Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS DU MOIS C'EST PAR ICI !
En Mai, fais ce qu'il te plaît (mais on évite quand même les bêtises, petit coquin :perv: ) !

Aller à la page : Précédent  1, 2

il était une fois ~ taeyoung

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
il était une fois ~ taeyoung - Page 2 Empty Mer 10 Oct - 20:10
il était une fois
tae woong & ha young

✻✻✻ six ans, jeju. la curiosité qui te pique face à sa réponse, ton imagination d'enfant qui se met en marche, tu te surprends même à lui proposer une solution à son problème. un poney après tout, c'est un petit cheval non ? pour son âge et sa taille, ça devrait lui convenir parfaitement, tu te dis en le regardant de la tête aux pieds, tes yeux bruns brillants et curieux. tu vois ses yeux d'enfants se poser de nouveau sur toi, l'espace de quelques instants tu oublies ta méfiance, les picotements sur tes mains pour te concentrer sur sa réponse. tu ne comprenais pas trop sa logique à vrai dire, tu te demandes même pourquoi son père lui a mis ces idées dans la tête, il sait pas encore que c'est que dans les contes ça ? « un poney, c'est mieux que rien non. t'as déjà vu un chevalier sans rien toi ? » tu rétorques à ton tour, tes yeux plantés dans les siens. tu sembles entendre son père retenir un éclat de rire, sûrement étouffé par le regard que sa femme lui lance. c'est lui qui avait foutu cette pensée dans la tête de son fils après tout. tu ne sais pas exactement quelle expression tu dois afficher, de la surprise, de l'incompréhension aussi probablement, il était tellement différent des petits garçons que tu pouvaient voir à l'école, eux ils ne pensaient qu'à se bousculer et jouer aux voitures. lui, il s'était mis dans la tête de devenir le chevalier blanc d'une princesse. ouais que tu sois surprise, c'était un euphémisme. « bah quand tu la rencontreras, tu me feras signe hein que je la vois. » tu lances sans vraiment le penser, tu sais même pas si c'est possible son histoire là, mais bon qui sait peut-être qu'il la trouvera vraiment, que les idées de son père n'étaient pas que ça, des idées. vos parents qui décident de venir finalement, tu ne peux t'empêcher de te jeter vers ton père, parce qu'au fond t'es qu'une enfant, ha young, il faut bien que tu exagères les choses comme les enfants savent le faire. tu fais la moue quand ton père ne semble pas aussi inquiet qu'il aurait pu l'être, tu t'étais fait mal quand même ! il avait pas vu tes mains ! c'est que ça piquait ce machin aussi, tu apprendras pas à faire du vélo sans les petites roues à cette vitesse ! pourtant quand ton père te rassure, et te pousse pour te mettre devant lui, devant le petit garçon, tu t'inclines et tu hisses le drapeau blanc. et puis bon il était venu t'aider, il avait été gentil alors que toi tu le trouvais bizarre. quand il te dit son prénom, tu peux pas t'empêcher de le complimenter, c'est joli comme prénom, c'est doux. tu sens tes joues se colorer quand il se met à t'appeler noona, encore et encore. tu n'étais pas habituée à ce qu'on prononce ton prénom avec ce mot, ton père semble voir ton embarras pas que tu l'entends rire derrière toi. le traître. mais tu te tais, tu laisses tae woong te montrer comment faire pour le vélo, puisque ton père veut pas te montrer... il faut bien que tu apprennes aussi, tu peux pas rester avec les petites roues toute ta vie ! tu l'écoutes avec attention, les yeux rivés sur le guidon qu'il tient entre ses mains, tes pensées d'enfant qui tente de retenir ce qu'il te dit. tu relèves la tête pour faire ce qu'il vient de te dire, trouvant un point un peu plus loin et ne le quittant pas des yeux. tu hoches la tête en silence, pour lui faire signe que oui, tu prends une inspiration avant de pousser fort avec ton pied, puis l'autre. tes yeux qui ne se séparent pas de ta cible, tu tangues un peu, tu penches même dangereusement sur le côté à un moment mais t'arrives à te redresser avec maladresse. tu dois parcourir quelques mètres peut-être quand tu butes sur un caillou mais cette fois-ci tu ne tombes pas. tu fermes les yeux malgré tout, freinant et n'osant plus les ouvrir après. « alors j'ai réussi ? » tu murmures, tu sais même pas s'il t'a suivi. tu trembles un peu ha young.
© LOYALS.


