Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Sang Chaud / ft. Tian ♥

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Hwang Ye Ni
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 9 Nov - 15:38
Sang Chaud

Je m’étais encore fâchée avec ma sœur. J’étais à la fois triste et en colère. Elle avait le don de faire sortir le pire chez moi. Elle ne m’écoutait jamais et n’essayait même pas de comprendre mon point de vue. Rrr, rien que d’y repenser je sentais mes joues chauffer. Elle était encore trop jeune pour prendre ce genre de décisions ! J’avais décidé de prendre l’air pour m’occuper l’esprit. L’hiver était enfin là et son air glacial rafraichissait mon visage. Par automatisme j’avais prit le chemin vers la paroisse. C’était une (inconsciente) bonne idée, je suis sûre que ça me ferait du bien d’y aller. Je réfléchissais à tous ce dont j’avais à confesser. Ca marchait, j’arrivais enfin à me sortir ma sœur de la tête. Et zut, Saejin… C’était reparti pour un tour je me remémorais notre discussion. Je regardais partout pour trouver une autre distraction, mais rien… Une minute ! Qu’est ce que… Quelle vulgarité ! Et aux yeux de tous ! Y COMPRIS A CELLE D’ENFANTS INNOCENTS ! Je restais bouche bée devant la devanture. Tous ses dessins étaient certes esthétiques mais ils étaient avant tout choquants, limite pornographiques. Ca m’étonne que ce genre d’obscénités soit accepté comme ça et que personne ne proteste. Je décidai d’entrer. C’était un samedi après-midi et malgré le froid, le ciel était dégagé donc les gens avaient décidés de sortir se promener. Dans la galerie il y avait quelques personnes. Je me demandais ce qu’elles pensaient des peintures. J’en voyais sourire et acquiescer de la tête… A croire que j’étais la seule offensée.
words: 263
robb stark


Only GOD can judge me


#INHABESTPRESIDENT:
 
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 26 Nov - 11:09
Sang Chaud

Les mains moites, j’appréhendais cette exposition come chacune d’elles. Seules quelques peintures avaient été sélectionnées pour entrer et être exposées dans cette galerie, et je remerciais déjà le propriétaire des lieux. Celui qui m’avait donné une chance sans même savoir que j’étais à l’origine de ces tableaux. « Vous direz à votre peintre qu’il à un très bon œil, mais qu’il a sans doute encore un long chemin à faire avant de se trouver une place parmi les artistes renommés. » « Je n’y manquerais pas. » L’homme se massa le menton, perdu sur l’une des toiles, sans doute les plus provocantes de ma collection, mais celle qu’il avait voulu affiché aux yeux de tous dans une vitrine donnant directement sur la rue. « Il est quelque peu en avance sur son temps, mais j’ai bon espoir que les mœurs cessent de réprimer les yeux avertis des artistes qui voient au delà de l’apparence. » Son explication eut l’effet d’un coup porté directement à mon estomac. Je me sentais à la fois soulagé et inquiet quand à cet avenir d’artiste averti. Mais s’il semblait apprécier les œuvres que je lui avais fournis sous le visage de mon propre agent, des yeux innocents, trop fermés sur le monde réel, s’écarquillaient devant la toile. Mais je me fichais de ce qu’elle pouvait penser, cette furie qui venait d’entrer comme si le monde venait d’imploser. Remettant ma veste en place, j’opinais du chef en tentant une retraite discrète. « L’un de vos visiteur semble vouloir des explications. » J’esquivais ainsi la pluie de reproches que je pouvais déjà lire dans son regard, et m’épargnais ainsi la douloureuse soufflante que je savais qu’elle me réservait pour en avoir vécu suffisamment. Mais ce que j’ignorais, c’est que le propriétaire des lieux l’envoi directement vers moi. « C’est un artiste plein de talent, tenez, voici son agent je vous suggère d’échanger avec lui ! »

words: 263
robb stark
avatar
Hwang Ye Ni
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 5 Déc - 21:10
Sang Chaud

Je cherchais du regard le propriétaire des lieux pour lui demander des explications ! Deux hommes qui ne portaient pas de manteau discutaient devant l’une des toiles. L’un d’eux observait avec grande attention ce qu’il avait sous les yeux pendant que l’autre, légèrement en retrait, souriait. Je déduisais que l’un d’eux était l’homme que je cherchais. D’un pas pressé et les sourcils froncés de colère, je m’approchais des deux hommes bien décidée à obtenir des explications. < excusez-moi, c’est bien vous le propriétaire ?! > dis-je sur un ton sec. Celui-ci acquiesça et me présenta l’agent du peintre. < Une minute, c’est à vous que je veux parler. Mais enfin, vous n’avez pas honte ?! Vous acceptez d’exposer dans votre galerie de telles œuvres ! Il y en a dans la vitrine qui donne sur la rue, n’importe qui peut les voir. Vous imaginez si des mineurs passent à coté ?! > Je sentais mes joues chauffer. Je ne revenais pas que le proprio veuille se défiler et laisser toute la faute sur l’agent et le peintre. < Mais, je ne suis là que pour donner la chance à de nouveaux artistes. > Je soupirais en entendant l’explication vaseuse que l’on venait de me fournir. < Artistes ? Vous appelez ca de l'art... Pfff ! Et vous ! > Accusais-je pointant du doigt l’agent du soit disant artiste. < Vous voulez travailler et promouvoir quelqu’un qui n’a aucune pudeur ?! Mais est-ce que vous avez les yeux en face des trous ? Vous avez au moins jeté un œil sur le travail que votre a protégé fourni ? > Je restais plantée devant lui, tapant du pied et les bras croisés impatiente de recevoir une bonne explication.
robb stark


Only GOD can judge me


#INHABESTPRESIDENT:
 
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?