Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

it's us (yury)

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 14 Mar - 11:44

it's us
yury &' jinhee

c’est ton anniversaire aujourd’hui. t’es heureuse, parce que yury t’a dit que vous alliez voir min hee. depuis le temps que tu attends ce moment. ça fait sept ans que ta grande sœur est morte, et pourtant c’est la première année où vous irez tous les deux la voir. t’as l’impression de vivre un rêve éveillé, parce que jusqu’à maintenant ce n’était que dans tes rêves que tu allais voir ton aînée accompagné de son jumeau. et aujourd’hui, le jour de tes vingt ans, ce rêve devient réalité. t’as pas réussi à beaucoup dormir de la nuit parce que tu étais trop excitée à l’idée de passer ta journée avec yury et en même temps extrêmement triste parce que vous n’alliez pas faire que des trucs joyeux, min hee faisant partie des choses douloureuses de la journée. mais tu voulais le faire, avec yury et pour min hee. alors, quand tu as ouvert les yeux ce matin ta pensée a de suite été pour min hee. « bonjour min hee. on vient te voir avec yury tout à l’heure. » et ton sourire ne t’a pas quitté alors que tu es descendue dans le salon pour voir tes parents. ils t’ont tous les deux souhaités un bon anniversaire avant de partir travailler. ils ont quand même passer quelques minutes avec toi avant de partir. tu as même eu un cadeau, une nouvelle boite à couture avec pleins de tissus. tes parents ont compris comment tu fonctionnais. tu n’as pas besoin de cadeaux hors de prix. tu as juste besoin de quelque chose d’utile ou alors, de quelque chose de sentimental. tu n’es pas comme la plupart des filles de ton âge. tu n’as pas besoin du sac à main dernier cri ou même de la palette de maquillage de la dernière star en vogue. t’as juste besoin de quelque chose qui te fasse sourire. et même si tu n’avais pas eu de cadeaux, rien que d’avoir ta famille réunie, t’aurais fait plaisir. tu déposes un baiser sur la joue de ton père et celle de ta mère avant de les accompagner à la porte et de les saluer sur le seuil. tu les as regardé avec un sourire avant de prendre ton petit déjeuner et de remonter. tu t’es ensuite préparé, mettant quelque chose de joli. tu as même laissé tes cheveux détachés. yury a beau avoir vu le tatouage que tu as derrière l’oreille, tu ne veux pas non plus qu’il soit encore plus mal à cause de tout ça. une fois fini, tu écoutes attentivement dans le couloir s’il y a du bruit dans la chambre d’un de tes frères. tout est calme, alors tu hausses les épaules avant de rentrer dans la tienne. après tout, yury a dit qu’il viendrait te chercher. t’as plus qu’à attendre que ce soit le cas. tu mets tes écouteurs, ta musique et tu t’allonges sur le lit, en fermant les yeux. tu ne sais pas combien de temps tu restes comme ça, et tu te rendors même pendant quelques minutes mais ce n’est que lorsque tu sens une main sur ton épaule que tu ouvres les yeux sous la surprise et que tu hurles de peur. tes yeux se posent sur yury et tu le frappes gentiment. « tu m’as fait peur idiot. » que tu dis en enlevant tes écouteurs tout en éteignant ta musique. « t’es là depuis longtemps ? » que tu saches si tu l’as fait attendre parce que ce n’était pas le but et que tu supportes pas d’être la cause d’un retard.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 23 Mar - 19:32

it's us
yury &' jinhee

aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ta sœur. habituellement, tu aurais plutôt dit qu'aujourd'hui est le jour maudit, tout ne se passe jamais bien ce jour là, ton état concernant min hee y est pour beaucoup. parce que oui, c'est l'anniversaire de sa mort, un jour que tu crains, mais cette année, c'est différent. après tout ce que jin hee a pu te dire, ce coup de pied que tu t'es pris en pleine face, tu es enfin redescendu sur terre, du moins, pour une chose: tu te rends compte du mal que tu faisais autour de toi. le deuil de min hee est loin d'être fait, mais tu ne feras plus de mal à ta petite sœur, même si tu n'as jamais voulu ça, tout était inconscient et loin d'être voulu, et c'est pour cette raison que tu fais extrêmement attention. aujourd'hui, tu veux lui montrer les efforts que tu fais pour elle, tu veux lui prouver que t'es prêt à tout pour elle et son bonheur. alors dire que tu ne penses pas à minhee serait mentir. évidemment que tu penses à elle, le cœur serré et la boule au ventre, ce cœur déchiré, mais tu as cette autre chose qui t'aide à surmonter tout ça: la volonté de voir jinhee sourire tout le long de la journée. cette force qui t'aide à tenir le choc, te focaliser sur son anniversaire et la journée que vous allez partager tous les deux. tu reviens en vitesse, posant tes clés de voiture, la boîte contenant le gâteau dans les mains, celui que tu avais commandé il y a quelques jours. tu viens d'aller le chercher, tu l'aurais bien fait toi-même, ce n'est pas l'envie qui manquait, mais il y avait ce risque que tu le rates et tu n'as pas envie, tu veux que cette journée soit parfaite. t'es loin d'être doué dans une cuisine. tu ne prends même pas le temps de retirer ta veste que tu te diriges aussitôt dans la cuisine, déposant la fameuse boite sur la table. fort heureusement, tu as ce réflexe de l'ouvrir afin de voir à quoi il ressemble et là, tes yeux se figent. tu sens ton cœur tambouriner dans ta poitrine en lisant ce prénom. min hee? ils ont vraiment écrit min hee sur le gâteau? pas étonnant qu'habituellement, tu penses que ce jour est maudit, typiquement le genre de signe qui arrive, or toi, t'y es plus sensible. tu fronces les sourcils, te reprenant vite. déjà que tu es en retard, tu vas devoir trouver une solution et vite. c'est le jour de jinhee aujourd'hui, il est hors de question que tu laisses ces sentiments horribles te submerger. alors tu ouvres un tiroir, y sortant un couteau et délicatement, tu viens retirer la décoration, ou du moins, le « m » inscrit dessus. tu t'y prends délicatement pour ne pas abîmer le gâteau, décidant rapidement de tout retirer. tu passes le couteau dessus à de nombreuses reprises pour donner une surface lisse au gâteau, afin de ne pas laisser de trace et une fois chose faite, tu balances le surplus à la poubelle, rangeant le couteau dans le lave-vaisselle. tes neurones sont au top de leur capacité, tu réfléchis vite, pas de temps à perdre. tu trottines jusqu'au placard où tu y cherches quelque chose, même toi tu ignores ce que tu cherches mais quand tu vois cette boîte de smarties, tu la saisies, en saisissant deux autres. tu fermes le placard, revenant dans la cuisine. tu ouvres les boites, attrapant les smarties que tu déposes sur le gâteau, écrivant un joli « jin hee » avec ces sucreries. ça fera l'affaire, en plus, c'est plus coloré. une fois terminé, tu refermes la boite, retirant enfin ta veste pour la déposer sur l'une des chaises, et puis, tu grimpes les escaliers. rapidement, tu te diriges dans ta chambre pour attraper le sachet qui contient le cadeau de jinhee: une parure de bijoux. dedans, collier, montre, bague, boucle d'oreille. tu les avais trouvé jolis, lorsque tu as vu cette pub sur internet, tu as tout de suite imaginé jinhee les porter. alors tu lui as acheté ça pour son anniversaire, mais aussi un bouquin pour futur styliste/couturière, de ce que tu as pu voir dans les commentaires de cet article, il est très recommandé pour certaines choses. tu n'y connais rien à tout ça à part lorsque ta petite sœur en parle, t'espères que ça lui plaira. tu as passé des heures à rechercher le cadeau parfait. tu attrapes la sangle du sac, te dirigeant vers la sortie de la porte mais t'es rapidement coupé lorsque ton regard se pose sur ton placard. ton regard se baisse un moment, ton cœur se resserre, t'es hésitant. parce que oui, tu avais pensé à autre chose aussi, ça t'était complètement sorti de la tête, tu t'approches donc du meuble, l'ouvrant. un meuble qui contient pas mal d'affaires de minhee, tu ne l'ouvres presque jamais pour ces mêmes raisons. tu sens ton cœur être de plus en plus pesant, mais encore une fois, tu t'efforces de penser au bonheur de ta sœur. ce n'est pas le moment de mal vivre les choses, ce n'est pas le jour. alors tu attrapes ce bracelet. bracelet que minhee portait toujours, elle l'adorait. ta moue se décompose un peu, nostalgique, brisé, elle te manque tellement. hier soir, tes larmes ont eu raison de toi mais c'était la meilleure chose à faire, il fallait que tu pleures avant, pour pouvoir assurer cette journée que tu passes habituellement seul, au bord de ce lac que minhee côtoyait souvent, à pleurer. tu te reprends, prenant une profonde inspiration, tu mets le bracelet dans le sac, attrapant également son journal intime. tu clignes plusieurs fois des yeux, tu ne l'as jamais lu, pas encore, tu ne l'as même jamais ouvert. lui aussi, tu le mets dans le sac, et puis, tu refermes la porte du meuble, quittant enfin ta chambre pour te diriger vers celle de jinhee. tu toques mais aucune réponse, tu fronces les sourcils, avant d'ouvrir la porte et de la voir, allongée sur son lit, sûrement endormie, avec ses écouteurs dans les oreilles. tu souris systématiquement, laissant quelques secondes passer. comment la prévenir que tu es là sans lui faire peur? « jinhee? » lâches-tu, haussant le ton mais apparemment, ce n'est pas assez fort. alors tu t'approches d'elle, déposant ta main sur son épaule. elle sursaute, tes yeux s'écarquillent mais tu retrouves rapidement ton sourire. tu pouffes légèrement face à sa réflexion. « oh oui, je suis là depuis longtemps. » dis-tu, ironiquement, elle pourra le deviner à ton sourire. tu regardes l'heure sur l'horloge accroché au mur se trouvant à côté de toi. « au moins trois bonnes heures, d'ailleurs on soupe bientôt. » un sourire taquin sur les lèvres, tu attrapes ses mains pour la mettre debout face à toi. trêve de plaisanterie maintenant. « joyeux anniversaire mon petit chat. » tu souris tendrement, l'amenant contre toi dans un gros câlin. tu la serres fort contre toi, prêt à passer cette journée avec elle. vous avez du temps devant vous, et là, jinhee se trouvant dans tes bras, tu y trouves encore plus de force et de courage que  tu ne l'aurais cru. tu ferai absolument tout pour elle. tu te décolles d'elle, te baissant pour récupérer le sac et le tend vers elle. « j'espère que ça te plaira. » et tu souris à nouveau, tendrement.

Made by Neon Demon


there are so many things that I don't understand, there's a world within in me that I cannot explain.
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 13 Mai - 21:07

it's us
yury &' jinhee

ton anniversaire a toujours été synonyme de désespoir et de pleurs. tout ça à cause de la mort de minhee. tu ne lui en veux pas du tout à ta grande sœur parce qu’elle n’a pas choisi de mourir. tu sais que si elle avait pu le faire, elle serait restée en vie. elle n’avait que seize ans, c’est trop jeune pour mourir. tu le sais tout ça et ça n’enlève rien au fait que toi, pendant sept ans, tu n’as pas eu de réels anniversaires joyeux. certes, tu l’as fêté avec tes amis, la plupart sachant très bien le mal qui s’était abattu sur ta famille et le reste s’en fichant probablement. mais avec tes parents et tes frères ? tu l’as eu fait, mais yury manquait toujours à l’appel. c’était toujours lui qui était absent, toujours lui qui ne le passait pas avec vous. et ça non plus tu ne pouvais pas lui en vouloir. il avait perdu sa jumelle, c’était normal qu’il ait besoin de temps pour s’en remettre. mais sept ans étaient passés et chaque année c’était la même chose, chaque année, il fuyait ce jour comme si la peste lui collait aux fesses. c’était pas ta faute si ta grande sœur était morte le jour de ton anniversaire, alors pourquoi tu devais souffrir de tout ça plus que tout le monde ? parce que oui, même si tu ne le montrais pas, tu souffrais. t’avais appris avec le temps à cacher ta peine pour ne pas que les gens s’apitoient sur ton sort. tu faisais la forte et la fière mais ce n’était pas le cas. tu n’étais qu’une gamine brisée depuis ses treize ans. t’avais espéré que yury vienne à tes anniversaires et à chaque fois tu avais été déçue. à chaque fois tu avais regardé tes parents en leur souriant et leur disant que ce n’était pas grave avant d’aller t’enfermer dans ta chambre et pleurer. tu en avais versé des larmes depuis la mort de minhee, autant par rapport à ça que par rapport à ta propre douleur. mais cette année, c’était différent. cette année, yury avait promis d’être là pour toi. tu avais eu du mal à le croire au début parce que ça faisait sept ans qu’il ne l’avait pas fait avec toi. mais il avait promis et tu luis fais confiance, aveuglément. tu sais qu’il ne brisera pas sa promesse parce que ça risquerait de te briser. alors, c’est joyeuse que tu descends dans la cuisine où tes parents sont déjà là. tu leur souris et acceptes leur cadeau avec plaisir. t’es pas le genre de fille matérielle qui aime les trucs hors de prix. tu préfères quelque chose de sentimental, ou alors qui te sera utile. et c’est exactement ce que tu as eu de la part de tes parents : une nouvelle boite à couture et des tissus. t’es la fille la plus heureuse du monde et t’aimes ce sentiment d’être épaulée par ta famille dans ce que tu fais. tu finis par remonter dans ta chambre pour attendre yury. il est toujours en retard, tu sais que tu as le temps. tu prends ta douche, te prépare comme il faut. tes cheveux sont détachés. yury a beau avoir déjà vu le tatouage des initiales romanisées de ta sœur derrière ton oreille, tu ne veux pas qu’il pose les yeux dessus une nouvelle fois, pas aujourd’hui. tu n’entends aucun bruit dans la chambre de tes frères et tu hausses les épaules en retournant dans la tienne. ton grand frère a dit qu’il viendrait te chercher, tu n’as plus qu’à l’attendre. tes écouteurs sur les oreilles, tu mets la musique tout en allongeant sur ton lit et en fermant les yeux. tu apprécies ce moment de solitude et de calme et tu te rendors pendant quelques minutes, pas assez pour être plongée dans un profond sommeil, mais assez pour te reposer et être surprise par cette main qui se pose sur ton épaule. tu sursautes en criant et traite yury d’idiot quand tu vois que c’est lui qui t’as fait si peur. tu lui demandes depuis combien de temps il est là et quand il te dit qu’il est là depuis longtemps et que ça fait presque trois heures, tu te relèves en paniquant alors qu’il tient tes mains dans les siennes. « je suis désolée yury. je voulais pas dormir. mais j’ai pas très bien dormi la nuit passée parce que j’étais excitée. tu comprends, c’est le premier anniversaire que tu passes avec moi depuis et puis bah j’ai pas réussi à fermer l’œil. » puis tu regardes l’horloge et tu le fusilles du regard. « ça t’amuse de me faire peur ? » tu ne lui en veux même pas, t’es juste vexée qu’il se soit servi de ta naïveté. mais tout ceci est vite effacé quand il te souhaite bon anniversaire et te fait un câlin. tu sens les larmes te monter alors que tu le serres aussi fort que tu peux. ça t’avait manqué ce genre de moments, ce genre de complicité juste vous deux. tu renifles et essaies de ne pas pleurer. tu te l’es promis, pas de pleurs aujourd’hui. yury se décolle de toi et tu le regardes se baisser pour attraper le sac contenant sûrement ton cadeau. tu trépignes d’impatience alors que tu récupères le tout un sourire aux lèvres. « merci mais fallait pas tu sais. » tu ouvres le sac pour voir un livre. tu le sors et ton sourire s’agrandit. c’est exactement le livre que tu voulais t’acheter pour finaliser certaines de tes créations. il est vraiment parfait ton grand frère. « comment t’as su que c’était celui que j’allais m’acheter ? » tu pioches à nouveau dans le sac et tu en sors la parure de bijoux. tes yeux pétillent et tu as du mal à les garder secs. est-ce qu’il a essayé de rattraper toutes ses années ? parce qu’il n’aurait pas du, même si ça te fait plaisir. « c’est magnifique yury. tu as très bien choisi. » tu t’empresses de mettre le tout en souriant. ça te prend un peu de temps et t’es même obligée de demander à ton frère de t’aider avec le collier et quand c’est fait, tu te tournes vers ton miroir avec un sourire encore plus éclatant. c’est tellement beau et ça te va à ravir. tu ne savais pas que yury avait des talents pour dénicher ce genre de choses et tu es vraiment heureuse en ce moment, avec ton frère pour ton anniversaire. tu finis par retourner vers le sac pour en sortir un journal ainsi qu’un bracelet. tu n’as pas besoin de cent ans pour comprendre de quoi il s’agit. tu te laisses tomber sur ton lit, les larmes que tu retenais coulant de tes yeux alors que tu essaies de parler. « c’est à elle, c’est ça ? » tu reconnaitrais son bracelet entre milles. c’était son préféré, celui qu’elle mettait le plus et le journal que tu tiens est aussi le sien. et yury te donne tout ça. tu comprends pas. « pourquoi ? » c’est pas que tu n’es pas heureuse, au contraire c’est le genre de cadeau qui te fait le plus plaisir, c’est juste que tu n’arrives pas à savoir pourquoi yury a fait ça et surtout pas pourquoi maintenant.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 22 Mai - 21:02

it's us
yury &' jinhee

tu mets la barre haute, peut-être un peu trop, tu ne te donne pas le droit à l'erreur. bien que jin hee ne soit pas à cheval sur les détails, tu connais assez ta petite sœur pour savoir que ta présence lui suffit amplement mais t'as envie de rattraper tous ces anniversaires que tu as gâché sans en avoir conscience. évidemment que tu t'en veux, tu étais renfermé sur toi-même, tu en avais plus ou moins conscience mais au point de ne pas voir ta petite sœur souffrir, t'attendre, espérer sans que tu le comprennes, t'es pas prêt de te le pardonner. les moindres détails sont importants, tu ne veux pas un seul défaut sur le gâteau, ses cadeaux sont déjà prêts sauf.. sauf les affaires de minhee. tu retardais le moment, mais tu as tout de même franchi le pas. tu voulais le faire. ça fait partie des efforts que tu auras à faire à l'avenir, il faut que tu le fasses. revoir ce bijou et son journal te touche encore plus que tu ne l'aurais pensé mais au final, c'est une bonne chose. c'est ce que tu veux, tu espères que ça fera plaisir à jin hee. alors tu ne perds pas plus de temps, tu rejoins rapidement sa chambre, elle est à moitié endormie et cette vision te fait sourire mais tu agis très vite. tu te permets même une petite blague, en lui disant que tu es là depuis des heures, et elle plonge. tu affiches un sourire amusé, alors qu'elle remarque très vite la supercherie. « excuse-moi.. c'était trop tentant. » lâches-tu, toujours en affichant ce fin sourire. il y avait une chance pour que ça fonctionne, tu la connais ta sœur. tu sais qu'elle ne t'en veut pas, c'est jin hee après tout. et toi, ça te fait sourire. c'est une journée difficile aujourd'hui, mais tu essayes d'en tirer que du positif, de vous changer les idées mais surtout, de profiter. très vite, tu viens la prendre dans tes bras, lui souhaitant un joyeux anniversaire et comme il se doit cette année, tu n'as évidemment pas oublié les cadeaux. il ne manquerait plus que ça. alors tu t'empresses de lui tendre le petit sac mignon que tu avais trouvé dans un magasin quelques jours plus tôt. « bien-sûr que si, c'est ton anniversaire. » lui rappelles-tu aussitôt. t'es un peu stressé, les cadeaux lui plairont sans doute mais encore une fois, tu ne te laisses pas le droit à l'erreur. tu es très vite rassuré en entendant les paroles de ta petite sœur, ton sourire le confirme. « parce que j'suis ton frère, et tu n'peux rien me cacher. » tu ne savais pas qu'elle le voulait, c'est encore mieux que ce que tu imaginais. pour le moment, tout se passe vraiment bien et voir ce sourire sur le visage de ta sœur vaut bien tout l'or du monde pour toi. ton sourire ne fait que s'élargir davantage lorsque tu vois que la parure lui plait aussi. elle s'empresse de les porter, tu finis même par lâcher un léger rire. « attend, je vais t'aider pour le collier. » elle va avoir du mal à le faire seule, et il faut bien l'avouer, elle les porte à merveille. mais jinhee est et restera toujours la plus belle des femmes à tes yeux. tes sœurs l'étaient, mais jinhee a toujours eu ce rôle du petit bébé de la famille, et même après l'arrivée de damian, cette vision que tu as d'elle ne change pas et ne changera jamais. et puis, elle sort rapidement les derniers cadeaux. les affaires de minhee, tu gardes ton sourire même s'il s'efface quelque peu sous l'appréhension. l'appréhension oui, parce que peut-être que tu n'aurais pas dû, pas aujourd'hui, pas tout de suite. pour le coup, tu ne sais pas la réaction que peut avoir jinhee... après tout, la discussion entre vous était impossible quand ça concernait minhee. alors lorsqu'elle vient s'asseoir sur son lit, tu fais de même, prenant place à ses côtés. tu hoches positivement la tête à sa question, oui, c'est à elle.  vous vous embarquez dans un sujet des plus sensibles et tu le sens bien, encore une fois, tu n'as pas envie de gâcher cette journée mais tu te fais confiance pour prendre sur toi, pour faire cet effort, pour jinhee, encore une fois. lorsqu'elle te demande pourquoi, simplement, tu baisses les yeux vers ses affaires, laissant un court silence s'installer, avant de reprendre d'une petite voix: « j'ai... j'ai envie que tu l'aies. » et doucement tu remontes ton regard dans celui de ta petite soeur, ce fin sourire sur les lèvres qui se veut rassurant mais surtout, assuré. « je m'étais dit que tu le voulais peut-être... » t'as peur d'être maladroit, encore une fois, t'as pas envie de mal faire ni de tout gâcher. « ou le porter. » c'est aussi pour ça que tu lui offres. tu ne veux pas qu'elle se prive de le porter par peur de te mettre mal, ce geste le lui prouvera. « et le journal... je ne l'ai pas encore ouvert. c'est ma décision, mais si toi tu veux le lire, vaut mieux que tu l'aies dans ta chambre. » tu sens cette boule se former au fond de ta gorge. c'est difficile de parler de ça, mais tu gardes ce fin sourire, encore une fois, rien ne gâchera cette journée. « ou pour qu'on puisse le lire ensemble si tu veux... » oui, tu fais des efforts monstres là. et tu le ressens, c'est difficile, mais ta force, tu la puises dans le regard de ta petite soeur. cela dit, tu ne l'es pas encore totalement, et tu n'as pas envie de lui mentir, t'espères qu'elle comprendra. « pas... pas tout de suite, j'me sens pas vraiment prêt.. mais.. ça viendra. si tu veux que je sois là pour le lire avec toi, je le serai. » à nouveau, tu affiches ce fin sourire assuré. t'es sûr de ce que tu dis, ça viendra, pas tout de suite non mais... ça viendra, avec le temps, hein? tu fais des énormes efforts déjà, tu ne peux pas encore tout surmonter mais ça, tu sais que jinhee le comprendra, parce qu'il s'agit de jinhee.

Made by Neon Demon


there are so many things that I don't understand, there's a world within in me that I cannot explain.
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 11 Juin - 11:06

it's us
yury &' jinhee

cette année tu as attendu ton anniversaire avec impatience, parce que pour la première fois depuis sept ans, yury sera là près de toi. ça fait sept ans depuis la mort de minhee et tu avais perdu l’espoir qu’un jour ton grand frère le fête à nouveau avec toi. dans une certaine mesure, tu comprenais qu’il ne pouvait pas être joyeux en ce jour, parce que c’était le jour où elle était décédée. mais tu ne pouvais pas t’empêcher de trouver ça injuste parce que ce n’était pas de ta faute si sa mort était tombée le même jour que ton anniversaire. toi tout ce que tu voulais au fil des ans c’est qu’il te dise que tu n’y étais pour rien, que ce n’était pas toi. et pourtant, ces mots n’étaient jamais sortis de sa bouche. sans dire que tu avais pris son silence pour une accusation, ça n’avait pas aidé à ce que tu te sentes mieux et que tu culpabilises moins de la mort de ta grande sœur. certes, tu n’avais rien avoir dedans, mais puisqu’elle était morte le jour de ton anniversaire, tu ne pouvais pas t’en empêcher que de te dire que c’était en partie à cause de toi. tu ne l’as jamais dit à personne ça, parce que tu n’en voyais pas l’utilité, mais quand tout a explosé entre yury et toi des mois plus tôt, pour leur anniversaire, tu avais plus ou moins tout laissé ce que tu pensais sortir et même si ta culpabilité n’était pas ressortie, tu avais fait en sorte que le reste oui. alors, c’est avec un sourire que tu attends que ton frère arrive et quand c’est le cas il te fait une blague. tu le fusilles du regard quelques secondes avant de laisser tomber. c’est juste une petite plaisanterie, rien qui ne puisse mériter ton courroux. et même si ça avait été plus, tu n’es pas du genre rancunière. au contraire, tu pardonnes même un peu trop facilement certaines fois. en tout cas, ce n’est rien et tu es excitée comme une puce quand il te tend le sac rempli de cadeaux. il n’était pas obligé, tu ne lui en aurais pas voulu. le plus beau cadeau qu’il puisse te faire, c’est d’être avec toi aujourd’hui. pourtant, il semble tellement vouloir te faire des cadeaux matériels, que tu ne peux pas t’empêcher de sourire comme une idiote. yury sait comment te faire plaisir et quand tu sors le livre sur la couture, ça devient de plus en plus une évidence. c’est exactement le livre que tu voulais. t’en avais parlé il y a quelques temps comme ça. est-ce qu’il avait entendu ? peut-être. en tout cas sa réflexion te fait rire. « le meilleur des grands frères surtout. » et tu souris un peu plus alors que tu sors la parure. c’est totalement ton style simple et sophistiqué à la fois. tu l’aimes réellement et yury se propose pour t’aider avec le collier. tu le laisses faire, relevant tes cheveux mais prenant bien soin qu’il ne voit pas le tatouage. ce n’est pas le moment qu’il s’enfuit parce que quelque chose lui rappelle minhee. tu sais qu’il fait des efforts, d’énormes efforts pour paraitre fort mais il suffirait d’un coup de vent pour que tout s’effondre tel un château de cartes. alors, tu ne vas pas prendre le risque, pas après sept ans à fêter tes anniversaires seule. tu finis par sortir le reste du sac, le bracelet et le journal intime de ta sœur et si jusqu’à maintenant tu arrivais à cacher ton émotion, là, tu ne peux plus. tu laisses les larmes couler le long de tes joues alors que tu t’assieds sur ton lit, yury te rejoignant. c’est à elle, tu le sais. mais tu demandes confirmation à ton grand frère. quand il hoche la tête dans un oui muet, tu sens ton cœur se serrer et tu essaies de sourire malgré les larmes qui se font de plus en plus présentes sur ton visage. tu ne voulais pas pleurer, tu ne voulais pas que tes larmes cachent ton jour avec yury. mais c’est plus fort que toi. parce que même si tu joues la fille forte, la mort de minhee t’a aussi totalement détruite et tu n’arrives pas aujourd’hui à faire semblant que tu vas bien. tu trouves cependant la force et le courage de lui demander pourquoi il te donne tout ça. pourquoi maintenant ? et surtout pourquoi à toi. le silence s’installe entre vous, tu sais que c’est aussi compliqué voire même plus pour le jeune homme à tes côtés que pour toi, alors tu attends patiemment qu’il te parle. ses mots sont hésitants mais sa voix est assurée, comme s’il était sûr de lui. tu l’écoutes se justifier, te donner les raisons de son choix et ton regard dérive vers le bracelet que tu fais jouer entre tes doigts avec un sourire. c’était son bracelet préféré, celui qu’elle portait tous les jours et yury te le donne. ça veut tellement dire pour toi, que tu ne résistes pas à l’envie de le mettre de suite. tu le passes à ton poignet avec un sourire triste tandis que ton frère parle du journal et tu relèves aussitôt la tête vers lui. tu as bien entendu ? il veut vraiment le lire avec toi ? omg, mais tu pourrais encore plus pleurer si tu n’étais pas déjà une vraie fontaine. tu déposes délicatement le journal intime comme si c’était le plus beau et le plus précieux des trésors et tu te jettes dans les bras de ton grand frère. tu le serres très fort contre toi, tes bras entourant son cou. tu places ta tête contre son épaule alors que tu sanglotes. « merci. » tu répètes alors que tu continues de pleurer, serrant de plus en plus fort yury contre toi. tu sais à quel point c’est compliqué pour lui et tu lui en es extrêmement reconnaissante de faire autant d’effort pour toi et pour ce jour. tu lui en aies d’autant plus reconnaissante qu’il tient sa promesse de passer la journée en ta compagnie. tu mets quelques minutes à te remettre de tes émotions et quand tu te décales enfin de lui, tu plaques un bisou mouillé de tes larmes sur sa joue. « je suis fière de toi yury… » t’hésites à poursuivre, mais après réflexion, tu penses qu’il a besoin de l’entendre. « et elle le serait aussi. » pas la peine de faire un dessin pour comprendre de qui tu parles. tu viens récupérer le journal et avec un sourire tu passes ta main dessus. « on le fera ensemble. quand tu seras prêt. » et t’es prête à l’attendre autant de temps qu’il a besoin. c’est déjà un énorme pas qu’il a fait là, alors tu peux attendre quelques mois, quelques années de plus.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 21 Juin - 13:01

it's us
yury &' jinhee

tu souris doucement à ses paroles. le meilleur des grands frères ? pas sûr, t'en es même très loin en tout cas, c'est ton point de vue. ta petite sœur mérite beaucoup mieux que ce que tu lui as fait inconsciemment subir. tu tentes de ne pas y penser, c'est tout sauf le moment pour ça. bien au contraire, aujourd'hui, tu veux te rattraper. c'est compliqué pour toi en ce jour. et même aujourd'hui, tu fais simplement des efforts pour voir les choses autrement. mettre un pied hors de ta bulle, faire un pas vers les autres mais surtout, ne pas laisser jin hee seule. tu seras sans doute maladroit à certains moments, t'en es même certain au final, mais tu essayes de faire le maximum pour que tout se passe bien. parce que oui, tu passeras non seulement la journée avec ta petite sœur mais en plus de ça, tu lui offres ces cadeaux concernant minhee. tu y as réfléchi pendant plusieurs jours, et non pas parce que tu ne voulais pas le lui donner, bien au contraire, elle le mérite. mais était-ce une bonne idée de faire ça ? tu te connais assez, tu fais déjà beaucoup d'efforts, tu devrais peut-être y aller doucement mais tu t'es fais confiance sur ce coup là, tu veux que tout soit parfait et tu n'as aucun regret. tu restes toi même, tu ne vas pas lui mentir, et c'est pour cette raison que tu lui annonces ne pas être totalement prêt pour le journal. non, tu ne veux pas mentir, ce n'est pas comme ça que les choses s'arrangeront, bien au contraire. tu es honnête avec elle, parce que t'en as besoin tout autant qu'elle. t'as besoin d'elle. elle te laisse parler, et t'es le plus à l'aise du monde. tu sais qu'elle te comprend, tu le sais puisqu'elle est parfaite. cela dit, entre deux petites phrases, tu ne peux t'empêcher de venir frotter sa joue de ton pouce. ses larmes montent beaucoup trop vite, tu n'as pas envie qu'elle pleure, même si ce ne seront jamais les mêmes larmes qu'elle peut verser en ce jour, parce que ça, tu t'es promis que plus jamais ça n'arriverait. la voir pleurer te fait du mal. quand elle a mal, tu as mal, et ça, c'est la vérité. un comble lorsqu'on repense à ce que tu as pu faire, ce n'était pas voulu mais tu lui as fait du mal sans même t'en rendre compte. tu ne resteras pas là-dessus, au contraire, tu veux effacer tout ça; réparer tes bêtises. tu te répètes que ces larmes que tu vois ne sont en aucun cas les mêmes que celles qu'elle a pu verser précédemment par ta faute, alors quand elle se jette dans tes bras, même si ton cœur se fait pesant dû à tes précédentes paroles, tu ne peux t'empêcher de décrocher un sourire. tu sens jinhee resserrer son étreinte et tu fais de même, caressant délicatement son dos. « arrête de pleurer, j'aime pas ça... » souffles-tu, doucement. elle doit sûrement entendre ton sourire dans ton timbre de voix. tu sais que ce ne sont pas des larmes de tristesse, mais ça n'empêche pas. sûrement parce que tu es déterminé à la voir sourire toute la journée, et qu'elle se sente bien. après ça, jinhee met fin à votre échange, venant te déposer un baiser mouillé de ses larmes sur ta joue. lorsqu'elle te dit être fière de toi, tu ne peux t'empêcher de sourire. t'avais besoin de l'entendre malgré ce que tu penses. et toi aussi au fond, t'es fière de toi, et à la suite de ses paroles, tu hoches doucement la tête. oui, tu sais que minhee le serait elle aussi. elle n'a jamais voulu que tu sois absent, coupé du monde en ce jour. pas le jour de l'anniversaire de votre petite sœur. « merci mon chat. » parce que mine de rien, si elle n'était pas là, tu doutes que tu aurais assez de courage pour affronter. elle t'aide énormément jinhee, elle l'a toujours fait. elle a toujours été là. ton cœur se gonfle face à cette vision de jinhee, observant le journal de minhee comme si c'était le plus beau des trésors. tu savais bien que tu n'allais pas regretter ton geste, tu en doutais pas, mais cette vision te le confirme encore une fois. « d'accord, on le fera ensemble. » confirmes-tu. après tout, tu tiens parole maintenant. tu lui as bien dit que tu n'étais pas encore prêt mais ça ne veut pas dire que tu ne le seras pas d'ici quelques temps, elle peut te faire confiance là-dessus. alors même si ton cœur est pesé par tout ça, ton attention uniquement rivée sur ta petite soeur et son bonheur te pousse à te surpasser. tu te lèves du lit, indiquant la porte d'un geste de la tête. « on descend ? » lui demandes-tu, marquant une courte pause avant d'ajouter. « je t'ai commandé un gâteau. » tu n'as pas autant de talent qu'elle derrière les fourneaux... d'ailleurs, tu t'empresses de lui dire. « encore une fois, j'voulais que cette journée soit parfaite. j'allais certainement me mettre à la cuisine au risque qu'on termine à l'hopital pour intoxication alimentaire. » t'exagères un peu mais l'idée est là. quel désastre... c'est ta petite soeur la petite chef de la famille !

Made by Neon Demon


there are so many things that I don't understand, there's a world within in me that I cannot explain.
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 5 Juil - 14:40

it's us
yury &' jinhee

tout s’enchaîne et c’est trop pour ton petit cœur. tu n’arrives plus à suivre et à arrêter ce flot de sentiment qui déborde de ton organe vital. en l’espace de quelques secondes tu passes d’une émotion à une autre sans réellement t’en rendre compte. tu es extrêmement heureuse et en même temps extrêmement triste. c’est un sentiment bizarre qui ne te quitte pas depuis que tu as eu tes cadeaux. mais c’est trop pour simplement ton anniversaire beaucoup trop. avoir la présence de yury près de toi, ça t’aurait suffi pour cette journée. mais non, il voulait que tout soit parfait. tu pouvais le comprendre, mais toi tu avais du mal à garder le contrôle sur tes larmes. il fallait qu’elle coule et lorsque tu as dans les mains le journal intime de ta grande sœur et son bracelet préféré, tu ne peux pas t’empêcher de les laisser couler. elles ont besoin de sortir et toi tu as besoin d’extérioriser. ça te fait tellement de bien et en même temps tellement de mal. tu n’arrives plus à démêler ce que tu ressens et tu te jettes dans les bras de yury en pleurant. tu l’entends parler et sa voix fait résonner sa cage thoracique où tu as posé ta tête. ça te fait sourire. « je suis si heureuse yury. » que tu dis dans un mélange de larmes, de sourires et de rires. tu l’aimes tellement ton grand frère que tu pourrais simplement vivre de cet amour sans faire rentrer d’hommes dans ta vie autre que lui. t’es tellement heureuse qu’il soit là avec toi pour cette journée que tu resserres un peu plus ton corps contre le sien dans une étreinte qui dure un peu plus longtemps que ce que tu avais prévu. mais tu en as besoin pour te calmer. tu te laisses le temps de reprendre une respiration normale et essuies tes larmes alors que tu te décolles de ton grand frère. tu lui dis que tu es fier de lui pour ce qu’il a accompli aujourd’hui. tu le sais que ce n’est pas quelque chose de facile pour lui. ton anniversaire rime avec la mort de minhee et rien que le fait qu’il soit là près de toi, qu’il ait décidé de prendre sur lui pour passer du temps avec toi et qu’il te donne des choses qui ont appartenu à ta grande sœur ça te fait plus plaisir que ce qu’il a acheté pour toi. tu continues de sourire parce que tu ne veux pas lire le journal de minhee seule. tu veux qu’il soit là avec toi pour le découvrir. t’as trop besoin de lui pour le faire toute seule. et puis tu penses qu’il est lui aussi en droit de lire ce qui se trouve à l’intérieur. du coup, tu hoches la tête quand il est d’accord pour regarder avec toi, tous les deux ensembles. c’est à nouveau yury et toi contre le monde. tu observes ton grand frère se lever et tu lui souris en hochant la tête. tu ne peux pas t’empêcher de rire. « maman et moi t’aurions égorgé si tu avais fait le gâteau seul. » tu sais à quel point yury est une catastrophe derrière les fourneaux autant parce que la cuisine ressemble à un champ de bataille après son passage que tu n’as pas confiance en ses talents de cuisinier. tu lui fais confiance pour tout, tu lui confierais ta vie en fermant les yeux. mais ça ? non t’es pas assez confiante pour le laisser cuisiner quelque chose pour vous. c’est toi la chef de la famille, toi qui arrive à cuisiner aux côtés de ta mère. tu aimes ça en plus et elle aime te passer ses recettes. ça te fait plaisir de partager ces moments avec elle. t’as l’impression d’être encore plus proche d’elle que tu ne l’étais auparavant. tu sais que c’est aussi son cas, mais en plus, tu es sa dernière fille, c’est pour cette raison que tu passes autant de temps avec elle. du coup, tu n’en veux pas à yury d’avoir commandé ton gâteau. tu es quand même heureuse parce qu’il y ait pensé à vrai dire. tu te lèves donc et viens te mettre sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue avec un sourire immense sur le visage. « merci yury. c’est le meilleur anniversaire. je pouvais pas rêver mieux. » tu attrapes sa main, laissant tes affaires en haut. tu viendras les récupérer quand vous sortirez. vous descendez dans la cuisine et tu ne peux pas t’empêcher de sourire parce que tu es vraiment heureuse. jusqu’à maintenant tes anniversaires étaient synonymes de solitude et une atmosphère morbide planait au-dessus de ta tête. l’atmosphère n’a pas réellement changé parce que ton anniversaire sera toujours la date de la mort de minhee, mais ce n’est plus aussi noir. maintenant, tu as ton frère pour chasser les nuages et mettre du soleil dans ta vie. « ce que je propose c’est qu’on mange que le gâteau. » t’as pas réellement envie de manger un plat chaud. tu veux juste manger le gâteau et c’est tout. « qu’est-ce que tu en dis yury ? » t’es pas sûre qu’il acceptera mais c’est pas grave.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Chu Yury
❝ CRAZIEST ❣ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 20 Juil - 0:29

it's us
yury &' jinhee

évidemment que c'est difficile pour toi... si c'était simple, tu n'aurais pas mal agi pendant toutes ces années, mais le fait d'avoir mal agi, la détermination de vouloir rattraper tout ça rend les choses un peu plus faciles. c'est idiot, mais tu ne veux pas fauter de nouveau. tu l'as déjà assez fait, tu veux que ça change, ô combien ça sera difficile pour toi, tu t'en fiches, il faut que tu le fasses. pour tes proches, pour ta petite sœur, mais surtout pour toi. tu as ce pincement au cœur, une plaie très vite pansé par le sourire de ta petite sœur. ses paroles te mettent du baume au cœur et te font sourire. elle est heureuse ? ça se voit, mais tu as du mal à y croire. parce que c'est sûrement trop beau. ses larmes de joie, ce sourire qu'elle aborde, tout ça te font sourire toi aussi. elle n'avait besoin que de toi, inutile qu'elle te le dise, tu le comprends bien... et il est temps que tu le comprennes yury, après toutes ces années. tu resserres ton étreinte, un gros câlin qui dure plus longtemps que d'habitude. t'es un homme assez tactile, ça ne te dérange pas, bien au contraire.. tu en as besoin. tu as besoin de serrer ta petite sœur contre toi. encore quelques longues secondes avant de décoller doucement ton corps du sien, un doux sourire sur les lèvres. ses paroles gonflent ton cœur. t'avais besoin d'entendre ça. elle est fière de toi, et toi, t'es fier de la femme qu'elle est devenue. très peu fier de toi, d'avoir gâché tout ce temps mais tu ne peux pas t'arrêter à ça, pas si tu veux avancer, et ça, tu as fini par le comprendre. tu te concentres sur l'instant présent. après ça, tu lui demandes si elle veut descendre. dans le fond, tu veux t'éloigner un peu du sujet de minhee, t'as beau faire tout ces efforts, tu as peur de ne pas gérer, alors tu fuis... mais tu ne fuis plus comme tu le faisais autrefois. si tu dois fuir, ça sera avec ta petite sœur, alors tu lui annonces avoir commandé un gâteau. oui, tu le précises, t'es pas du tout cuisiner. tu n'avais pas envie d'intoxiquer ta sœur le jour de son anniversaire, bon d'accord, t’exagères un peu mais l'idée est là. elle lâche un léger rire, rire qui te fait sourire, surtout face à sa réflexion. oh oui, clairement, elles t'auraient égorgé si tu avais tenté de faire le gâteau tout seul. « un jour j'en ferai un, et j'vais le réussir. vous allez être surprises. » dis-tu d'un ton quelque peu amusé, parce que ça, t'en sais rien. tu fais exprès de t'avancer un peu trop mais qui sait ? ça serait une bonne surprise après tout ! bon, t'y crois pas trop... tu te lèves, t'apprêtant à partir alors que jinhee dépose un baiser sur ta joue. de la manière la plus adorable qui soit. elle te remercie. elle n'a pas à faire ça, c'est même normal, c'est plutôt à toi de t'excuser de ne pas avoir été là plus tôt... mais elle continue bien vite en te disant qu'elle passe le meilleur des anniversaires. le meilleur ? pourtant, vous les aviez fêtés très souvent avec minhee. alors tu souris tendrement, lui embrassant le front. « j'suis content jinhee... » ton sourire s'élargit un court instant. « tu le mérites. » dis-tu, le plus sincèrement du monde. c'est toi qui n'a pas assuré, toi qui n'a pas été là quand tu devais l'être... mais bon, tu finis par chasser ces pensées de ton esprit, descendant les escaliers aux côté de ta petite sœur. arrivés dans la cuisine, jinhee te propose de manger le gâteau. tu te diriges vers un tiroir où tu y sors quelques couverts que tu déposes sur la table, souriant lorsqu'elle te demande ce que tu en penses. « si c'était moi qui l'avait fait, t'aurais été plus réticente à l'idée de le manger si vite. » blagues-tu, lui pinçant adorablement la joue, de manière amusée. tu vas te saisir de deux petites assiettes, revenant vers la table, tu les déposes face à toi. « non, plus sérieusement, j'ai tenu assez longtemps sans y toucher. il a l'air délicieux. » t'es pas un gros gourmand d'habitude mais il faut dire que le gâteau donne envie. tu te mets à couper le gâteau, soigneusement, même s'il finira dans votre estomac, t'as pas envie d'y aller n'importe comment. tu coupes une part que tu éloignes quelque peu du reste du gâteau. « c'est pour dami, j'ai promis de lui garder une part. » tu souris doucement avant d'ajouter. « il viendra nous rejoindre plus tard dans la journée, histoire qu'on passe un moment tous les trois. mais on a... » tu regardes l'heure sur la pendule de la cuisine avant de te tourner à nouveau vers ta petite sœur afin de terminer ta phrase. « ... de bonnes heures rien qu'à nous. » tu lui donnes l'assiette contenant sa part de gâteau avant de t'installer sur la table de cuisine, face à ton assiette. rien que ta sœur et toi, c'était ce que tu voulais.. sauf si elle veut que ça se passe autrement, au final, tout ce que tu veux, c'est qu'elle passe le meilleur des anniversaire. « à toi l'honneur. tu goûtes en première... tu m'diras s'il est bon. » et tu sauras attendre patiemment... même si le gâteau te donne clairement envie d'en prendre une bouchée.

Made by Neon Demon


there are so many things that I don't understand, there's a world within in me that I cannot explain.
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 18 Aoû - 13:23

it's us
yury &' jinhee

ton cœur n’arrive pas à contenir toutes les émotions qui t’animent. c’est trop pour lui et tu ne peux pas t’empêcher de pleurer. mais cette fois, ce n’est pas de souffrance ou de tristesse, mais bien de joie. tu n’as jamais été aussi heureuse de toute ta vie depuis la mort de minhee. tu es heureuse parce que yury est là pour toi en ton anniversaire, parce qu’il a tenu la promesse qu’il t’avait fait quelques mois plus tôt et qu’il est d’accord pour lire le journal de votre sœur avec toi. tu es si fière de lui, si fière d’être sa petite sœur. yury c’est le premier homme de ta vie, il passe même avant ton père c’est pour dire à quel point tu l’aimes et tu l’estimes. alors, qu’il soit là avec toi, en ce jour, ça te fait tellement du bien que tu n’arrives pas à garder tes larmes pour toi. heureusement, ton grand frère décide de prendre les choses en main et vous descendez dans la cuisine. tu as toujours les yeux rougis par tes pleurs, mais plus aucune larme ne sort et tu as un sourire immense coincé sur les lèvres. t’apprends qu’il n’a pas fait le gâteau seul et ça te fait rire. ta mère et toi l’auriez égorgé s’il l’avait réellement fait seul. « j’ai hâte de voir ça, chef chu. » que tu lui réponds en le taquinant une nouvelle fois. tu le sais que s’il le voulait réellement, il pourrait le faire. il est doué ton frère, plus qu’il ne semble l’imaginer. il suffit qu’il s’y mette vraiment et il peut tout faire. tu as confiance en lui. tu finis par dire que c’est le meilleur anniversaire de ta vie et tu le penses. les autres même avec minhee n’étaient pas aussi bien. tu ne dis pas qu’ils étaient pourris, mais tu étais souvent bien trop petite pour t’en rappeler. mais celui-là est spécial. celui-ci est le premier que vous passez ensemble depuis le drame. tu es vraiment heureuse, vraiment très heureuse. tu proposes alors de manger le gâteau parce qu’il te fait vraiment envie. tu ris à la remarque de ton frère. « disons qu’une journée sur les toilettes à faire caca, c’est pas ce que je m’imagine pour un anniversaire réussi. » encore une fois, tu le taquines parce que tu sais que ça n’aurait pas été le cas. tu observes les mouvements de ton grand frère alors qu’il évolue dans la cuisine sortant la vaisselle pour que vous puissiez le manger. « je me disais aussi, qu’il soit encore intact avec toi dans les parages relève du miracle. » parce que dans la famille vous êtes connus pour être de très gros gourmands. alors qu’il n’y ait pas touché est réellement un miracle. tu souris en hochant la tête. il ne faut pas oublier votre petit frère. « mets en aussi de côté pour papa et maman. je suis sûre qu’ils seraient contents d’y goûter aussi. » yury t’apprends que damian viendra avec vous plus tard et tu souris un peu plus. du temps rien qu’avec ton grand frère et du temps avec tes deux frères, tu prends. tu as besoin des deux pour te sentir toi-même et complète. c’est ta famille, ton cocon. tu ne trouves rien à redire alors, tu ne dis rien tandis qu’il te donne une assiette avec une part de gâteau. tu vois dans le regard de yury qu’il se retient de se jeter dessus comme un chacal. t’as l’impression qu’il n’a pas mangé depuis des jours. alors, vu qu’il t’a taquiné plus tôt par rapport à l’heure et le temps que tu as dormi, tu décides de faire comme lui. il ne mangera pas tant que toi tu auras pas mangé c’est ça ? et bah il va attendre. tu plantes la cuillère dans le gâteau et tu la portes à ta bouche avant de la reposer dans l’assiette. « et tu nous as prévu quoi comme programme pour cet aprem du coup ? puisqu’on a plusieurs heures que tous les deux ? » tu le regardes avec un grand sourire alors, que tu réitères l’opération. tu ouvres la bouche une fois puis la refermes et recommences suivant des yeux les expressions de ton frère. tu finis par croiser son regard et ce que tu y lis te fais rire. « okay okay, j’arrête de t’embêter et je goûte. » tu reprends la cuillère et cette fois, le morceau de gâteau atterrit dans ta bouche. tu souris un peu plus alors que tes yeux s’ouvrent de surprise. « il est trop bon yury. t’as tellement bien choisi. » et tu l’attaques comme si c’était toi qui était une affamée qui n’avait pas vu la couleur de la nourriture depuis des jours. tu ne fais même plus attention à ton frère et en quelques secondes, tu as tout engouffré. quand tu relèves la tête, tu cherches une serviette pour te nettoyer la bouche et tu attends que yury ait fini sa part pour reprendre la parole, un air légèrement plus sérieux sur le visage. « c’est toujours d’accord pour qu’on aille la voir ensemble ? » il t’avait dit que vous le feriez mais est-ce qu’il le veut toujours ? « je ne veux pas te forcer, t’as le droit de dire non yury. tu en as déjà fait énormément pour moi pour aujourd’hui. donc, si tu t’en sens pas capable, tu peux refuser, je le prendrai pas mal. » et c’est vrai que tu ne le prendras pas mal parce qu’il a fait énormément d’efforts pour toi en ce jour.

Made by Neon Demon



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?