Revenir en haut Aller en bas



 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

alice au pays du thé (jinhee)

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Salon de thé
avatar
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 16 Mar - 21:16
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu avais proposé à jin hee de vous retrouver dans un salon de thé dans lequel tu aimais bien passé tes après-midi. l'endroit était calme la plupart du temps, surtout à l'heure à laquelle tu venais souvent, tu avais ta table habituelle, les serveuses te connaissaient assez pour savoir ce que tu prenais sans avoir besoin de te le demander. oui on pouvait dire que tu étais une habituée des lieux. tes cheveux noués en un chignon lâche, plusieurs mèches s'échappant sans que ça te gêne vraiment, te tombant devant les yeux alors que tu mords l'intérieur de ta joue doucement, concentrée sur les papiers que tu avais face à toi. tout devait être prêt pour le prochain lancement du jeu, un travail de plusieurs mois qui allait enfin prendre vie définitivement. et tu étais particulièrement excitée. parce que c'était un otome qui te tenait particulièrement à coeur, tu avais tout donné. bien que le jeu soit basé sur alice au pays des merveilles, qui n'était pas une de tes histoires favorites pour le coup, tu t'étais en revanche énormément attachée aux personnages que tu mettais en scène, auxquels tu donnais vies à travers tes scénarios. ils étaient tes bébés, comme tous les autres, et tu te sentais comme une mère toute fière de voir ses enfants faire leurs premiers pas. mais si tes personnages étaient prêts, leurs routes aussi, il te manquait quelque chose. et tu avais besoin de l'aide de jin hee pour cela, ton amie qui était toujours là quand tu avais besoin d'elle sur ce sujet. elle était douce jin hee, adorable et tu l'aimais beaucoup. ton regard qui se perd un long moment, fixant un point invisible alors que tes pensées t'entraînent loin, trop loin peut-être que tu ne remarques pas du tout quand la porte s'ouvre, le tintement qui résonne doucement dans la pièce. ça t'arrive souvent ça, de te perde dans tes réflexions, probablement pour ça que tu passais pour une cinglée au lycée quand tu y songeais bien. tu sursautes quand une silouhette passe devant ton champ de vision, clignant des yeux plusieurs fois avant de relever la tête, croisant le regard brun de jin hee. un doux sourire naît sur tes lèvres alors que tu te lèves pour l'accueillir. « coucou toi, » tu murmures en attrapant sa main quelques secondes, ton sourire s'élargissant. « tu es très jolie, jin hee. c'est pour moi ? » tu la taquines, ce n'était pas dans ton habitude, mais seules les personnes avec qui tu étais vraiment à l'aise y avait droit, à ce petit côté taquin qui ressortait dans tes personnages.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 30 Avr - 12:59
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu dois retrouver mieko après tes cours de la matinée. tu as une heure de battement entre la fin de tes cours et ton rendez-vous avec la jeune femme. alors tu rentres chez toi te rafraîchir. tu prends une rapide douche, sans mouiller tes cheveux que tu as pris soin de remonter en queue de cheval. t’as pas le temps de les sécher et avec le temps qu’il fait, hors de question de sortir alors qu’ils sont mouillés. heureusement, il ne sont pas sales puisque tu les as lavé deux jours auparavant. tu finis vite ta douche et tu sors tout aussi rapidement pour t’habiller. tu optes pour un jean, des bottines noirs et un pull noir. tu attaches tes cheveux en demi queue et après avoir passé un nouveau coup de maquillage sur ton visage, léger pas vulgaire, tu es enfin prête pour rejoindre la jeune femme, ton sac contenant tes affaires de dessins sous le bras, et tu as même dix minutes d’avance. enfin, ça c’était avant de te retrouver coincée dans le peu de trafic de séoul, te faisant perdre un peu de temps. tu pousses un soupir. tu n’aimes pas être en retard et faire attendre les gens. tu n’es pas ton grand frère. yury, lui s’en moque un peu. toi tu es à cheval sur les horaires, moins quand tu as rendez-vous avec ton grand frère du coup. tu poses tes yeux