Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

family means everything [lili & mieko]

 :: Le reste du monde :: Faille temporelle :: les histoires du passé
avatar
Lin Malia
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 23 Mar - 22:59

family means everything
ft. mieko

tu sors du travail. il y avait beaucoup trop de monde aujourd'hui au bar, tu n'as pas arrêté une seule seconde derrière le comptoir. et qui dit plus de monde, dit plus de garçons, et plus de remarques à supporter. tu rétorques, tu ne peux pas t'en empêcher mais certains méritent clairement des claques. ça devient parfois lourd à supporter, sans parler de ces sifflements, parce que oui, il y a pas mal d'habitués là-bas, des habitués pour qui tu t'es déjà dénudé, pour qui tu as joué les strip-teaseuse lorsque tu l'étais encore. enfin bref, c'est fatiguant d'être barmaid mais tu es loin d'être ce  genre de personnes qui se plaignent, encore moins après avoir vécu pire que ça. alors c'est avec une mine plutôt fatiguée que tu te diriges vers ton appartement, ton manteau sur les épaules, ton sac à main sous le bras, tu te frottes les mains pour te réchauffer un peu. tu as le permis, oui, mais tu n'as pas encore eu l'occasion de pouvoir t'acheter une voiture. ça viendra sûrement, tu as d'ailleurs déjà commencé à mettre de côté pour cet achat parce que le bus et le marche à pieds ne te dérangent pas mais c'est loin d'être pratique au quotidien. fort heureusement, tu ne bosses pas ce soir, tu as bossé uniquement tout l'après-midi et c'était déjà cruellement suffisant, ç'a bouffé la moitié de ton énergie si ce n'est plus. tu ne penses qu'à une chose : retrouver ton petit lit, ou ton canapé, juste un petit confort. cependant, lorsque tu tournes dans une énième rue, ton visage se fronce quelque peu lorsque tu croises une jeune femme. sa tête n'est pas tournée vers la tienne, mais cette impression de déjà vu te colle tellement à la peau que tu ne peux t'empêcher de la regarder une nouvelle fois, et lorsqu'elle se tourne enfin dans ta direction, apercevant enfin son visage, ton expression change une nouvelle fois. ta mine se décompose. ta cousine? c'est mieko? cela doit bien faire des années que tu ne l'as pas vu, mais elle n'a pas changé, tu te trompes peut-être mais ce n'est pas ce que t'es tripes te disent. ce n'est pas possible, c'est forcément elle. alors même si tes jambes ont perdu toute énergie dû au choc, tu fais quelques pas dans sa direction. « mieko? » elle réagit, puisqu'elle te regarde enfin et là. ta bouche s'entrouvre dans un joli « o » de choc, tu as du mal à y croire mais tu finis tout de même par sourire de soulagement. « j'y crois pas... » soupires-tu, émue, submergée par une tonne d'émotions positives. et aussitôt, sans réfléchir, tu passes tes bras autour d'elle, la serrant fort contre toi. tu sens même tes larmes de bonheur te monter aux yeux. vous étiez inséparables, et tu as beau avoir traversé des choses compliquées et que cette vie soit si loin derrière toi, tu n'as jamais oublié ces moments passés avec elle.


she remembered who she was
and the game changed
avatar
Nishino Mieko
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 1 Avr - 18:15

family means everything
ft. malia

tu sors du magasin avec tout un tas de sac sous les bras, avançant difficilement jusqu'à ta voiture pour aller les mettre dans le coffre. tu avais décidé de refaire ton salon, pour une ambiance qui correspondait plus à ton style, à ton mode de vie. quand tu avais trouvé ton appartement, tu n'avais pas osé toucher à certaines parties, réaménageant simplement la chambre et la salle de bain pour qu'elles correspondent à tes goûts. maintenant il était temps que le reste des pièces aient un petit relooking. ouvrant le coffre d'une main, tu y fourres tous les sacs à l'intérieur, soufflant sur une mèche qui vient te brouiller la vue. avec tout ça, ça serait enfin ton petit nid douillet, celui qui te ressemblaient à 100%. claquant la porte, tu jettes un coup d'oeil à ta montre, voyant que tu avais encore un peu de temps sur le planning que tu t'étais faite, histoire de bien tout gérer. tu pouvais bien aller boire un café ou un thé, il te semblait avoir vu un café pas très loin. verrouillant ta voiture, tu réajustes ton sac sur ton épaule, léger sourire aux coins des lèvres alors que tu tournes les talons en direction du bâtiment. les yeux fixant la chaussée, tu avances sans vraiment faire attention au monde qui t'entoure, enfermée dans ta bulle comme à ton habitude. tu étais comme ça mieko, à la fois là et absente, plongée dans tes pensées, dans ton imagination, tu ne t'arrêtais jamais d'imaginer. tu ne vois pas la jeune femme s'arrêter alors que tu passes à ses côtés, continuant ta route jusqu'au passage piéton avant de jeter un coup d'oeil de chaque côté de la route. quelques instants, cela suffit pour qu'une voix féminine s'élève, suffisamment forte pour que tu entendes ton prénom, tournant un visage surpris vers l'inconnue. il ne te faut que quelques secondes pour en reconnaître les traits, sentant ton coeur rater un battement alors que tu sens une émotion vive te traverser. « malia ? » vous deviez avoir les mêmes expressions stupéfaites collées au visage, tes yeux étudiant les différentes émotions passant dans ses yeux. tu ne réagis pas tout de suite quand elle te prend dans ses bras, trop surprise, trop émue pour faire quoi que ce soit. un sanglot qui monte dans ta gorge, alors que des larmes viennent perler dans tes yeux. c'était un rêve, ça ne pouvait être que ça, tu n'arrivais pas à croire que malia était bien là, qu'elle était réelle. tes bras qui se referment finalement autour de sa taille, tu resserres ton étreinte, refusant de la lâcher. « dis moi que je ne rêve pas, que t'es bien là... » tu murmures, la voix tressautant sous le coup de l'émotion. tu savais que c'était elle, mais ça semblait tellement irréel. combien de fois tu avais rêvé de ses retrouvailles ? et cette déception quand tu comprenais que ce n'était qu'un rêve. malia était plus que ta cousine, tu l'avais toujours considérée comme une soeur, comme une partie de toi-même. votre séparation avait été terrible à surmonter.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Lin Malia
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 30 Avr - 20:02

family means everything
ft. mieko

tu as l'impression de revoir un fantôme revenu tout droit du passé. et toi, tu ne détiens pas le meilleur passé du monde. il s'est passé tellement de choses pour toi, que ta nouvelle vie a commencé avec ce travail ingrat que tu avais trouvé au club. tu n'as pas oublié ta vie passée, non, loin de là. comment oublier toutes ces choses que  tu as traversé ? mais tu as l'impression qu'elle se trouve si loin derrière toi, tant ta vie a changé. ton frère te manque, tu ne sais même pas si tu pourras le revoir un jour et puis, ta famille... tu ne croyais plus en un miracle et pourtant, le miracle est devant toi: ta cousine. celle que tu considérais comme ta soeur, vous étiez inséparables. et retrouver ce petit bout de toi, ces petits souvenirs de bonheur te comble. tu sens ton coeur se gonfler d'amour et de soulagement. tu t'es rarement sentie aussi heureuse qu'à cet instant, parce que oui, même si tu as du mal à y croire, la vérité finit par te frapper au moment où elle prononce ton prénom. tout est bien réel, tout se passe vraiment. ça te fait tant de bien d'entendre à nouveau sa voix. elle est si belle, elle n'a pas changé mais pourtant, elle a tellement grandi. preuve que le temps a fait son travail. elle a l'air si étonnée et heureuse que toi, c'est si beau, ce qu'il se passe. pourtant, ta réaction se fait extrêmement rapide: tu la prends dans tes bras, tu la serres fort contre toi comme si tu avais peur qu'elle t'échappe à nouveau. et là, la serrant tout contre toi, te rappelle que tu ne rêves pas, qu'elle est bien là. elle passe ses bras autour de ta taille, avant de reprendre la parole, paroles qui te font sourire. elle est dans le même état que toi, partagée entre la surprise et le bonheur. elle aussi, a du mal à y croire. « tu ne rêves pas... » reprends-tu, sans casser votre étreinte. non elle ne rêve pas, et toi non plus tu ne rêves pas lili. l'émotion te coupe la voix, tu aimerais lui dire tellement de choses là tout de suite, pourtant, aucun mot ne parvient à sortir pendant quelques secondes. « ça me fait tellement plaisir de te revoir. » dis-tu, le plus sincèrement du monde et le timbre de ta voix le lui prouvera. tu recules quelque peu ton visage sans t'écarter d'elle. tu n'as pas envie de la lâcher, tu veux simplement la regarder, droit dans les yeux, comme si ce geste pouvait confirmer cette réalité. tu prends alors doucement son visage entre tes mains. « tu m'as tant manqué. » lui avoues-tu finalement, ton sourire s'élargissant de bonheur. tes yeux pétillent d'émotion, tu es sur ton petit nuage, là. et à nouveau, tu te serres contre elle, fermant les yeux un court instant. « je pensais que je n'allais jamais te revoir. » soupires-tu. oui, tu le pensais, et le dire ne fait que confirmer cette crainte qui n'est plus. cette boule au ventre à chaque fois que tu pensais à elle, tellement que celle que tu considérait comme ta sœur te manquait..


she remembered who she was
and the game changed
avatar
Nishino Mieko
❝ PAILLETTE ✨ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 3 Juil - 14:17

family means everything
ft. malia

l'impression de revenir dans le passé, comme si tu ne pouvais pas totalement y croire non plus. qu'elle soit là devant toi, malia, tu revenais des années en arrière. vous aviez été si proches à une époque, avant que la distance ne se mettent entre vous, que vous sortiez de la vie l'une de l'autre. elle était partie bien avant toi, elle avait disparu de ta vie tellement vite. et là, tu avais la sensation d'avoir un fantôme en face de toi, et pourtant elle était là, en chair et en os. réelle. tu sens les larmes perler dans tes yeux, une main que tu viens mettre devant ta bouche comme pour réprimer un sanglot. vous deviez avoir l'air malignes, mais tu t'en fichais. tu n'es rassurée que quand elle est dans tes bras, resserrant ton étreinte autour d'elle, tu avais peur qu'elle ne s'envole. des mots que tu murmures, que tu prononces dans l'espoir qu'elle confirme que c'était bien la réalité et non un rêve. tu ne sais pas si tu l'aurais supporté, pas alors que tu avais le bonheur de la revoir. tu laisses échapper une respiration étranglée, mélange entre un rire et un sanglot, laissant une larme couler le long de ta joue quand ta cousine exprime sa joie de te revoir, après tout ce temps passé loin l'une de l'autre. quand elle te dit qu'elle te manque, tu ne peux répondre immédiatement, reniflant pour calmer tes émotions. « toi aussi malia, tu m'as tellement manqué. » tu murmures à ton tour, ta joue collée contre son épaule. tu te demandais ce qu'il s'était passé dans sa vie depuis votre séparation, était-elle heureuse ? dans les études ? avait-elle trouvé le bonheur ? « c'est un miracle si on peut dire ça. » tu tentes une petite plaisanterie, cherchant à détendre un peu l'atmosphère beaucoup trop émotive. mais tu ne cherchais pas à te détacher d'elle pour autant. « dis-moi comment tu vas, je veux tout savoir... » tu souffles finalement, écartant ton visage suffisamment pour croiser son regard. tant d'années s'étaient écoulées, vous aviez manqué beaucoup de choses toutes les deux, tu souhaitais simplement que la vie de malia s'était bien déroulé, elle le méritait plus que n'importe qui. son bonheur, c'était un de tes souhaits les plus chers quand tu étais petite, bien qu'à l'époque vous n'imaginiez pas être éloignées l'une de l'autre par la force des choses.


     
    to the girl who reads by flashlight, who sees dragons in the clouds, who feels most alive in the worlds that never were, who knows magic is real, who dreams ☾
avatar
Lin Malia
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Juil - 18:02

family means everything
ft. mieko

tu te considères tellement chanceuse d'être sortie de cette tornade qu'était ta vie il fût un temps. plus rien ne fonctionnait correctement. tout ce que tu souhaitais, c'était d'avoir un toit. ouais.. ça n'a pas toujours été facile pour toi mais pourtant, tu es parvenue à te sortir de tout ça. par tu ne sais quel miracle. il faut dire que tu as tout fait pour ne pas rester dans la situation dans laquelle tu étais. t'es une battante lili, tu es forte. mais il y a autre chose aussi. quelque chose dont tu n'as jamais réellement eu le pouvoir : ta famille. tu es orpheline, oui, mais il te restait de la famille. ton grand-frère, malgré tes recherches, tu n'as jamais su le retrouver et puis, ta cousine, que tu as toujours considéré comme une sœur. deux personnes qui comptent énormément pour toi mais qui n'étaient plus à tes côtés. tu ne pensais jamais les revoir et pourtant, mieko se trouve là, devant toi. comme si, au fil du temps, ta vie retrouvait son cours. comme si tout rentrait dans l'ordre. comme si... oui, comme si tu pouvais encore garder espoir de revoir ton frère un jour. tu ne caches nullement ta joie de la retrouver. tu ne retiens même pas tes larmes, tu serres fort mieko dans tes bras, comme si tu avais peur qu'elle t'échappe une nouvelle fois. le son de sa voix berçant tes oreilles. une voix qui te manquait cruellement, ton cœur se gonfle face à ce qu'il se passe. un sentiment de soulagement t'envahie. à la petite plaisanterie de ta cousine, tu ne peux t'empêcher de rire, un rire cassé par ses larmes de bonheur qui se trouvent sur tes joues. elle te pose une question, reculant son visage, tu plantes ton regard dans le sien. ce sourire heureux, ce visage rempli de bonheur. une question qui devrait te faire tiquer. elle n'est au courant de rien. tu ne vas pas lui cacher non, tu lui diras la vérité seulement pour le moment, tu ne veux pas gâcher vos retrouvailles. « merveilleusement bien. encore plus maintenant.. » tu étouffes un léger rire, comment ne pas aller bien ? tu as retrouvé ta cousine, elle est là. instinctivement, tu passes une de ses mèches de cheveux derrière son oreille. « et toi? comment tu vas? » demandes-tu, de ta douce voix. t'espères que tout va bien pour elle. d'ailleurs, tu ne peux t'empêcher d'ajouter. « tu dois avoir un tas de choses à me raconter... » et maintenant, vous avez tout le temps de rattraper le temps perdu, pas vrai ? « j'suis tellement sous le choc.. t'es si jolie. » tu ne peux t'empêcher de lui faire cette remarque. ton regard détaillant son visage. elle est sublime mieko, un magnifique petit bout de femme te fait face, elle a toujours été si belle mais encore plus à l'heure actuelle, et puis, la joie que tu ressens doit jouer aussi. elle t'a tant manqué...


she remembered who she was
and the game changed
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?