Revenir en haut Aller en bas

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

avatar
Joo Hye Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Avr - 16:46
lost in the dream
han yul & hye jin

✻✻✻ ça avait la goutte d'eau qui avait fait débordé le vase. une remarque qui n'avait pas lieu d'être, des reproches lancés sans se soucier de comment tu allais le prendre, l'impression encore une fois de ne pas être à la hauteur des attentes de ta famille. la semaine avait été particulièrement éprouvante, tu étais à bout, autant physiquement que mentalement. tu avais juste envie d'être tranquille, de te retrouver dans le cocon censé être familial. et au lieu de cela, tu te retrouvais à être confrontée à la déception visible sur le visible de ton père, et la moue que ta mère te lance, le jugement au fond de leur regard. tu n'en fais pas assez, tu pourrais faire mieux, tu deviens comme le reste de la fratrie, combien de temps encore avant que tu ne refasses la même bêtise... des mots qui te blessent, qui s'inscrivent dans ton coeur déjà touché. et puis la remarque de ton père, la remarque de trop. tu retiens les larmes, serrant les dents alors que tu tournes les talons, la tête baissée, les idées sombres qui germent dans ton esprit. tu n'en pouvait plus, tu était au bout de tes forces, tu n'avais pas les épaules pour tout supporter. la porte de ta chambre que tu fermes derrière toi, te laissant glisser le long du bois, la tête entre les mains, des sanglots qui menaçaient de s'emparer de toi. tu restes dans cette position pendant un moment, tu ne sais pas combien de temps passe avant que tu ne relèves la tête, une nouvelle lueur dans le regard. tu avais pris ta décision. tu franchis les pas qui te séparent de ton armoire, ouvrant en grand avant d'attraper un de sacs que tu utilisais pour voyager, y fourrant les premiers vêtements qui te tombaient sous la main. un passage dans ta salle de bain pour y prendre tes affaires. c'était une petite tempête qui secouait ta chambre, mais tu t'en fichais, tu ne pouvais pas rester une nuit de plus dans cette maison, dans cette famille. ouvrant la fenêtre de ta chambre, tu jettes un coup d'oeil, évaluant la distance avant de passer ton sac par dessus le mur, le laissant tomber dans les buissons. tu ne perds pas une minute, enfilant ta veste et tes converses, attrapant ton portable, tes papiers et ton porte monnaie, les glissant dans ton petit sac. la maison était assez grande et tes parents trop occupés avec eux-mêmes pour qu'ils s'aperçoivent de ton départ, du moins jusqu'à demain matin. tu ne savais pas où tu irais, tu savais juste qu'il fallait que tu t'éloignes. tu ne t'arrêtes que lorsque tu atteins l'arrêt de bus le plus proche, grimpant à l'intérieur sans perdre une minute. ce n'est que quand tu te laisses tomber sur un des sièges que tu respires à nouveau normalement. tu irais mieux, tu étais libre.

tes bras que tu étires au dessus de ta tête, un sourire serein aux lèvres alors que tu fais face à la mer. un passage à la gare, ticket en main et des espoirs de liberté pleins la tête, voilà ce qui t'avais conduit ici. loin de séoul, loin de tes parents. tu avais pris une chambre dans un petit hôtel pas loin, certaine que jamais tes parents n'auraient l'idée de te chercher ici, surtout si tu payais en espèce ils n'auraient pas le moyen de te pister. tu étais peut-être parano, mais ton père faisant parti de la police, tu préférais être prudente. la nuit avait été longue, mais tu n'avais pas sommeil, à peine tu avais déposé tes affaires dans ta chambre d'hôtel, tu étais sortie pour te promener le long de la plage, appréciant la sérénité des lieux, le bruit des vagues et la chaleur du soleil sur ta peau. tu étais bien, tu te sentais bien. cela faisait longtemps que tu n'avais pas ressenti ça. cette impression d'être toi, d'être libre. longeant la partie de la plage réservée à l'hôtel, ton sourire s'étire alors que tu décides de d'arrêter au petit bar qui s'y trouvait, prenant place sur l'un des tabourets. « un cocktail de fruits rouges, s'il vous plait. » tu demandes, une nouvelle assurance dans la voix. ici personne ne te connaissaient, ni toi ni ta famille. tu étais toi, hye jin. tout simplement.
© LOYALS.


    why is it that the people you come to love are the ones that seem to hurt you the most ?
avatar
Jeon Han Yul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 10 Avr - 19:25
lost in the dream
han yul & hye jin

✻✻✻ Les premiers touristes envahissent les plages, les surfeurs attaquent les vagues avec ou sans réussite. Tout prouve que l'été commence à agiter nos vies, qu'on soit en train de s'enrhumer à cause d'une climatisation trop forte, ou qu'on soit tout simplement victime de coups de soleil. Tout inspire au bonheur. Alors, je souris fièrement quand je sors de l'eau encore bien trop froide et matinale pour pouvoir en profiter pleinement. Je pourrais tomber malade à mon tour mais je veux que ce séjour soit mémorable. Je ne viens pas à Busan tous les jours, je n'ai pas le teint halé des habitants alors c'est pourquoi je mets de côté toutes ces choses négatives. Ce bain de soleil est clairement ce qui m'arrive de mieux depuis longtemps. J'en oublierais presque les peintures blanches de l'hôpital. Fourrant ma main dans mes cheveux trempés, j'aimerais que ce geste puisse faire fuir toutes mes mauvaises pensées comme ces grains de sable qui vont ruiner la douceur de ma chevelure. Par chance, je ne me préoccupe pas spécialement de ce genre de choses, bien qu'on nous pousserait à être tout le temps parfait dans ce foutu pays. Et puis, ce n'est pas quelque chose d'inné pour moi ? Je cours sur quelques mètres, fier comme un coq à l'idée de pouvoir récupérer ma serviette. L'avantage, c'est que je ne subis pas les étrangers curieux. Car non, pour la première fois de ma vie, je me suis offert une plage. Bon, ok. Elle appartient à l'hôtel dans lequel je séjourne depuis deux jours mais quand je vois que personne n'ose se baigner, j'ai la nette impression que c'est le cas. Enfin ... Les yeux rivés sur le rivage, admirant mon parcours, je glisse ma serviette sur ma nuque avant d'enfiler brièvement un t-shirt. C'est que cette petite baignade m'a donné faim, d'autant plus que c'est l'heure de s'accorder un petit festin. Je rejoins alors les transats puis la petite brasserie où se tient une jeune femme. C'est que je remarque à force de me rapprocher du lieu. Entendant sa commande alors que je n'étais pas spécialement curieux à ce sujet, le garçon tout heureux de profiter enfin de sa vie est d'humeur sociale. " Si vous voulez vous rafraîchir, l'eau est plutôt bonne. " Dès que le barman a le dos tourné, je me permets de rajouter, amusé. " Elle est nettement moins chère. " Si on oublie encore une fois que c'est une plage privée .. Mais qu'elle soit privée ou non, au fond, elle aura toujours la même température. " Vous avez quelques tteokbokki s'il vous plaît ? " Je m'essuie une nouvelle fois le visage. Pas besoin de sortir les billets. J'aurais une belle facture à la fin de mon séjour, mais qu'importe. On amène pas notre argent dans la tombe. Ma soeur ne dira pas le contraire.
© LOYALS.



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

avatar
Joo Hye Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 21 Mai - 0:44
lost in the dream
han yul & hye jin

✻✻✻ l'adrénaline qui coulent dans tes veines, traversant ton corps de part en part, cette sensation de liberté qui t'envahie alors que tu regardes les paysages défilés devant tes yeux, le train s'éloignant un peu plus de séoul à chaque seconde. tu l'avais fait, enfin. tu t'étais enfuie, laissant derrières toi toute cette douleur, toutes ces frayeurs qui t'habitaient nuit et jour, ce manque qui t'habitait. tout ça, c'était derrière toi à présent, avec ta famille, là où tu allais, ils ne pourront plus te faire de mal, tu n'auras plus cette pression, ces attentes que tu ne pourrais jamais atteindre. tu n'en pouvais plus, hye jin. même si ce ne serait qu'une fuite éphémère, que cela finirait par prendre fin tu le savais, tu voulais en profiter le plus possible pendant que cette liberté était à portée de main, que tu pouvais la toucher du bout des doigts. l'excitation qui te traverse une fois de plus alors que tu sens les vagues te caresser, les odeurs de la mer qui t'amènes dans un nouveau monde, un que tu avais oublié depuis longtemps. tu étires les bras au dessus de ta tête, un sourire radieux qui se glisse sur tes lèvres, laissant le vent s'infiltrer entre tes mèches rousses. tu repères un peu plus loin le bar de la plage, te dirigeant vers celui-ci et prenant place à l'un des tabourets. une voie masculine qui te sort de tes rêveries, de tes pensées, ton visage que tu tournes, croisant les yeux bruns de l'inconnu. il était plutôt mignon, tu devais bien l'avouer, si tu avais la confiance de ta soeur ou le culot de ton frère, tu aurais sûrement sorti ton plus beau sourire et papillonner les cils tout comme ces filles qui aimaient attirer l'attention sur elles. tu hausses un sourcil intrigué à ses mots, l'ébauche d'un sourire au coin de ta bouche. « fin connaisseur ? » tu demandes dans un souffle du bout des lèvres. « et est-elle plus agréable en bonne compagnie ? » des mots qui t'échappent sans que tu te rendes compte, cette légère surprise qui traverse ton regard. à séoul, tu aurais détourné les yeux sans réagir, mais ici c'était différent. tu n'étais pas la pauvre petite hye jin, tu ne l'étais plus. ton cocktail qui finit par arriver alors que l'inconnu demande de la nourriture, tes lèvres effleurant le verre alors que tu prends une gorgée de ta boisson, appréciant les douces saveurs des fruits rouges contrastées par la chaleur de l'alcool dans ta gorge. « envie de vacances ? » tu demandes, la curiosité qui s'insinue en toi alors que tu ne quittes pas le jeune homme du regard, tes yeux qui inscrivent les détails de son visage.
© LOYALS.


    why is it that the people you come to love are the ones that seem to hurt you the most ?
avatar
Jeon Han Yul
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 24 Mai - 15:52
lost in the dream
han yul & hye jin

✻✻✻ L'air marin a des effets multiples sur ma personne. Je me trouve étrangement plus souriant, plus aventurier et plus inspiré tout simplement. J'ai envie de changer mes habitudes et même si je n'ai pas encore exploré les terres de Busan qui nous offrent une belle vue sur le port, c'est une simple question de temps. Je n'aurais jamais pensé que ce séjour me ferait tant de bien, même si je me retrouve un peu tout seul. Néanmoins, à ce sujet, il est tout à fait possible de changer le court des choses. Ainsi, quand j'arrive près du bar, ma première idée est d'engager la conversation avec la demoiselle qui profite déjà de sa commande. Elle a l'air d'avoir mon âge, ou peut-être qu'elle est un peu plus jeune mais au fond vous ne pouvez pas savoir à quel point je m'en fous. De son âge, pas d'elle. J'utilise une critique déguisée concernant les prix des boissons en guise de lancement. Je n'ai pas prévu de date de retour donc je ne compte pas spécialement mon argent mais ces enfoirés usent et abusent de leurs clients. Par chance, je vais éviter de parler argent trop longtemps. Après tout, nous sommes en vacances et les dirigeants savent très bien que les gens veulent éviter de penser à leur portefeuille et comptes bancaires. " Je ne me permettrais pas de faire un quelconque commentaire si ce n'était pas le cas. " Je ricane de mes bêtises. Je suis plutôt fier de la savoir réceptive. D'ailleurs, la charmante inconnue semble être curieuse à ce sujet. Je dois avouer que je suis plutôt étonné par cette remarque soudaine. Un léger sourire satisfait prend possession de mes lèvres et décide d'entrer dans son petit jeu, bien que je ne suis pas le meilleur séducteur du pays voire pas du tout. " Je le pense fortement mais je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer. Peut-être que ça changera aujourd'hui ? " Me préoccupant de mon estomac ensuite, je sens mes papilles s'éveiller rien qu'en prononçant le nom de cet en-cas très connu. Un peu ou fortement épicé, je pourrais toujours calmer mes rougissements en replongeant la tête dans l'eau même si j'aurais une autre raison de le faire, apparemment. Mon ironie aurait pu rétorquer quelque chose de pas agréable vu la question mais ce n'est pas le lieu, ni le destinataire. La mauvaise humeur d'Han Yul doit disparaître. La gratifiant d'un sourire, je réponds. " C'est le mot oui. J'avais envie de m'évader un peu sans personne de mon entourage. C'est toujours sympa de se retrouver un petit peu. " De s'éloigner de tout ce qui vous pourrit la vie, de vos obligations et de tout le reste. " Je suis arrivé, il y a deux jours. Et vous ? C'est votre première fois à Busan ? " Même si l'afflux des touristes est incontestable, il arrive que des coréens ne s'offrent pas ce plaisir.  Puis, mon regard bascule vers ses lèvres. La jeune femme boit une nouvelle gorgée de son cocktail. " Qu'est ce que vous buvez ? Je devrais peut-être vous accompagner... " Le mélange alcool et soleil n'est pas parfait mais je ne vais pas me comporter comme un petit vieux. Au même moment, mes tteokbokki arrivent.
© LOYALS.



( I shout but I can’t see. I shout but there’s no answer. Where is the truth ? )

avatar
Joo Hye Jin
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 24 Juin - 18:33
lost in the dream
han yul & hye jin

✻✻✻ cette impression de liberté, même infime, même si tu savais déjà qu'elle aura une fin, tu l'accueillais pourtant à bras ouverts. tu en avais besoin, sinon qui savait ce qu'il pourrait se passer, tu étais à bout, tu ne pouvais plus de tout ça. tu te sentais comme une lionne en cage à séoul, comme si tu n'existais pas en réalité, comme si ton existence était juste centrée sur les attentes de ta famille. tu étais comme une coquille vide, une peinture sans couleurs, un fruit sans saveurs. tu étais vide, hye jin. mais ici, à busan, l'air de la mer qui vient titiller tes narines, les rafales de vents qui s'engouffrent dans tes mèches rousses, ce sourire satisfait quand l'eau vient te caresser les pieds. tu apprécies ses instants, tu laisses cette plénitude d'envahir alors que tu dérives, aucune direction en tête, tu te laisses juste porter. un bar que tu repères au loin, sourire au coin des lèvres quand tu prends place au comptoir, commandant de quoi te rafraîchir, pour un moment si tu n'avais pas déjà conscience de la fin annoncée de cette fuite, tu aurais pu te croire en vacances. mais ce n'était qu'un rêve, non ? la réalité était toute autre, tu étais en fuite, tu avais le risque que ton père se lance à ta recherche et qu'il débarque pour te récupérer. tu frissonnais déjà à ce que tu pouvais risquer. ton père n'avait jamais été violent envers toi, loin de là même, en revanche tu savais que ta défection ne passera pas sans conséquences. sortie de tes rêveries, de tes craintes par l'arrivée d'un bel inconnu, ses remarques qui attisent ta curiosité, tu lui lances un regard intrigué. tu hoches la tête sans un commentaire à ses propos, prenant une gorgée de ta boisson, savourant les saveurs fraîches de celle-ci. le rouge qui te monte aux joues, tu détournes les yeux alors que pourtant c'était toi qui avait en quelque sorte lancée l'appât. tu n'avais pas la tempérament de ta sœur, tu ne savais pas réagir au flirt, ce n'était pas dans tes habitudes, tu n'étais pas celle qu'on venait voir pour ce type d'action. « qui sait... » tu murmures en sirotant une nouvelle fois. question innocente que tu poses, tes yeux curieux qui se posent sur lui, étudiant son visage à la recherche de réponses silencieuses. ses paroles qui résonnent en toi d'une manière qui aurait dû t'enchanter, de trouver un point commun avec lui, mais ce n'est pas le cas. cela ne fait que te rappeler ce que tu as fui, cette prison doré qui t'attend à ton retour. « je suis arrivée ce matin, » tu réponds doucement, jouant avec la paille de ton cocktail. « je n'ai pas eu l'occasion de venir de ce côté de la corée jusqu'à présent, j'attends de voir si j'ai eu raison de choisir cette destination. » tu ajoutes, penchant la tête sur le côté, tes lèvres s'étirant légèrement, la malice dansant au fond de tes pupilles. tu hausses un sourcil à sa question, jetant un regard à ta boisson, en vrai tu n'avais pas demandé les ingrédients, tu savais juste que tu avais besoin d'alcool et quoi de mieux pour aller avec qu'un mélange de fruits ? « un cocktail de fruits rouges, de quoi faire passer l'alcool sans soucis. » et de boire tu en aurais sûrement besoin aujourd'hui, histoire d'oublier les raisons de ta présence ici.
© LOYALS.


    why is it that the people you come to love are the ones that seem to hurt you the most ?
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?