Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

you need something? ; lili

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Nagao Tadashi
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 26 Juin - 2:20

you need something?
lili & tada

il se sentait mal tada. mal d'avoir un toit et de quoi se tenir chaud alors qu'elle se trouvait à la rue. il trouvait ça triste de voir une si jeune fille à la rue et ayant tout perdu comme ça. son empathie le poussait à se mettre à sa place et à imaginer son état s'il n'avait plus personne. et la simple idée de ne plus être avec ses frères ou ses parents le rendait malade. il ne pouvait s'imaginer sans sa famille. ils étaient bien trop important pour lui, malgré la relation parfois difficile avec son père et ses frères. il proposa alors à la jeune femme de lui trouver un travail, du moins de demander à ses parents s'ils avaient quelque chose qui pourrait au moins al sortir de tout ça. pas plus tard qu'il y a quelques jours, il avait entendu ses parents parler de poste qui se libéraient, peut-être que cette opportunité pourrait l'aider à se sortir la tête de l'eau. « peu importe le poste, il m'intéresserait. » tadashi afficha un sourire sincère, il était content de voir qu'elle acceptait son aide et il était bien déterminé à lui offrir une chance de s'en sortir, parce que c'est tout ce dont elle avait besoin, d'un petit coup de pouce. et il le savait bien, ses parents n'auraient aucun mal à l'aider. « écoute, je te propose qu'après ton repas on aille chez moi pour en parler avec ma mère... si tu veux, bien sur. » il faisait attention à ce qu'il disait, il ne voulait pas lui faire peur, la brusquer. après tout vous ne vous connaissiez absolument pas et elle avait tous les droits de fuir une fois qu'elle avait finit de manger. cependant, tadashi tenait à ce qu'elle vienne chez lui, il voulait lui offrir un toit au moins pour cette nuit. il lui tendit son plat de sushi qu'il n'avait même pas touché. il détestait les plats de ce restaurant tout autant qu'il détestait y travailler mais il n'avait pas vraiment le choix. « ça fait longtemps que tu travailles ici, et tu as fini par être dégoûté des plats qu'il propose, c'est ça? » il rigola doucement à sa remarque. oui, il aurait pu en être dégoutté à force d'y travailler mais même pas, il aimait beaucoup les sushis pour en faire une overdose mais il préférait simplement ceux de sa mère qui valait bien plus que n'importe lequel des sushis qu'elle pouvait manger. « non, je suis juste trop habitué aux sushis absolument divins que fait ma mère. » il joignit son pouce et son index et les approcha près de sa bouche pour accentuer ses propos avant de lui offrir un sourire amusé. ça pouvait lui semblé disproportionné mais c'était la vérité. et il n'était pas le seul à le dire. malia parla ensuite de ton patron insupportable. le japonnais grossit les yeux un instant pour confirmer ses propos. oui, cet homme était insupportable avec la plupart de ses employés et, rare étaient ceux qui restait plus de six mois dans son restaurant. « j'suis là depuis quelques semaines, j'ai eu le temps de me faire à son caractère de connard. » oui, il l'avait accepté mais viendrait un jour où il ne le supportera plus et lui enverra probablement ses casseroles en pleine face. il se recula contre le dossier de sa chaise et garda son regard sur la jeune femme. « tu veux que j'aille t'en chercher d'autres ? » demanda-t-il pointant d'un signe de la tête les sushis qu'elle engloutissait.  




#kerushirei


† I want you all to myself, don't leave none for nobody else, I am an animal with you. No angels could beckon me back and it's hotter than hell where I'm at.
avatar
Lin Malia
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 29 Juil - 23:12

you need something?
lili & tada

à croire que tu es chanceuse ce soir. tu es tombé face à tadashi. oh, depuis que tu vis dans la rue, tu es tombé sur pas mal d'énergumènes... dont certains que tu aimerais oublié, parfois, certaines personnes étaient totalement dangereuses et voulaient seulement profiter de toi. et oui, tu devrais peut-être te méfier de tant de gentillesse, parce qu'on t'a souvent dupé. seulement, ton instinct te prouve le contraire. il a l'air tellement gentil, et puis, ce n'est pas une attitude d'un type louche ni quoi que ce soit d'autre. non vraiment, même si une petite partie de toi reste toujours méfiante, tu ne parviens pas à l'être totalement. à sa proposition, tu hausses les sourcils, un air surpris sur le visage. tu as bien entendu ? « oh c'est... » beaucoup trop gentil ? oui.. beaucoup trop. « c'est vraiment gentil mais.. je n'ai pas envie de déranger. » lui avoues-tu, un peu gênée. ça te sortira de la merde, c'est certain, mais tu n'es pas du tout une profiteuse. loin de là même. tu as déjà du mal à accepter qu'on t'aide, et non pas pour ta fierté, seulement, c'est toi qui donne, habituellement. mais alors qu'il te tend son plat de sushis, tu ne peux t'empêcher une petite réflexion. il est forcément écœuré des plats que le restaurant propose, c'est souvent le cas lorsqu'on travaille quelque part. mais lorsqu'il te répond qu'il est seulement habitué aux sushis, apparemment, délicieux de sa mère, tu hausses légèrement les sourcils. « je vois.. je comprends totalement, cela dit. la cuisine maison faite par maman, c'est toujours meilleur. » tu souris de la manière la plus adorable qui soit. les plats de ta mère étaient vraiment divins... même si tu en as presque oublié le goût. il faut dire que tu étais si jeune. et dans un aveu que tu devrais peut-être garder pour toi, tu reprends: « ça me manque de faire la cuisine. » et tu reprends une bouchée de ta nourriture. ça te manque tellement de jouer les hôtesses, tu as toujours adoré ça, et cuisiner aussi. une vraie chef tu étais ! cependant, tu ne peux t'empêcher d'étouffer un léger ricanement face à ses propos. clairement... tu as eu le temps de remarquer que ce n'était pas le plus gentil ni poli des hommes alors que tu n'as vu son patron que quelques secondes. quelque chose te dit que lui, t'aurait laissé crever de faim dehors. « ça me fend le cœur quand même... tu mérites d'être traité avec plus de respect... » tu secoues doucement la tête. mais ce n'est pas réellement étonnant, beaucoup de patrons parlent à leurs employés comme s'ils étaient des larbins. c'est la triste réalité, même si toi, tu es prête à tout endurer si ça peut te sortir de la merde. à sa question, tu secoues vivement la tête. « oh non merci ! c'est gentil, mais je commence déjà à caler. » tu en souris amusé, parce qu'à force de parler, tu ne t'es pas rendu compte de tout ce que tu viens de manger. bon, c'est normal que tu manges beaucoup... tu en profites, tu n'as pas souvent cette chance, mais quand même. « donc.. tu habites toujours avec tes parents? » demandes-tu bien que tu te montre rarement curieuse. mais avec sa proposition précédente, tu as pu aisément comprendre ça. d'un geste de la main, tu places de nouveau tes cheveux derrière ton épaule avant de te remettre à la dégustation de ton plat. c'est peut-être une question idiote, il est jeune, seulement toi, tu as été habitué à une vie d'adulte un peu plus tôt que prévu...  




#kerushirei


SHE REMEMBERED WHO SHE WAS AND THE GAME CHANGED
by wiise
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !