Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

insignificant things ft kelea ❤

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Im Caden
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 25 Mai - 6:46
insignificant things
L’attitude de la demoiselle lui était décevante, il en devenait exacerbé par des réactions qu’il estimait infantiles et immatures. il ne pouvait certes guère réellement lui reprocher cet amour à sens unique qu’il avait longtemps éprouvé pour elle, dans la mesure où elle n’en avait clairement guère conscience. comment aurait-elle pu le réaliser lorsqu’elle roucoulait paisiblement dans les bras de son mari. et c’est bien dans ce passé encore si proche que son irritation résidait, parce qu’il savait que quand bien même, elle démontrait à présent une certaine affection pour lui, celle-ci n’aurait sans aucun doute jamais existé sans le décès de kouji. et ça… caden avait tout simplement du mal à le digérer. l’aimer dans l’ombre d’un autre, être une seconde option, une option de réconfort lorsqu’elle se retrouvait finalement seule et démunie. il haïssait ce qu’elle lui procurait, tout autant qu’il l’aimait. et il détestait encore plus ces reproches qu’elle lui balançait au visage. était-il un objet que l’on mettait à sa disposition seulement lorsque l’on en avait besoin? qu’avait-il été toutes ces années lorsqu’elle était heureuse et amoureuse, que ses yeux n’étaient guère capable de déceler l’amour qui transpercé son regard à chaque fois qu’il croisait le sien, ce sourire douloureux qu’il avait affiché le jour du mariage de la demoiselle, mariage auquel il s’était rendu à reculons, supporté par son meilleur ami samran, cousin de cette sublime mariée qui n’était et ne serait probablement jamais sienne. Ses réactions le tourmentaient tout autant quelles l’agaçaient, pour la simple et bonne raison qu’il était incapable de dire si elle agissait de la sorte par défaut et seulement parce qu’elle se sentait seule et délaissée ou si ses agissements cachés réellement des sentiments sincères à son attention. et le jeune italien n’était pas prêt à accepter de n’être qu’une option de secours qu’elle enverra valser dés qu’elle se sentira mieux, dés qu’elle aura rencontrer un autre homme, le replaçant à sa place de simple ami qui savait se montrer utile lorsque nécessaire. elle a réussis à le foutre en rogne, lui arrachait sa bonne humeur, lui imposer ses émotions, sa frustration. il se veut inébranlable, il ne veut guère laisser paraître le mal qu’elle lui inflige et pourtant il ne peut s’empêcher d’avoir de l’aversion pour cet ami effacé qu’il est devenu, pour cet homme qui n’avait de cesse de cacher émotions et sentiments par respect pour une femme qui finissait par le lui reprocher. elle lui arrache le t-shirt des mains avec une telle méprise qu’il lui faut une force effarante pour ne pas le lui arracher à son tour des mains et la foutre hors de sa loge. c’est d’ailleurs le souffle fruitée de ses lèvres qui l’en retient, les dents serrés, le regard noir ancré dans le sien. ses paroles ne font strictement aucun sens. la logique aurait voulus que ce soit des mots qu’il lui adresse et non inversement. la logique voudrait qu’il lui réponde, qu’il lui dise de ne pas lui courir après, pas lorsqu’elle est encore en deuil, pas lorsque son état physique et mental est encore si instable l’empêchant de faire des choix raisonnables. mais le jeune italien n’a plus envie d’être logique, il n’a plus envie de se retenir, de s’effacer et de disparaitre en oubliant qui il est et ce qu’il ressent pour la demoiselle. et c’est dans un silence stoïque qu’il vient écraser ses lèvres contre celles pulpeuses et sucrées de la jeune femme, sans un mot qu’il pose sa main derrière la tête de celle-ci, dégustant pleinement ses lèvres saveur cerise qu’elle avait eu le malheur d’approcher bien trop près des siennes, avec frustration et colère que sa langue s’immisce entre celles-ci, désireux et impatient. loin d’un baiser doux et tendre, il partage avec sa cadette un baiser qu’il s’est fait violence de retenir plus de quatre ans, un baiser douloureux, un baiser possessif, un baiser culminant. parce qu’il refuse à présent d’être uniquement l’ombre d’un autre, qu’il se révolte face à cette soumission bien trop longtemps accepté. Une frustration encourue au cours de longues années engendre la révolte, la soif de liberté.



☆☆☆ Beerus


Χρόνος
Hellevator ▬ My life was rock bottom, an edge of a cliff, I’m walking in a dark tunnel, Cruel and fearful days.I’m enduring through alone; I hold out my hand but no one is there to grab it.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 27 Mai - 23:24
insignificant things
Elle l’avait poussé à bout, jusque dans ses retranchements et elle ne doutait pas qu’il finirait par lui en vouloir. Après. Après qu’il eut cessé le baiser … Kelea était plus que surprise qu’il puisse ainsi lâcher prise. Qu’il puisse céder presque trop facilement et pourtant … c’était une lutte acharnée qu’elle menait depuis des jours, des semaines, des mois … elle tremble et cette fois ce n’est pas à cause de sa maladie … Oh non, loin de se sentir mal elle défaillit pourtant surprise par la ferveur et la haine de ce baiser. Elle trébuche, se raccroche à lui dans un gémissement qu’elle ne peut contenir alors que ses lèvres viennent chercher celles e Caden comme si elle suffoquait, et soudainement Kelea se sent vulnérable, apeurée de le voir la fuir … elle crispe ses doigts sur la nuque du garçon pour ne pas qu’il se recule. Leur baiser n’a rien de doux ou tendre. Passionné et douloureux. Leurs dents s’entrechoquent à mesure que leurs lèvres se trouvent. Kelea gémit à nouveau contre ses lèvres et le repousse contre la coiffeuse, seulement pour avoir un semblant de pouvoir. Avec l’impression d’avoir un peu le dessus mais il était clair que les deux jeunes amants maudits étaient à genoux l’un devant l’autre et qu’on ne saurait guère savoir qui des deux sortiraient vainqueurs de ce jeu … elle ne réalise même pas ce qu’elle fait Kelea quand elle se hisse sur la pointe des pieds et qu’elle inverse leur position. Une attitude si fort venant d’elle mais qui pourrait paraitre si anodine face aux autres … elle l’enlace de ses deux bras, avec la même fureur, aussi féline que sauvage. Si ça ne devait n’être qu’une fois, rien qu’une, elle refuse qu’on puisse lui arracher à lui … Et elle ne pensait même pas à aller plus loin que ce baiser, le simple fait qu’il puisse l’embrasser ainsi lui suffisait … ça lui prouvait qu’il n’était pas prêt à la laisser partir et en soit … Kelea se promettait de l’attendre … elle ne comprenait pas tout ce qui se jouait dans la tête du garçon mais elle savait que viendrait un temps où ils pourraient parler … en attendant elle embrassait l’italien avec toute la rage et la peur qu’elle ressentait de le perdre. Une pointe de désespoir pouvait se faire sentir dans ce baiser. Pourquoi tu fais ça ? C’était un écho tranchant et prenant. Kelea à bout de souffle craque la première et romps le baiser en nouant ses doigts sur la nuque de Caden de peur qu’il ne la repousse. Elle n’aurait que bien peu de force s’il décidait de s’éloigner, mais elle tentait … elle savait qu’elle avait été trop loin mais qu’il avait au moins fallut ça pour qu’il réagisse … « reste. » supplie-t-elle dans un gémissement pressé et soudain. Reste je t’en prie … lui cri son regard et son souffle court sur les lèvres du garçon. 



☆☆☆ Beerus




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
avatar
Im Caden
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 20:29
insignificant things
il n'avait jamais perçus les choses sous cet angle, n'avait jamais envisagé ne serait-ce qu'un instant que toute cette privation n'en rendrait les jouissances que plus délectables. et elle ne le repousse guère, à son plus grand soulagement, elle cède sous ses baisers, ses lèvres dévorant les siennes avec appétit alors qu'elle prend le contrôle peu à peu sur son être. il suffoque, il grogne, il gémit, la haine partagé au désir, la luxure s'emparant de toutes fines traces de raisons qu'il lui restait. il n'en à plus que faire, il se moque à présent des on dits et des faux semblants. si c'est ce qu'elle désirait c'est ce qu'il lui donnerait et ce en espérant silencieusement qu'elle saurait se contenter de lui. il lui suce la lèvre inférieure, la faisant tourner et basculer de sorte à reprendre le dessus sur elle. baiser enflammé. Moi, je demande seulement de pouvoir baiser ta petite bouche, et puis de mourir après. parce que c'était tout ce dont il s'était damné depuis des années, ses lèvres, sa langue, ses hanches encerclés par ses bras et son corps blottis contre le sien. un grognement de mécontentement s'échappant d'entre ses lèvres lorsqu'elle met fin à leur baiser, il plonge son regard dans le sien, toujours aussi envouté. " est-ce que j'ai l'air d'aller quelque part ? " lâche t-il un léger rire s'échappant d'entre ses lèvres humides. " c'est à toi de rester kelea. j'ai toujours été là. " un léger sourire sur ses lèvres, il vient déposer un doux baiser sur ses lèvres, puis un second et un troisième avant de ne la soulever, l'arrachant au sol pour venir l'asseoir sur la table à maquillage. " si j'avais su que tu pouvais te montrer aussi jalouse j'aurais probablement fait ça plus tot. " mais il ne savait pas ou n'avait jamais voulus ouvrir les yeux sur les sentiments de la demoiselle. parce que tout ce qu'il craignait c'est que cela ne soit que temporaire, passager.



☆☆☆ Beerus


Χρόνος
Hellevator ▬ My life was rock bottom, an edge of a cliff, I’m walking in a dark tunnel, Cruel and fearful days.I’m enduring through alone; I hold out my hand but no one is there to grab it.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 21:12
insignificant things
La jeune femme croise son regard, presque troublée, non, totalement troublée et incapable de réfléchir. C’était allé si vite tout d’un coup qu’elle ne comprenait pas ce qui venait de se passer … mais elle adorait, elle mentirait si elle disait qu’elle était gênée, parce que finalement c’est avec soulagement qu’elle sent le garçon abattre ces dernières barrières. Elle n’était pas certaine d’être capable de gérer ce torrent d’émotions qui lui transperçaient soudain le cœur mais elle était prête à essayer … elle voulait essayer, pour lui ? Elle soupir de soulagement et lâche un rire à sa réponse. Elle ne supporterait pas l’idée qu’il fuit, qu’il s’en aille après un tel baiser. Et finalement la fureur de leur émotion sembla tout d’un coup s’apaisé pour une touche de passion nuancé. Plus douce, plus chaleureuse. Et ses lèvres qu’elle retrouve avec plaisir, comme une drogue déjà consommé à laquelle elle était déjà accroc. « Si tu savais … » amorce-t-elle entre deux baisers « combien d’fois … » ses lèvres répondent à ses baisers, encore et encore «  j’ai rêvé de t’embrasser. » murmure-t-elle soudain vulnérable et si sincère. Elle croise son regard et caresse sa joue réalisant qu’il l’avait posé sur le coin d’une table. « Caden … » murmure-t-elle la voix remplie d’un désir évident. Sa jambe s’accroche à la hanche garçon pour l’attirer plus à elle. Elle caresse ses épaules et ses clavicules avant de glisser sur son torse nu. Elle avait prononcé son prénom comme un avertissement, l’air de lui dire que s’ils allaient sur cette voie elle serait bien incapable d’en revenir, de l’empêcher … elle soupire chaudement contre sa bouche, son corps en émoi. « Serre moi … » susurre-t-elle contre sa bouche en ancrant son regard au sien avant de lui mordre la lèvres inférieure … elle avait toujours ce côté dominant Kelea … et elle trouvait en Caden l’homme parfait pour elle … 




☆☆☆ Beerus




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
avatar
Im Caden
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 21:52
insignificant things
même dans le meilleur de ses rêves jamais caden n'avait osé espérer pouvoir avoir un jour la chance de poser ses lèvres contre celle de kelea. ce qu'il entendait par cela n'avait rien à voir avec un baiser purement physique, purement chimique. jamais n'avait-il oser rêvé de partagé une émotion aussi intense et sincère. parceque toute la haine qu'elle avait provoquait en lui, qu'avait causé cette situation avait eu pour effet inverse d'accroître ses sentiments pour la jeune femme. et c'est là que résidait toute cette contradiction, le désir de l'aimer quand bien même cela signifiait accepter de prendre la seconde place dans le coeur de celle-ci. ses lèvres posées contre les siennes, il se sent fiévreux, étourdi comme si toute cette passion l'avait soudainement vidé de son énergie. ou alors s'agissait-il du soulagement, celui de l'avoir encore entre ses bras et de ne guère la voir fuir hors de la loge, loin de lui, loin de ce baiser. il rit à chaque baiser, s'enivrant de son parfum, enregistrant au fond de lui chacune des images qu'elle lui offrait d'elle. " je pense en avoir rêvé bien plus que toi. " oh oui il en avait rêvé, des années, de nombreuses années. cela l'avait fait culpabilisé plus d'une fois, encore plus une fois que kouji les avait quitté. l'idée même de la désirer l'écoeurant au plus haut point. comment pouvait-il être attiré par la femme d'un homme défunt ? obéissant à son ordre, il vient la serrer contre lui, sa main se posant derrière la tête de la demoiselle qu'il invite à s'enfouir dans le creux de son cou, ses doigts caressant délicatement la peau couleur neige de son cou. " comment on va annoncer ça ? " cela était pourtant bel et bien écrit dans son contrat, noir sur blanc. dans le cadre de la création du groupe zeus toute relation amoureuse est strictement interdite et ce, pour la durée intégrale de ce contrat. hors, si une chose était bien inconcevable c'était de la laisser lui filer entre les doigts maintenant qu'elle était sienne. so what ? se cacher ou l'affirmer au risque de s'attirer les foudres des fans et créer un nouveau scandale au sein du groupe ?



☆☆☆ Beerus


Χρόνος
Hellevator ▬ My life was rock bottom, an edge of a cliff, I’m walking in a dark tunnel, Cruel and fearful days.I’m enduring through alone; I hold out my hand but no one is there to grab it.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 23:09
insignificant things
Kelea est surprise de sa question et le fixe. Elle penche la tête sur le côté et ne peut retenir un petit rire avant de l’embrasser avec plus de tendresse. Elle se recule légèrement et passe une main dans les cheveux de Caden. « Annoncer quoi … ? Que tu t’es sauvagement jeté sur moi pour m’embrasser ou que je suis à toi … ? » Souffle-t-elle. Oui c’était définitivement aller très vite. Trop vite ? Elle n’aurait su dire. Mais les pensées du garçon montrait bien à quel point il l’avait désiré, et pas seulement elle, mais aussi de l’avoir pour sienne … jalousement et possessivement. Kelea passe sa main sur son torse avant de lever un regard doux mais sérieux vers lui « Caden, sérieusement … » souffle-t-elle en venant caresser sa joue. « Tu veux leur annoncer quoi … ? » elle glisse ses doigts dans sa nuque avant de venir coller son front contre sa joue. Elle écoutait chacun de ses mots, sourit tendrement avant de relever la tête vers lui. Elle devait en être sûre … elle devait comprendre, où ils allaient, mais surtout ce qu’il avait dans la tête … Un baiser, si féroce et si passionné trahissait fortement leur sentiments respectif, mais est-ce qu’ils étaient prêt pour la suite … « Tu me veux vraiment … ? » murmura-t-elle presque vulnérable à cet instant. « Parce que moi … moi je te veux Caden … et pas juste pour une nuit … pas juste pour un baiser … » c’était nouveau pour elle, mais en même temps si évident … c’était Caden, l’homme qu’elle aimait depuis des mois maintenant … son seul rempart était la mort de  Kouji. Et il venait de s’effondrer. Elle pose son regard sur cet élastique à son doigt qui formalisait son union avec kouji et se mit à le tripoter nerveusement en relevant son regard plutôt calme vers Caden. Elle avait juste envie de lui soit à moi comme je suis tienne. 




☆☆☆ Beerus




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
avatar
Im Caden
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 23 Juin - 4:23
insignificant things
il sourit amusé, son nez venant se frotter à celui de la jeune femme. cela avait quelque chose d'irréaliste et il avait encore du mal à des mettre des mots sur ce qu'il venait de se passer entre eux. des occasions il en avait eu à plusieurs reprises, le décès de kouji et la maladie de kelea avait rendu celle-ci plus affaiblis que jamais, à la recherche d'une affection que kouji n'était plus là pour le lui apporter. alors oui, si il avait voulu se la faire vulgairement parlant, il aurait pu. mais ce n'était pas ainsi qu'il envisager sa relation avec la jeune asiatique, pas elle. des filles, ce n'étaient pas ce qu'il manquait, si il voulait une chose il lui suffisait simplement de s'emparer de son téléphone et de taper un numéro. mais ce qu'il voulait c'était kelea et ce depuis la toute première rencontre. ô dieu qu'il avait hait samran de lui avoir présenté une aussi belle femme déjà prise. la douleur de la voir se marier, celle de la voir malade, celle de la voir amoureuse d'un autre, celle de la voir veuve. il avait souffert en silence, accepté un destin qu'il ne voulait guère sien. et pourtant il fallait croire qu'il s'était trompé enfin c'est ce qu'il voulait s'autoriser à penser. qu'au fond kelea n'était pas seulement en manque d'affection et simplement attiré par son physique accrocheur. " à ton avis ? leur annoncer que l'assistante habillage m'harcèle sexuellement? " il rit légèrement tout en venant lui pincer le nez entre son pouce et son index. était-ce cela qu'une kelea naïve et emprise. il était épris, de ses yeux ancrés dans les siens et de ce regard timide et sincère. il embrasse une énième fois ses petites lèvres charnues. " c'est bien plus qu'une nuit que je veux avec toi kelea. " comment en aurait-il pu être autrement ? il ne pouvait décidément guère se résoudre à ne faire de ce baiser qu'un événement éphémère et sans réel sens. " mais je ne pense pas qu'on puisse l'annoncer.. j'ai signé un contrat, et ça c'est clairement une brêche. " il voulait l'annoncer, le crier sur tout les toits, crier au monde que la jeune femme était sienne et qu'il n'était guère un coeur à prendre, chose qu'il n'avait jamais réellement était de toute manière. ô oui il voulait s'afficher à ses côtés, prendre des photos de couples et l'emmener au restaurant. tant de choses que les couples faisaient naturellement. mais caden n'était plus une personne normale, il était devenus ces derniers mois un personnage public, quelqu'un que l'on épiait, quelqu'un dont le moindre détail de la vie importait. et ça, il n'en voulait guère pour kelea, la maladie la rongeait suffisamment pour qu'elle n'ai à supporter la jalousie et la haine de certaines fans. " faisons-en notre secret, tu veux ? " il vient poser son index sur ses lèvres, y collant à son tour les siennes. leur secret, pour l'instant. juste le temps qu'il fasse suffisamment ses preuves pour que cela ne soit plus un problème.



☆☆☆ Beerus


Χρόνος
Hellevator ▬ My life was rock bottom, an edge of a cliff, I’m walking in a dark tunnel, Cruel and fearful days.I’m enduring through alone; I hold out my hand but no one is there to grab it.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Juil - 0:11
insignificant things
Elle le fixe de son regard brillant et étouffe un gémissement. Maintenant qu’elle savait que Caden partageait son attirance – parce qu’il était encore trop tôt pour parler de sentiments – Kelea avait de regoûter à ses lèvres et de ne plus le quitter. Elle voulait partir d’ici, s’enfuir de ce bâtiment et l’emmener là où personne ne viendrait les déranger … Mais tout ça … Elle doit bien se rendre à l’évidence elle ne pourra jamais l’avoir. Elle qui s’était si longtemps enfermé dans  ses rêves qui n’avait vu que ce qu’elle voulait avoir : lui, elle n’avait jamais réalisé le prix à payer. Elle mais surtout lui … c’était sacrifier tant d’effort, d’années passer à se battre, Caden ne méritait pas ça, surtout quand on voyait à quel point les fans coréennes pouvaient être virulente et cruelle. Kelea prenait doucement conscience de l’égoïsme dont elle faisait preuve, comme si elle se réveillait soudainement. Elle n’aurait jamais réellement cru que Caden puisse réellement vouloir d’elle, elle avait l’impression de courir après une chimère. Elle ferme les yeux, soudain bien silencieuse elle qui criait toujours. Elle sent la pression de son doigts sur ses lèvres et geint intérieurement de ce baiser qu’elle aurait aimé avoir … elle rouvre les yeux pour croiser son regard et acquiesce en silence. Leur silence alors … elle vient embrasser ce doigt avant de le retirer et de l’attitrer par la nuque. Kelea affichait un caractère plus docile et calme, celui pour lequel elle optait toujours quand elle était apaisée ou qu’elle réfléchissait trop. Elle soupire contre ses lèvres et relève ses cuisses contre ses hanches. Elle laisse couler sur lui un petit regard bien trop grisant et bien trop coquin pour qu’il puisse ne pas comprendre le sous-entendu. Mais Kelea ne maitrisait pas ce qu’elle fait, elle laissait parler son corps. Elle penche la tête sur le côté, ses pensées filant. Elle glisse ses bras autour de sa nuque. « Tu es sûr de toi Caden … ? » souffle-t-elle. « C’est risqué pour toi … je veux dire … on peut juste … » elle ne sait même pas quoi dire, parce qu’elle n’a pas envie de lui parce que c’est faux, elle le veut … elle colle son front au sien et murmure « Je ne veux pas tout gâcher … »




☆☆☆ Beerus




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
avatar
Im Caden
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 24 Juil - 17:56
insignificant things
Et puis il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie. kelea avait été cette inconnue qui en l’espace d’une journée avait réussie à lui retourner la tête, probablement ne s’en était-elle jamais rendu compte. à l’époque elle n’était que la cousine de samran, la fiancé de kouji. une femme inaccessible tel un mirage que l’on ne pouvait se contenter que de contempler, et ce, le temps d’un instant. il aurait aimé se donner plus de temps, lui donner plus de temps. il aurait préféré qu’elle prenne le temps de vivre seule, d’apprendre à avancer sans kouji et de profiter, pourquoi pas, de son célibat. il ne voulait pas être la pièce venant fixé les joints abimés, celle que l’on appose provisoirement telle une plaque sur un mur que l’on finit par retirer une fois la pièce manquante délivré. C’était là que résidait la raison pour laquelle il s’était jusque là montré si distant envers la demoiselle, par crainte que sa tristesse n’aveugle ses sentiments, la poussant à croire qu’elle l’aimait alors que tout ce dont elle avait besoin c’était une présence bénigne et un peu d’affection. caden avait toujours été ainsi avec kelea, préférant qu’elle ne soit jamais sienne plutôt que de la perdre définitivement. toutefois si il y avait bien une chose qu’il n’avait guère prévu c’est qu’elle finisse par souffrir à cause de lui, que naisse en elle une jalousie telle qu’elle serait incapable de le lui cacher et qu’elle dévoile aussi fiévreusement un désir intense de combler le creux de ses bras. soufflant contre ses lèvres, il fait glisser ses pouces sur les cuisses nues de la jeune femme, il se sentait combler et heureux. il ne lui fallait pas plus que ce corps près du sien, que ce regard dans le sien et que ses lèvres contre les siennes. « on peut juste ? » murmure t-il de sa voix grave, le sourire aux lèvres moqueur. il n’y avait pas de juste, kelea ne serait jamais un passe temps, une femme dont il se servirait juste lorsqu’il en aurait besoin, elle ne serait jamais ce genre de femmes rencontrés sur les sites de rencontres avec lesquelles il passait une nuit sans aucune suite. « idiote. tu ne gâcheras rien. » il frotte son nez contre le sien, tendrement. la faisant reculer délicatement, il déplace une mèche de ses cheveux qu’il positionne derrière son oreille. « ça doit rester entre nous. c’est tout frais, cette carrière, toi, moi, zeus. je préfère éviter que ça se sache. » les risques étaient bien trop nombreux, non pas qu’elle ne méritait guère qu’il prenne de tels risques pour elle, bien au contraire mais cela n’était pour l’instant pas nécessaire. ils pouvaient aisément vivre leur idylle à l’abris des regards, dans l’ombre des jugements et hors de portées des menaces qui pourraient être proférées à l’encontre de la demoiselle. « tu ferais bien trop de jalouse. » il rit amusé alors qu’il entraine la jeune femme vers les portants à vêtements. « maintenant, est-ce que mademoiselle daignerait me donner ma tenue pour l’émission, ou dois-je y aller sans rien. »  




☆☆☆ Beerus


Χρόνος
Hellevator ▬ My life was rock bottom, an edge of a cliff, I’m walking in a dark tunnel, Cruel and fearful days.I’m enduring through alone; I hold out my hand but no one is there to grab it.
avatar
Hwang Kelea
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 27 Juil - 19:17
insignificant things
Kelea le fixait et semblait mesurer l’ampleur de la situation dans sa tête. Elle avait passé des semaines à lui envoyer tous les signaux du monde pour qu’il comprenne à quel point elle avait besoin de lui. Elle n’avait jamais réalisé que le jour où tout ça deviendrait vrai il y aurait tant à gérer … Elle lui caresse la joue tendrement et acquiesce distraitement. Tout était si nouveau il avait raison et tout était là depuis des années … c’était aussi troublant qu’inquiétant de le voir. Mais Kelea n’avait pas peur, parce que pour la première fois depuis de très longs mois elle se sentait bien … sereine … et elle savait qu’elle ne devait tout ça qu’à Caden. Elle le regarde s’éloigner et le couve d’un regard tendre. Elle le fixe quelques secondes avant de se glisser de la table et s’avance vers lui. Elle caresse son bras avec une complicité douce et chaleureuse avant de lui sortir une tenue qui irait parfaitement avec sa personnalité, le reste des tenues du groupe et leur début. Elle lui donne le t-shirt et avant qu’il ne puisse l’attraper l’attire par la nuque et l’embrasse tendrement, croisant son regard sans fermer les yeux. Elle sourit doucement, fière de son audace en le relâchant, et vient déposer un baiser sur le bas e sa clavicule. Mue par un élan remplie d’émotion elle vient se blottir contre lui, enfouissant son visage dans le creux de son cou et murmure « serre-moi … » avec cette tendresse et cette crainte sous entendant ne m’abandonne pas … Elle ne voulait pas de promesse, pace qu’une promesse est impossible à tenir, mais elle voulait juste qu’il essaye … juste pour elle. Tout comme elle essayera, juste pour lui. 



☆☆☆ Beerus




a night under the stars
maybe we’re just two stars born from different constellations, we were never meant to connect, oh, but we wanted it so bad
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant