Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

Aller à la page : 1, 2  Suivant

let's not pretend we are family (jaehee)

 :: Défouloir :: La boîte à souvenirs :: Archive Rps
avatar
Jeon Ki Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 2 Avr - 1:18
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ « arrête de fréquenter jaehee. elle ne t’apportera que des ennuis. elle est folle. » tu ne comprends pas pourquoi tes parents te répètent ça sans arrêt depuis que jaehee était en train de se transformer en homme. enfin, tu peux pas vraiment dire se transformer, parce qu’elle n’a jamais été réellement une fille. jaehee s’est toujours plus ou moins comporter comme un mec. ce n’était pas le genre à porter des robes, ou à s’asseoir comme une fille devrait s’asseoir. et ça ne t’avais jamais perturbé, jamais dérangé. c’était ta cousine qu’importe comment elle se comportait. et puis t’avais fini par arrêter de dire « elle » pour parler de jaehee et c’était le « il » qui l’avait emporté, parce que c’était ton cousin. tu l’avais accepté plutôt facilement et tu t’en foutais royalement que c’était toujours la même personne, qu’il se définisse comme une femme ou comme un homme. mais il avait fallut que ta famille y mette leur grain de sable, notamment tes parents et ta tante. et au fur et à mesure de leurs mots, au fur et à mesure qu’ils te répétaient sans cesse les mêmes choses, tu avais fini par commencer à les croire et à t’éloigner de jaehee. tu sais que ce n’était pas ce que tu aurais du faire, mais tu n’arrivais pas à faire autrement. ton cousin n’était pas normal, il était fou. cette idée avait fait son petit bout de chemin dans ton esprit parce que tu étais faible et que tu étais trop influençable. tu avais toujours écouté ce que tes parents te disaient et donc, encore une fois, c’était ce que tu avais fait. tu avais évité de contacter jaehee, faisant le mort, et ne répondant pas à ses messages ou ses appels. jusque-là, tu n’avais pas eu droit à de confrontation et tu savais que tôt ou tard elle devrait arriver. t’espérais le plus tard possible parce que tu ne voulais pas avoir à lui parler en face à face. tu savais que l’influence de tes parents étaient trop grande et que tu avais déjà commencé à penser comme eux, tu ne voulais pas blesser jaehee. alors le plus tard serait le mieux. c’est avec cette pensée que tu te diriges à ton cours de danse, l’esprit embué de pensées parasites. d’ordinaire, danser t’aider à te détendre à arrêter de te perdre dans les méandres de ta pensée. mais aujourd’hui tu n’y arrives pas. aujourd’hui tu es bloqué et c’est comme si ton corps n’arrivait pas à laisser tes pensées se dissiper, comme s’il sentait que quelque chose allait se passer. tu danses, mais tu n’es pas vraiment à ce que tu fais et tu ressembles plus à un robot, qu’à un réel danseur. tu subis quelques remarques de ton prof et tu pousses un soupir en te mettant sur le côté après t’être excusé. tu ne peux pas y faire grand-chose. la danse ne fonctionne pas, alors tu te diriges dans les vestiaires pour prendre une douche. peut-être que tu arriveras à te détendre sous l’eau. mais ce n’est pas non plus le cas. tu n’y arrives pas et ça t’énerve. tu coupes court à ton lavage, et tu finis par te rhabiller pour sortir du bâtiment. peut-être que l’air frais te fera du bien ? sauf qu’à peine es-tu sorti que tes yeux se bloquent sur la silhouette de jaehee qui attend. il t’attend. tu le sais parce qu’il ne connait personne d’autre ici, pas vrai ? à moins que tu te trompes ? tu ne sais pas vraiment. tu fermes les yeux quelques secondes ne sachant pas comment réagir, face à celui que tu évites depuis des jours. tu finis par les rouvrir, restant silencieux. tu le fixes sans un mot. qu’est-ce que tu aurais à lui dire d’ailleurs ?
© LOYALS.
avatar
Myung Jae Hee
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 5 Avr - 18:46
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ plus de nouvelles, plus de réponses. ça fait un petit moment déjà qu'il filtre tes appels et messages et tu ignores pourquoi. tu parles bien évidemment de ton cousin, certainement le seul de la famille à t'accepter tel que tu es, à te comprendre ou du moins, essayer. il ne fait pas partie de ces personnes qui te regardent différemment et oui, même dans ta famille c'est le cas. à commencer par ta mère, qui pense que tu as besoin d'être guéri d'une quelconque maladie. enfin, c'est l'impression qu'elle te donne, en plus de te répéter que tu n'en fais qu'à ta tête, que tu n'es pas normal et que tu devrais te reprendre très vite. il y a ton père aussi, bien qu'avec lui ça soit quelque peu différent. tu le rejettes, parce que tu le sais bien, ta mère l'influence beaucoup. il est entre vous deux ou plutôt, entre les paroles de ta mère et le bonheur de son fils. ou peut-être que tu devrais dire fille, tu ne sais même pas, c'est pas demain la veille que ton père comprendra. tu sais qu'il ne te comprendra pas, mais tu sais aussi que tu comptes beaucoup pour lui et que tout ça pourrait jouer, vous ne savez même plus gérer votre relation, alors que celle que tu entretiens avec ta mère est foutue depuis bien longtemps. alors oui, il y a que ton cousin avec qui tu te sens à l'aise. tu n'as pas vraiment d'amis, tout le monde te considère comme une « folle ». il n'y a que dae won qui t'accepte, les autres, tu n'y comptes même plus. alors pour ki hyun, ça t'inquiète. qu'est-ce que tu as fait de mal ? est-ce que si ça vient de toi ? et si ça ne vient pas de toi, qu'est-ce qu'il se passe ? est-ce qu'il va bien ? oui, tout ça commence à t'inquiéter alors tu as décidé d'aller le voir, face à face. tu sais bien qu'il ne te répondra pas si tu lui envoies un message, mais il faut que tu comprennes. alors ça fait déjà quelques minutes que tu attends, adossé contre le mur de ce bâtiment, tu sais qu'il a cours et qu'il ne tardera pas à sortir. casquette sur la tête, comme à ton habitude, tu ne caches plus ton style masculin depuis un moment et tes vêtements le prouvent. tu ne fais même plus attention aux regards qu'on te lance, c'est devenu ton quotidien maintenant, d'être jugé tous les jours, par des paroles ou par des simples regards dans le meilleurs des cas. tu attends, encore et toujours, tu ne partiras pas d'ici sans avoir d'explications. tu ne veux pas le lâcher, s'il se passe quelque chose, tu veux tout savoir. parce que c'est ton cousin, tu ne veux pas le voir malheureux ou le savoir dans de quelconques ennuis. au bout de quelques longues minutes, ton regard se pose finalement sur lui, tu t'abaisses rapidement, attrapant la sangle de ton sac pour le jeter sur ton dos sans grande attention. et rapidement, tu t'approches de lui. « hey. » t'as déjà été plus à l'aise que ça, bah oui, il faut te comprendre, tu ne comprends strictement rien à ce qu'il se passe. tu ne sais même pas d'où vient le problème, mais il y en a forcément un, tu n'es pas débile. « ça va? » tu veux juste en avoir le cœur net. « je m'inquiétais... pourquoi tu ne réponds plus à mes messages? » il y a forcément une raison derrière tout ça, et tu veux savoir pourquoi. peut-être que tu pourras l'aider à régler tout ça? t'en sais rien, tu ne sais pas ce qu'il se passe. toute cette histoire te tracasse.
© LOYALS.


i be your man
i'm not obsessed
avatar
Jeon Ki Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 24 Avr - 21:20
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ tu as toujours été influençable, tellement naïf qu’on avait toujours besoin de te protéger des autres. jaehee avait ce rôle. il t’aidait à ouvrir les yeux sur les gens qui te voulaient du bien ou non. certaines fois, tu ne l’écoutais pas parce que tu pensais pouvoir reconnaitre ces personnes-là par toi-même. et à chaque fois tu venais pleurer dans les jupes de ton cousin parce que tu t’étais encore fait avoir. alors, quand tes parents et ta tante te parlaient mal de jaehee, tu n’as pas le réflexe de penser par toi-même. ils savent mieux que toi pas vrai ? pourtant tu sens que quelque chose ne va pas, mais tu n’arrives pas à mettre le doigt dessus. ce n’est pas comme si la masculinité de jaehee t’avait déjà dérangé. c’était ta cousine avant de devenir ton cousin et tu l’avais accepté sans trop de mal parce que malgré ce changement imperceptible d’appellation pour lui, il restait la même personne. tu ne comprenais donc pas pourquoi ils réagissaient comme ça tous, mais tu avais décidé de les écouter. du coup, ça faisait des jours, peut-être même des semaines, tu as perdu le compte, que tu n’as pas répondu à ses messages ou même ses appels. tu filtres le tout et tu essaies de faire taire ce sentiment de culpabilité qui nait au fond de ton estomac. tes parents ont raison non ? jaehee est folle ! c’est une fille alors pourquoi elle se promène partout en clamant être un homme ? toute cette histoire te fait tourner en bourrique et tu es tellement peu concentré sur ton cours de danse que ça se ressent. tu finis par laisser tomber la séance pour prendre une douche, pensant que l’eau chaude arrivera à te détendre. mais encore une fois c’est un échec. tu n’as plus qu’à aller prendre l’air. et c’est ce que tu fais une fois que tu es rhabillé. sauf que la personne qui occupe tes pensées et t’empêche de te concentrer est là devant toi. qu’est-ce que jaehee fait ici ? pourquoi t’attend-il ? tu ne comprends pas et tu fermes les yeux quelques secondes pour te donner contenance. quand tu les rouvres, il s’est avancé vers toi et te parle. tu évites son regard sans pourtant détourner la tête. tu regardes quelque chose sur sa droite au niveau de ses yeux. c’est un panneau de circulation. « je vais bien et toi ? » tu commences par politesse plus que parce que ça t’intéresse. enfin, si ça t’intéresse un peu parce que ton cousin te manque. cependant, tu ne peux pas lui dire ou même faire un pas vers lui parce que tu entends en boucle les mots de tes parents et de sa mère à lui. tu sais que tu les décevrais si jamais tu prenais le parti de jaehee. mais pourquoi devrais-tu choisir ? tu aimes tout le monde. rah putain, tu ne comprends rien et c’est trop compliqué pour ton cerveau. t’as envie de t’enfuir et de ne plus jamais revenir. « j’ai pas mal été occupé ces temps-ci, j’ai pas eu le temps de répondre. » c’est faux. tu sors un mensonge et jaehee le sait. qu’importe que tu sois occupé ou non, tu lui as jusqu’à maintenant toujours répondu. « d’ailleurs, faut que j’y aille, je suis attendu. » encore un mensonge que tu lui sers et il s’en rendra compte. t’as jamais été réellement capable de mentir et encore moins à ton cousin. du coup, il faut que tu fuis avant qu’il ne te rattrape et te demande plus amples explications. t’as pas envie de lui parler de ce que tes parents et sa mère t’ont dit, t’ont demandé de faire. t’as pas envie de lire la déception dans le regard de ton cousin, parce que c’est ce qu’il y aura, t’en es sûr. « a plus jaehee. » tu prends la fuite, espérant qu’il ne te rattrape pas.
© LOYALS.
avatar
Myung Jae Hee
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 2 Mai - 2:04
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ tu ne comprends rien à ce qu'il se passe. du jour au lendemain, plus aucune nouvelle de lui. si seulement, tu avais quelque chose à te reprocher, mais rien du tout. du moins, tu le penses, tu ne t'es pas vraiment posé la question, sans doute parce que t'es persuadé qu'il se passe quelque chose que tu ignores. tu le connais assez pour savoir que là, c'est tout sauf normal. alors tu as essayé de l'appeler maintes et maintes fois, lui envoyer des messages mais tu n'as jamais reçu de réponse. tu sais qu'il les a vu, s'il ne te répond pas, c'est qu'il y a un réel problème. sans doute avec toi, ou alors, il tente de te cacher quelque chose, dans tous les cas, tu es mêlé à cette histoire d'une quelconque façon. or toi, tu détestes quand les choses ne sont pas claires, surtout que tu tiens énormément à lui. tu veux toujours régler les choses, même si c'est parfois difficiles, ou quelque chose que les gens n'osent pas vraiment faire, mais toi, tu refuses de continuer de regarder votre relation se désintégrer sous tes yeux pour une raison que tu ignores sans bouger le moindre petit doigt, ça serait trop te demander. alors tu vas à la confrontation, tu l'attends, à la fin de son cours, adossé contre ce mur. et lorsque tu l'aperçois enfin, tu t'empresses d'attraper ton sac pour le rattraper. on ne sait jamais, s'il évite tes messages, il pourrait aussi faire semblant de ne pas t'avoir vu. alors oui, tu lui demandes aussitôt s'il va bien. c'est ce que tu veux savoir en priorité et l'avantage : tu sauras s'il te ment ou non. oui, tu le connais beaucoup trop ton cousin. tu fronces les sourcils à sa réponse, son regard est rivé vers ta droite, tu aurais bien ce réflexe humain de vérifier s'il n'y a pas quelque chose mais t'es loin d'être idiot: il te fuit du regard, rien de plus. et d'ailleurs, à ta dernière réflexion, il te répond aussitôt par une excuse que tu ne peux faire semblant de gober. et aussi peu étonnant que cela puisse paraître, il tente encore de s'échapper, prétextant être attendu alors que tu n'as pas encore prononcé le moindre mot. il te connaît, quand même. il doit savoir que tu as compris qu'il te mentait mais surtout, que tu ne le laisseras pas s'enfuir comme ça. « kihyun. » commences-tu, te doutant bien que ça ne sera pas suffisant pour le retenir. alors tu le rattrapes aussitôt, il prend la fuite, mais tu le suis tout aussi rapidement, jusqu'à le doubler, te plaçant presque devant lui. « dis-moi la vérité. » ça commence à réellement t'inquiéter. il t'en aurait parlé, en temps normal, mais là... il fuit. ton ton se fait des plus affirmé, t'es déterminé à savoir ce qu'il se passe réellement, à ne pas le laisser fuir. il a déjà assez fui comme ça, non? il ne pourra pas te mentir bien longtemps, déjà parce que tu le vois, lorsqu'il te ment et puis, encore une fois, t'es pas prêt de laisser tomber tout ça. tu n'aurais pas pris cette histoire si à cœur s'il ne s'agissait pas de ton cousin, tu tiens beaucoup trop à lui pour faire comme si de rien était. « ça me concerne? » tu connais assez ton cousin pour savoir qu'il n'aurait pas agi de cette manière si tu n'étais pas lié à cette histoire d'une façon ou d'une autre. s'il te fuit, s'il ne te dit rien, c'est pour une raison. vous êtes proches après tout, vous vous confiez pas mal de choses. s'il avait des soucis, il t'en aurais parlé, non? tu ne sais même plus mais de toute évidence, tu as quelque chose à voir là-dedans, t'en es persuadé. tu ne serais pas si sûr de toi si tu ne connaissais pas si bien kihyun... alors encore une fois, il est inutile pour lui d'essayer de te mentir.
© LOYALS.


i be your man
i'm not obsessed
avatar
Jeon Ki Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 13 Mai - 20:38
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ t’aurais jamais pensé que jaehee viendrait de lui-même chercher des explications à ton silence de ces derniers jours. tu avais pensé à tort apparemment, qu’il laisserait tomber et qu’il arrêterait de te contacter. tu n’avais pas envie de lui parler de ce que tes parents et sa mère t’avaient dit à son propos et de faire. tu n’avais jamais eu d’esprit critique alors, tu les avais écouté sans broncher alors que jaehee c’était comme ton grand frère vu que tu étais fils unique. tu prétextes donc que t’es occupé. sauf que tu n’as jamais su mentir et que le jeune homme a toujours su quand c’était le cas. du coup, il faut que tu fuis avant qu’il ne revienne à la charge et que tu sois obligé de lui dire que tu ne veux plus jamais le voir ou même lui parler parce qu’il a un grain. ta mère t’a dit qu’il devrait ou plutôt, qu’elle vu que c’était ta cousine et non ton cousin, aller en hôpital psychiatrique pour se faire soigner. sauf que tu n’as jamais pensé qu’il était malade jaehee, c’est même le plus sain de ta famille. mais tu n’as jamais été contre les conseils et dire de tes parents. tu ne sais donc pas quoi faire par rapport à tout ça. tu finis par t’échapper en lui disant que t’es attendu. mais jaehee est pas con. il sait que tu mens et tu l’entends dans sa voix à la façon dont il a de dire ton prénom. t’as merdé et il va te rattraper pour te demander la vérité. et ça ne loupe pas. tu le vois qui te dépasse avant de se placer devant toi, t’obligeant à t’arrêter. il te demande même de ne plus lui mentir. tu serres les dents ne sachant pas quoi faire. t’es partagé entre l’idée de fuir en courant pour ne jamais lui dire, mais ça ne fera que retarder les choses, celle de tout lui déballé en lui disant que tu comprends pas leur point de vue, mais que tu sais pas quoi faire ou la dernière qui est de juste le regarder et de ne pas parler. sauf qu’il reprend la parole et avant même que tu ne penses à quelque chose à répondre, tu laisses un rire moqueur s’échapper de tes lèvres. ton cerveau a réagit plus vite que ton cœur. « arrête d’être parano jaehee. t’es pas le centre du monde. » ça c’est un truc que ta tante t’a dit, qu’elle faisait ça pour attirer l’attention sur elle. mais tu ne l’as jamais vu de cette façon la transformation de ta cousine en ton cousin. tu pensais simplement que c’était parce qu’il se sentait mieux en tant qu’homme. qui étais-tu pour le juger ? il faisait ce qu’il avait envie de sa vie non ? pourtant, les mots de ta famille te reviennent en mémoire et tu serres un peu plus les dents et les mains sur la sangle de ton sac de sport. « écoute, j’ai pas que ça à faire de traîner avec toi. je suis vraiment occupé… » tu pousses un soupir alors que tu essaies encore une fois de t’échapper mais jaehee suit tes mouvements en même temps que toi et ça t’énerve. « bon et si tu arrêtais de me bloquer le chemin. vas faire ta crise existentielle ailleurs jaehee. » les mots sortent plus facilement maintenant alors que tu te souviens mot pour mot de ce que ta famille te disait sur ton cousin. tu sais, au plus profond de toi, que ce n’est pas ce que tu aurais du faire, que tu n’aurais pas du suivre aveuglément ce qu’ils te disaient parce que c’était eux les fous, eux les gens contagieux, pas ton cousin. mais tu t’en rendras compte beaucoup trop tard, le mal avait déjà été fait malheureusement.

© LOYALS.
avatar
Myung Jae Hee
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 17 Mai - 20:40
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ « arrête d’être parano jaehee. t’es pas le centre du monde. » tu fronces les sourcils. depuis quand kihyun te parle de cette façon? indirectement, il te confirme bien les choses. il y a un problème avec toi, du moins, tu penses. il pourrait réagir comme ça avec les autres après tout mais ça ne s'est jamais déroulé de cette manière. tu le connais ton cousin, même s'il a un problème, il ne te parlerait jamais comme ça. et puis cette réflexion... te fait tiquer. tu n'es pas le centre du monde, tu le sais bien même si parfois, tu es au centre de l'attention. et ce n'est vraiment pas dans le sens positif du terme, tout ça. parfois, tu aimerais vraiment qu'on ne te voit plus, quitte à te sentir effacé, ne plus exister aux yeux des autres. tu souffres tellement de ce qu'ils te font subir qu'au final, ça serait une bonne chose pour toi. ce qui te rend encore plus réticent, c'est d'entendre les paroles de ta mère, qui, contrairement à kihyun, ne te comprend en rien. et ne cherche même pas à te comprendre au final... qu'est-ce que toi tu es censé comprendre dans tout ça ? est-ce qu'il dit ça en sous-entendant les mêmes choses que ta mère? toutes ces choses horribles qui te font du mal? tu te confies à lui, il est au courant de beaucoup de choses kihyun, mais là, tu ne comprends strictement rien à ce qu'il se passe, à sa réaction. il t'envoie chier, même très rapidement. il n'a pas que ça à faire ? décidément, il ne t'a définitivement jamais parlé comme ça. il pousse un soupir avant de tenter de s'échapper une nouvelle fois. et même si tu n'as pas repris la parole depuis plusieurs longues secondes, ton corps réagi aussitôt: tu lui barres le chemin pour l'empêcher de s'enfuir. « bon et si tu arrêtais de me bloquer le chemin. vas faire ta crise existentielle ailleurs jaehee. » ta crise existentielle ? ça commence à t'énerver de subir un peu sa colère mais surtout, de ne pas en connaître la raison. tout ce tourbillon d'émotions ne t'aide en rien à voir un comportement très lucide. qu'est-ce qu'il se passe, là ? pourquoi il te fuit depuis des jours ? pourquoi il te parle de cette façon là si tu n'étais pas lié au problème d'une quelconque manière ? parce que oui, il y a un souci, tu le sais bien, tu n'es pas débile. sauf que toi, tu n'aimes pas ne pas comprendre, les choses ne sont pas claires. si tu le laissais faire, vous n'allez plus vous parler sans même que tu saches pourquoi ? non, tu ne peux pas faire ça. « pourquoi tu craches pas c'que t'as sur l'coeur au juste? » non parce que s'il te parle de cette façon là, s'il te fuit, ce n'est clairement pas pour rien. il se passe quelque chose, te concernant ou non (même si tes impressions te répètent que tu ne te fais pas des idées). mais pourquoi il ne te dit rien ? tu détestes ne pas comprendre, tu détestes savoir votre relation dans un état si pitoyable sans avoir d'explication à ça. il n'a pas que ça à faire de traîner avec toi, avait-il dit... ses mots te reviennent aussitôt. c'est bizarre, blessant, tu ne comprends rien. « c'est quoi ton problème? » t'es d'un seul coup moins aimable, sans pour autant être agressif non plus. tu ne comprends juste pas et le voir te rejeter de cette manière sans explication et aussi agressivement te blesse. tu fronces les sourcils, attendant une réponse de sa part. tu auras les réponses à tes questions, tu te fais confiance là-dessus. si ce n'est pas aujourd'hui, ça sera un autre jour, mais tu les auras, ces réponses.
© LOYALS.


i be your man
i'm not obsessed
avatar
Jeon Ki Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 25 Mai - 12:34
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ jusqu’à aujourd’hui, tu n’avais jamais manqué de respect à jaehee. tu lui avais toujours parlé gentiment, affectueusement et respectueusement. mais aujourd’hui c’est différent. aujourd’hui toutes les horreurs que tes parents et sa mère t’ont dit remontent à la surface et tu tentes de les garder en toi parce que tu ne veux pas lui dire parce que tu sais au fond de toi, très loin, très profondément, que tu risques de blesser la personne qui compte le plus pour toi. c’est pour ça que tu fuis la confrontation, que tu le fuis lui. pourtant, il s’accroche, cherchant des réponses à ce soudain éloignement de ta part. tu sais que tu ne devrais pas lui parler comme ça ni même le fuir. cependant, c’est plus fort que toi. tu es jeune kihyun, tu ne sais pas que ce n’est pas bien et que tu n’as aucun esprit critique. tu suis tout ce qu’on te dit sans jamais réellement remettre en question la parole des gens. tu es naïf, bien trop et c’est sûrement ce qui causera ta perte un jour, peut-être même ce soir parce que tu vas perdre la personne que tu admires le plus, celle qui a été toujours là pour toi. tu pousses un soupir quand jaehee te bloque encore le passage et cette fois ça t’énerve parce que tu te souviens de tout ce qu’ils t’ont dit. tu mets ton cerveau en pause, comme tu l’as toujours fait et tu deviens une marionnette entre leurs doigts pour mieux blesser ton cousin. tu veux une nouvelle fois passer, mais encore une fois son corps fait barrage te demandant encore des explications. il voudrait que tu craches ce que tu as sur le cœur. tu serres les dents, prêt à riposter mais il reprend laissant l’amabilité dans un coin. tu le bouscules légèrement pour le faire reculer. « mon problème actuellement c’est toi jaehee. » tu finis par lancer, sur un ton froid et légèrement agressif. tu plantes ton regard dans le sien et tes dents se desserrent un peu alors que tu reprends la parole. « tu m’empêches de passer alors que je suis pressé. on discutera un autre jour si j’ai le temps. » comprends que je n’aurai plus le temps pour toi jaehee. est ce que tu voudrais rajouter, mais tu te tais, à la place tu continues de le regarder le défiant du regard. tu restes silencieux quelques secondes avant de te rendre compte qu’il ne te laissera pas partir tant qu’il ne saura pas la raison de tout ça. tu le connais ton cousin, peut-être mieux que tout le monde dans votre famille et c’est exactement ce qu’il fera. tu pousses donc un nouveau soupir et tu passes ta main dans tes cheveux. « tu me laisseras pas partir tant que tu ne connaitras pas la raison, pas vrai ? » question purement rhétorique qui ne mérite aucune réponse et jaehee le sait sans doute. « très bien… » nouveau soupir alors que tu hésites un peu. un nouveau mensonge, la vérité déformée ou la vérité ? tu ne sais pas et tu n’as pas le temps de réellement réfléchir parce que tu entends les voix des membres de ta famille te répéter à quel point ta cousine est folle. « le problème c’est que tu es une fille et tu t’habilles comme un mec. franchement, c’était amusant quand on était jeunes mais maintenant faudrait que tu grandisses un peu et agisses comme une meuf. » tu plantes à nouveau ton regard dans celui de ta cousine et tu hausses les épaules. « si tu fais ça pour emmerder ta mère, c’est bon je crois qu’elle a compris tu peux arrêter… ça en devient ridicule là. » c’est ça, c’est pathétique et surtout complètement con. « ça te plait d’être traitée de folle ? parce que moi j’en ai ras le cul qu’on me regarde de travers quand je suis avec toi ou qu’on me dise que je fais finir comme toi, aussi fou que toi. » ce sont les mots de tes parents ça. à cause de jaehee chaque personne qui vous connaisse, demande si tu ne vas pas finir par t’habiller comme une fille parce que tu aimes ça. sauf que c’est hors de question, c’est elle la folle de la famille pas toi.

© LOYALS.
avatar
Myung Jae Hee
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 20 Juin - 23:32
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ « tu m’empêches de passer alors que je suis pressé. on discutera un autre jour si j’ai le temps. » foutaises. s'il a le temps? il se passe clairement quelque chose. quelque chose d'assez grave pour qu'il te le cache mais son comportement te prouve bel et bien que tu es mêlé à cette histoire d'une quelconque façon, à moins qu'il réagisse comme ça avec tout le monde mais pourquoi ? t'es perdu, tu comprends rien, et c'est aussi pour cette raison que tu ne lâcheras pas. si tu as pu laisser tomber après plusieurs tentatives d'appels et d'envois de sms, aujourd'hui, t'es venu ici pour en avoir le cœur net. t'es pas con, c'est qu'une excuse pour se débarrasser de toi. si tu laisses les choses de cette manière, votre relation n'existera plus. alors à sa question qui n'attend pas particulièrement de réponse, tu restes silencieux. comprenant bien qu'il va finalement parler, et toi, t'es toujours aussi inquiet au fond de toi. mais ton inquiétude s'évapore pour laisser place à une mine plus que surprise. attend, quoi ? t'as bien entendu ? c'est ça le... « problème » ? putain, tu croirais entendre ta mère, rien de ses paroles pourraient te choquer, t'es habitué à ce qu'on parle de toi de la sorte, mais ça te choque pour une raison simple : jamais tu n'aurais pensé que ces paroles pouvaient sortir de la bouche de ton cousin. il te comprenait pour ça, il s'en foutait, et là, il change totalement de discours. tes sourcils se froncent alors qu'il continue, te rabaissant dans ses paroles. t'en as rien à foutre du regard des autres, si autrefois tout ça a pu t'atteindre parce que t'étais qu'un gosse, c'est fini maintenant. tu sais qui tu es, tu sais ce que tu veux être, le reste t'importe peu. faire ça pour emmerder ta mère... non sérieux, t'as du mal à croire ce que tu entends. pas de la part de ton cousin, comment il peut te dire tout ça ? parce que oui, être habitué à supporter des remarques horribles ne veut pas dire qu'elles ne t'atteignent plus, mais venant de ton cousin, c'est encore pire. il n'a pas l'air d'avoir conscience de ce qu'il provoque en toi, tu dégringoles, tu tombes de haut, t'es blessé plus que jamais, celui qui était censé t'épauler, toujours être là. à ses dernières paroles, tu exploses. il te mitraille de coups, votre relation s'enterre et tu le comprends vite, tu ne te laisseras pas faire. tu souffres, tu mords. « tu finiras pas aussi fou que moi, apparemment tu préfères finir complètement con . » c'est de la haine, le reflet de ses paroles blessantes qu'il vient de t'envoyer dans la gueule. « t'es sérieux là... » t'as vraiment du mal à y croire. tes sourcils sont toujours froncés, ta mine se ferme et s'éteint. « c'était amusant quand on était jeunes... » souffles-tu d'abord pour répéter ses paroles d'un ton plus ironique, avant de reprendre plus sérieusement. « parce que tu penses que j'vois ça comme un jeu ? que ça m'amuse ? tu m'vois comme une « folle » toi aussi ? décidément, tu comprends rien. » tu craches ces derniers mots d'un ton hargneux. et en plus, il ose te demander si ça te plait d'être insulter de folle. il a toujours été là, il t'a toujours soutenu, qu'est-ce qu'il fout là ? il t'a vu dans les pires états possibles, il t'a vu enterré plus bas que terre à cause de tout ce qu'on a pu te dire, des paroles étrangement similaires aux siennes, tu le prends comme une trahison. « agir comme une meuf... putain, ça veut dire quoi ça ?! » tu ne lui laisses même pas le temps de répondre. « pourquoi j'ferais ça ? j'suis pas une gonzesse. et j'ai pas besoin que des trous de balle fermés d'esprit viennent me dire le contraire, j'en ai rien à caler. » tu craches cette plaie qu'il creuse dans ton cœur, parce que oui, les paroles de ton cousin t'atteignent contrairement aux autres, c'est ton cousin, merde. « dont ma mère, mais vas-y continue d'la défendre. » d'un coup sec, tu replaces ton sac sur ton épaule, secouant la tête. « t'en fais pas, on te regardera plus de travers à l'avenir, tu peux me faire confiance là-dessus. ta p'tite vie de gamin ignorant, tu peux la continuer sans moi. » ça veut bien dire ce que ça veut dire. d'un côté, tu peux comprendre. les autres te rabaissent toi, alors oui, les personnes de ton entourage sont aussi visés. et ça te fait souffrir aussi de les embarquer là-dedans, mais ton entourage -pour le peu qu'il t'en reste- te comprend. tu pensais que c'était le cas de kihyun, mais même pas.
© LOYALS.


i be your man
i'm not obsessed
avatar
Jeon Ki Hyun
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 4 Juil - 21:02
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ tu sais que ce n’est pas la faute de jaehee, qu’il n’est pas le problème. pourtant, tu n’arrives pas à te faire à cette idée. c’est comme si tu le savais mais que de toute façon, ça n’avait pas d’importance. et dans un sens, c’est le cas. ce qu’il dit et fait n’a pas d’importance. tout ce qui a de l’importance, ce sont les mots de ta tante et de tes parents. ils s’insinuent en toi comme un poison et avant que tu ne puisses faire quelque chose, tu es paralysé. tu as le sentiment que ta tante est là derrière toi à te susurrer à l’oreille ce que tu dois dire. et ça sort et ça vous blesse tous les deux. jaehee parce qu’il ne pensait sûrement pas que toi, la personne qui le comprenait le mieux jusqu’à maintenant puisse être comme ça, et toi parce que tu vois la souffrance dans ses yeux. cependant, à chaque fois que tu essaies de te soustraire de l’influence de ta famille, c’est comme si on t’y enfonçait encore un peu plus. pire que des sables mouvants. et tu es méchant et affreux avec lui alors qu’il n’a rien demandé. mais t’as essayé de l’éviter pendant des jours justement pour éviter ce genre de situation. pourquoi il est venu chercher des réponses ? pourquoi il est venu te confronter ? vous auriez pu rester dans cette situation pendant quelques temps encore. ça ne t’aurait pas dérangé et tu ne te sentirais pas aussi mal de dire tout ce que tu penses. mais est-ce réellement ce que toi tu penses ? tu ne sais plus et ça t’emmerde. heureusement, ou pas d’ailleurs, jaehee reprend la parole, te coupant dans tes pensées. tu dardes sur lui un regard noir quand il te traite de con. tu sais que dans le fond il a raison, mais là ce n’est pas le moment de faiblir. tu le laisses donc continuer l’écoutant d’une oreille distraite et riant quelques fois à ce qu’il te raconte. quand jaehee finit et semble prêt à partir, tu lèves les yeux au ciel. « mais t’as pas fini de faire ta drama queen un peu. c’est quoi ton problème ? » tu lui demandes alors que tu lèves la tête vers lui un sourire mauvais sur les lèvres. « t’as un manque d’attention et tu voudrais qu’on te voie ? mais ne t’en fais pas dans la famille on ne voie et on ne parle que de toi. alors tu peux arrêter maintenant. c’est très chiant les repas de famille où tu es le centre de la conversation. genre c’est tout le temps, à chaque fois. j’en ai ras le cul. » que tu lances. tes paroles ont malheureusement un fond de vérité. t’en as marre de toujours entendre parler des mêmes choses encore et encore. tu voudrais bien que jaehee ne soit plus le centre de l’attention. tu demandes pas que l’attention soit sur toi, mais tu voudrais parler d’autres choses, pendant ces moments-là. mais non c’est toujours tout pour lui tout le temps. alors, tu lui lances un regard noir avant de t’approcher de ton cousin. tes mains viennent se placer sur ses seins et tu les palpes sans aucune pudeur. après tout tu l’as déjà vu nue et vous avez déjà pris des bains ensembles quand vous étiez plus jeunes. « t’es une meuf que tu le veuilles ou non. parce que tu as des seins et un vagin. quand tu auras une teub entre les jambes, peut-être que là, tu pourras prétendre être un mec. » tu te décales de jaehee et tu ne réalises pas encore tout le mal que tu lui fais parce que tu ne réalises pas à quel point tu es idiot de suivre ce qu’on te dit alors que tu étais le premier que ton cousin ne gênait pas. fille ou garçon, tu t’en moquais complètement tant qu’il était près de toi. mais maintenant, tu ne l’auras plus, parce que tu as brisé quelque chose entre vous et que tu apprendras avec le temps que ce ne sera pas réparable, du moins qu’il te faudra attendre quelques temps avant de pouvoir lui parler à nouveau normalement et qu’il te pardonne ce que tu lui as fait subir là. « maintenant si tu m’excuses j’ai autre chose à foutre. » et tu continues avec ce comportement de merde. tu continues de le rabaisser. t’as déjà creuser un trou assez profond, mais tu persévères à aller plus profond, plus loin. « t’aurais jamais du venir chercher des réponses à tes questions jaehee. ça aurait été mieux pour toi ! » est-ce que c’est un sursaut de l’ancien kihyun ? non juste une constatation. sans ça vous n’auriez pas eu cette conversation et aucun de vous n’aurez aussi mal. tu le sais.

© LOYALS.
avatar
Myung Jae Hee
❝ ADDICTED ❥ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 7 Aoû - 16:33
let's not pretend we are family
jaehee & kihyun

✻✻✻ clairement, t'es saisi. tu savais qu'il se passait quelque chose mais tu ne t'attendais pas à te recevoir une telle tornade dans la gueule. impulsif ? non, tu ne l'es pas vraiment, pourtant, tu lui craches ces mots avec haine. haine qui maquille seulement ta souffrance. putain, il aurait pu te foutre une claque dans la gueule parce que clairement, ça t'aurait fait moins mal. t'as déjà entendu ça, partout où tu vas, et même déjà bien pire... mais venant de ton cousin. venant de kihyun, l'une des seules personnes qui te comprenait sur cette putain de planète. mais pourquoi ce changement de comportement au juste ? ta famille ne lui a tout de même pas monté la tête quand même ? t'en sais rien et en fait, tu ne réfléchis pas au pourquoi du comment. là tout de suite, t'es blessé. il reprend la parole, te demandant d'arrêter de faire ta drama queen. ta.. quoi ? mais il blague, il blague forcément, c'est pas possible. tu peines à croire tout ce qu'il t'envoie dans la gueule, là. mais tu t'en fous, là ce qui te saisie le plus, c'est le sourire qu'il te lance. un sourire méchant, comme si tu étais devenu son pire ennemi. mais putain, pourquoi il te fait ça ? pourquoi il est devenu comme ça ? il te parle maintenant d'un manque d'attention et.. quoi ? tu voudrais qu'on te voit ? c'est absurde, totalement absurde. tellement absurde que ouais, ça ne t'aide pas à y croire. kihyun aborde très vite le sujet des repas de famille, oh oui, tu sais que tu es au centre de l'attention malgré toi. tu as tout sauf envie qu'on parle de toi, et il te le confirme encore, tu peux sentir sa haine dans ses paroles. il t'en veut à toi, alors que t'as rien demandé. non.. c'est absurde. alors le plus nerveusement du monde, tu te mets à ricaner légèrement, levant la tête vers le ciel. tu soupires même un: « il se fout de ma gueule... » comme s'il n'était pas là, il est là oui, mais t'en as rien à foutre. t'essayes de contenir toute ta colère, parce que t'es pas du genre à réagir sous l'impulsivité... mais encore une fois, il te fait beaucoup trop de mal pour que tu puisses gérer quoi que ce soit. et si seulement c'était le pire, non, après t'avoir lancé un regard noir, voilà qu'il s'approche de toi pour déposer ses mains... sur tes seins. aussitôt, tu baisses le regard vers son geste, comme si tu avais besoin d'avoir un visuel pour te rendre compte de ce qu'il vient de faire. il a pas osé faire ça, quand même ? t'es même plus étonné de rien, t'es juste paralysé sur le moment, et ce n'est rien de le dire. ton cœur se tord dans tous les sens et ça n'annonce rien de bon. t'es complexé de tes seins. tu n'as pas une grosse poitrine non, mais tu en as quand même, de petits seins, mais des seins présents que tu détestes encore. poitrine que tu camoufles avec des brassières généralement. tu as réussi à accepter beaucoup de choses, mais pas ça. mais kihyun le sait, il le sait que tu es complexé, et il ose faire ça. alors que tu n'as toujours pas retrouvé la capacité de bouger, il se recule pour reprendre la parole dans tes propos plus blessants encore et qui te prouve bien qu'il n'a définitivement rien compris. que tu n'es pas obligé d'avoir des organes génitaux masculins ni même un corps de « mec » pour te sentir homme. tu lui lances un regard noir, ta mâchoire est crispée. il continue de te rabaisser, t'annonçant qu'il a autre chose à foutre comme si tu étais la pire des merdes. alors au moment où il te dit que tu n'aurais jamais dû venir, te faisant ainsi comprendre qu'il n'avait plus rien à te dire, tu viens le choper violemment par le col, le rapprochant de toi. « touche moi encore une fois et j'te fous sur la gueule. » craches-tu, haineux comme jamais. tu veux lui faire comprendre qu'il n'a pas intérêt de recommencer, et puis, tout aussi brusquement, tu le repousses. tu n'hésiteras pas à le cogner, même si ce n'est pas ton genre habituellement, il faut vraiment te pousser à bout et clairement, c'est ce qu'il est en train de faire. t'as tellement de haine en toi, tu pourrais lui sauter dessus maintenant si tu ne contrôlais pas tes émotions. mais c'est déroutant, t'es encore sur le cul, tes sourcils froncés, une expression des plus dégoûtées sur le visage, tu secoues doucement la tête. « tu me dégoûtes... » ça te fait mal, parce que c'est vraiment ce que tu ressens. il te déçoit, il te fait du mal, il te dégoûte. kihyun. tu pensais qu'il te comprenait, qu'il s'en fichait de tout ce qu'on disait, tu t'es lourdement trompé. tu lui dirais bien ton point de vue, à quel point ça te pèse d'être justement au centre de l'attention, que tu veux simplement qu'on t'oublie et qu'on te laisse vivre ta vie sans se préoccuper de toi mais tu sais que c'est inutile, de toute façon, tu te sens tellement trahi que pour le coup, tu n'as même pas envie de sauver les meubles. ça rentrera pas dans sa caboche. « moi aussi j'ai autre chose à foutre que de t'éduquer, kihyun. » parce que clairement, tout ce qu'il vient de te dire te choque, et malheureusement, c'est ce que la majorité des personnes pensent. qu'il faut un pénis pour être un homme, qu'on ne doit pas être né dans le mauvais corps. ils comprennent rien. tous.
© LOYALS.


i be your man
i'm not obsessed
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : 1, 2  Suivant