Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

a chance meeting of the best stranger - anseo

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Invité
Invité
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 18 Fév - 13:59
a chance meeting of the best stranger
ft. An Seo
La fatigue avait pris procession de moi comme le ferait un démon. La petite entreprise que j’avais montée en m’installant il y a trois ans à Séoul pour oublier la douleur que m’apportait la mort de mon défunt mari, avait pris de l’ampleur. Il était tel que l’on croulait sous les demandes de restaurations. A croire qu’il n’y avait jamais eu d’autres firmes avant mon arrivée qui proposait ce type de services. Si nous voulions clôturés la plupart des chantiers urgents avant la venue des fêtes nous avions dû refuser certains contrats, voire les repousser jusqu’à l’année prochaine. Ces derniers jours avaient été particulièrement épuisant entre imprévus et promoteurs enragés, je ne savais plus où donner de la tête. Sans oublier que je devais m’occuper de mon précieux trésor de fils. J’essayais d’être autant là que possible pour lui, mais dernière, la fatigue me consumait. Ce qui n’avait pas échappé au regard aiguisé de mon neveu. Même si il avait récemment abusé de ma confiance en amenant Hiro au parc d’attraction alors que je lui avait interdit, surtout pour se servir de lui pour draguer les jeunes employées, j’avais fini par accepter de lui laisser le temps d’une soirée. Juste le temps de prendre un peu soin de ma personne et récupérer un peu les heures de sommeil donc je manquais cruellement. J’avais donc profité de cette soirée de tranquillité pour passer ma nuisette et me glisser tôt dans mon lit. Je m’étais endormi comme une masse que je faillis ne pas entendre quelqu’un toquer à ma porte. Pestant intérieurement, je me relevais péniblement. J’ouvris la lumière de l’entrée tout en frottant les yeux. Machinalement, j’ouvris la porte sans vraiment savoir à qui j’allais avoir affaire. Manque d’inattention. Faute du manque de sommeil. Ce fut pourtant une voix familière qui retentit. Je me frottais d’avantage les yeux en voyant un Wook couvert de sang et probablement de bleus dès le lendemain. Je ne lui proposais même pas d’entrer, je me contentais de libérer le passage. De toute manière, il ne m’en aurait pas demandé l’avis. Je l’observais sans un mot, légèrement encore ensommeillée, j’avais du mal à immerger. Cependant, à la vu du jeune homme blessé, je repris mes esprits. « Il est en pension chez Nicky pour la soirée. » déclarais-je sans oublier que cette information pouvait faire son petit effet. Le voir dans un état pareil me faisait mal. Pourtant, je n’en pipais mot. Je me dirigeais vers le frigo pour en sortir une carafe d’eau fraiche et deux verres de l’armoire. Je revins vers lui, lui tendant un des verres. « Ca sera de l’eau pour le jeune homme qui est entrain de me mourir mon canapé. J’espère pour toi que je pourrais en faire partir les tâches de sang. » le grondais-je tout en repartant vers la salle de bain où j’allais chercher la trousse de premier soin. Je m’installais sur la table basse en face de lui, me fichant bien de ma tenue. La situation me l’avait même fait oublier. Je sortis le désinfectant que j’appliquais sur un coton tige avant de m’approcher dangereusement du jeongal. « Serre les dents, ca risque de piquer. » répliquais-je sèchement. Et sans plus d’explication, je posais l’arme hospitalière sur une de ses plais. « Je peux savoir ce que tu as encore fait pour subir un tel traitement ? »  TOUCHEZ PAS ! » [/b]