Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 10 Oct - 20:10
il était une fois
tae woong & ha young

✻✻✻ six ans, jeju. la curiosité qui te pique face à sa réponse, ton imagination d'enfant qui se met en marche, tu te surprends même à lui proposer une solution à son problème. un poney après tout, c'est un petit cheval non ? pour son âge et sa taille, ça devrait lui convenir parfaitement, tu te dis en le regardant de la tête aux pieds, tes yeux bruns brillants et curieux. tu vois ses yeux d'enfants se poser de nouveau sur toi, l'espace de quelques instants tu oublies ta méfiance, les picotements sur tes mains pour te concentrer sur sa réponse. tu ne comprenais pas trop sa logique à vrai dire, tu te demandes même pourquoi son père lui a mis ces idées dans la tête, il sait pas encore que c'est que dans les contes ça ? « un poney, c'est mieux que rien non. t'as déjà vu un chevalier sans rien toi ? » tu rétorques à ton tour, tes yeux plantés dans les siens. tu sembles entendre son père retenir un éclat de rire, sûrement étouffé par le regard que sa femme lui lance. c'est lui qui avait foutu cette pensée dans la tête de son fils après tout. tu ne sais pas exactement quelle expression tu dois afficher, de la surprise, de l'incompréhension aussi probablement, il était tellement différent des petits garçons que tu pouvaient voir à l'école, eux ils ne pensaient qu'à se bousculer et jouer aux voitures. lui, il s'était mis dans la tête de devenir le chevalier blanc d'une princesse. ouais que tu sois surprise, c'était un euphémisme. « bah quand tu la rencontreras, tu me feras signe hein que je la vois. » tu lances sans vraiment le penser, tu sais même pas si c'est possible son histoire là, mais bon qui sait peut-être qu'il la trouvera vraiment, que les idées de son père n'étaient pas que ça, des idées. vos parents qui décident de venir finalement, tu ne peux t'empêcher de te jeter vers ton père, parce qu'au fond t'es qu'une enfant, ha young, il faut bien que tu exagères les choses comme les enfants savent le faire. tu fais la moue quand ton père ne semble pas aussi inquiet qu'il aurait pu l'être, tu t'étais fait mal quand même ! il avait pas vu tes mains ! c'est que ça piquait ce machin aussi, tu apprendras pas à faire du vélo sans les petites roues à cette vitesse ! pourtant quand ton père te rassure, et te pousse pour te mettre devant lui, devant le petit garçon, tu t'inclines et tu hisses le drapeau blanc. et puis bon il était venu t'aider, il avait été gentil alors que toi tu le trouvais bizarre. quand il te dit son prénom, tu peux pas t'empêcher de le complimenter, c'est joli comme prénom, c'est doux. tu sens tes joues se colorer quand il se met à t'appeler noona, encore et encore. tu n'étais pas habituée à ce qu'on prononce ton prénom avec ce mot, ton père semble voir ton embarras pas que tu l'entends rire derrière toi. le traître. mais tu te tais, tu laisses tae woong te montrer comment faire pour le vélo, puisque ton père veut pas te montrer... il faut bien que tu apprennes aussi, tu peux pas rester avec les petites roues toute ta vie ! tu l'écoutes avec attention, les yeux rivés sur le guidon qu'il tient entre ses mains, tes pensées d'enfant qui tente de retenir ce qu'il te dit. tu relèves la tête pour faire ce qu'il vient de te dire, trouvant un point un peu plus loin et ne le quittant pas des yeux. tu hoches la tête en silence, pour lui faire signe que oui, tu prends une inspiration avant de pousser fort avec ton pied, puis l'autre. tes yeux qui ne se séparent pas de ta cible, tu tangues un peu, tu penches même dangereusement sur le côté à un moment mais t'arrives à te redresser avec maladresse. tu dois parcourir quelques mètres peut-être quand tu butes sur un caillou mais cette fois-ci tu ne tombes pas. tu fermes les yeux malgré tout, freinant et n'osant plus les ouvrir après. « alors j'ai réussi ? » tu murmures, tu sais même pas s'il t'a suivi. tu trembles un peu ha young.
© LOYALS.


     
    there is nothing on earth more beautiful to me than your smile, no sound sweeter than your laughter, no pleasure greater than holding you in my arms. how can you have reached so far inside my heart ? ☾
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !