Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : Précédent  1, 2

feels like the honeymoon (woora)

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
avatar
Nah Woo Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 3 Juin - 14:10
feels like the honeymoon
woora :heart:

tu souris aux paroles de bora concernant son impatience et le fait qu’elle aurait pu s’arracher les cheveux en attendant le jour de votre mariage. c’est vrai que toi aussi tu étais impatient de lui passer la bague au doigt, mais c’est la jeune femme qui était la plus pressée. tu ne réponds pas à ses mots parce que tu sortirais une phrase digne d’un mauvais film romantique et tu veux vous empêcher d’être embarrassé en plein milieu des rues japonaises. pourtant, même chauve, tu aurais épousé bora. parce que ce n’est pas son apparence qui t’a charmé. c’est sa voix et son accent exotique. tu te souviens comme si c’était hier de la fois où lors de ce voyage scolaire au lycée, tu l’avais entendu. tu avais cherché la jeune femme dans la foule et quand tu l’avais trouvé, ça avait fait tilt pour toi. c’était elle, c’était LA bonne. et des années après, vous étiez mariés et heureux à vous embrasser sans vous soucier de ce que les japonais pourraient penser de vous. mais tu n’arrives pas à faire taire cette envie de l’embrasser et de l’éteindre à chaque instant. encore une fois, tu ne fais que sourire à ce que ta femme te dit, parce que si elle savait ce qui se tramait dans ton esprit, tu n’aurais plus l’air coquin pour elle, mais tu serais un pervers. vous continuez donc votre rue jusqu’à votre hôtel. sauf qu’une délicieuse odeur te prend les narines et tu te stoppes tournant la tête vers une enseigne un peu en retrait. tu sais qu’ici vous mangerez bien et tu en fais part à bora de suite. sa réaction ne se fait pas attendre et tu reportes ton attention vers elle un peu peiné. qu’elle juge simplement comme ça sans avoir été à l’intérieur te désole un peu. elle pourrait faire confiance à ton nez et ta capacité à reconnaitre la bonne nourriture. « j’ai pas besoin de voir la carte pour savoir qu’ils font de la bonne nourriture. pas plus que je me trompe. fais-moi confiance bora. je suis sûr qu’on y mangera très bien, même si c’est qu’au retour. » vous reprenez votre route et tu souris quand elle parle de ce qu’elle veut manger. elle pourra manger ce qu’elle veut. « on ira manger des sushis et des makis. » toi t’as plus envie de découvrir des trucs locaux, des aliments que vous n’avez pas en corée, mais si elle veut ça, tu peux bien céder un des repas pour lui faire plaisir. vous arrivez enfin dans le hall de l’hôtel et la question de bora te fait sourire. tu te penches vers son oreille. « toi. » murmures-tu souriant de plus belle alors que tu passes par la réception pour récupérer votre clé. vous montez dans l’ascenseur en silence et une fois devant la porte, tu l’ouvres et te retournes vers bora. « ne bouge surtout pas. » tu rentres le premier, amenant les bagages à l’intérieur, hors du chemin. une fois fait, tu reviens près de la femme que tu as épousée, et tu passes un de tes bras derrière ses genoux et l’autre derrière sa nuque. tu la soulèves sans effort et déposes un rapide baiser sur ses lèvres. « j’ai toujours rêvé de faire ça. » que tu dis avec un sourire enfantin sur le visage alors que tu entres, la jeune femme dans tes bras. d’un coup de pied, tu refermes la porte et tu l’amènes lentement vers le lit où tu la déposes délicatement, reprenant possession de ses lèvres. « tu es vraiment magnifique bora. » et tu l’embrasses encore, ne pouvant pas être rassasié de la douceur de sa bouche.

© LOYALS.
avatar
Kwak Bora
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 5 Aoû - 21:19
feels like the honeymoon
woora :heart:

Un fin gourmet comme lui ne commettra aucune erreur. Même si la nourriture est bonne, j’aurais toujours une préférence selon mes envies. D’ailleurs, je finis par parler de ces dernières. Mon choix n’est pas exceptionnel, il est même trop classique mais j’ose croire que leurs propositions de sushi et makis sont différentes de ceux que nous pouvons manger quand on était en Corée du Sud. Ils seront faits par leur pays d’origine et je ne sais pas pourquoi l’idée me met l’eau à la bouche. Mais, pour rassurer Woo Young, je serais d’avis de tout manger, de tout goûter. Nous n’avons pas beaucoup de jours devant nous et je tiens à ce que chacun de nos estomacs se souvienne de cette virée nippone. Arrivant à l’hôtel, je jette un coup d’œil sur l’ensemble des pièces communes, me demandant à quel service nous aurons droit. Le personnel a l’air courtois et agréable. L’hôtel ne semble pas être envahi de personnes âgées, ni rien. Je retiens un rire quand j’aperçois un couple de jeunes pas loin de nous. La saison des mariages doit faire plaisir au propriétaire de l’hôtel. Portant mon attention sur mon chéri, je l’interroge à son tour sur le plat qu’il allécherait le plus. Je me mets à ricaner dès que je le sens se pencher vers mon oreille. En même temps, quelle idée de lui tendre de telles perches. Woo Young est loin d’être idiot. Le regardant du coin de l’œil, je voudrais bien paraître innocente mais c’est un peu trop compliqué vu à quel point mon cœur tambourine dans ma poitrine. « Je préfère être dévorée. » Et pas seulement du regard. J’esquisse un nouveau sourire alors qu’on accède finalement à notre étage, puis à notre chambre. Je suis notamment toute excitée à l’idée de découvrir cette dernière mais malheureusement j’ai tout intérêt à être patiente. En effet, le jeune homme me prend au dépourvu en m’invitant à rester ici, le temps qu’il rentre les valises. Le regardant d’un air curieux, j’ai du mal à comprendre où il veut en venir mais finis par abandonner toute recherche. Autant l’écouter, n’est-ce pas ? La surprise en sera bien meilleur… Ses mains posées sur moi, je perds tout contact avec le sol, souriant de toutes mes dents après avoir lâché un « Oh » de surprise. Je caresse ensuite doucement la joue du jeune homme et le regarde tout aussi tendrement. « Encore un de nos rêves qui se réalise. » C’est tellement con, et pourtant, j’ai déjà des étoiles plein les yeux. A moins que ça soit constamment quand je me retrouve avec Woo Young ? Certainement, et j’espère que ça sera éternel. Désormais allongée sur le lit, je réponds à ses baisers et glisse mes bras derrière son dos pour le sentir contre moi. Entre deux baisers, je chuchote : « J’aime faire des efforts pour mon mari. » J’adore déjà l’idée de pouvoir l’appeler de cette façon. Je ne m’en lasse pas. Ça devient tout aussi addictif que ses lèvres. Augmentant ma pression sur son dos, je lui laisse une place sur le lit avant de, une nouvelle fois, poser mon bras le long de sa taille. Je m’approche de son visage et effleure ses lèvres. « Je t’aime. » Il le savait peut-être déjà mais ces mots ne sont pas assez forts comparé à ce que je ressens. Alors, je me répète inlassablement. Faussement frustrée, c’est à mon tour de venir attraper ses lèvres dans un baiser plus langoureux.
© LOYALS.


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

avatar
Nah Woo Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 25 Aoû - 13:56
feels like the honeymoon
woora :heart:

la phrase de ta femme résonne en toi et un sourire pervers s’affiche sur tes lèvres. elle préfère être dévorée et toi ça te convient parfaitement. tu veux la dévorer toute entière et jusqu’à ce qu’elle demande grâce. tu sais que vous n’êtes pas venus pour ça de base, mais tu sais que ça ne dérangera pas bora. tu continues de sourire alors que vous finissez enfin par arriver devant votre chambre d’hôtel. tu demandes à la jeune femme de rester sur place. tu as quelque chose en tête et tu ne veux pas qu’elle gâche la surprise. tu as tellement vu les gens le faire en films et en série que tu as commencé à vouloir le faire aussi. t’es pas très original tu le sais, mais c’est une chose que tu tiens à faire. alors, tu ouvres rapidement la porte, déposes vos bagages à l’intérieur de sorte que votre chemin soit sans encombre et tu reviens tout aussi vite auprès de la femme de ta vie. tes mains se posent sur son corps à des endroits stratégiques et tu la soulèves comme si elle ne pesait rien. ce qui n’est pas totalement vrai. vous êtes souvent en train de faire les gros bras et dire que vos femmes ne pèsent rien, mais c’est faux. certes, bora n’est pas lourde mais tu ne pourrais pas la garder plus de quelques minutes dans tes bras. tu souris à la jeune femme quand elle parle de l’un de vos rêves qui se réalise tandis que tu entres à nouveau dans la chambre, bora dans tes bras que tu portes comme une princesse. la porte se ferme d’un coup de pieds dans le battant et tu amènes la jeune femme sur le lit, où tu la déposes délicatement, venant l’embrasser. tu la complimentes sur sa beauté parce que c’est vrai. bora est magnifique et ce qui est le plus magnifique chez elle, ce sont ses yeux. tu pourrais t’y perdre pendant des heures. encore une fois, un sourire prend possession de tes lèvres. t’as l’impression que depuis qu’elle t’a dit oui, depuis que vous êtes mariés, tu ne fais que sourire. tu risques d’avoir mal aux zygomatiques si ça continue comme ça. tu viens prendre place près de bora et laisses échapper un « moi aussi. » à son je t’aime. tu l’aimes plus que tout au monde ta femme et jamais rien ne pourra effacer ce sentiment. quand les lèvres de la malaysienne viennent se coller aux tiennes tu la prends dans tes bras et la serres fort contre toi. le baiser devient plus langoureux, plus sensuel et lorsque tu es à bout de souffle tu te décales un peu, cherchant à récupérer ta respiration. « bora, bien que l’envie ne manque pas. si on commence comme ça, on sortira jamais de cette chambre tu sais. » parce que tu as envie de ta femme, très envie même et que si elle continue à t’embrasser de la sorte, tu ne répondras plus de rien. pas que ça te dérange, loin de là. mais vous avez tellement de choses à voir et faire que si vous restez ici une grande partie de la journée, vous n’aurez pas assez de temps pour faire tout ce que vous aviez prévu. « tu veux faire quoi du coup ? » demandes-tu dans l’espoir qu’elle te réponde qu’elle veut sortir. parce que dans ton état actuel, il suffirait simplement d’un mot, une caresse ou un baiser pour que tu lui fasses tendrement l’amour comme elle mérite d’être aimée.

© LOYALS.
avatar
Kwak Bora
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 15 Sep - 21:21
feels like the honeymoon
woora :heart:

Libérée d'un poids depuis que je suis sortie de l'aéroport, mon mari n'est pas dans des conditions aussi exemplaires. En effet, nous avons beau être arrivés à l'hôtel, le jeune homme décide de continuer cette lourde tâche en me portant. Cette arrivée dans la chambre est digne d'une comédie romantique et même si cela pourrait paraître cliché, je dois avouer que cela porte réellement ses fruits. La moindre attention de sa part a le don de me faire fondre. Je serais à deux doigts de l'accuser de le faire exprès, si lui non plus, n'avait pas ce sourire niais sur ses lèvres. Le mariage ne paraît qu'être une simple formalité. Au fond, cela ne change pas les sentiments que nous pouvons éprouver l'un pour l'autre mais disons que, maintenant, un simple papier est signé par nous deux, pour prouver notre amour, et ce, pour toujours. L'explication paraît idiote mais comme beaucoup de choses dans la vie, il faut le vivre pour comprendre. Je suppose que tous les couples mariés ont dû passer par cette étape. Ainsi, me collant contre lui, je lui vole un baiser qui dure plusieurs et longues secondes. Mon coeur bat un peu plus fort alors que mes lèvres cherchent celles de mon partenaire par instinct. Mon amour se traduit par un désir plus chaud et j'agis de cette façon sans aucune innocence. Je ne peux pas m'empêcher de vouloir être avec lui, avec Woo Young, peu importe la manière, que ça soit avant ou après... Mais, nous sommes après tout en pleine lune de miel. Il ne peut pas me demander de rester tranquille alors que tout chez moi ne demande que lui. Ainsi, quand le manque d'oxygène se fait ressentir, Woo Young se décale légèrement et me fait une remarque qui me rend perplexe. Mon regard lourd de sens se pose sur lui et je me contente de le fixer silencieusement. Comment pourrais-je faire preuve de raison pour nous deux ? Je ne suis pas certaine de vouloir de mon côté et je ne suis pas non plus certaine de vouloir faire plaisir à ses plaintes. Je le gratifie d'un léger sourire en coin alors que ma main caresse délicatement sa taille. La vérité, c'est que je ne vois pas en quoi on devrait se priver. Nous sommes ici pour profiter, quoi qu'il en soit. Omettre de visiter deux trois lieux de suite n'est pas un crime. Céder à la tentation ? Peut-être. " Tu le penses vraiment ? " dis-je. Je prends une bouffée d'air sans pour autant le lâcher du regard. Woo Young me laisse le choix et au fond, je me demande si c'est bien réel. A mes yeux, ne peut-il pas deviner ce qu'il l'attend ? Devrais-je le sauver de son propre sort ? Je rigole doucement et me blottis contre lui avant de caresser son torse du bout des doigts. Ces derniers finissent notamment leur course sur le menton du jeune marié. " Tu sais très bien ce que je veux. " Toi. Ce n'est pas faute de l'avoir répété, et une part de moi me dit qu'il le sait tout autant que moi. Néanmoins, je ne peux pas m'empêcher de le souligner. " C'est donc plutôt à moi de te poser cette question. " Puis, je susurre doucement sa lèvre inférieure et me redresse subitement, retirant les boutons de ma chemise un par un. " Si tu n'es pas d'accord, j'ai de bons arguments pour te faire changer d'avis. " Le chemisier ouvert, je laisse apparaître une toute nouvelle lingerie et j'ajoute, d'un ton qui se veut à la fois sensuel, confiant et rempli de taquineries. " Alors ? " Je me penche à nouveau vers lui et réduis la distance entre nos visages, attendant une quelconque réponse de sa part, souhaitant le rendre encore plus fou.
© LOYALS.


someone told me that
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

avatar
Nah Woo Young
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 14 Oct - 11:37
feels like the honeymoon
woora :heart:

tout ton être désire cette femme qui est maintenant tienne. tu ne peux pas être raisonnable dans cette situation, mais tu le dois. parce que si tu flanches, si tu laisses ton désir prendre possession de ton corps, vous ne sortirez jamais de cette chambre d’hôtel. alors, tu essaies d’enfermer ton envie dans un coin de ton cerveau pour demander à bora ce qu’elle veut faire parce que toi, c’est assez clair. tu pries pour qu’elle veuille sortir ou du moins qu’elle fasse mine de vouloir sortir. sauf que ce n’est pas le cas, pas du tout même. tu hoches la tête à sa question. ouais tu le penses vraiment. tu vas la dévorer vivante si vous restez enfermés tous les deux dans cette pièce et vous n’allez pas visiter la ville. tu sais que ce ne sera que partie remise, mais tu n’as pas réellement envie non plus de passer à côté de chose que vous n’aurez probablement pas l’occasion de refaire. mais bora n’est clairement pas de cet avis. elle se blottit contre toi, caressant ton torse du bout des doigts. tu sens tous tes muscles se contracter à ce contact, pas parce que tu n’aimes pas, mais parce que tu es dans l’anticipation. tu sais exactement ce qui va arriver et tu as clairement envie tout comme elle que ça se passe. elle t’embrasse sensuellement et tu fermes les yeux quelques secondes pour apprécier ce moment, un sourire sur les lèvres. « bora… » que tu murmures avec si peu de conviction que son prénom n’est qu’un souffle dans ta bouche et la complainte s’évapore au moment même où tu finis de le dire. tu l’observes enlever un a un les boutons de son chemisier et tu retiens ta respiration au fur et à mesure qu’elle le fait. est-ce qu’elle cherche à te tuer à petit feu ? très clairement. pourtant, tu ne peux pas détacher le regard de cette poitrine qu’elle t’offre. tu remarques la nouvelle lingerie et un sourire narquois s’affiche sur tes lèvres tandis que tes dernières barrières et résolutions se brisent en mille morceaux. au diable les visites. vous irez plus tard. pour le moment, tu veux goûter le corps de cette femme qui est tienne et qui te tente plus que tout. si elle avait été une créature des ténèbres, tu aurais dit qu’elle était une succube parce qu’elle n’avait pas grand-chose à faire pour que tu succombes à ses charmes. bora se rapproche encore de toi et son « alors » est comme le signal que tu attendais. tes bras se referment autour de sa taille et tu la plaques contre toi avec sûrement un peu trop de force. mais elle t’a cherché. elle a joué avec tes nerfs et ton désir et tu comptes bien lui rendre au centuple. ta bouche fond sur la sienne et tu dévores ses lèvres, mordant dans la chair et laissant vos langues jouer l’une avec l’autre. très vite, tes mains se mettent en action et le chemisier qu’elle avait commencé à déboutonné se retrouve complètement ouvert et d’un geste, tu l’envoies valser à l’autre bout de la pièce, alors que tu soulèves ta femme comme si de rien était pour la prendre dans tes bras. « tu me rends fou bora. » tu lèches ses lèvres avant de reprendre. « je suis fou de toi. » et tu te diriges vers le lit où tu la déposes délicatement pour ne pas lui faire de mal. ton corps se retrouve sur le sien et tu délaisses sa bouche, pour attaquer son cou. tu embrasses sa peau et descend petit à petit jusqu’à son soutien gorge, laissant une pluie de baisers sur le chemin. « très belle nouvelle lingerie. j’aime énormément. » que tu lances avec un sourire narquois. tes mains passent dans son dos et tu lui enlèves d’une main experte. « mais tu n’en as plus besoin pour ce que je compte te faire bora. » tu déposes tes lèvres sur la naissance de ses seins, embrassant lentement cet endroit. tu veux la faire attendre et la chauffer comme elle l’a fait avec toi quelques instants plus tôt.

© LOYALS.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !