Revenir en haut Aller en bas
36 760 points
14 membres
16 180 points
16 membres
32 488 points♛
17 membres
6 168 points
6 membres

TROUBLE MAKER HAS SOME NEW FOR YOU




 

Page 1 sur 1

avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
friends - (( jinhee )) ☆  Mar 1 Mai - 23:08




friends




Itô. Junji. Consonance nippone qu’on ne saurait nier. Il y a comme une évidence, quelque chose qu’il est impossible d’oublier. Ça ne se noie pas dans la masse coréenne, dans les prénoms d’ici. Ça ressort, ça sonne étrange parce que ça vient d’ailleurs. Et Junji a beaucoup subi les questions lors de son arrivée en Corée. Le temps où tout semblait irréel, comme si l’horloge avait arrêté de tourner. Sa mère l’avait arraché à celui qu’il avait considéré comme un père alors qu’il n’était qu’un homme parmi d’autres. Femme aux multiples amants, au style de vie que tous critiquaient. Elle était sans foi, ni loi. Et elle choisissait toujours tout pour ses propres bénéfices mais elle finit par prendre Junji en compte dans l’équation. Sa mère trouva un homme prêt à l’épouser, elle et son passé sulfureux. Prêt à accepter son fils âgé de sept ans, à faire de lui un héritier. Et c’est ainsi que Junji fut arraché de son Japon natal. Emmené à Séoul et jeté dans cette foule de coréens. Il se souvient encore des hanjas qui s’embrouillaient, du hangul qui le rendait confus. Epoque où il ne parlait pas un mot de coréen, où tous ces gens – il ne pouvait pas les comprendre. Et ça, c’était comme être sourd, muet. Un sentiment désagréable selon lui. Heureusement, on lui appris vite les bases et il finit par devenir bilingue. Par s’intégrer, se fondre dans la masse. Junji, élevée par une mère caméléon. Celle qu’il prit pour modèle afin de s’adapter. En repensant à ces années, ça avait été plutôt dur. Compliqué de tout perdre à un si jeune âge, de quitter ce qu’il avait toujours connu. Pourtant, s’il ne l’avait pas fait Junji ne serait aujourd’hui pas en mesure d’aider Jinhee. Il y a devant eux leurs boissons, gobelets qui semblent désormais vides. Des stylos pour écrire les kanjis, tracer les traits – se perdre dans leur complexité. Et puis il y a Junji qui croise le regard de Jinhee. Il répète les mots difficiles, les traduit aussi. Il essaie d’être le plus pédagogue possible. Reparler Japonais lui fait plaisir, c’est comme un retour aux racines. Tout sonne merveilleusement bien, sa prononciation est fluide. Jinhee et lui travaillent ensemble pour qu’elle puisse mieux parler, s’améliorer encore et encore. Junji est satisfait de ses progrès. Connard assumé, il est pourtant doux avec elle. Calme et serein, il veut lui en apprendre le plus possible. Les aiguilles de l’horloge sonnent toutefois la fin de cette leçon. Du moins, selon lui. « Tu as bien travaillé. Tu t’améliores vraiment. » Sourire et Junji poursuit. « On peut s’arrêter là pour aujourd’hui. Tu veux faire autre chose ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

EQUIPE D'ANIMATION • have fun
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/t15154-chu-jin-hee-don-t-leave-me-b http://www.shaketheworld.net/t15173-chu-jin-hee-liens http://www.shaketheworld.net/t15174-chu-jin-hee#798048
Re: friends - (( jinhee )) ☆  Dim 13 Mai - 21:00




friends




t’as beau avoir des origines nippone, tu ne le parles pas réellement. oh bien sûr tu connais certaines phrases, certaines tournures parce que tu passais tes étés chez tes grands parents, mais tu ne sait pas réellement le parler et ça te gène, surtout que tu voudrais retourner les voir seule. avant, ça ne te dérangeait pas, tu avais akira ou akiko pour te faire les traductions. mais maintenant, tu veux réellement apprendre le japonais pour que tes grands parents soient fiers que tu puisses communiquer avec eux. alors, c’est auprès de junji que tu as pensé prendre des cours pour l’améliorer. et tu ne comptes plus depuis combien de temps tu es assise en face de lui alors qu’il prend du temps pour tout t’expliquer, pour te montrer comment écrire tel caractère, comment il se prononce, se traduit. toi, tu notes tout, chaque petite remarque, chaque petit détail. ça pourrait ne pas être utile, mais tu sais que lorsque tu reliras tes notes, tu te rappelleras de ce qu’il t’a dit pendant cette séance. tu apprécies le fait qu’il prenne du temps pour toi encore plus quand tu vois que tes efforts sont récompensés. sans dire que tu arrives à parler un parfait japonais, tu commences à pouvoir discuter un peu et ça te fait plaisir. tu relèves la tête de ta feuille au commentaire de junji, rougissant légèrement. tu n’es pas habituée à recevoir des compliments d’autres personnes que ta famille. ça te fait bizarre et en même temps extrêmement plaisir. tu lui rends son sourire et le laisse poursuivre avant de hocher la tête. tu as beau être une bonne élève t’as aussi besoin de t’aérer la tête. « merci beaucoup. sans toi je n’y arriverai pas. t’es vraiment un bon prof. » et tu le penses réellement. t’es pas le genre de personne à dire quelque chose si tu ne le penses pas. tu te tais sinon. « je me disais qu’on pourrait aller manger quelque part et après aller dans un karaoké pour s’amuser ? » après tout, c’est comme ça que vous vous amusez en corée. vous allez manger et ensuite vous passez votre temps dans une salle fermée à chanter de tout votre saoul. t’espères que junji acceptera ta proposition. « je te l’offre. pour te remercier de prendre du temps pour m’apprendre le japonais. » faut bien que tu le remercies de tout ça. alors, tu vas lui offrir le repas et la soirée dans le karaoké. « enfin, à moins que tu es des projets pour ce soir. je veux pas empiéter dessus. » hors de question d’être la cause des annulations potentielles de ses plans. t’aimes pas déranger, mais là ce serait pire s’il renonce à ce qu’il avait prévu de faire avant que tu ne proposes ta soirée.





say youn won"t let go, say you need me
There are times when I can’t stop speaking, when a million words leave my mouth in a matter of seconds… a million words that mean nothing… but when I want to find some words that mean everything, I just can’t speak. Like: I miss you. Like: I love you. Like: My world is falling apart and I need you by my side. ▬ TITANIA

Revenir en haut Aller en bas
avatar

PYOBEOM • make up your mind
PLUS D'INFORMATIONS
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shaketheworld.net/
Re: friends - (( jinhee )) ☆  Sam 19 Mai - 18:29




friends





les progrès qui se manifestent au fil du temps, junji et jinhee qui parlent - peuvent désormais communiquer mieux qu'avant. le japonais qui s'impose et junji ressent comme une certaine fierté. il est satisfait, content qu'elle y arrive. que leurs efforts paient et qu’elle puisse renouer avec ses origines, sa famille. Il voit quelques rougeurs lorsqu’il la complimente. Ça le fait sourire aussi. Et Junji se dit qu’il aurait bien aimé avoir une petite sœur ou bien un frère. Quelqu’un à protéger, à aider vu qu’au final Nao et lui n’avaient aucun lien de sang – fort heureusement. Jinhee lui répond, compliment associé et Junji sourit. « si tu le dis, je vais pas te contredire. » Bon prof, possible. Mais Junji restait surpris de sa propre patience, lui qui avait un caractère parfois compliqué – il s’en sortait bien. Peut-être était-ce parce que Jinhee restait concentrée et qu’elle était sérieuse. Puis lui apprendre le Japonais, il pouvait le faire. Compétence qu’il doit à sa terre natale, à sa mère qui a continué à lui parler dans leur langue d’origine. Et Junji propose, elle semble accepter. Manger et karaoké, tout pour se détendre. Tradition d’ici peut-être aussi et Junji trouve que c’est une bonne idée. « c’est cool, faisons-ça. » Junji qui ne s’étend pas mais sourit à ses mots. « t’es pas obligée de me l’offrir, c’est rien du tout. Ça me fait plaisir de parler japonais, ça me manquait ces temps-ci. » L’aveu honnête, Jinhee est vraiment gentille – assez pour lui offrir alors que pour lui, ce n’est pas compliqué, ni embêtant. Mais Junji n’a pas la masculinité fragile, il accepte alors. « mais bon, si tu veux payer je m’y oppose pas. qu’est-ce que tu veux manger ? » Question pratique, à vrai dire Junji connaissait peu les goûts des autres. Les informations venaient et s’en allaient. Tout se mélangeait et ses amis n’étaient pas foncièrement difficiles. Il n’y a que ceux de Nao qui persistaient à cause de leur proximité, de leur vie ensemble. Junji qui se plaît à le connaître par cœur. Il se demandait réellement ce que Jinhee aimait, sa curiosité piquée au vif. Et alors que Junji réfléchit, Jinhee le prend de court avec sa question. « non, aucun projet pour ce soir. Nao ne m’a rien dit, c’est mon colocataire – et plus qu’un colocataire. » Il lui sourit, n’a pas peur de sa réaction. « on y va si t’es toujours partante ? »



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé ❞
PLUS D'INFORMATIONS
Re: friends - (( jinhee )) ☆ 


Revenir en haut Aller en bas

friends - (( jinhee ))

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
#SHAKE THE WORLD  :: Digital City :: Zone Sud :: Starbucks-