Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

vous avez aimé la publication de... ☾ ft. park kwang jin

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Hong So Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 4 Déc - 0:35



Vous avez aimé la publication de...

C’est vrai qu’elle avait un peu trop bu le soir dernier. Un score parfaitement minable au beer-pong n’avait pas été sa seule honte de la soirée, lorsqu’en se réveillant le lendemain matin, elle avait eu la bonne surprise de découvrir quelques clichées de la veille dans la pellicule de son smartphone. Et si ça s’était arrêté là. Elle avait reconstruit sa nuit entre les histoires de ses amis et les bribes de souvenirs qu’elle avait pu rassembler. Elle avait consulté ses réseaux sociaux pour se changer les idées et c’est , que le drama est arrivé.

❤️ Vous avez aimé la publication de @pkj94
❤️ Vous avez aimé la publication de @pkj94
❤️ Vous avez aimé la publication de @pkj94
❤️ Vous avez aimé la publication de @pkj94
(…)

« Oh »
« Mon »
« Dieu »




Jamais elle n’aurait pensé que l’audace d’un quatre heures du matin dont elle ne gardait qu’un souvenir vague porterait ses fruits. Elle avait son bol fumant de thé détoxifiant sous le nez et les kilomètres de pages déroulantes lui rappelant ses frasques de la veille : aimer et commenter un peu moins de la moitié du compte GNS d’un garçon dont elle n’avait pas eu de nouvelles depuis des mois.

Lorsque la pop-up s’est affichée en haut à droite de son écran.

Nouveaux messages : @pkj94




Jang Mi était nerveuse. Elle ne pensait pas qu’il se souviendrait d’elle. Elle avait entendu qu’il avait trouvé un label et que très bientôt, Park Kwang Jin et son frère allaient débuter dans un groupe dont la Starship n’était pas peu fière. Elle avait été heureuse pour eux. Sans jamais pouvoir le leur dire mais l’idée qu’ils puissent enfin réaliser leur rêve et vivre de la musique lui mettait du baume au cœur. Et puis, elle se disait qu’un jour ou l’autre, la roue tourne. Et que le hasard fait bien les choses pour ceux qui sont patients.

Peut-être que lui donner rendez-vous dans un endroit prisé de la capitale n’était pas une si bonne idée. Les beaux jours revenaient. Les cerisiers étaient en fleurs. Mais plutôt que de les regarder avec des étoiles dans les yeux, comme elle avait l’habitude de le faire chaque année au point même qu’on la grondait de ne jamais regarder devant elle, Jang Mi avait les yeux rivés sur l’écran de son téléphone. Elle tentait de décrire avec le plus d’exactitude possible sa position à Kwang Jin ; ces deux grands dindons étant incapables de se retrouver depuis dix minutes qu’ils étaient là à se chercher autour d’une esplanade qui n’avait pourtant, rien de bien sorcier.

Prête à penser que cette place n’était au final qu’un vaste labyrinthe qui leur jouait un mauvais tour, elle recula sans prendre garde à la marche derrière elle. Sa survie lui guida de se rattraper au bras d’un jeune homme que sans ça, elle aurait écrasé et emporté dans sa chute. Esquissant un cri de surprise, qui s’apparentait en vérité un peu plus à un pincement de douleur, elle retint instinctivement son téléphone de la chute. « Excusez-moi !...oh ? » Elle leva la tête et étudia les traits du garçon. « Park Kwang Jin ?! » Quelle chance. Elle avait tout l’attirail d’un véritable boulet à présent.



trust me i'm lying~
raise a cup to all my day ones, middle fingers up for the haters. life's getting greater, straight up from nothing we go up, higher than a skyscraper. no little league, we major. the proof is on paper.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 4 Déc - 21:31



Vous avez aimé la publication de...

Actuellement, je vivais la meilleure période de ma vie. J'étais trainee chez la STARSHIP, et j'allais bientôt réaliser mon rêve ultime. Moi et mon groupe allions bientôt débuter, et le meilleur dans tout ça, c'était que mon frère m'accompagnait. Lui et moi avions tout sacrifié pour pouvoir devenir des artistes. On allait le faire, on allait réussir. Notre début ne tenait qu'à un fil près, nous allions enfin devenir des stars officielles. J'en avais très hâte. Chaque jour, je n'arrêtais pas d'en parler à Kwangmin et il me disait toujours de la fermer, mais je voyais bien dans son regard qu'il aimait en parler, lui aussi. On ressemblait bien à deux chiots surexcités quand on y pensait, cependant ça me faisait sourire. J'étais vraiment heureux, plus heureux que n'importe qui. En consultant mes notifications ce matin, j'avais eu la bonne surprise de voir quelqu'un aimer toutes mes publications. En y pensant ce n'était plus si rare que ça, alors j'avais failli en passer outre. Heureusement que je ne l'avais pas fait et que j'avais jeté un œil à sa photo de profil avant : en effet, c'était Jangmi. On avait été des collègues il y avait quelques mois. Cependant comme rien ne nous liait, nous n'étions plus rentrés en contact. Nous n'étions pas amis alors il n'y avait plus aucun intérêt à se parler. Mais voir tous ces likes me faisaient rire, alors je décidai de la contacter. De mes souvenirs, elle était sympathique, je voulais donc bien renouer le contact avec elle. Mon frère, venant de se lever, vint poser sa tête sur mon épaule en me demandant de qui il s'agissait. Avec un sourire, je lui répondis. « Jangmi. Tu te souviens d'elle ? On avait travaillé ensemble et elle avait bien aimé ce qu'on faisait. » Il laissa échapper un « oh » pas très enthousiaste avant de continuer son chemin. Je me mis à rire, et puis j'attendis tranquillement sa réponse en dégustant mon petit-déjeuner.




Je n'aurais jamais pensé revoir Jangmi, un jour. Enfin, ça me faisait plaisir, je n'étais jamais contre l'idée de renouer les liens avec quelqu'un. En plus, elle n'était pas une mauvaise personne, j'étais certain que je ne pouvais que tirer du bien de ce renouement. Cependant, comme un boulet, ça faisait dix minutes que je la cherchais mais que je ne la trouvais pas. Avec toute cette foule, impossible de savoir où elle se situait et je n'arrivais pas à voir où elle était. Ma vue était réduite par ma casquette en plus, je devais faire attention à ne pas croiser le regard de quelqu'un. Si quelqu'un me reconnaissait parmi cette foule, ma vie était finie. Soudain, je percutai une personne alors que j'étais encore en train de chercher mon ancienne collègue. Aïe, j'espérai qu'elle n'avait pas eu mal. « Vous allez bie- oh ! » Je m'exclamai en même temps que cette inconnue. Enfin, une « inconnue ». Elle n'était plus une inconnue puisque je la reconnus en tant que Jangmi. Lorsqu'elle prononça mon nom, je lui fis signe de se taire alors que je remis immédiatement mon masque sur la bouche et le nez. Je n'aimais pas vraiment le porter, mais je le gardais toujours autour du cou au cas où. J'aimais bien faire plaisir aux fans en prenant des photos avec elles, mais je n'avais pas envie de passer mon temps à faire ça lorsque je n'étais pas sorti dans ce but-là. Parfois, j'avais envie un peu de tranquillité, même si c'était égoïste. Et puis, de toute façon je n'avais pas le choix comme la STARSHIP ne voulait pas qu'on sorte sans être protégé. Autrement, ça risquerait de nous causer des problèmes, et je n'avais envie de causer des problèmes à personne. « Chut ! Si tu cries mon nom trop fort, j'ai peur que des gens puissent me reconnaître. » Je tournai discrètement ma tête de droite à gauche pour voir si quelqu'un nous dévisageait, mais heureusement, personne ne le faisait. Je poussai un soupir de soulagement. « Ouf, t'as de la chance que je sois connu sous mon nom de scène plutôt que sous mon vrai nom... Enfin bref c'est pas grave, et si on allait dans un endroit avec moins de monde ? J'ai l'impression d'étouffer, ici. » Je lui souris légèrement, ce qui ne pouvait se voir que par mes yeux se plissant.



    The place I’ve been looking for is you
    Gorgeously blossoming flowers, Even the wind is sweet in this dream like place. Whenever I’m with you, Wherever it is, my heart flutters as it enters a picture. I’m drunk with you, Leaning on the faraway scent, Leaving behind time, I’m looking at you. When the white moon rises I see you reflected in it.
avatar
Hong So Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 5 Déc - 0:51



Vous avez aimé la publication de...

D’une chute en douceur, elle manqua le sol de trop peu de choses à son goût, son cœur battant dans sa poitrine et les mains fermement agrippées au manteau d’un sombre inconnu qui n’avait rien demandé à personne. Mais son visage lui disait quelque chose. Un peu maladroite à le dévisager, elle ne cherchait pas à être malpolie, simplement à mettre un nom sur un visage familier. Il était l’homme qu’elle cherchait. Des heures à sa recherche. Elle s’attendait à voir surgir son visage d’entre la foule, ses traits caractéristiques et ses expressions lui donnant l’air d’être toujours maître de tout. Au lieu de ça, il portait un masque et une casquette qui le cachaient de tout et l’empêchait de se faire bien voir.

D’ordinaire futée, Jang Mi n’avait pas fait le rapprochement et c’est ainsi que le prénom du garçon quitta ses lèvres sans qu’elle ne puisse modérer le son de sa voix, sous le choc de la chute presque fatale qui aurait pu lui coûter sa cheville ou son coude. Elle plaqua ses mains contre sa bouche, acquiesçant à ses recommandations sans jamais rien ajouter de plus. Les choses lui échappaient un peu… ah, mais c’est vrai qu’il ne jouait plus dans la cour des petits musiciens maintenant. Il n’était plus celui que l’on voyait chanter au coin d’une rue, entourée de fillettes qui chantaient les chansons en se ventilant, transpirant des gouttelettes d’amour transit. « Je n’y avais vraiment pas pensé… alors c’est vrai ? Vous avez signé et vous allez débuter ? » Elle ne perdait pas de temps pour lui demander des nouvelles, puisqu’il était le premier à jeter le sujet sur la table. Et cette fois-ci, elle parlait avec un peu plus de considération du monde qu’il y avait autour d’eux. « Bien sûr ! Je connais un coffee shop pas loin. Il y a un étage auquel presque personne ne va jamais, faute de le connaître. » Elle souriait, le regardant poser son masque devant son visage. Mais elle devinait son sourire et l’invita à la suivre sur le chemin. « Tu n’as personne avec toi ? Pas de photographes, de gardes de sécurité, d’agent qui te dicte quoi faire ? » Elle tourna sur une rue, puis sur une autre avant d’indiquer de l’index l’adorable devanture d’un café qu’il fallait connaître pour trouver. « Suis-moi. Normalement ici, tu ne devrais pas avoir de soucis à te faire. » Elle savait qu’il ne fallait jamais dire jamais, mais elle choisit de se placer derrière un couple qui terminait sa commande en gardant un œil sur la carte des boissons. « Un caramel macchiato. Ice. S’il vous plait. » Avant de se tourner vers le garçon. « J’espère que les meilleures places ne sont pas prises. » Elle tira nerveusement sur ses manches. Parce que oui, elle ne le montrait pas et pourtant, elle était nerveuse à l’idée que cette rencontre avec Kwang Jin soit le résultat de son forcing d’outre-tombe… cette nuit là où elle était tellement déchirée qu’elle ne se souvenait que des choses les plus inutiles de la soirée.



trust me i'm lying~
raise a cup to all my day ones, middle fingers up for the haters. life's getting greater, straight up from nothing we go up, higher than a skyscraper. no little league, we major. the proof is on paper.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 6 Déc - 18:15



Vous avez aimé la publication de...

A vrai dire, moi non plus je n'étais pas habitué au fait que j'allais bientôt devenir une idole. Je n'arrêtais pas de le répéter avec mon frère, pourtant mon cerveau n'intégrait toujours pas cette idée. Lorsque je me promènerai dans la rue, il sera possible de voir mon visage sur les écrans – si ce n'était pas déjà le cas. Je serais une vraie idole, pas un simple trainee qui était connu avant son début. Ce sera ma carrière, ce sera mon travail. Quand je me présenterais, je dirais avec fierté que j'étais Éole des ZEUS, et que mon travail était artiste. Je n'étais ni médecin, ni avocat, ni ingénieur, et j'étais bien heureux comme ça. Je savais que mes parents n'avaient voulu que du bien pour nous, je ne leur en voulais donc pas vraiment. J'espérais uniquement qu'ils étaient fiers de nous, là où ils se trouvaient. Peut-être qu'ils ne nous connaissaient pas encore. Mais lorsque nous débuterions, ils allaient nous connaître. Je ferais en sorte que ZEUS soit un groupe assez populaire pour que même des personnes comme mes parents nous connaissent. Et j'espérais qu'ils soient très fiers de nous. J'aimerais bien les revoir, mais je n'en avais pas le courage. J'avais peur de leur refaire face après ma trahison. Je n'avais plus aucune nouvelle d'eux, je ne savais même pas où ils étaient. Ça me rendait triste. Mais ce n'était pas l'heure de penser à ce genre de choses, j'étais en face de Jangmi, je devrais penser à elle. Je souris légèrement en l'entendant, hochant de la tête. « Oui. On a signé et on va débuter, bientôt. » Et j'en avais très hâte. Cependant, il serait préférable d'en parler dans un endroit plus tranquille. Ici, il y avait trop de personnes autour. Je n'étais pas très à l'aise. J'acquiesçai une seconde fois, suivant mon ancienne collègue au fameux coffee shop qu'elle connaissait. Je me permis de rire à ses questions. « Non ! Je ne suis pas si célèbre. Si j'étais G-Dragon j'en aurais plein autour de moi, mais je ne suis encore qu'un trainee. Je n'en ai pas besoin. Par contre j'ai bien des consignes à suivre oui, c'est pour ça que je me fais discret. » J'esquissai un sourire. Seulement quelques secondes plus tard, nous fûmes arrivés au café. Je hochai légèrement de la tête, suivant Jangmi comme elle me l'indiquait. Je regardai aussi la carte des boissons, décidant de prendre un simple café latte, et chaud. Je le commandai après qu'elle l'aie fait, puis lui souris à sa remarque. « De même. » Les boissons mettaient un peu de temps avant d'être préparées. En attendant, je n'allais pas rester silencieux sans rien faire. Ce serait dommage. Je me tournai alors vers Jangmi, un fin sourire aux lèvres qu'elle pourrait difficilement deviner car mes yeux ne riaient pas assez. « Et toi, alors ? Quoi de nouveau ? » Je ne connaissais pas bien Jangmi avant, alors je ne savais pas vraiment ce qu'elle aimait. Enfin, il me suffisait de lui demander pour le savoir, ce que je ne manquerais pas à faire.



    The place I’ve been looking for is you
    Gorgeously blossoming flowers, Even the wind is sweet in this dream like place. Whenever I’m with you, Wherever it is, my heart flutters as it enters a picture. I’m drunk with you, Leaning on the faraway scent, Leaving behind time, I’m looking at you. When the white moon rises I see you reflected in it.
avatar
Hong So Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 7 Déc - 21:56



Vous avez aimé la publication de...

Elle était nerveuse pour une et plusieurs raisons à la fois. Les frasques de son weekend lui revenaient en boomerang au visage et chaque fois, la considération qu’elle puisse se montrer aussi stupide, non, que l’alcool puisse la rendre aussi naze l’accablait au point… qu’elle avait réellement songé à changer d’identité, désactiver son compte et se faire bonne sœur dans un ermitage à l’autre bout du monde. Le problème c’est qu’elle n’avait pas l’argent pour aller à l’autre bout du monde. Qu’elle était parfaitement intoxiquée aux réseaux sociaux. Et qu’elle avait cherché une multitude d’identité de secours en écumant les sites de prénoms en ligne et rien ne lui était convenu. Un échec cuisant qui l’obligeait à assumer sa bêtise dans un coffee shop à Hongdae.

En même temps, elle mentirait si elle disait qu’elle n’avait pas été heureuse que Kwang Jin la recontacte. « Si tu étais G-Dragon je ne serais pas là à te demander ce que tu bois. J’ai une liste monstre de choses que je voudrais faire dédicacer pour que tout le monde me croit, il faudrait s’y mettre maintenant pour espérer terminer avant le coucher du soleil. » Elle récupéra sa boisson, traînant curieusement ses yeux près du comptoir. Certaines choses ne se mesuraient pas, à commencer par la popularité. Elle suivait Kwang Jin sur les réseaux sociaux non pas parce qu’il était le trainee d’une agence mais plutôt parce qu’ils avaient échangé leurs identifiants. Elle avait vu son nombre d’abonnés grimper en flèche et corrélativement, ses adorables commentaires à elle se faire absorber et diluer dans un flot de cœurs, d’amour à sens unique et de célébrité naissante.

Il devait vraiment se demander ce qu’elle lui faisait, à disparaître des radars et ressurgir au bout de nombreux mois d’absence, likant compulsivement chacune de ses photos en y laissant parfois des commentaires étranges.

« czoukkgcou »

Elle ferma les yeux pour chasser l’image, le poids de ses actes encore trop lourd à porter pour ses épaules fragiles. Elle cligna des yeux, deux fois avant de réaliser qu’il avait posé une question. « Moi ? Hm… je prends un café avec une future idole, tu le crois ça ? » Quittant le bar dans lequel ils travaillaient, lui était devenu trainee, il allait réaliser son rêve ultime alors que Jang Mi n’était même pas proche de réaliser le rêve le plus à sa portée. Elle tairait comme elle trimait avec les horaires du restaurant dans lequel elle travaillait. Passerait sous silence les dernières recherches infructueuses sur sa famille biologique. Elle n’était même pas partie en vacances, bien qu’elle aurait pu prétendre le contraire mais elle n’avait aucune photo à montrer et vraiment, sa vie était d’un ennui mortel en ce moment.

Elle attendit qu’il récupère sa boisson et le silence s’installant, elle le guida à l’étage où elle trouva une petite table où s’asseoir dans un coin. « Assieds-toi ici. Tu seras face au mur et tu pourras enlever ce masque. Ce ne sera pas vraiment pratique pour boire… je t’ai dit que personne ne te reconnaîtrait ici. » Elle lui offre un sourire chaleureux avant de tirer sa chaise et former des ronds distraits dans son verre. « Tu as dû trouver ça bizarre de me voir ressurgir comme ça dans tes notifications, pas vrai ? » Elle devait aborder le malaise, il en allait de sa santé mentale et de sa dignité après tout ! « Je ne sais même pas comment tu as fait pour me remarquer dans le flot de notifications que tu dois avoir. » Elle plaisante, puis sourit. Enfin, vu qu’elle avait écumer chacune de ses publications, elle avait sa petite idée sur ce qui lui avait mis la puce à l’oreille.

Et rien qu’ne y repensant, Jang Mi osait à peine le regarder. Elle aurait dû faire comme lui et apporter un masque ! C’aurait été plus simple de s’y cacher.



trust me i'm lying~
raise a cup to all my day ones, middle fingers up for the haters. life's getting greater, straight up from nothing we go up, higher than a skyscraper. no little league, we major. the proof is on paper.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 9 Déc - 13:50



Vous avez aimé la publication de...

Je me mis à rire à la remarque de Jangmi. Si j'étais G-Dragon, elle ne serait pas tranquillement en train de boire du café avec moi, non. Je souris légèrement en la regardant. « Un jour, peut-être lorsque je serais assez connu, je pourrais connaître G-Dragon et lui faire dédicacer tout ce que tu as à faire dédicacer. » En imaginant ces jours-là, je tremblais déjà d'excitation. Je serais une idole renommée et tout le monde me connaîtra. Ce sera ma gloire, non, notre gloire. Nous serions tous épanouis et unis, comme nous l'étions déjà. J'étais certain que rien ne changerait. Il n'y avait rien qui annonçait que quelque chose de mauvais aller arriver, et donc, je n'imaginais pas qu'une mauvaise chose pouvait survenir. J'étais très optimiste, je préférais penser qu'on allait tous réussir et qu'on connaîtrait une grande popularité. Tout le monde nous aimerait. C'était une utopie, certes, mais une utopie à laquelle j'avais durement envie de croire. Je rêvais debout alors que j'attendais ma commande. Et puis, je me dis que c'était impoli de penser à mes ambitions lorsque j'étais en compagnie de quelqu'un, alors je me mis à lui faire la conversation. Je n'allais pas rester silencieux quand je pouvais en apprendre plus sur elle. Je ris à sa réponse. « Non, je n'arrive pas à y croire ! J'ai l'impression que c'est un rêve. » Elle ne répondit finalement pas vraiment à ma question, mais je supposai que c'était parce qu'elle n'avait pas envie d'en parler. Peut-être avait-elle quelques problèmes en ce moment, et nous n'étions pas suffisamment proches pour qu'elle puisse se confier. Cela expliquerait les messages et likes que j'avais retrouvé ce matin... Ils étaient tous étranges, surtout dans la masse de commentaires qui disaient qu'elles m'aimaient et que j'étais beau. Les messages étaient tous une suite de lettres tapées aléatoirement... Jangmi avait dû être sacrément bourrée. Mais pourquoi se bourrer autant ? Était-ce uniquement à l'occasion d'une fête, ou quelque chose de plus grave ? Je n'en avais aucune idée, et même si j'étais inquiet, ce ne serait pas demain la veille que j'en saurais quelque chose.

Je récupérai ma boisson en remerciant chaudement le personnel, puis montai avec Jangmi à l'étage où il n'y avait personne selon elle. Et elle avait eu bien raison puisqu'il n'y avait pas grand monde, et surtout, c'était calme. C'était agréable. Je me mis à sourire automatiquement alors que je m'assis face au mur. « C'est vrai que boire avec un masque, c'est pratiquement impossible... Mais bon, j'ai la conscience tranquille ici, je pense que personne ne viendra m'agresser. » Je ris doucement en retirant mon masque mais gardant ma casquette, par simple habitude. J'acquiesçai légèrement à sa question. « Un peu... Mais vu l'état de tes messages, j'ai bien compris pourquoi tu avais fait ça... » Elle devait être gênée d'avoir fait ça, alors je n'insistai pas plus là-dessus. « D'habitude les commentaires sont plein de cœurs et d'amour, alors j'ai tout de suite vu les tiens. Surtout avec cette photo de profil, je t'ai reconnue. J'aurais pu ne pas te contacter, mais je trouvais que c'était une bonne occasion de se retrouver. Oh ! J'aurais aimé amener Kwangmin avec moi, mais il n'a pas voulu, il avait d'autres choses à faire, apparemment... Enfin, dans tous les cas, tes messages ne sont pas très graves, ils sont déjà noyés dans le flot des commentaires de toute façon. Et puis ils ont permis des retrouvailles alors quoi de mieux ? » Je souris gentiment avant de boire un peu de mon café.



    The place I’ve been looking for is you
    Gorgeously blossoming flowers, Even the wind is sweet in this dream like place. Whenever I’m with you, Wherever it is, my heart flutters as it enters a picture. I’m drunk with you, Leaning on the faraway scent, Leaving behind time, I’m looking at you. When the white moon rises I see you reflected in it.
avatar
Hong So Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 19 Déc - 1:03



Vous avez aimé la publication de...

Elle le regardait stupéfaite. C'était un mélange de son ambition puissante à lui et de son cruel manque de tact à elle qui la gardait interdite pendant de longs instants. Elle mériterait à tourner plusieurs fois sa langue dans sa bouche avant d'en placer une. Kwang Jin était un garçon foncièrement adorable et qui, contrairement à son frère ne se doutait pas de la nature profondément méchante des gens. Il voyait les choses en grand, en beau et en couleurs. Il était un éternel optimiste, le genre de personne dont la seule présence vous rassure et vous fait du bien. Il ne pensait jamais à mal et avec un caractère comme celui de Jang Mi, souvent trop direct, pas assez délicat et pouvant être mal interprété, il serait tellement simple de penser que ce retournement de situation subite n'est dû à rien d'autre que sa popularité grimpante. Il était hors de question qu'il pense quelque chose d'aussi stupide et superficiel que ça... ah mais pourtant, elle avait ses penchants à la superficialité et le reconnaître lui faisait du mal, parfois. « Je te souhaite de le dépasser, d'accord ? » Il méritait d'être connu comme davantage qu'une simple idole derrière un piano. Avec une ambition comme la sienne et des pensées aussi positives, il n'y avait aucune raison pour que le public ne l'apprécie pas et ne le plébiscite pas.

A l'étage silencieux, quelques chaises et tables inégalement occupées et Jang Mi choisit la plus à l'écart de tout pour ne pas l'incommoder. Il était si facile à aborder que ses inquiétudes quant à entretenir la conversation s'étaient envolé. Le spectre de ses frasques de la nuit passée en revanche était toujours présent. Oscillant au-dessus de sa tête et formant un nuage sombre sur sa conscience tranquille. Ses yeux s'écarquillèrent franchement lorsqu'il soutint savoir pourquoi elle avait envoyé tous ces messages.

Déjà parce qu'il avait remarqué comme ces messages étaient étranges et comme ils ne voulaient rien dire. Ce n'est pas comme si c'était une nouveauté, n'importe qui l'aurait remarqué et pourtant Jang Mi avait gardé l'espoir infime que, non, si ça se trouve il ne verrait rien d'anormal ! Qui sait. Peut-être que fruuurop est un mot en vogue dans les pays celtiques...

Ensuite parce qu'il restait très énigmatique quant aux raisons qui l'auraient poussé à envoyer ces messages. Et la suite de son discours la gardait vraiment interdite quant à ses motifs à lui, la raison de sa venue à elle... il ne croyait quand même pas qu'elle avait essayé de le draguer? Non non non, voilà que c'était la panique dans sa tête. Il parlait et elle n'écoutait plus. « Je-- non, c'est pas du tout ce que tu penses ! Tu es vraiment mignon et t'es un mec adorable Kwang Jin, même très talentueux et j'adorais t'écouter jouer du piano mais je-- oh mon dieu, ce n'est pas pour ça que j'ai envoyé tous ces messages... » elle frappe péniblement le coin de son front de la paume de sa main « je ne suis pas amoureuse de toi. »



trust me i'm lying~
raise a cup to all my day ones, middle fingers up for the haters. life's getting greater, straight up from nothing we go up, higher than a skyscraper. no little league, we major. the proof is on paper.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 19 Déc - 21:38



Vous avez aimé la publication de...

Mon monde était souvent rempli de millions de couleurs. Il était grand, vaste, libre, paisible et calme. J'avais l'impression que tout allait bien dans la vie, que tout irait toujours bien et que tant qu'on ne baissait pas les bras, rien ne pouvait mal se passer. Je devais être l'une des rares personnes à penser comme ça. Ils disaient que je manquais de réalisme, je leur répondais simplement qu'ils manquaient d'ambition. Si on n'abandonnait jamais, c'était possible, on accomplirait toujours son rêve, peu importe quand. Il y avait de très nombreux exemples de personnes très connues qui l'étaient devenues parce qu'elles ne s'étaient jamais arrêtées de croire et d'espérer. Je savais qu'il devait y avoir aussi des personnes dans la masse de population de la Terre qui auraient pu être ce genre de personnes mais qui n'avaient pas pu l'être du à un manque de motivation. Pour ces personnes, c'était bien dommage. Je comprenais pourquoi on pouvait abandonner, parce que c'était trop dur, trop difficile, trop risqué. Je ne les blâmais pas pour. Mais qu'ils ne se plaignent pas de ne pas avoir accompli leur but s'ils n'étaient pas allés jusqu'au bout. C'était ma vision de la vie, simple et optimiste. Elle paraissait certainement enfantine, pourtant, pour moi, elle était vraie. On disait bien que la vérité sortait de la bouche des enfants, non ? Je souris à Jangmi. « Merci. » Je rêvais de devenir aussi populaire qu'il l'était. Et j'essaierai de le devenir, oui. Coûte que coûte.

Nous étions installés dans un petit coin à l'étage que j'appréciais. Je retiendrai ce lieu pour y revenir plus tard. Cet étage possédait le calme que j'aimais, il n'était ni trop pesant ni trop silencieux, il était paisible. C'était un calme qui me donnait envie de fermer les yeux pour profiter du moment, comme lorsque l'on fermerait les yeux en été, assis sur une pelouse verte en écoutant le chant des oiseaux et profitant du vent caresser sa peau, du soleil chauffant son corps. Ce genre de calme était parfait. Je retirai mon masque, désormais apaisé, puis commençai à parler de ses mystérieux messages. J'avais bien compris qu'elle les avait envoyé lorsqu'elle était saoule, il n'y avait pas besoin d'être Sherlock pour le deviner. Cependant, j'ignorais pourquoi elle aurait bu autant, et ça m'inquiétait un peu. Mais nous n'étions pas assez proches pour que je puisse lui demander, alors j'évitai d'aborder la raison de tous ces messages. Je continuai à parler, et puis, Jangmi sembla soudainement paniquée et affolée. Qu'avais-je bien pu dire pour la mettre dans cet état-là ? Elle commença alors à dire que ce n'était pas ce que je pensais. Comment ça, elle n'était pas bourrée hier ? Pourquoi m'aurait-elle envoyé tous ces messages alors ? C'était beaucoup trop étrange... Je continuai à l'écouter, et la discussion prit un sens que je n'aurais jamais douté voir arriver. Ce fut lorsqu'elle prononça sa dernière phrase que je la regardai d'un air ahuri. Amoureuse ? Mais qu'avait-elle pu penser ? Que j'étais intéressé par elle ? Je fus une mine choquée avant de secouer des mains, essayant de lui faire comprendre que ce n'était pas ça. « Aah, non, désolé Jangmi ! Je suis désolé si mes intentions n'étaient pas claires, je ne voulais pas te mettre mal à l'aise ! Je ne suis pas intéressé par toi, ne t'embête pas à me dire que tu ne m'aimes pas mais que tu me trouves tout de même des qualités, ce n'est pas pour ça que je suis venu te voir... » En y réfléchissant, ma proposition de se revoir si soudainement était peut-être déplacée ? Pourquoi n'y avais-je pas réfléchi avant ? « J'avais simplement voulu arranger des retrouvailles en tant qu'anciens collègues, je voulais savoir comment tu t'en sortais dans ta vie depuis... Désolé, j'aurais dû dire depuis le départ que ce n'était pas pour de l'amour, mes intentions étaient floues. Je m'en excuse ! » Je m'en voulais de lui avoir mis ce genre de pensées dans la tête... J'aurais dû me montrer plus clair ! Je bus un peu de café en regardant l'extérieur, mal à l'aise à cause de ma maladresse. J'aurais dû y penser, c'était normal de penser ça...



    The place I’ve been looking for is you
    Gorgeously blossoming flowers, Even the wind is sweet in this dream like place. Whenever I’m with you, Wherever it is, my heart flutters as it enters a picture. I’m drunk with you, Leaning on the faraway scent, Leaving behind time, I’m looking at you. When the white moon rises I see you reflected in it.
avatar
Hong So Yi
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 30 Jan - 22:54



Vous avez aimé la publication de...

Qu'est-ce que Kwang Jin connaissait d'elle. Il l'avait vu travailler à ses heures creuses dans un bar, à cette époque lui aussi avait besoin d'argent. Ne te méprends pas sur ce que je fais là. J'ai choisi de travailler pour me donner un certain sens des responsabilités, je trouvais ça sympa et convivial cette histoire de café-bar. Elle avait répondu, froide et distante au barman qui travaillait ce soir-là avec elle, assez imprudent pour lui demander ce qu'une fille comme elle faisait dans un bar comme celui-ci lorsque à son bras était un sac d'une marque difficilement abordable. Et de fait, elle s'était arrangée, à nouveau, pour que ses mensonges couvrent la réalité et qu'ils fassent illusion. Ce soir-là Kwang Jin était là, flanqué de son frère et Jang Mi avait jugé bon de ne pas griller sa couverture.
Hm. Après tout, qu'est-ce qu'il connaissait vraiment d'elle.

Elle s'en voulait de l'avoir contacté. A présent, elle se sentait comme l'une de ces filles à la recherche du profit. Ce garçon risque de devenir célèbre et pour ne rien y perdre, elle devait le garder dans son carnet d'adresses. C'était atroce. Et ce n'était pas du tout ça. Du reste, elle ne pouvait s'empêcher de se trouver l'âme d'une profiteuse. Chaque fois qu'elle mentait, une petite voix criait à son interlocuteur, excuse-moi, je ne fais pas ça contre toi. La vérité c'est qu'elle avait déjà profité à de trop nombreuses situations mais ce sentiment n'avait rien de dérangeant lorsqu'il concernait ces personnes envers lesquelles elle n'avait que peu d'attache et de bons sentiments.

En dépit de tout, elle n'aurait jamais pensé attirer l'attention du garçon autrement qu'en tout bien tout honneur. Et pourtant, ses messages brumeux venus de nulle part, son invitation à le retrouver dans un quartier jeune et fréquenté de la capitale, à présent leur tête à tête à l'étage d'un café bien gardé à l'abris des regards. Ce n'était pas correct de le laisser espérer puis de briser ses attentes, mais Jang Mi n'avait pas hésité une seule seconde.

Le garçon se corrigea aussi rapidement qu'il le put et Jang Mi se sentit libre à nouveau de respirer. « Ah non ? Tu n'es pas venu pour cette raison ? » Elle avait été la première à dire qu'elle n'était pas intéressée mais l'entendre lui, dire qu'elle ne l'intéressait pas... elle se donnait tant de mal pour être jolie et bien habillée que le mal était fait. Une chance pour lui qu'elle ne lui en tienne pas rigueur, après tout elle était soulagée, elle n'était pas à son goût et les choses ne risquaient pas de devenir gênantes entre eux. « C'est pas de ta faute ! J'ai paniqué sur le moment, ce que tu disais n'était vraiment pas clair ! Mmmh. Oublions ça, tu veux. » Elle balaya cette considération d’un revers insouciant de la main, refusant de s’abaisser à rougir, elle n’était plus comme ça maintenant.
Bien joué, Jang Mi ! Il va penser que tu fais une fixette pour attirer le regard de tous les garçons…

Au lieu de ça il était avenant et prévenant. Il voulait rattraper le temps perdu et prendre de ses nouvelles alors, Jang Mi n'avait pas le cœur à lui dire que ses messages de la veille faisaient écho à son état embarrassant, l'ébriété de la vie étudiante, et qu'est-ce qu'il lui était passé par la tête, au juste ?! « Je vais bien, tu n'as pas à t'inquiéter pour moi. » Après tout, elle avait de l'argent ou du moins, c'est ce que les gens pensaient alors, elle se contentait d'agir comme une gamine gâtée par la vie, qui avait tenté l'expérience d'un petit boulot pour mettre la main à la patte.

Retrouvant son assurance, elle glissa une main à ses cheveux et prit une gorgée. « J'ai arrêté de travailler au bar, ce n'était vraiment pas pour moi ! » Sa désinvolture laissait sous-entendre que de ce travail, elle n'en avait de toute façon pas besoin. « Est-ce que tu travailles beaucoup, Kwang Jin ? La période de Trainee est la pire, est-ce que tu prends soin de toi ? » Elle éluda sa situation en focalisant sur lui.



trust me i'm lying~
raise a cup to all my day ones, middle fingers up for the haters. life's getting greater, straight up from nothing we go up, higher than a skyscraper. no little league, we major. the proof is on paper.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Fév - 20:32



Vous avez aimé la publication de...

Je me sentais vraiment désolé envers Jangmi. J'aurais dû lui préciser dès le départ que ce n'était pas parce que je pensais qu'elle était intéressée par moi que je lui avais donné rendez-vous ! Au contraire, c'était une simple retrouvaille entre anciens collègues... Comment avais-je pu omettre ce détail ? A cause de ça, elle s'était sentie gênée depuis le début. Je me sentais vraiment idiot de ne pas lui avoir dit, c'était normal qu'elle pense ça. Un garçon qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps lui proposait de se voir après qu'elle avait envoyé des messages incompréhensibles, c'était tout à fait normal de penser à ce genre de choses. Ici, c'était moi le fautif, et je m'en voulais terriblement. Je serais capable de m'excuser jusqu'à ce que le ciel soit noir s'il le fallait, et encore, je pourrais le faire toute ma vie si elle n'était toujours pas satisfaite. Je n'aimais pas provoquer un sentiment d'inconfort chez les autres, je préférais tout prendre sur moi. Alors apprendre que j'avais pu la gêner... C'était un désastre. Je m'expliquai alors plus correctement, en espérant qu'elle ne m'en voudra pas trop longtemps. Je me mis à rire nerveusement après sa phrase, acquiesçant rapidement. « Oui, oublions ça, ce sera mieux pour nous deux. » Jangmi avait beau être très belle, je n'étais pas intéressé par les filles. Je n'étais pas intéressé par les garçons non plus, en vérité. J'étais uniquement intéressé par la musique, et je resterais attaché à cet art jusqu'au bout.

Mon ancienne collègue me rassura en disant qu'elle allait bien, et que je n'avais pas à m'inquiéter pour elle. Peu importe combien de fois elle me répétera ces mots, je ne serais pas apaisé et je m'inquiéterais toujours de sa situation, mais bon, je n'avais aucun droit de m'imposer dans sa vie privée pour savoir si réellement, elle allait bien ou pas. Nous n'étions pas si proches que ça, elle ne pouvait pas me dire des affaires personnelles comme je ne pouvais pas lui en dire non plus. Sa vie la concernait elle, et si elle ne souhaitait pas m'en parler, c'était tout à fait son droit. Je devais donc partir avec l'idée qu'elle allait bien, pour ne pas penser au fait qu'elle n'aille pas bien. Je souris alors à son intention. « Je suis content que ça aille bien pour toi, alors. » Après tout, si ça allait vraiment bien pour elle, c'était une très bonne chose. Elle m'apprit qu'elle avait arrêté de travailler au bar. Après toutes ces années, ce n'était pas très étonnant. Je pouvais aussi concevoir que l'ambiance d'un bar n'était pas la plus plaisante. Si j'avais le choix, je n'aurais jamais mis les pieds là-bas pour y travailler non plus. Jangmi avait voulu essayer ce travail, ça ne lui avait pas plu, et je comprenais. Au moins, elle avait le choix. Si elle voulait arrêter d'exercer tel métier, elle pouvait arrêter, car elle n'avait pas besoin de cette rémunération. Jangmi était riche, et quelques fois, je l'enviais un peu. Si elle faisait des petits jobs, c'était juste pour avoir un peu d'expérience. Elle et moi étions de deux mondes différents, mais pourtant, nous avions tout de même pu nous rencontre. La vie était bien faite, parfois. Je hochai vigoureusement de la tête. « Je travaille énormément. Je m'entraîne énormément, et c'est un peu fatiguant, je l'avoue... Mais je prends soin de moi. Il le faut, sinon, j'inquiéterai tout le monde et ce n'est pas dans mes intentions. » Je souris d'un air confiant. J'étais fatigué, mais comme en but, j'avais les débuts, je ne faiblissais absolument pas. « Et donc, qu'est-ce que tu fais maintenant si tu ne travailles plus au bar ? Tu ne travailles plus ? » Comme toujours, je préférais parler des autres que de moi.



    The place I’ve been looking for is you
    Gorgeously blossoming flowers, Even the wind is sweet in this dream like place. Whenever I’m with you, Wherever it is, my heart flutters as it enters a picture. I’m drunk with you, Leaning on the faraway scent, Leaving behind time, I’m looking at you. When the white moon rises I see you reflected in it.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant