Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

I'm the new Sherlock Holmes ft. No Ah

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Lee Mi Young
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 12 Nov - 23:23

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • Il était tard et la nuit était même tombée. Et pour une fois, Mi Young était dehors. Peut-être pas pour les bonnes raisons, mais elle faisait une entorse à une de ses nombreuses règles qui étaient de se coucher tôt quand il y avait cours le lendemain. Eh bien ce soir, Mi Young dérogeait à la règle. Mais pas pour rien. Non, elle était en filature. Malheureusement, elle n’avait pas le chapeau de Sherlock Holmes pour parfaire son accoutrement. La jeune femme fixait sa cible, ne le quittant pas des yeux et tentant surtout de ne pas se faire trop distancer. C’est qu’il marchait vite le bougre ! Et il était hors de question de le perdre de vue. Il lui cachait certaines choses, et Mi Young était bien décidée à découvrir quoi. Cette histoire de coffrage lui avait mis la puce à l’oreille, et le fait qu’il ne veuille pas lui en parler l’alertait encore un peu plus. Alors ce soir, elle avait décidé de le suivre. C’était la seule solution qu’elle avait trouvée et même si elle n’aimait pas espionner son ami, Mi Young n’avait pas d’autres choix pour avoir des réponses à ses nombreuses questions. Elle savait qu’il n’était pas un enfant de chœur, qu’il n’avait pas eu et n’avait pas une vie des plus faciles. Qu’il veuille la tenir éloigner de tout ça, Mi Young pouvait le comprendre et encore, elle avait du mal. Elle était son amie, sûrement une de ses plus proches amies, il la connaissait par cœur alors pourquoi autant de cachotteries ? L’étudiante avait du mal à comprendre. Concentrée dans sa filature, la jeune femme ne remarqua absolument pas le changement de quartier. Elle ne regardait que No Ah et ne faisait attention à rien d’autres. Sauf quand elle s’aperçut être dans une ruelle un peu sombre, mal éclairée par les lampadaires. Gloups. Mi Young se figea subitement. Pourquoi il passait par là ?! Et sans réfléchir, elle courut jusqu’à No Ah, venant lui agripper le bras et se serrer un peu contre lui. « Mon dieu ! Il fait trop noir ici. » Dit-elle, effrayée, ses yeux regardant les alentours, sur le qui-vive, prête à bondir et fuir dès qu'un vilain apparaîtra.
(c) DΛNDELION



You're my everything
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 13 Nov - 22:17

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • No Ah avait quitté le dortoir des sango en début de nuit, peu soucieux à l’idée d’être fatigué le lendemain. Au pire il louperait son cours et tant pis. Le plus important qu’il avait à faire cette nuit c’était d’aller voir Ki Yong, son mentor dans le gang. Il se sentait bien avec lui, comme un grand-frère qu’il n’avait jamais eu. No Ah n’était pas du genre à vouloir discuter, parler de ses problèmes, loin de là, mais il avait quand même besoin de cette présence. Et puis il voulait savoir s’il allait bientôt devoir mettre ses compétences au profit du gang. Alors le garçon arpentait les rues commerçantes, sachant pertinemment où il allait, avant de s’enfoncer dans des ruelles un peu plus sombres. Il ne craignait absolument pas de passer par là. Faire de mauvaises rencontres ? Vu son caractère et ses aptitudes, c’était plutôt les autres qui s’en mordraient les doigts d’avoir voulu emprunter le même chemin que lui. Il n’était généralement pas d’humeur à discuter la nuit et sortait directement ses poings pour s’imposer. Mains dans les poches, il continua à marcher, pensant rapidement à Se Ah qui râlerait de le savoir trainer dans des quartiers mal famés à cette heure-là de la nuit. Et puis ses pensées s’arrêtèrent sur Mi Young, qui ne devait même pas avoir idée de l’endroit où il se trouvait. Après tout, il faisait tout pour lui épargner ce côté-ci de sa vie. Hors de question de l’impliquer dans quoi que ce soit. Mais … pourquoi venait-elle justement de lui courir après pour lui attraper le bras, en se plaignant de l’obscurité ambiante ?! No Ah cligna plusieurs fois des yeux pour bien réaliser que la jeune femme se tentait là, juste à côté de lui. Bordel mais qu’est-ce qu’elle fichait ici ! « Mi Young ?! Tu fous quoi ici putain ! » s’exclama-t-il, sans prendre de gants. Il releva la tête en constatant que quelques mecs s’occupaient de leur trafic non loin. Peu désireux d’avoir affaire à eux en présence de Mi Young, il attrapa la jeune femme par la main et la tira dans le sens inverse. Durant leur marche, il en profita pour envoyer un bref texto à Ki Yong, lui annonçant qu’il serait un peu retard. Il comprendrait. Le garçon ne décrocha pas un mot, la mâchoire serrée jusqu’à ce qu’ils se retrouvent dans une rue plus illuminée et animée. Le garçon fit face à la sango. « Je peux savoir ce que tu foutais dans une ruelle pareille ? Tu veux quoi ? Te faire agresser ?! Ou pire ? » la gronda-t-il, un peu durement, tout en la détaillant des pieds à la tête. Sérieusement, encore heureux qu’elle ne soit pas en jupe. Il croisa les bras et souffla pour tenter de se calmer. Il détestait lui crier dessus, il la connaissait très bien. « Tu t’rends compte de l’heure qu’il est ? T’as pas cours demain ? » demanda-t-il, un peu plus doucement.
(c) DΛNDELION



When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 16 Nov - 19:02

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • Mi Young ne réalisait pas vraiment ce qu’elle faisait. C’était bien la première fois qu’elle suivait quelqu’un, et qui plus est, No Ah. Elle n’aimait pas vraiment ça, à vrai dire, mais la jeune femme n’était pas dupe. Il lui cachait des choses, elle en était certaine et pour une fois, elle allait fouiner, mettre son nez là-dedans même si ça ne la regardait pas. Elle s’inquiétait pour lui, et la sango savait aussi que si elle tentait une approche directe, à lui demander ce que qu’il lui cachait, il n’allait pas lui répondre, esquiver la question. Alors, le mieux avec No Ah, c’était de le prendre sur le fait. Du coup, Mi Young le suivait à travers Séoul, ne se préoccupant même pas d’où ils allaient comme ça. Cependant, quand il tourna dans une ruelle mal éclairée, Mi Young s’arrêta, prise d’hésitation. Peureuse comme elle était, cette noirceur ne la rassurait pas. Elle déglutit, prit son courage à deux pour s’engouffrer dans la ruelle, les yeux posés sur le dos de No Ah. Le savoir non loin la rassurait, mais pas assez. Alors elle se mit à courir jusqu’à lui, attrapant son bras pour se serrer contre lui. La jeune femme leva les yeux vers lui et put voir qu’il ne s’attendait absolument pas à la voir là. Effet de surprise réussi. « Et toi ? » Répliqua-t-elle, presque insolente. Ce n’était pas du tout son genre, mais l’étudiante en avait assez qu’il lui cache certaines choses. Si même lui la prenait pour une bonne poire… Elle refusait ! Elle était assez grande et mature pour savoir. Pourquoi cherchait-il toujours à la préserver ? Elle n’était pas en sucre. Mi Young le fixa avant de tourner son visage dans la direction qu’il regardait. Elle remarqua plusieurs hommes au loin mais n’eut pas le temps d’en voir plus que No Ah la traînait déjà derrière lui, dans le sens inverse. Rapidement, la sango se retrouva face à un No Ah en colère. Elle ne pensait pas le mettre dans un état pareil et d’un coup, elle s’en voulut. Elle baissa la tête, n’osant pas le regarder tandis qu’il la disputait. Elle ne cherchait pas à se faire agresser, non. Elle cherchait juste à découvrir ce que le garçon lui cachait, et ce, depuis un moment. Cependant, quand No Ah parla des cours, Mi Young releva subitement la tête. « Si, j’ai cours demain, et toi aussi d’ailleurs. » Répondit-elle en le regardant droit dans les yeux. « Mais je m’en moque. Je veux savoir ce que tu fais ici. Et cette histoire de coffrage. » Lança-t-elle, mettant les deux pieds dans le plat. Hors de question qu’il se défile cette fois-ci. Elle aurait le fin mot de l’histoire.
(c) DΛNDELION



You're my everything
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 19 Nov - 19:09

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • No Ah faisait tout pour éviter à ses proches de se retrouver dans ses emmerdes. Malheureusement son oncle y était généralement confronté dès que le garçon se faisait choper. Se Ah y avait déjà eu affaire plusieurs fois, en venant le chercher au poste de police ou bien en constatant son état après un combat de rue. Il savait que sa mère et son beau-père n’étaient pas dupes sur ses activités et ses fréquentations, même si tous ignoraient qu’il avait rejoint un gang. Mise à part son père sans doute, mais ça, il s’en foutait royalement. La seule personne qu’il avait réussi à préserver pour l’instant c’était Mi Young. Et elle venait de foutre tout en l’air en comprenant rapidement qu’elle l’avait suivi. Sinon comment expliquer qu’elle se retrouvait au même endroit que lui, à cette heure déjà tardive, la nuit étant tombée depuis un moment et effrayée par le chemin qu’il venait d’emprunter. Alors forcément le garçon était loin d’être heureux, il était en colère et se fichait de parler durement. Sa répartie le surprit, ayant peu l’habitude de la voir répondre, mais il en fallait plus pour le déstabiliser. « Pardon ? »  demanda-t-il, furieux en le fixant droit dans les yeux, lui signifiant clairement que sa question n’aurait pas dû sortir de ses lèvres. Il lui attrapa le poignet pour la trainer hors de cette ruelle sombre et mal fréquentée. Même s’il n’y avait pas à discuter et qu’il se battrait corps et âme pour que personne ne la touche, il n’avait pas spécialement envie que Mi Young assiste à ça ce soir. Une fois de nouveau à la lumière de la ville et des commerces encore ouverts, il ne se gêna pas pour lui faire comprendre qu’il était tout sauf ravi de la voir ici. Elle voulait quoi ? Se faire violer ? Néanmoins il tenta de se calmer un peu en la voyant baisser la tête. Mi Young devrait être le genre de personne à dormir au chaud dans son lit à cette heure, en pensant à être forme pour le cours de demain. Et pourtant elle était là, devant lui, à lui demander des explications sur ses agissements. Est-ce qu’elle comprenait que s’il ne parlait pas de tout ça, c’était pour la protéger ? Pourquoi le suivait-elle et voulait à tout prix savoir des choses dont il n’avait pas envie de lui parler ? Bordel, les filles, c’était vraiment saoulant certains jours. No Ah soupira, se grattant l’arrière de la tête. « Dans mon cas, louper un cours de plus ou d'moins c’est pas important. Contrairement à toi. Gâche pas ton potentiel à me filer la nuit. »  trancha-t-il net, avant de changer d’attitude. Il croisa les bras en souriant, la regardant d’un air effronté, presque amusé. « Eh beh, si tu pouvais avoir autant de convictions quand une meuf t’emmerde ou qu’un mec veut t’prendre des cours, t’aurais presque plus b’soin d’moi. »  souffla-t-il avant de rajouter. «  T’as pas besoin de l’savoir Mi Young, c’est pas tes affaires. Et oublie cette histoire. »  Quoi que. « Enfin, d’toute façon, ça veut dire c’que ça veut dire non ? J’me suis déjà fait coffrer par les flics, mais ça t’devrais t’en douter non ? »  Elle le connaissait après tout. Du moins, ce qu’il avait bien voulu lui montrer, en rajoutant à ça les rumeurs qu’elle entendait sur lui depuis son arrivée dans son lycée.  
(c) DΛNDELION



When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Déc - 17:51

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • Mi Young n’allait pas devenir détective privé, c’était certain. Les ruelles sombres, ça lui fichait la frousse. Alors quand No Ah s’engagea dans l’une d’elles, la sango hésita un court instant. Le voir devant elle, et le savoir près d’elle, même s’il n’avait aucune idée de ce qu’elle était en train de faire actuellement, la rassurait. Mais pas assez. Elle courut jusqu’à lui, agrippant son bras pour venir se cacher contre lui. L’étudiante releva les yeux vers son ami. Il ne s’attendait absolument pas à la voir là et la surprise qui se lisait sur son visage le confirmait. Ce qu’elle faisait là ? Très bonne question. Mais la sango n’était pas prête de lui répondre. Ce soir, c’était elle qui posait les questions, pas l’inverse. Alors elle répliqua mais rapidement, elle regretta. Son regard lui glaça le sang. Elle le suivit sans rien dire, les lèvres pincées et le regard fixant le sol. Elle venait peut-être de faire une bêtise en le suivant. Mais, il n’avait qu’à arrêter de la prendre pour une enfant à protéger à tout prix. Elle était une grande fille et elle était capable de tout entendre. La curiosité était un bien vilain défaut, Mi Young en avait bien conscience mais, elle sentait qu’il lui cachait des choses, et, elle avait du mal à le supporter. Pourquoi lui cacher ? Elle était son amie, non ? Et il ne pouvait pas avoir peur de son regard. Il la connaissait assez pour savoir qu’elle ne jugeait pas. Oh non, pas elle. L’étudiante releva la tête quand il lui parla des cours. Ah, que c’était agaçant. Pourquoi il ne voyait en elle que la bonne élève incapable de sécher un cours ? La jeune femme ne se démonta pas pour autant, réellement prête à avoir le fin mot de l’histoire. Elle mit d’ailleurs les deux pieds dans le plat, sans aucun détour. Mais comme elle s’y attendait, il était avare en détails. Agaçant. Il l’agaçait. Et elle ne put retenir un soupire d’agacement de s’échapper d’entre ses lèvres. « Oublier ? Non. » Dit-elle, presque sèche. Ce n’était pas dans ses habitudes, mais il commençait réellement à la faire sortir de ses gongs à ne rien vouloir lui dire. Il n’avait pas confiance en elle, c’était ça ? « Et pourquoi tu t’es fait coffrer ? » Demanda-t-elle, croisant ses bras sous sa poitrine et le fixant droit dans les yeux, déterminée à savoir. Il n’allait pas se défiler, non, pas encore. Et qu’il ne tente même pas de lui faire son petit numéro charmeur. Ça ne fonctionnerait pas. L’étudiante ne comprenait réellement pas pourquoi il la tenait loin d’une part de sa vie. Elle ne savait pas tout sur lui. Alors que lui savait tout d’elle. Elle ne lui cachait rien, et c’était quelque chose qui ne lui viendrait même pas à l’esprit. Dans un sens, elle était vexée et blessée qu’il lui cache une partie de sa vie. Même si c’était aussi horrible que ce qu’elle pouvait entendre, jamais elle ne le fuirait. Jamais elle ne l’abandonnerait. Il était bien trop important à ses yeux et il ne le réalisait sûrement pas.
(c) DΛNDELION



You're my everything
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Déc - 23:08

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • S’il y avait bien une personne contre qui No Ah ne s’énervait jamais, c’était Mi Young. Il la connaissait assez bien depuis le temps, c’était l’une des rares filles qu’il supportait dans son entourage. Il la considérait comme sa meilleure amie, même s’il gardait ça pour lui. Mais là, ce soir, il n’était pas du tout content de la voir à ses côtés. Qu’est-ce qu’elle foutait là sérieux ? Elle n’avait pas lu de faits divers sur ce qui arrivaient aux filles qui se baladaient seules la nuit dans des quartiers pas très fréquentables ? Ce qui l’énervait le plus, c’est pas qu’elle l’ait suivi, mais plutôt qu’elle se retrouve dehors tard alors que demain elle avait cours, qu’elle fréquente un endroit dans lequel elle n’aurait jamais mis les pieds autrement. Il ne voulait pas la voir suivre ses pas, il ne voulait surtout pas qu’elle approche le monde qu’il fréquentait, il ne fallait pas qu’elle soit souillé par tout ça. S’il lui arrivait quelque chose par sa faute, il ne se le pardonnerait jamais. Alors ouais, il était furieux et ça se voyait. Et le ton employé par Mi Young, bien que surprenant, n’arrangeait pas les choses et d’un regard, il lui conseilla de ne pas continuer sur cette voie là avec lui. Il était bien plus fort qu’elle à ce petit jeu. Le garçon la traîna hors de la ruelle sombre et en quelques pas, ils se retrouvèrent dans une rue déjà un peu plus animée et fréquentée. Se tournant vers elle, No Ah le fixa avant de l’engueuler et de lui demander des comptes sur sa présence ici. Sauf que le jeune femme ne se laissa pas faire, elle voulait savoir ce dont il parlait lors de la soirée halloween, quand il avait mentionné ces affaires avec les flics. Aish sérieux, ça l’regardait pas tout ça. Et il n’avait pas envie de la mêler à ce genre d’histoire. Elle lui signifia clairement qu’elle ne comptait pas oublier et cela sur un ton assez sec, qui dénotait de son ton habituel. Sauf que No Ah était assez doué sur ce terrain, bien plus qu’elle. « Joue pas à ça avec moi Mi Young. On sait déjà qui gagnerait. »  coupa-t-il, d’une voix cassante. Elle ne pouvait pas redevenir l’adorable et gentille jeune femme qu’elle était et arrêter de vouloir fouiner partout ? « Pourquoi tu tiens tant que ça à savoir hein ? Qu’est-ce que ça va t’apporter hein ? »  A part commencer à connaître la partie de sa vie qu’il désirait ardemment lui cacher. Même si elle  en connaissait déjà un peu de par la réputation dont il avait écopé en arrivant dans son lycée avec toutes ses rumeurs, elle ignorait le plus sale. Il ne parlait jamais de son passé. Sauf avec Kyung Ho et encore, son passé était ce dont il détestait le plus parler. Avec son père. Il soupira avant de se gratter le haut du crâne. Regardant aux alentours rapidement, il poussa Mi Young dans la ruelle qu’ils venaient de quitter, la plaquant doucement contre le mur avant de s’avancer, rapprochant son visage du sien. « Tu veux vraiment savoir, hein ? »  demanda-t-il. « Tu t’es jamais dit que si j’t’en avait jamais parlé, c’est parce que tu préférais mieux ne pas savoir ? Tu sais très bien quel genre de mec j’suis non ? J’ai été en maison de correction avant d’arriver dans ton lycée et j’ai eu j’sais pas combien de rapports à propos de mon comportement cette année-là. Ça te suffit pas de savoir ça ? »  souffla-t-il en la fixant droit dans les yeux. S’il lui racontait tout, elle partirait. Quelle fille voudrait rester avec un mec comme lui, hein ? No Ah ne méritait pas Mi Young et son amitié. Mais il savait qu’elle avait besoin de lui et au fond il avait autant besoin d’elle qu’elle de lui. « J’ai vraiment pas envie de te foutre dans mes emmerdes Mi Young. »  soupira-t-il avant de reculer, passant sa main dans ses cheveux. 
(c) DΛNDELION



When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 4 Déc - 22:13

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • La surprise sur le visage de No Ah laissa rapidement place à la colère. Mi Young n’avait jamais été la source mais ce soir, elle l’était. Et ça lui faisait très bizarre de le voir ainsi, contre elle. D’habitude, il l’était contre les autres, contre ceux qui s’en prenaient à elle. Mais ce soir, cette colère était dirigée vers elle. La jeune femme, pourtant, ne baissa pas la tête face à lui. Elle lui répondit même, prise soudainement d’insolence mais elle le regretta rapidement. Ce regard… Mon dieu, il lui faisait froid dans le dos. Rapidement, l’étudiante retrouva ses habitudes qu’elle n’avait, pourtant, jamais devant No Ah. Mais le voir aussi en rogne… La sango se demandait si elle avait bien fait, si elle ne venait pas de faire une belle bêtise en le suivant cette nuit. Cependant, elle fut rattrapée par les cachotteries du jeune homme. C’était pour ça qu’elle était là. Elle n’était pas dupe, pas naïve comme la plupart des gens le pensaient, et savait parfaitement que son meilleur ami -si elle pouvait l’appeler comme ça, même si elle ne connaissait pas tout de lui- lui dissimulait certaines choses. La brune se retrouva face au garçon, les yeux rivés au sol avant qu’il n’aborde les cours. Ah, que c’était agaçant. Elle ne manqua pas de lui répondre et de mettre directement les deux pieds dans le plat, ne passant pas par 1000 chemins pour lui demander ce qu’elle souhaitait savoir. Bien entendu, il ne lui répondit pas. Pas ce qu’elle voulait en tout cas. Mais, Mi Young était déterminée à mettre le doigt sur ce qu’il lui cachait. D’ailleurs, elle lui répondit plutôt sèchement et s’étonna elle-même du ton employé. « Je ne joue pas, No Ah. » Dit-elle, calmement, le regard ancré au sien. Peut-être que ça l’étonnait qu’elle soit autant curieuse mais, elle s’était réellement rendue compte lors de la soirée d’halloween, qu’elle ne connaissait pas tout de No Ah, qu’il ne lui disait pas tout. Certes, c’était son droit mais dans ce cas, il allait devoir lui donner une bonne explication. Pourquoi lui cacher certaines choses de sa vie ? Pourquoi la tenir éloigné comme ça ? Mi Young ne comprenait pas et elle était là ce soir, face à son meilleur ami, pour avoir des réponses, même si celles-ci pouvaient lui faire du mal. Peut-être qu’elle n’était pas importante à ses yeux, pas comme lui l’était aux siens. L’étudiante leva les yeux vers lui, le visage fermé. Il se demandait réellement pourquoi elle tenait tant à savoir ? Tout simplement parce qu’elle tenait à lui, qu’elle s’inquiétait pour lui. « Tu me poses vraiment la question ?! » Dit-elle, à moitié consternée, à moitié énervée. « Sérieusement, No Ah, tu… » Elle n’eut pas le temps de terminer qu’il la poussait dans la ruelle sombre. « Qu’est-ce que tu... ?! » Encore une fois, il l’interrompit pour la plaquer contre le mur. Il tentait quoi là ? De lui faire peur ? Son regard alla directement chercher celui du garçon, ne le quittant pas. Elle ne cilla pas quand il rapprocha son visage du sien. « Oui. » Répondit-elle simplement à sa question, venant croiser ses bras sous sa poitrine, attendant son explication. Elle l’écouta attentivement et serra la mâchoire à ses paroles. Pourquoi fallait-il toujours que les autres décident pour elle ? Pourquoi cherchaient-ils à la protéger ? Elle n’était pas en sucre, bon sang ! « Pourquoi tu décides à ma place ? » Demanda-t-elle, son regard trahissant la tristesse mais aussi la colère qui l’envahissaient. Elle était partagée entre deux sentiments contraires. « Pourquoi tu penses que je ne veux pas savoir ? Pourquoi tu dis ça ?! » Lâcha-t-elle, haussant le ton et venant même le repousser de ses deux mains. Elle était furieuse après lui. « Non, ça ne me suffit pas ! Je ne suis pas dupe, No Ah ! Je sais très bien qu’il y a autre chose. » Continua-t-elle sur sa lancée. « Tu me tiens loin de tes emmerdes parce que quoi ? » Demanda-t-elle. L’étudiante n’arrivait pas à le comprendre. Elle était son amie, non ? Pourquoi voulait-il à tout prix la tenir loin de lui ? « C’est si horrible que ça ? Trop horrible pour moi, Mi Young, la fille naïve et innocente ? Ou bien, je ne compte pas assez pour toi ? » Dit-elle, ses derniers mots lui ayant échappé, révélant ainsi le fond de sa pensée. Fond de pensée qui la blessait énormément.
(c) DΛNDELION



You're my everything
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 4 Déc - 23:16

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • On pourrait croire que ça ne le dérangeait pas de s’énerver ainsi contre Mi Young, mais en vrai ça le saoulait plus qu’autre chose. Il s’était promis qu’elle ne souffrirait plus et le voilà qui l’engueulait, lui parlant comme s’il s’en prenait à ces harceleurs. L’entendre lui répondre, qui plus est sèchement, l’énerva encore plus. Pourquoi est-ce qu’elle devait se comporter comme ça avec lui ? Elle devrait plutôt faire ça avec ceux qui s’en prenaient à elle, que ça soit réellement utile. « Alors n’essaye pas d’être ce que tu n’es pas. » Et pourquoi devait-elle être aussi curieuse ? Franchement qu’est-ce que ça lui apporterait de savoir ce dont il ne veut pas parler ? Elle ne se doute pas que s’il lui cache cette partie-là de sa vie, c’est parce qu’il n’en était pas si fier que ça ? Parce qu’elle ne méritait pas de traîner avec looser pareil ? Elle partirait à l’instant où il lui balancerait sa putain de vie qui n’avait pas été tendre avec lui. Et si elle ne le faisait pas d’elle-même, il se chargerait de le faire à sa place. Il refusait qu’elle soit mêlée à ça. C’était non négociable. Si pour protéger celle qu’il considérait comme sa meilleure amie, il devait l’éloigner de lui, alors il le ferait. Il préférait qu’elle le déteste plutôt qu’elle soit blessée à cause de lui.  Et avec son père qui venait de lancer une demande de libération conditionnelle, ça ne pouvait qu’être possible. Cette histoire le foutait en rogne, il était hors de question qu’il sorte plus tôt. Sa mère et lui avaient assez soufferts comme ça. Et si possible, il préférait qu’il ne sorte jamais. Ses yeux se posèrent de nouveau sur Mi Young qui ne semblait pas prête de lâcher l’affaire. Il ne l’avait jamais vu s’énerver, mais de ce qu’il voyait, elle commençait tout doucement à s’échauffer et c’était assez étrange à voir. Sans dire un mot, le garçon poussa la jeune femme dans la ruelle, la plaquant contre le mur, se rapprochant d’elle, à quelques centimètres de son visage. Pourquoi ne pouvait-elle juste pas comprendre et le laisser faire ? Il faisait tout pour la protéger et elle ne semblait même pas le voir. Elle savait déjà ce qu’il y avait à savoir sur lui, après tout, les rumeurs au lycée avaient été prolifiques. Il s’en fichait royalement, mais elle les avait forcément entendues. Pourquoi ça ne lui suffisait pas de savoir qu’il était juste un mauvais garçon ? Et d’ailleurs, comment ça se faisait qu’elle trainait toujours avec lui ? Une fille comme elle, ça méritait tellement mieux. « La curiosité est un vilain défaut t’sais. » souffla-t-il contre son visage, ses yeux accrochés aux siens avant de rester silencieux et de s’écarter d’elle, soufflant un bon coup. Il fallait déjà qu’il se calme. Sauf que Mi Young n’arrangeait pas les choses, elle ne le lâcha pas et s’avança vers lui. C’était bien la première fois qu’il l’entendait hausser le ton de cette façon. Il lui jeta un regard avant de reculer légèrement quand elle le repoussa. Le garçon choppa ses poignets et les bloqua pour éviter qu’elle ne recommence. Il ne frappait pas les femmes, mais il ne se laissait pas faire non plus. No Ah l’écouta, les dents serrées. Il allait craquer. Le sango préféra la lâcher et recula de deux pas, le visage fermé. Sa dernière phrase le toucha en plein cœur et il donna un violent coup de pied à une benne à ordures juste à côté de lui, la faisant valser un peu plus loin. « Ça. Suffit. » gronda-t-il d’une voix sourde en la fixant. Il inspira et expira profondément, gardant le regard fixé sur elle, silencieux avant de finalement faire plusieurs pas dans sa direction, se rapprochant d’elle, l’obligeant à reculer jusqu’au mur. Il posa ses deux mains contre le mur, encadrant le visage de Mi Young et souffla avant de lever les yeux pour croiser son regard. «  Quand j’étais gamin, j’ai vu ma mère se faire tabasser presque tous les soirs, j’m’en suis mangé une quand j’ai voulu intervenir alors que j’étais qu’un gosse, du coup ma mère me foutait à la porte quand mon père rentrait. Il buvait souvent et en plus d’être un connard, c’était un membre d’un gang assez puissant et très bien placé. Il est en prison depuis que j’ai 14 ans et récemment il a fait une demande pour sortir sous liberté conditionnelle. Et ça, t’vois, c’est hors. De. Question. » No Ah se redressa et la toisa, sans méchanceté. « J’ai été en maison de correction parce que j’enchaînais les conneries et je volais. Et si j’ai déjà été coffrer c’est parce que j’fais des combats de rue, qu’j’vole encore et que j’me suis fait choppé plusieurs fois. Si mon oncle était pas flic, j’serais déjà en taule depuis longtemps. » Le garçon attrapa le visage de Mi Young pour qu’elle le regarde droit dans les yeux. « Et je t’interdit de dire que tu ne comptes pas pour moi. Si je ne t’ai jamais parlé de ça, c’est pour te protéger et me sors pas un truc du genre que t’as pas besoin … Tu connais pas mon père et tu connais pas mes fréquentations. J’refuse qu’il t’arrive un truc par ma faute. » Il recula et croisa les bras, la fixant. « T’as l’droit d’partir en courant s’tu veux, j’t’en voudrais pas. » ajouta-t-il.  
(c) DΛNDELION



When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
avatar
Lee Mi Young
❝ GOLDEN ★ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 5 Déc - 0:10

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • Mi Young ne comptait pas lâcher l’affaire. Oh que non. Elle était réellement déterminée à découvrir les cachotteries de No Ah, elle n’en démordrait pas. La jeune femme commençait petit à petit à s’énerver contre le garçon et c’était réellement chose rare. Elle était d’un naturel calme et le garçon ne l’avait jamais vu énervée. Cependant, il n’allait pas tarder à le voir, et à en faire les frais s’il ne crachait pas le morceau. Elle pouvait être réellement têtue quand elle le souhaitait et ce soir, elle le voulait. Elle voulait savoir. Et même si la curiosité était un vilain défaut, elle s’en moquait. Etre cachottier était aussi un vilain défaut. La demoiselle ne répliqua pas tout de suite à ses paroles, le laissant s’écarter d’elle. Mais la sango refusait qu’il prenne la fuite. Elle s’avança vers lui et haussa, pour la première fois, le ton à son égard. Elle n’aimait pas ça mais, elle n’arrivait pas à contrôler sa voix et encore moins ses émotions qui la submergeaient. Elle était blessée, vexée, en colère et triste. Tout un mélange qui la faisait exploser. Elle n’arrivait plus à se contenir. Elle le faisait depuis bien trop longtemps. La jeune femme le repoussa même avec ses deux mains mais bien rapidement, il lui attrapa les poignets. Ça ne l’empêcha pas de parler. Et de laisser fuiter le fond de sa pensée. En voyant le visage si fermé de No Ah, Mi Young se rendit bien vite compte qu’elle avait touché une corde sensible. Elle avait envie de ravaler ses mots. De ne pas avoir cette discussion. De ne l’avoir jamais suivi. Mais c’était trop tard. Les mots étaient dits. Et la réaction du garçon la fit sursauter. La poubelle valdingua plus loin et Mi Young la suivit un court instant du regard avant de reporter son attention sur No Ah. Son regard la transperçait, complètement, et son cœur se serra. Ça lui faisait mal de le voir comme ça et tout ça, c’était de sa faute à elle. La sango s’en voulait. Oh mon dieu qu’elle s’en voulait. Elle resta silencieuse, son regard ne quittant pas pour autant No Ah. Le garçon s’avança vers elle et si elle tenta de ne pas bouger dans un premier temps, elle fut incapable de résister plus longtemps à ce regard. Elle avait l’impression qu’elle venait de le poignarder en plein cœur, et ça lui faisait mal. Elle n’avait pas voulu le blesser. Jamais. Son dos rencontra de nouveau le mur. Si froid. Mais ce n’était pas ça qui la faisait frissonner, non. Elle n’avait jamais vu No Ah dans cet état. Il se montrait presque menaçant, en tout cas, il pouvait sembler l’être de l’extérieur mais Mi Young n’avait pas peur. C’était No Ah. Elle savait parfaitement qu’il ne lui ferait pas de mal. Les lèvres pincées, le regard ancré à celui du sango, Mi Young l’écouta. Plus elle l’écoutait, plus son cœur lui faisait mal. Pourquoi, pourquoi l’avait-elle poussé à bout pour qu’il lui crache son passé douloureux ? Stupide. Elle n’était qu’une fille stupide et l’étudiante s’en voulait terriblement. Elle baissa la tête, se mordant la lèvre inférieure, retenant ses larmes de couler. Elle se sentait si mal pour lui… Et elle n’avait fait que raviver ses douleurs. Quelle amie faisait-elle… La jeune femme sentit la main de No Ah contre son visage et elle n’eut pas d’autres choix que de relever la tête pour le regarder droit dans les yeux. Ses mots la touchaient en plein cœur et sa gorge se serra, incapable de dire quoi que ce soit. Mi Young le regarda reculer, s’éloigner d’elle. Elle leva les yeux jusqu’à son visage, le regarda longuement avant de se décoller du mur. Pourquoi faisait-il encore ça ? Pourquoi tentait-il une seconde fois de l’éloigner ? Mi Young fit les derniers pas qui la séparait de lui. Ses bras entourèrent son cou et elle le serra contre elle. « Je… Je suis désolée. » Dit-elle, se mordant la lippe mais cette fois-ci, Mi Young ne put empêcher quelques larmes de rouler sur ses joues. Elle assimilait petit à petit les paroles de No Ah. Elle n’avait jamais imaginé qu’il avait pu avoir un tel passé, qu’il avait pu autant souffrir. Mais, ça ne la faisait pas fuir. Son passé de délinquant, et même s’il l’était encore, ne la faisait pas fuir. Non, bien au contraire, elle s’attachait à lui encore un peu plus. L’abandonner n’était jamais venu à son esprit. « Je ne partirais pas… » Dit-elle doucement. « Je… No Ah, je ne t’abandonnerais jamais... » Ajouta-t-elle, la voix tremblante, en relâchant lentement son étreinte, reculant son visage pour voir celui de son meilleur ami. « Ne me cache plus rien s’il te plaît… » Demanda-t-elle, le regard suppliant.
(c) DΛNDELION



You're my everything
avatar
Vassiliev No Ah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 6 Déc - 21:49

I'm the new Sherlock Holmes
Mi Young & No Ah

• • • L’insistance de Mi Young à vouloir tout savoir commençait sérieusement à le gonfler. Il n’avait aucunement envie de l’impliquer dans toutes ses histoires et son passé merdique. Pourquoi ne voulait-elle tout simplement pas lâcher l’affaire ? À ses yeux, elle en savait déjà bien assez sur lui et rien de très glorieux comme ses années en maison de correction, ses nombreux blâmes par rapport à son comportement et son caractère agressif qui ne loupait jamais de le mêler à une bagarre. Pourtant il fallait quand même qu’elle lui tienne tête, une première d’ailleurs ! Elle pourrait s’entrainer sur quelqu’un d’autre. No Ah sentait qu’il commençait à s’échauffer et il préféra reculer, s’éloignant d’elle. Il ne la frapperait jamais, surtout pas elle, mais s’il avait un accès de colère autant qu’elle soit le plus loin de lui. Néanmoins elle se rapprocha pour le pousser ensuite, ce à quoi il mit fin immédiatement en lui attrapant les poignets. Ses paroles de reproches mêlant colère et tristesse se déversèrent sur lui et le garçon finit par la lâcher. Elle ne comprenait vraiment pas. Son visage se ferma à ses derniers mots, elle venait de toucher un sujet sensible. Il ne montrait jamais vraiment ce qu’il ressentait, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’il ne ressentait rien. La colère monta d’un cran et cette boule d’énergie se déchargea quand il donna un violent coup de pied dans la benne à ordures juste à côté de lui, l’envoyant voler un peu plus loin. Qu’elle se taise maintenant. Surtout si c’était pour dire des conneries de ce genre. No Ah se rapprocha de Mi Young jusqu’à ce qu’elle soit dos au mur et croisa son regard avant de lui dire ce qu’elle voulait entendre. Enfin. Il lui balança un résumé de sa vie peu glorieuse, ce passé qui le hantait. Tout ce vide qui n’avait jamais pu être comblé par son oncle après la chute de son père dans son estime quand il avait compris quel monstre il était, mais aussi par la fuite de sa mère qui l’avait complètement abandonné quand il avait le plus besoin d’elle. Il avait beau l’aimer comme un fils pouvait aimer sa mère, il la détestait de l’avoir laissé. Mais il l’aimait tellement qu’il lui était impossible à digérer que son père puisse sortir de prison pour s’en prendre de nouveau à elle. Le garçon mentionna également ses activités actuelles à la jeune femme, celles qui lui valaient de se retrouver en taule quand il se faisait prendre, omettant néanmoins son appartenance à un gang (situation dont son père n’était pas tout à fait innocent à son avis). Le sango, après s’être assuré que son amie l’écoute bien, finit par s’ouvrir un peu plus en l’informant qu’elle comptait bien plus qu’elle ne l’imaginait pour lui et que la protéger de tout ça avait été sa priorité. Il finit par la lâcher pour reculer. Malgré tout, il ne lui voudrait pas si elle désirait s’éloigner, il comprendrait. Il aurait mal, mais il comprendrait. Néanmoins, elle eut un comportement tout à fait différent. Elle combla le vide qui les séparait en quelques pas avant de passer ses bras autour de son cou pour l’enlacer. Il hésita quelques secondes, mais finit par poser une main derrière la tête de la jeune femme, passant doucement sa main dans ses cheveux, ne sachant trop quoi faire d’autre, peu familier des élans affectifs de ce genre. Ceux qui ne cachaient aucune connotation, juste de la tendresse et du réconfort. Elle s’excusa et le garçon soupira avant de rétorquer : « T’excuse pas, à c’que j’sache t’y es pour rien. » Il baissa la tête, constatant qu’elle pleurait et pinça les lèvres. « Pleure pas s’te plait… » souffla-t-il. « Je suis désolé de m’être énervé comme ça. » Cela n’était jamais arrivé en sa présence, il y veillait et elle n’en avait jamais été la cause. Sa voix finit par s’élever de nouveau dans le silence qui s’était instauré dans la ruelle. La promesse qu’elle ne l’abandonnerait jamais. No Ah souffla avant de rajouter à ce qu’il lui avait raconté : « Ma mère est partie juste avant que j’sois envoyé en maison de redressement, elle est retournée en Russie et m’a laissé avec mon oncle, le frère de mon père. » Il ne rajouta rien d’autre, mais le ton employé signifiait clairement qu’à son avis, ce n’était pas vraiment le comportement qu’il avait espéré de sa propre mère. Son regard se baissa sur Mi Young et il croisa son regard suppliant. Il la fixa silencieux quelques secondes. « Me reproche pas d'avoir voulu te protéger Miyu. » murmura-t-il.  
(c) DΛNDELION



When I look at you.
i see forgiveness, i see the truth. you love me for who I am, like the stars hold the moon, right there where they belong. and I know I'm not alone. and when my world is falling apart, when there's no light to break up the dark, that's when I look at you.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant