Revenir en haut Aller en bas



 

Welcome to the family #Knacky

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 11 Fév - 10:23
You're my perfect Xmas

Déglutissant, je me regarde dans mon costume de pingouin. C’est un restaurant chic, il faut bien faire un peu d’efforts. J’avoue que je suis trop habitué à mes jeans parfois troués et mes grands sweats. Je ne suis pas un homme à être trop bien habillé. Un pull, un pantalon, ça suffit amplement. Et je crois que tout ce genre de costume trop taillés, trop serrés, me rappellent un peu trop les uniformes anglais dans lesquels j’étouffais. Mais aujourd’hui, j’ai fait un effort. Pas pour eux. Pour elle. Tirant sur sur ma veste une dernière fois, j’attrape la main de Nana dans la mienne et quitte les vestiaires avec elle où l’on a déposé nos doudounes plus chaudes afin de rejoindre mes parents déjà installés. Après un bref salut et l’entrée de consommée dans le plus grand des silences, vraiment pesant et bizarre, je finis par les regarder. « Je… » « Nicky dit que vous êtes une artiste. Vous peignez ? » Caressant discrètement la main de Nana, je souris un peu et me contente de fixer mon verre de vin, espérant que ça se finisse vite. « Vous êtes la seule fille qu’il ne nous ait jamais présenté. C’est parce que vous êtes enceinte et que nous allons devoir payer pour un mariage qui se soldera en divorce ? » Je manque de m’étouffer à la remarque de mon paternel. « Dad ! »

Mom
Dad


☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 11 Fév - 21:41
You're my perfect Xmas

OOTD + Je n'aime pas trop le vin lorsqu'il est rouge mais je regarde timidement le serveur à ma gauche qui remplit mon verre de moitié... est-ce que les gens autour savent que c'est imprudent de me laisser seule en compagnie d'un joli verre à pieds ? Déjà que je ne voulais pas lâcher la main de Nicky... bon très bien mais nous n'allions pas manger enchaînés l'un à l'autre, je sais. « Je » commence à mon tour sans pouvoir achever. Un sourire glisse contre mes lèvres que je viens pincer à l’âcreté du vin sur ma langue. Et puis, plaquant la paume de ma main contre ma bouche, je manque de tout recracher en décrochant un regard absolument perdu. « P-Pas du tout ! On est... il n'a... enfin on n'a pas, je veux dire... » Ah non ! non ! La seconde immaculée conception de l'Histoire ce n'est pas pour demain sous le sapin. Je vire au rouge-vin-rouge et bois un grand verre d'eau. Sa maman me fait quand même un peu moins peur, vu sous cet angle. « J'ai fais pas mal de peinture au début de mon cursus. Du dessin, des croquis et de la photographie aussi. Je ne fais plus que du graphisme maintenant, c'est beaucoup d'animation. » Mais j'aime bien sortir aussi, mes feutres et mes stylos à paillettes pour dessiner sur les bras de Nicky quand il somnole et qu'il est tout doux. Dugun. Dugun. « Nicky m'a fait une surprise pour mon anniversaire. » Cette fois-ci je m'adresse à son papa... maaais. Il me fait un peu peur alors je dis ça avec une petite voix et mes doigts se décalent subtilement sur la table pour aller frôler la main de Nicky. « On est allés manger japonais et puis, on a fait de la patinoire » je sais qu'on dit "faire du patin" mais bon sang je stresse alors mon esprit nippon il percute rien « en fait, il m'a demandé si je voulais passer Noël avec lui. Je m'excuse si tout ça s'est fait à la dernière minute, mais je suis heureuse de vous rencontrer. Et d'être la première fille qu'il vous présente. » Et puis.
Je voudrais être la dernière aussi.




☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 12 Fév - 20:15
You're my perfect Xmas

« Je » Lorsque mon paternel la coupe si impoliment pour sortir une connerie pareille, je ne peux m’empêcher de le fixer intensément et de façon noire sans doute. Vous savez, je crois que mes parents n’ont jamais eu un fond méchant mais qu’ils m’avaient programmé d’une certaine façon dans leurs têtes et comme je ne corresponds pas aux exigences, je suis un échec. Et venant de personne ayant plus ou moins bannis ce mot de leur vie, je crois que c’est compliqué à gérer et qu’ils agissent comme des cons par conséquent. Mais… c’est subtilité m’a toujours empêché de les détester. « P-Pas du tout ! On est... il n'a... enfin on n'a pas, je veux dire... » Elle boit un peu de vin rouge et j’échange nos verres pour lui donner mon vin blanc à la place, le sachant moins fort en alcool. « J'ai fais pas mal de peinture au début de mon cursus. Du dessin, des croquis et de la photographie aussi. Je ne fais plus que du graphisme maintenant, c'est beaucoup d'animation. » Ils l’écoutent attentivement tout en dégustant leurs entrées. J’ai le ventre tellement noué que je n’arrive rien avaler pour le moment. « Nicky m'a fait une surprise pour mon anniversaire. On est allés manger japonais et puis, on a fait de la patinoire » Je souris lorsqu’elle parle d’une façon un peu étrange, son cerveau nippon se mettant en route. Elle est adorable sous le stress à vrai dire. « en fait, il m'a demandé si je voulais passer Noël avec lui. Je m'excuse si tout ça s'est fait à la dernière minute, mais je suis heureuse de vous rencontrer. Et d'être la première fille qu'il vous présente. » « Nous aussi nous avons été surpris… Mais en bien. » Je regarde ma mère, assez étonné. « ça fait combien de temps ? » « Huit mois, » dis-je enfin avant de gober un truc sur mon assiette du bout des doigts, ce qui horripile mon père, forcément. C’est un resto chic mais j’aime la malbouffe, alors j’aime manger avec les doigts. Mon regard se porte sur Nana et elle me fait automatiquement sourire. « Vous semblez être une jeune fille pleine de bon sens, aussi, j’ai du mal à comprendre pourquoi vous perdez votre temps avec lui. » « Chéri… » « Comprenez bien, j’ai toujours aimé mon enfant, comme un père doit le faire, mais je sais de quoi il est capable et il pense que l’on a jamais remarqué comme il se jouait de la gente féminine de façon indécente et anormale. Ce serait dommage qu’il vous brise le cœur et que nous, nous apprenions à connaître quelqu’un sans avenir, parce qu’il est là le point, il n’a aucun avenir. A moins que vous ne soyez une bonne fée et le changiez radicalement, je crois qu’il serait tant pour vous de trouver une voie plus saine. » Je le fixe à nouveau et dépose mon verre en déglutissant. « Chéri ! » « Non. Je ne me tairai pas. Nous ne le voyons jamais. Jamais. Quand veux-tu que je lui parle ? Il est grand. Il va avoir 23 ans, c’est un grand garçon qui avance avec des résultats médiocres dans une université qui nous coûtent les yeux de la tête et qui n’a aucune honte à le faire. Il n’y a que les femmes, le sexe et sans doute l’alcool qui compte. Il ne fait rien de sa vie. Rien. A son âge, je travaillais, j’avais mon propre toit et je ne dépendais de personne. Je te préviens, c’est la dernière année que nous t’offrons gratuitement car ta mère a insisté mais si tu n’as pas de meilleurs résultats ou que tu ne trouves pas un travail, c’est fini. Peu importe ce que tu fais du moment que c’est respectable, mais je ne tolérerai pas davantage que tu sois une larve. » Je le fixe et hoche doucement la tête. Mon calme froid, glacial presque, n’annonce rien de bon parce qu’intérieurement, je boue violemment et j’ai juste envie de lui envoyer mon poing dans la gueule. Nana… J’me sens déjà assez piteux comme ça pour elle. Alors là, il vient de carrément… je sais pas… Souriant finalement, je les fixe, puis finis par me racler la gorge, empêchant Nana de parler. « Je savais que c’était une mauvaise idée. Mais Nana est importante pour moi, je voulais lui faire comprendre. Sur ce, bon Noël. » Je me relève et la regarde pendant que ma mère essaie d’arranger les choses. « Et si on allait au KFC ? » je lui souris, mais j’ai envie de faire un meurtre, de frapper dans quelque chose. Je ne sais pas. S’il te plaît Nana, n’insiste pas et partons. Ça fait trop mal là. Ma main se tend vers elle, ignorant mes parents à qui je ne répondrai pas. Je ne veux pas faire une scène ici. Pas devant elle.

Mom
Dad


☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 13 Fév - 19:40
You're my perfect Xmas

OOTD + J'ai à peine touché à mon entrée lorsqu'un serveur s'annonce et vient nous débarrasser. C'est difficile d'osciller entre familiarité et politesse. Sa mère est chaleureuse et son père est un bloc de glace, si énorme que j'ose à peine le regarder dans les yeux, par peur qu'il n'y trouve une autre fantaisie suspicieuse. Mais les choses s'escaladent si vite, d'un adorable sourire ponctué de remarques curieuses et la grosse voix de son père qui alerte les tables tout autour de nous. J'ai la gorge super nouée et je voudrais pouvoir mettre le temps sur pause pour que Nicky il n'ait pas à entendre tout ça.

Parce qu'il peut prétendre qu'il s'en fiche. Mais je sais que c'est pas vrai et que le gamin insouciant et imperméable au changement que dépeint son père, ce n'est pas Nicky. C'est plus lui.

Le grondement de sa chaise me fait sursauter et lever les yeux sur la main tendue que ses yeux m'implorent presque de ne pas refuser. J'ai la gorge toute nouée et le visage blême, feignant à peine l'ombre d'un sourire lorsqu'il me parle du KFC. « Hm-m. » Je recule doucement ma chaise et récupère mes affaires pour venir glisser ma main dans la sienne. « Je pourrais être une bonne fée. » Je le retiens subitement avant qu'il ne leur tourne le dos. Avec une jolie robe, une baguette magique et toute plein de formules qui ne veulent rien dire. « I'm sorry for being rude I- Your son is a good man. I'll be the one trusting him. Even if I end up being the only one. » Je souris timidement en regardant le bout de mes bottines noires. Ma main se dégage de la sienne juste le temps qu'il me faut pour sortir un petit paquet joliment emballé dans du papier avec des imprimé du Père Noël partout et c'est super ridicule, mais c'est le seul truc que j'ai pu trouver... je veux juste que sa mère accepte ce petit cadeau et c'est trois fois rien, je le lui tends à deux mains en m’inclinant.

« C'était la photo que j'avais prise pour un projet en classe de photographie. Il... il arrêtait pas de gigoter dans tous les sens, à ce moment-là il n'avait vraiment rien d'une larve. » Je rigole doucement en me remémorant la moitié de ma pellicule truffée de grimaces et de flous plus ou moins artistiques. « J'ai eu beaucoup de mal à faire en sorte que cette tête de mule accepte de reproduire le cadre d'une photo qui datait de quand il était petit... » Puis au final, c'est même pas ses photos à lui que j'ai choisi pour rendre mon projet parce qu'il était trop dissipé comme garnement. « Je me suis dit que ça pourrait vous plaire. Il a vraiment gardé la même bouille, ah... kawaii » Je me sens rougir mais après tout, je ne fais que de m'adresser à sa mère en jetant de brefs regards impressionnés (et super-scared) à son père. « I'll take good care of him. »

Mon souffle dessine des petits nuages de cotons dehors et j'entrelace mes doigts avec ceux de Nicky en fixant les lignes droites sur la chaussée, que je m'applique à ne surtout pas dépasser. « Hé. Ni-kun... » Je l'arrête au milieu de notre silence et viens me blottir tout contre lui en passant mes mains sous son manteau. « Tu vaux bien mieux que tout ce que ton père a dit. » Just a daily reminder of how much I love you.



☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 13 Fév - 20:26
You're my perfect Xmas

« Je pourrais être une bonne fée. » Je tourne doucement ma tête vers elle et la regarde longuement. « I'm sorry for being rude I- Your son is a good man. I'll be the one trusting him. Even if I end up being the only one. » Je pourrai sourire à ce moment précis, mais je crois que je suis trop occupé à retenir mes larmes, mes poings, mes mots. Mais Nana, c’est comme si tu venais de poser un pansement Sailor Moon sur mon cœur avec tes mots. J’ai été idiot. Plus on avance dans le temps, plus je me rends compte que c’est toi qu’il me faut et juste toi. Lorsqu’elle lui tend le cadeau, je la regarde encore un peu surpris, c’est vrai que j’en avais un aussi. Deux billets pour l’Opéra. Pour une fois qu’ils jouent le préféré de mon père ici. Caressant les billets dans ma poche, je finis par les déposer sur la table en observant ma mère avant de me remettre droit et observe Nana.

« C'était la photo que j'avais prise pour un projet en classe de photographie. Il... il arrêtait pas de gigoter dans tous les sens, à ce moment-là il n'avait vraiment rien d'une larve. » C’est vrai… J’ai mis sa patience à rude épreuve le jour-là je crois. Mais aussi étonnant que ça puisse paraître, je n’aime pas être pris en photo. Le mannequinat que je fais par moment pour avoir un peu d’argent ne se passe pas forcément bien. Et j’ai beau savoir que je suis relativement canon, je me sens… vulnérable sous un objectif. « J'ai eu beaucoup de mal à faire en sorte que cette tête de mule accepte de reproduire le cadre d'une photo qui datait de quand il était petit... » Cette fois-ci, je souris un peu en regardant le bout de mes chaussures, puis elle. « Je me suis dit que ça pourrait vous plaire. Il a vraiment gardé la même bouille, ah... kawaii » Oh Nana, je sais qu’au fond, ils pourraient t’aimer et que c’est pour ça qu’il veut t’éloigner de moi. Même pour lui, je n’en vaux pas la peine. « I'll take good care of him. »

Enfin, je récupère sa main et nous sortons ensembles après avoir récupérés mos manteaux. Silencieux au possible, je fixe le sol sans savoir quoi dire sur tout ça. J’espérai que sa magie allait opérer avec mon vieil ours. J’avais tort. Encore une fois. « Hé. Ni-kun... » Lorsqu’elle vient contre moi, au début, je ne réagis pas à son étreinte et puis je l’agrippe, et puis je me penche un peu pour déposer ma tête sur la sienne. « Tu vaux bien mieux que tout ce que ton père a dit. » Souriant faiblement, j’ai juste envie de hurler en me rendant compte qu’elle rend mes yeux humides. « Et toi… tu es vraiment une bonne fée. » Sans elle, je crois que j’en serai venu aux mains avec lui. Doucement, je lui fais redresser son minois pendant qu’une neige fine s’abat sur nous, et je bouge, comme pour danser, comme pour nous bercer, tout en la gardant contre moi. Mes lèvres viennent chercher les siennes pour un long baiser durant cette danse sous cette neige fine et abondante qui tombe d’un coup. Soupirant contre ses lèvres, le corps et le cœur remplis de… frissons encore inconnus au bataillon, je déglutis. « K-KFC ou… tu veux… rentrer ? »



☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 19 Fév - 16:29
You're my perfect Xmas

OOTD + Je peux sentir comme sa voix est toute serrée par l'émotion et que s'il m'enlace si fort, c'est pour pas que je m'enfuis et que je puisse voir ses petits yeux humides. Mais je les devine et je le garde pour moi, resserrant mes bras autour de son torse. « Tu crois ? » Ca me fait un peu sourire quand il me dit que je suis une bonne fée et je le lui demande, ma voix laissant suggérer comme je peux sourire même s'il ne le voit pas.

Petit à petit, je le sens qui s'apaise et qui relâche la pression. Je ne sens plus comme ses muscles sont tendus et d'ailleurs, lorsqu'il relève mon visage du bout de ses doigts, les traits tirés qu'il avait en sortant du restaurant ont disparus.

Il neige lorsque nos corps commencent à se balancer sur la chaussée, entre les passants impatients et indiscrets dont on se fiche totalement. Et même si je glisse il me retient, tenant la fabrique de son pull entre mes mains comme si plus jamais je n'avais l'intention de le lâcher. « KFC...? » Je frotte le bout de mon nez contre le sien avant que ses lèvres ne quitte les miennes et qu'il se redresse. « J'ai un petit peu faim. » J'accompagne ce que je dis avec un geste, mon pouce et mon index se rejoignant presque même si j'ai bien plus faim que juste "un petit peu". « On peut prendre à emporter. Il n'y a personne chez moi ce soir, ils vont tous rentrer tard. » Peu importe si Yiming rentre et qu'elle comprend, et qu'elle me gronde que je pourrais bien être en passe deux faire deux fois la même erreur. Je veux juste passer Noël avec lui, peu importe les traditions.



☆☆☆ Beerus
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 19 Fév - 22:16
You're my perfect Xmas

« KFC...? » J’aime sentir son petit nez qui se frotte contre le mien comme ça mine de rien… Je crois que j’aime trop de choses chez elle et pas assez à la fois. « J'ai un petit peu faim. » Mon regard suit ses doigts et j’esquisse un sourire tendre en ayant envie de lui mordiller. Mais non, je ne vais pas lui faire ça en pleine rue. Elle serait trop gênée. « On peut prendre à emporter. Il n'y a personne chez moi ce soir, ils vont tous rentrer tard. » « ça marche pour moi. » Souriant longuement, j’avance un peu, main dans la main avec elle avant de la prendre en traitre et la poser sur mon épaule pour me mettre à courir avec elle jusqu’au bus qui nous intéresse, un rire franc s’échappant de ma gorge. Je la dépose, l’air absolument innocent avant de poser un baiser sur sa joue puis mon bras autour de ses épaules en souriant. J’ai envie d’oublier ce début de Noël absolument foireux et je crois qu’il m’a mis une sorte de coup de pied au cul sans même le savoir. J’ai envie de lui prouver que je suis bien pour elle. Que je ne suis pas un échec. Le bus arrive et je grimpe dedans avec elle, nous mettant au fond, l’un contre l’autre. « Nana… Et si Yiming rentre plus tôt que prévu ? » Je sais qu'elle ne dit rien à personne sur nous et même si ça me pèse d'un côté, qu'elle nous cache comme une enfant ayant fait une grosse bëtise, je n'ai pas envie qu'elle ait des soucis à cause de moi.



☆☆☆ Beerus
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !