Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

The Wolf Among Us / ft. Sejin

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 5 Déc - 21:25
Big bad wolf

Dans le dortoir une rumeur courrait depuis plusieurs semaines. L’un de nos membres serait un loup-garou. Bien sûr je ne prêtais pas attention à ses absurdités. Au début tout le monde trouvait ca drôle, comme une histoire qu’on raconte pour effrayer les enfants, et puis de plus en plus de loups commençaient à le prendre au sérieux. Un jour j’avais entendu deux loups dire qu’un de nos membres aurait tendance à s’esquiver une fois la nuit tombée, qu’il pouvait ne pas revenir au dortoir pendant des jours et qu’il se comportait de manière étrange comme. Il en parlaient comme s’ils pensaient avoir découvert l’identité de la bête. Je ne savais pas vraiment de qui ils parlaient et je m’en fichais. J’étais surtout persuadée qu’inventer l’existence d’une telle créature était un bon moyen d’apporter de l’excitation et du mystère à l’image de notre fraternité.

Pourtant, un soir alors que je n’étais toujours pas couchée à cause de mes révisions, j’entendis une sorte de hurlement ne provenant pas loin de ma fenêtre. Bien sûr, je pensais que c’était une chouette où quelque chose dans le genre. Je ne levais même pas la tète restant concentrée sur mes notes. Probablement deux minutes plus tard, le parquet de la salle commune grinça. Je me souvenue que ce n’était pas la première fois que ça arrivait. Effectivement, quelqu’un s’amusait à entrer et/ou sortir du dortoir en pleine nuit. Curieuse, je décidais d’inspecter. J’ouvris lentement la porte de ma chambre et regardais à droite et à gauche. Personne. Au fond du couloir je voyais une lumière. Ce couloir d’habitude si court paraissait, maintenant qu’il était plongé dans l’obscurité, si long. Ma respiration s’accéléra sans que je m’en rende compte. Doucement je m’approchais de la salle commune d’où provenait la lumière. La lampe sur la table basse était allumée. Je voyais l’ombre d’un homme se refléter sur le mur mais je n’arrivais pas à voir son visage.
robb stark
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 7 Déc - 20:35

「Promenade nocturne
Homme aux allures de loup, femme aux allures de fouineuse
Nuit interrompue」

Se Jin & Ye Ni
La nuit est enfin tombée et je regarde autour de moi dans le silence plongeant le dortoir de cette fraternité à laquelle je n'appartiens pas dans un sommeil confortable, un sommeil dans lequel cette nuit, je ne plongerais pas. Je me lève enfin du lit sur lequel je m'étais allongé après avoir rapidement fini mes révisions et m'étire inutilement en guettant les bruits qui pourraient signaler la présence d'un élève toujours en balade. Rien. Ils sont probablement tous dans leur chambre à dormir ou étudier, c'est parfait, je n'en croiserais aucun. Je sais que j'ai déjà été repéré par quelques élèves mais ils s'occupent plutôt de lancer de nouvelles rumeurs à mon propos plutôt que de creuser un peu, cela m'arrange évidemment. Je me change rapidement, sachant qu’il vaut mieux être discret et se marier à la couleur de la nuit pour être plus difficilement repérable. Une fois couvert d’un noir particulièrement sombre, je me dirige vers la porte qui me permet de quitter cette chambre froide puisque rarement utilisée et me glisse dans le couloir. Plongé dans le noir, il ne laisse transparaître que les lumières se glissant sous les portes des chambres appartenant aux plus courageux ou insomniaques de la fraternité. Je ne m’y attarde pas et m’avance d’un pas de loup, tentant de ne faire aucun bruit. Je parviens à la salle commune et me relâchant une seconde de trop, je laisse sous mes pas le parquet grincer et ne retiens pas une grimace. J’ose espérer que personne n’aura la mauvaise idée de sortir de sa chambre pour venir voir ce qu’il se passe. J’allume une petite lampe qu’à tâtons, je trouve sur une table basse, ne connaissant pas assez les lieux pour pouvoir m’aventurer dans la salle plongée dans la pénombre. Je me redresse et jette un coup d’œil sur ma montre pour vérifier l’heure qu’elle m’indique. Je suis en avance, je suis toujours en avance. Jetant un coup d’œil par une fenêtre de la grande pièce, je constate que la pleine Lune brille impassiblement dans le ciel à peine couvert et brillant d’étoiles. Soudain, je me crispe et mon ouïe se met aux aguets du moindre bruit. Une respiration. Je me retourne directement et mon regard se tourne vers le couloir d’où je suis arrivé, mes sourcils se fronçant. Ma voix s’élève alors, froide et forte, brisant le silence qui pesait sur le lieu endormi.

-Qui est là ?


The wolf among us
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 7 Fév - 18:46
Big bad wolf

« Qui est là ? » Mon sang se glaça instantanément à ces mots. Une voix ténébreuse, presque maléfique s’était faite entendre dans la salle commune. Je ne répondis pas, je ne voulais pas prendre le risque que cette personne… Cette chose sache où j’étais, même si elle le savait probablement déjà. Après tout, comment était-il possible que quelqu’un m’ait entendu ?! J’étais plutôt légère et par-dessus le marché j’avais fait très attention à être la plus discrète possible. Mon esprit se mit à divaguer et l’espace d’une seconde je me laissais convaincre par les rumeurs qui circulaient dans les couloirs de notre frat. Je restais plantée là, figée. J’avais peur. J’aurai pu facilement me raisonner si le soleil était levé, mais la seule lumière qui éclairait le ciel cette nuit-là était celle de la pleine lune ce qui ne me rassurait pas le moins du monde, au contraire. Aussi loin que je me souvienne j’avais toujours eu peur du noir, des monstres qui se cachent dans l’obscurité prêts à se jeter sur moi au moment propice. Je me sentais comme une proie à la merci de son prédateur. Je pris mon courage à deux mains, littéralement parlant ; j’avais autour du cou une chaine en or avec un pendentif en forme de croix. C’était ca mon courage, et je le serrai dans mes paumes aussi fort que je le pouvais.

J’étais plongée dans la pénombre du couloir. Je ne savais pas si j’avais été vue ou non. Mais, me ressaisissant un instant, je me plaquai contre la porte d’une des chambres à ma gauche pensant être bien cachée dans l’encadrement de la porte. Ma respiration se faisait plus saccadée. Je jetai un coup d’œil en direction de la salle commune. Je ne sais pas si ma vision me jouait des tours ou si je n’hallucinais pas, mais les ombres projetées par le petit éclairage ne montrait rien de rassurant. Une longue silhouette, avec des doigts crochus. Ca me rappelait ce cauchemar que je faisais souvent. « There was a crooked man... and he walked a crooked mile; The crooked man stepped forth and... rang the crooked bell; And thus his crooked soul... spiralled into a crooked Hell; Murdered his crooked family... and laughed a crooked laugh. » C’était une histoire que les enfants aimaient raconter pour se faire peur. Et apparemment ce n’est une histoire pour effrayer uniquement les enfants… Je détournai le regard de cette ombre et je me mettais sur la pointe des pieds comme pour me fondre davantage dans le décor. Qu’est-ce qui m’avait prit de sortir de sortir de ma chambre… ?!
robb stark
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 25 Fév - 11:00

「Promenade nocturne
Homme aux allures de loup, femme aux allures de fouineuse
Nuit interrompue」

Se Jin & Ye Ni
Je fixe le couloir sans bouger, cette respiration, je suis certain de ne pas l’avoir inventée et je suis donc par la même occasion sûr que quelqu’un est là, que quelqu’un se tapit dans le noir pour échapper à ma vue. Je remarque un mouvement, furtif, et je comprends que la personne qui s’est approchée et qui a quitté le confort de sa chambre s’est plaquée contre le mur. Mon souffle ne quitte plus mes lèvres et cela me permet d’être à l’écoute du moindre bruit qui s’élèverait. Je tiens à ma couverture de jaune et je ne veux pas qu’un membre de cette fraternité ne devine que je joue sur deux plans, dans deux rôles. Une respiration, encore, mais plus saccadée cette fois et cela me permet de deviner une nervosité et une peur grandissante, cette personne me craint. Je suppose que les rumeurs qui planent sur moi n’aident pas à la rassurer, peut-être imagine-t-elle que je suis un meurtrier ou un espion ou –mieux encore- un loup-garou. Cette pensée ne peut que m’arracher un sourire discret alors que je me remets en mouvement. Quoique cette ombre tapie s’imagine à mon sujet, je ne peux pas la laisser s’échapper en profitant de la pénombre régnant dans le couloir, je lui ai déjà demandé de se manifester et de toute évidence, la peur l’avait gardée de le faire. Je pense que c’est une fille, j’ose imaginer qu’un garçon n’aurait pas eu l’intelligence d’essayer de se dissimuler alors que cette personne l’a fait. Je me rapproche sans un seul bruit, ma respiration étant minimisée pour n’être qu’à peine audible. Je me glisse à nouveau dans le couloir et repère l’ombre qui est blottie contre la porte d’une des chambres. Je suis contre le mur en face d’elle, cette forme sans trait mais me permettant de savoir que c’est effectivement une jeune fille qui tente encore de me fuir.

-C’est inutile de te cacher. Je sais où tu es.

Je me rapproche alors soudainement et mes mains se déposent de chaque côté de son visage pour l’empêcher définitivement de fuir. J’ancre mon regard dans le sien que je peux, grâce à la proximité parfaitement voir. Je ne sais pas si ce que je fais agrandit la peur en elle ou, au contraire la rassure et je n’ai pas tellement envie de le savoir. Je serre un peu mes poings et mon visage empreint d’un sérieux impassible et particulièrement froid ne se détourne pas du sien. Elle n’aurait pas dû sortir de sa chambre, je ne sais pas ce que maintenant, je vais pouvoir faire d’elle. Je me redresse et lui montre le couloir dans le sens opposé de la salle commune, vers le lieu où doit se trouver sa pièce.

-Retourne dans ta chambre et fais comme si tu n’avais rien vu. N’en parle à personne.

Il y a largement assez de rumeurs à mon sujet même si elles sont très loin de la réalité et je ne veux pas risquer de m’imaginer qu’elle puisse voir quoique ce soit. Personne dans cette fraternité ne me connaît comme Pyobeom et je ne suis pas prêt à les laisser le savoir à cause de cette fille. Elle doit être de toute façon trop terrorisée pour tenter quoique ce soit d’autre à part fuir s’enfermer dans sa chambre…

The wolf among us
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 13 Mar - 22:55
Big bad wolf

Tapie dans l’ombre je suis tétanisée. J’aurais aimé être ce genre de filles qui n’ont peur de rien, comme on voit parfois dans les films mais non… Moi, je ne suis qu’une poule mouillée. Je ferme fermement mes yeux ne voulant pas les ouvrir par mégarde craignant d’apercevoir un monstre tout droit sorti des contes de fées. Je n’arrivais pas à être plus discrète. Ma respiration ne se calmait pas au contraire. Je prie pour que la personne parte loin, très loin. De toute façon, pourquoi chercherait-elle à savoir si quelqu’un est effectivement dans le couloir ? Ce n‘est probablement qu’un loup qui veille tard. Mais si ce n’était pas un loup mais quelque chose de plus dangereux. « C’est inutile de te cacher. Je sais où tu es. » Cette voix sombre, encore. Elle me coupe le souffle. Elle semble si proche. J’ai davantage peur d’ouvrir les yeux. Et si tout ce qu’on disait était vrai ? On en rit durant la journée. On raconte ces soit disant bobards comme si c’en était parce qu’on y a jamais été confronté. Mais une fois qu’on y a affaire, ce n’est plus aussi facile de nier l’évidence. Et le fait est que cette voix était trop inquiétante, son pas bien trop silencieux et cet homme bien trop lugubre pour être humain. Je sursautai, lorsqu’il plaqua ses mains de part et d’autre de ma tête, ce qui me fit ouvrir grand les yeux. Mon cœur allait flancher. Malgré la pénombre, son regard était envoutant. Je ne voyais pas ses pupilles, mais en avait-il ? J’étais à la fois terrifiée et presque… Charmée ? Je ne parviens pas à le quitter des yeux. La peur se lit dans mon regard. Est-ce que j’allais être sa prochaine victime ? Je secoue la tête de haut en bas pour acquiescer à ce qu’il me demande. Presque soulagée, je marche rapidement vers ma chambre gardant un œil sur celui qui m’avait menacé. J’ouvrais si vite la porte de chambre et me faufilais dedans. Après avoir fermé à clé pour m’assurer qu’il ne me pourchasserait pas, je me jetai presque au sol pour regarder sous la porte. Je ne voyais absolument rien mais j’espérais, au moins, pouvoir entendre le poids de ses pas sur le sol. J’avais la sensation qu’il était resté quelques instants mais qu’il était reparti. Je me relevais et déverrouillais le plus doucement possible la porte de ma chambre, il ne l’avait surement pas entendu. J’ouvrais à peine la porte. Certes, moi je n’étais qu’une poule mouillée… Mais une poule mouillée souvent bien trop curieuse…
robb stark
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 15 Mar - 23:08

「Promenade nocturne
Homme aux allures de loup, femme aux allures de fouineuse
Nuit interrompue」

Se Jin & Ye Ni
Elle sursaute quand je plaque mes mains autour d’elle et j’ai l’impression que je l’effraie sans vraiment que ça me surprendre. Tant mieux, ça ne sera que plus facile pour qu’elle me fuie et retourne se tapir dans sa chambre comme je le lui demande d’ailleurs. Je ne doutais pas qu’elle allait acquiescer et je la libère pour la suivre du regard alors qu’elle marche d’un pas pressé vers sa chambre dont elle n’aurait jamais dû sortir. Une curieuse… Je devrais me faire encore plus discret la prochaine fois pour m’assurer une absence de dérangement dans son genre. Elle disparaît derrière la porte et j’entends le verrou se refermer derrière elle. J’ai un petit sourire presque victorieux et reste quelques longues secondes à guetter le moindre bruit qui pourrait me faire comprendre qu’elle compte encore sortir de sa chambre. Comme je n’entends plus rien, je tourne les talons et quitte le couloir pour revenir dans la salle commune. Je peux à présent quitter le dortoir pour rejoindre un autre dortoir, celui d’une fraternité à laquelle j’appartiens vraiment. J’enfile ma veste longue et remet mes chaussures sans entendre qu’une porte s’ouvre à nouveau derrière moi. Je sors du bâtiment et me dirige vers celui dans lequel logent les pyo et moi avec. J’avance dans les ruelles en me demandant pourquoi est-ce que je continue à jouer sur deux fronts mais me rappelle rapidement des raisons pour lesquelles je fais cela. Je pense être plutôt discret et ne pas avoir été repéré, enfin si mais personne ne se doute que je suis dans une autre fraternité chez les jaunes et ils préfèrent imaginer des rumeurs abracadabrantes à mon sujet. Un loup-garou ? On aura tout entendu et pourtant, ça semble les amuser de s’imaginer cela.

Je continue de marcher, le dortoir n’étant pas juste à côté mais ça ne me dérange pas. Il fait sombre, déjà, et je suis seulement illuminé par la lumière de la Lune pleine comme j’emprunte des routes très peu éclairées par d’autres lumières superficielles. Je suppose que me croiser ainsi, dans cette veste noire et longue, mes cheveux décoiffés et mon regard reflétant la lumière de l’astre nocturne peut donner une vision assez peu rassurante de moi et peut-être faire naître des idées surnaturelles dans les esprits des plus imaginatifs. J’arrive devant le bâtiment de ma fraternité après quelques minutes de marches et m’apprête à entrer dedans quand un mouvement me fait suspendre tout geste et regarder autour de moi en quête de présence peut-être indésirable…

The wolf among us
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Avr - 13:12
Big bad wolf

J’étais partagée en deux. Une moitié me conjurait de ne pas y aller, me suppliait de rester où j’étais bien au chaud et d’oublier ce qu’il venait de se passer. L’autre moitié, elle… Elle mourrait d’envie de savoir ce qui se tramait. Il n’était plus dans le couloir mais je l’entendais toujours dans la salle commune. Je me dépêchais d’aller à la fenêtre de ma chambre. La lune était bien là, pleine et brillante. Pas un nuage ne bloquait la vue. J’attrapais mon gilet qui pendait sur le bord de mon lit. Je l’enfilais tout en me dirigeant à nouveau vers le couloir. Mince il avait quitté le dortoir. Je lance mes pantoufles dans l’entrée. N’ayant pas allumé la lumière pour ne pas attirer l’attention, je mets rapidement des ballerines. Je ne suis même pas sûre qu’elles m’appartiennent mais je préfère ne pas y penser. Il n’y a pas un chat et je me lance à la poursuite d’un fantôme. Je suis le son de bruits de pas. A cette heure-ci ça ne pouvait être que lui, pas vrai ? Je m’enfonce dans les rues, et ruelles pour enfin rattraper l’homme que je traquais. Mon cœur battait si fort qu’il faisait presque exploser ma jugulaire. Je m’attendais à ce qu’il me surprenne. S’il était ce que tout le monde disait, il était actuellement à la recherche d’une proie… Il n’a pas la forme d’un humain. Je n’aperçois qu’une longue silhouette si fine et une ombre déformée. J’ai peur mais je me sens davantage vivante. Je prête attention au chemin pour tâcher de pouvoir retourner sur mes pas. Je connais ce chemin. Je l’avais déjà emprunté pour rendre quelques visites à Hyuk. Pourquoi la bête va chez les pyo ? Il va les attaquer ? Je regarde complètement paniquée autour de moi sortant même de ma cachette, mais personne n’est là pour l’arrêter. A par moi ? Quelle idiote ! Je me retrouve à quelques mètres de lui… Il s’est retourné et il m’a vu. Je lève les yeux vers le ciel priant pour mon salut. Vais-je mourir ce soir ?
robb stark
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 12 Avr - 16:19

「Promenade nocturne
Homme aux allures de loup, femme aux allures de fouineuse
Nuit interrompue」

Se Jin & Ye Ni
Elle est là, sa silhouette se découpant froidement dans la pénombre. Elle s’est exposée, elle aurait dû fuir, être devant moi n’est pas une bonne idée. Mon secret est mis à mal, elle ne peut pas découvrir pourquoi je suis ici, elle n’a pas le droit de savoir ce qui m’amène devant le dortoir des pyos. Mon regard s’assombrit, c’est encore elle, celle que j’ai croisé dans le couloir, celle à qui j’ai, si mes souvenirs sont exacts, gentiment conseillé de retourner dans sa chambre et de ne pas en sortir. Que fait-elle donc ici ? La curiosité est-elle un tel défaut chez elle pour qu’elle se soit risquée à me suivre dans les rues de la ville. La pleine Lune est ronde, peut-être… Oui peut-être qu’elle croit que je suis un loup-garou, comme toutes ses semblables dans la fraternité des jaunes. Je me mords la lèvre inférieure, la situation joue en ma faveur…

-Je sens ta peur d’ici…

Je fais un pas silencieux vers elle puis un autre et je me rapproche dangereusement, penchant légèrement la tête sur le côté. Elle tremblerait que je ne serais pas étonné. Je ne me complais pas dans ce qu’il se passe, je dois avoir l’air dangereux alors que je ne le suis plus depuis si longtemps. Elle n’a rien fait de si mal mais pour moi, c’est trop périlleux pour que je puisse lui laisser ne serait-ce qu’entrevoir la vérité et mon appartenance à la fraternité rose. Je ne suis plus qu’à quelques centimètres d’elle, je suis davantage plus grand et mes yeux noirs reflètent la lumière de la Lune dans une inquiétante lueur que je fixe sur elle. Ma main se soulève et le dos glacé de celle-ci se dépose sur la joue de la jeune femme.

-Je pensais t’avoir dit de retourner dans ta chambre… C’est dangereux de se promener à une telle heure…

Je parle lentement, j’articule froidement chaque syllabe sans la quitter des yeux et avec un petit sourire en coin. Quitte à devoir entendre toutes ces rumeurs sans fondement à mon sujet, autant en utiliser une à mon avantage face à une jeune fille qui semble encline à croire aux choses même surnaturelles. Ma main se glissant sur sa joue quitte son visage et je jette un coup d’œil à la Lune ronde qui fixe impassiblement la scène étrange qui se déroule devant le dortoir des pyos. Je me lèche longuement les lèvres puis les mordillent en approchant mon visage du sien, j’endosse un rôle qui ne me ressemble pas du tout mais je me dois de le faire, ce n’est même pas un choix que je peux faire.

-Je crois que tu n’as pas envie de mourir ce soir. Je te laisse encore une chance de t’enfuir sinon… Je n’aurais pas besoin de chercher de quoi me nourrir chez les pyos…

The wolf among us
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 26 Avr - 10:44
Big bad wolf

Je suis complètement tétanisée. Le froid de la nuit n’arrange pas les choses. Je ne suis qu’à peine couverte et je tremble de peur. Qu’est ce qui m’avait prit… Pourquoi l’avais-je suivie ?! Cette question tournait en boucle dans ma tête comme un disque rayé. La curiosité est un vilain défaut et à cet instant je me rends compte qu’il pouvait être aussi très dangereux. C’est vrai… Ca ne me ressemblait pas… Ces derniers temps je ne me reconnaissais plus. J’agissais de manière inconsciente. Depuis quand j’étais inconsciente ?! Je devais me reprendre en main au plus vite ! En attendant… J’étais plantée là. Devant cet homme, cette bête. J’ai l’impression de suffoquer. Mes poumons ne se remplissent plus d’air. Mais ce n’est pas avant qu’il s’adresse à moi que la panique me submerge. Comment pouvait-il « sentir » ma peur ? C’était donc vraiment… ? Mais non, c’était impossible ! Les loups garou ça n’existait pas, c’était totalement ridicule d’écouter ces rumeurs. En tant que croyante, je ne pouvais pas y croire. Et pourtant mes yeux me jouaient des tours me convainquant du contraire. Je déglutis le voyant s’approcher. On aurait dit que le sol glissait sous ses pas, sa démarche n’était pas humaine. Moi qui avais toujours tâché de protéger ma petite sœur de tous les dangers du monde, je m’étais engouffrée dans la pire des situations. Rien ni personne ne pourrait m’aider. Pas même moi... Je ne parvenais pas à crier. Aucuns sons ne sortaient de ma bouche. Il était là, devant moi, avant même que je n’ai eu le temps de m’en rendre compte. Sa main sur ma joue me fait perdre tous mes moyens. Je sens mes jambes me lâcher. C’était comme fondre instantanément. Je n’arrivais toujours pas à y croire. Ses yeux étaient plus noir que les ténèbres mais c’était un étudiant, il ne pouvait pas être tout ce que les rumeurs disaient de lui. Les apparences peuvent parfois être trompeuses. Et puis il n’était pas transformé, il paraissait tout à fait normal…

Il doit surement lire sur mon visage, qu’il ne quitte pas des yeux, que je regrette amèrement de ne pas l’avoir écouté la première fois. Je n’arrive pas à lui répondre. J’ai beau essayer de me convaincre qu’il n’est pas un loup garou, le doute plane toujours. Du moins jusqu’à ses derniers mots. C’était donc vrai ?! Mes yeux s’écarquillent. Je sens les larmes me monter aux yeux. J’avais réellement risqué ma vie en le suivant. Je tombe sur les genoux. Je pose la tête dans mes mains, les larmes coulant à flot. < J-jje… N-ne… S’il te plait…. > Mes paroles sont incompréhensibles. Je voulais simplement qu’il me laisse en vie.

robb stark
avatar
Choi Se Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 28 Mai - 12:17

「Promenade nocturne
Homme aux allures de loup, femme aux allures de fouineuse
Nuit interrompue」

Se Jin & Ye Ni
Peut-être que je vais trop loin, je vois dans ses yeux qui s’écarquillent qu’elle est morte de peur et comment avouer que je me laisse prendre au jeu ? En confirmant cette stupide rumeur de loup-garou, la vérité sera encore mieux dissimulée. Je la vois tomber à genoux et fondre en larmes, enfouissant son visage dans ses mains. Elle me supplie et est probablement effrayée à l’idée de mourir parce qu’elle a été curieuse, parce qu’elle a voulu savoir et qu’elle m’a suivi. Les sanglots rendent ses propos incompréhensibles et je me sens un peu mal de lui faire peur comme ça alors que ce n’est même pas la vérité. Je m’abaisse à sa hauteur et retire ses mains de son visage pour à nouveau avoir un contact visuel.

-Arrête de pleurer. Relève-toi.

Je prends son bras et la force à se remettre sur pieds alors qu’elle continue de pleurer. Elle prend cette histoire vraiment au sérieux mais je ne peux pas revenir en arrière et ça jouera finalement en ma faveur. Je jette un coup d’œil à la Lune parfaitement ronde et illuminant nos deux silhouettes, faisant semblant de m’enquérir du temps que j’ai avant ma transformation. Je la tire avec moi dans le chemin inverse pour retourner à la fraternité Neugdae.

-Maintenant, tu vas rester enfermée dans ta chambre jusqu’au matin et tu ne parleras jamais de ce que tu as vu, c’est compris ?

Je m’arrête et me tourne vers elle pour ancrer mon regard sombre et brillant dans le sien, si elle dit quelque chose, ça ne sera que du bénéfice pour mon secret mais je suis certain qu’avec la frayeur que je lui fais ce soir la rendra muette à ce propos. Je souris en coin et penche un peu la tête alors que mes cheveux décoiffés retombent sur mon front.

-Tu peux rentrer chez toi toute seule ou je suis forcé de te raccompagner ?

The wolf among us
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !
Lumière sur...
Bang Soo Ae

La jolie Soo Ae sera de retour sur le devant de la scène le 15 décembre 2018 avec son tout nouveau titre Siren. Un son aux sonorités pop, comme on les aime, pour finir l'année en beauté !