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
il était une fois ~ taeyoung - Page 2 Empty Ven 9 Nov - 12:43
il était une fois
tae woong & ha young

✻✻✻ cinq ans, jeju. les mots de hayoung résonnent en toi. c’est vrai qu’un chevalier sans rien, ce n’est pas un vrai chevalier. tu te mets alors à réfléchir très fort et pendant quelques instants qui te paraissent être des heures alors que ça ne fait quelques secondes. « un chevalier en vélo… je serai unique comme ça. » et tu souris de toutes tes dents moins une, t’as perdu une dent récemment et elle repousse lentement, faisant un trou dans ta dentition, fier de ton idée. tu bombes même le torse comme tu as vu ton père le faire si souvent. tu parles ensuite de ce que ton père t’a dit sur les princesses et t’y crois dur comme fer. un jour, tu rencontreras la femme de ta vie, ta princesse. tu ne te doutes pas un seul instant que c’est la personne que tu as sous les yeux, que c’est elle qui va devenir ta princesse. « promis, je te la montrerai quand je l’aurai rencontré. » et tu le penses. t’as envie de continuer de faire parti de la vie de la jeune fille. tu l’aimes bien même si elle semblait avoir peur de toi. pourtant, tu ne sais pas la suite des événements. peut-être que c’est une rencontre comme ça et que vous ne vous verrez plus jamais. mais tu n’as pas envie que ce soit le cas. tu veux même l’aider à réussir à faire du vélo sans les petites roues, comme ton père t’a aidé à le faire. tu veux montrer à hayoung noona, que tu es plus fort et plus mature que ton âge ne le laisse penser. tu veux qu’elle puisse se dire qu’elle peut te faire confiance. alors, tu lui expliques ce que ton père t’a dit quand tu as voulu apprendre sans les petites roues. tu répètes même mots pour mots ce qu’il a prononcé et tu te tournes vers légèrement dans sa direction pour le voir hocher la tête en signe d’encouragement. okay s’il fait ça, c’est que tu dis pas que des bêtises. t’es fier de toi et tu continues et quand hayoung hoche la tête pour te dire qu’elle a compris, elle appuie fort sur la pédale et tu te mets à trottiner à ses côtés pour être là si jamais elle tombe. tu la vois pencher d’un côté et par tu ne sais quel miracle, elle reprend son équilibre maladroitement. elle ne s’arrête que lorsqu’un caillou lui bloque le passage. elle ne tombe même pas et tu viens frapper dans tes mains enthousiaste. « tu as réussi noona. » tu te précipites sur elle, la prenant dans tes bras pour la féliciter et claquant un baiser sonore sur sa joue avant de te retourner vers les parents, criant d’une voix forte pour être entendu. « vous avez vu ??? hayoung noona a réussi à faire du vélo sans les petites roues. » tu reprends ton souffle avant de reprendre. « elle est même plus douée que moi. j’avais pas réussi au premier essai… » tu bombes encore une fois le torse de les observer s’avancer vers vous parce qu’entre temps, ils avaient décidé de vous rejoindre. tes parents pour éviter que tu ne te fasses mal à la voix et son père pour sûrement la féliciter. « c’est parce qu’elle a eu le meilleur professeur. » ta mère vient ébouriffer tes cheveux et tu souris confiant alors que tu te tournes vers la jeune fille. « ça va t’as pas eu trop peur ? » tu ne demandes que maintenant, parce que dans l’euphorie du moment, tu as oublié de lui demander comment elle allait. tu n’étais pas un très bon professeur pour cet aspect-là, mais le principal c’est qu’elle puisse le faire sans petites roues maintenant. « pour fêter ça, et si on allait tous manger une glace ? » cette fois, c’est ton père qui prend la parole pour proposer d’aller manger une glace et tu hoches vigoureusement la tête. tu en as bien envie parce qu’il fait chaud et que tu commences à avoir faim. tu te retournes vers le père de hayoung, essayant d’oublier l’espace d’un instant qu’il t’intimidait. « vous venez avec nous monsieur ? » et tu souris légèrement avec un peu la peur qu’il refuse de venir. tu serais déçu et triste si c’était le cas.

© LOYALS.


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Lee Ha Young
Lee Ha Young
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
il était une fois ~ taeyoung - Page 2 Empty Jeu 3 Jan - 13:55
il était une fois
tae woong & ha young

✻✻✻ six ans, jeju. tu as du mal à croire que la conversation parte sur ce type de sujet, parce que faut bien l'avouer c'est pas courant pour un gosse comme lui de résonner ainsi, il avait quel âge d'ailleurs ce garçon ? parce que se mettre dans la tête de trouver sa princesse alors que vous étiez encore que des enfants, c'était bizarre. les autres garçons de ton école ne pensaient pas à ça eux, même si il y avait déjà des petites histoires « d'amour », mais c'était des trucs de gamins quoi rien de bien sérieux. tu avais bien une copine qui avait trois amoureux en même temps, ça promettait pour l'avenir ça tu songes avec ta mentalité de gamine de six ans. tu clignes une nouvelle fois des yeux à sa réponse, aussi décalée était-elle ça te fait sourire pourtant, parce que c'était pas idiot si on y pense bien. il avait de la répartie et de la suite dans les idées, ça t'amuse il fallait bien l'avouer. tu peux pourtant pas t'empêcher de le taquiner un peu, parce que c'était tellement innocent son souhait, c'était un grand rêveur du haut de sa petite taille. même si tu doutais un peu de la réalisation de son souhait, mais bon qui sait de quoi l'avenir est fait après tout, c'est ce que ton père te disait souvent, le futur réservait toujours des surprises alors avec un peu de chance le souhait de se garçon allait se réaliser. « bon courage dans ta quête alors, petit chevalier à vélo. » tu réponds, un éclat de malice caché au fond de ton regard. c'était bizarre comme rencontre mais peut-être que c'était le début de quelque chose, une amitié ? finalement il n'avait pas l'air si étrange que ça, tu peux pas t'empêcher de te sentir coupable quand tu vois les larmes dans ses yeux après tes mots quand tu t'es réfugié dans les jambes de ton père, ce dernier qui entre en conversation rapidement avec les parents de tae woong, qui t'encourage à aller vers lui à nouveau, tu te laisses facilement faire. tu lui demandes s'il sait faire du vélo, parce que toi non, t'arrives pas encore à rouler sans les petites roues, et après ta chute, t'as pas très envie de recommencer à vrai dire mais peut-être que tae woong sait lui, peut-être qu'il peut t'aider. tu écoutes ses conseils avec attention, les notant dans un coin de ta tête, tu hoches le menton alors que tu te concentres sur ton vélo, appuyant sur les pédales tu commences à avancer. t'es si concentrée sur ce que tu fais que tu vois pas le garçon te suivre à côté, non t'as les yeux rivés sur ta bicyclette parce que t'as peur que sinon tu vas tomber à nouveau. tu réussis à faire quelques mètres, tanguant un peu sur le chemin, t'as même failli basculer sur le côté à un moment mais tu continues pourtant d'avancer devant toi, jusqu'à ce qu'un caillou te bloque le passage et tu t'arrêtes net. yeux fermés, tu attends la réponse de tae woong, celle-ci vient vite, il manque même de te faire lâcher ton vélo quand il te prend dans ses bras, plantant un baiser sur ta joue. tu sens tes joues rougir à la vitesse de l'éclair, un flot de paroles incompréhensibles qui t'échappent. t'es trop surprise pour réagir ha young. t'entends le rire de ton père qui s'élève derrière toi quand tae woong s'adressent à vos parents, toi t'as toujours pas bougé de ta place, les yeux perdus, ton visage toujours aussi rouge qu'une tomate. t'entends même pas ce qu'il se dit après, t'as le cerveau qui te fait mal à force que tes pensées se bousculent, c'est comme si t'avait cessé de fonctionner. non en fait, il était vraiment étrange ce garçon, qui agissait comme ça aussi à cet âge ! plantant tes yeux bruns dans ceux de tae woong, tu bafouilles plusieurs fois sans réussir à sortir une phrase valable, ton père qui rit de nouveau parce qu'il voit bien que tu es pas dans ton état normal, tu lui adresses une moue boudeuse. « ç-ça va... un peu mais j'ai réussi. » tu réponds finalement à tae woong, tournant de nouveau ton visage vers lui, un sourire enfantin qui trouve le chemin sur ton visage. « merci tae woong. » tu ajoutes avec une douceur surprenante. « t'es un meilleur professeur que mon papa. » ta réflexion a le mérite de faire rire les parents de tae woong alors que ton père reste sans voix. ta répartie tu la tenais bien de lui, il devrait pas être surpris. tes yeux s'illuminent à la proposition du père du garçon, tu te tournes à nouveau vers ton père en même temps que tae woong s'adressait à lui. « papa, s'il te plaaaaît ! » tu supplies toi, on parlait de glace après tout.
© LOYALS.


     
    because my superpower is the love that i have for you. it’s out of this world, an extraordinary, incomprehensible kind of love. and no one and nothing on this earth comes close to it. ☾
Oh Tae Woong
Oh Tae Woong
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
il était une fois ~ taeyoung - Page 2 Empty Dim 10 Fév - 9:12
il était une fois
tae woong & ha young

✻✻✻ cinq ans, jeju. tu ne le sais pas encore mais la jeune femme que tu as sous les yeux deviendra plus tard ta princesse, la femme de ta vie. mais tu es trop petit pour te faire à cette idée et tu ne connais pas encore l’amour. tout ce que tu sais c’est qu’elle est belle, très belle même. c’est la plus belle des filles que tu as vu jusqu’à maintenant. et puis, elle a l’air cool, alors tu veux devenir son ami. « merci beaucoup. » que tu lances en bombant le torse fièrement. tu seras le premier chevalier en vélo et ça te plait énormément ce titre. c’est pour cette raison que tu aides hayoung à faire du vélo dans les petites roues. tu veux qu’elle réussisse comme toi tu as réussi quand tu as commencé grâce à ton père. tu es sérieux quand tu lui expliques ce qu’il faut faire parce que tu prends ton rôle de professeur au sérieux. puis tu la laisses faire, la suivant quand même à la trace pour qu’elle ne se fasse pas de mal. tu trottines derrière elle jusqu’à ce qu’elle s’arrête, stoppée dans sa course par un caillou. pourtant, elle ne tombe pas et ça ne te rend que plus fier. tu la prends dans tes bras, embrasses sa joues avant de raconter les exploits de hayoung noona avec un sourire sur les lèvres, comme si personne n’avait vu ce qu’elle avait fait. tu es tellement content que tu ne remarques pas l’état dans lequel est la petite fille à tes côtés. tu n’es focalisé que sur le fait que tes parents te félicitent parce que tu as réussi à lui donner de bons conseils. tu souris un peu plus fier, tes dents proéminentes bien en vu avant que tu ne te retournes vers hayoung quand elle prend la parole. elle a réussi et tu hoches la tête frénétiquement. oui elle a réussi et tu es fier d’elle. « ne me remercie pas noona. c’est toi qui l’a fait toute seule. tu peux être fière de toi. » tu bombes encore un peu le torse quand elle dit que tu es un meilleur professeur que son père et ton sourire ne disparait pas de tes lèvres. ton père finit par proposer de manger une glace pour fêter ça et bien entendu que tu es heureux de l’entendre proposer ça. tu adores les glaces et si c’est en compagnie de ta nouvelle amie, c’est encore mieux. tu retournes alors vers le père de hayoung pour lui demander s’il voulait bien venir avec vous et la plus vielle se met à le supplier avec toi. tu lances un regard dans sa direction et tu souris un peu plus avant de reporter ton attention vers son père. ton regard se fait plus suppliant alors que tu répètes inlassablement « s’il vous plait ». tu fais même tes yeux de chien battu et la plupart du temps ça fonctionne très bien avec tes parents. tu as appris à utiliser de ça pour avoir ce que tu voulais, notamment t’occuper d’animaux. tu n’étais pas assez fourbe et filou pour l’utiliser dans d’autres circonstances. sauf là. mais c’était une situation d’urgence. tu voulais que hayoung noona vienne avec vous parce qu’il était hors de question que vous y alliez seul. alors, tu continues ton manège jusqu’à ce que tu vois le père de ta nouvelle amie hocher la tête et soupirer sa réponse. tu te mets à sauter de joie en attrapant les mains de la jeune fille en vous faisant tourner sur vous-mêmes. tu souris en gueulant : « on va manger une glace. on va manger une glace. on va manger une glace. » alors que ton sourire se transforme progressivement en petit rire. une fois que tu es calmé, tu lâches hayoung pour t’incliner devant son père. « merci monsieur. on sera très très très sage. » que tu lances, en tournant légèrement la tête vers hayoung, un sourire espiègle sur les lèvres. vous serez sages, mais jusqu’à quand. parce que tu n’as beau connaitre la jeune fille que depuis quelques minutes, tu te doutes qu’elle est aussi filou que toi et qu’elle aussi, elle aime bien s’amuser.

© LOYALS.


youngie, i love you

it was always you
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
il était une fois ~ taeyoung - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux y prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !