Revenir en haut Aller en bas



 

Pain hides behind anger [Pv Yoo Ji Eun]

 :: Digital City :: Quartier Est :: Gong Cha
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 13 Avr - 0:36
Pain hides behind angerJi Eun & Kwang MinUn message. En un message, je lui avais donné une heure et un lieu pour se retrouver au plus vite. Je ne sais pas pourquoi je me suis tourné vers elle mais je l’ai fait et je ne regrette pas vraiment de me diriger d’un pas pressé vers le lieu du rendez-vous. Elle a accepté, je ne sais pas vraiment pourquoi puisqu’en venant, elle est déjà au courant de la gueule que je vais tirer, des remarques peut-être désagréables que je vais lui envoyer et de la colère me consumant et qu’elle va devoir supporter. Mais elle a dit oui et en quelques sortes, ça me rassure de ne pas devoir rester seul au dortoir, couché sur mon lit à fixer le plafond et à ruminer mes sentiments négatifs. J’aperçois le Starbucks et son célèbre logo, je vérifie l’heure, il est un peu trop tôt mais je l’attendrais, je n’ai rien d’autre à faire de toute façon et j’étais surpris qu’elle accepte.

Je m’installe dans le café à l’odeur si particulière, si douce, chaude et presqu’apaisante, exactement ce qu’il me faut. La cause de ce rendez-vous ? La réunion des Zeus ce matin. C’est incroyable mais malgré ces heures à parler sur le scandale du père de Minhyun, j’ai l’impression que rien n’a changé et que tout est toujours la même chose qu’au début du problème. La situation n’a pas changé et ça me rend fou et ça me met dans une colère que je ne parviens pas à apaiser. Alors je me suis tourné vers Ji Eun… Je suis coupé dans mes pensées par la serveuse mais je secoue la tête, j’attendrais la jeune femme avant de commander, j’ai le temps de toute façon. Je remballe donc froidement la serveuse, énervé même par le simple fait que l’on me coupe dans mes pensées.

Ji Eun, donc. Je la connais depuis que mon frère lui a fait face à une compétition, j’y ai été pour soutenir mon jumeau et je l’y ai rencontrée. Je ne sais pas si l’on s’entend vraiment ou si ce n’est qu’une relation plutôt cordiale mais j’ai l’impression que c’est la seule avec qui je ne suis pas en conflit pour le moment. Je tapote distraitement sur la table en regardant par la vitre du café pour pouvoir la voir arriver. Sa silhouette se découpe un peu plus loin dans la rue et je pince les lèvres en essayant de contrôler ma nervosité et ma colère pour ne pas lui rendre le moment trop désagréable. Ji Eun entre dans le café et je me lève pour lui signaler ma présence dans le café avec un petit sourire.

-Salut Ji Eun. C’est sympa d’être venue…

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Yoo Ji Eun
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 16 Juin - 9:52

Pain hides behing anger
Quand elle avait vu le nom de Kwang Min s’afficher sur son téléphone, elle avait été un peu perturbé. D’abord elle avait cru avoir mal vu, elle avait cru que c’était de la part de Kwang Jin – mais après relecture, il s’agissait bien de son frère jumeau. Kwang Min, elle l’avait surtout rencontré à l’époque où elle faisait des compétitions de piano avec son frère. C’était un moment où les deux étaient proches et Ji Eun avait donc fait la connaissance du frère jumeau de Kwang Jin. Ils s’entendaient bien, à l’époque ; mais depuis, beaucoup de choses s’étaient passées et Kwang Min avait changé. Il était bien moins agréable qu’il ne l’avait été dans son enfance et Ji Eun, qui connaissait l’histoire des jumeaux comme si c’était la sienne, n’approuvait pas forcément tout ce qu’avait fait Kwang Min. Pourtant, lorsqu’ils s’étaient revus, elle ne pouvait pas lui en vouloir, même s’il faisait souffrir Kwang Jin. Derrière la colère qu’il lui avait montré, derrière les mots durs qu’il avait balancés à elle et à d’autres, Ji Eun ressentait autre chose, de bien moins colérique, de bien plus triste. Elle ne pouvait pas dire exactement ce que c’était – personne d’autre que soi-même savait ce qui se passait à l’intérieur de soi. Cela dit, elle ne pouvait pas non plus le détester comme beaucoup d’autres le faisaient. Ce serait rentrer dans le piège, foncer en plein dedans ; elle n’était pas comme ça. Elle ressentait que Kwang Min avait besoin de quelque chose, d’une main tendue, qu’il était enfermé dans un cercle vicieux qu’il avait construit sans forcément s’apercevoir des conséquences.

Alors, elle ne l’avait pas rejeté. Elle avait écouté à moitié les dures paroles du garçon, donnant plus d’importance à son ressenti qu’à ce qu’elle entendait. Mais même ainsi, elle ne s’était pas attendue à ce que Kwang Min la contacte, à ce qu’il l’invite dans un endroit pour qu’ils se voient – parce qu’il n’avait jamais montré aucun signe d’amitié envers elle. Au final, ça ne faisait que confirmer ce qu’elle pensait déjà. Elle accepta immédiatement la demande du garçon et quand l’heure fut venue, elle arriva au Starbucks que Kwang Min lui avait indiqué. Elle rentra à peine et vit une silhouette vraiment similaire à Kwang Jin se lever. Elle connaissait Kwang Jin par coeur, bien mieux qu’elle connaissait son jumeau – et même si physiquement ils étaient presque identiques, il y avait une énorme différence entre les deux. Voire plus d’une. Ji Eun sourit et se dirigea vers Kwang Min, acquiesçant au sourire et aux paroles du garçon.

« Il n’y a pas de quoi. »

Elle s’assit en face de lui sur la table, ignorant à quoi allait mener cette rencontre. Elle avait beau ressentir beaucoup de choses au-delà des mots, elle en parlait rarement. Elle préférait attendre que la personne soit prête à en parler elle-même.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




I BELIEVE IN A THING CALLED DESTINY SO PLEASE DON'T SLEEP ON ME
• lilie
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 2 Juil - 16:51
Pain hides behind angerJi Eun & Kwang MinJe m’étais tout de même demandé si elle viendrait. C’est vrai, elle a accepté mais je sais pertinemment qu’aller à la rencontre du colérique et insupportable jumeau de Kwang Jin n’est pas quelque chose dont on se réjouit… Pourtant elle est là et elle a même le sourire aux lèvres, ça réconforte presque mon cœur de voir que quelqu’un qui sait tout ce que j’ai fait à mon frère prend tout de même la peine de m’offrir un sourire et une attitude assez ouverte. Je passe une main mal à l’aise dans mes cheveux et m’installe en face d’elle comme elle prend place. Je prends distraitement la carte alors que je sais déjà que je vais commander un café noir et je redépose rapidement le carton pour faire face à la jeune femme et ancrer mon regard dans le sien.

-Hum… eh… ç-ça va ?

J’essaye un sourire mais c’est maladroit, je ne souris pas assez souvent, ce n’est pas quelque chose de naturel chez moi. Je ne sais sourire que sur scène et avec mon frère, le reste du temps, je me force et le résultat doit être assez décevant. J’appuie mon menton dans la paume de ma main et regarde une seconde par la vitre du petit café en hésitant à prendre la parole en premier, ne sachant pas vraiment ce que je souhaite lui dire. Elle est probablement du côté de mon frère, du côté des « gentils » et de ceux qui ont du cœur… Comme la plupart de nos amis, c’est pour cela que je suis souvent seul ces derniers temps mais je ne me plains pas, c’est insupportable de se plaindre. Je prends une petite inspiration et reprend mon caractère confiant pour ne pas parler en montrant de trop mes sentiments intérieurs.

-Je suppose que tu as entendu parler du scandale… Tu en as peut-être déjà parlé avec mon frère ? Je ne sais pas vraiment pourquoi je t’ai demandé de me rejoindre… Putain j’ai l’air con…

Je ris un peu même si c’est presque ironique et j’appelle la serveuse que j’ai froidement remballée un peu plus tôt et laisse la jeune femme faire son choix pour ensuite passer ma commande. Je me renferme un peu et pince mes lèvres avant d’ancrer à nouveau mon regard dans le sien mais sans vraiment lui parler, comme si je m’adressais plus à moi-même.

-J’ai pas trop l’habitude de parler de ce que je ressens. Mais la réunion de ce matin m’a vraiment énervé… On ne parvient pas à trouver une putain de solution…

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Yoo Ji Eun
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Juil - 14:49

Pain hides behing anger
Pour Ji Eun, Kwang Min était une énigme qu’elle voulait résoudre. Elle ne comprenait pas tout chez lui mais elle savait qu’il était bien plus que ce qu’il montrait. Il était un garçon beaucoup plus complexe et beaucoup plus torturé qu’il ne paraissait l’être. Ji Eun savait qu’il avait ses raisons pour agir de cette façon et elle était persuadée qu’il ne pensait pas tout ce qu’il disait. Elle aurait pu lui en vouloir de s’être ainsi comporté avec Kwang Jin. Après tout, Kwang Min était son meilleur ami – mais elle ne lui en voudrait pas, parce que ce n’était pas ce que Kwang Jin voulait et parce que ce n’était pas utile d’être rancunier. Elle n’avait pas à se mêler des histoires des deux jumeaux, elle n’était personne pour accuser Kwang Jin d’un acte qu’il aurait commis contre quelqu’un d’autre qu’elle.

Le silence qui s’installe ne la met pas particulièrement mal-à-l’aise mais elle sait que Kwang Min, lui, est embarrassé. Elle pourrait faire la discussion pour le mettre à l’aise mais elle jugeait que ce n’était pas une bonne décision. S’il l’avait invitée ici, alors il fallait qu’il fasse des efforts. À la tentative de sourire de Kwang Min, Ji Eun agrandit son sourire. Il n’a que des bonnes intentions et pourtant il ne parvient pas à les extérioriser.

« Ça va très bien, merci de t’en soucier. Et toi, comment tu vas ? »

C’était surtout ça, qui était important. Comment il allait lui, pourquoi il avait voulu la voir.  Elle ne le croirait pas s’il en venait à dire qu’il n’avait rien à lui raconter. Kwang Min n’était pas le genre de personne qui invitait quelqu’un sans raison précise ; elle en était sûre. Les yeux de Ji Eun détaillent toutes les expressions du jeune garçon ; elle y donne un sens. Elle comprend parfaitement comment il se sent, elle sait pertinemment qu’il se sent limite angoissé dans la situation. Lorsqu’il reprit la parole, elle écouta attentivement tout ce qu’il dit sans jamais le lâcher du regard, comme si elle attendait qu’il vide son sac. Elle commanda un chocolat chaud lorsqu’il fit venir la serveuse. Puis, elle prit une respiration, sans jamais perdre son sourire.

« Déjà, calme-toi. Je ne vais pas te manger ni te demander de parler dans la seconde. J’ai tout mon temps. »

Elle le regarde droit dans les yeux. Elle lui semblait qu’il essayait si fort qu’il pressait tout. Mais soit – si quelque part il avait besoin de tout dire de suite pour se sentir à l’aise, ça ne la dérangeait pas non plus.

« J’ai entendu parler du scandale. Kwang Jin et moi en avons déjà parlé, je sais de quoi il s’agit. Tu n’as pas du tout l’air con et tu n’as pas besoin de te demander pourquoi tu m’as demandé de venir. Peu importe la raison, je suis là maintenant et je vais écouter tout ce que tu veux me dire. Peu importe ce que c’est, je ne vais pas te juger, te gronder, t’afficher. Si tu ne sais pas la raison pour laquelle tu m’as demandé de venir ici, tu n’as qu’à en créer une maintenant. »

Et si au final, il ne se sentait pas près ; si au final, il n’avait pas envie de se confier, ce n’était pas non plus dramatique. Ji Eun attendrait aussi longtemps que nécessaire.

« Qu’est-ce qui a été proposé à la réunion ? »

Elle jugeait que c’était plus pratique de commencer par le commencement. Si il commençait pas lui dire ça, il finirait peut-être pas lui confier son point de vue sur chacune des choses proposées.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




I BELIEVE IN A THING CALLED DESTINY SO PLEASE DON'T SLEEP ON ME
• lilie
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 12 Juil - 16:36
Pain hides behind angerJi Eun & Kwang MinJe me sens étrangement peu à l’aise, ma confiance s’effrite lorsque mes lèvres s’entrouvrent et je dois lui montrer une facette assez étrange de Kwang Min. C’est bizarre d’essayer de sourire naturellement mais ce qui est encore plus bizarre, c’est de tenter de se confier à quelqu’un qui devrait prendre parti pour mon frère puisqu’il est tout mon contraire et donc plutôt gentil et moi… moi pas de toute évidence… Comment est-ce qu’on commence une conversation déjà ? Peut-être que je devrais d’abord appeler la serveuse ou… Non je dois lui demander comment elle va, c’est comme ça que ça se passe entre deux personnes qui s’entendent bien normalement. Mon sourire maladroit sur les lèvres, je prends de ses nouvelles avec un magnifique manque de confiance qui m’exaspère sans que je ne le montre. Si je m’énerve trop vite, elle va fuir ou me dire que je suis un connard, comme tout le monde… Elle me retourne la question et je suis assez surpris, haussant presque les sourcils. Je suppose que c’est le moment un peu bateau ou même si on ne va pas bien, on se doit tout de même de répondre :

-Je vais bien aussi…

J’ai l’impression d’être observé, comme si Ji Eun lisait en moi comme elle lirait dans un livre ouvert et ça m’angoisse. Est-ce qu’elle devine un tant soit peu ce que je ressens ? Est-ce qu’elle pourrait comprendre que je ne ressens pas que des émotions négatives et asociales ? Ce n’est pas possible, ça m’étonnerait que je sois aussi évident à comprendre. Une grosse brute impolie, on me résumerait trop facilement à ça. Je suis pourtant tout aussi touché par la situation que l’est Kwang Jin, je ne le montre juste pas. C’est plus simple à mes yeux de montrer au monde entier qu’on est quelqu’un de confiant, sûr de soi et fort plutôt qu’une personne trop sensible et naïve. Son regard me déstabilise un peu, c’est pour ça que je l’évite presque. J’ai l’habitude des regards dégoûtés, en colère, des gens qui ne cessent de me juger quand je sors une insulte mais les regards compréhensifs et les sourires, à part mon groupe et encore, je n’en croise pas beaucoup… J’appelle alors la serveuse comme je ne sais pas quoi faire d’autre et je suis à nouveau surpris lorsque j’ai l’impression qu’elle tente de me rassurer. Je souris à nouveau, pas très à l’aise, elle a vu que je suis pas dans mon état habituel, génial…

-Ouais je sais je… J’ai juste pas l’habitude de ce genre de truc.

Je pince les lèvres et comme elle a commandé un chocolat chaud, je prends un café avant de faire partir la serveuse de façon très agréable… Elle ancre ses yeux dans les miens et j’essaye cette fois de soutenir son regard en tentant de garder mon sourire. J’ai mentionné le scandale dont elle a sûrement déjà parlé avec son meilleur ami et elle confirme. Elle me dit ensuite que je n’ai pas l’air con et je me demande si c’est sincère mais je ne dis rien en hochant la tête. C’est étrange qu’elle ne veuille pas me juger, me gronder ou même m’afficher. Je me mordille la lèvre et mon sourire disparaît un peu pour que mes traits se fassent plus graves. Qu’est-ce que j’ai à dire ? Ce que j’ai sur le cœur ? Est-ce qu’elle a réellement envie de l’entendre ? J’ai l’impression de n’avoir jamais autant douté auparavant mais je n’ai pas non plus l’habitude de me confier.

-Je crois que j’ai juste besoin de parler et j’me suis dit que tu m’jugerais pas.

C’est ce que je déclare avant de mentionner ce qui m’a poussé à l’inviter : la réunion de ce matin. On ne fait que tourner en rond et nos débuts n’arrivent pas. C’est ce qui me fait le plus chier dans ma vie : ce putain de scandale. Tout allait trop bien, je suppose, il fallait que ça foire quelque part et j’ai la sensation de péter petit à petit les plombs. Elle me demande ce qui a été proposé et je soupire bruyamment.

-Rien de nouveau. C’est plus de la prise de tête et des tensions qu’autres choses, ces réunions… Y en a qui veulent que Minhyun reste dans Zeus et d’autres veulent qu’ils partent et on ne trouve aucun terrain d’entente. Autant te dire ce que j’en pense… Ce serait franchement mieux s’il se cassait du groupe.

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Yoo Ji Eun
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 21 Juil - 18:47

Pain hides behing anger
Ji Eun acquiesça silencieusement. Il n’y avait rien à rajouter ; il avait menti en affirmant aller bien, c’était un choix, son choix, et elle n’était personne pour le contester sous prétexte qu’elle savait que c’était faux. Laissant le jeune homme mener la conversation, car il était celui qui l’avait invité et qu’elle ne voulait pas le mettre mal-à-l’aise en choisissant des sujets de discussion à sa place, elle attendit tranquillement qu’il parvienne à dire quelque chose d’autre. Cependant ça ne vint pas et à la place, elle fit face à un regard tremblant, presque anxieux. Il était si craintif que ça donnait la sensation qu’elle pouvait se mettre en colère à tout moment, lui reprochant son silence. Or Ji Eun n’était pas comme ça ; non seulement le silence ne la dérangeait pas mais si en plus cela mettait à l’aise Kwang Min, jusqu’au moment où il trouve les mots corrects pour formuler ses pensées, elle était prête à se taire simplement.

- Je comprends, surenchérit-elle.

Elle comprenait. Elle ne s’attendait pas à ce qu’en dix secondes, Kwang Min parvienne à lui confier toutes ses pensées, ses doutes, ses craintes. C’était déjà difficile pour n’importe qui de se confier, ça l’était encore plus lorsqu’on ne se l’était jamais permis – et c’était le cas de Kwang Min, qui se plaçant toujours dans le côté méchant de l’histoire, ne semblait s’être jamais autorisé à chercher du réconfort chez les autres. Ji Eun n’approuvait pas tout ce qu’il avait fait, loin de là. Elle se doutait qu’elle ne serait pas d’accord avec tout ce qu’il dirait, et lui aussi devait le savoir. Il ne l’avait sans doute pas appelé pour l’entendre dire « Je suis d’accord. Tu as raison. », mais plus pour pouvoir exprimer son point de vue à quelqu’un sans que celui-ni ne lui soit reproché.

- Je ne te jugerai pas. Je dirai mon point de vue, parce que c’est de ça qu’est constitué un échange – deux points de vue pas forcément en accord – mais je ne te jugerai pas. Je ne suis personne pour te juger et quelle que soit ta façon de penser, ta façon d’agir, je n’estime pas être plus dans le correct que toi.

Pour Ji Eun, il n’y avait pas juste deux côtés dans la vie : la bonne façon de voir les choses ou la mauvaise. C’était bien plus complexe et chacun était amené à penser différemment à cause d’un vécu différent, mais aussi d’un caractère changeant. Même avec les mêmes circonstances, face à une situation, les réactions différaient en fonction de caractères. Ji Eun et Kwang Min étaient, de toute évidence, très différents, alors leurs avis le seraient aussi. Elle écouta silencieusement le jeune garçon. Elle savait ce qui se passait au sein des Zeus. Elle savait que ce scandale les brisait en deux, ceux qui voulaient de son départ et ce qui ne le voulaient pas. Elle, comme Kwang Jin, pensaient qu’il ne fallait pas que Min Hyun s’en aille – mais elle savait déjà que celui qu’elle avait en face d’elle pensait le contraire, alors elle ne fut pas surprise.

- Pourquoi tu penses qu’il doit partir ? Demanda t-elle simplement.

Ji Eun était curieuse de le savoir. Qu’est-ce qui s’arrangerait réellement si il partait ? Les choses n’étaient pas aussi simple et peut-être que Kwang Min pensait, à tort, que le départ de Min Hyun arrangerait tout.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




I BELIEVE IN A THING CALLED DESTINY SO PLEASE DON'T SLEEP ON ME
• lilie
avatar
Park Kwang Min
❝ NEWBIE ☘ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 22 Juil - 1:53
Pain hides behind angerJi Eun & Kwang MinJe pense à mon frère en ce moment, lui qui voit toujours le positif dans tout ce qui l’entoure et qui arrive à garder le sourire malgré ce qui ne va pas dans notre vie. Je ne le comprends pas, je ne me comprends pas non plus pourquoi nous avons des opinions différentes, pourquoi nous sommes tous les deux dans deux partis différents ? Je ressens beaucoup de sentiments plus que négatifs et je n’ai plus l’envie de les garder ou de les transmette à l’aide de la haine, de l’agression et de mon caractère de chien que je fais vivre aux autres. Pourquoi avoir pensé à elle en premier temps ? Je n’en sais toujours rien d’autant plus qu’elle est proche de mon frère et que ses idées doivent être semblables à celles de mon jumeau. Mais elle ne me connait pas et comme je cerne un peu son caractère j’ose espérer qu’elle ne me jugera pas et qu’elle tenterait, pour la première fois quand j’en parle, de me comprendre. Et ce sont les mots suivants qu’elle prononce et je n’ai pas envie de jouer ma chochotte, c’est pourquoi je ne dirais pas que ça me touche. Je me détends un peu, ça de se voir à la façon dont je me tiens sur ma chaise et mes expressions, je me demande si elle remarque ce léger changement ou pas. Elle est là pour écouter ce que j’ai à dire, je ne m’attends pas à ce qu’elle me dise qu’elle est d’accord avec moi, qu’elle est de mon côté. Non, je pense qu’elle est là pour me laisser vider mon sac et peut-être essayer de me comprendre –ça je n’en sais rien. Elle m’explique qu’elle ne me jugera pas, que l’on va partager nos points de vue de façon à avoir une conversation normale. Je n’ai pas souvent ce genre de conversation, même jamais et c’est pour cela que je suis déstabilisé. Je hoche silencieusement la tête et me mordille la lèvre en détournant la tête, ce n’est pas si facile de se confier à quelqu’un.

-Alors même si nous n’avons pas le même avis tu… tu ne vas pas penser que je suis le méchant de l’histoire ?

A force de travailler dans le monde des idoles et de la musique, j’ai été habitué à m’inquiéter de ce qu’on pense de moi, de ce que le public voit en moi. Le problème est que lorsque je fais attention à ce qu’on pense de moi dans mon entourage, je ne vois rien de très encourageant et positif. Mais en ce moment, près de Ji Eun je ne vois pas les regards moins accueillants et peu compréhensifs, peut-être qu’elle veut d’abord m’écouter pour se faire une opinion. Nous parlons du scandale, évidemment, ma vie tourne autour de ça en ce moment et je mentionne déjà mon point de vue. Elle me demande directement pourquoi je pense cela et je penche un peu la tête surpris par sa question.

-Je… Tout serait plus simple s’il s’en allait ! Le scandale ne concerne par les six autres membres du groupe, il ne touche que Minhyun et son père ! Dès qu’il quittera le groupe, ce scandale n’aura plus rien avoir avec nous et on pourra débuter normalement et sans problème ! A cause de lui, nous ne pouvons pas devenir un vrai groupe. Il suffit qu’on l’efface du groupe et… notre rêve pourra se réaliser tu comprends ?

© 2981 12289 0




Locking up you so that you won't be gone
Justayne
avatar
Yoo Ji Eun
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Jeu 2 Aoû - 12:13

Pain hides behing anger
Les craintes de Kwang Min sont palpables dans l’ambiance mais elle sait que par ses mots, elle le détend légèrement. Bien sûr, il n’est pas totalement à l’aise et elle ne s’entend pas à ce qu’il le devienne totalement, d’une seconde à l’autre. Quelqu’un qui n’avait jamais été habitué aux conversations calmes et ouvertes, quelqu’un qui ne s’était jamais autorisé à ce genre de discussions – parce que c’était surtout ça – ne pouvait pas s’y habituer d’un coup.

- Tu n’es pas le méchant dans l’histoire, quoi qu’il arrive, il n’y a pas de méchant dans l’histoire.

Ji Eun appréciait peu cette façon de parler de la vie mais elle l’avait beaucoup entendue, venant de presque tout le monde. Lorsque quelque chose arrivait, il fallait toujours une cause, un provocateur, un protagoniste et un antagoniste. Or, c’étaient des choses que l’on retrouvait dans des histoires mais la réalité était toujours bien plus complexe et on ne pouvait pas résumer une personne au rôle qu’elle a eu dans une histoire, ni même nommer une personne par un adjectif comme s’il était indubitablement ça. Chacun avec des traits de caractère différent, pas un seul, et chacun avec ses raisons pour ces derniers. Quelqu’un de méchant ne l’était sans doute pas à chaque seconde de la vie et n’était pas forcément né ainsi. Ça ne voulait rien dire, concrètement, être le méchant dans l’histoire. Du moins pour Ji Eun.

- Je comprends très bien.

Elle fit une pause de quelques secondes avant d’argumenter ce qu’elle pensait elle et surtout, pourquoi elle était certaine que virer Min Hyun dans le groupe ne suffisait pas à réaliser leurs rêves.

- Mais tu sais, oppa, les choses ne sont pas aussi simples.

Elle l’avait appelé ainsi presque comme un automatisme – c’était comme ça qu’elle appelait Kwang Jin, et peut-être était-ce ce visage qu’ils avaient en commun, mais ça lui venait directement en voyant Kwang Min aussi.

- Tu n’es sans doute pas sans savoir combien l’industrie de la musique est compétitive. J’en suis moi-même très consciente puisque je souhaite faire carrière dedans – pas dans le même domaine que toi cela dit. Pendant un long moment, je n’ai pas regardé avec beaucoup d’intérêt ce qui se passait dans le domaine de la musique pop coréenne mais ces dernières années, j’y ai prêté un minimum d’attention et il se trouve que ce sont toujours les mêmes choses qui se passent. La plupart des nouveaux groupes, pour ne pas dire tous, sont confrontés à des anti-fans dès leurs créations. Et il se trouve que les membres peuvent être les plus angéliques possibles sans histoire dans leur passé, ils trouveront toujours une excuse pour les détester, pour essayer de les pourrir. Quitte à dire quelque chose de faux, parce que ce n’est pas la vérité qui est importante mais l’impact qu’a le scandale sur le groupe, sur l’agence et sur les fans. Jusqu’à là, c’est un fait ; tous les groupes y ont déjà fait face avec plus ou moins de difficulté. Alors malheureusement, vous êtes une cible facile. Ils ont aisément trouvé quelque chose à vous reprocher ; mais je pense qu’il n’est pas correct de penser que vous subissez ça à cause de la présence de Min Hyun dans le groupe. Moi, je pense que quoi qu’il arrive, vous auriez subi ça, et que la première chose qu’ils ont trouvé, c’est reprocher ça à Min Hyun – même pas à lui directement d’ailleurs.

Regardant Kwang Min droit dans les yeux, elle finit par dire, toujours délicatement  :

- Je pense que si vous virez Min Hyun du groupe, vous donneriez raison à ces anti-fans qui n’ont qu’un objectif, pourrir les groupes. Vous leur donneriez raison parce que, leur but, c’est d’atteindre le groupe et elles auront parfaitement réussi, au point que vous viriez un membre. Mais en plus de ça, vous vous mettriez un bon nombre de fans à dos. Parce que non seulement les anti-fans ne vont ni vous remercier, ni devenir vos fans pour avoir viré Min Hyun mais vont juste chercher un autre scandale, mais en plus, vous auriez contre vous toutes les anciennes fan de Min Hyun qui vous reprocheront de ne pas l’avoir protégé, de l’avoir jeté pour votre propre bonheur, vos propres rêves. Tu vois ce que je veux dire ?
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




I BELIEVE IN A THING CALLED DESTINY SO PLEASE DON'T SLEEP ON ME
• lilie
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?

Lumière sur...
Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Cette année pour Halloween, la directrice Han Ye Jin, avec l'accord de tout le corps enseignant et de l'administration, a fait privatiser un parc d'attraction pour quelques heures. Le but de cette manœuvre est de rassembler les gens et leur permettre d'oublier le temps de cette soirée, toutes les querelles entre les fraternités.

Pour en savoir plus, clique ici !