Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

alice au pays du thé (jinhee)

 :: Digital City :: Quartier Ouest :: Salon de thé
avatar
Nishino Mieko
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 16 Mar - 21:16
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu avais proposé à jin hee de vous retrouver dans un salon de thé dans lequel tu aimais bien passé tes après-midi. l'endroit était calme la plupart du temps, surtout à l'heure à laquelle tu venais souvent, tu avais ta table habituelle, les serveuses te connaissaient assez pour savoir ce que tu prenais sans avoir besoin de te le demander. oui on pouvait dire que tu étais une habituée des lieux. tes cheveux noués en un chignon lâche, plusieurs mèches s'échappant sans que ça te gêne vraiment, te tombant devant les yeux alors que tu mords l'intérieur de ta joue doucement, concentrée sur les papiers que tu avais face à toi. tout devait être prêt pour le prochain lancement du jeu, un travail de plusieurs mois qui allait enfin prendre vie définitivement. et tu étais particulièrement excitée. parce que c'était un otome qui te tenait particulièrement à coeur, tu avais tout donné. bien que le jeu soit basé sur alice au pays des merveilles, qui n'était pas une de tes histoires favorites pour le coup, tu t'étais en revanche énormément attachée aux personnages que tu mettais en scène, auxquels tu donnais vies à travers tes scénarios. ils étaient tes bébés, comme tous les autres, et tu te sentais comme une mère toute fière de voir ses enfants faire leurs premiers pas. mais si tes personnages étaient prêts, leurs routes aussi, il te manquait quelque chose. et tu avais besoin de l'aide de jin hee pour cela, ton amie qui était toujours là quand tu avais besoin d'elle sur ce sujet. elle était douce jin hee, adorable et tu l'aimais beaucoup. ton regard qui se perd un long moment, fixant un point invisible alors que tes pensées t'entraînent loin, trop loin peut-être que tu ne remarques pas du tout quand la porte s'ouvre, le tintement qui résonne doucement dans la pièce. ça t'arrive souvent ça, de te perde dans tes réflexions, probablement pour ça que tu passais pour une cinglée au lycée quand tu y songeais bien. tu sursautes quand une silouhette passe devant ton champ de vision, clignant des yeux plusieurs fois avant de relever la tête, croisant le regard brun de jin hee. un doux sourire naît sur tes lèvres alors que tu te lèves pour l'accueillir. « coucou toi, » tu murmures en attrapant sa main quelques secondes, ton sourire s'élargissant. « tu es très jolie, jin hee. c'est pour moi ? » tu la taquines, ce n'était pas dans ton habitude, mais seules les personnes avec qui tu étais vraiment à l'aise y avait droit, à ce petit côté taquin qui ressortait dans tes personnages.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 30 Avr - 12:59
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu dois retrouver mieko après tes cours de la matinée. tu as une heure de battement entre la fin de tes cours et ton rendez-vous avec la jeune femme. alors tu rentres chez toi te rafraîchir. tu prends une rapide douche, sans mouiller tes cheveux que tu as pris soin de remonter en queue de cheval. t’as pas le temps de les sécher et avec le temps qu’il fait, hors de question de sortir alors qu’ils sont mouillés. heureusement, il ne sont pas sales puisque tu les as lavé deux jours auparavant. tu finis vite ta douche et tu sors tout aussi rapidement pour t’habiller. tu optes pour un jean, des bottines noirs et un pull noir. tu attaches tes cheveux en demi queue et après avoir passé un nouveau coup de maquillage sur ton visage, léger pas vulgaire, tu es enfin prête pour rejoindre la jeune femme, ton sac contenant tes affaires de dessins sous le bras, et tu as même dix minutes d’avance. enfin, ça c’était avant de te retrouver coincée dans le peu de trafic de séoul, te faisant perdre un peu de temps. tu pousses un soupir. tu n’aimes pas être en retard et faire attendre les gens. tu n’es pas ton grand frère. yury, lui s’en moque un peu. toi tu es à cheval sur les horaires, moins quand tu as rendez-vous avec ton grand frère du coup. tu poses tes yeux sur ton téléphone et un soupir s’échappe de tes lèvres. si tu restes encore dans ce bus, tu vas être encore plus en retard. tu prends donc la décision d’en sortir au prochain arrêt et tu te mets presque à courir quand tu es enfin dehors pour ne pas faire trop attendre mieko. tu te doutes que ça ne la dérangera pas, mais tu es comme ça, tu n’aimes pas faire attendre les gens. tu presses donc le pas et quand le salon de thé où vous devez vous retrouver, se profile, tu t’arrêtes pour reprendre un semblant de souffle. tu n’attends que quelques secondes avant de pénétrer à l’intérieur, un sourire plaqué sur tes lèvres alors que tes yeux cherchent mieko pour la trouver à sa table actuelle totalement perdue dans ses pensées. tu souris un peu plus, parce qu’elle te fait penser à toi quand tu te perds dans la couture ou le dessin. t’as ce regard spécifique, blanc totalement concentré sur quelque chose qui se passe dans ton esprit. tu t’avances donc vers elle et quand tu passes devant elle, mieko semble rassembler ses esprits et tu lui souris un peu plus, rougissant légèrement à son compliment. même quand ça vient d’une fille, t’es pas à l’aise avec les compliments. « coucou, je suis désolée, je suis en retard. » de vingt minutes, mais tu ne donnes pas le temps parce que t’es pas sûre que la japonaise s’en soit rendue compte. « c’est toujours pour toi que je me fais belle mieko. » ajoutes-tu pour entrer dans son jeu même si clairement, tu n’es pas très à l’aise. c’est pas dans ta façon de faire, mais tu essaies parce que tu ne peux pas rester la petite fille timide que tout le monde voit. « comment tu vas ? » tu finis par demander alors qu’une serveuse arrive et que tu commandes un bubble tea à la mangue et que ton regard se reporte sur la jeune femme.
© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 15 Juin - 14:42
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu te laissais toujours transporter par tes histoires, tu aimais voir tes personnages prendre vies dans les dessins, parfois même à travers des animations, quand les projets avaient un enjeu plus important. bien que principalement tu travaillais sur des otome games pour téléphone, cela vous étiez déjà arrivés d'avoir des projets pour d'autres consoles, donc plus de travail. ça avait été une expérience intéressante, tu devais bien l'avouer. en attendant, c'était bien pour ton projet actuel que tu avais besoin de l'aide de ton amie, car si tu étais douée avec les mots, que tu savais transporter tes lectrices ou lecteurs à travers tes récits, ces histoires d'amour, tu étais ce qu'on pouvait appeler une vraie quiche en matière de dessins. et malheureusement pour toi, c'était un point tout aussi important dans ce type de jeu que les routes écrites. tu te souviens quand na yeon était venue faire son stage chez vous, elle qui était plutôt branchée graphisme, elle avait eu un peu de mal à se fondre dans votre domaine, ce n'était pas vraiment son style, tu lui avais dit à l'époque de ne pas s'en faire et que tu aurais, toi aussi, été mal à l'aise si on venait à te demander de dessiner. si tu avais été dans un domaine qui n'était pas le sien. le regard dans le vague, perdue dans tes pensées, plongée encore et toujours dans les mêmes rêves, dans ton monde imaginaire que tu façonnes au gré de tes idées, ton imagination qui s'exprime toute seule. tu ne remarques pas la porte qui s'ouvre, le tintement de la sonnette, non toi tu étais loin, ancrée dans ton univers. sortie de tes pensées par l'arrivée de ton amie, tu sens un sourire se glisser sur tes traits, un compliment qui s'échappe de tes lèvres, sincère. tu apprécies de voir les réactions de jin hee, parce qu'elles sont en tout point similaires aux tiennes, vous vous ressemblez toutes les deux, une timidité qui vous caractérise. tu clignes des yeux, son excuse qui te fait par la suite froncer les sourcils. vraiment ? tu n'avais remarqué, en réalité quand tu te retrouvais dans tes pensées, tu ne voyais pas le temps passer.  « oh, vraiment ? » tu murmures, la tête penchée sur le côté avant de hausser légèrement une épaule,  « ce n'est pas grave, tu es là c'est l'essentiel non ? » tu ajoutes avec douceur, tu ne lui en voulais pas le moins du monde, cela aurait été idiot. sa remarque qui te fait sourire un peu plus, tu rougis à ton tour, un petit rire qui t'échappe.  « je me sens touchée alors. » tu commentes, l'invitant à s'assoier en face de toi. sa question qui reste en suspend quand une serveuse arrive, tu commandes une nouvelle tasse de thé à la rose, en profitant pour rassembler tes papiers.  « je vais bien, c'est un peu le rush au travail, il nous reste encore quelques détails à voir, mais je suis excitée à l'idée de voir le résultat. » tu réponds, tes joues se teintant encore de rose, rien qu'en parlant de ce qui te passionnait.  « j'aurais besoin de ton aide à ce sujet justement, si tu le veux bien. » tu murmures par la suite alors que la serveuse revient avec vos commandes.  « mais on peut en parler après, et toi tu vas bien ? »
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Chu Jin Hee
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 22 Juin - 12:16
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu n’aimes pas réellement être en retard. certaines fois tu n’as pas le choix parce que tu attends ton grand frère et qu’il est souvent pour ne pas dire tout le temps en retard, que les transports ne sont pas les plus rapides, que la circulation n’est pas fluide. enfin, tous les facteurs qui font que ce n’est pas de ta faute, et que tu arrives en retard quand même. sinon, tu es le genre de fille à arriver à l’heure. du coup, tu t’excuses auprès de mieko parce que tu l’as fait attendre quand même un peu et que tu détestes ça. elle ne semble absolument pas dérangée par ce fait et tu lui souris alors que tu t’assieds et qu’elle te rassure sur le fait que l’essentiel c’est que tu sois là. tu sens tes joues rougir à cause de son compliment et tu ne peux pas t’empêcher d’être un peu taquine parce que tu entres dans le jeu de la jeune femme avec plaisir. tu remarques également la teinte rosée que ses joues ont prise et ton sourire s’agrandit encore un peu plus. tu finis par lui demander comment elle va, mais vous êtes coupées par une serveuse. tu commandes un bubble tea à la mangue et laisses mieko commander un autre thé à la rose. c’est souvent ce qu’elle prend et ça ne t’étonne même plus. la serveuse repart et tu observes la japonaise rassembler ses papiers. elle te répond et tu l’écoutes te parler de son travail. elle semble être très passionnée et ça te fait plaisir à voir. on dirait toi quand tu travailles sur une nouvelle création, plus rien n’a d’importance et tu mets tout ton cœur à l’ouvrage. tu souris encore un peu plus hochant vigoureusement la tête quand elle te demande de l’aider. tu es toujours prête à l’aider parce que c’est ton amie mais aussi parce qu’elle a besoin de tes talents de dessinatrice. tu ne sais pas pourquoi c’est toi qu’elle a appelé la première fois parce qu’il y a des tas de dessinateurs plus talentueux que toi, akiko et yury pour ne prendre que des gens de ta famille, mais tu es toujours prête à aider si jamais on a besoin de toi. « bien sûr que je veux bien t’aider. » que tu lâches avec un immense sourire fendant tes lèvres. tu adores dessiner pour mieko parce que c’est toujours nouveau et super intéressant. et puis surtout, elle te décrit son personnage et toi tu lui donnes vie sous tes coups de crayons. alors, tu as réellement hâte de commencer. tu te doutais que c’était pour ça qu’elle voulait te voir, du coup, tu as bien fait de prendre tes affaires de dessin avec toi. mieko te demande comment tu vas et tu laisses ton sourire sur tes lèvres tandis que tu lui réponds. « ça va très bien. les cours sont un peu épuisants mais je fais ce que j’aime, donc j’ai pas à me plaindre. » c’est vrai, tu pourrais faire quelque chose imposé par tes parents et avoir du te battre pour faire ce que tu aimes comme akiko a du le faire avec ton oncle et ta tante. t’as quand même eu de la chance d’avoir des parents qui te laissent faire ce que tu veux et ce que tu aimes. « bon et si tu me disais pourquoi tu as besoin de moi ? » lâches-tu pendant que tu sors tes carnets de ton sac et tes crayons. « j’imagine que tu veux que je dessine, pas vrai ? »

© LOYALS.



We’re holding onto the end and being cautious
- rubber band, ikon
avatar
Nishino Mieko
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 19 Juil - 0:08
alice au pays du thé
jin hee & mieko

✻✻✻ tu étais arrivée à un point du scénario où tu avais besoin de visuel pour avancer, tu avais les idées ce n'était pas ça le problème, mais tu voulais voir tes personnages prendre vie avec le visuel que tu imaginais pour eux. le travail de tes collègues était splendide, tu n'avais rien à redire là-dessus, vous bossiez ensembles depuis longtemps, mais il y avait un petit truc qui manquait. ce petit déclic qui te disait « ça y est, c'est ça que je veux ! » et ce n'était pas encore le cas. voilà pourquoi tu venais demander de l'aide à jin hee, parce que son talent en dessin avait déjà été précieux pour toi, tu savais que tu pouvais compter sur elle pour t'éclairer et te lancer sur une piste. tu avais les idées, et elle avait déjà mis sur feuille les tenues que tu imaginais, tu ne manquais jamais de la remercier par la suite, lui faisant plusieurs dédicaces lors des sorties des designs qu'elle avait aidé à faire naître. tu te sens t'enflammer quand tu parles de ton travail, le rose te montant aux joues parce que tu étais contente, tu vivais pour cela et ça te ravissait toujours de faire part de ta passion. tu y mettais tout ton être, tu te donnais à fond. c'était un peu une façon de vivre des aventures que tu ne pourrais jamais connaître, de t'imaginer dans ce type d'histoires. certains trouveraient ton attitude narcissique, le fait que tu aies donné à ton héroïne ton deuxième prénom comme choix de base, celui utilisé pour les résumés. la personnalisation du personnage et du prénom est tout à fait possible mais il faut bien une base. c'était ta manière à toi de te plonger dans tes histoires, tu rêvais à travers elles. ton sourire qui s'élargit à sa réponse, tu étais ravie de pouvoir compter sur son aide, tu avais confiance en elle et tu trouvais qu'elle avait des doigts de fées. elle était douée en dessin, mais le fait qu'elle souhaitait devenir styliste était un plus, elle savait de quoi elle parlait quand il était question de vêtements, et c'était bien de cela que tu voulais parler avec elle. tu l'écoutes parler à son tour de ses cours, toi qui avait arrêté après seulement deux années d'études, parfois ça te manquait mais tu aimais trop ce que tu faisais pour regretter tes choix. jin hee qui remet le sujet sur ce pour quoi tu lui avais demandé de te voir, ton sourire qui revient encore plus éclatant alors que tu t'avances sur ta chaise, posant tes coudes sur la table. « tu lis dans mes pensées, jin hee. » tu commentes avec enthousiasme. « mon projet actuel s'inspire du célèbre conte d'alice au pays des merveilles, mais c'est une héroïne plus mature qui est mise en scène. il me manque encore le visuel des costumes, je vois à quoi ils ressemblent mais rien ne me satisfait. » tu lui expliques patiemment, sortant les papiers avec les premiers croquis réalisés par ton équipe. ils étaient beaux ce n'était pas le soucis, mais ce n'était pas ce que tu voulais, c'était des vêtements plus tournés vers le merveilleux, les contes de fées. non toi tu voulais autre chose. « je souhaitais m'inspirer d'un univers plus gothique, et j’espérais que tu puises m'aider. » tu finis en croisant ses yeux bruns, un léger sourire aux lèvres.
© LOYALS.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?