Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Same look, differents hearts [Kwang Jin VS Min]

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 12 Avr - 22:41
Same look   differents heartsKwang Jin & MinEst-ce que je regrettais ce que j’étais en train de faire, non. Non et c’était tellement évident que je ne pourrais jamais l’avouer. Je crois que ça doit s’apparenter pour mon frère jumeau à un miracle parce que depuis si longtemps, nous ne nous parlons plus, nous ne nous voyons plus et je suis aussi froid avec lui qu’une tombe. Là, je lui propose soudainement de boire un verre. Je n’avais peut-être pas envie de le laisser seul dans cette salle d’entraînement et de repartir de mon côté. Je marche en me demandant si Kwang Jin reconnaît le chemin, j’ai l’impression de ne plus l’avoir emprunté depuis que nous avons rejoint l’agence. C’est si loin ce moment où nous avons performés là-bas pour la première fois tous les deux, tout était si difficile à l’époque mais aussi tellement plus simple. Je regarde mon frère rayonner et je sais déjà tout ce qu’il pense sans qu’il n’ait à me le dire. Je ne lui dirais  pas non plus que je suis content de pouvoir marcher à ses côtés, je ne le montrerais pas non plus, ça n’a pas besoin de se voir, je crois qu’il le sait déjà au final. Je repense à notre passé, nos nombreuses petites prestations dans des cafés lorsque nous étions plus jeunes et un rictus passe encore sur mes lèvres, un petit sourire, très fin, qui est provoqué par des bons souvenirs loin de cet insupportable scandale. Je demande soudainement quand est-ce que ça se terminera et la réponse –évidemment- me déçoit et m’énerve un peu. Ouais ça commence à faire long même plus que ça, j’ai l’impression que tout le groupe suffoque à cause de cette situation insupportable.

-Ouais j’espère aussi que ça s’ra bientôt fini, on aurait dû entrer dans une autre agence au final !

J’y ai souvent pensé mais avec des si, on referait le monde et c’est évidemment pas possible. Je montre le café où nous nous rendons et mon jumeau me rend un « je sais » accompagné d’un sourire qui n’a pas vraiment quitté ses lèvres depuis que je lui ai proposé cette sortie. Il le sait depuis un petit temps, il a reconnu le chemin que je nous ai fait emprunter pour venir ici et ça ne me surprend pas, si moi je m’en souviens, c’est évident que Kwang Jin s’en souvient. Nous arrivons devant le café et mon jumeau me sourit encore. J’ouvre alors la porte et entre dans le petit endroit pour être accueilli par une ambiance, une odeur et un lieu qui ramène à la surface tout un tas de souvenirs qui m’arrache un nouveau rictus. Je m’installe à une table et regarde l’endroit où nous étions quand nous nous sommes produits la première fois.

-Tu te souviens, on avait stressé comme des malades pour cette performance ? Putain, c’est bien quand même…

Je décide de commander un soft comme je jette un coup d’œil sur les propositions puis regarde mon frère en me demandant si on pourra avoir de nouveau un petit moment de paix comme celui-là. Le scandale dure des plombes et personne ne prends une décision, ça n’avance pas et tout est bloqué à cause de ça, tout. Je soupire et appelle le serveur pour que l’on puisse commander nos boissons. J’ai l’impression que comme nous sommes entré dans ce café, tous nos problèmes ont disparu et nous pouvons parler comme si de rien n’était.

-Je déteste te demander ça comme normalement, je sais tout mais bon ça fait longtemps qu’on s’est plus vu alors… Quoi de neuf ?

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 16 Avr - 17:14
Same look, differents heartsKwang Jin & MinJ'étais si heureux de pouvoir partager un moment aussi simple avec mon jumeau. Autant avant, ça faisait partie de mon quotidien, autant aujourd'hui, c'était quelque chose que je devais apprécier. C'était devenu si rare que même voir mon jumeau me faisait plaisir. En soi, c'était triste, mais c'était nous-mêmes qui avions créé cette situation. Si nous avions été d'accord dès le départ, nous n'aurions jamais été séparés. C'était parce que nous refusions d'être sur le même terrain d'entente que nous nous étions divisés en deux. Encore maintenant, nous le refusions, mais nous étions ensemble, tous les deux, à aller boire un verre. Je ne voulais pas faire semblant d'être d'accord avec lui alors que je ne l'étais pas, et c'était la même chose pour Kwangmin. Mais au moins, si on pouvait se réconcilier sans avoir à partager le même avis, ce serait le paradis. Et j'avais bien l'impression que sa proposition marquait ce début d'entente entre nous. Je haussai des épaules en entendant la réponse que Kwangmin. « Dans tous les cas des scandales, il nous en arrivera toujours, alors malgré tout je trouve ça bien qu'on aie pu en vivre un avant de débuter. Au moins on sait à quoi s'attendre avec un scandale. » Je voyais toujours les choses du côté positif, je ne me laissais jamais abattre. Si jamais je commençais à être déprimé, alors effectivement, mes pensées se faisaient sombres. Mais ces moments se faisaient rares, donc la plupart du temps, j'étais toujours optimiste. Je savais que ça avait le don d'énerver Kwangmin, mon côté naïf et gentil l'énervait toujours. Cependant, j'étais certain que ma capacité à voir les choses positivement l'avait sûrement aidé, quand lui n'y arrivait pas. On se complétait, et si jamais l'un manquait, on perdait notre équilibre. On n'était parfaits que si l'autre était là. Il me montra le café où nous allions nous rendre, et évidemment, je le savais. J'avais déjà reconnu les alentours. Kwangmin devait l'avoir deviné, aussi. On se connaissait définitivement trop bien. C'était un peu effrayant parfois, mais tellement rassurant. Nous étions jumeaux, après tout. Nous entrâmes à l'intérieur, et les souvenirs me frappèrent. Cet endroit avait un peu changé, mais au fond, la structure restait la même. Les images de mes souvenirs se superposèrent avec la vision que je voyais devant moi. Je me sentis vraiment nostalgique. Je ne pus empêcher mon sourire de s'agrandir, et je suivis Kwangmin à une table. Automatiquement, mon regard se porta au même endroit que celui de mon frère : la scène où nous avions fait notre première prestation. Mon sourire ne quitta pas mes lèvres alors que j'acquiesçais. « C'était génial. Je me souviens qu'on a fait tout un tas d'erreurs et qu'on était trop stressés, alors ma voix tremblait au départ. Mais au final on était jeunes, alors les gens avaient quand même apprécié, et c'est le principal. » Je souris, et décidai pour ma part de commander un thé. C'était toujours appréciable, un thé. Kwangmin appela un serveur et nous commandâmes. J'avais l'impression que tous mes problèmes étaient partis. C'était encore plus agréable que lorsque je faisais de la musique. Il me suffisait vraiment d'être avec mon jumeau pour être heureux... Je ris après la remarque de mon frère. « Moi aussi, je déteste ça. Eh bien... » Je réfléchis à ce que je pourrais dire. « Je ne sais pas quoi te dire, rien n'a vraiment changé. Les événements majeurs que je connais, tu les vis aussi. Je n'ai rien changé dans l'appartement, rien changé dans mes habitudes... Et de ton côté ? » J'étais curieux de savoir si quelque chose avait changé chez lui quand je n'étais pas là.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 28 Mai - 17:54
Same look   differents heartsKwang Jin & MinJe me retiens presque de rire alors que mon frère fait encore preuve de son grand optimiste niais. Il voit un côté positif au scandale que notre groupe subit ? Je n’en crois pas mes yeux et mon regard qui se pose sur lui lui fait clairement comprendre ce que je pense de son avis. C’est n’importe quoi, j’aurais préféré ne jamais savoir ce que provoque un scandale et j’espère ne plus le savoir une fois celui-ci régler ! Je n’ai même pas envie d’imaginer qu’il puisse nous arriver une seconde fois ce qui est en train de nous séparer. Parfois, je me demande si les pensées de Kwang Jin ne vivent pas dans une utopie, un petit paradis où le moindre événement négatif se transforme en positif ! Je soupire bruyamment et lève les yeux au ciel… sans pouvoir retenir un petit sourire amusé par les propos de mon frère… Même son optimisme m’a manqué…

-Tu es complètement fou, Kwang Jin… Moi, j’espère que ce genre de trucs ne nous arrivera plus.

Nous entrons alors dans le café de notre première performance, ce café où tout a commencé. Une fois installés, nous évoquons évidemment les souvenirs faits ici, ces précieux souvenirs qui nous rapprochent et qui nous permettent d’oublier ce qui nous séparent. J’ai l’impression que l’odeur de café aspire tous nos différents et que l’ambiance qui règne fait réapparaître cette relation que nous avons perdu depuis le scandale. Je hoche la tête à ses mots en me souvenant de mon cœur qui battait la chamade, mes mains qui tremblaient et nos voix qui s’accordaient sans être sûres d’elle. Je revois cet instant devant moi et par la même occasion tout le chemin que nous avons parcouru jusqu’ici. Nous commandons nos boissons et je questionne mon frère avec regret sur ce qu’il s’est passé de son côté pendant notre séparation. Je ne suis pas tellement surpris alors qu’il me dit que rien n’a changé à part ce qu’on vit tous les deux autant comme frères que comme membres de Zeus. Il me retourne la question et je hausse un peu les épaules.

-Pas grand-chose non plus… Bon récemment, je me suis installé chez les pyos, j’en avais ras le bol de chercher un endroit où dormir. Ah ! Et j’ai revu Lyn aussi, j’sais pas si tu te souviens d’elle ! Elle était dans notre agence aussi avant de s’faire virer et d’avoir une mesure d’éloignement avec tous les membres de l’agence, tu t’souviens ? Elle étudie à la Yonsei maintenant…

Je plonge une seconde dans mes pensées en me demandant pourquoi je mentionne mes retrouvailles avec la jeune femme. Ouais c’est peut-être pas très malin vu que j’ai clairement parlé de sa mesure d’éloignement et donc qu’elle est pas censée m’avoir reparlé… Enfin, j’aime pas trop cacher des trucs à mon frère et je ne vais pas cacher que le fait de l’avoir retrouvé m’a vraiment fait plaisir. D’ailleurs, j’espère la revoir bientôt même si c’est interdit… Je sors de mes pensées lorsque le serveur nous apporte nos boissons et lève mon verre –contraste avec la boisson chaude de mon jumeau- pour « porter un toast ».

-A nos retrouvailles ?

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Juin - 10:34
Same look, differents heartsKwang Jin & MinEn voyant l'expression sur le visage de mon frère quand je lui fis part de mon optimisme sur la situation, je me mis à rire. Contrairement à moi, il n'avait jamais eu une vision aussi utopique de la vie. Je craignais même que personne n'ait une vision aussi optimiste, en réalité. Il n'y avait que les enfants pour trouver du bon dans n'importe quoi, et encore. Mais je préférais me dire qu'il y avait toujours du bon dans n'importe quoi plutôt que du mal. Je préférais croire que le scandale nous avait apporté autre chose que du mal, et j'y croyais fort. Chaque expérience dans la vie nous était bénéfique, qu'elle nous fasse du mal ou non. L'important, c'était notre façon de prendre cette expérience. Si on pouvait en tirer du bon et en évoluer, alors c'était le meilleur scénario possible. Je n'avais jamais aimé broyer du noir, je préférais être positif. Toujours positif. Peut-être que c'était de la pure naïveté, de l'obstination, mais je savais que je verrais toujours le verre à moitié plein. Parce que ça faisait partie de mon caractère. « J'espère bien qu'on ne le revivra pas non plus ! Mais bon, ça me semble peu probable qu'on ne vive plus de scandales à l'avenir. N'importe quoi peut être transformé en scandale, on nous trouvera toujours des défauts. Mais j'espère que ça ne nous déchirera plus, la prochaine fois. » Je glissai un petit sourire. « Nous », c'était à la fois le groupe et nous deux, les frères jumeaux. Le groupe n'était plus uni, il y avait deux partis. Moi et Kwangmin faisaient justement partie de différents côtés, ce qui avait provoqué notre dispute. A cause de ces avis opposés, le groupe était plus que détruit et ça m'attristait. Je souhaitais qu'on redevienne comme avant, en train de rire et de sourire ensemble sans se prendre la tête à savoir si Minhyun devait partir ou pas. Sincèrement, j'espérais qu'il ne partirait pas, je ne voyais pas l'intérêt de son départ. Je voulais qu'on reste ZEUS à sept... Mais même à moi, ça me semblait utopique. Entrant dans le fameux café où nous avions pour la première fois donné une performance, je me sentais ici uni avec mon frère. On mettait de côté notre dispute, comme si ça n'avait jamais eu lieu. Ça me faisait plaisir à vrai dire, j'étais content de pouvoir parler et être avec mon frère comme avant. Ça m'avait manqué. Il m'avait manqué. J'écoutai mon frère me donner un peu plus d'informations sur sa vie que moi je ne lui en avais donné. Après tout, je n'avais rien de spécial à lui dire, rien n'avait vraiment changé dans ma vie mis à part son absence et la déchirure du groupe. A part ça, je faisais partie d'un quotidien monotone où j'attendais chaque jour qu'on me dise quand débuter. Un quotidien relativement stressant, oui. Je n'étais pas au meilleur de ma forme en ce moment, c'était clair. En tout cas, j'étais content d'apprendre que mon frère s'était enfin posé quelque part, chez les pyobeom. Grâce à Geon j'entendais un peu parler des fraternités, et lui faisait partie des pyobeom, aussi. Meili était aussi un pyo, en y pensant. Avec tout cet entourage qui faisait partie des pyobeom, si j'avais été à l'université, j'aurais probablement été un pyobeom, moi aussi. « Tant mieux pour toi alors, je suis content que tu aies enfin trouvé un endroit où dormir. » Cependant, je ne m'attendais pas à ce qu'il mentionne Lyn, comme ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu parler d'elle. Mais j'étais bien content d'apprendre de ses nouvelles maintenant, c'était rassurant de savoir qu'elle n'était plus dans une situation instable. Un sourire éclaira alors mon visage alors que je hochai de la tête. « Oui, je me souviens d'elle. J'aurais aimé garder contact avec elle mais c'était interdit... Elle était sympa. Tu la vois souvent alors ? » demandai-je, à la fois curieux et inquiet. Comme c'était interdit, j'avais bien peur que mon frère se fasse prendre la main dans le sac et se fasse virer à son tour. Ce serait la pire chose qui pourrait arriver. Les boissons arrivèrent, et j'eus un sourire en voyant Kwangmin porter un toast. Je fis entrechoquer mon verre avec le sien. « A nos retrouvailles ! » Je portai le verre à mes lèvres, puis bus une gorgée avant de reposer mon verre. J'avais tant de souvenirs ici... Et j'étais content de passer ce moment avec mon frère.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 2 Juil - 13:55
Same look   differents heartsKwang Jin & MinJe me demande si je dois rire ou pleurer de l’optimisme de mon frère, il ne se rend pas compte que tout ne peut pas toujours être positif ? Qu’on ne peut pas tirer avantage de chaque situation ? Parce que j’ai beau tenté de réfléchir à sa façon, je ne vois aucun aspect positif à ce foutu scandale ! Il ne manquerait plus qu’il me sorte que notre séparation et notre dispute nous a permis d’évoluer et je fais un massacre. Il a un caractère tellement différent du mien mais ce qui m’étonne le plus, c’est qu’il n’en a pas encore payé les conséquences ou en tout cas, compris que tout ne peut pas être bon. J’ai –sans l’avouer- beaucoup souffert de ces moments où je l’ai évité et je n’ai même pas besoin de lui demander pour savoir que lui aussi et que ça, ça n’a rien de positif. Je pince mes lèvres et passe une main dans mes cheveux alors qu’il mentionne la triste vérité que les scandales nous attendent sûrement encore dans le futur… Avec la rencontre récente que j’ai faite, je risque même peut-être d’en créer un nouveau même si j’espère secrètement que ça ne sera pas le cas. Je hausse alors les épaules.

-Je sais que d’autres scandales nous attendent mais une fois qu’on aura débuté, ce sera plus facile d’y faire face ! Putain, t’as vu la situation dans laquelle on est ? On ne sait même pas si notre groupe pourra exister ! Ça me saoule.

Je ne fais aucune remarque sur son allusion à la déchirure de notre duo de jumeaux censés être inséparables. Il sait déjà probablement mon avis sur la question. Si ça venait à arriver à nouveau, je n’y survivrais probablement pas. Je pense que ça se voit, moi qui m’étais juré de l’éviter jusqu’à la fin du scandale, je ne peux pas tenir et ai également besoin de cette paix qu’il semble chercher depuis longtemps. Je sais que ce verre proposé ne réglera pas tout, qu’il souhaitera toujours que Minhyun reste et moi qu’il parte. Mais –et je me sens assez mal pour mon jumeau- il semble que la solution approche et qu’elle ne soit pas en faveur de l’opinion de Kwang Jin… Mon unique but est de débuter, que ce soit à 7 ou à 6, le résultat est le même : moi sur scène avec un groupe peu m’importe le nombre de membre. Je chasse ce sujet de conversation en entrant dans le bar. J’ai envie qu’on laisse le scandale sur le pas de la porte et que cet endroit soit comme notre « havre de paix ». On s’installe et je prends vite de nouvelles de mon jumeau mais j’apprends vite que rien n’a changé de son côté à part le scandale qui a bouleversé notre quotidien probablement trop parfait à ce moment-là. De mon côté, tout a dû changer puisque j’ai dû longtemps chercher un nouveau logis jusqu’à me rabattre sur le dortoir de ma fraternité. Je souris un peu ironiquement à la réponse de mon frère et détourne le regard avec peut-être une touche de tristesse dans mes yeux.

-Oui mais j’aurais préféré rester chez nous. C’était mieux avant…

Je soupire ça mais je le pense, j’étais si bien quand je vivais avec mon jumeau et que je m’entendais avec lui, mais la musique et son monde ne sont jamais simple et nous avons payé le prix cher en allant même jusqu’à nous séparer complètement et ne plus vivre ensemble. Je sais que mon départ n’a pas été facile pour lui mais au moins il savait où dormir… Je vois la surprise sur les traits de mon jumeau quand je mentionne Lyn et nos retrouvailles. C’est vrai, ça fait longtemps qu’on avait plus entendu parler d’elle –ce qui est normal au final… Mais l’avoir revue m’a redonné un peu le sourire et je voulais partager la nouvelle avec Kwang Jin.

-Ouais mais elle est toujours sympa hein ! Bon peut-être un peu parano à cause de la mesure d’éloignement mais c’était vraiment cool de la retrouver… Ouais… On se croise de temps en temps à la Yonsei mais j’aimerais la voir plus !

Nos verres arrivent et nous portons un toast à nos retrouvailles. Je bois quelques gorgées de la boisson fraîche et fixe l’endroit où nous avons fait notre première performance avant d’avoir une idée qui me traverse soudainement les pensées.

-Ça te tente une performance improvisée ?

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 3 Juil - 20:49
Same look, differents heartsKwang Jin & MinLe scandale nous avait fait suffisamment mal. Je savais qu'un scandale n'était pas quelque chose de positif. Mais j'essayais toujours de sortir le peu de positif qu'il pouvait y avoir d'une situation. C'était mauvais de penser trop négativement, le cerveau n'aimait pas ça. En général, les personnes qui vivaient le plus longtemps étaient les personnes les moins confrontées aux mauvaises pensées. Naturellement, j'essayais toujours de trouver du bon dans le mal, parce que naturellement, je n'aimais pas les mauvaises pensées. Mon frère, c'était tout le contraire. Nous nous complétions bien comme ça. Il devait y avoir une part de bien dans le mal et une part de mal dans le bien. A nous deux, nous tenions en équilibre. Si les gens disaient que j'étais une bonne personne et Kwangmin une mauvaise, ils avaient tort. Je n'en étais pas une bonne, Kwangmin n'en était pas une mauvaise. On était juste des personnes, des personnes qui avaient besoin de l'autre pour être parfaits. Sans lui, je me sentais perdu, je pensais trop idéalement et je me perdais dans mes utopies. Ce n'était pas bien non plus de croire à des choses fausses parce qu'on aimerait le voir arriver. Kwangmin avait toujours su me remettre sur le droit chemin, et réciproquement, moi aussi. On avait besoin de l'un et de l'autre plus que tout, surtout dans ce genre de situation. Mais évidemment, c'était là où on avait choisi de se séparer. « Peut-être que ça aurait été pire, si on avait débuté. On a même pas débuté et regarde à quel point le scandale est énorme. Si on avait débuté et que le père de Minhyun avait provoqué un scandale pareil, ça ne se serait jamais passé comme ça. Ce serait impossible pour chacun d'entre nous de sortir dehors, et je n'ose même pas imaginer pour Minhyun. Je suis d'accord pour dire que c'est frustrant, mais je suis certain qu'un jour, on débutera. On débutera parce que je crois en nous. » Peu importe si c'était avec ZEUS ou non, mais je n'allais pas ajouter de l'huile sur le feu. Préférant mettre de côté ce sujet déprimant mais qui rythmait malheureusement nos vies, nous entrâmes dans ce café, le premier café où nous avions donné une performance. Ce lieu était magique pour nous deux. Il marquait notre entrée dans l'industrie musicale. Une fois qu'on fut entré et qu'on avait nos boissons, on avait dû se demander comment est-ce qu'on allait. Chose qui était étrange entre nous puisque normalement, on n'avait pas besoin de se le demander. On se voyait tous les jours et on voyait immédiatement l'état de l'autre au premier coup d’œil. Mais là, comme on ne se voyait plus... On était obligé de prendre des nouvelles de l'autre, et c'était triste. En tout cas j'étais content d'apprendre qu'il avait pu trouver un endroit où loger. J'étais beaucoup moins inquiet, d'un coup. J'esquissai un sourire réconfortant à sa réponse. « Rien ne t'empêche de revenir chez nous. Je me sens seul dans l'appart, maintenant. » On l'avait pris pour deux, alors maintenant c'était trop grand pour moi. Kwangmin avait toujours l'habitude d'être bruyant, sans lui, il n'y avait plus un bruit. Et je me sentais définitivement seul. En y pensant, j'invitais souvent notre voisine à venir chez nous, juste pour qu'on se sente tous les deux moins seuls. Elle était sympa, j'aimerais bien qu'on puisse continuer à le faire même si Kwangmin serait là. Je ne savais pas s'ils s'entendraient très bien par contre... Lorsqu'il m'annonça qu'il avait retrouvé Lyn, je fus surpris. Elle était vraiment gentille et agréable, malheureusement elle avait dû partir et on ne pouvait plus être en contact avec elle. Alors Kwangmin qui l'avait revue, c'était surprenant. Ce qui l'était moins c'était qu'il n'en avait rien à faire des règles de l'agence. Tant qu'il ne se faisait pas attraper la main dans le sac, moi, ça m'allait. « C'est normal, elle a dû avoir peur en te voyant l'approcher à cause de la mesure. Fais attention quand même, je sais que t'es doué pour pas te faire attraper mais ça concerne l'agence. » Et s'il devait partir de l'agence parce qu'il était devenu ami avec Lyn, ce serait bien dommage. Un thé était toujours agréable, j'adorais les boissons chaudes. Elles étaient réconfortantes. J'ouvris en grand les yeux alors que je faillis recracher le contenu de mon thé dans ma bouche. « Comme ça, sans rien ? » demandai-je, à moitié prudent et à moitié enjoué par l'idée. J'avais bien envie de faire une performance maintenant mais est-ce qu'on le pouvait ? « On peut vraiment ? Ce serait bien ! » Je ne refusais jamais une occasion pour jouer de la musique. Et puis, rejouer de la musique avec mon jumeau alors que ça faisait si longtemps, je ne pouvais pas rater ça.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 12 Juil - 14:56
Same look   differents heartsKwang Jin & MinParfois, j’ai essayé de voir le côté positif de ce scandale comme le faisait mon jumeau, trouver ce qu’on pourrait en tirer de façon optimiste mais le résultat n’avait pas été surprenant, j’étais reparti sur mes colères et mes pertes de contrôle très régulières. Il faut dire que sans mon frère, je ne suis pas stable, je ne suis que la moitié de même et c’est une catastrophe. Il me manque, c’est pour ça que j’ai accepté, que j’ai même proposé qu’on aille boire un verre tous les deux, comme on le faisait avant le scandale… Si lui était une utopie, j’étais son contraire et on se complétait ainsi mais l’un sans l’autre qu’était-on ? Pas nous-même, qu’une pâle copie, rien de sain, rien de côtoyable… En tout cas, moi je ne le suis pas du tout, je sais qu’on pense de moi des choses qui seraient un peu moins vraies si je vivais toujours avec mon frère. J’ai changé à cause de ce putain de scandale, je n’ai presque plus d’amis, je passe la plupart de mon temps à cracher sur ceux qui m’entourent et donc à me retrouver seul. Pourtant, en ce moment, avec lui sur le chemin du bar, je me sens à nouveau moi-même, je suis presque d’humeur à sourire mais je ne veux pas qu’il croit que tout est de nouveau comme avant, il pourrait se faire si vite des espoirs, je le connais. Je n’arrêterais d’être comme cela que si le scandale prend fin, nos opinions sont différentes et c’est ce qui nous sépare, je veux que ça finisse au plus vite parce que je crois que l’un sans l’autre, on ne pourra pas survivre très longtemps… J’écoute alors ses paroles et fais une moue ennuyée alors qu’il a raison, si on avait déjà débuté, on aurait eu encore plus de problèmes. Je sais très bien que les idoles reçoivent beaucoup de critiques et si un scandale éclate, les fans sont bien moins tendres alors que nous, encore si peu populaires, nous échappons un peu à ça, un peu… Je regarde mon jumeau du coin des yeux alors qu’il dit croire en nous et en nous débuts.

-Faudrait déjà que le groupe survive au scandale. Je ne serais pas si sûr à ta place. En tout cas, moi, je pense pas qu’on débutera à 7. Ce scandale pourrit vraiment nos vies…

Je souffle ça avec un mécontentement visible sur les traits alors que je fourre mes mains dans mes poches. Heureusement pour nous deux, nous arrivons au lieu où j’avais choisi d’emmener mon frère et d’un accord commun mais silencieux, nous arrêtons de parler du scandale comme s’il n’avait jamais existé parce que c’est le seul moyen pour nous d’être un peu en paix et de s’entendre. Un havre de paix, donc, j’aime bien ce terme parce qu’il signifie que je peux être avec mon jumeau comme avant. C’est presque sentimental, le fait que je l’ai amené ici, dans ce bar rempli de souvenirs, de ce souvenir où nous performons tous les deux pour la première fois. On était inexpérimentés, jeunes et encore remplis d’espoir et de passion pour ce métier que nous souhaitions atteindre. Nous sommes aujourd’hui si proches de notre but et encore si loin mais c’est dans ce petit endroit que tout a débuté. Je nous revois presque et ça m’arrache presqu’un sourire discret alors que nous nous installons. Nous prenons alors nouvelles l’un de l’autre et j’ai une étrange sensation comme ça n’est jamais arrivé. Il a toujours su tout de moi et moi de lui sans poser de question mais maintenant, c’était différent. Rien n’a changé de son côté à part que je ne suis plus là mais pour moi, tout est différent, ça ne peut pas être pareil sans mon frère, sans la moitié de moi-même. Je lui apprends alors que j’ai trouvé où loger de façon stable mais ce n’est pas l’idéal pour une future idole de dormir dans un dortoir entouré de personnes qui pourraient très bien me reconnaître… Il me propose de revenir à l’appartement en ajoutant que sans moi il se sent seul et je lui fais un petit sourire maladroit.

-Je me sens seul sans toi aussi… Mais je crois pas que ce soit une bonne idée que je revienne à l’appart. Je… J’en ai envie mais ce putain de scandale pourrirait l’ambiance chez nous, tu crois pas ?

Nos petites habitudes me manquent, je ne le lui avoue qu’à moitié mais je sais qu’il saura lire dans mes réponses toujours un peu brutes et impolies. Ma chambre au dortoir ne me plaît pas du tout, elle manque de la musique qui régnait toujours lorsque Kwang Jin et moi étions dans l’appart. Ce n’était jamais calme, il faut dire que je suis quelqu’un de bruyant et j’aimais en faire profiter mon jumeau. Chez les pyos, je n’ai pas tellement d’amis, j’évite un peu les autres parce que de toute façon, je ne m’entends avec personne. C’est comme ça quand je ne suis pas stable, quand je vis sans mon frère… Je mentionne ensuite Lyn, je n’aurais peut-être pas dû parce que ce n’était pas nécessaire mais l’envie de parler d’une des seules rencontres positives de ma vie actuelle était plus forte. Je bois quelques gorgées de mon soda accompagné de glaçons en écoutant la réponse de mon frère. C’est vrai, ouais, elle avait flippé je m’en souviens. Je tique un peu pourtant quand il me dit de faire attention et soupire bruyamment.

-De toute façon, avec le scandale du père de Minhyun, ça ne peut pas être pire… Mais ouais je fais attention. Je suis pas du genre à foutre en l’air nos rêves.

Il le sait en plus, il peut me faire confiance si je dois être prudent pour protéger notre ultime but. Il n’a pas à douter de moi, je tenterais de ne pas causer un nouveau scandale qui pourrait complètement foutre notre carrière d’idole en l’air. Je fixe alors l’endroit où nous avons chanté pour la première fois et propose soudainement une performance improvisée. La surprise se lit sur les traits de mon jumeau et je hoche la tête en souriant presque naturellement comme l’idée de refaire de la musique à deux me tente beaucoup. Je me lève et m’en vais trouver un serveur comme la permission de le faire peut toujours être utile si on ne veut pas se faire virer du bar. Je précise que nous sommes trainees chez Starship et j’ai l’impression que c’est ce qui fait que je reçois la permission auprès du gérant. Je retourne vers mon frère avec un sourire confiant sur mes traits d’habitude si fermés et sors un baffle de mon sac pour le poser devant Kwang Jin comme un défi.

-Alors ? On y va comme au bon vieux temps ?

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 23 Juil - 15:50
Same look, differents heartsKwang Jin & MinIl avait raison, ce scandale pourrissait nos vies. Il pourrissait nos vies mais j'essayais d'en voir malgré tout le côté positif. Je n'aimais pas me pourrir la tête de mauvaises pensées, parce que c'était vrai, il nous pourrissait nos vies, mais si on ne pensait qu'à ça, on ne se sentira que plus mal, et ce sera pire. Alors je préférais penser positivement, tirer du meilleur du pire. Parfois, c'était peut-être trop utopique, trop naïf, mais je préférais croire à ça que de croire à des choses encore plus mauvaises. Kwangmin ne pensait même pas qu'on pourrait débuter à sept, pourtant, avec mon optimisme, j'y croyais encore. Et même si on ne débuterait pas à sept, au moins, j'y aurais cru jusqu'au bout. « Si on reste forts et soudés, je ne vois pas pourquoi le groupe ne survivrait pas. » répondis-je avec un petit sourire alors que nous rentrions dans le café. Et là, c'était comme si tout ce qu'on avait dit avait disparu comme par magie, comme si nous n'avions jamais évoqué le scandale et que nous avions tous les deux décidé d'un accord silencieux de ne pas continuer à en parler. Peut-être parce que nous n'étions pas d'accord et que la conversation ne prendra jamais fin, puisque nous ne tomberions jamais d'accord. Au moins, tous les deux, on savait que c'était inutile d'en parler plus. Ici, c'était un lieu spécial que je ne souhaitais pas tacher de notre situation actuelle délicate. Ici, c'était le premier café où nous avions donné une performance, où nous avions eu pour la première fois une impression de ce que ça faisait de se tenir sur scène, d'avoir un public. A l'époque, on avait eu très peur, mais tout de suite après avoir joué, nous avions pris confiance, et le public avait apprécié. C'était maladroit, ce n'était pas si extraordinaire mais voir deux adolescents essayer d'exaucer leur vœu, c'était peut-être ça qui les avait donné envie de nous encourager. Nous nous installâmes tous les deux, et, pour la première fois de notre vie, nous fûmes obligés de prendre des nouvelles de l'un et de l'autre. Ce n'était pas naturel, alors donner de mes nouvelles, c'était plus étrange qu'autre chose. Et lui, entendre parler de choses que j'aurais pu savoir si j'étais encore en contact avec lui me faisait bizarre aussi. Comme si je n'étais plus si connecté que ça avec mon jumeau. J'avais toujours eu l'habitude qu'il soit là pour moi, que je sois là pour lui et qu'on soit toujours emmêlés ensemble. Maintenant qu'on était séparés, je me rendais compte qu'il me manquait vraiment. Je le savais déjà, je savais déjà que sans lui, j'aurais du mal à me débrouiller seul et à vivre, surtout. Il me manquait cette étincelle de folie qu'il avait toujours eue, cette étincelle risquée qui me manquait. C'était bien mieux quand il était là, je me portais toujours mieux quand il était là. Mais tant que le scandale ne sera pas terminé... On sera obligés de vivre l'un sans l'autre. Il me le rappela bien quand je lui proposai de revenir à l'appartement. Ce n'était pas une bonne idée, hein... Je souris légèrement, le cœur lourd de peine. « T'as sûrement raison. Reviens quand le scandale sera fini, hm ? Je suis sûr que le meilleur endroit où tu puisses habiter, ce sera toujours chez nous. » Mon frère me manquait, mais si c'était pour que tous les jours, on finisse par se disputer à cause du scandale, il était préférable qu'on n'habite pas au même endroit. Il avait toujours eu un caractère très explosif, alors peu importe à quel point je pouvais rester calme, le résultat sera le même : lui, partant en claquant de la porte, et moi, seul, dans l'appartement vide. En attendant, j'avais hâte que le scandale soit fini, pour retrouver un quotidien paisible, mon groupe, et surtout, mon frère. J'étais certain que pour lui c'était la même chose même s'il ne l'avouait pas. Il avait toujours été comme ça, à dire les choses à moitié. Heureusement qu'à force, je le connaissais suffisamment pour savoir à quoi il pensait. Là, il mentionna Lyn. Il avait l'air content de l'avoir retrouvée, ça me faisait plaisir. J'aurais aimé lui reparler aussi, mais je doute que ce soit une bonne idée. On avait pour interdiction de lui reparler. Alors je savais que Kwangmin ne ferait pas quelque chose d'aussi idiot que de se faire prendre, mais on ne savait jamais. Il pouvait être tête brûlée parfois, même un peu trop. Je souris à sa réponse. « C'est vrai. Je te fais confiance. » Et il le savait très bien. Mon humeur changea soudainement quand il proposa de faire une performance, là, maintenant, tout de suite. J'étais emballé par l'idée, mais en même temps, est-ce qu'on le pouvait vraiment ? Est-ce qu'on pouvait le faire sans rien ? J'avais l'habitude de jouer d'un clavier ou d'un autre instrument, et puis, on avait rien avec nous. Je ne savais même pas s'ils avaient le matériel nécessaire pour performer. Normalement, oui. Il devrait au moins y avoir des micros. Et c'était suffisant. Un sourire se dressa enfin sur les lèvres de mon jumeau, et heureux, je lui fis un sourire encore plus grand. J'étais content de le voir sourire. Il se leva pour demander la permission à l'un des serveurs, et quand il revint avec son sourire confiant, je compris que c'était d'accord. Je fis alors un énorme sourire, tout content de pouvoir redonner une performance, ici, au même endroit que la première. Je lâchai un rire, puis souris en coin. « Évidemment. » On n'avait absolument rien préparé, mais j'étais confiant. « C'est toi qui t'occupes de la musique alors ! » Ce serait bien qu'il mette la première musique qu'on avait chanté, ici. Ça me ramènera tellement de souvenirs... La scène était vide mais bientôt, il y aura nous deux dessus, en train de chanter comme s'il n'y avait pas de lendemain. Le café n'était pas très rempli, il était tard après tout, mais c'était suffisant. De toute façon, même s'il n'y avait eu que nous, j'aurais quand même chanté. Ce n'était pas important de savoir combien de personnes nous regarderont. Le plus important, c'était qu'on s'amuse. Je fis un petit rire. « J'ai le temps d'échauffer ma voix ? Ou bien tu veux te lancer, là, maintenant, tout de suite ? » demandai-je avec un sourire espiègle à mon frère. J'étais tellement enjoué que même si ma voix craquerait en plein performance, je m'en fichais. J'avais juste envie de passer un bon moment avec mon frère. Comme au bon vieux temps.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 12 Aoû - 21:41
Same look   differents heartsKwang Jin & MinL’envie de retourner dans notre appartement ne me manque pas, même si je ne le dis pas, mon jumeau doit pouvoir le lire au fond de mon regard qui ne quitte pas le sien si semblable. Je lui fais pourtant part de ce que j’en pense et il se range de mon avis. Je ne pourrais pas revenir pour le moment, c’est évident de nos deux points de vue que ce n’est pas quelque chose de possible. Je nous imagine déjà nous disputer à longueur de temps et moi partir finalement tous les soirs pour découcher… Finalement c’est mieux comme ça pour le moment. On va devoir rester séparés, moi dans le dortoir, lui dans notre appartement à se faire parfaitement chier chacun de notre côté. Franchement, je sais déjà que je n’attends qu’une chose : la fin de ce putain de scandale. Il me manque je lui manque et bordel, on ne peut tout de même pas cohabiter parce qu’on sait qu’on ne se supportera pas comme on le fait d’habitude… Non, d’habitude on se complète, on vit l’un avec l’autre mais nous sommes forcés de survivre l’un sans l’autre. Je n’ai même pas l’impression de vivre, ce n’est pas vraiment vivre. Je suis invivable et lui il idéalise tout ce qui l’entoure, nous sommes imparfaits, ça ne nous ressemble pas et tout le monde le sait. J’en souffre sans rien dire parce que je me retrouve seul, c’est à peine si j’ai encore un ami et même Zeus n’est rempli que de personnes qui sont en conflit…

-Ouais… Ouais quand tout sera fini, on débutera ensemble et on habitera à nouveau ensemble…

Je souris très légèrement, me rendant compte que je suis en train de penser de façon optimiste comme le ferait mon frère, lui qui est sûr qu’on va débuter et que tout va bien se passer. Je souris un peu plus, amusé de voir que je lui ressemble en ayant passé à peine une petite heure avec lui. Mon cœur s’apaise à nouveau et je peux être celui que je suis vraiment. Un jeune homme colérique, c’est vrai mais moins irascible, moins torturé, moins mauvais. Il me rend meilleur et j’aime croire que je le rends meilleur. On peut avoir un nombre d’amis qui dépasse l’entendement mais rien ne remplace un jumeau, rien. Nous discutons un peu et ça me fait du bien, même si je préférerais ne pas avoir à lui raconter ce que je vis puisque d’habitude, il sait toujours tout en premier… J’ai alors une idée en buvant mon soda et je la propose directement à mon jumeau qui est surpris mais qui accepte mon idée. Je me lève directement pour aller trouver des responsables et surtout obtenir leur accord pour la performance improvisée dont je viens d’avoir eu l’excellente idée. Mon sourire est communicatif mais mon frère arrive à en avoir un encore plus large que le mien. Une fois la permission reçue, je m’approche de mon jumeau pour sortir le baffle et je suis heureux de le voir partant pour cette performance. Il n’y a pas beaucoup de monde mais ce n’est pas ce qui compte, il n’y a que lui et moi, c’est tout ce qui m’importe : passer un moment avec mon jumeau comme avant. Je ris à sa question et secoue la tête alors qu’il parle de s’échauffer la voix.

-Pas besoin de ça pour une chanson ! Allons-y au talent !

Je vais chercher un micro et rejoins le lieu de notre première performance avant de connecter mon téléphone au baffle pour préparer la musique qu’on va performer comme ou mieux que la première fois où nous l’avons performé il y a déjà longtemps… Accroupi près de mon baffle, je me tourne vers mon frère avec un sourire malicieux sur les traits alors que je lui montre le titre de la musique choisie sur mon téléphone.

-Je suppose que cette chanson te convient !

Ce n’est même pas une question, je sais qu’il pensait également à cette musique que nous avons reprise il y a déjà si longtemps mais je m’en souviens comme si c’était hier. Je me redresse, allume mon micro et après avoir vérifié que mon frère est bien prêt, je lance la chanson qui débute par une petite mélodie avant les premières paroles que je chante sans quitter mon jumeau des yeux, un peu plus sérieux tout de même.

Gijeogeun naege wajueosseo cheombuteo urin sijakdoeeosseo
A miracle has come to me from the beginning we had started

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 14 Aoû - 21:59
Same look, differents heartsKwang Jin & MinJ'avais terriblement envie de reprendre notre ancienne vie. Quand on se levait ensemble, quand on allait à l'agence ensemble, quand on s'entraînait ensemble, quand on rentrait ensemble, quand on mangeait ensemble, quand on parlait ensemble, quand on riait ensemble... En y repensant, ces moments semblaient anodins. Mais même le plus anodin de nos moments devenait précieux quand on l'avait perdu. Kwangmin me manquait, or, nous savions tous les deux que ce n'était pas une bonne idée pour lui de revenir maintenant. Nous finirions par nous disputer, et il allait encore quitter l'appartement. J'avais beau être optimiste, il fallait être de temps en temps réaliste. Ce à quoi Kwangmin excellait. Alors, non, il n'était pas encore temps pour lui de rentrer, même si nous en avions tous les deux envie. Mais quand ce scandale sera terminé, quand nous pourrions enfin débuter, alors, oui, mon frère rentrera. Et notre précieuse ancienne vie reprendra. J'attendais ce moment avec impatience. Je souris légèrement à la remarque de mon jumeau. Ce n'était pas habituel pour lui de lancer de telles paroles. Et j'aimais ça. « Oui. On le fera. » déclarai-je, comme si c'était une promesse que l'on se faisait l'un à l'autre. Quand il se mit à sourire, bien que ce soit un petit sourire, j'en répondis un plus grand, content de le voir sourire. Ça faisait longtemps que je n'avais plus vu un sourire sur son visage, et ce soir, j'étais comblé. C'était comme si nous oublions que nous étions actuellement en conflit, et, honnêtement, ça me faisait le plus grand bien. Le temps d'un soir, je voulais me réconcilier avec mon jumeau et faire semblant que rien ne s'était jamais rien passé. C'était immature de fuir autant la réalité, mais j'en avais besoin. Nous discutâmes de ce qu'il se passait dans nos vies, et rien que cette conversation me rappelait que je ne pouvais en réalité pas oublier la situation dans laquelle l'on se trouvait. Nous n'avions pas parlé pendant des semaines, nous n'avions pas pris de nouvelles de l'un et de l'autre. C'était au moins agréable de savoir ce qu'il se passait dans sa vie, maintenant. Et puis, soudainement, comme ça ressemblait si bien Kwangmin, il me proposa impulsivement d'aller chanter. Mon cœur s'emballant, je répondis immédiatement oui, et rapidement, il obtint l'accord. Il n'y avait plus grand monde à l'intérieur, personne qui nous regardera vraiment, mais ça m'était égal. Refaire une performance ici me réjouissait. Rejouer de la musique ici comme si j'avais rajeuni d'une décennie m'enjouait énormément. Rejouer avec mon frère ici, je ne pouvais rien demander de mieux. On allait jouer comme autrefois, on allait revoir la même scène, on allait revivre la même sensation. Je me sentais déjà tellement nostalgique. Étant plus réfléchi que mon frère, je lui demandai si j'avais le temps de m'échauffer la voix avant qu'on ne se lance. Pour ne pas qu'elle craque, c'était important de faire quelques exercices. Il était important de prendre soin de ses cordes vocales en tant que chanteur. Mais est-ce que j'attendais vraiment de la part de mon frère qu'il accepte qu'on s'échauffe d'abord ? Bien sûr que non. A sa réponse, j'esquissai un petit sourire en coin. « Évidemment, il n'y a que toi qui voudrais aller au talent à une performance. Cet esprit m'avait manqué. » Je me mis à rire légèrement en le suivant alors qu'il était déjà parti sur la scène. Je ne savais pas quelle musique on allait chanter, c'était Kwangmin qui était responsable de ça. Et sincèrement, je lui faisais entièrement confiance. Si mon instinct de jumeau était correct, alors lui pensera à la même chanson que moi. J'en étais persuadé. Ce n'était pas quelques semaines sans l'autre qu'on perdra cette connexion si spéciale qu'on avait entretenu depuis notre naissance. Avant même de jeter un œil au titre sur l'écran qu'il me montrait, je savais déjà quelle chanson on allait chanter. Un sourire étira mes lèvres quand je réalisai que c'était bien celle-là. « Quelle question ! » répondis-je, prêt à refaire ce souvenir. Après avoir ajusté les micros et un dernier regard échangé, il lança la musique et les premières notes s'élevèrent. Le peu de personnes présent ici leva les yeux vers nous, certains d'un air fatigué, d'autres d'un air curieux. Mais la salle était loin d'être remplie, et aujourd'hui, contrairement au moi adolescent, je n'avais pas peur. Au contraire, je voulais juste m'amuser le plus possible avec mon frère. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti une telle joie... Ça m'avait vraiment manqué. Il commença à chanter en premier alors que je le regardai, un sourire sur les lèvres. La chanson n'était même pas joyeuse, mais mon cœur lui, battait de bonheur. On ne s'était pas mis d'accord sur qui allait chanter quoi, mais j'étais convaincu qu'on savait instinctivement qui chantait quoi. Ce fut mon tour, et j'entrai dans la chanson. Il chantait les paroles derrière tandis que moi, je chantais les paroles plus prononcées. Le refrain arriva, et comme avant, on se mit à chanter ensemble dans une unisson parfaite. Je le regardais toujours, heureux. Mon cœur allait exploser de joie. Nos voix, nos postures, nos regards, tout traduisait une confiance qui n'était pas là la première fois qu'on avait chanté cette chanson. Mais il n'y avait peut-être que nous qui voyions dans l'autre celui d'avant, celui qui tremblait de peur, celui qui faisait des erreurs. Et devant mes yeux se dressait le Kwangmin d'il y a longtemps, de notre première performance. Ému de pouvoir revoir cette image, mon cœur joyeux se mélangea à celui nostalgique. Un sentiment étrange m'habitait, mais c'était sûrement la même chose chez mon frère. Je souris, ce qui était en contradiction avec les paroles. J'étais content d'avoir retrouvé mon jumeau.© 2981 12289 0



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !