Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

joyeux non-anniversaire ☾ ft. lee ha young

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Salon de thé
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 14 Juil - 14:06
joyeux non-anniversaire

Sa remarque ne lui plait qu'à moitié et elle ne s'empêche pas de le lui faire comprendre. Ses lèvres sifflent en guise de désapprobation. « Ya. Les insinuations se font en douceur mais toi tu mets vraiment les deux pieds dans le plat ! Si ma tête est si grosse que ça, occupe-toi seulement d'élargir les portes de mon temple. » Trop de sass en toi, Seah. Du bout de ses lèvres faussement boudeuses, elle fait la grimace et se renfonce dans le fond de son siège, les bras croisés parce que tout le monde sait bien que celle-là n'exagère jamais l'intensité de ses émotions...

Et puis, elle change du tout au tout. Elle n'avait jamais caché penser que le mariage de Ha Young était arrivé beaucoup trop tôt. Malgré ça, elle l'avait toujours supporté, même à distance, même lorsqu'elles ne se voyaient plus si souvent qu'elles en avaient eu l'habitude. Mais le divorce, c'était quelque chose d'encore nouveau pour Seah. Quelque chose d'inenvisageable et malgré ça... malgré la surprise provoquée par l'annonce et toute l'empathie dont elle était capable, elle n'était finalement pas si étonnée. Elle ne le disait pas. Mais Ha Young devait le savoir. Elle devait le ressentir. Cependant, les choix de son amie n'étaient pas les siens. Ils n'étaient pas des choix qu'elle pouvait juger et sur lesquels elle avait son mot à dire. Quoi qu'il arrive, elle serait là. Qu'elle soit le témoin de son petit bonheur ou l'épaule réconfortante de ses petits bobos. « Peu importe ce qu'il se passe tu sais que je serai toujours là, pas vrai ? » C'est une question sans en être une. Plutôt une affirmation. Une véritable promesse.

A ses mots elle se pose un instant et réfléchit. « Je vais trop vite ? » Elle se pose la question à elle-même parce que non, Seah n'a jamais été mariée, encore moins été dans une relation sérieuse et longue durée. Alors les phases de transition, les délais de convenance et les temps de récupération, elle ne s'en était jamais vraiment souciée.

Mais elle semble balayer cette considération, comme si Ha Young, en lui demandant ce qu'elle lui réservait, avait silencieusement accepté à tous les petits plans tordus et machiavéliques de Seah. « Malheureusement, l'homme idéal ne fréquente pas les salons de thé... ça fait un peu niais. » Oui bon, après c'est affaire de convenance. Seah termine son thé devenu froid dans une grimace, et poursuit. « J'ai envie de sortir ce soir ! Tu me dois bien ça et puis, il y a un bar vraiment sympa qui vient d'ouvrir pas loin de mon dortoir. » Elle affiche un sourire en coin, le genre dont il faudrait se méfier quand on le voit pointer le bout de son nez.

Et puis, elle marque une longue pause. « Youngie. Tu as les joues rouges. » Et ce n'est certainement pas la teinte de sa chevelure rose qui se reflète sur ses pommettes. Un deuxième sourire, un peu curieux, un peu espiègle, vient alors s'emparer de ses lèvres. « Tu as quelqu'un en tête ? »



☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. DEEPLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 7 Aoû - 14:56
joyeux non-anniversaire
tu n'avais pas dit les choses de cette façon pour lui faire de la peine, seah te connaissait suffisamment pour savoir que tu ne le disais pas comme une critique, bien au contraire. tu l'aimais telle qu'elle était seah, tu ne voulais pas qu'elle change. tu hausses néanmoins un sourcil intrigué à la réaction de ton amie, te mordant la lèvre en guise de réponse, l'avait-elle mal pris finalement ? seah avait l'habitude d’exagérer les choses parfois, et pour le coup tu ne savais pas vraiment si c'était encore le cas ou bien si ta remarque avait été accueillie à rebrousse-poil. « j'ai touché un point sensible seah ? tu sais bien que je ne le disais pas méchamment hein. » tu ne peux t'empêcher de répondre après plusieurs secondes, tes yeux bruns cherchant les siens. tu ne voulais pas la blesser, pas quand vous veniez juste de vous retrouver. de toute manière tu n'aimais pas faire du mal aux personnes que tu aimais. et la conversation qui dévie sur ton mariage, ta séparation et ton arrivée ici. tu ne dis pas à seah les véritables raisons de ton départ de jeju, tu ne voulais pas qu'elle s'inquiète plus que nécessaire, ni qu'elle décide de s'en prendre à hyun soo. tu connaissais l'opinion de ton amie sur ta relation avec hyun soo, ou du moins tu en avais une grande idée. elle partageait les mêmes que tes parents et plusieurs de tes connaissances sur vôtre île. tout était allé trop vite entre vous, tu avais voulu fermer les yeux et jouer aux aveugles à l'époque, tu aurais peut-être dû les écouter. cela t'aurais évité toute cette souffrance. les paroles de ton amie te réchauffe le cœur, sans pour autant calmer l'inquiétude qui grandissait en toi. hyun soo ne s'arrêtait pas là avec ta fuite, tu avais peur de ce qu'il comptait faire à présent. tu étais entrée en contact avec un avocat ami de ton père à jeju, ici ce n'était plus la même chose. tu craignais que ton époux ne vienne s'en prendre à toi encore une fois. tu souris malgré tout à la jeune femme pour lui cacher ton état émotionnel. « je le sais, merci du fond du cœur seah. » tu murmures en tendant ta main pour attraper la sienne, un geste de confiance et de réconfort. l'excitation de seah à l'idée de te revoir sur le marché des cœurs à prendre comme elle disait te fait sourire, tu ne retiens d'ailleurs pas ton rire amusé, ta réflexion qui lui arrache une question, elle semble surprise l'espace d'un instant. tu venais de te séparer de ton mari, pas d'un simple copain de lycée, c'était une situation étrange. néanmoins tu n'avais rien contre son idée, bien que ce soit plus la curiosité de voir comment ton amie allait faire que de voir ce qu'elle allait te trouver comme futur mec. tu hausses une épaule à ses mots, l'idée avait son charme tu trouvais tu n'aurais rien contre, après tout un mec qui aimait boire de l'alcool ou du café ça faisait tellement cliché.  sa proposition qui ne passe pas dans l'oreille d'une sourde alors que tu t'avances sur ta chaise, posant tes coudes sur la table, et ton menton sur la paume d'une de tes mains. « je t'accompagnerai au bout du monde s'il le fallait, seah. et puis maintenant tu m'intrigues, j'espère que c'est à la hauteur de ce que tu dis. » tu susurres d'un air amusé. ton regard que tu détournes le temps de quelques secondes, sentant tes joues s'enflammer quand tu penses inconsciemment à un certain garçon, avant que seah ne reprenne la parole et que tu reportes ton attention sur elle, soudain surprise. « de quoi tu parles ? » tu demandes en te mordant la lèvre, portant une main sur ta joue. « je ne vois pas ce que tu veux dire, je ne pensais à personne. » tu murmures, gênée d'avoir été prise sur le fait. tu étais une piètre menteuse, seah le verrait sûrement mais penser à lui ne signifiait pas qu'il y avait quelque chose, n'est-ce pas ?

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 22 Sep - 19:04
joyeux non-anniversaire

J'exagère tellement les choses que je suis la première à perdre le fil de mes émotions. Comme cette fois où j'ai fini en larmes sous les yeux de la caissière, les yeux rougis et les joues gonflées comme des ballons, laissant penser que j'étais une petite fille battue, malheureuse et à qui la vie n'avait pas vraiment fait de cadeau alors qu'en y repensant, mon frère avait simplement refusé de m'acheter une boîte de pez à la fraise. Dramatique. Tellement que le petit papi de derrière a eu pitié de moi et pensant que j'étais une petite soeur maltraitée, il me les a acheté en tapotant le haut de mon crâne. Papipez dans mon coeur.

Tout ça pour dire que maintenant que je vois comme Youngie est en panique interne pour savoir si oui ou non je lui fais la tête, je me demande si je vais pas pousser le vice plus loin. No limit. Et je hausse les épaules en m'enfilant la moitié de mon thé qui a refroidi depuis le temps qu'on rattrape le temps perdu elle et moi. « Hm. Je réfléchirai à ton cas plus tard... » C'est un peu trop bitchy pour être moi. Je savais bien que je finirai par en faire trop et me saboter moi-même.

J'esquisse un sourire et sers ma main dans la sienne en retour. Tout ça me semble si étrange ; je comprends bien que son divorce n'est pas encourageant mais j'ai l'impression qu'il y a un truc que je ne saisis pas et qui rend l'atmosphère plus grave qu'elle ne devrait l'être. « Je peux au moins te promettre que c'est mille fois mieux que tous les bars de Jeju réunis ! » Ce qui n'est pas franchement compliqué en soi quand on connaît Jeju et sa vie nocturne aussi animée que les dimanche bingo.

« Oh. Je vois. » Je fais mine d'être déçue lorsqu'elle essaierait presque de me faire croire qu'elle ne pense à personne. Juste le temps que mon regard s'anime d'une étincelle nouvelle, penchée au-dessus de la table et le menton posé dans le creux de ma paume de main. « Il est sacrément chanceux ce personne. » Je dis, feignant l'innocence du bout de mes longs cils qui s'agitent en papillon. « Allez viens ! On a une longue soirée qui nous attend... attends ! Tu loges où ? Tu m'as pas dit. T'as bien un endroit où rester rassure-moi ? » Bon après je peux très bien la kidnapper au pire. J'ai déjà organisé un ou deux kidnappings réussis... aie confiance.



☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. DEEPLY. ♡
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 22 Oct - 0:35
joyeux non-anniversaire
tu aimais seah, elle et ses émotions parfois démesurées, elle avait tout l'air d'une drama queen, elle aurait fait un total carton en se lançant dans le théâtre à croire qu'elle s'était trompée de voie en commençant ses études. mais parfois tu ne savais pas trop où ses réelles émotions s'arrêtaient et son jeu commençait, voilà pourquoi là actuellement tu étais méfiante, tout en ayant une pointe de culpabilité qui vient te ronger. tu fais la moue alors que tu t'adresses de nouveau à ton amie, celle-ci qui semble s'amuser de voir ton état, ça se voit dans son regard autant que lorsqu'elle reprend la parole et tu roules carrément ta tête en arrière à ses mots, et voilà son masque qui tombe. tu la connaissais bien seah, tu pouvais voir derrière cette façade qu'elle tentait de montrer. un petit sourire qui vient naître sur tes lèvres, l'amusement qui vient pétiller au fond de tes pupilles. tu l'aimais ainsi seah, tu ne voudrais pas qu'elle soit différente. « t'as fini maintenant ton petit numéro ? » tu murmures à son attention, prenant une gorgée de ta boisson avant de t'appuyer sur le dossier de ta chaise. tu sens ton cœur de se gonfler d'affection pour ce bout de femme, pour tout ce qu'elle représente pour toi et ce qu'elle fait, elle aurait pu chercher à savoir, à connaître toute l'histoire mais elle te connaissait bien, elle attendra que tu sois prête. un éclat de rire léger qui t'échappe alors que tu passes ta main libre dans tes cheveux. « eh bien dans ces moments-là t'as raison, je suis sûre que ça va être d'enfer. » tu l'aimais votre île, tu y avais grandi comme seah, mais il fallait bien l'avouer que si vous recherchiez de quoi faire la fête, ce n'était pas aussi vivant que séoul, loin de là même. seah qui tourne la conversation vers le rouge de tes joues, tu te mords la lèvre pour tenter de cacher ton embarras, tu n'avais pas envie qu'elle se rende compte que tu pensais à tae woong. depuis ton arrivée à séoul, les choses étaient différentes entre vous, tu ne savais pas trop comment l'expliquer, mais avec l'annonce de ta séparation, de ta possible grossesse et juste d'être à nouveau près de lui, tes émotions étaient en ébullition. la réponse de la brune qui te fait sourire une nouvelle fois, elle n'était pas tombée dans le panneau, elle te le fait comprendre mais elle n'insiste pas. pas encore du moins, peut-être qu'elle le tentera une autre fois. « mais dis-moi et toi alors ? les amours ? » tu rétorques à ton tour afin qu'elle ne s’anime soudainement, elle était toujours en mouvement cette fille. tu clignes des yeux, tentant d'assimiler es paroles avant de tendre une main devant toi comme pour lui dire de te laisser répondre. « oui seah, j'ai un endroit où dormir. en arrivant sur le campus, j'ai rejoint une fraternité et c'est dans leurs dortoirs que je dors. »

☆☆☆ Beerus


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
avatar
No Seah
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 8 Nov - 14:42
joyeux non-anniversaire

Promis j'arrête. Je lève les yeux au ciel, la moue boudeuse et les bras croisés contre ma poitrine. Peut-être bien que je boude, un peu. Mais ça ne dure jamais longtemps et je m'amuse à pointer du doigt ses joues qui rosissent en soufflant sur mon thé brûlant. "Sache que si je te laisse te défiler c'est uniquement pour ne pas te mettre plus dans l'embarras. Et parce que j'aime le mystère." Je bois une longue gorgée, attendrie à la façon qu'elle a de se mettre dans tous ses états. On pourrait penser que je me moque et que je m'amuse de ses sentiments un peu fleur-bleue. De nous deux, Tougie Youngie a toujours été la plus romantique. Celle qui bat des cils et qui tombe amoureuse au premier regard... ou peut-être bien que j'abuse. Mais comparé à moi, qui suis prête à fuir au premier bout de sentiment, en fusée s'il le faut vers une nouvelle galaxie, je me dis qu'elle et moi sommes tellement différentes que c'est parfois totalement nouveau pour moi de comprendre comment l'amour fonctionne chez les autres ; ou comment il fonctionne tout court. "Moi ?" Je réfléchis soudainement, comme si je cherchais les mots justes pour ne pas lui laisser une mauvaise image de l'état de ma vie sentimentale ; inexistante au passage puisque les sentiments et moi-même avons comme un petit désaccord depuis, eh bien toujours. "Je t'ai parlé du locataire de mon frère ? Il a reloué la dépendance de la maison, celle que je t'avais fait visiter par videocall au moment où on refaisait le papier au mur avec mon frère." Au moment où je me suis retrouvée avec la paume de main collée à un pan entier de papier peint parce que je pensais pas qu'un peu de colle collerait autant. "J'ai peut-être ou peut-être pas sauté le pas avec lui la semaine dernière pendant que mon frère récupérait du jetlag de son dernier voyage." Je frémis en y repensant, un sourire amusé au coin des lèvres à la réalisation que ce que je suis entrain de raconter est loin d'être le genre d'histoire d'amour qu'on raconte aux enfants avant l'heure du coucher. "Peu importe, rien de très intéressant en fait !" Je fais en cachant mon sourire derrière le fond de ma tasse vide. Et rapidement, dans le fil de ma conversation, mes yeux s'écarquillent de nouveau, à croire que je ne fais que ça depuis le début. "Une fraternité ? Je pensais pouvoir te faire signer chez les Sango ce soir ! Quelques verres, une Tequila pour t'achever et je te faisais signer !" Mon visage se décompose. "Je vais finir par croire que tu ne m'aimes plus." Et le retour du drama... je me lève finalement en voyant que son thé à elle aussi est terminé. "On y va ? Je connais un bon resto dans le coin avant de sortir ! Avant... va quand même falloir se changer, hm. Qui sait, on croisera peut-être ton Roméo au bar ce soir ? Oh, fais pas cette tête ! Je dis ça mais beaucoup d'étudiants fréquentent ce nouveau bar. Allez, viens." Je la taquine en la prenant par le bras.



☆☆☆ Beerus


I can't forget the sound of your voice in the middle of the night. I can't forget the way your lips felt pressed against mine. I can't forget the way you looked when you were asleep right next to me. I can't unlove you and it's killing me.
TRULY. MADLY. DEEPLY. ♡
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !