Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

WHAT IF ? FT MAJUN ♥

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 2 Mar - 10:40
Ma Nah serrait la petite boite contre son torse. La neige fondait doucement dans ses cheveux. Elle avait toujours adoré ce temps qu’elle trouvait à la fois unique et romantique. Elle avait fini par se faire à l’idée que son histoire avec Seojun ne serait sûrement qu’une histoire d’amitié, le garçon semblait bien trop complexe et distant pour qu’elle puisse espérer autre chose … Pourtant il y avait une part d’elle qui ne pouvait s’empêcher de se convaincre qu’il y avait autre chose, quelque chose qu’elle ne pourrait pas définir, comprendre …. Mais quelques choses de bien réel qui les reliait tous les deux. Pour une fois elle avait envie de croire que ce n’était pas qu’une amourette à sens unique … et que quelques parts et pour des raisons obscures le garçon ne pouvait pas encore assumer ses sentiments. Peut-être qu’elle avait trop longtemps rêvé d’une belle histoire d’amour et qu’elle s’en inventait une ? Mais … c’était des regards, des réactions, des sensations dans le creux e son ventre quand elle était dans ses bras qui lui faisait croire qu’ils pourraient … avoir plus. Elle se redressait en voyant les gens commencer à sortir de cours. Elle avait suivis des cours intensif avec sa sœur jumelle afin d’opter pour la meilleure attitude avec lui … qu’elle se sorte de cette friendzone …. En le voyant arriver elle ne peut s’empêcher d’afficher un sourire radieux en courant vers lui. « Seo Jun ! » lance-t-elle pour attirer son attention. Elle ne sait pas si les autres sont au courant que c’est son anniversaire. Elle ne sait pas s’il a envie que les autres le soit … Alors elle se contente d se pencher vers lui pour déposer un baiser frais sur sa joue et souffle « Joyeux Anniversaire monsieur Yang. Puis-je vous kidnapper pour une surprise ? » et ses yeux si innocents sont si doux et attendrissant qu’il serait bien triste de lui refuser ….




Darkness is your candle.
M A J U N ☽ Tale as old as time, true as it can be, barely even friends ... Then somebody bends unexpectedly. Just a little change. Small to say the least ... Both a little scared and neither one prepared ... Beauty and the Beast
avatar
Yang Seo Jun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 3 Mar - 14:17
journée soporifique. dernière année à la yonsei. à cette simple pensée il ne peut s'empêcher de sourire. bientôt la fin, bientôt le début. il avait hâte de finaliser ses jeux vidéos , créer son entreprise, se développer sur le marché. il se demandait si il pourrait compter sur les byeontae, sur manah. Aimerait-elle avoir une place dans son entreprise, elle qui aimait tant les jeux vidéos se verrait-elle experte test au sein de son entreprise. peut-être avait-elle d'autres plans, elle était encore bien jeune, trop jeune pour se fixer sur son avenir et ce n'était clairement pas à lui de l'influencer dans son propre intérêt. tête baissé, il baille légèrement en quittant sa salle de cours. peut-être pouvait-il envisager une sieste avant de se poser sur les modifications qu'il lui restait à effectuer au niveau du prototype 452 de son jeu. « Seo Jun ! » il se stope presqu'immédiatement, relevant la tête vers sa jeune cadette qui courre d'hors et déjà à sa rencontre. " qu'est-ce que tu fais là manah? " appuyer sur ses béquilles, il a tout juste le temps de lui poser la question, qu'elle pose ses lèvres sur sa joue, dans un baiser humide qui le prend de court. un baiser qui le fait déglutir, sa respiration bloqué alors qu'il l'observe. joyeux anniversaire. il avait presqu'oublier qu'il s'agissait de son anniversaire, cela faisait des années qu'il ne le fêtait qu'avec sa mère, son extravagante mère. mais à l'instant présent il ne peut s'empêcher de se remémorer le rêve qu'il avait fait plusieurs semaines auparavant, un rêve déroutant, immoral que ce baiser avait su ravivé d'une telle force qu'il lui était difficile d'effacer les images qui lui revenaient à l'esprit. " une surprise ? " prononce t-il de sa voix grave, tentant de chasser ces souvenirs fictifs. " t'avais pas besoin de faire quoique ce soit tu sais." sa présence en elle même était amplement suffisante à le rendre heureux et c'est en s'appuyant sur l'une de ses béquilles, qu'il vient lui pince la joue tout en plissant les lèvres. " montres moi donc!" qu'avait-elle pu bien préparer pour lui ?



A N T I
No matter what efforts you made, what sufferings
you went through, your success gave you the right
to be insulted again.


check that:
 
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 3 Mar - 16:13
 TENUE ♥️ « Bien sûr que si j’avais besoin ! » souffle-t-elle malicieusement. « C’est le premier anniversaire qu’on passe ensemble, j’avais envie qu’on marque le coup. » ajoute-t-elle sans réaliser le double sens de ses paroles et de ce que ça trahis. Elle voulait simplement dire depuis qu’ils se connaissent mais aussi depuis qu’ils se sont rapprochés. Parce que c’est indéniable. Ils se sont rapprochés et passent de plus en plus de temps ensemble. Parfois simplement en restant dans la même pièce et bossant chacun de leur côté sur leur ordinateur. Comme si finalement la présence de l’autre était devenue familière et reposante. La jeune femme avait passé beaucoup de temps chez les Gumiho, prétextant rendre visite à sa famille pour avoir une chance de e croiser régulièrement alors quand il a changé de quartier pour rejoindre les étudiants elle avait fini elle aussi par trouver d’autres excuses pour venir le trouver. Et c’était finalement en assumant pleinement son envie de le voir qu’elle avait fini par trouver ses marques auprès du garçon. Parfois elle se demandait ce qu’elle pouvait faire de plus pour attirer son attention … mettre des tenues plus courtes ? Se maquiller un peu plus ? Etre … plus tactiles ? Elle voyait bien que le garçon optait toujours pour une réservé singulière et qu’il avait une attitude parfois étrange quand ça touchait les émotions … Elle avait fini par s’y habituer sans y trouver là une quelconque attitude déroutante, comme si elle avait fini par apprendre ses codes et s’y familiariser. Elle lui tient délicatement le bras pour ne pas le gêner alors qu’il marche appuyé sur ses béquilles. « J’ai loué une petite salle de gaming dans le centre-ville, on peut y être en dix minutes en taxi. » sourit-elle ayant pensé à tout pour ne pas qu’il soit épuisé par les transports. Elle avait économisé quelques semaines et fait des heures supplémentaires au restaurant de ses parents pour avoir assez d’argent. Elle frissonne du froid. Elle avait opté pour une tenue si courte que le froid piquant de Seoul lui faisait regretter. Mais une fois qu’ils seront à l’intérieure elle n’aura plus à s’inquiéter de rien. Elle marche tranquillement avec lui jusqu’à l’arrêt où le taxi les attendait et affiche un petit doux. « Tiens comme je sais que le taxi ne va pas arriver tout de suite tu peux déjà ouvrir ton cadeau. Je sais que je devrais attendre le gâteau et tout le tralala mais j’ai envie d’innover pour une fois ~ » Elle lui donne alors le petit paquet qu’elle avait soigneusement emballé. Dedans se trouvait une souris dernier crie qu’elle savait parfaite pour le garçon. Il se plaignait souvent que sa sourie ne fonctionnait plus et il avait beau la réparer il fallait se rendre à l’évidence qu’une nouvelle ne serait pas de trop. Elle espérait juste qu’il ne s’en était pas acheté une entre temps.




Darkness is your candle.
M A J U N ☽ Tale as old as time, true as it can be, barely even friends ... Then somebody bends unexpectedly. Just a little change. Small to say the least ... Both a little scared and neither one prepared ... Beauty and the Beast
avatar
Yang Seo Jun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 5 Mar - 17:40

il l'observe, un doux sourire  malicieux dessiné sur ses lèvres. elle avait beaucoup changé manah, depuis leur première rencontre. elle semblait différente, plus féminine, moins gamine. il aimait la jeune gwak enfantine, c'est ce qui l'a rendait si attachante et l'avait inconsciemment piégé dans dans ce consensus d'événements qui les avaient tant rapprochés. il ne peut d'ailleurs s'empêcher de tilter face à ces mots, mots probablement innocent pour la jeune mais qui n'en restait guère moins, plein de sens aux oreilles du jeune homme. le premier anniversaire qu'il passait ensemble. un sourire se dessine au coin de ses lèvres.

il ne sait pas bien dans quoi il s'engage, ni même où cela va les mener. mais ces derniers temps il doit l'avouer, manah est devenu comme une bouffée d'oxygène et il n'a clairement pas l'attention d'arrêter de respirer. " t'as fait quoi ? "lâche t-il soudainement les yeux pétillants alors qu'il éclate de rire. un rire emplie de joie, d'ivresse et de gaieté. il n'en revenait tout bonnement pas qu'elle ai fait cela pour lui, habituellement c'était l'inverse, surtout lorsque l'on connaissait le compte en banque du jeune doctorant. " t'es folle manah, t'es follement parfaite. "  il rit de plus belle, lui ébouriffant affectueusement les cheveux. si pour certaines cela pouvait être un geste bénin ce n'était clairement pas le cas pour ce jeune homme qui ne se montrait que peu voir pas tactile. appuyer sur ses béquilles, il la suit dehors, incapable d'effacer ce sourire de ses lèvres alors que son regard contemple la neige. peut-être était-ce vrai que tout semblait bien plus beau lorsque l'on était de bonne humeur. inspirant une bouffée d'air, il finit par reposer son attention sur manah dont il décèle immédiatement les tremblements. maintenant qu'il s'y attardait la tenue de la jeune femme ne semblait pas réellement adapté à la saison, légèrement trop courte et sa peau laiteuse bien trop peu recouverte. un plaisir pour les yeux certes, mais clairement pas pour la demoiselle. " c'est pour moi que tu te fais aussi jolie ? non parceque tu n'as pas besoin de risquer de tomber malade pour être jolie idiote ! " il fronce les sourcils, tout en retirant délicatement sa veste en jean qu'il finit par venir poser sur les épaules de la jeune fille. encore une chose que la jeune femme faisait ressortir chez son aîné: la galanterie.

un sourire et le voici qui écarquille les yeux devant le paquet qu'elle lui tend, une réelle surprise pour le jeune asiatique qui n'avait plus reçu de cadeaux depuis bien une dizaine d'années. la fixant, il entrouvre la bouche passant du cadeau à elle, d'elle au cadeau. il n'a pas vraiment les mots pour exprimer ce qu'il ressent maintenant et c'est silencieusement qu'il ouvre le paquet non sans une once d'excitation. il se sentirait presque stressé de découvrir ce qui s'y trouve à l'intérieur et c'est presqu'en bloquant sa respiration qu'il entrouvre enfin le cadeau. " manah ... " il déglutit. combien avait-elle dépensait pour son anniversaire, combien d'heures supplémentaires avait-elle du faire ? était-ce pour cela qu'elle était si occupé ces derniers temps ? il cligne des yeux, la gorge sèche alors qu'il observe la souris dernier cri offerte par l'étudiante. les mots n'étaient pas suffisant pour exprimer sa gratitude ou peut être n'était-il pas capable d'exprimer ses émotions tel que cela était fréquemment le cas. alors c'est silencieusement qu'il s'empare du bras de la demoiselle, l'attirant contre lui, pour venir la blottir contre lui, laissant tomber ses béquilles pour pouvoir venir la serrer contre lui, tendrement, affectueusement. Parfois les mots ne suffisent plus pour exprimer ce que le coeur n'arrive pas à chuchoter.




A N T I
No matter what efforts you made, what sufferings
you went through, your success gave you the right
to be insulted again.


check that:
 
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 5 Mar - 21:51

Parfaitement folle ?  Avait-elle marqué des points ? Ce qui était sûre c’était ce sourire qu’il arborait dès l’instant où elle s’était présentée à lui. Elle avait l’impression de pouvoir admirer ce sourire de plus en plus souvent … et se souvient encore de cette expression fermé et parfois froide qu’il portait à leur début … Elle n’aurait jamais cru pouvoir illuminer ainsi son visage et il fallait admettre qu’il n’en était que plus beau encore. Elle pourrait le regarder sourire des heures sans jamais s’en lasser, et c’était toujours quand elle se surprenait à penser ça qu’elle réalisait à quel point c’était bizarre et que c’était sûrement là la raison de son célibat … Elle n’était pas plus moche qu’une autre, elle était même plutôt mignonne même si elle continuait de se cacher derrière  ses longs cheveux. Ces derniers temps elle s’était mise à regarder des tuto coiffures, avec un certain sentiment de honte il fallait l’avouer … et avait demandé des conseils a sa sœur. La féminité n’était pas quelques choses de naturel chez elle … mais dès que Seo Jun la complimentait et lui assurait la trouver jolie elle rougissait sans pouvoir s’en empêcher. Un sourire craquant venait étirer ses lèvres amusées. Quand il glisse sa veste sur ses épaules elle sourit en coin « tu ne … » elle mordille ses lèvres à son regard qui semblait lui dire essaye même pas de refuser … elle laisse échapper un petit rire et ajoute «  merci … »
 
Elle appréhende sa réaction et elle doit avouer qu’elle reste un peu interdite tout d’abord devant sa … non réactivité. Elle se demande s’il ne trouve pas ca un peu trop … impersonnel ? Ou idiot comme idée cadeau … mais quand elle le sent l’attirer à lui elle affiche un petit air surpris. Elle rougit à nouveau et vient se blottir contre lui une fois la surprise passée. Elle ferme les yeux et l’enlace doucement. Elle se serre contre lui et, ravie d’avoir pu lui faire plaisir à ce point, sourit fièrement. Elle ne sait combien de temps ils restent enlacé ainsi mais elle savoure cette étreinte si inhabituelle et si chaude. Elle finit par relever son visage vers lui et croise son regard. est-ce qu’il peut entendre son cœur qui bat la chamade et qui devient fou ? Elle mordille sa lèvre et retient son souffle, comme une biche  prise sous les feux d’un phare de voiture … le temps semble se suspendre et plus rien n’autour d’eux n’existe. Ni les lumières, ni les rires, ni l’agitation de la ville. Elle ne voit que lui et son regard si intense à cet instant que Ma Nah a envie de craquer et de l’embrasser. Pourtant c’est sa timidité qui reprend le dessus, et son manque de confiance en elle ….
 
Elle se détache doucement en soufflant « tu vas attraper froid. » elle garde sa veste pourtant, mais retire la grosse écharpe qu’elle avait enroulé autour de son cou pour venir lui mettre. Elle fait deux tours avant de tirer sur les pans pour l’attirer à elle et embrasser sa joue. Elle sourit avec douceur en soufflant, laissant une trace de gloss cerise sur la joue du garçon « Je suppose que mon cadeau te plait …. J’ai bien choisi le model ? » Même si la réponse semblait évidente. Elle se penche pour ramasser ses béquilles alors que le taxi les klaxonne. « Allons-y … » souffle-t-elle encore troublée, les joues rosies et un sourire resplendissant aux lèvres.




Darkness is your candle.
M A J U N ☽ Tale as old as time, true as it can be, barely even friends ... Then somebody bends unexpectedly. Just a little change. Small to say the least ... Both a little scared and neither one prepared ... Beauty and the Beast
avatar
Yang Seo Jun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 6 Mar - 17:49
le bonheur ce serait peut-être de continuer à vivre ainsi, plonger dans les codages de ses jeux vidéos, enfouis des les codes html de website d'innocents sur le dos desquels il se faisait une fortune. le bonheur ce serait aussi de prendre ses valises et s'envoler loin, s'ouvrir au monde, apprendre à se connaître, découvrir des contrées égarées . mais le bonheur c'est aussi ça. manah dans ses bras, son visage enfoui dans le creux de son cou, son parfum qui s'infiltre en lui, ce sentiment de plénitude, de bien-être, de calme. il a pour la première fois l'impression d'être accepté tel qu'il est, lui et son trouble, lui et son attitude bien trop peu expressif, son côté introverti je m'en foutiste et son addiction aux jeux. là dans ses bras, il n'a guère envie de la relâcher, c'est tout ce dont il a besoin, de cette sensation, de ce sentiment, cette sérénité. lorsqu'elle relève finalement la tête pour plonger son regard dans le sien c'est avec violence qu'il refoule cette subite envie. un désir irraisonnable, déplacé, inapproprié au vu de leur différence d'âge. et pourtant si il y a bien une chose qu'il ne peut guère contrôler c'est cette électricité qui traverse chaque parcelle de son corps, douce électricité qui pénètre son coeur. peut-être aurait-il finis par craquer si elle ne s'était guère détaché, peut-être aurait-il succombé le temps d'un instant avant de ne regretter cet acte irréfléchis qui lui attirerait bien plus d'ennuis que de joie. qu'en savait-il ?

silencieux il l'observe lui passer l'écharpe autour du coup, rien de bien logique mais il ne lui en voulait guère, c'est ça qu'il aimait chez manah, elle le rendait plus humain, plus naturel, moins robotique. son écharpe était chaude, douce et emplis de son parfum, un parfum qu'il avait finis par connaître par coeur au fil des mois, si bien qu'il irait presque à parier qu'il pourrait reconnaître la demoiselle les yeux fermés. " c'est exactement LE modèle. t'avais besoin de te ruiner sérieux ? " finit-il par lui lancer les sourcils froncés alors qu'il passe un doigt sur la souris. il avait d'hors et déjà hâte de la tester. récupérant les béquilles que la demoiselle lui tends, il s'empresse finalement à la suivre à l'intérieur du taxi. il avait du mal à réaliser la tournure qu'avait pris leur relation et n'était pas bien sûr que cela plairait à la famille de celle-ci. " c'est que toi et moi, ou tu as aussi invité les byeontae ? " au fond il espérait qu'il n'y ai que la jeune femme et lui, il avait beau apprécier ses comparses, ceux-ci se révélaient parfois trop bruyant, trop lourd, la définition même d'un geek. soufflant entre ses mains, il finit par venir s'emparer de celle de la demoiselle qu'il frotte délicatement. cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était guère montré aussi tactile, l'euphorie du moment. " taehyun et chaena savent qu'on se voit encore ? " il se souvenait encore de la claque que lui avait infligé la dernière et n'était pas réellement sur de vouloir rencontré taehyun en personne. seojun ne le craignait guère, ce n'était pas là le problème disons simplement qu'il préférait éviter tout conflit inutile avec la famille de la dernière. " n'empêche quand j'y pense tu colles vraiment pas au stéréotype de la geek " il rit légèrement tout en caressant le dessus de la main de l'étudiante. " c'est vrai t'en vois beaucoup des jolies filles derrière leur pc pour autre chose que facebook, twitter et instagram ? " compliment très sous-entendu. seojun n'était pas timide, il n'était juste pas expressif, chaque pas en avant représentait pour lui deux pas en arrière.



A N T I
No matter what efforts you made, what sufferings
you went through, your success gave you the right
to be insulted again.


check that:
 
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 7 Mar - 22:47

« On ne se ruine jamais pour avoir un sourire comme tu as maintenant. » répond-t-elle dans un petit rire gêné et heureux. Car, oui, elle était plus qu’heureuse de le voir ainsi. Et elle appréciait de pouvoir passer du temps avec lui le jour de son anniversaire. Une fois dans le taxi, elle resserre sa veste sur elle pas par froid, mais pour sentir d’avantage son parfum corsé et familier. Il faut l’avouer, Ma Nah est dérouté de sa question, elle n’avait pas pensé une seule seconde à inviter leurs amis et se sentait bien embêté maintenant qu’il les mentionnait. Peut-être avait-il envie de les voir ? Elle esquisse un petit sourire désolé en soufflant « Non … Ce n’est que pour toi et moi … » avoue-t-elle avant de chercher son téléphone portable dans son sac. « Mais si tu veux je peux les appeler ! » lance-t-elle pour tenter de se rattraper en sortant enfin son téléphone. Elle était un peu déçue à l’idée que leurs comparses puissent venir même s’ils étaient adorables. Elle se stop dans son geste e levant les yeux vers lui en soufflant «  Disons qu’ils ne … comment dire … » elle cherche un instant ses mots avec cette moue adorable et ajoute « Qu’ils n’ont rien à dire, mais sinon oui … ils savent plus ou moins qu’on continue de se parler. » dit-elle, sans trop savoir ce qu’elle pouvait dire à sa famille … Elle n’avait pas envie de se faire d’illusion ou de créer des tensions inutiles en se demandant si Seo Jun et elle … pouvaient être autre chose que des amis ? « Oh tu … » elle rit gênée en secouant la tête «  Ne dit pas de bêtise … Je ne suis pas jolie … » elle baisse la tête pour se cacher derrière ses cheveux et rougit légèrement en rangeant son téléphone faisant mine d’oublier les byeontae. Elle se rapproche de lui naturellement en posant sa joue sur son épaule et souffle de bien-être. C’était devenu une habitude qu’elle avait quand elle était assise à côté de lui dans les transports. Bus ou taxi, elle s’appuyait le plus souvent contre lui. Puis sortant enfin de ses pensées elle lui demande, son souffle chaud s’écrasant sur sa joue « Si ma famille était fâchée à l’idée qu’on puisse être ami … tu cesserais de me voir ? » et sa crainte teintée pouvait se lire dans son regard.




Darkness is your candle.
M A J U N ☽ Tale as old as time, true as it can be, barely even friends ... Then somebody bends unexpectedly. Just a little change. Small to say the least ... Both a little scared and neither one prepared ... Beauty and the Beast
avatar
Yang Seo Jun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 28 Avr - 15:41
Faut-il rejeter toutes les probabilités parce qu'elles ne sont pas des certitudes ? Aussi naïf cela pouvait-il sonner, seojun avait refusé de rejeter la possibilité que l'accident ayant conduit à leur rencontre soit le fruit du destin. certes, il n'avait jamais réellement penser que le destin était quelque chose de réel mais manah n'avait de cesse de lui prouver que ses croyances étaient questionnables , que ceux à quoi il avait toujours inspiré n'était peut-être qu'une illusion et qu'en ouvrant les yeux, il ouvrirait les portes d'une multitude d'autres possibilités. il comprenait le rejet de la famille gwak, seojun en aurait probablement fait de même si il possédait une soeur, peut-être même aurait-il été plus loin, quitte à employer des bandits pour menacer cet homme qui aurait attenter à la vie de la demoiselle. l'observant, il ne peut s'empêcher de penser que tout cela n'a rien de bénin et se révèle à la limite du malsain. quel âge avait-elle manah ? 19, 20 ? six ans de moins que lui , une différence qui en dérangerait plus d'un, lui y compris. alors que faisait-il tout sourire à ses côtés, dans ce taxi ? peut-être était-il lassé, fatigué de cette vie monotone qui consistait à poser des barrières entre lui et autrui ? peut-être avait-il envie, pour une fois rien qu'une fois, de tenter, d'essayer, juste pour voir où cela finirait par le conduire ?

les lèvres pincées, il retient un rire alors qu'il observe l'expression légèrement paniquée de la demoiselle dessiner ses traits. elle était enfantine, naïve, innocente et il détestait le fait que cela puisse procurer tellement de désir en lui, il haïssait le fait de ne guère pouvoir contrôler les sentiments qui naissaient dans sa poitrine et que le simple fait qu'elle rougisse puisse faire créer en lui une envie incontrôlable de sourire. " non, non surtout pas. je les ai en ligne quasi tous les jours ça me suffit amplement, les appelle pas. " non pas qu'il ne les appréciait guère mais seojun n'avait aucunement envie de se retrouver entourée de monde, il n'avait jamais été friand des anniversaires, quand l'intention était entièrement tourné vers lui et qu'il lui était quasi impossible de s'éclipser. " mmh, je sais pas. " répond t-il avec beaucoup trop d'honnêteté lorsque la demoiselle, tête posée sur son épaule lui pose cette question. une question piège à son sens, il ne fréquentait nullement la demoiselle dans l'optique qu'elle coupe les ponts avec sa famille. cela n'en valait clairement pas la peine. il ne pouvait lui même guère lui assurer un avenir heureux, il n'en savait pour autant dire strictement rien. ses relations étaient souvent des échecs du à son trouble de la personnalité et quand bien même elle lui plaisait il n'était guère capable d'affirmer qu'elle serait heureuse à ses côtés. " si cela met ta relation avec eux en péril, oui probablement. "  sa main vient caresser la joue de la jeune femme alors qu'il incline sa tête sur la sienne. " ce ne serait pas avec plaisir. mais on y est pas encore va puis je vois pas en quoi ça poserait problème après tout je ne leur vole pas leur fille je ne fais que l'emprunter. " il tapote sur la joue de la demoiselle, les lèvres étirés en un sourire. il n'avait pas particulièrement envie d'y penser, pas maintenant. " amusons nous donc aujourd'hui, on verra tout ça plus tard. " après tout ils n'étaient qu'amis, à quoi bon se prendre la tête pour détails qui ne s'appliqueraient éventuellement pas à leur relation.


.



A N T I
No matter what efforts you made, what sufferings
you went through, your success gave you the right
to be insulted again.


check that:
 
avatar
Gwak Ma Nah
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 1 Mai - 12:34

Elle savait que Seo Jun était un homme bien. Elle savait aussi qu’il était le genre d’homme à garder sa tête sur les épaules, qu’il pouvait prendre des décisions difficiles et s’y tenir quand elle, elle … quand elle, elle aurait été incapable de le laisser partir quand bien même ça mettrait en péril sa relation avec sa famille. Ma Nah était le genre de jeune fille qui parlait avec le cœur et qui laissait ses émotions être maitre de ses décisions. C’était le plus souvent un mal pour un bien, mais là, là Ma Nah se persuadait que c’était simplement un bien … Elle ne pouvait croire que sa relation, même si elle n’était qu’amical pour l’instant avec Seo Jun, puisse la nuire d’une quelconque façon que ce soit … Blottit contre lui, comment les choses auraient-elles pu être … mauvaises ? Elle se sentait tellement bien avec lui et quand bien même elle n’avait pas la certitude que le garçon partage ses pensées, ses sentiments, elle ne pouvait nier l’évidence que leur façon de se toucher, de ses chercher, de rire, de se parler étaient des plus anodines qui soit … SI Seo Jun avait pu avoir ce genre de relation avec d’autres amies, pour Ma Nah c’était la première fois qu’elle se liait, aussi complice, à un homme … Elle aimait à croire que ce qu’ils avaient tous les deux était unique et qu’elle était Ma Nah pour Seo Jun, autant qu’il était Seo Jun à ses yeux. Elle tentait de réfréner ses sentiments pour lui tout en sachant très bien qu’elle était déjà tombée amoureuse quand pour le jeune homme ça ne devait être qu’un flirt de confort … Elle savait qu’un jour il partirait, avec à son bras une jeune femme beaucoup plus vieille et mûre.
 
Ma Nah ne pouvait lutter contre le fait qu’elle n’était encore qu’un enfant qui se découvrait dans ce monde d’adulte. Son petit côté génie l’avait certes propulsé dans un monde d’adulte rapidement, lui faisant côtoyer le plus souvent des gens plus vieux qu’elle, mais elle restait une enfant déguisée. Sa maturité relationnelle n’avait rien à voir avec sa maturité affective.  Elle avait encore tant de choses à apprendre … et elle espérait que Seo Jun soit assez patient pour qu’elle devienne la femme qu’il mérite d’avoir … et dans ses rêves les plus fous, c’est même le jeune homme qui lui montre le chemin … elle était différente, elle en avait conscience, mais ce qu’elles avait aussi c’était que Seo Jun était un homme à part, elle n’avait pas encore su mettre le doigt sur ce qui le rendait si différent des autres hommes, mais elle savait, se persuadait, qu’elle était de ces rares femmes à avoir pu … l’atteindre ? Elle l’écoute, le cœur à la fois fou et triste. Elle s’était imaginé une réponse digne d’un roman d’amour, d’un homme brûlant d’un amour ardant pour sa femme … une réponse où il lui aurait fait comprendre que rien ne pouvait les séparer … Mais Seo Jun était cet homme terre à terre qui pourtant, avec sa sincérité, réussissait à toucher Ma Nah. Elle esquisse un sourire doux à sa réponse et se redresse avec l’intention de lui avouer que pour elle ça ne changerait rien, je ne te laisserais pas partir. Mais il la coupe sans le vouloir et elle acquiesce. Il a raison. Il a toujours raison.
 
Arrivés à destination elle sort la première du taxi et l’aide à se redresser avec ses béquilles. Elle lui tient légèrement le bras en marchant à son rythme à ses côtés. Elle semblait nerveuse mais le cachait derrière un sourire timide. Une fois arrivée à destination elle n’a pas besoin de se présenter, le garçon de 16 ans derrière le comptoir lui affiche un sourire rendu tordu par l’émotion. «  Noo-noona ! » il a salut en bégueyant. Ma Nah n’avait jamais réalisé que le jeune garçon était attiré par elle, elle le salut de son sourire éternellement doux et avance jusqu’à la salle devant laquelle elle se stoppe. « Bien, maintenant tu vas me promettre de fermer les yeux … » elle rit en se hissant sur la pointe des pieds et plaque doucement sa petite mains sur les yeux du plus vieux. « Je vais t’aider à ça d’ailleurs. Triche pas ! » Laisse-t-elle échapper dans un rire en se collant à lui sans le réaliser. « Bon tu sais déjà qu’on est center game mais … » elle glisse sa main sur les hanches du garçon pour reculer et entrer dans la pièce qu’elle avait soigneusement décoré. Des ballons jonchaient le sol et sur les murs des guirlandes d’anniversaire. La lumière était tamisée et seul des guirlandes à points lumineux et un néon rose et bleu éclairait la pièce. Un gros pouffe central était tourné vers un mur blanc sur lequel serait projeté un film et un buffet finissait le tout. Elle avait même installé deux ordinateurs si l’envie leur prenait de jouer à leur jeu. Il y avait un énorme gâteau qu’elle avait fait elle-même et un mini chibi en pâte d’amande à l’image de Seo Jun trônait sur le gâteau qu’elle avait fait faire par une amie. « Okay … » elle ferme la porte et retire sa main complètement nerveuse à l’idée d’en avoir fait trop … « Joyeux anniversaire … » souffle-t-elle pour l’inciter à ouvrir les yeux …




Darkness is your candle.
M A J U N ☽ Tale as old as time, true as it can be, barely even friends ... Then somebody bends unexpectedly. Just a little change. Small to say the least ... Both a little scared and neither one prepared ... Beauty and the Beast
avatar
Yang Seo Jun
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 25 Mai - 14:52
Sa tendance générale à l'indifférence vis-à-vis des normes sociales, des émotions et/ou des droits d'autrui ainsi que par un comportement impulsif avait finis par éloigné pas mal de personnes de lui. contrairement à ce qu’il laissait entrevoir, il arrivait parfois à seojun de se montrer impulsif, violent, colérique et malheureusement bien des fois sadique. son manque d’empathie vis à vis des émotions d’autrui et le plaisir qu’il éprouvait par moment dans le malheur qu’il faisait naître chez ses interlocuteurs avaient eu raison de sa vie sociale. chose qu’il se cachait bien de partager avec sa jeune cadette. son apparence très calme et posé n’avait pas toujours été ainsi et les exs du jeune homme auraient aisément pu témoigner de la torture mentale qu’il leur avait fait subir. voyez-vous, seojun n’avait jamais toléré le manque d’argumentation de ses partenaires lors de conflits, l’aisance qu’elles avaient à pleurer et l’absence de logique qui emplissait leur propos, tout cela le conduisait souvent à se montrer méprisable, hautain et exécrable. peut-être était-ce là une raison additionnel qui s’ajoutait à son refus de percevoir l’étudiante comme plus qu’une simple amie. parce qu’elle était bien trop naïve pour expérimenté une relation qui s’avérerait sans aucun doute complexe et par moment, douloureuse. parce que quand bien même il était obsédé par son doux sourire, il ne pouvait guère lui promettre qu’il comprendrait ses émotions et qu’il tolérerait celles-ci. il l’avait déjà blessé physiquement alors le moindre qu’il puisse faire c’était de la maintenir en bonne condition mentale.

mais aujourd’hui était un jour spécial, et rien que pour cela, il voulait faire de son mieux pour paraître normal, pour profiter de l’instant en tête à tête avec la jeune femme et pour s’éloigner de cet aspect de lui qui déplaisait. il aurait espéré pouvoir être aussi naturel que l’était manah lorsqu’elle souriait et riait, et même si cela restait parfois relativement forcé, il se promettait de faire des efforts pour les beaux yeux de son amie. amie.. un bien grand mot lorsqu’il repensait aux rêves qu’il avait, aux idées qu’elle faisait s’éveiller en lui et à ces pensées qu’il avait lorsqu’elle s’habillait tel qu’elle l’avait fait aujourd’hui. s’extirpant du véhicule, il la gratifie d’un sourire pour son aide tout en s’avançant vers l’entrée des lieux. en bon habitué, il ne pouvait qu’apprécier le geste de la jeune fille qui semblait connaitre ses goûts bien plus que son père ne les connaissait. le bras de celle-ci autour du sien, il ne peut s’empêcher de regretter sa condition et leur différence d’âge, cette envie d’aller plus loin avec cette cadette mais cette impression irrépressible que cela serait malsain.

la quittant du regard, son attention finit par se poser sur le jeune caissier. un jeune homme d’une dizaine d’années de moins que lui mais dont l’âge restait bien plus proche de celui de manah que seojun ne l’était. à en croire le regard qu’il posait sur la demoiselle, il ne faisait aucun doute que celle ci n’était guère le fantasme d’un seul homme. seojun serre les dents son regard noir posé sur cet insouciant qu’il n’avait pourtant guère à se méfier. noona? seojun ne peut s’empêcher de rire jaune alors qu’il passe sa main autour des hanches de la plus jeune, n’hésitant pas un seul instant à la suivre à l’entrée d’une salle. “ fermer les yeux? me dis pas que ya une salle remplie de personne je suis pas sur d’en être réjouis.” lâche t’il sous le ton de la plaisanterie quand bien même il pense ses propos. il n’aimait pas la foule et n’avait de toute manière pas assez de proche pour remplir une telle salle d’arcade. “me laisses pas tomber ok? “ il jouait le jeu, s’évertuait à la faire sourire en faisant des réflexions qu’il se voulait drôle. seojun et la socialisation. ses pas se font méfiant et lent mais il peut compter sur la demoiselle pour le guider. la porte se ferme. il tente de percevoir des sons, des bruits qui pourraient le laisser entrapercevoir ce qu'il se trouvait dans la salle, mais il n'a pas à attendre longtemps qu'elle retire déjà sa main, son regard se posant sur une salle ... colorée. des ballons, des néons, des ordinateurs, un gâteau avec un mini chibi et un buffet ... pour deux ? " wow " il reste silencieux, pendant une poignée de minutes, encore l'une des caractéristique de sa condition. il n'est pas très expressif et en oubliait souvent que le temps de réponse avait son important chez les personnes normale. " c'est. j'ai pas les mots. " il expire, il ne sait pas quoi dire, le jeune homme n'avait que trop rarement célébré son anniversaire et la plupart du temps cela avait lieu avec sa mère et c'est lui qui se chargeait de choisir le restaurant. " combien t'as dépensé manah, t'es folle ! ya à bouffer pour cinq personnes au moins. " il était heureux, ne le montrait certes pas de manière exagéré mais il l'était et c'est d'ailleurs en rapprochant la jeune femme contre lui, qu'il vient déposer un baiser sur son front en guise de remerciement. " t'es vraiment la meilleure manah. comment veux-tu que je me rattrape si tu mets la barre aussi haute ? " il fronce le nez qu'il vient coller contre celui de manah, le frottant avec ce côté enfantin que seule la demoiselle sait faire ressortir chez lui.


.



A N T I
No matter what efforts you made, what sufferings
you went through, your success gave you the right
to be insulted again.


check that:
 
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !