Revenir en haut Aller en bas

LES INFOS EN PLUS DE STW




 

i'm not a hero (kuma)

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 5 Mai - 22:29
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ une manifestation lgbt dans séoul et c’est toi qui t’y colle. pas que ça te fasse chier parce que tu ne cautionnes pas leurs revendications. t’as été en couple avec un homme pendant quatre ans, t’es pas le mec le plus hétéro de la planète. c’est juste que ça te fait chier, parce que tu vas devoir te mélanger à la foule et empêcher que des abrutis ne gâchent le rassemblement. alors, tu te prépares, même si tu n’as clairement pas envie d’y aller. bien entendu, tu ne te rends pas sur place seul. ce serait complètement con, de ne pas avoir dépêché assez d’agents pour maintenir l’ordre pendant la manifestation. alors, une fois sur place, tu as les yeux partout, ne souhaitant pas rater quelque chose d’important. tu vois certains de tes collègues ne pas être à l’aise ou totalement désapprouver ce rassemblement et tu n’es pas de ceux-là. ce serait tellement hypocrite de ta part de dire ça alors que tu as passé plus de quatre ans de ta vie en couple avec youngjae. tu pensais qu’il allait être l’homme de ta vie, mais ça n’avait pas été le cas. il t’avait préféré une femme pour faire plaisir à ses parents. tu pouvais comprendre que vivre avec un homme dans la société coréenne était compliqué, mais tu valais mieux que ça non ? youngjae t’avait jeté comme une merde parce que tu n’avais pas de vagin et pas de seins et que tu convenais pas à ses parents. tu pensais qu’il t’aimait assez pour les envoyer chier, mais ce n’était pas le cas apparemment puisqu’il s’est marié sans même te laisser une chance de l’en dissuader. t’avais été blessé et maintenant tu relevais à peine la tête hors de l’eau. ça faisait un peu plus d’un an qu’il s’était marié. un peu plus d’un an que tu étais tout seul et que tu t’amusais quelques fois parce que tu as des goûts assez particuliers. disons que tu n’utilises pas tes menottes que pour les criminels. très peu de personnes, hommes comme femmes, aiment ça, mais tu arrives à trouver ton compte. d’ailleurs, faudrait que tu trouves quelqu’un d’autre. ça fait longtemps que tu n’as couché avec quelqu’un et ça commence à te manquer. mais t’as pas le temps de penser à ça que tu entends une voix féminine qui s’élève. suspicieux, tu vas vers la source du bruit ne sachant pas ce que tu vas trouver. tu vois alors un groupe de trois hommes entourant une jeune femme. elle porte un t-shirt révélant ses préférences sexuelles et tu lèves les yeux au ciel en interpelant les mecs qui la chahutent. « je crois qu’il faudrait que vous partiez. » tu ne les menaces pas réellement alors que tu pourrais clairement. même à trois contre un, tu sais que tu gagnerais. ils n’ont pas eu le même entrainement que toi et puis de toute façon, tes collègues ne sont pas loin. « détourne les yeux le poulet, on s’occupe de lui montrer que la bite c’est mieux. » encore une fois, tu lèves les yeux au ciel. « je pense pas que les vôtres soient mieux pour elle. ce serait con qu’elle tombe enceinte d’un abruti. » tu ne mâches pas tes mots et tu sais que le sourire narquois que tu as au coin des lèvres ne doit pas aider à ne pas les fâcher. mais tu t’en moques, c’est ton métier de venir en aide aux personnes dans le besoin. ils commencent à s’avancer vers toi totalement serein, l’effet de groupe, mais t’as pas peur d’eux. tu les laisses donc venir près de toi et quand ils sont à ta hauteur, tu attends que l’un d’eux te frappe pour riposter. comme ça, tu as un témoin pour dire que tu n’as pas frappé le premier. tu te débrouilles pas mal tout seul, mais tu reçois quand même un ou deux coups. mais si t’en maitrises deux, le troisième lui semble bien décider à s’en prendre à la jeune femme. tu veux essayer de l’en empêcher, mais c’est sans compter sur le fait qu’elle lui saute à la gorge. tu l’admires faire et t’en profites pour appeler deux policiers qui passent pas loin de vous. « ils ont attaqué cette jeune femme, emmenez les au poste. » tu passes tes menottes sur l’un d’eux et tu laisses tes collègues s’en occuper alors que tu t’approches de la demoiselle. « ça va tu n’as rien ? »

© LOYALS.


† sometimes we refuse to see how bad something is until it completely destroy us.
avatar
Matsuo Kuma
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 11 Mai - 19:39
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ tu vas rarement dans ces manif lgbt+ bien, qu'en tant que lgbt, pansexuel, tu y sois concerné, là-bas, ça part toujours en cacahuète. t'as pas peur de te battre, mais tu évites, tu cognes rarement. on dit que la violence ne résout rien, et t'es assez d'accord avec ça. pour preuve, tu n'as jamais donné le premier coup. mais là, kaya a insisté pour que tu viennes, même si tu n'y vas jamais, tu sais tout de même qu'il y a une tonne d'homophobes là-bas et tu penses à la sécurité de ta sœur. t'as pas envie qu'il lui arrive quelque chose, être avec elle te rassure... mais tu l'as perdu dans la foule. des flics, des bagarre absolument partout commencent à éclater, tu te faufiles parmi les personnes présentes, criant le nom de ta sœur. vous vous êtes perdu à cause de ces mouvements de foule. et toi, ça t'inquiète. on ne touche pas à kaya, tu serais prêt à déplacer des montagnes pour elle, alors la laisser entre les mains d'homophobes te fait grincer des dents. tu as toujours soutenu ta soeur, tu étais, il fût un temps, le seul au courant de son homosexualité. tu sais ce qu'elle a vécu, ce qu'elle a traversé, et si toi tu as toujours été ouvert à ce sujet là, ça n'a pas été le cas de vos parents. évidemment, vous leur aviez caché la vérité, s'ils savaient le nombre de mecs ou de trans que tu t'es tapé, vous auriez été mis dehors bien avant l'arrivée d'ayame enceinte de sakura. ils sont beaucoup trop fermé d'esprit, vos parents, et doivent encore l'être à l'heure actuelle. en fait, t'en sais rien, t'as plus de nouvelle et puis, disons-le clairement : tu t'en fiches. ils n'ont pas su accepter la sexualité de ta sœur, ni accepter ta fille, pour ces deux grosses raisons, toi aussi, tu les renies. tu continues de te faufiler dans la foule, te frayant des chemins parfois avec une certaine difficulté, et puis très vite, tu poses le regard sur ta soeur qui saute sur un garçon. putain, t'en étais sûr. y'a trop de bagarres, forcément, ils s'en sont pris à ta soeur. il faut dire qu'elle dit les choses cash, kaya, les homophobes, elle les découpe en rondelle. alors tu presses le pas, arrivant près d'elle et du mec au sol. sur le moment, et cherchant à être soulagé, tu ne remarques pas le flic à ses côtés. « kaya! ça va? » tu lui tiens le bras, elle a reçu des coups, mais tu ne sais pas qui a cogné, ni même à quel moment, tu viens juste de la retrouver... bordel. tu jettes un regard vers le type en question, rapidement embarquer avec d'autres dans une voiture de police. kaya est sans doute la plus bagarreuse de la famille, elle n'a peur de rien, mais quand même. « ouais... ça va ouais. » elle va bien, tu le vois à sa manière de répondre, elle ne sait pas te mentir. elle est juste encore bien trop enragée. « putain, et j'ai perdu jangmi... » soupire t-elle, portant toute son attention sur la foule derrière toi -et ses bagarres- ton regard remonte vers le policier près de vous, tu ne pensais pas devoir le regarder en deux fois mais c'est bel et bien le cas... si tu le connais ? oh oui, tu le connais, même plutôt bien. tu retrouves alors un léger sourire, léger, encore marqué par l'inquiétude certes, mais un sourire qui veut tout dire. « tiens, hak. » une ancienne conquête à toi, ça n'a duré qu'une nuit, de toute façon, hak t'avait prévenu et puis toi, ça te convenait totalement. tu ne pensais juste pas le revoir un jour... comme quoi. mais t'es vite interrompu par ta soeur: « je reviens, s'ils ont touché à jangmi, je leur fais la peau ! » et puis elle part, tu la suis du regard quelques secondes, haussant même le ton pour qu'elle puisse t'entendre « fait gaffe hein! » t'assurant qu'elle ne fonce pas droit dans une autre altercation, et puis, tu regardes à nouveau hak. « t'as vu ce qu'il s'est passé? » demandes-tu, pointant ta soeur d'un rapide geste du pouce. sûrement ton âme de grand-frère qui veut savoir. si seulement il n'y avait pas tant de monde, tant de bordel... tu ne l'aurais pas perdu de vue. « même si j'aurais préféré que ça se fasse dans d'autres circonstances... ça fait plaisir de te revoir. » finis-tu, esquissant un nouveau sourire. sans doute ces souvenirs qui te reviennent dans ton esprit. ah, elle était vraiment sympa cette nuit là...

© LOYALS.


come my way
tell me all the things that you wanna say. show me all the ways you can move that thing
avatar
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Sam 19 Mai - 20:06
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ tu n’étais jamais contre une petite bagarre, surtout quand tu étais sûr de gagner. alors quand tu es intervenu pour cette jeune femme, usant de ton statut de policier pour les stopper. sauf que c’est des durs à cuire, tu le vois et tu l’entends à la façon dont ils te répondent. ils pensent réellement que la demoiselle a envie d’être violer par des débiles comme eux ? ça te fait soupirer alors que tu attends qu’ils s’avancent vers toi, tous les trois. tu ne frapperas pas le premier, parce que tu sais que si tu le fais, tu risques de recevoir encore des remontrances. alors que si tu attends qu’ils le fassent en premier, tu auras la jeune femme pour témoigner que tu n’as fait que riposter à leurs attaques. et quand ils commencent à frapper, tu ne te laisses pas faire et tu réponds avec un sourire narquois sur les lèvres. ils pensent réellement faire le poids, c’est mignon. bon, tu prends quand même un ou deux coups parce que tu n’es pas un surhomme, mais tu n’as pas le temps de te reposer parce que l’un d’eux, décide qu’il a finit de s’amuser avec toi et qu’il est temps de retourner vers la jeune femme. elle lui saute alors dessus, se défendant plutôt bien, et t’as le temps de maitriser les autres avant d’appeler des collègues à toi, expliquant la situation rapidement pour les coffrer. tu soupires quand tu les vois partir avant de reporter ton attention sur la fille que tu as secouru. tu lui demandes comment elle va, mais elle n’a pas le temps de répondre qu’une ombre fond sur elle. tu te prépares à te battre encore pour la protéger, mais tu remarques qu’elle n’est pas en danger. c’est quelqu’un qui la connait et cette voix te dit quelque chose. tu l’as définitivement déjà entendu, probablement même pendant qu’il gémissait. kuma si ta mémoire est bonne, ne semble pas se rendre compte de ta présence et tu attends donc qu’il daigne remarquer que tu es là. ils discutent l’un avec l’autre comme si tu n’étais pas là et la jeune femme parle d’un ou d’une jangmi. mais elle était seule quand tu es arrivé vers elle. tu comprends pas tout et kuma tourne enfin la tête vers toi et vos regards se croisent. tu remarques le léger sourire qu’il a sur les lèvres et tu lui rends en hochant simplement la tête. « kuma. » dis-tu pour toute salutation alors que tu regardes la jeune femme partir. merde avec tout ça tu as oublié de lui demander ses coordonnées et savoir si elle voulait porter plainte contre ces mecs. tant pis, kuma la connait, il te donnera bien ce que tu veux non ? tu hoches la tête quand il te demande si tu as vu ce qui s’était passé. « j’ai vu et je suis intervenu. ils étaient en train d’essayer de, je cite « lui montrer que la bite c’est mieux ». du coup, je l’ai aidé. » comme tu aurais fait avec n’importe quelle autre personne et surtout que ce soit dans l’exercice de tes fonctions ou non. tu n’aurais jamais laissé la jeune femme sans défense face à ces trois hommes. « ça fait plaisir oui. » d’autres circonstances ? t’espères que c’est pas dans le même lit. parce que tu as été parfaitement clair avec lui dès le début. vous vous amusiez une seule et unique fois. plusieurs fois dans la même nuit s’il voulait mais c’était simplement une seule nuit. tu ne voulais pas coucher à nouveau avec tes conquêtes. une fois c’est bon. au moins comme ça, ça t’évite de t’attacher. depuis youngjae, tu ne veux plus personne dans ta vie. tu préfères largement juste prendre du bon temps quand tu en as envie et ne plus souffrir. tu ne penses pas que tu pourrais survivre encore une fois à une déception amoureuse, encore moins si ton partenaire est un homme et décide d’écouter gentiment papa et maman et de se marier avec une fille de bonne famille. tu reportes ton attention vers la foule où la jeune femme s’est enfuie pour retrouver jangmi. « c’est ta petite amie ? » que tu finis par demander, reportant ton attention vers kuma. « j’ai oublié de lui demander ses coordonnées pour qu’elle vienne déposer une plainte si jamais elle veut. » t’as fait ton travail à moitié, mais en même temps, elle a été plus rapide que l’éclair à partir aussi vite. « c’est quoi, ou c’est qui jangmi ? » ajoutes-tu voulant peut-être te rendre utile pour retrouver un animal perdu ou alors une personne.

© LOYALS.


† sometimes we refuse to see how bad something is until it completely destroy us.
avatar
Matsuo Kuma
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 18 Juin - 22:16
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ tu as toujours soutenu ta sœur, et pas seulement parce que tu es toi-même pansexuel, juste, l'orientation sexuelle n'a aucune importance pour toi. et quand tu vois des homophobes, des personnes qui se permettent d'exposer leur avis alors qu'on leur a strictement rien demandé, voire pire, que ce ne sont pas leurs affaires, t'as tendance à serrer les dents. tu n'es pas du genre à te battre ni quoi que ce soit, bien au contraire, t'es là pour protéger ta sœur. tu sais que ces manifs sont assez dangereuses, et puis, kaya a tendance à en faire souvent contrairement à toi. cependant, tu ne t'attendais pas à tomber sur une connaissance. et quelle connaissance. haknyeon, vous aviez passé une nuit ensemble. une seule, oui, il t'avait bien prévenu et toi, tu t'en fichais. tu étais d'accord avec ça. pas comme si tu cherchais à te caser ou quoi que ce soit d'autre. le situation te convenait très bien comme ça. enfin, là n'est pas la question, tu lui demandes rapidement s'il a vu ce qu'il s'est passé et à sa réponse, ta mâchoire se crispe. t'en reviens pas que des merdes pareils peuvent exister. même pas étonnant qu'elle lui ait sauté dessus. oh, kaya sait se défendre, il ne faut pas trop l'emmerder mais on sait jamais sur qui elle peut tomber, c'est pour ça que tu préfères être avec elle, en l’occurrence, là, tu ne l'étais pas. mais haknyeon lui, était présent pour l'aider. instinctivement, tu jettes à nouveau un coup d'oeil derrière toi. t'as pas envie de reperdre ta sœur dans la foule, ou la retrouver une nouveau fois au milieu d'une bagarre. tu l'aperçois au loin, toujours cherchant son amie, tu reposes donc ton attention sur haknyeon. sa question te fait hausser les sourcils un court instant, bien que ça ne soit pas réellement étonnant. « ah non pas du tout, c'est ma sœur. » et lorsqu'il te parle d'une éventuellement plainte, tu hoches quelque peu la tête. effectivement, elle est partie comme une furie, mais est-ce vraiment étonnant. « je lui dirai... » parce qu'à ton avis, elle voudra pas laisser tomber. il faut dire que ta sœur est bornée, beaucoup plus que tu ne peux l'être. « jangmi, c'est son amie. elles sont venues toutes les deux, je voulais être là au cas où ça aurait dégénéré. au final, c'est toi qui a géré la situation. » tu souris poliment avant d'ajouter. « merci d'ailleurs. » tu as confiance en ta sœur pour qu'elle se défende toute seule mais quand même, tu tiens à le remercier pour ce qu'il a fait, d'avoir été là. tu laisses un court silence s'installer, regardant autour de toi par réflexe, espérant y trouver jangmi. « j'vais essayer de la retrouver. » il y a tellement de monde, tellement de bordel aussi, ça risque d'être compliqué pour la retrouver. et puis si ça se trouve, elle se trouve elle aussi au beau milieu d'une bagarre. « elle a les cheveux bouclés, mi-long... elle est blonde, elle porte un débardeur rose. si jamais tu la vois, tu pourras lui dire qu'on la cherche ? » on sait jamais, il pourrait tomber sur elle bien avant vous.

© LOYALS.


come my way
tell me all the things that you wanna say. show me all the ways you can move that thing
avatar
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 2 Juil - 12:09
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ tu ne pensais pas revoir kuma. autant parce que séoul est une grande ville que tu ne t’imaginais pas une seule seconde qu’il puisse se trouver dans une manifestation lgbt. pas que ça te choque, pourquoi ça le ferait ? t’es le premier à avoir couché avec lui, à aimer la compagnie des femmes et des hommes. c’est juste que tu le pensais plus discret sur tout ça. mais tu comprends mieux quand il te dit que la jeune femme est sa sœur. donc il l’a accompagné parce que c’est elle qui semble plus investie dans la cause que lui. tu souris parce que c’est totalement le genre de chose que tu aurais pu faire pour sojin, la suivre quelque part pour la supporter et la soutenir. et apparemment c’est ce que kuma a fait avec la jeune femme. ça te fait sourire parce que vous êtes pareil lui et toi, à vouloir protéger vos sœurs. « oh je vois. je suis désolé. » tu t’excuses parce que t’as quand même insinuer qu’ils étaient ensembles et que donc par conséquent qu’ils couchaient ensemble, de quoi bien foutre le malaise. heureusement, le jeune homme ne semble pas s’en formaliser et tu continues donc ton devoir de flic en parlant d’une potentielle plainte que kaya voudra faire ou non. tu hoches la tête quand il t’assure qu’il en parlera à la jeune femme. au moins c’est fait ça tu peux donc t’inquiéter de savoir ce qu’est ou qui est jangmi. tu penses d’abord à un chien qu’elle aurait perdu dans la foule mais kuma t’apprend que c’est un être humain, une fille pour être plus précis. tu hoches encore une fois la tête et balaies d’un signe de la main ses remerciements. « je n’ai fait que mon travail, ce n’est rien. » et dans un sens c’est pas faux. tu es là pour travailler donc tu n’as fait que ton travail. pourtant, tu sais que si tu n’avais pas eu l’uniforme, tu aurais très certainement fait la même chose parce qu’elle était en danger et que tu n’aurais pas pu rester les bras croisés. tu observes kuma regarder autour de lui et tu le fais aussi par réflexe quand il te donne le signalement de jangmi. tu réfléchis quelques secondes. « est-ce que tu veux que je passe un appel radio aux collègues pour qu’ils la trouvent plus rapidement ? » c’est pas vraiment quelque chose qui se fait surtout qu’elle est pas réellement portée disparue mais si ça peut les aider à la trouver plus vite, vous n’allez pas cracher dessus. « et puis je peux aussi t’aider à la chercher. » parce que ça fait aussi parti de tes fonctions d’aider la population coréenne. « est-ce que tu as d’autres éléments qui pourraient nous aider à la retrouver ? je sais pas, un sac à main ou à dos. une particularité physique ? quelque chose qui pourrait nous permettre de mettre la main sur elle plus facilement. » parce qu’avec la foule qui vous entoure, ce n’est pas le pied pour trouver quelqu’un.

© LOYALS.


† sometimes we refuse to see how bad something is until it completely destroy us.
avatar
Matsuo Kuma
❝ REGULAR ☙ MEMBER
PLUS D'INFORMATIONS ?
Lun 9 Juil - 16:02
i'm not a hero
kuma & haknyeon

✻✻✻ il s'excuse, tu balayes légèrement ses paroles d'un geste de la main. il n'a pas à s'excuser. comment pouvait-il le savoir ? il est vrai que physiquement, vous ne vous ressemblez pas réellement avec kaya. et puis hak nyeon et toi n'aviez passé qu'une seule nuit ensemble, il avait mis les points sur les "i" et pour toi, ça te convenait totalement. en vérité, vous ne vous connaissez pas plus que ça... alors encore une fois, il ne pouvait pas vraiment savoir que tu avais une sœur et encore moins savoir à quoi elle ressemblait. la nuit que vous aviez passé était... beaucoup plus intéressante qu'une nuit de discussions intense. mais très vite, tu viens le remercier. d'accord, c'est son travail, mais quand même. heureusement qu'il était là. dire que tu l'as principalement accompagné pour veiller sur elle, il a fallu que tu la perdes dans la foule, encore un petit peu et tu ne sais pas dans quel état tu l'aurais retrouvé... mais maintenant, il faut que tu retrouves jangmi, une amie de ta sœur. kaya est déjà partie à sa recherche et tu fais bien attention à ne pas la perdre de vue, tu n'as pas envie de la perdre une nouvelle fois dans la foule. à la question de hak, tu lui lances un regard. « si ça te dérange pas... » réponds-tu à sa proposition. tu ne sais pas si ça se fait mais si ça peut vous permettre de la retrouver plus rapidement, tu n'es vraiment pas contre. « mais je n'ai pas envie de te déranger dans ton travail. » dis-tu, un mince sourire sur les lèvres. t'es sincère. « déjà que ça ne soit pas être évident de gérer une manif... » un gros bordel, ouais... mais tu commences à t'avancer un peu plus dans la foule à ses côtés, toujours en lançant des regards vers ta sœur pour t'assurer que tu l'as toujours en visuel. à sa question, tu réfléchis. tu as déjà décrit la jeune demoiselle mais c'est vrai que tu n'es pas vraiment rentré dans les détails. alors, qu'est-ce qu'il pourrait la distinguer des autres ? « elle est assez petite... 1m59 je crois. elle a aussi un tatouage sur l'épaule gauche, comme elle porte un débardeur, ça se voit. ce sont des chiffres romains. » en la décrivant, tu jettes un coup d'oeil autour de toi dans l'espoir de l'apercevoir enfin, mais rien n'y fait. à la place, ton regard se pose sur quelques flics, séparant des personnes en pleine dispute. tu tournes ton visage vers hak. « c'est pas trop dur ce boulot? » faut avoir un certain self control pas vrai ? et ça, ce n'est pas donné à tout le monde. ça ne serait pas un souci pour toi, mais tu ne te vois pas exercer ce métier... à titre personnel. heureusement qu'il y a des personnes comme hak nyeon.

© LOYALS.


come my way
tell me all the things that you wanna say. show me all the ways you can move that thing
avatar
Bae Hak Nyeon
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mar 14 Aoû - 11:33
i'm not a hero
kuma & haknyeon

 ✻✻✻ aider les gens fait partie de ton métier. tu n’as jamais trouvé ça gênant ou même dérangeant. tu le fais parce que tu le veux, mais aussi parce que c’est ton devoir. pourtant, très souvent, les gens pensent que ça te dérange et que tu as autre chose à faire. certes, c’est vrai mais ton métier est ta priorité. alors quand kuma te dit qu’il ne veut pas te déranger, tu pousses un léger soupir qui devient un peu plus audible quand il parle de la manif. « justement kuma, c’est mon boulot de m’occuper de ce genre de problèmes. alors, non ça me dérange pas. » tu finis par planter ton regard dans le jeune homme avant de reprendre. « et ça me fera une petite pause. j’en ai plein le dos de devoir surveiller la manif. » et en plus de ça, ça rajoute de l’action, parce que retrouver quelqu’un dans une manifestation, c’est comme retrouver une aiguille dans une botte de foin. c’est quasiment impossible seul. tu écoutes donc l’étudiant te décrire plus en détails la jeune femme que vous devez rechercher et tu prends note alors que tu retranscris mot pour mot ce qu’il te dit à tes collègues. tu ne leur demandes pas réellement de la chercher, parce que c’est ce que vous allez faire, mais juste de te dire s’ils l’ont aperçu quelque part. maintenant, tu n’as plus qu’à attendre qu’on te le dise ou alors, que vous la trouviez vous-même. la voix de kuma retenti à nouveau et tu tournes la tête dans sa direction. sa question te laisse pensif quelques instants. tu aimes ce que tu fais, mais il est vrai que de temps en temps c’est assez pénible parce que tu n’as pas autant de liberté dans tes mouvements que tu le souhaiterais. il n’y a qu’un pas entre le fait d’être un policier et celui d’être un criminel. tu as beau ne pas aimer l’autorité et faire en sorte de t’y plier simplement pour ton travail, tu n’es pas non plus un délinquant. tu suis certaines règles, celles qui t’arrangent. parce qu’il n’est pas rare de te voir frapper ou maltraiter des suspects. t’es le genre à réfléchir après à tes actes, bien après. « je dirai pas que c’est dur. juste compliqué. » tu laisses un léger sourire s’afficher sur tes lèvres, un sourire blasé avant qu’il ne reprenne ce masque sans expression. « à l’école de police, on te dit que les policiers sont là pour protéger la veuve et l’orphelin, mais au final ce n’est pas réellement vrai. on a trop de règles à ne pas enfreindre, de protocoles à suivre. on peut rien faire sous peine d’être mis à pieds. » t’es pas passé loin de ça toi, à chaque fois que tu dépassais les bornes. mais t’as toujours réussi à t’en sortir. t’es malin, c’est pour ça. « et toi les cours ça va ? t’es en quoi déjà ? » parce que tu ne sais rien de lui à part les quelques soupirs que tu lui as arraché quand vous étiez dans ce lit.

© LOYALS.


† sometimes we refuse to see how bad something is until it completely destroy us.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?