sur ton téléphone et un soupir s’échappe de tes lèvres. si tu restes encore dans ce bus, tu vas être encore plus en retard. tu prends donc la décision d’en sortir au prochain arrêt et tu te mets presque à courir quand tu es enfin dehors pour ne pas faire trop attendre mieko. tu te doutes que ça ne la dérangera pas, mais tu es comme ça, tu n’aimes pas faire attendre les gens. tu presses donc le pas et quand le salon de thé où vous devez vous retrouver, se profile, tu t’arrêtes pour reprendre un semblant de souffle. tu n’attends que quelques secondes avant de pénétrer à l’intérieur, un sourire plaqué sur tes lèvres alors que tes yeux cherchent mieko pour la trouver à sa table actuelle totalement perdue dans ses pensées. tu souris un peu plus, parce qu’elle te fait penser à toi quand tu te perds dans la couture ou le dessin. t’as ce regard spécifique, blanc totalement concentré sur quelque chose qui se passe dans ton esprit. tu t’avances donc vers elle et quand tu passes devant elle, mieko semble rassembler ses esprits et tu lui souris un peu plus, rougissant légèrement à son compliment. même quand ça vient d’une fille, t’es pas à l’aise avec les compliments. « coucou, je suis désolée, je suis en retard. » de vingt minutes, mais tu ne donnes pas le temps parce que t’es pas sûre que la japonaise s’en soit rendue compte. « c’est toujours pour toi que je me fais belle mieko. » ajoutes-tu pour entrer dans son jeu même si clairement, tu n’es pas très à l’aise. c’est pas dans ta façon de faire, mais tu essaies parce que tu ne peux pas rester la petite fille timide que tout le monde voit. « comment tu vas ? » tu finis par demander alors qu’une serveuse arrive et que tu commandes un bubble tea à la mangue et que ton regard se reporte sur la jeune femme.
© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 15 Juin - 14:42
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu te laissais toujours transporter par tes histoires, tu aimais voir tes personnages prendre vies dans les dessins, parfois même à travers des animations, quand les projets avaient un enjeu plus important. bien que principalement tu travaillais sur des otome games pour téléphone, cela vous étiez déjà arrivés d'avoir des projets pour d'autres consoles, donc plus de travail. ça avait été une expérience intéressante, tu devais bien l'avouer. en attendant, c'était bien pour ton projet actuel que tu avais besoin de l'aide de ton amie, car si tu étais douée avec les mots, que tu savais transporter tes lectrices ou lecteurs à travers tes récits, ces histoires d'amour, tu étais ce qu'on pouvait appeler une vraie quiche en matière de dessins. et malheureusement pour toi, c'était un point tout aussi important dans ce type de jeu que les routes écrites. tu te souviens quand na yeon était venue faire son stage chez vous, elle qui était plutôt branchée graphisme, elle avait eu un peu de mal à se fondre dans votre domaine, ce n'était pas vraiment son style, tu lui avais dit à l'époque de ne pas s'en faire et que tu aurais, toi aussi, été mal à l'aise si on venait à te demander de dessiner. si tu avais été dans un domaine qui n'était pas le sien. le regard dans le vague, perdue dans tes pensées, plongée encore et toujours dans les mêmes rêves, dans ton monde imaginaire que tu façonnes au gré de tes idées, ton imagination qui s'exprime toute seule. tu ne remarques pas la porte qui s'ouvre, le tintement de la sonnette, non toi tu étais loin, ancrée dans ton univers. sortie de tes pensées par l'arrivée de ton amie, tu sens un sourire se glisser sur tes traits, un compliment qui s'échappe de tes lèvres, sincère. tu apprécies de voir les réactions de jin hee, parce qu'elles sont en tout point similaires aux tiennes, vous vous ressemblez toutes les deux, une timidité qui vous caractérise. tu clignes des yeux, son excuse qui te fait par la suite froncer les sourcils. vraiment ? tu n'avais remarqué, en réalité quand tu te retrouvais dans tes pensées, tu ne voyais pas le temps passer.  « oh, vraiment ? » tu murmures, la tête penchée sur le côté avant de hausser légèrement une épaule,  « ce n'est pas grave, tu es là c'est l'essentiel non ? » tu ajoutes avec douceur, tu ne lui en voulais pas le moins du monde, cela aurait été idiot. sa remarque qui te fait sourire un peu plus, tu rougis à ton tour, un petit rire qui t'échappe.  « je me sens touchée alors. » tu commentes, l'invitant à s'assoier en face de toi. sa question qui reste en suspend quand une serveuse arrive, tu commandes une nouvelle tasse de thé à la rose, en profitant pour rassembler tes papiers.  « je vais bien, c'est un peu le rush au travail, il nous reste encore quelques détails à voir, mais je suis excitée à l'idée de voir le résultat. » tu réponds, tes joues se teintant encore de rose, rien qu'en parlant de ce qui te passionnait.  « j'aurais besoin de ton aide à ce sujet justement, si tu le veux bien. » tu murmures par la suite alors que la serveuse revient avec vos commandes.  « mais on peut en parler après, et toi tu vas bien ? »
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 12:16
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu n’aimes pas réellement être en retard. certaines fois tu n’as pas le choix parce que tu attends ton grand frère et qu’il est souvent pour ne pas dire tout le temps en retard, que les transports ne sont pas les plus rapides, que la circulation n’est pas fluide. enfin, tous les facteurs qui font que ce n’est pas de ta faute, et que tu arrives en retard quand même. sinon, tu es le genre de fille à arriver à l’heure. du coup, tu t’excuses auprès de mieko parce que tu l’as fait attendre quand même un peu et que tu détestes ça. elle ne semble absolument pas dérangée par ce fait et tu lui souris alors que tu t’assieds et qu’elle te rassure sur le fait que l’essentiel c’est que tu sois là. tu sens tes joues rougir à cause de son compliment et tu ne peux pas t’empêcher d’être un peu taquine parce que tu entres dans le jeu de la jeune femme avec plaisir. tu remarques également la teinte rosée que ses joues ont prise et ton sourire s’agrandit encore un peu plus. tu finis par lui demander comment elle va, mais vous êtes coupées par une serveuse. tu commandes un bubble tea à la mangue et laisses mieko commander un autre thé à la rose. c’est souvent ce qu’elle prend et ça ne t’étonne même plus. la serveuse repart et tu observes la japonaise rassembler ses papiers. elle te répond et tu l’écoutes te parler de son travail. elle semble être très passionnée et ça te fait plaisir à voir. on dirait toi quand tu travailles sur une nouvelle création, plus rien n’a d’importance et tu mets tout ton cœur à l’ouvrage. tu souris encore un peu plus hochant vigoureusement la tête quand elle te demande de l’aider. tu es toujours prête à l’aider parce que c’est ton amie mais aussi parce qu’elle a besoin de tes talents de dessinatrice. tu ne sais pas pourquoi c’est toi qu’elle a appelé la première fois parce qu’il y a des tas de dessinateurs plus talentueux que toi, akiko et yury pour ne prendre que des gens de ta famille, mais tu es toujours prête à aider si jamais on a besoin de toi. « bien sûr que je veux bien t’aider. » que tu lâches avec un immense sourire fendant tes lèvres. tu adores dessiner pour mieko parce que c’est toujours nouveau et super intéressant. et puis surtout, elle te décrit son personnage et toi tu lui donnes vie sous tes coups de crayons. alors, tu as réellement hâte de commencer. tu te doutais que c’était pour ça qu’elle voulait te voir, du coup, tu as bien fait de prendre tes affaires de dessin avec toi. mieko te demande comment tu vas et tu laisses ton sourire sur tes lèvres tandis que tu lui réponds. « ça va très bien. les cours sont un peu épuisants mais je fais ce que j’aime, donc j’ai pas à me plaindre. » c’est vrai, tu pourrais faire quelque chose imposé par tes parents et avoir du te battre pour faire ce que tu aimes comme akiko a du le faire avec ton oncle et ta tante. t’as quand même eu de la chance d’avoir des parents qui te laissent faire ce que tu veux et ce que tu aimes. « bon et si tu me disais pourquoi tu as besoin de moi ? » lâches-tu pendant que tu sors tes carnets de ton sac et tes crayons. « j’imagine que tu veux que je dessine, pas vrai ? »

© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 19 Juil - 0:08
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu étais arrivée à un point du scénario où tu avais besoin de visuel pour avancer, tu avais les idées ce n'était pas ça le problème, mais tu voulais voir tes personnages prendre vie avec le visuel que tu imaginais pour eux. le travail de tes collègues était splendide, tu n'avais rien à redire là-dessus, vous bossiez ensembles depuis longtemps, mais il y avait un petit truc qui manquait. ce petit déclic qui te disait « ça y est, c'est ça que je veux ! » et ce n'était pas encore le cas. voilà pourquoi tu venais demander de l'aide à jin hee, parce que son talent en dessin avait déjà été précieux pour toi, tu savais que tu pouvais compter sur elle pour t'éclairer et te lancer sur une piste. tu avais les idées, et elle avait déjà mis sur feuille les tenues que tu imaginais, tu ne manquais jamais de la remercier par la suite, lui faisant plusieurs dédicaces lors des sorties des designs qu'elle avait aidé à faire naître. tu te sens t'enflammer quand tu parles de ton travail, le rose te montant aux joues parce que tu étais contente, tu vivais pour cela et ça te ravissait toujours de faire part de ta passion. tu y mettais tout ton être, tu te donnais à fond. c'était un peu une façon de vivre des aventures que tu ne pourrais jamais connaître, de t'imaginer dans ce type d'histoires. certains trouveraient ton attitude narcissique, le fait que tu aies donné à ton héroïne ton deuxième prénom comme choix de base, celui utilisé pour les résumés. la personnalisation du personnage et du prénom est tout à fait possible mais il faut bien une base. c'était ta manière à toi de te plonger dans tes histoires, tu rêvais à travers elles. ton sourire qui s'élargit à sa réponse, tu étais ravie de pouvoir compter sur son aide, tu avais confiance en elle et tu trouvais qu'elle avait des doigts de fées. elle était douée en dessin, mais le fait qu'elle souhaitait devenir styliste était un plus, elle savait de quoi elle parlait quand il était question de vêtements, et c'était bien de cela que tu voulais parler avec elle. tu l'écoutes parler à son tour de ses cours, toi qui avait arrêté après seulement deux années d'études, parfois ça te manquait mais tu aimais trop ce que tu faisais pour regretter tes choix. jin hee qui remet le sujet sur ce pour quoi tu lui avais demandé de te voir, ton sourire qui revient encore plus éclatant alors que tu t'avances sur ta chaise, posant tes coudes sur la table. « tu lis dans mes pensées, jin hee. » tu commentes avec enthousiasme. « mon projet actuel s'inspire du célèbre conte d'alice au pays des merveilles, mais c'est une héroïne plus mature qui est mise en scène. il me manque encore le visuel des costumes, je vois à quoi ils ressemblent mais rien ne me satisfait. » tu lui expliques patiemment, sortant les papiers avec les premiers croquis réalisés par ton équipe. ils étaient beaux ce n'était pas le soucis, mais ce n'était pas ce que tu voulais, c'était des vêtements plus tournés vers le merveilleux, les contes de fées. non toi tu voulais autre chose. « je souhaitais m'inspirer d'un univers plus gothique, et j’espérais que tu puises m'aider. » tu finis en croisant ses yeux bruns, un léger sourire aux lèvres.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 18 Aoû - 11:52
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ aider mieko est quelque chose que tu aimes faire. parce qu’elle a son propre univers et que tu adores le coucher sur papier. le plus, c’est qu’elle a confiance en toi et en ton talent pour le dessin. certes, il est rare que ce soit ton dessin qui est adopté pour la version final mais le simple fait de l’aider à visualiser ses personnages te faisait plaisir. et puis, tu n’avais pas l’ambition ni même la prétention de vouloir tes dessins être les représentations dans les jeux. tu le faisais simplement pour aider la jeune femme parce que tu étais comme ça. tu aidais très souvent les autres sans penser à toi. du coup, tu prépares déjà ce que tu as amené parce que lorsque mieko t’appelle dans ce salon de thé c’est souvent pour que tu dessines pour elle. alors tu avais mis dans ton sac tout ce que tu avais besoin pour cela et tu sors tout devant ses yeux alors qu’elle te dit que tu lis dans ses pensées. un sourire s’affiche sur tes lèvres tandis que tu lui réponds. « je commence à te connaitre surtout mieko. » tu la laisses t’expliquer l’univers de son projet et plus elle parle et plus toi tu as ton sourire qui s’agrandit. elle est totalement immergée dans ses paroles. son enthousiasme est communicateur parce que dès qu’elle finit de parler, mentionnant un truc gothique pour ses personnages, t’as une idée qui te vient. « quelque chose en rapport avec le gothique. je vois. » tu réfléchis quelques secondes avant d’ouvrir ton carnet à dessin et tu n’attends même pas qu’elle te donne ce qu’elle, elle a en tête, que tu commences déjà à tracer des lignes sur la page. les traits sont grossiers et pas forcément très beau, mais au bout de quelques minutes, tu as un résultat qui te satisfait. dernier coup de crayons et tu relèves la tête pour te rendre compte du regard de mieko sur toi. « oh je suis désolée. j’ai été inspirée et j’ai même pas attendu que tu me donnes ce que toi tu voyais. » tu te sens bête parce que du coup, ce que toi tu as fait ce n’est sûrement pas ce qu’elle, elle veut. mais tant pis, tu as dessiné autant que tu lui montres. « bon c’est qu’une ébauche, c’est pas terminé du tout ! mais bon, je te le montre quand même. » tu lui passes ton carnet où la jeune fille se trouve. et tu te mets à expliquer ce que tu as vu. « bon je sais que c’est pas ce que toi tu as en tête, mais du coup, en t’écoutant, j’ai eu la vision d’une ‘’alice’’ avec des cheveux courts. tu la veux plus mature et donc j’ai pensé que ça pourrait la rendre plus mature. ensuite, une robe un peu plus décolletée avec des bas résilles et la robe gothique. » tu montres ensuite du doigt le chapeau qu’elle a sur la tête. « vu que l’univers c’est alice au pays des merveilles, j’ai pensé que lui donné une sorte de chapeau à la chapelier fou pourrait être pas mal. » ton regard se pose à nouveau sur mieko avant que tu ne sentes tes joues se rougir. « enfin, ce n’est que mon avis hein. tu as déjà en tête tout tu m’as dit. »

© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 13 Sep - 13:00
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu connaissais le talent de jin hee, elle te l'avait déjà montré à plusieurs reprises. elle avait des doigts de fées avec un crayon en main, tu espérais qu’aujourd’hui encore, elle allait être la solution à tes questions. c'était une amie dont l'aide était importante à tes yeux, même si ses dessins ne finissaient pas forcément dans le résultat final, elle avais une vision qui te plaisait. tu espérais qu'elle réussisse dans tout ce qu'elle entreprendrait plus tard, elle le méritait amplement. jin hee c'était une douceur, une fille d'une pureté et d'une bienveillance rare dans le monde de brutes dans lequel vous viviez à présent. un léger sourire qui ne quitte plus ton visage alors que tes yeux bruns observent ses réactions, ses expressions. oui elle commençait à bien te connaître, tu ne cachais pas non plus grand chose quand elle était là, tu n'en voyais pas l'intérêt non plus, jin hee n'était pas quelqu'un qui aimait faire du mal aux autres, tu savais que tu pouvais avoir confiance en elle. elle ne te ferait pas de mal. elle donnait toujours le meilleure d'elle-même dans les dessins qu'elle faisait pour t'aider, même si elle savait qu'ils ne pourraient pas être pris au final. ta bonne humeur et ton excitation qui t'anime quand tu parles de ton projet, tu ne peux t'en empêcher, celui-ci te tenait à cœur, encore plus que les précédents. ce projet, c'était le rêve de toute une vie dans un sens pour toi, tu étais aux commandes du scénario de a à z, la totalité de l'histoire te revenait à toi et à ta plume. tu étais excitée autant qu'inquiète. et si ça ne plaisait pas au fond ? une pensée que tu balayes quand jin hee reprend la parole, tu hoches la tête à plusieurs reprises. tu ne rajoutes pas grand chose quand tu la vois sortir son carnet, tu savais qu'elle allait se lancer dans des esquisses, tu ne voulais pas la déranger, ton visage que tu replonges dans tes papiers à toi, des idées que tu couches à la va-vite. au bout de quelques minutes, tu relèves le visage vers ton amie. comme si elle venait de se rendre compte de ce dernier, elle lève les yeux vers toi et s'excuse, tu lui adresses un sourire. « t'en fais pas, je suis contente si ça t'inspire. » tu lui dis avec gentillesse. tu écoutes son explication, attrapant le carnet qu'elle te tend. elle a du talent, tu le confirmes encore alors que tes yeux parcourent le dessin. il y avait de bonnes choses dedans, tu étais largement satisfaite de voir ce qu'elle avait dessinée. bien sûr tu avais tes idées aussi, des choses que tu ne négocierais pas, mais tu étais contente du premier jet. « ma alice a les cheveux long, et un ruban sur la tête. c'est quelque chose que je voudrais vraiment. mais ce dessin est splendide jin hee, surtout en si peu de temps je suis impressionnée. » tu lui dis, ton sourire qui s'élargit. « j'aime beaucoup le design de la robe, c'est exactement le style que je recherche. » bien sûr il faudrait voir tout ça plus en détail, mais jin hee était déjà sur la bonne voie sur ce que tu voulais.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 16 Sep - 14:34
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ quand tu commences à dessiner, tu oublies tout autour de toi. tu ne sais plus qui est avec toi, qui te parle et tu t’enfermes dans une bulle. tu sais que c’est ton défaut parce que tu ne remarques plus rien et que ça peut être dangereux si tu décides de dessiner dehors. on ne sait jamais que tu te fasses voler ton sac. sauf que tu ne penses jamais à ce genre de chose, bien trop concentrée sur ta tâche. et aujourd’hui, tu ne déroges pas à cette règle et alors que tu es en train de dessiner la alice que tu as en tête à cause de ce que mieko te dit, tu ne remarques pas qu’elle est elle-même repartie dans ses notes. tu traces juste quelques traits à la va vite. tu ne fais pas réellement les ombrages et autres détails comme le fait de mettre les couleurs. tu fais juste une ébauche et ce n’est que quelques minutes plus tard que tu sens le regard de la jeune femme sur toi. tu relèves la tête pour t’excuser d’être partie dans le dessin de ce que tu avais en tête sans même avoir écouter ses explications pour sa vision de son alice. tu souris à ses mots avant de te lancer toi dans le commentaire de ton dessin. mieko t’écoute avec attention et tu lui en es reconnaissante. elle ne te coupe à aucun moment même si tu te doutes que certaines choses vont être à revoir. après tout, toi tu as ta propre vision de la jeune femme en fonction de ce que la japonaise t’a dit, mais tu es persuadée qu’elle aussi, elle a sa propre vision. t’es prête à entendre ce qu’elle veut parce que tu as dessiné sans même le faire. alors quand elle te parle des cheveux longs, tu reprends ton carnet, détache la première feuille pour lui tendre. elle continue de te dire ce qu’elle veut et te félicite même pour la robe. « merci mieko. c’est inspirant ton thème, c’est pour ça. » tu souris à la jeune femme avant de recommencer à tracer la même alice mais avec des cheveux plus longs. tu commences par faire un premier jet avec des cheveux mi-longs et un ruban sur le côté de la tête. tu continues par la tête de la alice avec une queue de cheval attachée par un ruban. et tu finis par lui faire une coupe un peu plus longue avec la moitié des cheveux attachés par un ruban. vu qu’elle t’a dit que la robe allait, tu n’as fait que dessiner la tête de alice, en trois exemplaires. il y a une de face et une de dos pour montrer à quoi ça va ressembler de dos. tu espères que l’un de ces dessins ira. mais si ce n’est pas le cas, tu recommenceras encore une fois. ce n’est pas un problème. après tout, tu es là pour aider mieko. « du coup, vu que tu as dit que la robe allait, je pourrai toujours la changer si quelque chose ne va pas. je me suis concentrée sur les cheveux et le visage. » tu lui tends ton carnet avant de reprendre tes explications. « alors, vu qu’elle va avoir les cheveux plus long, j’ai arrondi son visage pour que ça ne fasse pas bizarre et j’ai essayé plusieurs coiffures. alors, après comme pour la robe, si tu aimes une coiffure mais que tu veux les cheveux plus long ou plus courts, je peux totalement changer. » tu n’étais là que pour ça d’ailleurs, pour l’aider à visualiser son projet.

© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 4 Oct - 20:19
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ le thème du jeu te tenait à cœur, ton histoire et tes personnages aussi. le roman de base n'était pas un de tes préférés mais tu avais aimé y mettre ta touche personnelle, en t'inspirant de celui-ci tu avais fait ta propre version, avec tes propres intrigues. il fallait que l'adaptation puisse être implantée dans le format qu'était l'otome game. une héroïne, et plusieurs routes avec chacun son garçon en tant que personnage masculin principal. tu sens le rouge te monter aux joues, parce que tu sens les frissons de l'excitation le long de tes bras, tu te retenais tant bien que mal d'en parler tu pouvais le faire pendant des heures. tu souris un peu plus au compliment qui quitte les lèvres de ton amie, l'accueillant d'un signe de la tête avant de remettre en place une mèche de cheveux brun, tu étais contente qu'elle trouve ton thème inspirant. tu lui glisses ce que tu avais déjà en tête en regardant, analysant l'ébauche de design qu'elle venait de faire devant tes yeux, se laissant plonger dans son inspiration et te sortant une esquisse qui avait énormément de potentielle. vous étiez souvent sur la même longueur d'onde, tu avais toujours eu une préférence pour ce qu'elle dessinait pour toi même si ce n'était pas toi qui avait seule le pouvoir de décider quels dessins vous utilisiez. tu la laisses se replonger dans son imagination, les traits qui apparaissent au fur et à mesure que son crayon glisse sur le papier, tu prends une gorgée de ta boisson, tes pensées tournant à cent à l'heure comme à leur habitude, tu ne cessais jamais de réfléchir, d'imaginer, de créer. les pensées les plus pertinentes étaient notés dans un coin de ton esprit, celles moins importantes en mode de pense-bête au cas où. les autres tu les oubliais aussi vite qu'elles étaient venues. sortant de tes rêveries gothiques quand la jeune femme reprend la parole, tu clignes des yeux à plusieurs reprises, comme si tu avais perdu l'espace de quelques secondes la notion d'espace et de temps. le décor de ton jeu qui laisse place à la réalité et les décorations du salon de thé. tu hoches la tête à ses explications, tes yeux bruns étudiant chaque trait, chaque coup de crayon sur la feuille, le petit sourire en coin qui revient faire surface alors que tu admires une fois de plus son talent. marmonnant des paroles incompréhensibles du bout des lèvres, la moitié dans ta langue natale, tu attrapes un de tes stylos, jetant un coup d'oeil à ton amie. « je peux ? » tu lui demandes en levant le stylo vers elle, haussant un sourcil comme pour accentuer ta question. tu avais quelques annotations en tête, et tu aimais les coucher sur papier dès qu'elles te venaient avant de les oublier. « j'aime beaucoup la version que tu as faite d''alice avec la queue de cheval, » tu commentes en penchant la tête légèrement sur le côté, ton regard se reportant sur ses dessins. « mais la alice avec les cheveux attachés par un ruban, ta troisième esquisse aussi... tu ne me facilites pas la tâche ! » tu lances, une lueur d'amusement dansant dans tes pupilles. il y avait encore une fois de bonnes idées dans ce que jin hee te présentait, tu en venais même à te demander si tu n'allais pas supplier ta mère de l'embaucher pour de vrai afin de vous venir en aide sur ce projet.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 21 Oct - 18:17
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ l’imagination te faisait dessiner sûrement des choses qui ne seraient peut-être pas en accord avec ce que mieko avait en tête. pourtant, tu ne pouvais pas t’empêcher de continuer de laisser les traits de ton alice prendre forme, lui donnant différentes coiffures. parce que tu ne sais pas vraiment, mais tu as du mal à la voir simplement les cheveux détachés même si elle a les cheveux longs. alors, tu fais trois exemplaires de la tête de la alice que tu as fait plus tôt, arrondissant son visage pour que ça ne fasse pas trop bizarre qu’elle ait le visage si pointu. et tu dessines sans te soucier une nouvelle fois de mieko, encore une fois trop dans ton monde pour faire attention à ce qui se passe autour de toi. lorsque tu finis, tu lui montres donnant des explications sur ce que tu as fait et la rassurant sur le fait que tu pourras modifier, autant la robe que les cheveux. tu n’es pas de ces artistes qui ont une idée précise en tête et refusent de faire des modifications si quelque chose ne va pas. toi tu te moques de tout ça. tu préfères entendre que ton dessin doit être améliorer qu’on te dise qu’il est parfait. parce que lorsque tu dois améliorer quelque chose, ça veut dire qu’on veut que tu progresses et c’est quelque chose que tu veux faire. tu cherches toujours à faire mieux que ce que tu as fait avant parce que tu n’aimes pas stagner. et c’est justement le cas si on te dit que c’est parfait et qu’il n’y a rien à changer. du coup, tu n’en voudras pas du tout à la japonaise si elle te dit qu’elle veut encore faire des changements. tu la vois même prendre un de ses stylos prête à écrire quelque chose sur tes esquisses. « oui bien sûr tu peux. » réponds-tu à sa question. tu sais ce que c’est d’avoir des tas d’idées et de devoirs les mettre sur papier. ça t’arrivait bien souvent de faire la même chose en dessinant ce qui te passait par la tête, autant dessin artistique que vêtements que tu créais. mieko reprend la parole et tu l’écoutes avec attention avant de laisser un sourire prendre possession de tes lèvres. elle est totalement indécise et ça te fait presque rire parce que c’est quand même drôle. « y a pas moyen que pendant le jeu, elle change de vêtements ou de coupes de cheveux ? » parce que si c’est possible, elle peut clairement lui donner plusieurs coupes de cheveux et habits. « je peux aussi faire plusieurs robes, jupes et hauts ou même des pantalons pour lui donner une garde-robe plus diversifiée non ? » tu réfléchis quelques secondes avant de lui donner ton avis sur quelque chose qui t’a toujours dérangé dans les jeux vidéo. « je trouve justement que dans les jeux vidéo, y a pas vraimetn beaucoup de choix niveau vêtements et cheveux. certes, c’est pas le but principal d’un jeu, mais ça amène un plus si tu aimes bien changer comme moi. » c’est pour ça que le seul jeu vidéo qui trouvait grâce à tes yeux était les sims parce que tu passais des heures simplement à choisir les tenues de tes personnages et encore plus à décorer la maison dans laquelle ils habiteront. au final, tu ne jouais pas tant que ça avec tes familles, et préférais en créer des nouvelles pour recommencer le processus encore et encore. « enfin, après c’est ton jeu donc c’est toi qui voit. moi je fais que donner des idées. » idées qui ne seront pas forcément prises en compte, mais que tu voulais quand même qu’elle les ait.

© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !
La TM recrute !

La TM a grandement besoin de toi !
Alors viens vite par ici !