Revenir en haut Aller en bas



 
POUR LES NOUVEAUTÉS C'EST PAR ICI ! :heart:
BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2019 A TOUS NOS SUPER STWIENS ! ON VOUS AIME :cute:
PETIT RECENSEMENT DES FAMILLES PAR ICI ! :heart:

Aller à la page : Précédent  1, 2

you're famous ? you really ? (kwangjin)

 :: Le reste du monde :: Séoul
avatar
Jones Riley
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Ven 2 Nov - 0:54
you're famous ? you really ?
kwangjin & riley

 ✻✻✻ tu n’arrives pas à croire ce que tu entends. depuis quand la vie d’un artiste est géré par ses fans ? ça te semble tellement improbable que tu ne conçois pas l’idée. ça veut dire quoi ça ? que les idoles n’étaient là que pour le plaisir des fans et étaient vu comme des objets appartenant aux fans ? c’était totalement inconcevable pour toi et tu ne comprenais pas que les artistes ne soient pas plus révoltés que ça par cette idée. il devait bien en avoir non ? ils n’étaient pas tous comme celui que tu avais devant les yeux, pas vrai ? tu ne savais plus quoi penser de ce qu’il te disait encore plus quand il te confirme qu’il sait que c’est probablement mal cette façon de faire mais qu’il s’en fiche parce qu’il a la musique dans sa vie. tu le regardes surpris. s’il sait que c’est pas bien, que ça bouffe la vie des personnes concernées, pourquoi il accepte ? tu ne comprends vraiment pas et ça te dérange énormément. parce que toi tu espères un jour arriver à trouver l’amour comme tes mamans et que tu ne pourrais pas vivre une vie dictée par d’autres personnes. tu étais trop indépendant pour ça malheureusement. « i can’t understand that… » ajoutes-tu totalement honnête par rapport à la situation. pire, tu ne veux pas comprendre parce que ça te semble tellement surréaliste. tu finis par demander si c’est la même chose pour les cigarettes et l’alcool et encore une fois, sa réponse te fait froid dans le dos. sérieusement, il faudrait que les coréens vivent avec leur temps et avec le fait que le monde est ouvert maintenant, que les idoles ne sont pas que du bétail ou des produits de consommation qu’ils pouvaient user n’importe comment à leur guise. « it’s really ridiculous. i really dislike this country… » tu ne l’aimes pas autant pour les gens, que pour leur façon de faire les choses. sérieusement, c’était quoi, ce comportement. tu pousses un soupir parce que tu ne cherches pas à les comprendre et que tu ne le veux pas. peut-être un jour tu le feras, mais pour le moment, ce n’était pas le cas. heureusement, la conversation s’oriente sur autre chose et ça te ne te fait pas plaisir. au contraire. tu n’aimes pas réellement le fait qu’il essaie de t’analyser de la sorte. certes tu ne souris pas maintenant, mais ça ne veut pas que tu ne souris jamais. juste tu n’en ressens ni l’envie, ni le besoin maintenant. « no no you’re right… i’m not happy. » parce que tu es ici, en corée du sud. parce que tu es malade et que tu dois trouver ta famille biologique. parce que ta maman restée en australie te manque. parce que tu vas sûrement mourir. y a tant que choses qui te rendent triste, mais tu ne veux en mentionner aucune. alors, tu enchaînes de suite sur ce qu’il te dit. « are you sure ? » tu préfères demander on ne sait jamais. tu n’as pas vraiment de scrupule, mais tu ne veux pas non plus que ce soit de ta faute s’il n’avait pas le droit de t’accompagner ? « do you know some places fun ? i want to have fun. » peut-être une salle d’arcade parce que tu n’y avais jamais été, ou alors un karaoké parce que n’avais jamais fait, ou du karting, ou toute autre activité qui te ferait oublié l’espace d’un instant que tu étais malade et que ta vie ne tenait qu’à un fil. il suffisait que les trois femmes qui se partageaient un seul et unique œil, dont tu as perdu le nom, coupent ton fil de vie comme dans hercule pour que tu fermes les yeux à tout jamais sur ce monde et meurs. « i don’t know anything about how you have fun in south korea. » et surtout c’est parce que tu n’as jamais pris le temps de t’y intéresser parce que tu ne veux pas rester ici de tout façon. mais pour une fois, tu te dis pourquoi pas ? ça ne te tuera pas d’aller t’amuser dans avec un inconnu dans un lieu public. s’il était un pervers, t’aurais juste à courir te cacher.

© LOYALS.


    I WANT TO LIVE A FEW MORE YEARS ◇ you'll never know how strong you are... until being strong is the only chose you have. i just want to sleep, until i feel better... well in my case, death is the only way to feel better.
avatar
Park Kwang Jin
❝ TEAM ANIM ҉ HERE TO PLEASE YOU
PLUS D'INFORMATIONS ?
Mer 7 Nov - 17:31
you're famous ? you really ?
kwangjin & riley

 ✻✻✻ Si on venait d'un pays étranger à l'Asie et qu'on y découvrait le système des idoles en Corée du Sud, je pouvais comprendre que ça semblait absurde. A vrai dire, même en étant dans ce pays depuis que j'étais né, je trouvais que ça n'avait pas vraiment de sens que les fans dictent nos vies. J'étais très reconnaissant envers elles et elles méritaient évidemment qu'on les aime en retour, mais c'était évident qu'on ne les aimerait pas en retour comme l'amour qu'on porterait à une seule personne. C'était se voiler les yeux que de croire qu'on pourrait toutes les aimer tout comme l'amour avec un grand A. Pourtant, le système coréen reposait sur cet amour fou. Nous faisions beaucoup de fanservice pour elles et devions pour la plupart mentir sur notre situation amoureuse. Dire qu'on était vierges alors que l'on ne l'était pas juste pour le plaisir des fans. Dire que notre dernière relation datait de la primaire alors que ce n'était pas le cas. Certes, les mentalités commençaient à évoluer, mais aujourd'hui, les fans nous contrôlaient toujours comme leurs propres marionnettes. Cependant, j'avais choisi de faire partie de ce système, je le savais à partir du moment où j'avais commencé à travailler chez la STARSHIP. J'avais délibérément choisi de sacrifier ma vie pour la musique. Et, pour le moment, je ne le regrettais pas. J'esquissai un petit sourire à l'adolescent qui ne comprenait pas. « I can understand, it's ridiculous. But it's like this. » Mais quelque chose dans ce qu'il avait dit me rendit perplexe. « If you dislike this country, why are you here for holidays ? It's your parents who decided to come here even if you don't like this country ? Or... by coming here, you discovered you don't like Korea ? » Je faisais des suppositions pour comprendre pourquoi. Enfin, parfois, on n'aimait juste pas quelque chose, c'était tout, comme on aimait juste quelque chose. C'était difficile d'expliquer pourquoi on aimait certaines choses, pourquoi certaines choses nous rendaient heureux. Et, là, je voyais que le garçon n'avait pas l'air d'avoir grand chose qui le rendait heureux, du moins, en ce moment. Il n'avait pas l'air très souriant et tout son visage traduisait une certaine tristesse qui me rendait triste, moi aussi. Mais peut-être que ma question avait été trop indiscrète. Il confirma toutefois ce que j'avais suggéré, et, comme il passa directement à autre chose, je ne rebondis pas sur ce qu'il avait dit. Il n'avait sûrement pas envie de parler à un inconnu pourquoi il était triste. Au contraire, je devrais plutôt lui remonter le moral. Je lui offris un sourire rassurant qui se reflétait uniquement dans le plissement des mes yeux, hochant doucement de la tête. « Of course ! Have you been in a karaoke ? I want to take you there. » dis-je alors que je commençai à marcher vers le karaoké le plus proche. J'y étais souvent allé avec les ZEUS ou avec mon jumeau. Ça me rappelait de bons souvenirs. Obligé de garder le masque, je souris malgré que mon sourire ne se devinait qu'à mes yeux.

© LOYALS.



Kwangjin est convaincu que ZEUS est très uni, et le restera. Il n'a donc que la musique dans la tête, ce qui n'a jamais changé depuis qu'il est petit, mais et si quelque chose venait bouleverser son quotidien ?  (@POE, BEERUS)
éole
avatar
Jones Riley
❝ STAFF MEMBER ✯ SATAN SQUAD
PLUS D'INFORMATIONS ?
Dim 6 Jan - 9:33
you're famous ? you really ?
kwangjin & riley

 ✻✻✻ tu n’avais jamais caché ton aversion pour la corée et pour les coréens, mais plus tu discutes avec kwangjin du système des idoles et du fait qu’ils ne peuvent pas faire ce qu’ils veulent de leur vie et que tout est contrôlé, tu as encore moins d’amour pour eux et envie de rester ici. tu voudrais te barrer de ce pays ridicule parce que clairement tout ce qu’il te dit est ridicule. tu ne te gènes pas pour le dire d’ailleurs. tu n’as jamais été d’un grand tact et tu dis souvent, très voire même trop souvent, ce qui te passe par la tête comme ça te vient. tu n’as pas de filtre et tu te fous bien de blesser les gens quand tu parles. tu avoues même que tu n’aimes pas ce pays et les questions du plus vieux s’enchainent. tu mords doucement dans ta lèvre pour cacher le fait que tu ne sais pas réellement quoi dire. tu ne veux pas qu’il sache que tu es malade parce que tu ne veux pas de sa pitié. il est tellement gentil qu’il serait capable de faire encore plus attention à toi et c’est hors de question. tu ne voulais pas de ça. « my mums wanted to come here because i am korean. well I was born in korea but they adopted me almost right away after my birth. so they wanted me to see this country. but i dislike it… » tu mens mais pour la bonne cause. il n’a pas besoin de savoir que tu es proche de la mort et que tu es venu ici simplement pour retrouver ta mère biologique et voir si elle avait d’autres enfants pour que tu puisses avoir ta greffe. tu reprends un peu moins acerbe dans tes mots et le ton de ta voix. « i didn’t want to come. but since i am not an adult, i had to follow my mums. » tu n’as pas l’âge legal que ce soit en corée comme en australie pour te balader tout seul sans la surveillance d’une de tes mamans. c’est pour cette raison que tu es là aussi. premièrement parce que tu as voulu leur faire plaisir et ne pas les décourager quant à ta maladie, mais aussi parce que tu ne pouvais pas voyager tout seul et qu’elles ne l’auraient jamais accepté. elles avaient trop peur de perdre leur unique fils qu’elles te couvaient presque comme si tu étais encore un enfant. mais tu étais plus proche de l’âge adulte que de l’enfance. les questions de l’inconnu s’enchainent à nouveau et tu lui réponds qu’effectivement tu n’es pas heureux. qui le serait à ta place ? personne. pourtant, tu n’entres pas dans les détails. encore une fois, il a pas besoin de connaitre toute ta vie. tu préfères changer de sujet et rebondir sur ce qu’il propose pour passer du bon temps. tu commences presque à l’apprécier ce coréen. grande première pour toi. il parle alors de karaoké et tu le regardes comme s’il était fou. « is it like this that you have fun ? » parce que tu ne vois pas réellement l’amusement dans ce genre de pratique. toi quand tu voulais t’amuser, tu allais surfer sur les vagues de l’océan ou alors tu jouais aux jeux vidéos. « why not. but i’m warning you… i am not a really good singer. like i don’t think i can sing. » pour être tout à fait honnête, tu n’avais même jamais essayé de chanter, assumant que tu étais un mauvais chanteur sans même essayer. comme toute ta vie, tu n’essayais jamais partant défaitiste. « let’s go ? »

© LOYALS.


    I WANT TO LIVE A FEW MORE YEARS ◇ you'll never know how strong you are... until being strong is the only chose you have. i just want to sleep, until i feel better... well in my case, death is the only way to feel better.
Contenu sponsorisé
PLUS D'INFORMATIONS ?
Aller à la page : Précédent  1, 2

Tu peux prétendre être assez fort pour l’éviter mais le Crimson saura toujours te trouver.

Evolution de contexte en cours !
Tu veux en prendre part ?
Viens vite te renseigner par ici !
Le bal de Noël
Décembre rime avec fin d'année et fêtes de fin d'année. Pour l'occasion, tous les habitants de Séoul et de la Digital City sont invités à venir au bal organisé par la Yonsei. Tout le monde est le bienvenu que vous soyez seul ou accompagné. Il y a aura toujours quelqu'un pour vous tenir compagnie.

Pour en savoir plus, clique ici !