Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

let's escape together + junji

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Salon de thé
avatar
Choi Jun Young
❝ SHAKE IT RADIO ♫ ON AIR
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 20 Fév - 15:30
let's escape together
#nohomo #help

tenue + Jun Young s’amusait comme un petit fou. Comme dit plus tôt, ce n’était pas la première fois qu’il faisait semblant d’être homosexuel, ayant déjà eut recours à ce genre de stratégie avec son cher Ha Jun pour fuir des femmes pas à leur goût et un peu trop collantes. Mais là, c’était bien plus… enivrant. Il se perdrait presque dans ce rôle qu’il jouait étrangement bien ! Et puis, il fallait avouer que leur public les encourageait sans le vouloir ! Sentir les regards sur eux, les entendre parler à voix basse à leur sujet… Franchement, qui aurait cru qu’elles seraient des adeptes de BL ! En même temps, d’un certain côté, Jun Young pouvait les comprendre. Ils étaient tout de même deux beaux jeunes hommes, qui se charmaient de façon assez subtile pour ne pas être vulgaires et faire planer une aura sexy. Un Oscar ! « Aigo, la gourmandise est un vilain défaut, mais nous l’assumons, n’est-ce pas~ ? ». S’étirant, les dires de Junji lui arrachèrent un rire mental, qu’il eut grand mal à retenir. Il était doué ce gars. Il devait séduire très facilement. « Avec grand plaisir. ». Sa voix était toujours aussi suave et pleine d’une envie pourtant inexistante. Reprenant un fruit pour le manger, Jun Young répondit alors à une question que lui posa l’une des trois jeunes femmes quant à son statut de basketteur. Toute son attention ne devait pas être portée uniquement sur le japonais s’ils désiraient continuer leur petit jeu de façon crédible. Ainsi donc, ils reprirent tous une discussion un peu plus normale, échangeant principalement autour de leurs études et de leurs préférences. Après quelques minutes, il tourna à un moment la tête vers Junji, et se dit qu’il pouvait se permettre une nouvelle action séduction. Lui prenant alors le menton d’une main, il lui tourna le visage et approcha le sien pour ne laisser qu’une mince distance entre eux, comme s’il venait pour l’embrasser. « Tu as un cil dans l’œil. ». Ainsi, à l’aide de l’index de sa main libre, Jun Young vint le lui retirer, ce qui éveilla de nouveaux les feels BL chez les trois demoiselles. Mais également, Min Hyuk finit par craquer. Posant brusquement ses mains sur la table, il les dévisagea, visiblement énervé. « Yah ! C’est bon, prenez une chambre là ! On n’a pas à assister à votre histoire d’amour en direct ! ». Bingo. « Bon, arrêtons là. Désolé les filles de vous avoir fait venir. ». Quoi ? Comment osait-il s’excuser auprès d’elles, et non d’eux ? Croisant les bras, Jun Young le fixa, un sourire de fierté au visage. « Bah quoi ? C’était pas le but, de se trouver quelqu’un ? ».

© LOYALS.


You know you're in love
when you can't fall asleep because
reality is f inally better than your dreams
TELL ME I AM YOUR MORPHEUS

avatar
Itô Junji
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 17 Mar - 10:45

let's escape together
#nohomo #help

Sous-entendus loin d’être obscurs. Toutes les personnes autour de la table peuvent saisir les nuances, les mots qui en disent long sur leur soi-disant relation, l’attirance qu’ils feignent tous les deux. Et le jeu continue, ne s’arrête pas. Comme une obligation de rendre à Minhyuk ce sentiment de trahison. Le spectacle est d’ailleurs apprécié par ces demoiselles. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin. Bien sûr, il fallait aussi parler aux filles. Junji lança quelques questions, répondit à d’autres. A vrai dire, les réponses ne l’intéressaient nullement. Il s’en foutait mais souriait toujours poliment. Vieille habitude lors des dîners mondains auxquels sa mère le traînait. Là-bas, Junji avait appris à prétendre. Oui, à faire semblant d’être plongé dans les paroles de l’autre, d’écouter attentivement alors qu’il avait l’esprit à mille lieues d’ici. Talent inné ou presque. Ça continue, continue. Et sans le jeu avec Junyoung, ça lui semble presque plat. Il se rappelle à quel point il hait les blind dates. Mais Junyoung vient remettre de l’ambiance. Ça lui arrache un sourire faussement timide. Il le sent qui lui tourne le visage, le détourne des demoiselles. Distance faiblarde, presque comme si leurs lèvres allaient se toucher. Junji eut envie d’éclater de rire. Scène digne d’une comédie romantique, là où le lead s’occupe de faire succomber l’autre. Si Junji se défendait bien, Junyoung pouvait lui être égal sur ce terrain là. Cil dans l’œil. Il crut rêver, summum de leur jeu. Junji se laissa faire, il sentit la main de Junyoung ôter ce cil. Magie dans les yeux des demoiselles mais ceux de Minhyuk deviennent noirs, la colère qui monte – pulse et qui sort. Ses mains viennent brusquement rencontrer la table, ça claque. L’énervement est palpable. Et Junji sourit à ses mots. Ils ont gagné. Et les filles ne tardent pas à s’en aller, prétendent qu’elles vont les laisser régler ça entre eux. Politesses offertes et puis vient le au revoir. Junyoung croise les bras et Junji l’écoute, acquiesce à ses mots. « Il se trouve que Junyoung était plus à mon goût qu’elles. » Il lui sourit, se moque. « Sérieusement Minhyuk, tu nous as vraiment piégés. Tu pensais qu’on allait laisser faire ? » Soupire qu’il laisse échapper. La vengeance était consommée.

© LOYALS.
avatar
Choi Jun Young
❝ SHAKE IT RADIO ♫ ON AIR
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 26 Mar - 15:07
let's escape together
#nohomo #help

tenue + Jun Young se trouvait tout de même chanceux, que ces trois demoiselles ne soient pas de la Yonsei. Au moins, il n’y aurait pas de rumeurs à propos d’une éventuelle homosexualité qui tournerait dans les couloirs. Même si, pour tout vous dire, cela n’aurait pas été la première fois. En effet, faute de son amitié plutôt tactile avec Ha Jun, les deux jeux hommes ont souvent été cité dans les posts de la Troublemaker. Mais bien loin de s’en offusquer, le basketteur au contraire en était plutôt amusé. Et là, il était en train de jouer son plus beau rôle. Celui qui allait lui offrir un Oscar. Jamais il n’avait draguer une femme comme il était en train de le faire avec Junji. C’était si passionné. Comme si le seul désir qui le rongeait à ce moment-là, c’était de le faire sien. Le japonais était un parfait camarade de jeu. Voilà pourquoi Min Hyuk finit par craquer. Par exploser. Ils avaient réussit leur coup : lui rendre la monnaie de sa pièce. Vous savez, cette expression, l’arroseur arrosé. Pour le coup, ils l’avaient parfaitement imagé. Leur ami s’excusa donc auprès des demoiselles, qui inventèrent une excuse pour les laisser entre hommes. Le nippon prenant la parole pour mettre le garçon face à ses tords, Jun Young hocha la tête pour approuver, avant de le rejoindre sur ses idées. « Il a raison. Sérieux, on est tes potes, si tu nous aurais expliqué dès le début, jamais on aurait fait ça. J’sais pas si j’aurai accepté de venir, mais au moins, j’me serais pas sentit prit en otage quoi. ». Min Hyuk, toujours énervé, leur clama alors qu’ils l’avaient déçu, qu’ils auraient pu et du même comprendre son désespoir, et d’autres choses encore, avant de partir du café en les abandonnant sans remords. Lâchant un long soupire, le sportif se massa le visage avant de regarder Junji, finissant par lui sourire. « Bon, et bien… Enchanté ! ». Un rire quitta ses lèvres, et il se pencha poliment. « Désolé si je t’ai mit à l’aise ou quoi avec mes gestes. ». Après tout, même s’ils avaient bien ri, ils restaient tout de même deux inconnus. « Je crois qu’on vient de se trouver un talent caché pour l’acting ! ». Goûtant de nouveau à un fruit de sa salade, Jun Young fit le tour de la table pour se mettre en face de son possible nouvel ami. Voilà, placé ainsi, c’était tout de même mieux pour discuter !

© LOYALS.


You know you're in love
when you can't fall asleep because
reality is f inally better than your dreams
TELL ME I AM YOUR MORPHEUS

avatar
Itô Junji
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 6 Mai - 1:00
let's escape together
#nohomo #help

Le monde à l’envers, les pendules qui ne semblent plus tourner. Ils sont dans cette situation étrange mais elle prend fin, se termine lorsque Minhyuk craque. Explose enfin, bombe à retardement. Junji ne peut que sourire face à ce dénouement. Enfin. Il commençait à manquer d’idées niaises pour plaire aux filles mais aussi emmerder Minhyuk. Junyoung et lui avaient pourtant trouvé plusieurs tactiques, des paroles aux gestes mais Junji n’avait jamais été aussi doux dans ses relations passées – que ce soit avec n’importe qui. Minhyuk, colère palpable sur son visage. Il a perdu, ce n’est que justice pour la trahison dont ils ont été victimes. Il s’excuse auprès des demoiselles, celles-ci leur offrent un prétexte bidon mais personne n’en dira rien. Politesses et elles disparaissent, ils se retrouvent entre hommes. Le traître qui s’égosille. Junji qui répond, il n’a jamais su se taire. Ironie, sarcasme gratuit. Sourire moqueur sur ses lèvres. Et il casse, parle de ce piège. De ce blind-date à l’allure de prise d’otages. Et Junyoung est d’accord avec lui. Junji acquiesce à ses paroles. « Ouais, tu aurais pu nous le dire. Là c’était du kidnapping. » Junji aurait voulu qu’ils se retrouvent, parlent entre eux. N’aient pas besoin d’échanger des banalités avec des inconnues dont il se contrefout. Déception partagée. Minhyuk qui persiste avant de finalement partir, Junji les sourcils froncés – agacé. Il détestait les stratagèmes, surtout entre amis – les pièges, tromperies. C’était juste insupportable. Il soupire, se désespère un instant. Et puis Junji croise le regard de Junyoung et celui-ci lui sourit. Il en fait de même, ils ont souffert ensemble. « Enchanté, je pense qu’on aurait pu se rencontrer dans une meilleure situation. » Il rit, stupidement parce qu’il n’y a que ça à faire. Et sans qu’il s’y attende trop, Junyoung se penche vers lui. Lui parle et Junji a envie de rire plus fort mais il se contient. « Aucun problème, c’était une situation désespérée. Il fallait bien tout tenter. » D’ordinaire, Junji établissait des barrières mais celles-ci étaient vite tombées face à la situation. S’il était resté comme habitude, ils seraient encore avec les filles et Minhyuk. Rien que d’y penser, Junji se sent ennuyé.  « On va pouvoir faire des pranks. » Junji continue de sourire. « Je pressens un award pour notre prochaine prestation. » Ironie et Junyoung finit en face de lui. Junji peut l’observer, le découvrir vu qu’ils se connaissent peu. « La prochaine fois, faisons un truc plus cool qu’un blind date. J’ai toujours eu horreur de ça. » Junji boit ce qu'il reste de sa boisson. « Cet enfoiré de Minhyuk quand même. »
© LOYALS.
avatar
Choi Jun Young
❝ SHAKE IT RADIO ♫ ON AIR
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 8 Mai - 17:54
let's escape together
#nohomo #help

tenue + Jun Young venait de vivre ce jour-là encore une expérience qui lui ferait une bonne histoire à raconter à ses amis. S’il était un dragueur dans l’âme, les blind dates n’avaient jamais été son truc. En même temps, dans ce genre d’évènement, les filles étaient normalement là pour se trouver un petit ami, et non pas un plan cul, comme lui le souhaitait. Alors cela renforçait quelque peu sa rancœur envers Min Hyuk. Il ne voulait pas décevoir l’une de ces filles, si elle venait à s’intéresser à lui. Ainsi donc, avoir trouvé en Junji un camarade c’était avéré être un miracle. Un signe du destin. Le traître partit, et les demoiselles ne tardant pas à faire de même, Jun Young put enfin se présenter correctement à l’inconnu, tout en s’excusant d’un quelconque possible mauvais geste. Mais le japonais le rassura rapidement, et une fois face à lui, le basketteur put soupirer légèrement, rassuré et avec un poids en moins. « J’espère que tu as un costume, pour la cérémonie de remise de l’award ! ». Se mettant à rire, il continua de manger quelques fruits, hochant la tête aux dires de Junji. « Moi de même. Mais je crois qu’on lui a donné une bonne leçon. ». Un sourire de fierté au visage, il s’étira longuement avant se bien se caler au fond de sa chaise, regardant son vis-à-vis. « Du coup, parles moi de toi ! Tu es à la Yonsei aussi ? Et tu parles super bien coréen, tu es ici depuis longtemps ? ». Oui, bon, il pouvait très bien être né sur le sol coréen, mais autant demander ce qui lui paraissait le plus logique. Passant une main dans ses cheveux, Jun Young finit par rire. « En fait… Te poser des questions comme ça sur ta vie donne de nouveau l’impression d’un blind date ! Tu crois qu’on est maudit ?! ». Mais au fond, il avait réellement l’envie d’en savoir plus sur son camarade. Sa personnalité lui plaisait, et puis, il ne disait jamais non à un nouvel ami !

© LOYALS.


You know you're in love
when you can't fall asleep because
reality is f inally better than your dreams
TELL ME I AM YOUR MORPHEUS

avatar
Itô Junji
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 19 Mai - 14:46
let's escape together
#nohomo #help


Junji n’avait jamais été opposé aux rencontres, pourtant les blind dates lui semblaient si peu naturels qu’il les trouvait affligeants. Il se remémora toutes les fois où sa mère et son beau-père avaient essayé de lui trouver une fiancée. Les embuscades, les dîners où comme par magie une jolie jeune fille serait là. Et Junji qui soupirait d’agacement, devait trouver une solution pour s’éclipser. Sa mère n’avait jamais compris pourquoi il ne jouait pas le jeu, ne rentrait pas dans les codes. Junji devrait penser à son avenir, trouver une épouse digne de ce nom. Arrêter de jouer, être un peu sérieux. Car ce que Junji avait toujours fait, c’était se perdre. Dans les gens, les noms, les conquêtes. Et tout cela sans aucun blind date, il croyait en ses compétences plus qu’à ces rendez-vous mensongers pour se retrouver une bague au doigt ou juste enfermé dans une relation. D’ailleurs, Junji détestait encore plus Minhyuk parce qu’il avait eu l’impression de trahir Nao. Avoir été là, assis en compagnie de ces filles – en plein milieu de ce blind date à plusieurs. Junji s’était senti comme un imposteur, lui qui a le cœur piégé – déjà conquis sans même qu’il ne le réalise. Junyoung partageait son agacement, heureusement qu’ils étaient enfin ensemble – seuls et débarrassés de cette désagréable situation. Il le rassura quant à ses gestes – Junji s’en fichait complètement, il n’avait jamais été pudique – ni peureux. Il rit à ses mots. « Bien sûr, je ne veux pas décevoir nos fans. » Les fruits qui disparaissent, ils peuvent enfin respirer. « Je crois aussi et il l’a méritée. » Il faudra un peu de temps pour que Junji oublie le piège tendu par Minhyuk. Boisson de laquelle il boit une petite gorgée, cela tout en regardant Junyoung s’installer confortablement. Et puis les questions fusent. « Oui, je suis en commerce et toi ? » Il lui sourit. Se gratte la nuque alors qu’il compte. « Merci, je le dois à mes profs. Ça fait seize ans, je suis arrivé quand j’avais sept ans. » Le passé remué. « Tu as déjà vécu ailleurs ou juste ici ? » Curiosité, Junji qui sait mieux que personne que les gens ont des vies surprenantes. Ils rient tous les deux, surtout lorsque Junyoung remarque l’évident. « J’avoue que ça y ressemble. Ces conneries nous rattrapent on dirait. » Junji se dit que c’est peut-être le lieu qui joue. « Tu veux bouger, aller à l’arcade ? »
© LOYALS.
avatar
Choi Jun Young
❝ SHAKE IT RADIO ♫ ON AIR
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 24 Mai - 15:41
let's escape together
#nohomo #help

tenue + Jun Young avait envie de remercier Min Hyuk. Car même si ce plan foireux l’avait plus que déplu, il en dégageait tout de même deux aspects positifs. Premièrement, il s’était bien amusé, à jouer cette fausse attirance pour l’autre jeune homme prit au piège, lui le coureur de jupons. Jamais il ne pourrait oublier le visage choqué, presque outré, de son ami en le voyant séduire de la sorte un autre homme. Et secondement, il avait fait la rencontre de Junji. Un être à la intéressant et mystérieux. Il se passait quelque chose entre eux. Une sorte d’osmose. Vous savez, ce genre de sentiment, de feeling qui passe de suite avec une personne, et vous berce de douces promesses d’amitié. Enfin seuls, face à face, Jun Young se lança dans des questions relativement formelles, pour apprendre davantage de son compagne d’infortune, lui ayant entre temps adressé un thumb up quand à leur projet d’award pour leurs talents d’acting. Ainsi donc, il était également étudiant à la Yonsei. « Je suis en dernière année de master de journalisme. Tu es dans une fraternité ? ». Junji n’était bien évidemment pas un requin, et il ne dégageait pas l’aura des renards… « Ah oui ! En fait, tu es presque coréen quoi ! Tout s’explique ! Moi je suis un séoulite pure souche ! ». Né dans la capitale, il n’avait jamais vraiment éprouvé le désir ou même le besoin d’aller vivre ailleurs. Mais une fois son diplôme en poche et son service militaire passé, peut-être qu’il changera d’avis… « Ouais pourquoi pas ! Ca sera moins… awkward qu’ici ! Let’s go ! ». Tout sourire, le sportif quitta donc la table, allant payer sa part avant de sortir du café, prenant alors tous les deux la direction de la salle d’arcade. Jun Young s’étira longuement, prenant une bouffée d’air, avant de soupirer d’aise. « Ah et du coup, tes études de commerce, c’est pour faire quoi ensuite ? CEO ? ». Cela l’embrouillait toujours, ces appellations d’études toujours trop vagues et vastes !

© LOYALS.


You know you're in love
when you can't fall asleep because
reality is f inally better than your dreams
TELL ME I AM YOUR MORPHEUS

avatar
Itô Junji
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 7 Juil - 11:53
let's escape together
#nohomo #help


Début, commencement d’une amitié semblait t-il. Les questions qui s’enchaînent, petites informations dévoilées une par une. Junji avait presque oublié ce que c’était de rencontrer quelqu’un. Et Junyoung répond à ses questions, lui aux siennes. L’ambiance est plus sympathique qu’avant. Certes Junji s’est bien amusé à ce petit jeu. Est aussi satisfait de l’issue vu que Minhyuk a été pris à son propre piège mais il ne fallait oublier qu’à la base – il était venu pour s’amuser. Se détendre, voir un vieil ami. Journalisme. « ça a l’air intéressant. Dernière année, bientôt le monde du travail ? » Peut-être que Junji aurait aimé étudier cela, si seulement il avait le choix. À vrai dire, les études de commerce s’étaient imposées. Elles avaient paru être logiques, sensées parce que son beau-père voulait de lui. Lui comme fils, lui comme héritier. Junji avec des responsabilités, un empire reposant sur ses épaules. « Oui, chez les Pyos. Et toi ? » Panthères roses, sauvages. Junyoung n’était pas dans la même que lui, Junji l’aurait su. Ses yeux avaient passé au crible tous les membres dès son arrivée. Junji rit au presque coréen. « Si on veut, il ne manque plus que le nom. » Seoulite pure souche, chose que Junji ne vivrait jamais. Il avait toujours aimé bouger, découvrir d’autres endroits. Peut-être qu’il avait hérité cette caractéristique de sa mère. Bohème aux histoires maudites qui était passé d’un endroit à l’autre – belle opportuniste. « T’as raison. Ça nous rappelle trop de souvenirs cette table. » Souvenirs qui datent de peu mais c’est assez. Ils se lèvent tous les deux, continuent de sourire. Direction la caisse et l’argent s’envole. L’arcade n’est pas si loin. Ils en prennent le chemin, peuvent enfin respirer. « Je suis censé reprendre l’entreprise, l’empire Itô. » Pas son choix mais ce n’est pas une idée avec laquelle il a du mal. Junji en est capable. « Tu penses te consacrer au journalisme écrit ou plutôt vers quelque chose de plus vivant ? » Pas qui mèneront à l’arcade dans quelques minutes.

© LOYALS.


@choi jun young pardon du retard :cry:
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !