matsuda-akiko-rps#647275 http://www.shaketheworld.net/t14791-matsuda-akiko
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:21

JE T'AIME :heart:
T'ES BEAU :plz: :hot:.

prends bien soin de mon jumeau :plz:. tu vas voir il est assez casse couilles, mais il est pas méchant :hum:.


I was crying for a long time alone in my room
I can’t feel better all night, I feel so crappy
What do I do? What do I do?
I can’t take it anymore
by wiise

Revenir en haut Aller en bas
avatar

STUDENT • too many wars
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10224-lim-ji-hye-nae-pi-ttam-nunmul-my-last-dance-take-it-all http://www.shaketheworld.net/t10208-lim-ji-hye-like-controlla http://www.shaketheworld.net/t10376-lim-ji-hye http://www.shaketheworld.net/t14949-lim-ji-hye#656899
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:26

owaw j'ai plus les mo




I love you a little, a lot, passionately, madly, not at all.
⊹ If I say it’s easy, it’ll be a lie. As much as we fought, we cared for each other even more. When you were by my side, I didn’t know. When you aren’t here, I miss you so much. Through countless mistakes, I realized it’s meaningless without you. ⊹

Revenir en haut Aller en bas
avatar

BANQUIER • money money
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t10718-moon-ji-hoon-here-i-am-frozen-when-i-deserve-to-burn http://www.shaketheworld.net/t14668-moon-ji-hoon-i-m-only-human- http://www.shaketheworld.net/t1615-moon-ji-hoon-and-the-shade-fades-away http://www.shaketheworld.net/t14199-moon-ji-hoon
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 0:33



I love you without knowing how, or when, or from where. I love you simply, without problems or pride: I love you in this way because I do not know any other way of loving but this, in which there is no I or you, so intimate that your hand upon my chest is my hand, so intimate that when I fall asleep your eyes close. — .
Pablo Neruda , 100 Love Sonnets.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

CITIZENS • life is unfair
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13280-byun-yo-han http://www.shaketheworld.net/t13163-byun-yo-han-i-don-t-recall http://www.shaketheworld.net/t13279-byun-yo-han
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 4:33

la faiblesse ! t'es beau et moi oci jtm non mais oh :heart:



YOHAN
“Into the darkness they go, the wise and the lovely. ”

Revenir en haut Aller en bas
avatar

GUMIHO • sly as a fox
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t9711-yu-jasun-goldskies http://www.shaketheworld.net/t9657-yu-jasun-mesmerize http://www.shaketheworld.net/t9710-yu-jasun http://www.shaketheworld.net/t14136-yu-jasun
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 7:45

Ben voyons, postons pendant que juju dort, comme ca elle est dernière à souhaiter la bienvenue. Allons y gaiement !
Je t’aime plus voilà :russe:


shining like a halo
I remember we dream of places that we could go, castles with the strange glow, people that we don't know, I remember. Castles glitter under Spanish skies, but I'm just looking out for you tonight.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

SANGO • i run the world
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t11078-ha-woo-jin-we-need-other-people#450325 http://www.shaketheworld.net/t11016-ha-woo-jin-it-is-only-throug http://www.shaketheworld.net/t11076p10-ha-woo-jin http://www.shaketheworld.net/t14215-ha-woo-jin
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 8:24

SERIEUSEMENT MOGO :mdr:
jpp de toi sérieux ! t'es une abonnée des changements en fait !!
sinon REBIENVENUE enfin bon reboot surtout :y:
have fun pour la suite :love:



smile
Don’t take life too seriously. Punch it in the face when it needs a good hit. Laugh at it.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

PRESIDENT • i'm your leader
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t13242-zhang-hera-the-moon-that-embraces-the-sun#572146 http://www.shaketheworld.net/t8906-zhang-hera-wild-life-south-ko http://www.shaketheworld.net/t8925p10-zhang-hera#563880 http://www.shaketheworld.net/t14093-zhang-heraEn ligne
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆  Lun 6 Nov - 8:29

:boude:


Bon reboot quand même


We're like a rollercoaster

How did you get in here ? How do I lock the locked door ? I did not say anything about the heat. Somehow it seems like love. Somewhat unlikely. The bigger thing is the one in my mind You do not want to send it. Perhaps love...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: Myung Jae Hee (+) things we lost ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

Myung Jae Hee (+) things we lost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» the things we lost in fire. (bryan)
» (Alexandra) These are the things we lost in the fire ♫
» Things We Lost In The Fire ♦ Kazahal
» shanice & julian ~ things we lost in the fire
» Falcon ◊ things we lost in the fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Examen d'entrée :: Identification Information – Présentations :: Rescapés du Suneung-