Revenir en haut Aller en bas



 

avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Déc - 23:21
leave me
yury & jinhee

la sonnerie retentit et tu pousses un soupir libérateur. enfin le weekend se profile à l’horizon. t’as déjà prévu de le passer avec ariana parce que tu ne veux pas rentrer chez toi. pas encore. tu évites yury depuis quelques temps maintenant. depuis son anniversaire. tu n’arrives plus à le regarder dans les yeux et dès que tu le vois tu prends la fuite. c’est la faute de tout ce que tu lui as dit ce jour-là. tes mots, bien que tu les pensais tous, sont sortis de la mauvaise façon, au mauvais moment. c’était clairement pas le moment de l’affliger avec ta propre peine alors que yury essayait de nager au-dessus de la sienne. et tout est parti de ce tatouage, tatouage que tu caches depuis des mois dans l’espoir qu’il ne le verrait jamais. sauf que tes plans sont tombés à l’eau avec une simple erreur de ta part. tes cheveux relevés et son regard sur les initiales du prénom de ta grande sœur, sa jumelle décédée. sa réaction était bien meilleure que ce que tu aurais pensé, mais il a quand même tourné les talons. yury t’a quand même abandonné, te présentant ce dos que tu as vu tant de fois. quand tu l’as vu partir tu n’as eu qu’une seule envie le rattraper et te blottir contre son dos, pour pleurer toutes les larmes de ton corps. mais tu n’avais rien fait, le laissant simplement partir loin de toi. et depuis, tu as tenu parole. depuis tu n’as pas essayé de te rapprocher de lui, tu n’as pas essayé de lui parler. tu l’as laissé seul comme il l’a demandé. tu ne sais pas si lui de son côté il a essayé de faire quelque chose. tu ne lui as pas laissé l’occasion de le faire. tu t’échappes toujours le plus vite possible des cours pour ne pas le croiser. tu ne rentres que rarement chez toi le weekend, squattant chez ariana et pire que tout, dès que tu le vois tu détournes les talons. l’avantage qu’il vive dans le dortoir des gumihos et plus toi, c’est qu’il y a très peu de chances que vous vous croisiez. et c’est avec cette idée en tête que tu sors de ta salle de classe après avoir rangé tes affaires soigneusement dans ton sac et ton bureau. tu sors, pensant ne pas croiser ton grand frère, mais c’était sans compter sur le fait qu’il t’attendait devant ta classe. vos regards se plantent l’un dans l’autre et tu sens ton cœur battre la chamade dans ta poitrine. tes yeux s’humidifient automatiquement et tu te fais violence pour ne pas t’excuser et lui sauter dans les bras en pleurs. yury a choisi ce qu’il voulait en te laissant seule ce jour-là, maintenant vous n’avez plus rien à vous dire. au prix d’un effort surhumain, tu détournes les yeux, laissant une larme singulière couler le long de ta joue avant de partir. sauf que tu sens sa main sur ton poignet. tu te crispes instantanément et tu le retires le plus vite que tu peux, comme si son toucher te brûlait la peau, avant de te mettre à courir sans regarder derrière toi. tu veux mettre le plus de distance possible entre lui et toi. tu ne veux pas le voir, pas maintenant. pas alors que la culpabilité ronge toujours ton cœur. t’entends ton prénom dans le couloir mais tu ne te retournes pas. tu sais que c’est lui qui t’appelle. tu reconnaitrais sa voix parmi des milliers, cette voix chaude qui te rassurait quand t’étais petite ou même encore avant que vous ne vous disputiez. c’est la voix de l’homme que tu adules que t’entends, de ce superhéros que tu as toujours admiré. parce yury, c’est celui que tu appelles quand tu vois une araignée, c’est celui qui te rassure quand tu doutes de tes capacités, celui qui te fait rire quand tu ne vas pas bien. mais c’est aussi celui qui te fait souffrir le plus. et maintenant tu ne veux pas souffrir. pas aujourd’hui. alors, dès que tu penses être assez loin de lui, tu ouvres une salle au hasard et tu t’y engouffres pour la refermer derrière toi. tu viens te placer dans un coin, les genoux remontés sur ta poitrine alors que tu laisses les larmes couler silencieusement sur ton visage. tu ne devrais pas le fuir et essayer de voir ce qu’il a à dire, mais c’est plus fort que toi. tu te protèges, tu protèges ton cœur du mal qu’il pourrait encore te faire. et ça te brise un peu plus de savoir que tu te comportes de la sorte avec ton frère parce que tu ne veux plus souffrir. sauf que pour une fois, t’as envie d’être égoïste, de penser à toi avant de penser aux autres. t’as assez pensé à yury et ses sentiments pendant sept ans. maintenant c’est à lui de penser à toi et à ce que tu ressens.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 9 Déc - 19:18
leave me
yury & jinhee

c'est vrai, la mort de min hee t'a achevé, cette perte t'a assommé, tu t'es perdu depuis qu'elle n'est plus là, à tes côtés, pour te dire quoi faire et te conseiller, pour t'indiquer le chemin à prendre, tu as perdu cette épaule. tu as perdu une partie de toi-même ce jour là, une partie que tu ne pensais jamais pouvoir retrouver et c'est toujours le cas, tu ne sais pas où elle se trouve mais une chose est sûre: tu ne dois pas endommager la seule partie de toi qu'il te reste et pourtant, ce qu'il se passe. c'est ce qu'il se passe parce que tu es en train de perdre ta petite sœur. d'accord, c'est différent, avec min hee... vous étiez des jumeaux, vous ressentiez les mêmes choses, vous étiez connectés chaque seconde de vos vies mais ça ne change strictement rien, vous étiez trois, pas que deux. il y avait jin hee aussi, la petite dernière et le bébé de la famille. elle n'a jamais été mise de côté avant que tu le fasses sans t'en rendre compte, de la pire des manières. au contraire, elle a toujours été votre petit soleil, votre pierre précieuse à tous les deux et vous la protégiez. quand min hee est partie, tu n'as même pas réussi à continuer de le faire seul. c'est assez contradictoire, hm? tu la vois encore comme le petit bébé de la famille mais tu n'as pas su être présent pour elle, pour personne. non... t'as pas su être présent. ses mots t'ont blessés, ils t'ont fait du mal mais tu sais qu'elle ne voulait pas en arriver là, c'est cette vérité qui te tue à petit feu. ç'a été difficile à avaler, tout ça mais tu ne peux définitivement pas laisser les choses se dérouler de cette manière. elle te fuit jinhee, ta petite sœur te fuit et tu ne le supportes pas. oui c'est vrai, ça va être difficile, long et... douloureux mais tu commences à comprendre les choses maintenant, tu auras besoin d'elle à tes côtés tout comme tu comptes l'être désormais, tu essayeras de faire plus attention, oui. apparemment, tu as été aveugle au point de l'abandonner et ce n'est pas ce que tu voulais. ta famille est prêt de toi, tadashi aussi, mais il te manque ta petite sœur et tu sais que tu auras cruellement besoin d'elle. tu ignores encore à quel point ça sera douloureux pour toi d'affronter certaines choses, ces choses que tu fuis depuis sept longues années mais tu comptes le faire, le plus vite possible, te sortir de là et surtout, aider jin hee. alors, connaissant ses horaires par cœur, tu te rends à la sortie de son cours. tu l'attends de longues minutes, tu ne sais pas combien de temps en réalité, tu as la patience de l'attendre. tu veux passer un petit moment avec elle même si tu sais très bien qu'elle tentera de te fuir à nouveau, elle fait que ça ces derniers jours mais toi tu ne le supportes plus. tu la cherches du regard, le posant sur elle lorsque tu la vois enfin sortir de sa classe. vos regards se croisent, sa mine se décompose quelque peu tandis que ses yeux s'humidifient. le sourire discret que tu as abordé pour la mettre à l'aise n'a nullement fonctionné. et alors que tu t'approches d'elle, ta petite sœur te fuit à nouveau, sans grande surprise. tu tentes de la rattraper, venant doucement agripper son poignet. « at- » tu n'as même pas le temps de terminer ta phrase, ton mot, qu'elle s'échappe de ton emprise pour se mettre à courir. elle ne se retourne même pas. « jin hee ! » tu l'appelles, appelant également tous ces regards à se poser sur toi mais tu t'en fiches, tu sais que c'est inutile mais tu tentes tout de même. sauf que tu ne comptes pas en rester là, alors tu te mets à la suivre rapidement afin de ne pas la perdre, tu sais qu'elle fera tout pour t'échapper, t'as pas non plus envie de lui imposer ta présence si elle souhaite être seule mais tu dois rattraper tes conneries, et vite. et là, tu la vois entrer dans une salle, soulagé qu'elle ne puisse plus réellement t'échapper, tu te diriges plus doucement vers la porte de cette dernière. qu'est-ce que tu comptes lui dire ? comment ? t'en sais rien, tu vas laisser ton cœur parler parce que de toute façon, il s'agit de jin hee. c'est encore difficile pour toi d'avoir encaissé tout ça mais soyons honnête, tu le méritais, c'est difficile un deuil, c'est pour cette raison que tu l'as toujours fui. tu as conscience des choses, il faut que ça change, et ça changera... tu ne veux pas perdre jin hee, tu ne pourrais jamais l'accepter. alors tu finis par pousser doucement la porte, doucement oui parce que tu ne veux pas la brusquer, t'as déjà assez fait de conneries comme ça. tu la refermes derrière toi, retrouvant alors ta petite sœur dans un coin, les genoux pliés contre elle, des larmes sur son visage et ça te serre le cœur. voir jin hee dans cet état et te dire que tu es la cause de tout ça, ça te fait mal. tu ne le supportes pas, d'où ta réaction la dernière fois, d'où la fuite mais tu ne peux plus fuir.  tu ne peux plus fuir ton mal-être et ça, tu l'as compris. faire le premier pas vers jin hee est un bon exercice pour ce qu'il t'attend. toujours aussi doucement, tu t'approches d'elle, tu te montres silencieux parce que pour le moment, tu ne vois rien à dire. tu n'as pas envie qu'elle t'envoie sur les roses et pourtant, dieu sait quelle aurait tous les droits de faire ça mais là, tu veux simplement agir calmement, lui faire comprendre les choses. et là, tu te places face à elle, tu ne la quittes pas du regard même si jin hee ne te regarde pas, pourtant, ça ne t'empêche pas d'approcher ta main de son visage, essuyant les larmes qui se sont logées sur ses joues. encore une fois, ton cœur se serre dû à cette vision de ta petite sœur détruite mais la seule chose qui te permet de tenir, c'est de te répéter que tu feras ton possible pour ne plus la faire souffrir. et ta voix, douce et apaisante vient briser le silence. « je vais pas te faire de mal. » tu la connais, ta sœur, elle se protège. elle ne l'avait jamais fait jusqu'à présent ou du moins, pas te concernant. non, c'était toi qui te protégeait pendant sept longues années, maintenant, c'est à son tour. or, tu ne veux pas qu'elle pense que tu sois là pour lui faire du mal comme tu as apparemment pu le faire, non, bien au contraire. « je veux simplement qu'on discute. » tu viens doucement attraper ses mains, comme pour lui montrer aussi par ce biais, ta présence et ta sincérité. « et si tu ne veux pas me parler... je le comprendrai, mais moi je dois te dire certaines choses. » qui lui feront sans doute du bien même si ça sera difficile à dire pour toi. t'es pas venu lui reprocher quoi que ce soit, non, juste lui dire ce que tu ressens, des choses que tu n'as sans doute jamais su dire jusqu'à présent. « je sais, t'as toutes les raisons de fuir, de m'envoyer chier parce que j'ai fui, encore une fois... » si tu lui dis ça, ce n'est pas pour rien, tu veux la mettre à l'aise en commençant par lui faire part de certaines choses dont le fait que tu te rends compte de tes conneries. tu resserres tes mains dans les siennes. « mais fais-moi confiance. » au moins pour cette fois, tu sais que tu rattraperas le coup, tu ne te laisses pas le choix.

Made by Neon Demon


better, stronger
ANAPHORE
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 19 Déc - 13:19
leave me
yury & jinhee

dès que tu le vois en face de toi, dans ce couloir à la sortie de ton cours, t’as le cœur qui gonfle et se met à battre à toute allure. ça fait des jours que tu n’as pas vu yury et qu’il soit là devant toi, a le don de faire ressurgir tout l’amour que tu lui portes. et cet amour déborde. tu sens tes yeux s’humidifier alors que tu poses ton regard sur lui. pourquoi il est là ? pourquoi il t’attend ? mais est-ce que c’est vraiment toi qu’il veut voir ? tant de questions qui se bousculent dans ta tête et dont tu ne veux pas encore les réponses. alors, tu tournes le regard et les talons pour partir. tu t’en veux tellement de tout ce que tu as dit que tu ne peux pas le regarder, tu ne peux plus rester avec lui. du coup, tu veux t’éloigner de lui. mais sa main enserre ton poignet et t’as un petit cri de surprise alors que tu te dérobes comme s’il t’avait brûlé. sans un regard en arrière, tu le fuis. cette fois, c’est ton tour de l’éviter et de ne pas chercher à lui parler quand les choses vont mal. pourtant, tu sais que tu devrais crever l’abcès avec yury, mais tu ne peux tout simplement pas. tu cours alors, sans te soucier de ton grand frère et encore moins de ton prénom qu’il crie dans les couloirs. vos rôles sont inversés. c’est lui qui te courre après et toi qui le fuit. tu te mords la lèvre alors que les larmes commencent à couler sur ton visage. tu ne sais pas où tu vas, ni même si tu bouscules des gens tant ta vision est floutée par l’eau qui coulent de tes yeux. et puis tu entres dans une salle de classe que tu sais libre à cette heure-ci. tu sais que yury ne devrait pas mettre longtemps à arriver. t’espères qu’il s’est mis à te poursuivre et en même temps tu le redoutes. qu’est-ce que tu vas lui dire ? qu’est-ce qu’il va te dire ? tu t’assieds dans un coin de la pièce, tes genoux remontés sous ton menton et ta tête posée dessus. ton regard est posé sur un point fixe et tu laisses ta peine encore une fois sortir. t’entends sans le voir yury entrer dans la pièce et t’as l’impression d’être un animal en cage qu’il se doit d’apprivoiser. il s’accroupi en face de toi et il entre enfin dans ton champ de vision. tu recules un peu pour te coller un peu plus contre le mur. si tu le pouvais tu voudrais te rentrer dans le mur et ne plus jamais en sortir. tu sursautes en sentant sa main sur ton visage alors qu’il essuie les larmes. tes yeux rencontrent enfin ceux de ton grand frère et tu lis dans son regard autant de souffrance que dans le tien. ça te brise un peu plus parce que tu es la cause de cette douleur que tu lis au fond de ses yeux. tu te recroquevilles encore plus sous cette constatation alors qu’il prend la parole. il ne veut pas te faire de mal, pourtant, c’est ce qu’il fait depuis la mort de min hee. t’es seule, terriblement seule et il ne s’en est pas rendu compte jusqu’à ce que tu lui dises pour son anniversaire. tu secoues la tête parce qu’il faut que tu penses à toi, à ton cœur et à cette douleur sourde qui t’oppresse depuis des années. tu le laisses continuer et t’apprends qu’il veut juste discuter. est-ce que t’es prête à entendre ce qu’il a à te dire ? tu ne sais pas vraiment. tu voudrais ne pas écouter, ne pas entendre ce qu’il a à te dire. mais tu sais que tu dois le faire, pour lui, pour toi, mais surtout pour vous. tu le laisses prendre tes mains et inconsciemment tu lies tes doigts au sien, serrant sa main dans la tienne. tu as besoin de son soutien, plus que tu le montres. yury c’est toute ta vie, sans lui tu es totalement perdue. tu as besoin de lui autant qu’il a besoin de toi. et cette discussion est nécessaire, tu le sais. tu secoues une nouvelle fois la tête à ses mots. tu ne l’enverras jamais chier yury et ce même si tu sais que ce serait une bonne chose. tu as vu comment tu étais pendant son absence dans ta vie. hors de question que ça arrive à nouveau. tu prends une grande inspiration quand il te demande de lui faire confiance. tu lui as toujours fait confiance à ton grand frère. tu lui confierais ta vie les yeux fermés tellement tu as confiance en lui. « je te fais confiance yury… » tu murmures en relevant les yeux vers lui, alors que tu laisses encore une fois les larmes vers lui. tu serres encore une fois tes doigts contre ceux de ton grand frère. « je t’ai toujours fait confiance. » tu continues, mordant dans ta lèvre alors que ton regard se plante dans le sien. tu n’as jamais douté de ta confiance en lui. jamais. « j’ai besoin de toi… mais je veux plus souffrir. » ta voix se craque alors que tu détournes le regard, enfouissant ta tête entre tes genoux. tu espères vraiment que yury saura te rassurer et qu’il a finit se fuir parce que tu as besoin de lui et il a besoin de toi.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 4 Jan - 17:16
leave me
yury & jinhee

tu n'as pas été le seul infecté par la mort de ta sœur jumelle, et ça, malgré ta peine si douloureuse et aveuglante, tu étais assez lucide pour t'en rendre compte. il y avait tout d'abord ta famille, tes parents qui ont perdu leur propre fille, ta petite sœur aussi, qui a perdu son modèle, tes cousins/cousines qui ont eux aussi été affecté par cette perte, tadashi qui avait perdu sa petite-amie, tous ses amis... parce que oui, min hee, tout le monde l’appréciait. elle était parfaite, l'amie parfaite,  la sœur parfaite. en plus d'être ta moitié, elle était aussi ta meilleure amie. vous étiez soudés, tous les trois et même si tu as manqué de confiance en toi, tu n'as jamais cessé de croire en elle, de lui faire confiance. alors quand elle est partie, c'est ton monde qui s'est écroulé, tu ne t'en rendais pas compte mais oui, jin hee avait besoin de toi. tellement que ses mots t'ont fait mal, tu ne lui en veux pas, loin de là, si les circonstances sont si atténuantes c'est de ta faute, et uniquement de la tienne. parce que tu la connais ta petite sœur, elle est forte, elle encaisse, elle prend sur elle et toi, de ton côté, tu étais aveugle. tes sœurs étaient et resterons toujours tes raisons d'avoir le sourire toute la journée, mais la perte de l'une d'entre elles a causé beaucoup trop de dégâts, tu ne cesses d'y penser mais l'éventualité de perdre jin hee est impossible. le fait de la savoir dans un tel état te détruit plus qu'autre chose alors tu comptes bel et bien arrangé les choses, ô combien c'est difficile pour toi de parler de tout ça, ô combien tu fuis quand ça concerne min hee mais là, tu ne te laisses clairement pas le choix. alors tu t'abaisses à son niveau, tu la rassures pour commencer car non, tu n'es pas là pour lui faire du mal. c'est tout le contraire. « je te fais confiance yury… » souffle t-elle d'une voix qui, tu devines, est remplie de souffrance. tu plonges ton regard dans le sien lorsqu'elle relève son regard vers toi, ton cœur se resserre à cette vision. « je t’ai toujours fait confiance. » elle resserre ses doigts dans tes mains et toi, tu fais de même. tu veux la rassurer, tout comme ses mots te rassurent toi. « j’ai besoin de toi… mais je veux plus souffrir. » tu la vois et la sens peu rassurée, alors tu reprends aussitôt, d'un air assuré. « tu ne vas plus souffrir. » elle te fait confiance, tu sais qu'elle pourrait te croire même si tu lui en as fait voir de toutes les couleurs malgré toi. « mes excuses n'y changeront rien, je sais, mais je suis vraiment désolé... d'avoir agi comme ça avec toi. » ça ne changera rien, tu le sais mais tu as besoin de t'excuser, qu'elle le sache et le comprenne. tu finis par laisser tes fesses s'appuyer contre le sol. baissant un court instant les yeux. tu sais que ça ne sera pas une conversation facile pour toi, tu ne sais même pas par où commencer mais il le faut. alors tu relèves ton regard vers elle, plantant à nouveau ton regard dans le sien. « je sais que tu en souffres toi aussi jin hee, et je suis désolé. de ne pas avoir été présent mais aussi de t'avoir donné l'impression que je ne le voyais pas... » ça devait être horrible pour elle, tu le sais bien, mais à aucun moment tu n'as mis de côté sa souffrance, la tienne était juste un peu trop envahissante pour que tu puisses réagir. ça devient difficile pour toi de t'aventurer sur ce terrain là, tu sens ton cœur se resserrer une nouvelle fois, tu viens même t'éclaircir doucement la voix comme si ce simple geste pouvait t'aider.  peut-être que tu devrais commencer par être honnête avec elle, t'ouvrir un peu. ce n'est pas un souci pour toi ça mais quand ça concerne min hee... ça en est un. pourtant, si tu veux vraiment changer les choses, il faut que tu le fasses, que tu affrontes, que tu acceptes cette dure vérité, quitte à souffrir. au moins, tu ne feras plus souffrir les autres et puis, tu finiras par trouver cette paix envers toi-même. c'est beaucoup trop te demander, là, c'est loin d'être gagné et il faut dire que tu n'es pas serein à cette idée. toi aussi, tu as besoin d'elle. « il faut que je fasse le deuil. » parce qu'il est là, le problème. tu sens tes larmes se coincer au fond de ta gorge, c'est difficile oui, tu n'as jamais voulu le faire. ça veut dire quoi, faire un deuil? accepter la mort de quelqu'un? comment on peut l'accepter? c'est impossible, tu ne sais même pas comment tu dois t'y prendre, c'est bien ça le problème. « je vais commencer par arrêter de fuir. » ajoutes-tu, tentant de te convaincre que c'est la chose à faire. après tout, ça ne t'apporte que du mauvais. « mais j'aurai besoin de toi, pour ça. » de sa présence, tu as juste besoin de ta petite sœur. alors même si tes yeux te trahissent, se remplissant de larmes, tu trouves tout de même le courage de lui sourire dans le but de la rassurer. un sourire brisé par la tristesse mais ton rôle n'est pas de la faire souffrir, mais de la protéger. « et je sais que de cette façon, je pourrais t'aider aussi. que je serai là. » et c'est tout ce qui t'importe, à l'heure actuelle. alors après un court silence, tu reprends la parole. « je supporterai pas de te perdre, jin hee. » lui souffles-tu finalement, non, tu ne le supporterais pas. ça te tuerait, clairement. il suffit de voir ce que tu fais pour elle, des choses que tu n'as jamais su faire en sept longues années. t'ouvrir, pour ensuite, pouvoir la rassurer. « je le fais pour moi. je sais que je retarde le moment à chaque fois et ça, c'est mon problème mais je n'ai pas envie de t'embarquer là-dedans. » tu resserres à nouveau tes mains dans les siennes, marquant ta sincérité et ta présence. « on a toujours été plus forts à deux, de toute façon. » un rictus apparaît au coin de tes lèvres, mais c'est la vérité, jin hee et toi... vous êtes plus forts ensemble. tout comme votre relation que tu comptes reconstruire.

Made by Neon Demon


better, stronger
ANAPHORE
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 8 Jan - 2:27
leave me
yury & jinhee

yury est là en face de toi, et t’as l’impression que tu peux enfin l’atteindre, qu’il ne s’évaporera plus jamais dans la nature, qu’il est enfin là pour toi. tu n’as qu’à tendre la main vers lui pour le récupérer. mais t’en as pas encore la force. tu as beau lui faire confiance, être prête à lui confier ta vie les yeux fermés, cette fois-ci tu as besoin de plus. tu as trop souffert de la situation pendant sept ans pour juste fermer les yeux et attendre que ça passe comme tu l’as fait depuis la mort de min hee. tu as besoin que yury te montre qu’il sera là, qu’il fera tout pour te faire oublier cette solitude et cette souffrance que tu as ressenti. alors, tu resserres tes doigts sur les siens quand il récupère ta main dans la sienne. tu voudrais qu’il te prenne dans ses bras, qu’il te rassure comme lorsque tu étais petite, mais tu te contentes de ce simple contact. c’est déjà bien, tu le sais et tu sens ton cœur se gonfler d’amour pour ce frère que tu as perdu et qui est là en face de toi. si proche et pourtant si loin. quand il te dit que tu ne vas plus souffrir, tu mords ta lèvre, angoissée à cette idée. tu voudrais tellement y croire, mais tu sais que si tu le laisses revenir vers toi, tu souffriras parce qu’il n’a pas fait le deuil de min hee et qu’il n’est pas prêt à le faire. tu le sais, tu le sens. tu manques de t’étouffer dans ton sanglot quand yury s’excuse et tu resserres un peu plus tes doigts, si fort que tu te fais mal aux jointures. tu ne veux pas qu’il s’excuse parce qu’il n’a rien fait de mal. c’est toi le monstre. tu secoues violemment la tête de droite à gauche. « arrête, t’as pas à t’excuser yury. c’est moi… » tu ravales un sanglot alors que tu baisses les yeux. « c’est moi le monstre, moi qui t’aies fait du mal avec tout ce que j’ai dit. » et voilà c’était dit, et lui dire à lui à voix haute, ça ne faisait qu’accentuer la douleur qui te comprime le cœur. tu laisses les larmes continuer de couler sur ton visage alors que yury s’assied en face de toi. il est enfin à ta hauteur et tu réprimes un nouveau sanglot, le laissant former une boule dans ta gorge alors que ton grand frère reprend la parole. tes dents s’attaquent nerveusement à la peau de ta lèvre que tu arraches presque. tu sais que tu vas te faire saigner si tu continues, mais tu t’en moques, t’aimes déjà pas ce qui va suivre. encore une fois, tu secoues la tête aux paroles de ton frère. malgré que ce soit ce que tu lui as reproché le jour de leur anniversaire, tu n’arrives plus à lui en vouloir et encore moins quand c’est lui qui le dit. tu sais que tu as été injuste avec lui, que tu l’as poussé à bout alors qu’il n’avait clairement pas besoin de ça. yury parle alors de deuil et tu plantes plus fermement tes dents dans ta lèvre. ton regard paniqué se pose sur ton frère que tu t’apprêtes presque à voir partir. alors, inconsciemment tu gardes sa main dans la tienne, fermant un peu plus tes doigts sur les siens. il ne peut pas partir, pas maintenant, plus jamais. du coup, quand il reste et te demande ton aide et te dit qu’il arrêtera de fuir, tu ne peux pas t’empêcher d’ouvrir la bouche de surprise. est-ce que tu as bien entendu ? est-ce que yury veut réellement que tu l’aides ? est-ce qu’il va réellement affronter tout ça pour te revenir ? tu renifles bruyamment, essuyant ton nez coulant de ta manche libre avant de continuer d’écouter la voix de ton frère presque religieusement. « tu ne me perdras jamais yury… jamais. » parce que tu n’as pas l’intention de le laisser partir maintenant. tu ne veux plus jamais qu’il te laisse seule, qu’il t’abandonne comme il l’a fait pendant des années. tu veux passer tes anniversaire, à sourire et souffler tes bougies avec lui. tu veux fêtes les siens également, normalement, comme vous êtes supposés le faire et comme min hee voudrait que vous le fassiez. une fois de plus tu manques de t’étouffer à cause des mots de yury et tu ne peux plus attendre, t’as besoin de le sentir contre toi. alors, tu te jettes dans ses bras, lâchant sa main pour venir attraper le tissu de son t-shirt dans tes mains. tu ne veux plus jamais le laisser partir, et tu pleures toutes les larmes de ton corps, gémissant alors que tu plonges ton nez dans le vêtement. tu vas lui mouiller, mais tu t’en moques. « je t’aime yury. » que t’arrives à bégayer entre deux sanglots alors que tu continues de le serrer contre toi. tu ne sais pas combien de temps vous restez ainsi, mais ça te fait du bien d’être dans ses bras. tu laisses donc échapper toutes les émotions négatives qui t’animaient jusqu’à maintenant et quand tu sens que tu te calmes, tu te détaches de lui avec un sourire désolé sur les lèvres. « j’ai mouillé ton t-shirt et t’as des traces de mon maquillage aussi dessus… désolée. » t’essuies les vestiges des larmes avant de sourire plus joyeusement, plus déterminée. « je vais t’aider yuyu… » tu commences avant de récupérer ses mains pour garder un contact entre vous. ça t’a fait trop mal d’être loin de lui pendant tout ce temps. « mais tu sais faire un deuil, ça veut pas forcément dire que tu dois accepter la mort de l’autre… pour commencer, tu dois apprendre à vivre avec. » tu sais que le chemin sera long, mais tu vois une lueur d’espoir parce qu’il a accepté de voir ses erreurs, il a reconnu ses torts et tu es la fille la plus heureuse du monde. « et ça veut pas dire qu’on l’oublie… elle sera toujours là. » et tu viens déposer ta paume sur son cœur avec un sourire tendre sur les lèvres.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 19 Jan - 1:58
leave me
yury & jinhee

non, tu ne te sens pas à l'aise. non pas que tu te sentes pas à l'aise face à ta petite soeur, loin de là, mais pour la première fois, tu affrontes les choses que tu aurais aussitôt fui habituellement. fui parce que ça te fait mal, que c'est un sujet beaucoup trop sensible pour toi. tu n'as aucun souci pour t'ouvrir, dire ce que tu ressens et encore moins à jinhee mais concernant ta soeur jumelle, c'est une première. tu n'as pas de mal à le faire, t'as juste peur, tu ne veux pas rouvrir cette plaie, tu étais persuadé de ne pas souffrir en fuyant mais tout ce que tu faisais, c'était retarder les choses. alors tu prends la parole, laissant parler ton cœur comme tu le peux même si tu es toujours effrayé à l'idée d'y sentir un nouveau coup de poignard. tu sais qu'il faut que tu le fasses, pour ta sœur mais aussi pour toi. « arrête.. » reprends-tu aussitôt, tu rebondis sur ses paroles parce que clairement, tu n'as pas envie d'entendre ça. « tu n'as rien d'un monstre, ne dis pas ça. » tu vois qu'elle souffre en prononçant ses mots et toi, tu espères qu'elle pourra y lire ta sincérité dans ton regard. tu connais assez jinhee pour savoir qu'elle s'en veut énormément, mais il n'y a pas lieu d'être. « c'est moi qui t'aie poussé à dire tout ça. » et c'est la vérité, si tu n'avais pas réagi de cette façon, jinhee n'aurait pas autant souffert, elle ne t'aurait pas dit tout ces choses. et ça te tue de te dire que ta sœur est dans cet état par ta faute, c'est ce qui te pousse aussi à reprendre la parole, tu ne brises pas le contact physique qui vous lie, tu veux qu'elle sente que tu sois là, avec elle, l'envie de la prendre dans tes bras est présente mais tu te concentres d'abord sur ce que tu dois lui dire. et oui tu l'avoues, tu auras besoin de son aide pour y parvenir. elle est même la première personne sur qui tu dois compter pour ça. « tu ne me perdras jamais yury… jamais. » ça te rassure de l'entendre, parce que non, tu ne le supporterais pas. t'en deviendrais fou, si tu perdais ta petite sœur. si elle savait comme tu as besoin d'elle, si elle savait comme tu l'aimes. et là, jin hee se jette dans tes bras, tu t'empresses de passer tes bras autour d'elle, la serrant fort contre toi. tu fermes même les yeux un court instant, tu en avais cruellement besoin de contact, tu veux qu'elle comprenne que tu es là, que tu le seras toujours malgré tes erreurs. elle s’effondre dans tes bras, elle pleure, et plus tu l'entends pleurer, plus tu la serres contre toi. ça te déchire le cœur de l'entendre comme ça. tu t'en fiches pas mal qu'elle mouille tes vêtements, comme si c'était important. « je t’aime yury. » tu la serres davantage contre toi, comme si tu voulais qu'elle s'y sente en sécurité puisque c'est l'effet recherché. « moi aussi je t'aime mon chat. » tu esquisses même un sourire, triste sur les bords mais ton amour pour elle te pousse à avoir ce geste, ce sentiment de soulagement et d'amour. et puis doucement, elle se détache de toi. tu fais de même tout en gardant une certaine proximité, tu lui rends son doux sourire. « j’ai mouillé ton t-shirt et t’as des traces de mon maquillage aussi dessus… désolée. » tu étouffes un léger rire, ça n'a aucune importance mais tu as tout de même le réflexe de baisser les yeux sur le textile. effectivement. « arf, t'en fais pas. c'est pas mon t-shirt daft punk, je vais pas t'en vouloir. » lâches-tu sur un ton plus amusé, pour la  détendre et pour plaisanter, évidemment. même si c'était ton précieux t-shirt, tu ne lui en voudrais pas le moins du monde. « je vais t’aider yuyu… » tu retrouves un fin sourire plus sérieux, tu passes même une de ses cheveux derrière son oreille pour lui découvrir un peu plus le visage. après ça, elle vient récupérer tes mains, emprise que tu ressers aussitôt.  « mais tu sais faire un deuil, ça veut pas forcément dire que tu dois accepter la mort de l’autre… pour commencer, tu dois apprendre à vivre avec. » tu acquiesces doucement, on dirait bien que les rôles s'inversent, tu baisses même le regard parce que oui, ça reste difficile pour toi. c'est un long travail que tu devras faire mais tu le feras. c'est comme si elle lisait dans tes pensées, elle a raison en plus de ça, peut-être qu'il faudrait que tu arrêtes de voir le deuil de cette manière.  « et ça veut pas dire qu’on l’oublie… elle sera toujours là. » termine t-elle en déposant sa main sur ton cœur, ça t'en décroche un sourire attendri. tu as vraiment la sœur la plus adorable du monde. alors tu la regardes pendant un court instant, de tes yeux brillants, ce même sourire ne te quittant pas tout de suite. « tu m'expliques ce que je ferais sans toi? » lui demandes-tu sans vraiment attendre une réponse de sa part, tu viens même lui déposer un tendre baiser sur le front avant de te reculer afin de lui faire à nouveau face. « je sais que tu seras patiente avec moi. » ça va être long et difficile mais tu sais qu'elle sera là, après tout, elle a déjà été assez patiente comme ça. « mais je te promets de faire des efforts. » pour te sortir de là, et l'aider toi aussi. « et puis... j'ai l'intention de passer plus de temps avec toi. » tu passais déjà du temps avec elle mais là, tu veux vraiment retrouver ta petite-sœur. tu ne parles pas que de tes anniversaires ou tous les jours sensibles à cause de la mort de ta sœur jumelle, non, tu parles en général. vous devez vous serrer les coudes tous les deux, vous souffrez de la perte de min hee et c'est douloureux pour vous.

Made by Neon Demon


better, stronger
ANAPHORE
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 4 Fév - 1:57
leave me
yury & jinhee

les mots de yury apaisent ton cœur. tu n’es pas un monstre qu’il dit et tu aurais tendance à le croire. mais comment tu le pourrais ? après tout, tu l’as repoussé dans ses derniers retranchements et tu lui as dit des choses que tu regrettes maintenant. mais il ne semble pas t’en tenir rigueur et c’est sûrement ce qui te fait le plus mal. qu’il puisse te pardonner si facilement, montre à quel point il t’aime, mais t’aurais presque préféré qu’il t’en veuille. ça aurait été plus simple pour toi de gérer la culpabilité. tu voudrais même qu’il te tienne responsable de tous les malheurs qui s’abattent sur lui, mais c’est impossible tu le sais. yury n’est pas le genre à être rancunier et encore moins avec toi. t’aurais même pu être violente physiquement avec lui qu’il aurait pris tout le blâme te disant comme maintenant qu’il avait été celui qui t’avait poussé à le faire. même si tu souhaiterais qu’il te rende responsable de tout ce qui s’était passé, tu es quand même heureuse que ce ne soit pas le cas. et tu n’attends pas plus longtemps pour te jeter dans ses bras. il t’a trop manqué pour que tu restes encore longtemps loin de lui. tu as besoin de son amour, de ses bras et de lui tout simplement. tu as besoin de ton grand frère plus que tu ne voudrais le dire et plus que tu ne le penses. ces quelques jours loin de lui ont été une torture et tu le remercies intérieurement de ne pas avoir laissé ces jours devenir des mois. t’aurais pas supporté de ne pas avoir ton grand frère près de toi. alors, tu lui dis donc que tu l’aimes et entendre yury te rendre ton amour te fait pleurer encore davantage. tu serres son t-shirt dans tes mains tandis que l’étreinte du plus vieux de la famille arrive lentement à te calmer et tu finis par te détacher de lui, tandis que tu fais une remarques sur ton maquillage qui a coulé sur le tissu. tu es sûre que tu dois avoir les yeux qui ressemblent à ceux d’un panda, tout cerclé de noir à cause de ton mascara mais c’est le dernier de tes soucis là. t’arrives même à lâcher un sourire à la réflexion de ton frère. « je vois que je passe après les daft punk. je le savais. » bien sûr que c’est faux, mais vu qu’il te taquine sur ça, tu peux ben le rejoindre dans son jeu. tu essuies rapidement tes yeux, étalant sûrement un peu plus ton maquillage, mais au moins t’as plus de larmes au coin des yeux et tu ne vois plus flou à cause de ça. tu souris quand la main de yury vient remettre une mèche de tes cheveux derrière ton oreille. t’aimes bien ce genre de geste rempli d’affection et tu sens ton cœur se gonfler d’amour pour ton grand frère. tu continues de parler et de lui expliquer ce que vous devez faire. tu vois bien que ça lui fait encore mal parce qu’il n’est pas prêt à faire son deuil, mais comme tu lui fais remarquer ensuite, en posant ta main sur son cœur, min hee sera toujours là près de vous et avec vous. elle a peut-être quitté la terre mais son souvenir vit à travers vous. vous êtes des bouts d’elle et tu es persuadée qu’elle vous regarde d’en haut. tu aimes à penser qu’elle est fière de toi, d’être aussi forte et de vouloir guider yury vers le chemin de l’acceptation. ce dernier te regarde avec un sourire et tu lui renvoies alors qu’il te demande ce qu’il ferait sans toi. t’as envie de répondre, préparant même mentalement une liste de ce qu’il ne peut pas faire sans l’aide de sa précieuse sœur mais il ne te laisse pas le temps de lui répondre qu’il pose un baiser sur ton front. tu souris de plus belle alors que tu hoches la tête à ses mots. oui, tu seras patiente avec lui parce que c’est dans ta nature. tu l’as attendu sept ans, tu peux bien l’attendre encore un peu. surtout qu’il promet de faire des efforts et ça te remet les larmes aux yeux. tu retiens tes larmes et quand il annonce qu’il passera plus de temps avec toi, tu ne peux pas t’empêcher de laisser une larme quitter ton visage. « c’est vrai ? » que tu demandes d’une toute petite voix alors que tu sens l’espoir renaitre dans ton cœur et ton esprit. « je peux réellement y croire ? » que tu rajoutes presque aussitôt parce que tu as du mal à y croire. tu sais que tu ne devrais pas remettre en cause les paroles de yury parce qu’il va essayer, mais c’est plus fort que toi. t’as besoin d’être rassurée. tu veux la confirmation que ce sera réellement le cas et que tu n’espères pas pour rien. « tu seras là pour mon anniversaire alors ? » et c’est surtout ça que tu veux cette année plus que tout au monde, qu’il passe ton anniversaire avec toi. tu te fous de l’endroit où vous serez, tu veux juste que ton grand frère soit là pour tes vingt ans. parce que c’est un nouvelle décennie qui s’ouvre à toi et tu as besoin de lui dans cette décennie autant que dans celle d’avant.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 19 Fév - 22:09
leave me
yury & jinhee

« je vois que je passe après les daft punk. je le savais. » tu esquisses un sourire, un sourire qui se veut à la fois rassurant et amusé. elle sait très bien que ce n'est pas vrai, et pourtant, dieu sait que tu les aimes tes robots mais il est clairement évident qu'ils passeront jamais avant tes proches. tu essayais juste de détendre l'atmosphère, revoir un sourire sur le magnifique visage de ta petite sœur et ça a fonctionné. elle a marché dans ton jeu. comme si vous veniez de retrouver, en l'espace de quelques secondes, cette complicité qui vous manquait cruellement. la vraie complicité. ça te pousse même à avoir un geste affectueux, rien de bien étonnant venant de ta part mais qui ne peut que la rassurer à la vue des circonstances. tu ne le fais même pas exprès pour toi, tu agis simplement comme tu le sens. mais jin hee, elle, te rassure aussi. en te disant que min hee sera toujours dans ton cœur, elle n'a pas tort. tu souris doucement et tristement, oui, c'est triste de se dire qu'elle ne sera plus que dans vos cœurs, le tien se resserre à cette pensée. tu as perdu une moitié de toi, tu as perdu ta soeur jumelle et tu sais qu'il te faudra beaucoup de courage pour surmonter tout ça. mais il y a quelque chose que  tu as oublié, ces dernières années. c'est que tu n'es pas seul. tu n'es pas le seul à souffrir et ça, même si tu le savais, tu ne t'en rendais pas réellement compte. que cette épreuve, cette douleur, vous pouviez la surmonter tous les deux, ensemble, vous rendre plus fort que lorsque vous êtes séparés. tu finis même par déposer un baiser sur son front, un moyen comme un autre de la rassurer davantage, de lui montrer ta présence et de lui prouver ta sincérité. alors tu lui avoues, au cas où elle ne l'aurait pas encore compris, que tu comptes passer plus de temps avec elle. vous aviez toujours passé du temps tous les deux mais il y avait toujours une chance pour que tu fuis, et puis, elle savait aussi qu'il y avait un sujet à ne pas mettre sur le tapis. une larme s'échappe, roulant sur sa joue alors que tu l'essuies aussitôt de ton pouce. une larme de soulagement, sans doute. tu hoches même positivement la tête lorsqu'elle te demande si c'est vrai, bien-sûr que c'est vrai. tu vas redoubler d'efforts pour elle, t'es prêt à le faire. prêt parce que tu n'es plus seul. tu sais que le combat sera long et difficile mais tu n'es plus seul, maintenant, tu ne l'as jamais été d'ailleurs. c'est toi qui fuyait tout le monde. elle a dû mal à y croire, ses paroles te le prouvent et tu peux le comprendre. « promis. » et tu tiens tes promesses, tu lui adresses même un doux sourire pour l'apaiser davantage. elle te demande même si tu seras là pour son anniversaire, parce que non, tu n'étais plus présent ce jour là. l'anniversaire de jin hee, c'est malheureusement l'anniversaire de la mort de min hee. tu n'oses même pas imaginer à quel point ça doit être difficile pour elle, et c'est aussi pour ça que tu restais seul, elle n'avait pas besoin d'un yury détruit dans ses pattes, un yury au bout du désespoir, ce jour là, t'es une réelle épave. et malgré tout, ça te fait peur. ça te fait peur parce que tu comprends l'effort que tu devras faire mais tu le feras, pour ta sœur. pour toi aussi, pour votre relation. « oui, je serai là. » tu esquisses un énième sourire, tu n'es pas totalement serein à cette idée mais au moins, tu commenceras à faire un pas en avant. ça ne peut qu'aller de mieux en mieux, non ? ça sera peut-être difficile mais tu t'en sens capable. « je vais demander aux parents si je pourrais te kidnapper quelques heures, histoire qu'on soit tous les deux. » ils auront sans doute prévu quelque chose pour son anniversaire mais tu sais qu'ils ne diront rien, que tu as besoin de ta petite soeur tout comme elle a besoin de toi. « et puis dami pourra venir aussi, s'il veut. » tu n'as aucune envie de le mettre de côté même si tu doutes qu'il souhaite venir, il a beau être proche de jin hee, avec toi... ce n'est pas toujours la joie. il te rejette, c'est peut-être le karma qui te revient en pleine face, sachant que tu as passé des années à rejeter tes proches. tu lui en voudras jamais pour ça même si tu souhaites comprendre. parce que ça te fait mal au cœur. « et j'aiderai maman pour ton gâteau. je t'en ferai bien un seul mais je risque de mettre le feu à la cuisine. » non parce que toi et la cuisine... « c'est pas top comme anniversaire ça. » à nouveau, tu lui souris légèrement amusé avant de laisser place à une mine plus sérieuse. plus sérieuse parce que tu sais que tu t’aventures sur un terrain dangereux, d'abord hésitant dans le timbre de ta voix, tu finis par baisser les yeux sur vos mains liées. « je m'étais dit... » tu hausses doucement les épaules, tu ne sais pas si elle acceptera ou non, puis aussi si c'est réellement une bonne idée mais il faut que tu te fasses confiance. « qu'on pourrait aller voir min hee ensemble. quand tu voudras. » ton cœur se resserre lorsque tu prononces son prénom, ce n'est clairement pas gagné. mais sur sa tombe tu y vas toujours seul, tu n'y as jamais été avec jin hee. peut-être qu'elle en a besoin et encore une fois, ça sera un nouveau pas en avant lorsque tu auras franchi ce cap. tu ne veux pas trop en faire d'un coup, tu as peur de ne pas savoir gérer mais quand tu t'en sens capable, même si cela doit te demander des efforts surhumain, tu tentes. et là, tu veux tout tenter pour ta petite sœur. t'es capable de le faire.

Made by Neon Demon


better, stronger
ANAPHORE
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 13 Mar - 12:28
[q
leave me
yury & jinhee

tu as l’impression de te réveiller d’un mauvais rêve. le poids que tu avais sur le cœur se lève en même temps que les mots de yury font leur bout de chemin dans ton esprit. il t’a dit qu’il sera là pour toi, mais tu ne sais pas si tu peux le croire ou non. pendant sept ans, tu as géré ton deuil toute seule. tu as tout fait toute seule parce qu’il était trop concentré sur son déni par rapport à la mort de votre sœur. alors, même si tu souhaites de tout ton cœur que ce soit vrai, qu’il sera maintenant présent dans ta vie, autant qu’il le devrait, tu n’arrives pas à faire taire cette appréhension. tu sais que ce n’est pas de sa faute, qu’il essaie du mieux qu’il peut de reprendre son rôle de grand frère. cependant, tu as toujours peur qu’il s’en aille encore une fois, qu’il te laisse et t’abandonnes à nouveau. tu n’as pas envie d’espérer à nouveau pour qu’ensuite tu sois déçue. pourtant, quand il te le promet, tout ça te semble bien futile tout d’un coup. ta poitrine se soulève dans un soupir de soulagement et tu sens toutes tes angoisses, toutes tes peurs s’en aller alors que tu souris de toutes tes dents, heureuse comme jamais. tu vas récupérer ton grand frère, tu vas récupérer le premier homme de ta vie. et tu pourrais pleurer encore un peu. sauf que tu ne le fais pas, parce qu’il te reste une question cruciale. est-ce qu’il sera là pour ton anniversaire ? parce que cette date coïncide avec la mort de min hee. c’est pour cette raison que tu n’as plus fêter ce jour avec yury. il préférait s’isoler comme il le faisait à chaque fois que c’était lié à votre sœur. tu le regardes donc anxieusement, à l’idée qu’il te dise non. est-ce que tu t’en remettrais ? sûrement pas, parce que tu aurais espérer pour rien encore une fois. alors, quand il ouvre la bouche pour te donner sa réponse, tu retiens ta respiration sans même t’en rendre compte. ce n’est que lorsque qu’il te dit qu’il sera là, que tu pousses encore une fois un soupir de soulagement et que tu retiens à grande peine tes yeux de se remplir de larmes. yury sera avec toi pour tes vingt ans. après sept ans, il sera enfin avec toi pour fêter ce jour si important à tes yeux. il t’annonce même qu’il te kidnappera pour que vous soyez ensemble et qu’il amènera damian avec vous. tu hoches la tête vigoureusement alors que les larmes recommencent à couler sur ton visage. c’est tout ce que tu voulais, tout ce dont tu avais toujours rêvé. un anniversaire avec les deux hommes les plus importants de ta vie, yury et damian. il ne pouvait pas te faire plus plaisir que ça. tu sanglotes silencieusement sans rien dire parce que tu sais que tu n’arriverais pas à avoir un discours cohérent. tu lâches un rire secoué de sanglots quand yury parle de foutre le feu à la cuisine s’il fait ton gâteau seul. « évite, maman va crier sinon. et moi aussi. » parce que même si tu ne cuisines pas aussi bien que ta mère, tu adores faire des pâtisseries. c’est un de tes passe-temps et tu t’entraines un peu plus chaque jour pour devenir meilleure. soudain, tu remarques le changement d’expression sur le visage de ton grand frère. il redevient sérieux et ça ne te plait que moyennement. qu’est-ce qu’il va te dire encore ? tu ne sais pas et ça commence sérieusement à t’inquiéter. t’es pas prête à ce qu’il te laisses encore une fois. tu manques de t’étouffer lorsqu’il prononce ces mots qui font bondir ton cœur dans ta poitrine. tu ne t’attendais absolument pas à ce qu’il te propose ça. tu te pinces légèrement pour voir si tu es en train de rêver mais la douleur que tu ressens à l’endroit où tu as pressé ta peau, t’indique clairement que ce n’est pas un rêve éveillé et qu’il t’a bien demandé de l’accompagner voir min hee. tes yeux se remplissent encore une fois de larmes et tu lâches un gémissement plaintif alors que tu te jettes dans les bras de yury. ça aussi, tu en as rêvé pendant des années, aller voir votre sœur, tous les deux. tu sais que ce ne sera pas facile, que vous serez sûrement en train de pleurer devant sa tombe. mais c’est quelque chose que tu veux faire avec lui, pour elle. tu sais qu’elle serait contente de vous voir tous les deux réunis devant elle, pour elle. tu continues de pleurer pendant quelques temps, serrant le corps de ton grand frère contre le tien. tu sanglotes, le corps secoué de tremblements alors que tu ne peux pas t’arrêter. t’essaies de parler plusieurs fois, mais les mots restent bloqués dans ta gorge. ce n’est que lorsque tu es bien calmée, que tes pleurs, même s’ils sont toujours là, ne te font plus respirer n’importe comment que tu dis enfin dire ce que tu as sur le cœur. « si tu savais à quel point ça me fait plaisir d’entendre ça yury. » commences-tu alors que tu essuies les larmes sur tes yeux malgré les nouvelles larmes qui remplacent les anciennes. « j’ai espéré pendant des années que tu me dises qu’on passerait mes anniversaires ensemble avec dami. j’avais vraiment envie d’aller voir min hee avec toi. » tu finis par te décaler de yury pour planter ton regard dans le sien avec un léger sourire. « je lui parle encore tu sais. tous les jours… » chaque matin en te réveillant tu lui souhaites une bonne journée et le soir avant de t’endormir tu lui racontes ta journée. tu sais que c’est idiot parce qu’elle ne t’entend pas et ne peut pas te répondre. pourtant tu le fais quand même. « elle me manque yury. tout comme toi tu me manques. » parce que tu lui as déjà dit. quand min hee est morte, tu as eu aussi l’impression de le perdre lui aussi. il était là, sans être là. et maintenant, il t’a promis qu’il sera là réellement, physiquement et mentalement.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !